Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

3929 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02719.pdf (PONTIVY, NEUILLAC, CLEGUEREC, MALGUENAC (56). contournement nord pontivy. rapport diagnostic)
  • opération préventive de diagnostic
  • - A. CROWCH - C. LEGER 2011 Création-impression : Conseil général du Morbihan - Papier PEFC fabriqué à partir de pâtes provenant de forêts gérées de façon durable - Photo : Hervé Le Reste Aurélie CROWCH - Céline LEGER - Pontivy : 56178 - Neuillac : 56146 - Cléguérec : 56041 - Malguénac
  • , Malguénac, Neulliac et Pontivy (Bretagne – Morbihan) _____________________ N° de prescription : 2010-186 CODES INSEE COMMUNES Pontivy 56178 Neulliac 56146 Cléguérec 56041 Malguénac 56125 Aurélie CROWCH Céline LEGER Janvier 2012 Phase terrain : du 12/09/2011 au 10/11/2011 SOMMAIRE
  • par commune 2 Inventaire des sondages 3 Inventaire du mobilier archéologique 4 Liste des photographies 5 Liste des documents graphiques ANNEXE 4 : Données administratives FICHE SIGNALETIQUE Identité du site Région : Bretagne Département : Morbihan Commune : Malguénac, Cléguérec
  • diagnostic archéologique prescrit sur les communes de Cléguérec, Malguénac, Neulliac et Pontivy concernant le tracé de l’opération routière : RD 764 - Contournement Nord de Pontivy (Arrêté n° 2010-186) entre dans ce dernier cadre. Le service départemental d’archéologie du Morbihan
  • souterrain de l’âge du fer livra un vase monté à la main. (Aveneau de la Grancière, 1897, p.4-5). *Commune de Malguénac En 1900, route de Cléguérec, on exhuma douze haches à douille cachées sous une pierre près d’une source (P. Aveneau de La Grancière, 1901b, p.332-333 ; J. Déchelette
  • ) Commune de Cléguérec : Deux enclos ont été découverts à Keropert (56 041 0007) et à Parc Nehue (56 041 0011). A Kermavio, il y a un réseau de fossés (56 041 0012) Commune de Malguénac : Au lieu-dit, près de Petit-Messulec, deux enclos (56 125 0004) de période chronologique indéterminée
  • : 56125 Codes communes : 19/01/2012 16:50:18 DIAGNOSTIC ARCHÉOLOGIQUE N° 2010-186 CONTOURNEMENT NORD PONTIVY 2012 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DGEC / Direction de la culture Service départemental d’archéologie RD 764 – Contournement nord PONTIVY Première partie Communes de Cléguérec
  • s’accompagnent d’une centaine de pièces lithiques. Parmi les autres sites découverts, deux d’entre eux ont fait l’objet de sondages et d’une étude plus poussée aboutissant à la publication d’un article en 2006. Il s’agit du site du Dillien à Cléguérec et du site de Bellevue à Neulliac. Ces
  • borne romaine indiquée sur la carte IGN entre Kerficel et Fetan Faven, lieux-dits situés à l’ouest de la ville de Pontivy sur la route de Malguénac, n’a semble t-il pas été répertoriée ou a été déplacée. Des axes secondaires devaient être aussi présents dans cette zone et semblent se
  • révéler dans la toponymie. Les noms en –ac peuvent témoigner du passage des Gallo-romains. Plusieurs villes bretonnes comme Neuillac et Malguénac, communes environnantes au nord et à l’ouest de Pontivy sont des toponymes antiques. Mur-de-Bretagne devait rejoindre la région de Pontivy
  • D767. Nous retrouvons aussi la Croix-du-Grain sur la route départementale (RD 15) vers Cléguérec et Croix-Marie vers Kerbédic 10 entre Pontivy et Guéméné-sur-scorff. Le terme « croix » désigne des intersections, il symbolise la séparation de quatre voies, sur des voies
  • Blavet. Deux autres passages de gués ont été repérés : l’un à Kerfulus, sur la commune de Cléguérec, à l’ouest de Neulliac et l’autre à Signan sur la commune de Le Sourn. En effet, de part et d’autre du Blavet, au-niveau de Kerfulus, de nombreuses traces archéologiques (souterrains et
  • été restituées brutes. Le tableau récapitule les sites selon leur intérêt historique et archéologique par rapport à la zone étudiée. 1.4.3.1 La préhistoire *Commune de Malguénac A Saint-Nizon, un site néolithique avec un dolmen a été répertorié (56 125 0001) et est inscrit aux
  • . Marchand : une quinzaine de haches polies en métadolérite de type A, en fibrolite et en diverses roches noires avec la présence d’une centaine de pièces lithiques. 1.4.3.2 La protohistoire *Commune de Cléguérec Un tumulus de l’âge du bronze a été géoréférencé (56 041 0001) et découvert
  • 0007). A Kervouillen, deux enclos quadrangulaires (56 178 0009) de l’âge du fer/gallo-romain, ont été découverts en 2009 au sud et au nord de la future déviation grâce aux prospections aériennes de P. Naas. 1.4.3.3 La période gallo-romaine *Commune de Cléguérec Entre Kerfulus et La
  • , sous le dallage de la chapelle furent découvertes des inhumations entourées de tegulae disposées de chant (P. Aveneau de la Grancière, 1901b, p. 294-295 ; L. Marsille, P. André, 1972, p. 46 ; P. Naas, 2000, p. 33). *Commune de Malguénac 14 A Poulharf, une stèle datée de la période
  • Couv_Diag_Archeo_2012.indd 1-3 Conseil général du Morbihan Direction générale de l'éducation et de la culture Direction de la culture Service départemental d'archéologie 2 rue de Saint-Tropez - BP 400 - 56009 Vannes Cedex Tél. 02 97 54 80 00 DIAGNOSTIC N° 2010-186 PONTIVY
  • Fiche signalétique 1 Générique de l’opération 3 Remerciements 4 Préambule 5 1. PRESENTATION DE L’OPERATION ARCHEOLOGIQUE 5 1.1 Objectifs et contexte général 5 1.2 Méthodologie et moyens mis en œuvre 6 1.3 Cadre géologique et géographique 7 1.4 Contexte historique et
  • archéologique 8 1.4.1 Etat des connaissances et acteurs de la recherche archéologique 8 1.4.2 Recherches toponymiques et historiques 9 1.4.2.1 La topographie 9 1.4.2.2 Les voies de communication à l’époque romaine 10 1.4.2.3 Le Moyen-âge et l’essor de Pontivy 11 1.4.2.4
  • 1.4.3.4 Des vestiges aux datations indéterminées (Âge du Fer et/ou gallo-romain) 15 1.4.3.5 Les périodes médiévales et modernes 16 2. PRESENTATION DES DONNEES ARCHEOLOGIQUE 16 2.1 Secteur de Saint-Eloi (Annexe 1, implantations 1 – 4) 16 2.1.1 Géologie 17 2.1.2 Archéologie
RAP02336.pdf (CLÉGUÉREC (56). le néolitique ancien en centre-Bretagne : diagnostic archéologique sur le site du Dillien à Cléguérec. rapport de fp 1 2007)
  • CLÉGUÉREC
  • CLÉGUÉREC (56). le néolitique ancien en centre-Bretagne : diagnostic archéologique sur le site du Dillien à Cléguérec. rapport de fp 1 2007
  • des communes alentours (Nueillac, Mûr-de-Bretagne, Cléguérec, Malguénac, Pontivy), qui nous a permis d'inventorier 105 haches polies et d'affiner la connaissance de l'occupation néolithique du bassin de Pontivy, en prélude à d'autres travaux de prospection et d'inventaire. Mots
  • Le Néolithique ancien en Centre-Bretagne : Diagnostic archéologique sur le site du Dillien à Cléguérec (Morbihan) Rapport de sondage programmé - Août 2007 Grégor Marchand, Gwénaëlle Hamon, Yvan Pailler et Gérard Tournay DRAC-SRA 16 MAI 2008 COURRIER ARKIVEL Numéro de site
  • : 56 041 0016 CNRS - UMR 6566 « CREAAH » Université de Rennes 1 Université de Paris 1 232.6 Le Néolithique ancien en Centre-Bretagne : Diagnostic archéologique sur le site du Dillien à Cléguérec (Morbihan) Rapport de sondage programmé - Août 2007 Grégor Marchand, Gwénaëlle Hamon
  • , Yvan Pailler et Gérard Tournay Numéro de site : 56 041 0016 CNRS - UMR 6566 « CREAAH » Université de Rennes 1 Université de Paris 1 Le Dillien (Cléguérec, Morbihan) - Sondages 2007 Fiche signalétique Responsable : Grégor Marchand (Chercheur au CNRS - UMR 6566 - Université de
  • ), (Loïc Robin (Neulliac), Gilbert Le Gilou (Neulliac), Joseph Garin (Penhouedo, Neulliac), Patrick Valy (Trémeler, Neulliac) et M. David (Kernaud, Pontivy). 1 Le Dillien (Cléguérec, Morbihan) - Sondages 2007 Résumé Au cœur de la péninsule armoricaine, dans le Morbihan, G. Tournay
  • a découvert deux sites de surface dans la moyenne vallée du Blavet : Le Dillien à Cléguérec et Bellevue à Neulliac. Ils ont livré un mobilier lithique caractéristique du Néolithique ancien d'origine danubienne : anneaux en schiste et en grès type ivacke, silex d'importation dont silex dit
  • -clefs : Mésolithique moyen, Néolithique ancien, Campaniforme, Premier âge du Fer, Second âge du Fer, Habitat. Vue panoramique de la basse terrasse du Dillien, prise depuis le replat (Photographie de G. Marchand). 2 Le Dillien (Cléguérec, Morbihan) - Sondages 2007 1
  • montrer que ce groupe culturel - ou ses affidés, ou ses influences - se trouve probablement encore plus à l'ouest, jusque sur les côtes du Finistère (Pailler et Herbaut, 2000 ; Pailler, 2004). La découverte en surface des sites du Dillien à Cléguérec et de Bellevue à Nueillac par G
  • carrières des grès de type wacke ayant servi à façonner les bracelets portés par ces hommes du Néolithique ancien. Cette opération s'insère aussi 3 Le Dillien (Cléguérec, Morbihan) - Sondages 2007 dans le programme propre à l'UMR 6566 « L'habitat néolithique dans l'Ouest de la France
  • », dirigé par L. Laporte et J.-Y. Tinévez, qui vise à l'inventaire exhaustif des traces d'habitats de cette période. Figure 1. Carte des principaux sites et des anneaux de schiste du Néolithique ancien en Bretagne (DAO : Y. Pailler). 1.2. Pourquoi le site du Dillien à Cléguérec nous
  • d'irrémédiables destructions (figures 2 à 6). Deux sites présentent des caractères propres au Néolithique ancien rubané et post-rubané, Bellevue (Neulliac) et Le Dillien (Cléguérec). Dans l'immédiat, il est plus raisonnable d'attribuer ces indices au Villeneuve-Saint-Germain plutôt qu'au
  • Rubané Récent du Bassin Parisien, à cause des anneaux de pierre et des jalons néolithiques identifiés en Illeet-Vilaine. Us ont livré un mobilier lithique caractéristique du Néolithique ancien 4 Le Dillien (Cléguérec, Morbihan) - Sondages 2007 d'origine danubienne : anneaux en
  • paysage un certain relief : 309 m au dessus de Mûr-de-Bretagne, 290 m dans la forêt de Quénécan. Les deux ensembles précédents forment des sols siliceux, assez pauvres et très souvent boisés. 5 Le Dillien (Cléguérec, Morbihan) - Sondages 2007 Le Dillien (Cléguérec, Morbihan
  • ) - Sondages 2007 Figure 5. Les ramassages de surface sur la partie nord du site du Dillien (DAO : F. Bertin). Figure 6. Les ramassages de surface sur la partie sud du site du Dillien (DAO : F. Bertin). 7 Le Dillien (Cléguérec, Morbihan) - Sondages 2007 Jlffi wMfc ' JF "C'a Figure 7
  • plan la tranchée 7. La photographie est prise vers le nord (Photographie : G. Marchand). 8 Le Dillien (Cléguérec, Morbihan) - Sondages 2007 A l'est s'étend le bassin de Pontivy, vaste cuvette au relief peu marqué et aux sols riches largement cultivés. Cet ensemble est le
  • la parcelle et indication des locus (zones d'épandage du mobilier lithique en surface) (Relevé : G. Marchand et R. Tsobgou Ahoupe - DAO : G. Marchand). Le Dillien (Cléguérec, Morbihan) - Sondages 2007 Il convient de noter que tout le long du site, une falaise ou un très fort
  • parfois des auréoles de la grave sous-jacente. Les stries parallèles de la charrue marquaient ce limon orange. Quelques tessons et onze pièces lithiques gisaient sous le labour, parmi lesquels un galet très allongé percuté à ses deux 11 Le Dillien (Cléguérec, Morbihan) - Sondages
  • ensemble comprenait encore un fossé large et un fossé étroit, séparé par un espace de 1,30 m ; l'ensemble mesurant 5 m de large. Il est curieux de noter que les fossés les plus 12 Le Dillien (Cléguérec, Morbihan) - Sondages 2007 larges appartenaient à la même parcelle, mais nous ne
  • 475 4 2 11,1 o 0,0 8,3 5,3 2 5,3 36 38 0 0,0 132 1407 Tableau 2. Répartition des matières premières par locus sur le site du Dillien (Cléguérec, Morbihan). Le silex à cortex roulé, de provenance marine (cortex roulé épais) mais également ligérienne (cortex roulé et
  • Rennes 1). Co-responsable : Yvan Pailler (Post-doctorant - Université de Paris 1) Etude de la céramique : Gwénaëlle Hamon (Collaboratrice de l'UMR 6566 du CNR) Etude de l'industrie lithique : Grégor Marchand et Yvan Pailler Etude géologique des anneaux : Jean-René Darboux (Université
RAP01054.pdf (MALGUENAC (56). Lesturgant. rapport de fouille préventive)
  • MALGUENAC (56). Lesturgant. rapport de fouille préventive
  • 1 Yves JEHAMO agrégé de l'Université Le Site Médiéval de Lam-Manné-Korek, près de Lesturgant, en Malguénac sur la propriété de M. LA.UDREN. Sondages Archéologiques Rapport transmis à la Direction de circonscription de Bretagne des Antiquités historiques. Année scolaire
  • de nombreux trésors archéologiques, souvent oubliés au fond des landes et des bois» En voici quelques uns, pour la commune de Malguénac : Préhistoire : 2 menhirs à 500 m au Sud de Manéven Allée couverte à 400 m au Sud de St Nicolas Chambre souterraine à Le Hayo Tumulus à Kergalan
  • , Perros, Coët-Nan, Le Rest, Lesturgant» Période romaine : Villa romaine à Le Guilly Voie romaine allant vers Silfiac. Localisation du site médiéval : à 1600 m à vol d'oiseau au Nord-Nord-Est de l'église de Malguénac. à 600 m " " au Nord-Ouest du château de Lesturgant. Sur la parcelle n
  • ° 26 section B du cadastre, dite "Lann-Manné-Korek"; Siu? la partie Nord de la cote 207. Dans un terrain appartenant à M. Laudren de Lesturgant. Accès : à partir du village de Kerouarc'h (chemin carrossable à la belle saison)i Carte d'état-major 1/25000 Malguénac : la terninaison
  • "village de la sorcière". Lann-Lîanné-Korek = Lande de la montagne des lutins. Voilà des noms qui invitent l'imagination à s'envoler vers le passé légendaire de la Bretagne s Descri lotion. Une sorte de -plateau d'environ 200 m d'altitude s'étend depuis le bourg de Malguénac jusqu'aux
  • villages de Botcouric, Kerouarc'h et Lesturgant. Mais ce plateau se termine au Nord par une pente abrupte : environ 100 m de dénivellation sur une distance de 200 m. De la cote 207 on jouit d'une très belle vue sur la plaine de Cléguérec, la vallée du Blavet les bourgs de Cléguérec
  • d'avion. Vue générale p. 4 ; du Nord au Sud : - Le village de Kercher en Cléguérec. - La route Nationale 164, quelques prés et champs dans la vallée. - Des pentes abruptes boisées. - Le landier sur la partie Nord de la cote 207 ; ce landier est séparé, à L'Ouest, d'une plantation de
  • 1974-75 PIAN - p. P. P. p. 2 7 9 12 p. 13 Situation Histoire d'une découverte Description des cabanes Objets Découverts A Suivre Bibliographie Remerci ement s• 1 1 - SITUATION Une zone archéologique privilégiée» Les collines qui se trouvent à l'Ouer.t de Pontivy renferment
  • ac a donné lieu à bien des hypothèses ; elle se trouve spécialement dans des lieux au passé ancien (Carnac..). Botcouric = hameau du petit lutin (kor : lutin des légendes bretonnes ; ic : terminaison de diminutif)• Kerouarc'h : peut s'interpréter "village de la rivière" ou
  • , Neulliac et Mûr-de-Bretagne, les collines du Breuil-du-Chêne et de Mûr-de-Bretagnei Au pied de la cote 207 jaillissent des sources importantes. Au Nord-Est, vers Poulglaz, elle forment un petit ruisseau. Elles ont été captées et fournissent une part importante de l'eau alimentant la
  • ville de Pontivy. ^ végétation se répartit en trois zones principales : - Au Sud du point 207 : terres cultivées - Au Nord du point 207, sur le sommet : landier (ajoncs, ronces, fougères..o) - Plus au Nord, sur les pentes : bois (feuillus, conifères). Lecture des 'ohotos prises
  • sapins, par un mur bien droit orienté Nord-Sud, de 1 m de large et 1 m 20 de haut environ. - Les terres cultivées sur la partie Sud de la cote 207. Vue plus rarrorochée p. 5. On distingue très nettement les vestiges des cabanes A. B0 C0 Par contre les sentiers prennent une importance
  • exagérée, alors que les remblais n'apparaissent guère, à cause de l'abondance de l'humus. 7 HISTOIRE D'UNE DECOUVERTE Initiative du propriétaire : Mr Laudren était persuadé qu'il y avait un camp gallo-romain dans sa lande» Il l'avait déjà signalée Il avait invité des scouts à
  • sonder le terrain, mais ils avaient été vite découragés» Au printemps 1974, il invite Mr Yves Jéhanno, qui venait de découvrir des tombelles à CoëtStival (Pontivy), à 1800 m au Sud-Est de Lesturganto Un landier curieux (se reporter à la Vue prise d'avion de la p0 5) Deux faits
  • attirent aussitôt l'attention : la végétation et les irrégularités du sol. a) la végétation le landier présente trois zones bien distinctes : - au sommet de la cote 207 (bas de la photo) et au Nord, juste avant la dénivellation (haut de la photo) : deux zones avec ajoncs très serrés
  • , coupés autrefois régulièrement pour faire de la litière0 - entre ces deux zones, sur 60 m de large (Nord-Sud) et environ 150 m de long (Est-Ouest), SS3SS une végétation plus rare et disparate : gros pieds d'ajoncs clairsemés (10 cm de diamètre), ronces géantes, buissons, fougères0.o
  • C'est le signe que le terrain a été totalement abandonné depuis des dizaines d'annéesô La cause en est claire : b) le sol est parcouru de remblais de terre et de pierres. Ici ils ont environ 50 cm de haute^ir et 1 à 2 m de largeur,, Ailleurs, ils ont environ 1m de hauteur et
  • plusieurs mètres de largeur» Dans un endroit plus découvert ils ont une forme rectangulaire (coin Sud-Ouest) ailleurs ils forment des courbes ou s'enchevêtrent. Par endroits ils font penser à des murs qui se seraient écroulés ou à des restes de fortifications sommaires; Les recherches
  • Elles ont été menées d'une façon discontinue pendant l'année scolaire 1974—1975» avec l'aide des scouts, d'élèves de l'institution Jeanne d*Arc et divers autres jeunes; Mais la suppression des activités 10 $ a ralenti beaucoup les travaux. 8 Les découvertes processives a) - les
  • premiers sondages S1, S2f S3, S4 ont été effectués dans la partie Sud-Ouest du landier ; en effet, cette zone se présentait comme un quadrilatère, et la végétation y était moins abondante» Aucun résultat» b) — Deuxième série de sondages en S5 et S6 , zone dégagée, entourée de
RAP02702_3.pdf ((56). inventaire des sites fossoyés médiévaux du Morbihan (XIe-XIIIe s.), secteur nord. rapport de pt 2011)
  • (56). inventaire des sites fossoyés médiévaux du Morbihan (XIe-XIIIe s.), secteur nord. rapport de pt 2011
  • -Codu / Penfao Coz Castel Coët-Caro Lesmaëc La Cour-de-Lestrugant Kerven-Paul Beaulieu Château-Mabon Les sites hypothétiques Baud Bieuzy Cléguérec Cléguérec Guénin Langoelan Locmalo Locmalo Locmalo Malguénac Melrand Moréac Radenac Enceinte ? motte ? motte ? motte ? motte
  • Superficie de la commune 62,29 km² mars 2011 Date de prospection Nb de sites référencés sur la commune (2) septembre 2011 Date de rédaction DONNÉES ADMINISTRATIVES Département N° d'entité archéologique (Données PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton Propriété privée Cléguérec
  • commune 1 septembre 2011 Date de rédaction DONNÉES ADMINISTRATIVES Département N° d'entité archéologique (Données PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton Propriété privée Guéméné‐sur‐Scorff DONNÉES CARTOGRAPHIQUES ET CADASTRALES Réf. carte IGN 1/25000 OUI e NON 718 E (2002
  • Texte(s) Interprétation Superficie de la commune 67,72 km² Date de prospection Nb de sites référencés sur la commune (2) septembre 2011 Date de rédaction DONNÉES ADMINISTRATIVES Département N° d'entité archéologique (Données PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton 56 173 0025
  • bretonne, 1887 (congrès de Pontivy 1886), p.83 Récente : ‐ DOUARD, C. et DUCOURET, J.‐P. Inventaire général des richesses artistiques de la France, canton de Josselin. Images du patrimoine, 1995, p.5 ‐ LE BADEZET, Nicolas. Mottes en enceintes du département du Morbihan (XIe‐XIIIe
  • prospection Nb de sites référencés sur la commune 2 septembre 2011 Date de rédaction DONNÉES ADMINISTRATIVES Département N° d'entité archéologique (Données PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton 56 236 0007 Propriété privée Josselin DONNÉES CARTOGRAPHIQUES ET CADASTRALES Réf. carte
  • Superficie de la commune 48,09 km² Date de prospection Nb de sites référencés sur la commune 2 (+1?) Date de rédaction DONNÉES ADMINISTRATIVES Département N° d'entité archéologique (Données PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton ‐‐ Propriété privée Baud DONNÉES CARTOGRAPHIQUES ET
  • ?) septembre 2011 Date de rédaction DONNÉES ADMINISTRATIVES Département N° d'entité archéologique (Données PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton ‐‐ Propriété privée Baud DONNÉES CARTOGRAPHIQUES ET CADASTRALES Réf. carte IGN 1/25000 OUI e NON 819 E (1996) Coordonnées Lambert
  • ancien (1828) Carte de localisation (fond IGN 1/25000e) Commune Cadastre ancien (extrait) Bieuzy Toponyme Kertanguy Commune CLÉGUÉREC Kerantourner Toponyme du site Nature du site motte ? Site en élévation attesté hypothétique Vestiges Mobilier Identification du site
  • Texte(s) Interprétation Superficie de la commune 62,29 km² -- Date de prospection Nb de sites référencés sur la commune (2) Date de rédaction DONNÉES ADMINISTRATIVES Département N° d'entité archéologique (Données PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton ‐‐ Propriété privée
  • conserve pas le souvenir. Commune VESTIGES MAÇONNÉS Localisation Description : Cléguérec Présence Toponyme Absence Mention Kerantourner Datation ‐‐ Dans/sur le tertre Les données dont nous disposons sont issues de la fouille du tertre par Aveneau de la Grancière à la fin du
  • Cléguérec SOURCES RELATIVES AU SITE ET À LA SEIGNEURIE ‐‐ BIBLIOGRAPHIE ‐‐ LISTE DES ANNEXES ICONOGRAPHIQUES ‐ Localisation du site sur carte IGN 1/25000e ‐ Extrait du cadastre ancien (1836) ‐ Vue aérienne Carte de localisation (fond IGN 1/25000e) Toponyme Lansoiff Commune
  • Superficie de la commune 28,71 km² -- Date de prospection Nb de sites référencés sur la commune septembre 2011 Date de rédaction DONNÉES ADMINISTRATIVES Département N° d'entité archéologique (Données PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton Propriété privée Baud DONNÉES
  • Commune PLOERDUT Coët‐Even Toponyme du site Nature du site enceinte Site en élévation Identification du site attesté Vestiges Mobilier hypothétique Texte(s) Interprétation Superficie de la commune 75,83 km² juin 2011 Date de prospection Nb de sites référencés sur la
  • ) Coordonnées Lambert ‐ Système : Lambert II étendu X= 182,728 Y= Cadastre : Section 2356,449 Année Cadastre ancien (napoléonien) Côte 3 P 209/31 Section Altitude moyenne= 162 m Parcelle(s) Année I4 1842 763‐764 Parcelle(s) DONNÉES HISTORIQUES Seigneurie dépendante de
  • seigneurie de Guéméné ère 1 mention du site ‐‐ er 1 seigneur associé ‐‐ ère 1 mention de la paroisse/trêve Pour les trêves, paroisse de rattachement Site religieux associé Oui Non Pérennité de l'occupation : Occupation antérieure Attestée Inconnue Nature Occupation postérieure
  • Attestée Inconnue Nature VESTIGES (PARTIE FOSSOYÉE) Fossés ‐‐ Etat de conservation Basse‐cour Manoir site détruit ‐‐ Forme du tertre ‐‐ Description : Cette enceinte est aujourd'hui détruite, mais le site est très clairement indiqué sur le cadastre ancien (1842, section I
  • , parcelles 763 et 764) sous la désignation de "ruines" ou "emplacement de l'ancien château de Coët‐Even". Il s'est implanté dans une position dominante vis‐à‐vis d'un petit cours d'eau qui s'écoule à l'ouest, 10 mètres en contrebas. Il est toutefois dominé par le plateau à l'est
  • . L'ensemble est décrit par F.‐M. Cayot‐Délandre comme une enceinte de 30 mètres de diamètre, avec des fossés profonds et des talus élevés. Il indique que ce lieu est connu comme le "Castel‐Coët‐Even", ce qui confirme le lien avec le manoir qui s'implante plus tard 300 mètres au sud‐est. Le
  • parcellaire semi‐circulaire qui se développe autour de cette enceinte pourrait correspondre à une basse‐cour. La seigneurie est attestée à l'époque moderne. Commune VESTIGES MAÇONNÉS Ploerdut Présence Toponyme Absence Mention Coët‐Even Datation Localisation Description
RAP03256.pdf (CLEGUEREC, INGUINIEL (56). Keropert, Lochrist : implantation d'une ligne électrique souterraine. Rapport de diagnostic)
  • opération préventive de diagnostic
  • CLEGUEREC, INGUINIEL (56). Keropert, Lochrist : implantation d'une ligne électrique souterraine. Rapport de diagnostic
  • Mobilier Céramique L’implantation d’une ligne électrique souterraine traversant les communes de Cléguérec et d’Inguigniel dans le Morbihan, a amené le service régional de l’Archéologie à prescrire un diagnostic. Concernant la commune de Cléguérec, les décapages couvrent une
  • l’empreinte d’une voirie Diagnostic archéologique Sujets et thèmes Parcellaire, habitat rural, fosse, trou de poteau Diagnostic archéologique avant l’implantation d’une ligne éléctrique souterraine Rapport final d’opération Chronologie Moyen âge, Moderne ? Morbihan, Cléguérec
  • prescription SRA n°2014-160 Non Non communiqué communiqué Code INSEE Nr site Diagnostic archéologique Rapport Final d’opération Morbihan, Cléguérec/Kéropert et Inguiniel/Lochrist sous la direction de Eddie Roy INRAP Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson Sévigné avril
  • du responsable scientifique. Localisation de l’opération Données administratives, techniques et scientifiques 3 4 5 6 7 12 16 17 Résultats 18 1 – Introduction 19 2 – Intervention au lieu-dit « Keropert » à Cléguérec (56480). 26 2.1 – Les vestiges archéologiques. 3
  • 421. 29 29 29 29 29 3.2 – Les structures récentes. 28 3.3 – Les fossés anciens de chronologie indéterminée. 28 3.4 – Conclusion de l’intervention. 28 Bibliographie. Liste des figures. 55 56 Inventaires techniques. 18 Tableaux récapitulatifs. 57 Cléguérec et Inguiniel
  • . souterraine et 31ap. 19bp, 17p Opérateur d’archéologie Département Côtes d’Armor (56). Commune Cléguérec au lieu-dit « Keropert » et Inguiniel, lieu-dit «Lochrist». Inrap Grand-Ouest Commune Inguiniel Année : 2014. Responsable scientifique de l’opération Section : XW, Parcelles(s
  • 02/09/2015 Commune Références de l’opération Cléguérec Numéro de l’arrêté de prescription n°2014/160 x : 1250, 800 y : 7231, 200 Numéro de l’opération D109654 Fouille Du 02/10/2015 au 14/10/2015 Post-fouille Du 18/04/2016 au 04/05/2016 ____________________________ Lieu
  • RTE – Transport Electricité Ouest. Commune Cléguérec Nature de l’aménagement Année : 2014. 4 Cléguérec et Inguiniel (56) ______________________________________________________Octobre 2015 Chronologie Paléolithique inférieur moyen supérieur Mésolithique et Épipaléolithique
  • céramique An. de métaux Aca. des données Numismatique Conservation Restauration Mobilier 5 Cléguérec et Inguiniel (56) ______________________________________________________Octobre 2015 Intervenants Intervenants scientifiques Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques
  • d’études Coordination scientifique, infographie, texte, dessins et mise en page du RFO Équipe de post-fouille 6 Cléguérec et Inguiniel (56) ______________________________________________________Octobre 2015 Arrêté de pénétration pour études dans les propriétés privées 7
  • ) ______________________________________________________Octobre 2015 10 Cléguérec et Inguiniel (56) ______________________________________________________Octobre 2015 Arrêté portant prescription de diagnostic archéologique 11 Cléguérec et Inguiniel (56) ______________________________________________________Octobre 2015 12
  • ) ______________________________________________________Octobre 2015 Arrêté portant désignation du responsable scientifique 15 Cléguérec et Inguiniel (56) ______________________________________________________Octobre 2015 Localisation de l’opération Figure n°01 : Localisation des interventions dans le Morbihan : Cléguérec et Inguiniel
  • . Figure n°02 : Localisation des deux interventions dans le Morbihan. 16 Cléguérec et Inguiniel (56) ______________________________________________________Octobre 2015 Cléguérec et Inguiniel (56) ______________________________________________________Octobre 2015 1 – Introduction
  • L’implantation d’une ligne électrique souterraine au niveau d’un contexte archéologique sensible, au lieu-dit « Kéropert » » à l’Est de la commune de Cléguérec, et au lieu-dit «Lochrist » au Sud/Est d’Inguiniel dans le Morbihan, a amené le Service Régional de l’Archéologie de Bretagne à
  • décapée est restée ouverte, selon la volonté de l’aménageur (de façon à faciliter les travaux d’installation de la conduite électrique). 1 Information : Arrêté portant prescription de diagnostic archéologique 18 Cléguérec et Inguiniel (56
  • ) ______________________________________________________Octobre 2015 Figure n°03 : Implantation de la ligne électrique souterraine au lieu-dit « Kéropert » sur la commune de Cléguérec. L’opération de diagnostic, financée en partie par RTE Ouest, a nécessité pour la phase terrain, l'embauche de deux contractuels INRAP : Eddie Roy, assistant
  • ) ______________________________________________________Octobre 2015 Figure n°04 : Tranchée du diagnostic au lieu-dit « Keropert » à Cléguérec. La numérotation écrite est répétitive dans un rapport de fouille, c’est pourquoi par mesure de simplicité et de compréhension du texte, les numéros en caractère gras concernent exclusivement les
  • séparant les deux structures 302 et 303, peut correspondre à la largeur d’une voirie. 21 Cléguérec et Inguiniel (56) ______________________________________________________Octobre 2015 Figure n°05 : Structures relevées au niveau de la tranchée de diagnostic. 22 Cléguérec et
  • Inguiniel (56) ______________________________________________________Octobre 2015 Figure n°06 : Fossés 301 et 303. 23 Cléguérec et Inguiniel (56) ______________________________________________________Octobre 2015 Figure n°07 : Superposition des structures sur le plan cadastral du
  • XIXe siècle. 24 Cléguérec et Inguiniel (56) ______________________________________________________Octobre 2015 3 – Intervention au lieu-dit « Lochrist » à Inguiniel (56240). L’opération de diagnostic s’est déroulée au Sud/Ouest de la commune et concernait les parcelle n°11p, 13p
RAP00952.pdf (CLÉGUÉREC (56). le tumulus de Kerbéric. rapport de sondage)
  • CLÉGUÉREC
  • CLÉGUÉREC (56). le tumulus de Kerbéric. rapport de sondage
  • 1 1 1 plan de situation planche de 3 photos photocopie de presse autorisation de sondage fiche d'inventaire J'ai l'honneur de vous rendre compte de la petite intervention que j'ai effectuée le 19 février dernier à Kerbedic en Cléguérec (Morbihan). C'est le 18 en soirée que M
  • . LECORNEC, correspondant, était alerté sur cette affaire par Me TANGUY, notaire â Cléguérec et M. LE DENMAT, Président du Syndicat d'Initiative de cette localité. Une butte de terre suspecte étant culbutée par des cultivateurs pour l'élargissement d'un chemin de desserte. Cette butte
  • 2 7 FEV, t9?1 fSQînpfî oas.R'-rrr:-,'tr' rtoifi.q Û1-.B.7 8 - irtan&vîîss^a ïl^fe'a H ; DWdA^OJO s'ë néîj •iùi9 '. ï rr'atas- t T;:'b JÏÛ LE DIRECTEUR DES ANTIQUITES PREHISTORIQUES DE
  • BRETAGNE . [ y. rv trs si!. &v;:v>-rro;; jjcftïaq rs}n »3Jëf.«>-r- MONSIEUR LE SOUS-DIRECTEUR DES FOUILLES ET ANTIOUITES% S/C. de MONSIEUR LE DIRECTEUR REGIONAL DES AFFAIRES CULTURELLES DE BRETAGNE Objet : Morbihan, Cléguerec, Kerbedic, tumulus dégradation et sondage P.J. : - 1 1
  • correspondait au "tumulus de Kerbedic", décrit par G. DE CLOSMADEUC (Bulletin de la Société Polymathique du Morbihan, 1901), comme déjà violé une vingtaine d'années auparavant et ayant livré une tombe en coffre contenant un vase à quatre anses en terre et deux poignards triangulaires en
  • bronze, sous une masse homogène de terre fine. Les travaux entrepris il y a quelques jours consistaient à adoucir l'angle Nord-Est de la parcelle N° 76 pour faciliter l'accès des engins agricoles aux parcelles N° 75 et 73. La partie orientale de la butte et le talus qui la ceinturait
  • furent donc aplanis à la pelleteuse sur une largeur totale d'environ 3 m (dont 2 m de tumulus à peu près, et les terres rejetées sur la butte subsistante) de sorte que malgré son aspect impressionnant, la coupe ne comportait guère que 0,8 à lm de terre en place à la base, surmontée de
  • déblais rapportés. Les travaux ont été effectués par M. LEFORESTIER, nouveau propriétaire de la parcelle N° 73, avec l'accord èe M. EUDO, propriétaire du N° 75. L'examen et le ravivage de cette coupe ont confirmé la description de CLOSMADEUC ; il s'agit effectivement d'une masse
  • homogène de terre jaune, pulvérulente, dont le rassemblement sur un piton granitique assez pelé peut surprendre ; l'étude sédimentologique en dira probablement plus. Vers la. base, un litage ténu apparaît sous forme de quelques traînées de gravillons reposant sur une couche plus
  • compacte et légèrement grêsâtre qui paraît correspondre au vieux sol. Le petit cairn central, donné comme entourant la tombe, n'est pas apparu dans la coupe. Le nettoyage de la section nous a livré une certaine quantité de charbons de bois dispersés et quelques menus tessons êpars dont
  • un fragment de bord roulé, toutes découvertes classiques dans les terres d'un tumulus armoricain de l'Age du Bronze. Nous avons pu obtenir l'assurance que les travaux s'arrêteraient à ce stade ; le resté du monument (les 2/3 environ) est d'ailleurs sous culture dans la parcelle
  • voisine (N° 76) oïl il forme un dôme très étalé mais encore bien net. C.-T. LE ROUX CLEGUEREC (Morbihan) - Tumulus de Kerbidic Vue générale prise du Sud-Ouest Partie Est ravivée (seul le 1/2 inférieur de la coupe entame le tumulus en place). CLEGUEREC (Morbihan) - Tumulus Vue
  • générale prise du Sud-Ouest Partie Est ravivée (seul le 1/2 inférieur de la coupe entame le tumulus en place). de Kerbidic
RAP02702_1.pdf ((56). inventaire des sites fossoyés médiévaux du Morbihan (XIe-XIIIe s.), secteur nord. rapport de pt 2011)
  • (56). inventaire des sites fossoyés médiévaux du Morbihan (XIe-XIIIe s.), secteur nord. rapport de pt 2011
  • DRAC Bretagne Année 2011 Inventaire des sites fossoyés médiévaux du Morbihan (XIe-XIIIe siècle) Secteur Nord (ancien Porhoët), cantons de : Baud, Cléguérec, Guémené-sur-Scorff, Guémené Scorff, Pontivy, Josselin, Rohan, Locminé, Saint-Jean-Brévelay, Saint La Trinité-Porhoët Et
  • nous a semblé intéressant de poursuivre ce travail sur les mêmes bases et selon les mêmes méthodes pour la partie nord du Morbihan. Le choix de cette zone géographique, regroupant 9 cantons, correspond à la fois à un découpage administratif actuel (cadre qui nous semble davantage
  • motte ? Enceinte ? motte 206,115 2334,239 203,535 2335,182 43 190,28 2352,074 142 Baud Bieuzy Cléguérec Cléguérec Guénin Langoelan Locmalo Locmalo Locmalo Malguénac Melrand Moréac Radenac Enceinte ? motte ? motte ? motte ? motte ? Enceinte ? enceinte enceinte enceinte
  • relevés topographiques des sites de : - Camp des Rouëts / Bodieu (com. Mohon) - Corboulo (com. Saint-Aignan) - La Haie (com. Pleugriffet) - Bodinais (com. Les Forges) - Tréganin (com. Baud) - Cohcastel (com. Bignan) - Er Hastel (com. Remungol) - Cravial (com. Lignol) Rédaction du
  • rapport : Lucie Jeanneret Intervention sur le terrain : septembre-novembre 2011 Date de rédaction : novembre 2011 Remerciements A la DRAC Bretagne (Ministère de la Culture et de la Communication) pour le soutien financier accordé Aux propriétaires des sites concernés : Le Conseil
  • Général du Morbihan et la Communauté de Communes du Porhoët (Bodieu) me M Ramel-Flageul (Corboulo) r me M et M Quelleuc (La Haie) r me M et M Lécuyer (La Haie) r me M et M Chérel (Bodinais) me M Brown (Cravial) r M Laudrin (Bourgerel) r me M et M McNeil (Tréganin) r M Simonneau
  • (Cohcastel) r me M et M Le Floch (Saint-Tugdual) r M Guilloux (Govran) Aux bénévoles, étudiants ou non, qui ont permis la réalisation de tous les travaux de relevés présentés : r M Richard Jonvel, archéologue, Univarchéo, Université de Picardie-Jules Verne (UPJV) elle Elsa Pichon
  • , assistante-ingénieur, Laboratoire d’Archéologie et d’Histoire Merlat (LAHM), M Université Rennes 2 elle M Isabelle Brunie, doctorante en archéologie, Université de Rennes 2 – Haute-Bretagne (UHB) elle M Marie Guillon, Master II Archéologie et Histoire, UHB elle M Maryline Lenouvel, Master
  • Boulch, Licence 3 Histoire/Archéologie, UHB A Yves Roumégoux, conservateur (Morbihan), SRA Bretagne A Marie-Dominique Pinel, Centre de documentation SRA Bretagne A Olivier Agogué et Karine Vincent, Service archéologique du Morbihan, CG56 A Gilles Guillemot, Communauté de Communes du
  • Porhoët A Françoise Ramel-Flageul, Pays de Pontivy A Jean-Marc Depluvrez, historien A Sébastien Daré, archéologue (C.E.R.A.M.) Aux membres de l’association RIB (Recherche Imprimerie de Bréhan) et à Hélène Morel, présidente ; Ainsi qu’aux dépôts d’archives des départements du Morbihan
  • et de Loire-Atlantique. Pour leur aide dans ce travail. Sommaire Section administrative : ....................................................................................................................... 4 • Autorisation de prospection
  • .................................................................................................... 4 • Carte de localisation de la zone de prospection ..................................................................... 6 Introduction – Résumé du projet ........................................................................................................ 7 PARTIE I
  • : ............................................................................................................................................ 9 Méthodologie et bilan de l’inventaire ........................................................................ 9 I. Méthodologie de l’inventaire ...................................................................................................... 9 • Etat de l’inventaire
  • II. Etude de terrain : choix des sites et méthodologie................................................................... 17 • Etat de conservation des sites ............................................................................................... 17 • Méthodologie du
  • relevé topographique ............................................................................... 18 III. Bilan de l’inventaire ............................................................................................................... 21 • Environnement historique
  • ..................................................................................................... 21 • Cartographie et répartition des sites .................................................................................... 22 • Importance historique et morphologie des sites .................................................................. 23 PARTIE II - Inventaire des
  • sites .............................................................................................................. 27 • Tableau de synthèse des sites répertoriés ............................................................................ 27 I. Les sites conservés
  • ................................................................................................... 32n.n. Section administrative : • Autorisation de prospection • Carte de localisation de la zone de prospection Introduction – Résumé du projet Ce programme de prospection thématique a pour objet l’inventaire de l’ensemble des sites aristocratiques médiévaux conservés et
  • des sites fortifiés et / ou fossoyés, liés à l’aristocratie médiévale (XIe-XIIIe siècles). L’inventaire concerne donc principalement les sites de type motte et enceinte. A côté des quelques forteresses majeures qui apparaissent au début de l’époque dite « féodale », la période
  • charnière des XIe-XIIe siècles correspond également à la multiplication de fortifications de moindre ampleur, la plupart de terre, telles que les mottes, les plates-formes ou encore les enceintes, qui viennent selon leur importance, jouer un rôle dans un vaste dispositif de mise en
RAP01768.pdf (le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches)
  • projet collectif de recherches
  • le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches
  • PROGRAMME COLLECTIF DE RECHERCHE LE MÉSOLITHIQUE EN BRETAGNE Année 2001 Stéphane Blanchet, Catherine Dupont, Yves Gruet, Pierre Gouletquer, Jérémie Josselin, Grégor Marchand, Yvan Pailler, Gérard Tournay, Anne Tresset, Estelle Yven PCR - Le Mésolithique en Bretagne - Rapport
  • 2001 Ces travaux sont dédiés à la mémoire de Anne-Elisabeth RISKINE Table des matières L PROBLEMATIQUE 3 1. Le projet de recherche 3 2. Activités entreprises 5 3. Un rapport, pour dire quoi ? 7 II. REUNION 8 Compte-rendu de la réunion du 24 février 2001 à Carnac
  • : présentation des travaux 8 III. LES SITES MESOLITHIQUES EN FINISTERE : CHRONOLOGIE ET STRATIGRAPHIE 12 1. Problématique générale : pour une nouvelle définition archéologique des sites mésolithiques 12 2. Objectifs des nouvelles recherches de terrain 12 3. Mise en place d'une base de
  • données - Exploitation du fichier Gouletquer 13 4. Principaux résultat de la campagne 2001 14 5. Bilan de la campagne 2001 et projets des campagnes 2002-2003 24 IV. LE MESOLITHIQUE EN COTES D'ARMOR 25 1. Sondages sur le site mésolithique de Kervilien (Côtes d'Armor) 25 2. De
  • l'analyse des pierres taillées à l'hypothèse de territoires restreints et délimités au Mésolithique 27 3. De l'approvisionnement à l'utilisation d'un matériau local au Mésolithique dans la Bretagne intérieure :1e phtanite 39 4. Gestion des matières premières lithiques au Mésolithique
  • dans les Côtes d'Armor : résumé de la campagne 2000-2001 47 V. EXPLOITATION DES RESSOURCES MARINES 51 1. La Malacofaune 51 1 PCR - Le Mésolithique en Bretagne - Rapport 2001 2. Reconnaissance de quelques espèces communes de crustacés (crabes et balanes) : application au
  • site mésolithique de Beg-er-Vil (Morbihan, France) 86 VI EXPLOITATION DE LA FAUNE 104 French Connections II: Of cows and men 104 VII. FLORAISON DE SITES PREHISTORIQUES DANS LA MOYENNE VALLEE DU BLAVET : 115 1. Généralités 115 2. Matériaux, toujours / 115 3. De l'Azilien
  • , enfin 115 4. Du Mésolithique, un peu 119 5. La question des anneaux en pierre 120 6. Autres sites néolithiques 127 VIII. LE SITE MESOLITHIQUE DE LA CROIX AUDRAN A CARNAC (MORBIHAN) 130 IX. LE SITE MESOLITHIQUE FINAL DE KERLIEZOC A PLOUVIEN (FINISTERE) 135 Résultats de la
  • planigraphie : gestion des matériaux, étude technologique et approche spatiale 135 X. PERSPECTIVES 156 1. Une petite problématique nouvelle 156 2. Objectifs 2002-2003 158 BIBLIOGRAPHIE 160 ANNEXE : MEMBRES DU PCR 167 Remerciements : Le nombre d'intervenants dans les divers
  • projets est trop important pour que l'on puisse tous les remercier individuellement. Ce projet a reçu le soutien et un financement du Service régional de l'Archéologie ; nous lui en sommes gré. Merci par ailleurs à Michèle Tostivint (CNRS) pour sa gestion des crédits. 2 PCR - Le
  • Mésolithique en Bretagne - Rapport 2001 FICHE SIGNALETIQUE Numéro d'autorisation : n°200 1 /003 Responsable d'opération : Grégor Marchand L PROBLEMATIQUE 1. Le projet de recherche Ce programme collectif de recherche réunit vingt-cinq chercheurs amateurs ou professionnels (CNRS
  • Universités de Paris I, de Brest et de Belfast - S.R.A. - Service archéologique du Finistère) pendant une durée de trois ans. L'objectif est de coordonner les travaux concernant la période mésolithique sur la Bretagne, en dégageant de nouvelles articulations entre les champs de
  • connaissances parcourus par les participants. Ce dialogue concerne particulièrement les travaux sur l'organisation spatiale - très développés en Finistère - et les analyses de la gestion des ressources animales et marines. Une attention particulière sera également accordée à la
  • hiérarchisation et à la publication des faits archéologiques. Les thèmes de recherche développés sont : Thèmes L'espace (organisation du territoire et économie de la matière première lithique) Les systèmes techniques Les fondements archéologiques Gestion et exploitation des ressources
  • animales et marines Activités Promoteurs S. Blanchet, B. Ginet, J.-M. Lacot, P. Forré, P. Gouletquer, M. Le Goffic, P. Léopold, Y. Pailler, J. Perry, E. Yven P. Gouletquer, G. Hiérarchisation du corpus de sites en Marchand Finistère S. Blanchet, J. Josselin, P. Etudes de collections
  • et définition Gouletquer, G. Marchand, d'un protocole d'analyse commun Y. Pailler, E. Yven Prospections au sol en Finistère, Morbihan, Côtes-d'Armor et Ille-etVilaine Budget Autonome PCR - G. Marchand Autonome Bilan archéographique des sites de Beg-an-Dorchenn, Téviec et
  • Hoëdic 0. Kayser, G. Marchand, A. Tresset, R Schulting PCR Nouvelles datations à Beg-anDorchenn et à Beg-er-Vil et calcul de l'effet de réservoir océanique R Schulting - A. Tresset PCR Campagne de sondages en Finistère Etude faunique Analyse des isotopes stables sur les R
  • . Schulting ossements humains et animaux des amas coquilliers Prélèvement et étude des coquilles C. Dupont sur les sites de Hoëdic et Beg-anDorchenn Anthropologie physique Pratiques funéraires et L. Soler - R. Schulting (recrutement, caractères biologiques) domaine symbolique Analyse et
  • comparaison des systèmes S. Cassen symboliques mésolithiques et néolithiques Tableau 1. Organisation des travaux du PCR « Le Mésolithique en Bretagne » en 2001. - PCR PCR - 3 Jérémy Josselin (étude de Kerliézoc) Estelle Yven ^1 (prospections, études de sites et sondage) Yvan Pailler
  • (prospections et études de sites) Gérard Tournay (prospections), Grégor Marchand, Estelle Yven Pailler (études de collections) Grégor Marchand (sondages et études de sites) Stéphane Blanchet (prospections et études de sites) Pierre Gouletquer (prospections et études de sites) Catherine
RAP01068.pdf (MORBIHAN (56). vérification de l'état des monuments mégalithiques classés ou inscrits)
  • MORBIHAN (56). vérification de l'état des monuments mégalithiques classés ou inscrits
  • archéologiques protégés ou h ire de la loi du 31 Décembre 1913 N /SCraoJI^ " r LÉGENDE u v if PREFECTURE u-» 4. Wp^ » SOUS-PREFECTURE Limita (TnT«ndlii*m*fi1 O CHEF LIEU DE CANTON Umlf d, * Commun. (_,•*.,„ d* commun* tmom . . . . L'inventaire des sites archéologiques
  • Pontivy et Carnac. Enfin, les îlots (2%), sont souvent classés dans leur intégrité pour les gisements de surface qui les recouvrent. 2 Répartition géographique des sites Arrondissement Pontivy Lorient - Canton de Belz - Canton de Quiberon - Canton d'Auray Vannes Total Nombre de
  • sites Pourcentages 24 162 10.86% 73.3% - 18 - 105 -24 35 -08.14% -47.51% - 10.86% total: 66.5% 15.84% 221 100% On notera une très forte concentration dans la région méridionale du département, et plus particulièrement au niveau des cantons de Belz, Auray et surtout Quiberon
  • nécessité d'instaurer une protection légiférée des monuments qu'ils fouillaient. A l'inverse, la moitié est du Morbihan, ainsi qu'une vaste zone aux alentours des cantons de Guéméné-sur-Scorff et Plouay, au nord-ouest, s'avèrent bien dépouillées. Il est vrai que l'intérieur des terres
  • pour les gisements de surface qui les recouvrent. 2 Répartition géographique des sites Arrondissement Pontivy Lorient - Canton de Belz - Canton de Quiberon - Canton d'Auray Vannes Total Nombre de sites Pourcentages 24 162 10.86% 73.3% - 18 - 105 -24 35 -08.14% -47.51
  • % - 10.86% total: 66.5% 15.84% 221 100% On notera une très forte concentration dans la région méridionale du département, plus particulièrement dans les cantons de Belz, Auray et surtout Quiberon, qui rassemble à lui seul, 47.51% des monuments protégés. Ce phénomène assez
  • . A l'inverse, la moitié est du Morbihan, ainsi qu'une vaste zone aux alentours des cantons de Guéméné-sur-Scorff et Plouay, au nord-ouest, s'avèrent bien dépouillées. Il est vrai que l'intérieur des terres a longtemps été délaissée par les chercheurs qui privilégiaient les alentours de
  • Saint-Nizon, à Malguénac. Si l'impact produit par les piétinements près des mégalithes se minimise parfois lorsque la parcelle est utilisée à d'autres fonctions, et que le terrain reprend son aspect initial, il n'en est pas moins fondamental que toute une partie du sol archéologique
  • . Gaillard F., 1892: Inventaire des monuments mégalithiques du Morbihan. Cantons de Quiberon, et de Belz. Revue des Sciences Naturelles de l'Ouest. Le Rouzic Z, 1936: Restaurations faites dans la région, in: Congrès Préhistorique de France, Xllem session. Threipland L. Murray, 1945
  • Région Bretagne Direction Régionale des Affaires Culturelles Conservation Régionale des Monuments Historiques Service Régional de l'Archéologie Anne Lamse Hamon la des sites arehémêogiques protégés au titre de du 31 décembre 1913, sur les Monuments iques Département du
  • Morbihan 1993-1994 Autorisation N°93-1Q1 du 21 Octobre 1993 Tome 1/3: Présentation des résultats Inventaire des sites archéologiques protégés au titre de la loi du 31 décembre 1913 sur les Monuments Historiques Département du Morbihan 1993-1994 Présentation des résultats Sommaire
  • Introduction Définition du sujet d'étude 1 Nature des sites 2 Répartition géographique des sites 3 Fréquence des publications des décrets de protection Mode opératoire 1 Phase préparatoire 2 Terrain 2-1 Consultation des cadastres 2-2 Visite des monuments Quelques réflexions sur les
  • résultats 1 La documentation 1-1 Problèmes rencontrés 1-2 Motivation des classements 1- 3 La toponymie 2 Les sites 2- 1 Accès, situation 2-2 Localisation parcellaire 2-3 Etat des sites 2-3-1 Dégradations naturelles 2-3-2 Dégradations liées à l'exploitation des terrains 2-3-3 Dégradations
  • d'origine anthropique 2-3-4 Travaux routiers et aménagements annexes 2-3-5 Entretien des monuments 2-3-6 Aménagements et mises en valeur 3- Rencontres 3- 1 Dans les mairies 3-2 Les propriétaires 3-3 Les riverains, les promeneurs Conclusion ! 55555 ■ ■ Ô > S 13T T D ARMOR Ho
  • ..' --
  • protégés au titre de la loi du 31 décembre 1913 porte sur plusieurs années, et concerne les quatre départements bretons: le Finistère, les Côtes d'Armor, l'Ille et Vilaine et le Morbihan. Les deux premiers ont été étudiés dans les cinq dernières années par monsieur Alain Provost avec le
  • travail duquel je tenterai d'établir une continuité, dans les méthodes et les modes d'analyses. Cette mission fit l'objet d'une autorisation préfectorale de prospection signée le 13 octobre 1993 et dont la validité s'est étendue du 18 octobre 1993 au 15 janvier 1994. Le présent rapport
  • ne rendant compte que de la première tranche du travail, il m'a paru opportun de présenter une étude qualitative du résultat, accompagnée de quelques chiffres indicatifs. Des statistiques portant sur un tiers seulement des sites ne sauraient en effet représenter l'ensemble de la
  • liste, d'autant plus que l'itinéraire choisi pour cette première partie a concerné les régions intérieures du département et seulement quelques communes du littoral. Nous verrons dans les notes qui suivent combien le mode de conservation peut différer entre ces deux types
  • d'environnement. Définition du sujet d'étude 1 Nature des sites A partir de la liste des immeubles protégés au titre de la loi du 31 décembre 1913 du Morbihan, publiée par la Direction du Patrimoine, et arrêtée au premier juillet 1987, une sélection de sites a pu être définie, ne prenant en
RAP03524 (PONTIVY (56). Kernaud 2 : une ferme de l'âge du Bronze final. Rapport de fouille)
  • opération de sauvegarde par l'étude
  • PONTIVY (56). Kernaud 2 : une ferme de l'âge du Bronze final. Rapport de fouille
  • moment à des fragments de céramique, des stèles, ou des La période gallo-romaine a laissé des indices d’occupations à Cléguérec, Malguénac et comme à Pontivy où un ensemble de haches à douille de l’âge du Bronze a été exhumé. Quelques dépôts de mobilier ont
  • » à Cléguérec (Morbihan) relative au projet du Réalisation de fouilles archéologiques préventives au lieu-dit KERNAUD 2 – CLEGUEREC/PONTIVY (MORBIHAN) Contrat d’opération d’archéologie préventive –n°2016.07.07-JB - « Kernaud 1 », Cléguérec
  • DE DECAPAGE ET DE FOUILLE ................................. 39 Contrat d’opération d’archéologie préventive –n°2016.07.07-JB - « Kernaud 2 », Cléguérec (Morbihan) Partie A – Données générales
  • ..................................................................................................................... 5 Contrat d’opération d’archéologie préventive –n°2016.07.07-JB - « Kernaud 1 », Cléguérec (Morbihan) I Pontivy (56) « Kernaud 2 », une ferme de l’âge du Bronze final Remise en état 51 Sous-traitant Chef projet Arch Fin semaine : CR hebdomadaire pour MO et SRA
  • l’Archéologie peut exercer son contrôle à tout moment. Fin de la fouille, dépollution du terrain, repli équipe 50 Contrat d’opération d’archéologie préventive –n°2016.07.07-JB - « Kernaud 2 », Cléguérec (Morbihan) Contexte archéologique 8 Neuilliac. Ils se résument pour le
  • commune de Cléguérec et confirmé sur le terrain en 1981. Cette commune a La Protohistoire est représentée (prospection aérienne) par un tumulus de l’âge du l’aménagement du contournement de Pontivy, ont été aperçus. quadrangulaires sur le site de Kerouillen en
  • ont livré un mobilier lithique caractéristique du néolithique ancien d’origine danubienne. Il fait l’objet de sondages et d’une étude (Marchand et al, 2006 et 2007). Ces deux sites de surface Parmi les découvertes, seuls deux (Site du Dilien à Cléguérec et site de
  • projet (44 668 m²) et le contexte géologique et de Cléguérec a donné lieu à un diagnostic archéologique en 2011 et 2015 (2 tranches). Le projet de contournement nord de Pontivy par le département du Morbihan sur la commune 1 METHODOLOGIE PARTIE B – PROTOCOLE
  • les périodes médiévales et modernes, de nombreuses bâtisses sont présentes sur environs de Pontivy. Contrat d’opération d’archéologie préventive –n°2016.07.07-JB - « Kernaud 2 », Cléguérec (Morbihan) Les apports du diagnostic 10 finale. Dressel 1A) permet
  • quatre tronçons de fossés ainsi qu’un ensemble de Le diagnostic du second site, localisé sur la commune de Cléguérec, a permis de mettre au jour composé de schistes du Briovérien recouverts de plusieurs niveaux d’alluvions et limons. propice au recouvrement et à
  • contournement nord de Pontivy. Les apports du diagnostic sont nombreux et rendent indispensable la réalisation d’une fouille 2 Contrat d’opération d’archéologie préventive –n°2016.07.07-JB - « Kernaud 2 », Cléguérec (Morbihan) I Pontivy (56) « Kernaud 2 », une ferme de l’âge du
  • préventive –n°2016.07.07-JB - « Kernaud 2 », Cléguérec (Morbihan) fig. 3 : (Emprise de la fouille d’après le plan du diagnostic : Crowch 2015) 12 ainsi permettre de comprendre l’évolution du site et de définir dans quelles mesures cette d’identifier les
  • l’étude du mobilier ; des artisanat, etc.). Contrat d’opération d’archéologie préventive –n°2016.07.07-JB - « Kernaud 2 », Cléguérec (Morbihan) Données administratives, techniques et scientifiques I I 27 I I 28 I Méthodologie générale : décapage et fouille Le
  • Vol I/I Rapport final d’opération d’archéologie préventive Texte - Figures - Inventaires Nantes - février 2018 Région Bretagne / Département du Morbihan (56) PONTIVY Kernaud 2 Une ferme de l’âge du Bronze final Code INSEE : 56 146 Arrêté de prescription : n° 2016-139 Arrêté
  • d’autorisation : n° 2016-318 Sous la direction de Audrey BLANCHARD Avec la collaboration de Annabelle DUFOURNET, Julie GEREZ, Mevenn LAINÉ, Geoffrey LEBLÉ, Chloé POIRIER-COUTANSAIS. CG56 Direction Régionale des Affaires Culturelles Service Régional de l’Archéologie de Bretagne Archeodunum
  • I Pontivy (56) « Kernaud 2 », une ferme de l’âge du Bronze final Avertissement Les rapports de fouille constituent des documents administratifs communicables au public dès leur remise au Service Régional de l’Archéologie, suivant les prescriptions de la loi no 78-753 du 17
  • juillet modifiée relative à l’amélioration des relations entre l’administration et le public. Aux termes de la circulaire du 26 mars 1993, ils pourront être consultés ; les agents des Services régionaux de l’archéologie rappelleront à tout demandeur les droits de propriété littéraires
  • et artistiques possédés par les auteurs et les contraintes qui en résultent pour tout consultant. Les prises de notes et les photocopies sont utilisées pour un usage exclusivement privé et non destiné à une utilisation collective (article L122-5 du code de la propriété
  • intellectuelle). Toute reproduction du texte accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre du droit de courte utilisation, avec les références exactes et complètes de l’auteur et de l’ouvrage. Par ailleurs, l’exercice du droit à la communication
  • exclut, pour ses bénéficiaires ou pour les tiers, la possibilité de reproduire, de diffuser ou d’utiliser à des fins commerciales les documents communiqués (Loi no78-753 du 17 juillet, art. 10). Le non respect de ces règles constitue un délit de contrefaçon puni par l’article 425 du
RAP03474 (PONTIVY (56). Kernaud, tracé RD 764. )
  • opération de sauvegarde par l'étude
  • sur le territoire de plusieurs communes (Malguénac, Cléguérec, Neulliac et Pontivy) et en contournant au nord celle de Pontivy. Le site de Kernaud1 a été découvert au cours de la deuxième tranche des travaux de diagnostic. La présence de nombreux fossés sur cette portion du
  • technique et scientifique Réalisation de fouilles archéologiques préventives au lieu-dit « Kernaud 1 » à Cléguérec (Morbihan) relative au projet du contournement nord de Pontivy. Maître d’Ouvrage Opérateur archéologique Département du Morbihan Service des
  • 32 6 impasse de Belgique CS 43184 44331 NANTES Tel. +33(0)2 28 22 30 89 Fax +33(0)2 40 05 67 18 Données administratives, techniques et scientifiques Contrat d’opération d’archéologie préventive –n°2016.07.07-JB - « Kernaud 1 », Cléguérec (Morbihan
  • – Accompagnement et organisation de l’équipe ............................................................... 39 3 34 Données administratives, techniques et scientifiques Contrat d’opération d’archéologie préventive –n°2016.07.07-JB - « Kernaud 1 », Cléguérec (Morbihan) 1 CONTENU DE
  • et de la redaction du rapport ........................... 60 4 35 MORBIHAN (56) - Pontivy - « Tracé RD 764, Kernaud » Contrat d’opération d’archéologie préventive –n°2016.07.07-JB - « Kernaud 1 », Cléguérec (Morbihan) PARTIE A – DONNEES GENERALES Récapitulatif du
  • projet Réalisation de fouilles archéologiques préventives au lieu-dit « Kernaud 1 » à Cléguérec (Morbihan) et relative au projet du contournement nord de Pontivy Localisation du site : Pontivy (56) Projet d’aménagement : Contournement nord de Pontivy Objet de la consultation
  • Contrat d’opération d’archéologie préventive –n°2016.07.07-JB - « Kernaud 1 », Cléguérec (Morbihan) Planification du chantier 1 Avant la fouille Avant le démarrage : réunion de cadrage (Archeodunum, Maître d’Ouvrage, Service régional de l’archéologie), mise au point
  • : remise au SRA du rapport, de la documentation et du mobilier (fin officielle du marché) 37 MORBIHAN (56) - Pontivy - « Tracé RD 764, Kernaud » Contrat d’opération d’archéologie préventive –n°2016.07.07-JB - « Kernaud 1 », Cléguérec (Morbihan) PARTIE B – PROTOCOLE SCIENTIFIQUE
  • D’INTERVENTION : OBJECTIFS, STRATEGIE ET METHODOLOGIE 1 Contexte archéologique Le projet de contournement nord de Pontivy par le département du Morbihan sur la commune de Cléguérec a donné lieu à un diagnostic archéologique en 2011 et 2015 (2 tranches). La surface conséquente
  • . de Tournay. Celles-ci ont notamment mis en évidence de nombreux sites préhistoriques (Néolithique ancien à Final). Parmi les faibles découvertes, seuls deux (Site du Dilien à Cléguérec et site de Bellevue à Neulliac) ont fait l’objet de sondages et
  • Rapport d’Opération d’Archéologie Préventive Volume I/I - Textes, figures et annexes Nantes, septembre 2017 Région BRETAGNE / Département du Morbihan (56) PONTIVY « Tracé RD 764, Kernaud » Code INSEE n° : 56178 Arrêté de prescription n° : 2016-139 Arrêté de désignation n
  • ° : 2016-317 Code opération Patriarche : 56 178 0011 Ministère de la Culture et de la Communication Préfecture de la région Bretagne Direction Régionale des Affaires Culturelles Service Régional de l’Archéologie Conseil Général du Morbihan Sous la direction de Mohamed SASSI Avec les
  • contributions de Audrey BLANCHARD, Geoffrey LEBLE, Jimmy MENAGER, Chloé POIRIER-COUTANSAIS, Alexandre POLINSKI Avertissement Les rapports de fouille constituent des documents administratifs communicables au public dès leur remise au Service Régional de l’Archéologie, suivant les
  • prescriptions de la loi no 78-753 du 17 juillet modifiée relative à l’amélioration des relations entre l’administration et le public. Aux termes de la circulaire du 26 mars 1993, ils pourront être consultés ; les agents des Services régionaux de l’archéologie rappelleront à tout demandeur
  • les droits de propriété littéraires et artistiques possédés par les auteurs et les contraintes qui en résultent pour tout consultant. Les prises de notes et les photocopies sont utilisées pour un usage exclusivement privé et non destiné à une utilisation collective (article L122-5
  • du code de la propriété intellectuelle). Toute reproduction du texte accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre du droit de courte utilisation, avec les références exactes et complètes de l’auteur et de l’ouvrage. Par ailleurs
  • , l’exercice du droit à la communication exclut, pour ses bénéficiaires ou pour les tiers, la possibilité de reproduire, de diffuser ou d’utiliser à des fins commerciales les documents communiqués (Loi no78-753 du 17 juillet, art. 10). Le non respect de ces règles constitue un délit de
  • contrefaçon puni par l’article 425 du code pénal. DÉPARTEMENT DU MORBIHAN (56) PONTIVY, « Tracé RD 764, Kernaud » Rapport d’Opération d’Archéologie Préventive Illustration de couverture : Décapage en cours du site de Kernaud 1, Pontivy. Cliché: Chloé Poirier-Coutansais, 2016 Sous la
  • direction de Mohamed Sassi Rédaction : Chloé POIRIER-COUTANSAIS, Mohamed SASSI Avec les contributions de : Audrey BLANCHARD, Geoffrey LEBLE, Jimmy MENAGER, Chloé POIRIERCOUTANSAIS, Alexandre POLINSKI Plans et mise au net : Annabelle DUFOURNET, Jimmy MENAGER, Chloé POIRIER-COUTANSAIS
  • , Mohamed SASSI Mise en page : Sandrine Swal Sommaire SECTION 1 : DOCUMENTS ADMINISTRATIFS Fiche signalétique du site............................................................................................................................................ 9 Mots-clés des thésaurus
RAP02702_2.pdf ((56). inventaire des sites fossoyés médiévaux du Morbihan (XIe-XIIIe s.), secteur nord. rapport de pt 2011)
  • (56). inventaire des sites fossoyés médiévaux du Morbihan (XIe-XIIIe s.), secteur nord. rapport de pt 2011
  • commune 1 septembre 2011 Date de rédaction DONNÉES ADMINISTRATIVES Département N° d'entité archéologique (Données PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton Propriété privée Cléguérec DONNÉES CARTOGRAPHIQUES ET CADASTRALES Réf. carte IGN 1/25000 e 56 242 0011 OUI NON 818 O (1997
  • commune 1 novembre 2011 Date de rédaction DONNÉES ADMINISTRATIVES Département N° d'entité archéologique (Données PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton 56 160 0018 Propriété privée Rohan DONNÉES CARTOGRAPHIQUES ET CADASTRALES Réf. carte IGN 1/25000 OUI e NON 919 E (1996
  • 2011 Date de rédaction mai 2011 DONNÉES ADMINISTRATIVES Département N° d'entité archéologique (Données PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton Propriété privée Saint‐Jean‐Brévelay DONNÉES CARTOGRAPHIQUES ET CADASTRALES Réf. carte IGN 1/25000 e ‐‐ OUI NON 920 E (1996
  • PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton 56 203 002 Propriété privée Cléguérec DONNÉES CARTOGRAPHIQUES ET CADASTRALES Réf. carte IGN 1/25000 OUI e NON 818 E (1997) Coordonnées Lambert ‐ Système : Lambert II étendu X= Cadastre : Section 202,177 Y= Année ZL Cadastre ancien
  • mention de la paroisse/trêve 1184, saint Iunan, charte de fondation de l'abbaye de Bon‐Repos (Trêve) Pour les trêves, paroisse de rattachement Cléguérec (jusqu'au XIXe siècle) Site religieux associé Oui Non Pérennité de l'occupation : Occupation antérieure Attestée Inconnue
  • Date de prospection Nb de sites référencés sur la commune 2 septembre 2011 Date de rédaction DONNÉES ADMINISTRATIVES Département N° d'entité archéologique (Données PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton Propriété privée Guéméné‐sur‐Scorff DONNÉES CARTOGRAPHIQUES ET CADASTRALES
  • Date de rédaction DONNÉES ADMINISTRATIVES Département N° d'entité archéologique (Données PATRIARCHE) 56 ‐ Morbihan Canton Propriété privée Guéméné‐sur‐Scorff DONNÉES CARTOGRAPHIQUES ET CADASTRALES Réf. carte IGN 1/25000 ‐‐ OUI e NON 718 E (2002) Coordonnées Lambert
  • Commune PLEUGRIFFET La Haye Toponyme du site Nature du site motte Site en élévation attesté Vestiges Mobilier Identification du site hypothétique Texte(s) Interprétation Superficie de la commune 38,49 km² mai 2011 Date de prospection Nb de sites référencés sur la
  • ) Coordonnées Lambert ‐ Système : Lambert II étendu X= Cadastre : Section 226,949 Y= Année ZW Cadastre ancien (napoléonien) Côte 3 P 206/20 Section 2343,047 2011 Altitude moyenne= Parcelle(s) Année E2 108 m 11 ‐ 12 1841 Parcelle(s) DONNÉES HISTORIQUES Seigneurie dépendante de
  • vicomté de Rohan ère 1 mention du site ‐‐ er 1 seigneur associé ‐‐ ère 1 mention de la paroisse/trêve Pour les trêves, paroisse de rattachement Site religieux associé Oui Non Pérennité de l'occupation : Occupation antérieure Attestée Inconnue Nature Occupation postérieure
  • Attestée Inconnue Nature VESTIGES (PARTIE FOSSOYÉE) Fossés partiellement conservés Etat de conservation Basse‐cour quadrangulaire Abandon en élévation Forme du tertre circulaire Description : Le site est implanté en rebord de promontoire, côté plateau. La bibliographie du XIXe
  • siècle indique que cette motte ne marquait pas l'entrée du promontoire mais plutôt le début d'une ligne fortifiée qui courait le long de ce promontoire. F.‐M. Cayot‐Délandre également signale à proximité du hameau de La Haye "un tumulus d'environ 4 mètres de hauteur". Ce tumulus
  • correspond à la motte de La Haie, mais la ligne fortifiée partant de celle‐ci n'existe plus. Le sites est aujourd'hui en partie conservé. La motte fait actuellement 5 mètres de hauteur maximale (au nord) pour un diamètre de 30 mètres à la base. Son profil est en partie altéré par diverses
  • excavations qui ont servi de décharge (témoignage du propriétaire actuel). A l'est de la motte, qui est encore entourée d'un fossé peu marqué au sud‐ouest se trouve un talus formant une basse‐cour quadrangulaire (longueurs restituées de 23 mètres est‐ouest à 32 mètres nord‐sud), soit une
  • surface enclose de 700 m². Ce talus ne se raccroche pas à la motte, mais le propréiatire actuel nous a indiqué que lors de la division des parcelles motte/basse‐cour une partie des talus avait été abattue pour permettre l'accès à l'arrière de la parcelle. Les deux éléments formait donc
  • un ensemble cohérent. Ce tertre est en fait entouré de fossés, ce qui laisse davantage penser à une motte. Le talus mentionné partant de cette motte par F.‐M. Cayot‐Délandre (puis N. Le Badézet) courait sur 600 mètres de long, le long de la vallée, avant d'arriver au pied d'une
  • colline où se trouvait "une forteresse en gazon de forme irrégulière appelée le châtelier". Aucun de ces éléments n'a pu être identifié sur le terrain. Commune VESTIGES MAÇONNÉS Pleugriffet Présence Absence Toponyme Mention La Haye Datation Localisation Description
  • : INTERVENTIONS Fouilles anciennes OUI NON Nature et année Fouilles récentes OUI NON Nature et année Nature du mobilier Relevé topographique Oui Nombre de points Date Non 1342 27‐28 octobre 2011 Intervenants L. Jeanneret (UHB), R. Jonvel (UPJV) TOPOGRAPHIE ET ENVIRONNEMENT
  • Situation Site en limite de paroisse Oui Non Proximité d'un cours d'eau Oui Non Voie ancienne à proximité Oui Non Plateau Eléments économiques attestés aucun Référence carte BRGM zone boisée Occupation du sol PEUPLEMENT Peuplement associé Oui Non Eventuellement Distance
  • Nature du peuplement SEIGNEURIE ASSOCIÉE : HISTORIQUE Aucune seigneurie ne peut être associée à ce site. Site associé à un miles Oui Non Autre Commune Pleugriffet Toponyme La Haye SOURCES RELATIVES AU SITE ET À LA SEIGNEURIE ‐‐ BIBLIOGRAPHIE Ancienne : ‐ BREHIER, E. de
RAP01560.pdf (PORCARO (56). la Démardais. rapport de fouille préventive)
  • PORCARO (56). la Démardais. rapport de fouille préventive
  • s. 6.40 x 4.85 2 160-260 ap. J.C 5x4 thermes enduit peint 150-fin IVe s. 4.60 x 4.40 9x5 1 ? 7x4 0 constr. au Ille s. 5x4 Tableau comparatif de quelques bâtiments d'habitation de villae bretonnes. Porcaro Châtillon-sur-Seiche Loutehel Carhaix Carnac Malguénac Emprise du bâti
  • SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE. BRETAGNE RN24 1992-1993 La villa gallo-romaine de LA DEMARDAIS V a PORCARO (Morbihan) RAPPORT DE FOUILLES Fouille de sauvetage programmé 1er juillet 1992-5 mars 1993 O.BLIN avec la participation de: D.COUTURIER A.DESFONDS P.GUERISSE
  • F.LABAUNE M.LE CLAINCHE A.G.PHILIPPOT Novembre 1993 iseo SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE. BRETAGNE RN24 1992-1993 La villa gallo-romaine de LA DEMARDAIS ^ a PORCARO (Morbihan) RAPPORT DE FOUILLES Fouille de sauvetage programmé 1er juillet 1992-5 mars 1993 O.BLIN avec la
  • participation de: D.COUTURIER A.DESFONDS P.GUERISSE F.LABAUNE M.LE CLAINCHE A.G.PHILIPPOT Novembre 1993 SOMMAIRE I. INTRODUCTION ET DONNEES TECHNIQUES Modalités de Vintervention Financements Equipe de fouille et participants. Responsabilité déroulement et Plannings Remerciements II. LE
  • SITE. DONNEES GEOGRAPHIQUES ET HISTORIQUES Localisation et géographie Carte archéologique et traces anciennes d'occupation III. DONNEES GENERALES SUR LA STRATIGRAPHIE Plan général du site Chronologie, phases et séquences Les premiers témoins de l'occupation du site IV. PHASE I. Les
  • constructions et les aménagements du 1er siècle apJ.C. Des vestiges de bâtiments Les fossés. Enclos et limites d'occupation Orientation et organisation spatiale V. PHASE II. La fin du 1er siècle, le début du Ile siècle apJ.C. Une étape de restructuration du domaine VI. PHASE III. La villa
  • aux Ile et Ille siècles ap.J.C. Reconstruction et ordonnancement Fragments pour une analyse VII. PHASE IV. Les traces de réoccupation au cours du Haut-Moyen-Age (VHIe-Xe siècles) Les états et les aménagements tardifs VIII. PHASE V. L'activité arrtisanale liée à la métallurgie (Par
  • P.Guérisse avec O.Blin) La métallurgie du fer sur le site de la Démordais à Porcaro Vestiges de bas-fourneaux Fours et organisation de l'atelier Déchets de réduction Conclusion Annexe Inventaire des roches et minerais découverts sur le site 2 IX. LES AUTRES STRUCTURES Les fosses-foyers
  • Fosses et fossés parcellaires X. CONCLUSION XI. LE MOBILIER ARCHEOLOGIQUE 1. LA CERAMIQUE Eléments de typologie et de chronologie (par F.Labaune). La sigillée La céramique du 1er siècle apJ.C. La céramique commune La céramique fumigée La céramique du Ile siècle apJ.C. La céramique
  • commune La céramique de la fin du Ile-début du Hle siècle apJ.C. La céramique du Hle siècle apJ.C. La céramique commune La céramique médiévale Annexe Les décors 2. INVENTAIRE DES MONNAIES (par D.Pouille). 3. LA FAUNE (par A.G.Philippot) Inventaire des fragments La micro faune La faune
  • , les facteurs de conservation 4. LTNSTRUMENTUM (par D.Couturier, F.Labaune et M.Le Clainche). Le mobilier métallique Gaine à crochet de char en bronze. Le mobilier lithique Meules Pierres à affûter Polissoirs Le petit mobilier Pesons Jetons et fusaïoles Autres matériels Gravures sur
  • chiste Gravures sur grès Silex 3 XII. ELEMENTS DE BIBLIOGRAPHIE Généralités; villae gallo-romaines Mobilier archéologique Céramique Autre Métallurgie XIII. PLANCHES PHOTOGRAPHIQUES XIV. FICHE TECHNIQUE * I. INTRODUCTION ET DONNEES TECHNIQUES En juillet 1992 débutait pour une
  • durée totale de 8 mois, la fouille de sauvetage du site de La Démardais à Porcaro (Morbihan), sur le tracé de la future RN 24 dans la traversée du camp militaire de Coètquidan. Une série de sondages de diagnostic, effectuée quelques mois plus tôtL avait en effet révélé la présence de
  • vestiges et de niveaux d'occupation antiques particulièrement bien conservés. La présence de très nombreuses scories de fer en particulier, avait orienté le diagnostic vers une installation artisanale liée à la métallurgie. La fouille a permis en fait d'identifier les vestiges d'une
  • villa gallo-romaine -ou villa rustica- constituée de plusieurs édifices (au nombre de six dans l'aire fouillée) disposés autour d'une cour. Les niveaux liés à l'activité métallurgique se situent au dessus des remblais de destruction de certains d'entre-eux et appartiennent à une
  • phase d'occupation tardive du site (Moyen-Age). Il faut signaler l'état de conservation exceptionnel des vestiges construits -fragments d'élévations et de niveaux de sols- ainsi que des différents niveaux d'occupation qui s'y sont succédés. Conservation due à plusieurs facteurs, en
  • particulier à l'effondrement des murs intervenu tardivement et surtout partiellement, ce qui peut expliquer la ré-occupation tardive de certaines parties (Vll-Xe siècles), mais aussi à l'absence probable de tout remaniements profonds des sols -mise en culture et labourspostérieurement à
  • l'abandon définitif du site^. Le découpage du sol signalé par le cadastre du XIXe siècle (fig.l) est très certainement médiéval, comme le laisse à penser la fouille de plusieurs petits fossés de limites parcellaires, et postérieur aux Xle -XlVe siècles, période de l'installation liée à
  • la métallurgie. Au siècle dernier ces parcelles étaient, d'après des informations receuillies localement, plantées surtout d'arbres fruitiers. Un tel site stratifié en milieu rural est rare. A cet égard, la villa de La Démardais se présente d'ores et déjà comme un site majeur pour
  • la connaissance de l'occupation rurale antique dans ce secteur du Morbihan. Modalités de l'intervention L'opération de sauvetage programmé du site de la Démardais a été régie par convention signée entre l'Etat, le Ministère de l'Education Nationale et de la Culture, le Ministère
RAP02709.pdf (Prospection paléométallurgique en centre ouest Bretagne. rapport de pt 2011)
  • Prospection paléométallurgique en centre ouest Bretagne. rapport de pt 2011
  • 20th siècle. On peut citer les scories : de Kerfulus à Cléguérec (56) dont les premières mentions datent de 1897 et 1901, de St-Nizon à Malguénac (56) vers 1901 par Aveneau de la Grancière, de Castel Finans à St-Aignan (56) connu depuis 1847 mais premières mentions de scories vers
  • Prospection thématique: Prospection paléométallurgique en Centre Ouest Bretagne Campagne 2011 Secteur de Morlaix: Pleyber-christ, Plourin-lès-Morlaix, Saint-Martin-des-Champs) Secteur de Gouarec : Gouarec, Laniscat, Lescouët-Gouarec, Perret, Plélauff, Cléguérec, Séglien, Silfiac
  • Forges des Salles en Perret. Cette zone de prospection est située sur 2 départements: les communes de Gouarec, Laniscat, Lescouët-Gouarec, Perret et Plélauff appartiennent au département des Côtes d'Armor; tandis que Cléguérec, Séglien, Silfiac et Ste-Brigitte sont dans le Morbihan. 7
  • aérienne de Patrick Naas (Naas, 2000), qui avec avec une vérification sur le terrain a permis de découvrir quelques sites avec des scories (ex: Guerduel à Cléguérec). La prospectioninventaire menée par Alain Provost en Centre Ouest Bretagne a permis le recensement de quelques sites à
  • -427 31 Prospection thématique: Prospection paléométallurgique en Centre Ouest Bretagne Campagne 2011 Secteur de Morlaix: Pleyber-christ, Plourin-lès-Morlaix, Saint-Martin-des-Champs) Secteur de Gouarec : Gouarec, Laniscat, Lescouët-Gouarec, Perret, Plélauff, Cléguérec, Séglien
  • et Ste-Brigitte Tome 1: Rapport de prospection Responsable scientifique: Nadège Jouanet-Aldous Région Bretagne Service régionale de l'Archéologie année 2011 Prospection paléométallurgique du Centre Ouest Bretagne 2011 1 2 3 SOMMAIRE Introduction
  • Localisation de la zone prospectée......................................................................................................6 État de la connaissance......................................................................................................................8 Historique
  • de la recherche.................................................................................................................9 Contexte géologique..........................................................................................................................10
  • Matériel et méthodes.......................................................................................................................14 Résultats de la prospection..............................................................................................................16
  • Résultats quantitatifs..........................................................................................................................16 Typologie et aspects des sites ............................................................................................................16
  • Datation des sites...............................................................................................................................18 Disparition de sites et réemploi des scories.......................................................................................18
  • Détermination de faciès à partir de l'étude macroscopique..............................................................19 Études complémentaires..................................................................................................................25 Datations
  • ..............................................................................................................................................32 Liste de sites.......................................................................................................................................33 Fiches de sites
  • .....................................................................................................................................34 4 Introduction: En 2008, l'étude de la carte paléosidérurgique régionale soulignait l'état lacunaire de l'inventaire des sites de production de fer au sein de la Bretagne. Le centre Bretagne a longtemps été exclu de la recherche par le manque de prospection thématique
  • , alors que l'étude paléosidérurgique en HauteBretagne et le Finistère avançaient à grands pas avec des prospections thématiques, des fouilles de bas-fourneaux, des datations de scories et des analyses chimiques. Ce handicap ne permet donc pas de faire des comparaisons au niveau
  • régional. Le recensement de 2008 avait permis de dénombré une soixantaine de sites d'ateliers métallurgiques au sein de notre zone d'étude. Ces sites, provenant majoritairement de sources anciennes, sont mal localisés et les descriptions sont peu précises au regard de la typologie des
  • vestiges. Cette demande s'insère dans une thèse réalisée au sein de l'UMR 6566 sous la direction de MarieYvane DAIRE et de Cécile LE CARLIER. Le sujet, intitulé « La métallurgie du fer en Centre Bretagne à l'Age du Fer », vise a étudier la métallurgie du fer l'histoire technique
  • , sociale, économique et environnementale. L'accent sera mis plus particulièrement sur l'identification des minerais de fer utilisés, sur l'identification des techniques de production et ambitionne de poser des axes de réflexion quant à la circulation des produits finis. La prospection
  • thématique a été envisagée sur une durée de 3 ans. La première campagne (2010) a concernée la région de Huelgoat. Cette campagne de 2011 s'est intéressée à 2 zones géographiques : la région de Morlaix et la région de Gouarec (22 et 56). 5 1. Description du projet archéologique Le
  • projet de prospection thématique présenté a pour objet d'approfondir la connaissance des vestiges de production de fer (plus particulièrement la réduction des minerais) à travers les âges au sein du Centre Bretagne, entre les villes de Morlaix, Guingamp, Scaër et Pontivy. Une
RAP00951.pdf (CLEGUEREC (56). tumulus de Bieuzent. rapport de fouille d'urgence absolue.)
  • CLEGUEREC (56). tumulus de Bieuzent. rapport de fouille d'urgence absolue.
  • Y. LECERF +++++++++ INTERVENTION DE SAUVETAGE SUR UN TERTRE TUMULAIRE A CLEGUEREC (MORBIHAN) ++++++++++ Y. LECERF INTERVENTION DE SAUVETAGE SUR UN TERTRE TUMULAIRE A CLEGUEREC (MORBIHAN) La commune de Cléguérec ayant décidé la mise en chantier d'un lotissement
  • communal au lieudit Bieuzent sur la parcelle N° 139 section YX, il nous fallait nous assurer de la nature de la butte suspecte qui se trouvait à cet endroit. C'est pourquoi une autorisation de fouille était établie par M. LE RO Directeur des Antiquités préhistoriques de Bretagne. Avec M
  • . MENARD, affecté à la circonscription, nous nous sommes rendus sur les lieux les 21, 22, 23 et 24 avril 1981. Dans un premier temps, nous avons effectué une topographie complète du tertre. Ayant ses courbes de niveau, nous l'avons ensuite implanté dans la parcelle et également par
  • rapport à un second tumulus qui, sur la limite du parcellaire, avait été fouillé au début du siècle par M. AVENEAU DE LA GRANCIE La topographie terminée, nous avons entrepris une tranchée de reconnaissance s le sommet de la levée de terre. Après avoir traversé une couche de terre ara
  • -' ble dont l'épaisseur moyenne est de 35 cm, nous sommes arrivés sur une argile brun jaune contenant quelques petits blocs de quartz blanc. Au sommet de cette couche argileuse des traces de charbons de bois sont apparues. Ces trace disparaissaient dès les dix premiers centimètres
  • sont de couleur jaunâtre et se délitent en petites plaquette; alors que le dessous de la roche est saine et non friable. Etant à ce moment de la fouille à peu près assuré de ne pas être en présence d'un tumulus, nous demandons l'accord de la mairie pour l'utilisation du tracto-pelle
  • communal qui travaillait sur cette même parcelle. L'engin creusait trois autres tranchées parallèles à la première sur une longueur de 10 m. Les' tranchées, espacées d'un mètre environ faisaient 60 cm de large. - 2 - Après une rectification et un nettoyage à la truelle, les coupes
  • stratigraphiqu de ces trois tranchées étaient semblables à la première relevée. La surface ainsi sondée, 55 m2 environ, entame largement la butte, il parait impossible que nous ayons pu laissé échapper les structures d'un caveau central ou quelques autres constructions annexes. Si nous
  • ajoutons à cela le fait que les coupes stratigraphiques des tranchées ne présentant aucune couche? lenticulaires ni d'inclinaisons circulaires pouvant rappeler un dome, nous pou vons sans risque conclure à la présence d'une butte naturelle. Ce ne sont pas les quelques charbons
  • découverts sous la couche de terre arable qui contrediror cette hypothèse. Ils peuvent en effet avoir été amenés là par des amendements de terrain et descendus à ce niveau par les travaux agraires. La présence à proximité d'un tumulus fouillé par AVENEAU DE LA GRANCIF et la découverte
  • d'un vase à quatre anses lors de cette fouille nous imposait la prudence et rendait nécessaire cette intervention. I t I t 0