Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

360 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00587.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). section 1d - lot 13 et section ad - lot 8. rapport du vol d'observation)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). section 1d - lot 13 et section ad - lot 8. rapport du vol d'observation
  • CHARTRES de LE CHATEAU DU EZENAIRE voir BRETAGNE MARAIS Section AD Section AE Lots n° annexe du cadastre Lot n°8 66 à 77 2° campagne aérienne M. BERENGER M. HERICOTTE M. REGMAULT MISSION DU 15 OCTOBRE 1977 Pilote : M. BERENGER Détection et Photographe : MM
  • . La zone soumise actuellement à une surveillance constante a pour limite sud le CD. 34 situé au nord de CHARTRES-de-BRETAGNE. Quelques indices significatifs étaient apparus dans une zone comprise entre "Le Marais" et "Fontenay". Le vol d'observation du 15 Octobre 1977, lôHeures
  • seraient la trace présumée de fours. (1) CIL XIII, 3150 3> * r." 7 ! I CHARTRES de 1 BRETAGNE Campagne aérienne 19 ZONES Sections n° 1.2.3 A D _ A E 7 /7 y CAMPAGNE AERIENNE CHARTRES de BRETAGNE ZONE 3 section AE
RAP01990.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). "les Peupliers". dfs de diagnostic)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). "les Peupliers". dfs de diagnostic
  • Rapport de diagnostic 2004 Laurent AUBRY CHARTRES DE BRETAGNE "Les Peupliers" (Ille-et-Vilaine) Du 01/06/04 au .02/06/04 N° de prescription : 2004/023 N° de projet INRAP : DA 05 0028 01 INRAP Direction interrégionale du Grand-Ouest : 37, rue du Bignon CS 67737, 35577 Cesson
  • -Sévigné Cedex FICHE SIGNALETIQUE Site n°: 35 066 013 Département : Ille-et-Vilaine Commune : Chartres de Bretagne Lieu-dit ou adresse : Les Peupliers Année du cadastre : 1980 Section(s) et parcelle(s) : AS, n°14 Coordonnées Lambert : Abscisses : x = Ordonnées : y = Altitude :19 m
  • NGF Propriétaire du terrain : Commune de Chartres de Bretagne Arrêté de désignation n° : Arrêté de prescription n° : 2004/023 Titulaire : Laurent AUBRY Organisme de rattachement : INRAP Motif de l'intervention : Permis de construire Exploitant : Commune de Chartres de Bretagne
  • , Conservateur Régional de l'Archéologie de Bretagne. INRAP, Direction interrégionale du Grand-Ouest : M. Gilbert AGUESSE, Directeur et M. Michel BAILLEUL, adjoint scientifique et technique Aménageurs : Commune de Chartres de Bretagne CONTEXTE ARCHEOLOGIQUE LOCAL ET/OU PRESCRIPTIONS
RAP01946.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). "fontenay". dfs de diagnostic)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). "fontenay". dfs de diagnostic
  • + X Ii S T 0 I E T R U T * A T + + I 0 N A L E C H -E R C H E S A R C H Ê 0 L 0 G I Q U € S P R -É V E N T I V E S + ++ + V + + Laurent AUBRY Chartres de Bretagne "Fontenay" (Ille-et-Vilaine) Du 12.11.03-13.11.03 N° de prescription : 2003/150 N° de
  • projet INRAP : 31 05 0420 01 INRAP Direction interrégionale du Grand-ouest : 37, rue du Bignon CS 67737,35577 Cesson-Sévigné Cedex K FICHE SIGNALETIQUE Site n° : 35 066 0 0 7 ^ î w l Département : Ille-et-Vilaine Commune : Chartres de Bretagne Lieu-dit ou adresse : Fontenay Année
  • : Localisation géographique et topographique de la ferme de "Fontenay" (Chartres de Bretagne) sur extrait de carte IGN au 1/25 OOOè (Bruz, n°1218 ouest). CONTEXTE ARCHEOLOGIQUE LOCAL ET/OU PRESCRIPTIONS SCIENTIFIQUES Le site de la ferme de Fontenay à Chartres de Bretagne (Ille-et-Vilaine
  • limon argileux brun foncé, est en moyenne épaisse de 0,25 m. Elle repose sur un niveau résultant d'épandage ancien contenant des fragments de céramique médiévale des ateliers de Chartres de Bretagne, des nodules de terres cuites et des fragments de tegulae. Ces apports hétérogènes
  • avec l'outil "Trames" (dans Format) Ille-et-Vilaine - Commune de Chartres de Bretagne Fontenay Localisation des tranchées et des structures archéologiques Reap : L. Aubry (Inrap) - Topographie : V. Pommier (Inrap) - 1 2 / 1 1 / 2 0 0 3 Mite en page : V. Pommier (Inrap) - 0 2 / 1 2
RAP00327.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). la Retenue. rapport de sondage.)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). la Retenue. rapport de sondage.
  • MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA C O M M U N I C A T I O N CIRCONSCRIPTION D' DES ANTIQUITES H I S T O R I Q U E S DE BRETAGNE R A P P O R T DE S O N D A G E S EVALUATION A R C H EOLOGIQU E LA RETENUE CHARTRES DE BRETAGNE (ILLE ET V I L A I N E ) 1 - 1 5 L. MARS
  • 1991 BEUCHET CADRE DE L'INTERVENTION Dans le cadre de la prospection inventaire que nous menons actuellement sur le territoire de la commune de Chartres de Bretagne (Ille-et-Vilaine), nous avions demandé que soient portés à notre connaissance les travaux d'urbanisme et de voirie
  • mobilier datable des XlVè-XVè siècles. La datation de ces céramiques reste cependant hypothétique. En l'absence de formes, celle-ci a été établie par analogie entre leur pâte et celle des céramiques recueillies sur le site d'ateliers de potiers de Fontenay - Chartres (en cours d'étude
  • livré un mobilier nombreux et varié (céramique cullinaire, pavés, tuile). Les formes les plus caractéristiques sont présentées figures 8 et 9. Aucun mobilier antérieur à l'époque moderne n'a été recueilli . Notons qu'il existe un autre prebytère moderne à Chartres de Bretagne
  • , portant la date de 1733 au dessus de la porte, ainsi que l'inscription "Hurel, Recteur de Chartres". Celui-ci se situe à proximité de l'ancienne éqlise, édifice roman détruit vers 1860 (figure 2). La méconnaissance de la céramique moderne en général, et celle de Chartres en particulier
RAP03312.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1B1. Rapport de fouille)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1B1. Rapport de fouille
  • aménageur VILLE DE CHARTRES-DE-BRETAGNE FOUILLE PRÉVENTIVE RAPPORT FINAL D'OPÉRATION ARCHÉOLOGIQUE Vue du four à chaux F101 en cours de fouille. Cliché B. Leroy © Éveha, 2016. Bretagne, Ille-et-Vilaine Fouille préventive du 31/08/2015 au 09/10/2015. Prescription n° 2015-094
  • du 23 février 2015. Aménageur : Vile de Chartres-de-Bretagne. Opérateur archéologique : SAS Éveha 31 rue Soyouz - ESTER Technopole, 87 068 Limoges Cedex. Responsable : Benjamin LEROY. Mots clefs : Moyen Âge, Époque moderne ; artisanat, four à chaux, extraction, argile, enclos
  • ; craft, lime klin, mining, clay, enclosure. couverture CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) ZAC DES PORTES DE LA SEICHE, TRANCHE 1B1 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35), ZAC DES PORTES DE LA SEICHE, TRANCHE 1B1 2015-094 DU 23 FÉVRIER 2015 arrêté d'autorisation numéro de l'entité archéologique 35 066
  • dans sa totalité avoisiner les 4 000 m². L'extraction, datée de la toute fin de la période moderne à la fin du XIXe siècle, s'est effectuée au sein de fosses quadrangulaires alignées, séparées les unes des autres par une petite berme d'argile. CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) Les
  • archéologiques, menées sur le site de la ZAC des Portes de la Seiche, à Chartres-de-Bretagne, ont permis de mettre au jour des vestiges datant des périodes médiévale, moderne et contemporaine. ZAC DES PORTES DE LA SEICHE, TRANCHE 1B1 Auteurs Conditions d’utilisation des documents Les
  • Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 OCTOBRE 2016 Numéro de l'entité archéologique 35 066 0022 SRA Bretagne Code INSEE de la commune 35 066 Arrêté de prescription 2015-094 DU 23 FÉVRIER 2015 RAPPORT FINAL D'OPÉRATION ARCHÉOLOGIQUE VILLE DE CHARTRES-DE-BRETAGNE Aménageur
  • FOUILLE PRÉVENTIVE CHARTRES-DE-BRETAGNE (35), ZAC DES PORTES DE LA SEICHE, TRANCHE 1B1 Auteurs BENJAMIN LEROY (DIR.), CÉDRIC LÉTY (RS), AMÉLIE AUDE BERTHON, FRANÇOIS FOURIAUX, MARIE GRALL, MARINE LAFORGE, OCÉANE LIERVILLE, FRANÇOIS PINAUD, AURÉLIEN PIOLOT. Utilisation des données
  • relations entre l'administration et le public). Le non respect des règles qui précèdent peut constituer un délit de contrefaçon passible de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 euros d'amende (articles L335-3 et L335-2 du CPI). Pour citer ce document Leroy 2016 : LEROYO B., Chartres
  • -de-Bretagne (35), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1, Rapport final d'opération archéologique (fouille préventive), Éveha – Études et valorisations archéologiques (Limoges), 1 vol., SRA Bretagne, 2016. CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1
  • verre 2.2.5 Les monnaies 222 238 240 244 244 246 3 INVENTAIRE DE LA DOCUMENTATION DE FOUILLE 246 3.1 Inventaire des minutes de terrain 248 3.2 Inventaire des photographies 5 A DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 7 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des
  • Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 8 1 FICHE SIGNALÉTIQUE 1.1 Terrain 1.1.1 Localisation du site Région Bretagne Département Ille-et-Vilaine Commune Chartres-de-Bretagne Lieu-dit / adresse ZAC des Portes de la Seiche Code Insee commune 35 066 Coordonnées RGF93 / CC48 : E
  • = 1349199.137001 m N= 7214148.493222 m RGF93 / Lambert-93 : E= 349369.196877 m N= 6780512.083166 m WGS 84 : Long= -1.706962 Lat= 48.030909 Altitudes NGF- IGN69 : Min= 19.520 m Max= 27.915 m 1.1.2 Références cadastrales actualisées Commune Chartres-de-Bretagne (35 066) Section AS Parcelle(s) 19
  • , 21, 22, 382 (anciennement 233) Propriétaire du terrain Ville de Chartres-de-Bretagne Statut du terrain au regard des législations néant DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 1.2 Opération 1.3 Mots clefs N° de l’entité archéologique 35 066 022 Chronologie
  • responsable 2015-221 du 29 juillet 2015 Maître d’ouvrage Ville de Chartres-de-Bretagne Esplanade Droits de l'Homme 35 131 Chartres-de-Bretagne Nature de l’aménagement ZAC Opérateur archéologique SAS Éveha 31 rue Soyouz - ESTER Technopole, 87068 Limoges Responsable Benjamin LEROY Dates
  • d’intervention sur le terrain du 31/08/2015 au 09/10/2015 Keywords Craft, lime kiln, mining, clay, enclosure. 9 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 10 2 GÉNÉRIQUE DES INTERVENANTS 2.1 Suivi administratif et scientifique Ministère de la Culture
  • , direction régionale des Affaires culturelles du Bretagne, service de l'Archéologie Yves MENEZ, conservateur régional de l'Archéologie ; Paul-André BESOMBES, conservateur départemental de l'Archéologie, chargé du suivi de l'opération. Mairie de Chartres-de-Bretagne, aménageur Virginie
  • Benjamin LEROY et Cédric LÉTY. 2.4 Autres intervenants CRPAA, Laboratoire Archéomagnétisme de Rennes ; Poznan Radiocarbon Laboratory 11 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 12 3 NOTICE SCIENTIFIQUE Les fouilles menées sur le site de la
  • ZAC des Portes de la Seiche, à Chartres-de-Bretagne ont été réalisées par le bureau d'études Éveha entre le 31 août et le 9 octobre 2015. Elles ont mobilisé six personnes sur la totalité de l'opération et interviennent dans le cadre du projet d'aménagement de la ZAC des Portes de
  • la Seiche par la ville de Chartres-de-Bretagne. Les investigations archéologiques ont permis de mettre au jour des vestiges datant des périodes médiévale, moderne et contemporaine. Les structures médiévales sont relativement ténues et permettent seulement de montrer une
  • de la fin du XXe siècle. Le site de la ZAC des Portes de la Seiche fournit des éléments supplémentaires pour le patrimoine artisanal de la commune de Chartres-de-Bretagne. La nature géologique singulière de la zone pour le massif armoricain a en effet motivé, dès l'Antiquité, le
RAP00326.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). la Retenue. rapport de sauvetage urgent.)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). la Retenue. rapport de sauvetage urgent.
  • cX>\ cM^PC? CIRCONSCRIPTION HISTORIQUE BORDEREAU RECAPITULATIF DE, STAGNÉ Date d ' e n v o i RAPPORT D LOCALISATION E M ILÎE ET l/ILÀIWE Commune. CHARTRES VE BRETAGNE RUE DUHAMEL : du c a d a s t r e I.G.N LA RETENUE l o c a l ». . . RUE VUHAMEL N° de S i t e 35
  • 8 PHOTOGRAPHIES 326 En 1985, lu travaux de terras¿ment du maisons GUY S.A. mettaien au jour une importante zone d'occupation gallo-romaine près de la {¡erme Retenue à CHARTRE VE Bretagne (35). L'intervention du service du Antiquité {¡ut nécessaire pendant une quinzaine de jouu
  • , entre le 7 et 21 juin. Cett opération {¡ut menée avec le concoure du Club d'Archéologie de la M.J.C. de RACE (35). LOCALISATION : Vépartement : IULe-et-Vilaine Commune : CHARTRE VE BRETAGNE Lieu-dit : La Retenue, rue Vuhamel Cadastre : section AH parcelle n° 7 Coordonnées Lambert
  • Day}£L_ 0 334 V 0 602 599 597 596 s Cours Morel À Vers Rennes- Vers Rennes\ jesBe^ichers V&j, 'l .a dUuoPdoeS 35« la Touche > \ 4tCa)iou'ëî -Chartres 21 Bois de l^icé jrsj f^^Wt^fT^Myfîn Champs1 H?laÇ.roix>V » M ' x . le Pont- /'trhiA Jk ^ rÜ v le Coudr^y I
  • Irtïea Noij, •74 ^ , Bfeetivais^/ L -Vff^*^ Jsà^i. if/Ut. y y ^ a\v jrgbarte CHARTRES DE BRETAGNE le C h é n o l ECHELLE APPROCHÉE : 1 /17.000 e REPRODUCTION INTERDITE P L A N S - GUIDES BLAY 14 r u a F a v a r t - 7 5 0 0 2 P A R I S - T é l . ( 1 ) 4 2 . 9 7 . 6 5 . 5 2
  • s Violette' les P e u p l i e r s le Moulin d u Bois le Relais Printemps è r . Voltaire enue La Retenue + -t- 35 Chartres de Bretagne L o t i s s e m e n t Guy S.A. D o m a i n e de la Retenue Rue Duhamel Plan du quadrillage. 35 Chartres de Bretagne Lotissement
  • Rue La Retenue Duhamel Coupe A - B• Terre brune jaunâtre Charbons Foyer: épars langue t e r r e brune + charbon 35 Chartres de Bretagne. Lotissement Rue Coupe Terre brune T e r r e brune Argile jaunâtre cuite N i v e a u t e r r a s s e m e n t . A i r e de
RAP00521.pdf (étude d'impact sur futur tracé de la rn 137. déviation au sud de Rennes. rapport de prospection inventaire)
  • _ P ace ''C , Si Il RfanchMlfs fi^fcM< .M wvtn Direction des de Antiquités Bretagne ' I Etude d'Impact Archéologique Sur le tracé de la déviation de la RN 137 au droit des agglomérations de CHARTRES DE BRETAGNE • et PONT -PEAN Présenté par Alain PROVOST 2 SOMMAIRE 1
  • gisements archéologiques dans le faisceau ou en bordure immédiate 6 Conclusion 3 I- La future RN 137 et le patrimoine archéologique D'une longueur de 10 km, le tracé de la future RN 137 au Sud de Rennes - déviation à l'Est des agglomérations de Chartres de Bretagne, la Chaussairie
  • au potentiel archéologique certain compte-tenu des découvertes anciennes et des recherches en cours : à l'Ouest du faisceau, l'agglomération de Chartres - La Chaussairie a livré des restes conséquents des époques gallo-romaine , médiévale recherches en et post-médiévale . A l'Est
  • % -\\" ,em«.' / . . H I la Boulan) Aub>y I "ij,! l /. T"]J : le la Be/alau 1 'Vallon "> i . J «tt I '1 kiihht PlaM^V,'/.^ la Chaîn.\ le Mail ,lt Bttff lilandf ; Hr >^^î ^jTx'il Ru , Mortiijs' i-la Croij ..-j -% tX-Chartre^- fin BWI.h .|OI
  • 2ième Sup. - A. PROVOST - - la civilisation des Riedones archéologie en Bretagne - Brest 1980 L'archéologie gallo-romaine du Bassin de Rennes " l'apport de la prospection - dossier du CeRAA - HERICOTTE 1983 »° G - Rapport de fouilles du CD 34 - Chartres de B. 1976 2-2- La
  • - Chartres de Bretagne. Bassins d'extraction d'argile — médiéval ou post-médiéval ? 8 Les Données Géo-morphologiques, historiques, humaines et les secteurs sensibles. 5.1- Secteur Nord du tracé ; de la rocade au CD 54 - Entre le Blosne et la Seiche, le plateau limoneux aux sols
  • dans ce secteur : le "pseudo tumulus" de Lancé. 5.2- Territoire de Chartres de Bretagne . Les faluns du miocène, les sables du pliocène et l'argile lacustre ont favorisé l'implantation d'activités artisanales aux époques anciennes : exploitation de la chaux des faluns à toutes les
  • époques historiques (La Chaussairie - Chartres). Exploitation de l'argile pour la fabrication de tuiles, briques, poteries, céramiques ornementales aux époques médiévales et post-médiévales (village de la Poterie, Fontenay). Le territoire de Chartres présente donc un fort potentiel
  • : grande villa gallo-romaine en cours d'exploration dans le cadre d'une fouille de sauvetage programmé. 4.2- Le Marais - CHARTRES DE BRETAGNE -A Ikm à l'Ouest du faisceau : découverte par prospection aérienne de 2 grands "bassins" d'extraction d'argile. Ce site doit se rapporter aux
  • fabrications de briques ou de céramiques de Chartres, voire à la confection des murs de pisé de la région ? Epoque médiévale ou post-médiévale. 4^-3 ^ -Font enay - CHARTRES DE BRETAGNE -A 500m à l'Ouest du faisceau : gisement complexe et intéressant : site gallo-romain (tuiles et
  • céramiques) et site de fabrique de céramiques d'époques médiévale et post-médiévale. LauChapelle médiévale de Fontenay est bâtie sur un mur en petit appareil antérieur au I2è siècle et datant plus probablement de l'époque gallo-romaine ou du Haut Moyen-Age. 4.4- CD 34 - CHARTRES DE
  • BRETAGNE -A 7 50m à l'Ouest du faisceau : dépotoirs et fours ? d'une fabrique de poterie médiévale des I3è, I4è siècle, en partie explorée en 1977 et en cours d'étude. 4.5- Chapelle Notre-Dame - CHARTRES DE BRETAGNE -A 250m à l'Est du faisceau : "ancien bourg de Chartres". Découverte
  • motte castrale de lancé - NOYAL SUR/SEICHE - Pig.4 - Motte castrale
  • : tiiiles (tégulaé) S : cérundquti f ;l(jil'J»'
  • àpenser que cette voie évitait les sectjurs larges et humides de la vallée de la Seiche et du ruisseau de Tellé de l'Ouest de Chartres - Pont-Péan et courait sur les sols p.us sains de la Chaussairie et Pont-Péan (actuelle RN 137). L'observation sur le terrain et sur la carte au I
  • , de l'évolution de l'implantation humaine aux époques historiques. L'importance de la région de Chartres de Bretagne - La Chaussairie dans les économies gallo-romaines et médiévales se confirme. Situés sur une voie de passage, les carrières de calcaire à chaux, les tuileries
  • visibles du fait de la couverture végétale et ayant échappé à l'observation des agriculteurs un constat s'impose : aucun gisement archéologique ne semble direc- tement menacé par le tracé de la future déviation de la RN 137 au droit des agglomérations de Chartres de Bretagne, La
RAP02797.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). ZAC des portes de la Seiche, tranche 1a. rapport de diagnostic)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). ZAC des portes de la Seiche, tranche 1a. rapport de diagnostic
  • Arrêté de prescription SRA 2012-044 Code Inrap DA05048501 Chartres de Bretagne, Ille et Vilaine ZAC des Portes de la SeicheTranche 1a sous la direction de Mélanie Levan Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Octobre 2012 avec les collaborations de
  • RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a Fiche signalétique Localisation Propriétaires des terrains Organisme de rattachement Région Bretagne Commune de Chartres de Bretagne Département Ille-et-Vilaine Références de l’opération
  • Commune Chartres de Bretagne Numéro de l’arrêté de prescription 2012-044 Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 37577 Cesson-Sévigné Tel : 02 23 36 00 40 Fax : 02 23 36 00 50 Adresse ou lieu-dit ZAC des Portes de la Seiche Numéro de l’opération DA 05048501 Code INSEE Numéro
  • d’aménagement Commune de Chartres de Bretagne Nature de l’aménagement Opérateur d’archéologie ZAC Responsable scientifique de l’opération Références cadastrales Mélanie Levan, Inrap Commune Chartres de Bretagne Année 2012 Section AH Parcelles 52, 53, 54, 55 Section AS Parcelles 3, 7, 8, 9
  • 1 Dates d’intervention sur le terrain Du 10 au 21 septembre 2012 Surfaces brutes à diagnostiquer 66 406 m² Surfaces réellement diagnostiquées 39 927 m² Surfaces sondées 4115 soit 10% Niveau d’apparition des vestiges Entre 0,40m et 1,70 RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne
  • Temps modernes Macrorestes Époque contemporaine An. de céramique Ère industrielle An. de métaux Aca. des données Numismatique Conservation Ŷ Restauration 2 RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a Générique de l’opération Intervenants
  • l’opération Paul-André Besombes, SRA Conservateur du patrimoine Prescription et contrôle scientifique Marie Nolier, Inrap Logisticienne Location du matériel Maîtrise d’ouvrage de l’opération Prénom Nom, organisme d’appartenance Philippe Bonnin, commune de Chartres de Bretagne
  • Virginie Convers, commune de Chartres de Bretagne Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Maire de Chartres de Bretagne Chargée d’opération Intervenants techniques Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de
  • Numismate Etude des monnaies Julie Conan, Inrap Assistante d’étude PAO, DAO Équipe de fouille Équipe de post-fouille 3 RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a Notice scientifique Etat du site Dans le cadre de la construction de la ZAC
  • des Portes de la Seiche, la tranche 1a du diagnostic archéologique a été réalisée sur la commune de Chartres de Bretagne (Ille-et-Vilaine). D’une superficie de 6 ha, cette opération s’est déroulée du 10 au 21 septembre 2012. Les structures apparaissent en moyenne à 75cm sous le
  • l’antiquité: production de chaux et surtout exploitation des argiles pour alimenter les célèbres ateliers de potiers du XIe au XIVe siècle. Ce diagnostic, financé par la commune de Chartres de Bretagne, a été réalisé par l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives sous le
  • contrôle scientifique du Service Régional de l’Archéologie de Bretagne. 4 RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a Localisation de l’opération 5 RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a Arrêté de
  • prescription 6 RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a 7 RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a 8 RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a 9 RFO de diagnostic
  • Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a Projet d’intervention 10 RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a 11 RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a Arrêté de nomination 12
  • RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a I. Présentation de l’opération archéologique I.1 Les raisons et les objectifs de l’intervention Le projet d’implantation de la future ZAC des Portes de la Seiche, d’une surface d’environ 40 hectares
  • les communes de Chartres de Bretagne et celles limitrophes de Bruz et PontPéan. Ce diagnostic avait aussi pour but de confirmer la présence ou l’absence de la voie antique de Nantes à Rennes. Dans cet objectif, la présence d’éventuels vestiges archéologiques enfouis et menacés
  • a été déterminée au moyen de sondages mécaniques (tranchées et/ou vignettes). Il s’agissait par ailleurs d’en évaluer la nature, la conservation et l’étendue, afin de déterminer le type de mesure à prendre avant le démarrage des travaux (fig.1). 15 RFO de diagnostic Chartres-de
  • 16 RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche, Tranche 1a I.2 Cadre géographique et géologique de l’opération I.2.1 Cadre géographique et topographique Les parcelles concernées par le projet d’aménagement appartiennent à la commune de Chartres de
  • RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a Figure 2 : Localisation de l’emprise de diagnostic sur la carte géologique au 1/25000 (BRGM, feuille de Janzé) 18 RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne, ZAC des Portes de la Seiche Tranche 1a I.3
  • Contexte archéologique environnant Depuis plus de 20 ans, l’Ille-et-Vilaine fait l’objet de nombreuses prospections pédestres et aériennes2. Le territoire de Chartres de Bretagne et ses communes avoisinantes Bruz et Pont-Péan est particulièrement riche en vestiges archéologiques de la
RAP03045.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). ZAC des portes de la Seiche, tranche 1b. rapport de diagnostic)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). ZAC des portes de la Seiche, tranche 1b. rapport de diagnostic
  • Diagnostic archéologique Rapport final d’opération BRETAGNE Chartres-de-Bretagne, Ille-et-Vilaine, ZAC des Portes de la Seiche - Tranche 1b Diagnostic archéologique ZAC des Portes de la Seiche - Tranche 1b sous la direction de Yoann Escats Inrap Grand Ouest Novembre 2014
  • Code INSEE 35066 Nr site — Diagnostic archéologique Rapport final d’opération BRETAGNE Chartres-de-Bretagne, Ille-et-Vilaine, ZAC des Portes de la Seiche, T1b1 Diagnostic archéologique ZAC des Portes de la Seiche - Tranche 1b Entité archéologique — Arrêté de prescription
  • administratives, techniques et scientifiques I - Données administratives, techniques et scientifiques Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b 7 Fiche signalétique Localisation Région Bretagne Département Ille-et-Vilaine Commune Chartes-de-Bretagne
  • (secteur 2) Z : 25 m NGF ______________________ Références cadastrales Commune Chartes-de-Bretagne Section(s) AS Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement ______________________ Propriétaire du terrain -pour partie mairie de Chartres-de-Bretagne
  • prescrite 29 669 m² Mairie de Chartres-de-Bretagne ___________________ Nature de l’aménagement ZAC Opérateur d’archéologie Parcelle(s) 0018, 0019, 0021, 0023, 0233, 140, 22, 0029 Responsable scientifique de l’opération INRAP Grand-Ouest _____________________ Emprise des sondages
  • 3014 m², soit environ 10,15 % de l’emprise du projet. 8 Inrap · RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b Mots-clés des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Mobilier nb Édifice public Industrie lithique Inférieur
  • An. de céramique An. de métaux Acq. des données Numismatique Conservation Restauration Anthracologiie I - Données administratives, techniques et scientifiques Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b Générique de l’opération Intervenants
  • légitime, compte tenu du contexte géologique et historique du pays chartrain. Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b État du site Au terme de l’opération, les 37 tranchée ont été rebouchées. Les vestiges archéologiques sensibles (structures de
  • fondation de mur ©Y. Escats I - Données administratives, techniques et scientifiques Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b Localisation de l’opération St Brieuc Brest Rennes Chartresde- Bretagne Quimper Vannes Nantes Bretagne Ille-et
  • 000, IGN N Extrait de la carte au 1/25 000, IGNsecteur 1 Emprise du diagnostic Fig. 1 Localisation de l’opération sur carte IGN secteur 2 Fig. 1 Localisation de l’opération sur carte IGN (1/25000) 0 1km 11 12 Inrap · RFO de diagnostic Arrêté de prescription Chartres
  • -de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b I - Données administratives, techniques et scientifiques Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b 13 14 Inrap · RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne (Ille-et
  • -Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b I - Données administratives, techniques et scientifiques Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b 15 16 Inrap · RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de
  • la Seiche, tranche 1b I - Données administratives, techniques et scientifiques Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b 17 18 Inrap · RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b
  • I - Données administratives, techniques et scientifiques Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b Projet scientifique d’intervention 19 20 Inrap · RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche
  • , tranche 1b I - Données administratives, techniques et scientifiques Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b 21 22 Inrap · RFO de diagnostic Arrêté de désignation Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche
  • , tranche 1b I - Données administratives, techniques et scientifiques Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b 23 II. Résultats 26 Inrap · RFO de diagnostic Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b
  • N Chartres-de-Bretagne La Chaussairie 140 Secteur 1 Parc de loisirs Les Peupliers Fig. 2 Vue aérienne de l’emprise Secteur 2 du diagnostic, secteur 1 et 2 (©google maps) N Localisation du diagnostic Fig. 3 Position topographique des terrains de l’emprise du diagnostic
  • de la ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b (Source : http:// www.cartes-topographiques.fr/Rennes.html) II - Résultats archéologiques Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b 27 1 Introduction 1.1 Circonstances de l’intervention Dans
  • le cadre du projet de la future ZAC des Portes de la Seiche, sur la commune de Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) (fig. 1, page 11 ), le Service Régional de l’Archéologie de Bretagne a prescrit un diagnostic archéologique. Ce projet, élaboré par la mairie, s’étend sur une
  • commune de Chartres-de-Bretagne, localité se situant à quelques km au sud de la ville de Rennes. L’opération de diagnostic est divisée en deux secteurs distincts (fig. 1 page 11 et fig. 2): - Le secteur 1 est à hauteur du lieu-dit «La chaussairie» et le parc de loisirs. Des haies
RAP01822.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). "le Printemps, rue Diderot". dfs de diagnostic.)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). "le Printemps, rue Diderot". dfs de diagnostic.
  • l?2* » CHARTRES-DE-BRETAGNE "Le Printemps - Rue Diderot" (35 066 010) (Ille-et-Vilaine) (arrêté de prescription n°2002/065) DIAGNOSTIC ARCHEOLOGIQUE Section AI - Parcelle 75 (15/07 -18/07/2002) Sous la direction de Françoise LE BOULANGER Avec la collaboration de Fanny TOURNIER
  • DEPARTEMENT : Ille-et-Vilaine Lieu-dit ou adresse : Rue Diderot - Le Printemps Année cadastre : 1980 Coordonnées Lambert Zone : xl= 299,18 yl = 2345,15 x2= y2 = COMMUNE : Chartres-de-Bretagne Section(s) et parcelle(s) : AI, n°75 Altitude(s) : x3 = y3 = IDENTITE DE L'OPERATION Nature
  • (NOM, prénom) : LE BOULANGER Françoise Collaborateur (s) : TOURNIER Fanny TITRE : CHARTRES-DE-BRETAGNE "Le Printemps - Rue Diderot" (Ille-et-Vilaine) - Diagnostic archéologique de la parcelle n°75 (section AI, cadastre 1980). Sous-titre : Nombre de volumes : 1 nb de pages : 25 nb de
  • été mise en place entre le maître d'ouvrage, le Groupe Launay, et l'I.N.R.A.P. 2- Le contexte géographique et géologique : Chartres-de-Bretagne est installé dans la partie méridionale du Bassin de Rennes. La parcelle concernée par notre étude présente une pente relativement
  • prononcée du nord-est vers le sud-ouest, avec des altitudes variant de 32m NGF à 30m NGF. Le substrat est de nature argileuse, et de couleur brun-orangé. 3- Le contexte archéologique et historique: (Figures 2 et 3) Le sous-sol de Chartres-de-Bretagne est riche en vestiges
  • noyau d'origine de la paroisse Chartres est à cet endroit. 1 2 Chartres en Bretagne, 1996, p.28 à 46. Le Boulanger, 2000. Figure 2 : Plan des tranchées de diagnostic avec le plan de la fouille de 2000, sur le cadastre actuel Figure 3 : Plan cadastral de 1812 avec la
  • localisation du site (extrait de Chartres en Bretagne, 1996, p. 26-27) 4- Méthode de réalisation du diagnostic : (Figure 4) Neuf tranchées ont été réalisées en une journée par une pelle mécanique à godet lisse d'une largeur d'1,80 m. 7,4 % de la parcelle d'une superficie de 5475 m2 ont
  • dans le tiers occidental de l'emprise. Au terme de l'opération, les tranchées ont été rebouchées mécaniquement. La post-fouille a été réalisée par deux personnes pendant trois jours ouvrés chacune. 345250 345200 345200' 34517£ 345175 Ille-et-Vilaine - Commune de Chartres-de
  • pâte claire rappelant les productions de l'atelier de Chartres de Bretagne. La fosse F8 n'a pas été sondée (L=l,60 m; 1=0,80 m), au contraire de F7. De forme ovale (L=2 m ; 1=1,50 m), elle a un creusement en cuvette à fond arrondi (Pc=0,35 m). Son remplissage, fait d'un sédiment
  • . La grande fosse F.l (Tl) en est l'élément le plus remarquable, en raison de sa fonction de dépotoir. BIBLIOGRAPHIE BEUCHET (L.), DUFOURNIER (D.), FICHET DE CLAIRFONTAINR (F.) : "Les ateliers de potiers médiévaux de Fontenay à Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) du Xle au
  • XlVe siècle" in Archéologie Médiévale, t.28, 1998, p.71 à 120. Chartres en Bretagne, Ville de Chartres de Bretagne, 1996, 317 pages. FICHET DE CLAIRFONTAINE (F.) (sous la dir.) : Ateliers de potiers médiévaux en Bretagne, DAF, 1996, p.81 à 87. LANOS (P.), QUERRE (G.), LEROUX (G
  • .) : "Un atelier de potiers carolingien à LaunayMargat en Guipel (Ille-et-Vilaine), fouille, datation et production", in Les Dossiers du Ce.R.A.A., n°14, 1986, p.53 à 71. LE BOULANGER (F.) : Chartres-de-Bretagne "Le Printemps", Un habitat rural des IXe-Xe siècles, DFS de sauvetage
  • : Plan cadastral de 1812 avec la localisation du site (extrait de Chartres en Bretagne, p.26-27) Figure 4 : Plan général des tranchées Figure 5 : Détail de la tranchée 1 Figure 6 : Détail de la tranchée 2 et coupe du fossé F3 Figure 7 : Détail des tranchées 3 et 4 et coupe du fossé F6
RAP03309.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). Les Petites Ferrières, Les Planchettes : parcellaires modernes et contemporains. Rapport de diagnostic)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). Les Petites Ferrières, Les Planchettes : parcellaires modernes et contemporains. Rapport de diagnostic
  • Mobilier Céramique L’opération de diagnostic de Chartres-de-Bretagne « Les Petites Ferrières, les Planchettes » fait suite à la demande d’un permis d’aménager déposé par le groupe Launay sur une surface totalisant 32194 m2. Le diagnostic archéologique réalisé aux Petites
  • Chronologie Antiquité, moderne, contemporain Ille-et-Vilaine, Chartres-de-Bretagne, Les Petites Ferrières, Les Planchettes Parcellaires modernes et contemporains Sous la direction de Laurent Juhel Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40
  • www.inrap.fr Inrap Grand Ouest Octobre 2016 Diagnostic archéologique Rapport final d’opération Parcellaires modernes et contemporains 2016-063 D113592 35066 Arrêté de prescription Code Inrap Code INSEE Ille-et-Vilaine, Chartres-de-Bretagne, Les Petites Ferrières, Les Planchettes
  • -et-Vilaine 2016-223 Commune Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement Chartres-de-Bretagne Adresse ou lieu-dit Les Petites Ferrières, Les Planchettes Groupe Launay 19 bd de Beaumont- CS 71202 35012 RENNES Cedex Nature de l’aménagement Codes ZAC code INSEE Surface du
  • Références cadastrales Commune Responsable scientifique de l’opération Chartres-de-Bretagne Laurent Juhel, Inrap Année Organisme de rattachement section(s) AH parcelle(s) 384, 171 Références de l’opération Numéro de l’arrêté de prescription 2016-063 Inrap Grand Ouest 37 rue du
  • Dinan SaintMalo Cancale Dol-de-Bretagne Tinténiac Bécherel I L L E - E T- V I L A I N E Saint-Méenle-Grand MontfortMe u sur-Meu Fougères Saint-Aubindu-Cormier Il e l Betton CessonVitré Sévigné Rennes Chateaubourg Chateaugiron Chartres-de-Bretagne Vilaine Bruz Plélan-le
  • y : 6781048.02 MANCHE CÔTES-D'ARMOR Centre de l’emprise Sections et parcelles : AH 384, AH 171 MORBIHAN Région : Bretagne Département : Ille-et-Vilaine Commune : Chartres-de-Bretagne Adresse/lieu-dit : Les Petites Ferrière, Les Planchettes Coordonnées géographiques et
  • altimétriques : 12 Inrap · RFO de diagnostic Lannion (22), Route de Petit Camp Implantation cadastrale Département : Ille-et-Vilaine Commune : Chartres-de-Bretagne Sections : AH I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 13 14 Inrap · RFO de
  • de Petit Camp I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de désignation 23 II. Résultats II. 25 Résultats II. Résultats 27 1. Introduction 1. Introduction 1.1 Circonstances de l’intervention L’opération de diagnostic de Chartres-de-Bretagne
  • Datation céram GR Minute 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Mobilier Céramique L’opération de diagnostic de Chartres-de-Bretagne « Les Petites Ferrières, les Planchettes » fait suite à la demande d’un permis d’aménager déposé par le groupe
  • Structure agraire Route de Petit Camp Rapport Rapport final final d’opération d’opération Chronologie Antiquité, moderne, contemporain Ille-et-Vilaine, Chartres-de-Bretagne, Les Petites Ferrières, Les Planchettes Parcellaires modernes et contemporains Sous la direction de Laurent
RAP00323.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). Fontenay. four provost. rapport de sauvetage urgent.)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). Fontenay. four provost. rapport de sauvetage urgent.
  • RAPPORT DE FOUILLE Notre gratitude Historiques à Monsieur Benê SANQUER, Directeur des Antiquités de Bretagne qui a bien voulu autoriser cette fouille. Monsieur Antoine CUATEL, Maire de Chartres-de-Bretagne qui a autorisé ta fouille sur ce terrain communal. Monsieur le
  • Colonel, Directeur Pour le prêt de matériel optique. Nos vifs remerciements Aux employés municipaux A Monsieur de l'E.R.G.M. de Brus de Chartres-de-Bretagne. le Chef des Armes Spéciales de l'E.R.G.M. de Brus. Le Directeur de la Eouille, M. HERICOTTE Le Directeur Adjoint
  • ici, certains résultats faisant La Commune de Chartres-de-Bretagne située à une dizaine de kilomètres de Rennes, ( v o i r planches N° 1 et 2) est l'objet d'une surveillance archéologique dont les résultats sont transmis à la Direction des Antiquités Historiques de Bretagne. Une
  • trente Bretons qui combattirent à Mi-Voie en 1351, il prenait son nom, disent les historiens d'un manoir de la paroisse de Chartres. Amaury de Fontenay joua un rôle important dans l'association de la noblesse de Bretagne pour empêcher l'invasion étrangère en 1379 et en 1409 il était
  • Capitaine des ville et château de Rennes Entre le château et le bourg de Chartres, tout près du premier et à la limite, de ses dépendances existait le fief de la Poterie. On lit dans l'aveu de 1682 qu'il . y avait à cette époque un "droit de coutume et de péage de pots sur les potiers de
  • pavés et briques de la Poterie de Fontenay, paroisse de Chartres, de faire des briques comme anciennement, bien cuites, loyales et marchandes". Le village, qui portait encore, dans la seconde moitié du XVIII ème Siècle le nom de Poterie de Fontenay est'connue aujourd'hui sous celui
  • de Poterie de Chartres(1). Il ressort de nos premières recherches que si Fontenay reste un centre vital, le noyau actif médiéval n'est pas situé sur le lieu-dit "La Poterie", mais l'activité marquante de toute cette zone est celle de la terre. Il convenait dans un premier temps
  • Muséum, 1567, p 216, Fig. 69, n°é Chartres de section AK Bretagne t:erre c r u e terre cuite céramique N° 357701 A2/J/4/1 ( v o i r planche N° 18) Partie d'une cruche caractérisée par une lèvre d'inflexion 7 et d'inclinaison k2. Le bec réalisé par pincement de la lèvre
  • ORIGINE C h a r t r e s N ° 357701A2/20/4/3 REFERENCES P l a n c h e IM" 17 t= •! i- •} —! 357701A2 d-h/4/1 o •» I", z > c NI Ni AXX CHARTRES de I l le e t LOT BRETAGNE Vilaine n-5S DETAIL SUR F2 et concentration a SECTEURS 20 21 SECTEURS 20
RAP01663.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). le Printemps, rue de Brocéliande. rapport de diagnostic)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). le Printemps, rue de Brocéliande. rapport de diagnostic
  • (fouille et mobilier) : 1/1 à 20/1 RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS ANNÉE : 2000 AUTEUR (nom, prénom) : TOURNIER Fanny COLLABORATEUR(s) : DUPOTY David TITRE : Chartres de Bretagne, rue de Brocéliande Sous-titre : Fouille préventive d'évaluation Nombre de volumes : 1 nbre de pages
  • prenant comme référence le plan topographique de l'implantation future des immeubles fourni par le cabinet d'ingénierie SETUR (Chartres-deBretagne). Les enregistrements de terrain ont été fondés sur la description de "faits", regroupés sur une fiche d'enregistrement par tranchée. Le
  • . Ce mauvais temps n'a pas non plus contribué à la bonne qualité des photographies (fig. 3). 3 Présentation du site Le terrain concerné est situé sur la commune de Chartres de Bretagne, à 9 km au sud de Rennes (fig. 1). La commune de Chartres appartient à la partie sud du bassin
  • O o O ^ O F13 / F16 / / F7 F2— / F5 / F10 O / \ A / / 28,60 / \ / \ s A 29,00 / / 0 m Fait ayant livré du mobilier Trou de poteau attesté Trou de poteau probable Chartres de Bretagne, rue de Brocéliande ftyvr€^ Co - Tranchée 9 Figure 8 - Profils des
  • fossés Figure 9 - Aire principale des vestiges menacés Chartres de Bretagne, rue de Brocéliande Figure le - Tranchée 3 Fait ayant livré du mobilier Trou de poteau attesté * 28,20 / Chartres de Bretagne, rue de Brocéliande - Tranchée 4 F Injure- H Trou de poteau probable
  • Vllle/IXe siècles) Chartres de Bretagne, rue de Brocéliande lure^ /3 - Tranchée 10 Chartres de Bretagne, rue de Brocéliande - Tranchée 19 llf- Photo 2 figure 6 - Rejets de foyer ( tranchée 24) Photo 3 : ensemble de la tranchée 9 après le décapage, vue vers le sud-ouest
RAP00324.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). Fontenay. four Provost. rapport de fouille programmée annuelle)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). Fontenay. four Provost. rapport de fouille programmée annuelle
  • DIRECTION DES ANTIQUITES DE BRETAGNE CHARTRES DE BRETAGNE ( Ille et Vilaine ) FOUILLE PROGRAMMEE D'UN SITE ARTISANAL DE POTIERS Fin Xlè - XlVè siècles PROGRAMME H 30 - ^ 1987 Responsable : F.Fichet de Clairfontaine 324 CHARTRES DE BRETAGNE ( Ille et Vilaine ) Parcelle
  • - 26 P.26 - 27 P.28 P.29 - 32 _I_:_Etude_d£S_s_tructu : rej3 P.29 - 30 a) le drain ( structure - ) P.29 - 30 b) la fosse 17 P.30 I_I_:_L£ £r£duc_tion_ p ^ CONCLUSION GENERALE. P.33 t ^ CHARTRES DE BRETAGNE 1987 PRESENTATION I : Les études préalables. Mis en place
  • en 1984, le projet collectif de recherches H30 sur les les ateliers de potiers médiévaux bretons est axé aussi bien sur les opérations menées en amont et en aval de la fouille que sur la fouille elle=même . Chartres de Bretagne - l'un des centres potiers les plus importants de
  • médiévaux se sont établis entre l'ancien bourg de Chartres de Bretagne dont l'église est mentionnée dès 1152 ( Charte de confirmation de Alain, évêque de Rennes, Cart.St.Melaine, n°77, f°56r ) et le manoir de Fontenay dont le premier seigneur " THOMA DE F0NTINIE0 " est cité en 1148 ( Dom
  • Morice, Preuves, I, 602 ). Aux XlIè-XIIIè s., Chartres et Fontenay forment chacun une paroisse. Ainsi en 1239, les religieux de St Melaine affèrment à Jean Gicquel, évêque de Rennes, " QUIQUID HABENT IN PARROCHIA DE F0NTENEI0 TAM IN DECIMIS QUAM TERRIS ET PRATIS.." ( Cart.St Melaine
  • , n°84, f°101r ). S'il est-' encore fait mention de la paroisse de Fontenay en 1280, elle aura disparu au début du XlVè s., au profit de celle de Chartres dont le village de la Poterie ser On ^ n t e n a y ^ La A Poterie KteJLizA médiéval 11 F o u a BAizou >2 F o u a du
  • de Chartres. Cette dernière a d'autre part assuré l'hébergement de l'équipe de fouilles et fourni par l'intermédiaire de ses services techniques et du centre culturel une aide technique appréciée. La première campagne, menée sur 208 m2, a confirmé la présence de deux ateliers de
  • comparaisons, la céramique recueillie à Fougères dans un niveau d'incendie daté de 1166 ( principalement par les textes ). céramique ne provenant pas de Chartres. A Fougères, on note toujours la prédominence des ouïes du type I cependant l'emploi de la lèvre à profil rectangulaire est
  • prépondérant. Les ouïes à lèvre à bandeau ( type II ) sont nombreuses et beaucoup plus fréquentes que les cruches. La cruche à bec tubulaire ne semble être représentée que par un unique fragment ( l'attribution de ce tesson a la forme V reste hypothétique ). Tout comme à Chartres de
  • Chartres. La production du site de Chartres serait-elle .antérieure au lot de Fougères qui n'a livré aucun produit de l'atelier I ? D'une part, les comparaisons qu'il est possible d'effectuer avec d'autres sites de production ou d'utilisation démontrent bien que les formes de Chartres
  • très développée et peu épaisse ( site occupé de la fin du Xlè au XlIIè s. ). Pour le XIIè s., des ouèes du type II décorées à la molette et très proche de celles de Chartres sont recensées à Exeter ( Dunning, 1951 ), Evreux, Rouen ou sur le site de Castle Neroche ( Somerset
  • Basse- Normandie, M.LEENHARDT note que les plats et bassins n'apparaissent pas avant la deuxième moitié du Xllè s. La production de Chartres et le lot de Fougères nous semblent bien s'inscrire dans la prériode du Xllè s. Les comparaisons restent cependant insuffisantes pour dater la
  • production de Chartres de Bretagne par rapport à la céramique recueillie à Fougères. CONCLUSION : 1'ATELIER I La première campagne de fouilles n'aura pas encore permis de reconnaître les différentes structures définissant l'organisation du travail dans un atelier de potiers. L'aire
  • ) d'un diamètre variant de 0,90 m à 1,38 m . A sole suspendue ou non, ils sont actuellement datés des années 900-920 ap. Le four de Launay-Margat en Guipel se différencie de ceux de Chartres de Bretagne par l'absence d'une languette et la présence d'une chambre de cuisson sub
  • Hauset et de Neudorf-Raeren ( De Ridder-Blenska, 1977 ). A Chartres de Bretagne, des éléments provenant d'un dépotoir du XlVè s., mis au jour sur la parcelle AK 52, démontrent que ce type de voutement est encore utilisé pour les fours de l'atelier II. II, XlVè s. : Formes ouvertes
  • prospection magnétique a pu produire ce pavé, le site de Chartres de Bretagne serait le premier découvert dans le grand ouest ayant fabriqué des pavés historiés. CONCLUSION GENERALE Démontrant la présence sur un même site de deux ateliers de production céramique, la première campagne de
  • , écuelles, tasses..) souvent glaçurées à laquelle se joint la fabrication de matériaux architecturaux. La découverte d'un pavé historié mérite d'être soulignée même si elle demeure encore insuffisante pour situer à Chartres de Bretagne la fabrication de ce produit. Compte-tenu des
  • ( ou ses) unité de façonnage. Pour les deux années suivantes, la fouille de l'atelier II sera l'objet d'éfforts particuliers, visant ainsi à mieux définir l'organisation du travail au sein d'une unité artisanale et à reconnaître l'évolution de la production céramique à Chartres de
  • PROSPECTION MAGNETIQUE réalisée rue de Fontenay à CIIARTRES-DE-BRETAGNE 1987 Le Laboratoire d'Archéométrie (Université de Rennes I) a continué la prospection magnétique de l'atelier de potier situé en la parcelle 52 de la section AK à Chartres-de-Bretagne. Le but de l'opération était de
RAP00325.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). Fontenay. four Provost. rapport intermédiaire de 1re et 2e année de fouille programmée triannuelle)
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). Fontenay. four Provost. rapport intermédiaire de 1re et 2e année de fouille programmée triannuelle
  • CTLÑFÍRRGS ¿ ß REt/3 GFL/P tov/re^ñ y. JOp^ 11 ? t) 325 CHARTRES DE BRETAGNE - FONTENAY ATELIERS DE POTIERS MEDIEVAUX PARCELLE AK 52 - 1989 - Programme de fouilles pluriannuelles RESUME : Site occupé par au moins quatre ateliers de potiers entre le Xlle s. et le
  • l'Etat, Ministère de la Culture et de la Communication, Sous-Direction de l'Archéologie et la commune de Chartres de Bretagne. Etat : Fonctionnement = 18 000 F Equipement = 1 7 000 F Commune : subvention de 45 000 F (gérée par l'AFAN) Ces crédits ont permis d'organiser une campagne
  • d'une aide technique des services municipaux de la commune de Chartres de Bretagne et l'équipe de fouilles a pu être logée dans les locaux du Centre Culturel. B: Etat d'avancement des recherches. - 1 - Surface d'étudiée en fin 1989. La campagne 1989 a été conduite sur une aire de
  • aux grands travaux d'amélioration des fortifications de la ville, les mentions d'achat de tuiles sont nombreuses et livrent le plus souvent le nom du tuilier ainsi que la provenance des matériaux achetés. De Chartres de Bretagne, proviennent durant le XVè s., le sablon, la chaux
  • -potiers au sein de la paroisse de Chartres de Bretagne. En 1427, celle-ci regroupe quelques 180 à 225 habitants , dont près de 33 % bénéficient d'un revenu supplémentaire dû à la fabrication et la vente de poteries. Les tuiliers appartiennent pour la plupart à la catégorie des féagers
  • &SAonnièsiz ATELIER I F ob&tL-dipotoL'-. (non ^ouÂlZze.) CHARTRES VE BRETAGNE fÛNTENAV: Etat en J9S9. FOÑTENAY , ChaAtAM, dz Bsie.tagn&: vue dé>viznn
  • , recouvrant entre autre les deux fours localisés en 1989, une grande partie de l'aire de rejet de l'atelier II et sans doute des structures appartenant à l'atelier III. Chartres sur les dans les ateliers finale à En 1990, les premières publications sur le site de seront proposées dans le