Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

225 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01487.pdf (PLOUDANIEL (29). castel penledan. étude stratigraphique du premier barrage de la fortification gauloise. rapport de sondage)
  • destructif), confirmant la présence d'un aménagement en gradins parementés sur la face interne et d'un parement simple sur la face externe du talus. Le mobilier mis au jour dans les tranchées de sondage, peu caractéristique, montraient toutefois une occupation datable du second Age du Fer
  • ali., 1968) parement de façade parement de façade contrescarpe amas coquilliers Fossé Catuélan (Erquy. Côtes d'Armor) (d'après Giot et ali., 19é7) gradins parementés. emplacement de poteau pour l'aménagement d'une palissade .parement de façade Camp de Kercaradeo (Quimper
  • , Finistère) (d'après Wheeler et Rlchardson, 1957) parement de façadf remblai de terre (phase 2) murus gallicus(phase 1) . .parement de façade Camp d'Artus (Huelapat, (d'après Wheeler ethticl" poutrage assise supérieure du parement de façade? gradins parementés mur de façade à deux
  • Expedition 1938. Vol.1 et 2. WHEELER R.E.M.,1939. Les camps de l'âge du Fer dans le nord-ouest de la France et le sud-ouest de la Grande-Bretagne. Revue Archéologique, 6ème série, XIII, p. 103-124. WHEELER R.E.M., RICHARDSON K. M., 1957. Hill-forts of Northern France. Reports
RAP01337.pdf (les sites fortifiés de l'âge du fer. rapport de prospection thématique.)
  • semaine, les sondages ont dû être prolongés de deux semaines vu l'importance des travaux à réaliser. Le dégagement et le relevé du rempart ont en effet pris une semaine et demie en raison de la structure même de l'ouvrage (gradins parementés). La densité des structures et la présence
  • parementée comportant six gradins d'épaisseurs inégales en pierres sèches (4014) (fig.ll et 12). Celles-ci, grossièrement équarries et de modules très divers, sont en granité et en schiste local, et ont sans doute été extraites sur ou à proximité immédiate du promontoire. L'espace
  • entre chaque parement diminue progressivement depuis la base jusqu'au sommet (respectivement de bas en haut : gradins 1-2 : 0,65cm ; gradins 2-3 : 0,55cm ; gradins 3-4 : 0,40cm , gradins 4-5 : 0,40cm ; gradins 5-6 : 0,30cm) (fig.13 et 14). Le sommet est constitué d'une chape de terre
  • chemin de ronde. L'arrachage partiel du parement montre que le parapet est composé dans sa partie interne d'un remblai de terre fine (4015) de même nature que la couche arénacée décrite précédemment. Les gradins étaient recouverts par l'éboulement des pierres des parements inclues
  • dans une fine couche de colluvionnement des terres du rempart (4013). L'ensemble a une hauteur interne de 1,60m pour une embase d'environ 7,50m. -20- fig. 12 : vue détaillée des gradins depuis le sommet du parapet de contour. -21- fig. 13 : relevé en plan du parapet de contour
  • première assise du gradin inférieur est posée à même le sol naturel. Cette levée de terre est renforcée sur sa face interne par les gradins parementés qui ont sans doute été montés au fur et à mesure de l'accumulation du remblai afin d'éviter les affaissements. Les observations faites
  • possèdent des gradins parementés sur leur face interne (trois à Kercaradec contre six à Castel Penledan) (Wheeler et Richardson, 1957). Cette similitude architecturale peut faire supposer une contemporanéité des systèmes de défenses et même peut-être l'existence d'un même maître d'oeuvre
  • le dégagement de la structure a permis de montrer l'existence d'un ouvrage soigné sous la forme d'un accès en gradins sur la face interne du parapet de contour et d'une amorce de parement externe surplombant la pente. Ce type d'accès commence à être bien connu dans la civitas
  • série de six gradins en pierre permettant l'accès au sommet du talus. Les sondages pratiqués dans la zone interne ont donné peu de résultats si ce n'est quelques structures en creux : foyers, fosse de combustion, trous de poteaux. L'ouverture d'un autre secteur dans la partie
RAP03193.pdf (BIGNAN (56). Le Grand Clézio. Rapport de sondage 2015)
  • longueur pour une largeur de 15 à 20 cm. L’épaisseur varie de 10 à 15 cm. Quelques petites pierres sont également présentes en calage entre les blocs. Les pierres de parement, très grossièrement assisées, sont posées en gradin contre le talus. Elles sont, de plus, disposées de manière à
  • non équarris, disposés en gradins. Le fossé jouxtant le talus, au sud, n’a pas pu être étudié dans la mesure où la route actuelle en reprend le tracé. On peut émettre l’hypothèse que ses dimensions devaient être approximativement similaires à celles du talus. Si l’on s’en tient aux
  • . WHEELER, K.M. RICHARDSON, Hill-Forts of Northern France, Reports of the Research Committee of the Society of Antiquaries of London, XIX, The Society of Antiquaries of London, Oxford, 1957. 43  TABLE DES FIGURES Figure 1 : Localisation géographique du sondage (point rouge
RAP01216.pdf (Les enceintes fortifiées de l'âge du fer dans le Finistère. d'après l'étude des cahiers de Sir Mortimer Wheeler)
  • ont été publiés en 1957 après une nouvelle série de vérifications sur le terrain dans son célèbre ouvrage Hill-forts of Northern France (R. E. M. WHEELER, K. M. RICHARDSON, 1957). Cette étude comprend un répertoire des principaux sites (93 dont 19 enceintes répertoriées dans le
RAP00565.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • in the Coet Morel /Hôtel Orl and area (Carentoir). Surface material is markedly absent from fields on the northern and southern boundaries of L, on the east/west ridges (particularly on a band north west of Carentoir) and - as might be expected - on most steep slopes. There are again
  • lynchet some 1.8m high. This area is near the northern periphery of the Ruffiac commune, and the ancien cadastre indicates that it was a zone of extensive 1 ande in the early nineteenth century. Set within the 1 ande was the petit château of Coetion, with its metai ries (associated
  • the boundary between plough land and meadow and could also have acted as a kind of flood barrier; the shallowness of the loam deposit would argue for a shorter period of ploughing in the lower northern slope of the valley (the area immediately behind this bank). The absence of brick
  • intermittently by Wendy Davies. In the Easter season transects with uneven coverage will be rewalked, especially the northern part of E and parts of A and B, to achieve a relatively even survey of ail parts of the study area. The process of sampling the surrounding communes will be begun
RAP01021.pdf (HANVEC (29). Pennavern. rapport de fouille préventive)
  • of Northern France" p. 98, fig. 6). Assurément, ces souterrains étaient liés à des habitations. Il ne nous a pas été donné de pouvoir les mettre en évidence. CONCLUSION. Le souterrain, dont l'état de dégradation est tel que seule une longue campagne aurait permis de le fouiller
RAP00566.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • near the northern boundary of Transect D (a Roman road) and in the nei ghbourhood of Marsac , La Ruaudaie and La Roche Pèlerin» Analysis of the spatial distribution of imported local schi stes » parti cul arl y those used for roofing material s in the area, produces some equally
  • marked patterns» Such schi stes were présent on most fields (largely as a resuit of manuring), with the exception of some areas of 1 an de in the northern part of Transect B and of some isolated, scattered fields (D6 and 7, E267) with no other surface material. However , it was again
  • in the Boussac/Bramboc/La Buzardiere area and there was very little surface schi ste at ail, of either type, in the Patis de Boussac . In the northern part of the transect grey schi stes were used for roofing, and thèse are évident on the fields; smal 1 quarries, like that near Les Toulans
  • presurnabl y some kind of hardstanding or floor (9) « The northern extent of the standing was established by augering and was found to peter out some three mètres north of the wall. The eastern extent. of the wall was similarly established and found to end 1 » 2m from T12, with no sign
RAP01183.pdf (QUIMPER (29). ker yen i - prat ar rouz. rapport de sondage)
  • K.M., 1957 : Hill-forts Jean Paul Le Bihan Archéologue municipal 9 scientifique of Northern France. 1 km Q U I M P E R K E R - Y E N : Localisation 10 Extrait du cadastre de 1834 QUIMPER K E R - Y E N : localisation cadastrale 11 QUIMPER K E R - Y E N : Décapage de
RAP03855 (LA ROCHE-MAURICE (29). Château de Roc'h Morvan, Enceinte basse. Rapport de fouille programmée.)
RAP03121.pdf ((56). Autour du golfe du Morbihan, les landes de Lanvaux et le sud de la vallée de la Vilaine. Rapport de PD 2014)
RAP01668.pdf (QUIMPER (29). vestiges d'une route ancienne à prat ar rouz 2. rapport de diagnostic)
  • archéologiques des Haiits-de-Penvillers à Kerfeunteun (Ouiwper - Finistère), D.F.S., Rennes, 1997. LE BIHAN J.-P., 1999 : Occupation protohistorique et parcellaires anciens à Ker-Yen à Quimper (Finistère), D.F.S. Rennes, 1999. WHEELERR R E.M, RJCHARDSON K M., 1957 : Hill-forts of Northern
RAP01666.pdf (QUIMPER (29). occupation protohistorique et parcellaire ancien à Keryen. rapport de diagnostic)
  • , RICHARDSON K M , 1957 : Hill-forts of Northern France, Londres. LISTE DES FIGURES Fig. 1. Quimper, Ker-Yen : localisation Fig.2. Quimper, Ker-Yen : situation cadastrale Fig. 3. Quimper, Ker-Yen : localisation des sondages et courbes de niveaux Fig.4. Quimper, Ker-Yen : localisation des
RAP00321.pdf (LA CHAPELLE DES FOUGERETZ (35). le Bas Plessis. rapport de sauvetage urgent.)
  • chrétien, Paris,1884. -Wild,1970= J.P Nild, Textile manufacture in the Northern Roman provinces, Cambridge,Cambridge University Press,1970. Statuette découverte à QUIMPER (d'après L. Pape). 0 h 1 2 I I 3 4 5 cm I I
RAP00567.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • (from the area of La Sourigaie to La Houssaie), passing through the communes of Missiriac and Malestroit and the northern outskirts of the town of Malestroit; Transect R ran north east for 7.75km from Trelo to Le Mur at the north-east corner of Carentoir, passing through the communes
RAP03028.pdf (QUIMPER (29). le Braden 1. rapport de fouille de sauvetage)
  • passga de la Tène au gallo-romain restent à définir. Une occasion nous est ici offerte. fr?Lg euse Quimper pourrait enfin inspirer une réflexion fructu¬ d'autres cités bretonnes ( Landerneau....). cas pour précoce de ((I) Wheeler-Ridchardson 1957, Hill»»forts of Northern France