Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

6 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01151.pdf (CARHAIX (29). la ville neuve. rapport de sauvetage urgent)
  • CARIIAIX - PLOUGUER KERNEVE^ (29 024 020) (FINISTERE) RAPPORT DE SAUVETAGE URGENT 15/05/1991 - 15/06/1991 Sous la direction de Michael BATT avec la collaboration de Stèphan EŒNGUÀNT et Stèphan PESCHARD MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA FRANCOPHONIE Rennes: S.R.A. de Bretagne
  • d'une dizaine de mètres à Persivien sur la commune de Carhaix (SANQUER 1978) (figure 2) En 1991, des travaux préalables à la réalisation de la rocade est de la ville de Carhaix avaient nécessité la fouille d'un tronçon de 23,50 mètres semblable à celui mis au jour en 1978 à Persivien
  • localisation à 100 mètres environ de son emplacement supposé. En accord avec la Direction Départementale des Routes du Conseil Général du Finistère, des sondages de reconnaissance ont été réalisés le 12 mars 1991. Une simple tranchée de 80 cm de large et 50 mètres de long a été effectuée
  • avec l'aide d'un tractopelle mis à disposition par la subdivision de l'Equipement de Carhaix. La fouille de sauvetage qui a suivi du 15 mai 1991 au 14 juin 1991 a permis l'étude de sa construction sur une longueur de 23,50 mètres (emprise totale de la nouvelle route). Sur les 23,50
  • , 1991). I La Tranchée de l'aqueduc et son canal (figures 4 et 5) Creusée d'une façon régulière dans le schiste briovérien, la tranchée dans laquelle l'ouvrage même de l'aqueduc a été construit se présente de la façon suivante : Une tranchée ouverte, de deux mètres de profondeur en
  • actuellement en cours. D sera souhaitable, dans le cadre de l'étude du tracé de l'aqueduc, d'effectuer des sondages dans les parcelles voisines du tronçon fouillé en 1991, afin de vérifier la pente 8 CONCLUSION. Cette étude, menée dans le cadre d'une fouille archéologique préventive
  • connu. BIBLIOGRAPHIE. BATT, M., (1992) "Carhaix - Plouguer, Kernevez" Bilan Scientifique 1991 - Service Régional de l'Archéologie de Bretagne, pages 28 - 29, (DRAC - Bretagne) hï FABRE, G., FICHES, J-L., et PAILLET, J-L., (1991) L'Aqueduc de Nimes et le Pont du Gard, CNRS. GUYOMARD
  • Romain de Carhaix" Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, t. XXVII, pages 55 - 96. SANQUER, R , (1978) "Chronique d'archéologie antique et médiévale (année 1978)" Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, t. CVI, pages 48 - 50. 29 C A R H A E X - P L O U G U E M
RAP00129.pdf (PLOULEC'H (22). le Yaudet. rapport de sondage et de prospection-inventaire.)
  • D I R E C T I O N D E S ANTIQUITÉS H I S T O R I Q U E S E T PRÉHISTORIQUES D E B R E T A G N E PLOULEC'H Le Yaudet Site multi-périodes PROSPECTION E T SONDAGES P. G A L L I O U et B. C U N L I F F E - 1991 - 129a D I R E C T I O N D E S ANTIQUITÉS D E B R E T A G N E
  • l e du 1 Juin 1991 au 3 1 Décembre 1991 Le D i r e c t e u r des Antiquités a u t o r i s e M. Galliou prénom : Patrick demeurant à organisme : Universiti 6 rue Ibsen 29200 BREST à e f f e c t u e r une p r o s p e c t i o n Département : Côtes d'Armor Commune
  • par Barry Cunliffe, titulaire de la chaire d'archéologie européenne à l'Université d'Oxford et Patrick Galliou, Maître de conférences à l'U.B.O. La première campagne de fouilles, s'est déroulée du 14 au 27 juillet 1991 dans d'excellentes conditions matérielles, grâce à l'aide de la
  • commune de Ploulec'h, du Conseil Général des Côtes-d'Armor, du Ministère de la Culture et de nos amis de l'ARSAT. Les premiers résultats ont été fort prometteurs, comme on en jugera ci-dessous. La campagne de 1991 a) Prospection et relevé topographique: L'exploration du site du
  • inexacts. Cette opération a été ensuite étendue au rempart, dont l'organisation et le profil ont été relevés. Nous sommes donc en mesure aujourd'hui de "caler" de futures fouilles avec précision. b) Sondages : Les sondages de 1991 visaient à répondre à une première série de questions
  • en place d'une couverture de protection, destruction de la végétation), mais n'avait pas connu de nouvelles fouilles. La fouille de 1991 visait à mettre en évidence la séquence stratigraphique associée à cette structure d'époque romaine et à tenter de dater une rangée de gros
  • , antérieure à la porte s'ouvrant dans la muraille romaine. La structure la plus remarquable mise au jour en 1991 est un rempart (F 31), fait de petites dalles de granit liées par de l'argile jaune. La largeur maximale observée au cours de la fouille est de 3,2m, mais LEYAUDET, PLOULEC'H
  • , pour une bonne part, étudiées par L . Fleuriot. Au cours de la campagne 1991, une partie du mur d'enceinte a été étudiée (F 12). La muraille est constituée de blocs de granit liés par un mortier blanc très dur. Le fragment conservé, qui a aujourd'hui environ 1,6m de large et 1,7m de
  • Coz-Yaudet, Bull. Soc. d'Emulation des Côtesdu-Nord, 68, 215-231. - MERLAT, P. 1954, Chronique, Gallia, 12, 155-6. - MERLAT, P. 1955, Chronique, Gallia, 13, 152. - PAPE, L . 1978, La civitas des Osismes à l'époque gallo-romaine (Paris), A 33-5. - SANQUER, R. 1983, Les monnaies
  • POTERIE DES SONDAGES DE 1991 ANNEXEI - L A P O T E R I E D E S SONDAGES D E 1991 On trouvera ci-dessus une première identification des fragments de poterie les plus remarquables recueillis lors des sondages de l'été 1991. Une étude plus complète des types et des pâtes est en cours
  • recueillies lors de la campagne 1991 ne constitue pas une étude numismatique complète de ces trouvailles. Celle-ci, en cours de réalisation, sera donnée dans la publication définitive des fouilles du site. - T r . 1, phase 5. Cat. obj. n° 2 : Antoninianus frappé pour l'un des empereurs
  • l'un des empereurs gaulois. R: divinité féminine debout. Bronze, 12 mm. 268-285 ap. T r . 1, phase 3b. Cat. obj. n° 88 : Monnaie gauloise. Abrincates, série X N . T r . 1, phase 3b. Cat. obj. n° 89 : Monnaie gauloise. Osismes. Le Yaudet, 1991: trench 1 J> Recent 2) F3 5c 5b 0
  • abandon; medieval field and lynchet=parcelle médiévale et lynchet; medieval building and occupation=bâtiment et occupation d'époque médiévale; recent=occupation récente). Le Yaudet, 1991: trench 2 y Hill wash 2c Roman soil accumulation 2b Roman gate structure and road 2a Iron
  • ; Iron Age soil accumulation=niveau de l'Age du Fer; Roman gate structure and road=porte et voie romaines; Roman soil accumulation=niveau d'époque romaine; hillwash=colluvionnement). THE LE YAUDET PROJECT First Interim Report on the excavations 1991 by Barry Cunliffe and Patrick
  • Galliou Institute of Archaeology., University of Oxford and Centre de Recherche Breton et Celtique, University of Brest The e x c a v a t i o n o f 1991 The s i t e o f Le Yaudet i n t h e Commune o f P l o u l e c ' h (C d'A) occupies a promontory j u t t i n g o u t i n t o t
  • landscape l i e s t h e s t r u c t u r e o f t h e settlement and i t s economic hinterland dating t o the f i f t e e n t h and s i x t e e n t h c e n t u r i e s . . _ The p r e s e n t r e s e a r c h The design e x c a v a t i o n s o f 1991 were designed t o answer a l i
  • f A n t i q u a r i e s o f London. The e x c a v a t i o n o f 1991 To approach t h e q u e s t i o n s r a i s e d i n t h e i n i t i a l d e s i g n i t was decided t o excavate research two t r e n c h e s , one (Trench 1) i n p a r c e l l e 20, i n t h e l e e o f t h
RAP00310.pdf (BAIN-DE-BRETAGNE (35). les Sentes. rapport de sauvetage urgent et de sondages.)
  • ) Fouille de sauvetage urgent Octobre 1991 - Janvier 1992 310 Gilles LEROUX contractuel A.F.A.N. Responsable d'opération SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE Vue d'ensemble de la résidence de la villa des Sentes à Bain-de-Bretagne. LA FOUILLE DU SITE PREHISTORIQUE
  • , PROTOHISTORIQUE ET ANTIQUE DES SENTES A BAIN-DE-BRETAGNE (35) Fouille de sauvetage urgent Octobre 1991 - Janvier 1992 SOMMAIRE INTRODUCTION 1 - Les circonstances de la découverte du site 23456- Les motivations de la fouille de sauvetage Les différents partenaires de l'opération
  • concentration de fragments de tegulae et de tessons de poterie commune gallo-romaine (LEROUX, 1986, p. 66, 69 - LANGOUET et FAGUET, 1986, p. 104 - LEROUX, 1988, p. 82, 102 - LEROUX et PROVOST, 1991, p. 46), située à proximité de la voie antique reliant Angers à Carhaix (CORSON, 1866, p. 213
  • expresse et l'agglomération de Bain-de-Bretagne l'exposait directement à des aménagements périurbains. C'est ce se produisit lorsqu'au mois d'octobre 1991, le projet de construction d'une moyenne surface marchande (SUPER U) et la mise en place d'une zone artisanale autour de l'ancienne
  • archéologique (Fig. 3 et 4) L'opération archéologique a débuté le 09 octobre 1991 par une série de sondages dans la parcelle 14 de la section WC. Puis ce fut le tour de la parcelle 147, de la section AH, dans laquelle fut découvert le fanum gallo-romain. Dans la foulée, les fondations de ce
  • , contractuel A.F.A.N. du 15-12-1991 au 15-01-1992, nous avons mis au jour un bâtiment annexe à la villa (parcelle 14, section WC) (pour lequel nous avons fait appel à la grande échelle de la Brigade des Pompiers de Bain-de-Bretagne afin d'effectuer un cliché globalisant le bâtiment), un
  • du site et des terrassements de la zone artisanale. Photo 2 : L'équipe de fouille en action (octobre 1991). Photo 3 : La grande échelle de la Brigade des Pompiers de Bain-de-Bretagne (auxiliaire parfait pour réaliser des clichés verticaux des édifices de la villa). Photo 4
  • : Destruction de la résidence de la villa (les travaux de terrassement continuent...). Par ailleurs, un survol aérien du chantier a été réalisé le 30 octobre 1991 à bord d'un cessna et à partir de l'Aéro-club d'ille-et-Vilaine ( Saint-Jacques-de-la-Lande), grâce à la complicité du pilote
  • 1000 m, près du lieu-dit le Bois-Greffier ; on trouve encore deux systèmes d'enclos probablement protohistoriques, l'un à la Guédelais, l'autre à l'Emondais (LEROUX, PROVOST, 1991, P. 46, 47 et 48). Canton de Bain-de-Bretagne (I.N.S.E.E. n° 03) q _ voie antique o • enclos à
  • • iir O 'GO J * oo o \ n » • A :'• 24 t y t < 22 28 .j Fig. 40 - Le canton de Bain-de-Bretagne. Fig. 5 : Situation de la villa gallo-romaine des Sentes dans le contexte archéologique du canton de Bainde-Bretagne (d'après LEROUX, PROVOST, 1991, p. 46). LES STRUCTURES
  • dans des fermes isolées (AUMASSON, 1975, 1976 ; GALLIOU, 1984, p. 89 ; LEROUX, PROVOST, 1991, p. 172). Il correspond aussi au premier état da la villa de Keradennec en Saint-Frégant (29), sous la forme d'une cabane à fondations de pierres et parois de bois, équipée d'un foyer et
  • ), associant une cella carrée et deux petites structures circulaires marquant probablement l'emplacement de bassins à libations ou de petits autels. Cette association n'est pas unique en Ille-et-vilaine, puisqu'elle a été notée par A. PROVOST, en 1991, sur le sanctuaire gallo-romain des
  • à tegulae qui ont été localisés dans cette partie du bassin de la moyenne Vilaine (LEROUX, PROVOST, 1991, p. 46-54). Par ailleurs, les traces de parcellaire vraisemblablement associé à la villa prouvent que les paysages étaient largement humanisés et qu'ils étaient organisés de
  • Charrière en Saint-Senoux (Ille-et-Vialine), Dossiers du Ce.R.A.A., G, p. 193-208. JUMEL, 1988, Peuplement antique et structures agraires dans la vallée de la moyenne Vilaine, Thèse de Doctorat, Université de Rennes II, 423 p. LANGOUET et FAGUET, 1986, Chronique de prospection
RAP00318.pdf (arrondissements de BREST et de MORLAIX (29). rapport de prospection inventaire.)
  • PROSPECTION-INVENTAIRE ARCHEOLOGIQUE ILES ET LITTORAL DE BRETAGNE ARRIERE PAYS LEONARD RAPPORT POUR L'ANNEE 1991 VOLUME I PROSPECTION-INVENTAIRE ARCHEOLOGIQUE ILES ET LITTORAL DE BRETAGNE ARRIERE PAYS LEONARD Marie-Yvane DAIRE RAPPORT POUR L'ANNEE 1991 SOMMAIRE VOLUME
  • I Préambule 1 PRELIMINAIRES AUX RECHERCHES DE 1991 1 Iles et littoral bretons L'arrière-pays léonard 1 3 ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE PROSPECTION DE 1991 3 MOYENS MIS EN OEUVRE 4 LES RESULTATS DE LA CAMPAGNE 1991 5 Ile d'Ouessant Les îles du Golfe du Morbihan et
  • de Recherche au C.N.R.S., U.P.R. 403, Laboratoire d'Anthropologie de l'Université de Rennes I) a pour but de présenter les résultats de la campagne de prospection-inventaire de 1991. Il faut souligner qu'il s'agit d'un travail d'équipe et que, outre la synthèse présentée ici, les
  • résultats d'études ponctuelles sont renvoyées en annexe sous la signature de leurs auteurs respectifs. Ont participé à la campagne de prospection 1991 : Jean-Yves ROBIC (Coordonnateur de l'opération Ouessant), François DE BEAULIEU et Gaëlle LE PAGE (Ile aux Moines), Paule COHIC , Daniel
  • des recherches littorales et insulaires en Bretagne (engagées depuis plusieurs années) ; - d'autre part, la prospection systématique de l'arrière pays léonard (nord du département du Finistère), qui constituait un nouveau thème de recherche. PRELIMINAIRES AUX RECHERCHES DE 1991
  • en 1991 : Prospection-inventaire systématique de l'arrière pays léonard (nord du Finistère). En préambule, un dépouillement de fichiers de sites et de la bibliographie (cf. Biblio.) a été réalisé. Sur le plan méthodologique, la participation active au Projet Collectif de Recherche
  • fait l'objet d'une nouvelle prospection et/ou d'une relocalisation, etc.. ORGANISATION DE LA CAMPAGNE DE PROSPECTION 1991 En 1991, le Ministère de la Culture et de la Communication a renouvelé l'octroi d'une subvention (20 000 F.) pour ces opérations, qui ont également bénéficié
  • aérienne. Dans le cadre des recherches littorales et insulaires, deux opérations de prospection systématique se sont déroulées en 1991 : - dans le Golfe du Morbihan (2ème campagne), touchant plus spécialement l'île aux Moines, - sur l'île d'Ouessant (2ème campagne). D'autres secteurs
  • Quiberon, elles ont été combinées avec des survols aériens, permettant notamment la découverte de structures immergées types enclos ou pêcheries (Daire, 1991). Pour la prospection de l'arrière pays léonard, cette première campagne s'est pratiquement limitée à la recherche en archive et
  • de l'Université de Rennes I pour les mobiliers gallo-romains. 5 LES RESULTATS DE LA CAMPAGNE 1991 Les résultats d'ensemble des opérations de prospection-inventaire de 1991 sont présentés, globalisés et par département, dans le Tableau I. Histoire Préhistoire Autre TOTAL
  • campagne 1991 Le résultat global de cette campagne de prospection est éloquent puisque 123 sites ont été traités dans l'année, toutes périodes et tous département confondus (soit une nouvelle progression par rapport aux résultats des années antérieures (110 en 1989, 119 en 1990)). Ces
  • 1991, sur le site péninsulaire de Landrellec où une fouille de sauvetage avait débuté en 1990, suite à sa découverte fortuite et à son recensement par notre équipe, et les recherches se sont poursuivies cette année ; les sites littoraux et insulaires de ce département continuent à
  • anciennes non vérifiées, seuls étaient connus et répertoriés à la Carte Archéologique 4 sites (dont deux en cours ou en fin de fouille actuellement). En 1991, une nouvelle opération de prospection systématique a été menée à Ouessant, permettant le traitement d'une vingtaine de sites
  • demeurés inédits ou très mal connus. Au sein de cet ensemble que constitue le Golfe du Morbihan, nous avons, en 1991, privilégié la plus importante en surface, à savoir l'île aux Moines. Là encore, une priorité a été établie pour le traitement des sites protohistoriques et gallo-romains
  • (cf. Tableau I), bien qu'un certain nombre de vestiges mégalithiques aient également été pris en compte (Figure 3). En ce qui concerne la presqu'île de Quiberon, les recherches de l'année 1991 ont permis la découverte d'un certain nombre de structures immergées, détectées d'avion
  • avec des gisements gallo-romains connus au sol (ex. à Ploumoguer). 12 Figure 5 b - Cartographie des structures détectées en 1991 dans le Léon (29). Tableau III : RECAPITULATIF DES STRUCTURES DETECTEES EN 1991 DANS LE LEON (Finistère). - BRELES, Ouest de Keruzaré - BRELES, Est
  • Lédano en Paimpol (22) (site de briquetage de la Tène, Daire, 1991 c)... Ces opérations de prospection-inventaire en milieu littoral permettent donc de recenser, parfois in extremis, des gisements en situation précaire. Grâce à ces recherches et aux contacts qu'elles suscitent, le
  • sur l'île d'Ouessant (1990 et 1991) donne lieu à une publication finale ; il s'agit d'un volume, "Le passé de l'île d'Ouessant" qui paraîtra dans le courant du 1er semestre 1992 dans la collection "Patrimoine archéologique de Bretagne" (5 volumes parus), lancée par L'Institut
  • relatives aux systèmes micro-insulaires en Méditerranée et en Europe du Nord. Rapport final de l'atelier MAB UNESCO de l'île d'Ouessant, 12-15 avril 1988, p. 26-29. DAIRE M.Y., 1991 a - Recherche archéologique insulaire en Bretagne. In : Territoires et sociétés insulaires : permanences
  • , changements, devenir. Actes du Colloque de Brest, nov. 1989, (U.B.O. et C.N.R.S. eds)., p. 8590. DAIRE M.Y., 1991 b - Structures immergées en presqu'île de Quiberon (56). Bulletin de l'A.MA.RA.I., n° 4 (sous presse). DAIRE M.Y., 1991 c - Un atelier de briquetage inédit dans l'estuaire du
RAP00470.pdf ((22)(35). arrondissements de Rennes et de Saint-Malo. rapport de prospection inventaire)
  • ) CHRONIQUE DE PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE 1991 EN HAUTE-BRETAGNE ET EN BASSE-NORMANDIE Loïc LANGOUET*, Gabrielle FAGUET** et Louis ANDLAUER * Professeur à l'Université de Rennes I ** Présidente de la Commission Prospection du Ce.RAA. En 199L le Centre Régional dArchéologie d'Alet a obtenu
  • 1 CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE D 'ALET I RAPPORT 1991 (Autorisation n°91-29 AH) LA PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE EN BRETAGNE Tome I Synthèse Responsable : Loïc LANGOUET 1 1 CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE D 'ALET RAPPORT 1991 (Autorisation n°91-29 AH) LA PROSPECTION
  • par prospection aérienne. En 1991, un effort particulier a été fait pour étudier le nord du département d'Ille-et-Vilaine par prospection aérienne, d'où une proportion plus importante des découvertes dans cette zone que les années précédentes. Cette stratégie a débouché sur une
  • proportion de 50 % des structures décelées d'avion dans cette partie de Fllle-et-Vilaine (cf. la liste ci-après). Au total 55 heures de survols aériens ont été assurées sur l'ensemble de la zone couverte par le Ce.RAA.. 1991 a été encore une bonne année pour la prospection aérienne. La
  • prospection au sol a été poursuivie et a fourni son lot de découvertes (un tiers des localisations). Le tiré-à-part de la publication des résultats de 1991 est joint au présent rapport (Dossiers du Ce.RAA.., 1991, 19, 65-99). Dans cet article, après diverses analyses des résultats
  • particulier). SITES PROSPECTES EN 1991 ILLE-ET-VILAINE (81) PROSPECTION AU SOL (31) * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * BAGUER-PICAN, Courgilet, hache polie BAZOUGES-LA-PEROUSE, La Chauftais, Gisement pré-romain et médiéval BAZOUGES-LA-PEROUSE, Les Epinays
  • rectangulaire (LL) TREMEUR, Le Benate II, enclos curviligne (LL) VILDE-GUINGALAN, N. du Bourg (LA) MORBIHAN (1) PROSPECTION AU SOL (1) * MUZILLAC, Pénesclus FINISTERE (1) PROSPECTION AERIENNE (1) * PLOEVEN, Kerveldreac'h, enclos à 2 fossés (PRG) 65 Les Dossiers du Ce.RAA., 19, (1991
  • de nouvelles données, inédites à plus de 92 %, sur 196 sites (Tableau 1) dont 156 structures archéologiques de la Haute-Bretagne et de la Basse-Normandie. Le nombre des sites traités en 1991 est légèrement supérieur à la moyenne des dix dernières années (170 sites par an), si l'on
  • LEFEUVRE Y. 1 site On peut apprécier la nature des découvertes de Tableau 1 - Répartition des sites et gisements traités par le Ce.RAA. en 1991 par période et par département. 22 35 Préhistoire Protohistoire Gallo-romain Gis. de tegulae Moyen-Age Post-Moyen-Age Divers 23 40 3 7 1 5
  • 2 22 27 3 29 2 5 Totaux 79 Nombre de communes concernées Sites nouveaux par commune 50 Totaux 3 2 58 78 6 36 3 13 90 27 196 32 37 18 87 2,03 2,10 1,39 1,93 13 11 - 66 localisés en 1991 dans certaines communes comme BAZOUGES-LA-PEROUSE (8), CORSEUL (5), DOLO
  • découverts des sites cette année, on a environ 2 sites par commune (1,93). En 1991, L. LANGOUET, avec l'aide des pilotes D. PAIN (Aéro-Club d'IUe-et-Vilaine, RENNES) et O. BUSNEL (Aéro-Club de DINAN), et L. ANDLAUER (DINAN) ont assuré respectivement 30 et 25 heures de vols aériens ; les
  • à fossés décelables dans le nord de la Haute-Bretagne ; ceci doit permettre de prévoir, pour les années propices, la nature des découvertes aériennes 1991 en consultant le tableau 1. Les Côtes-d'Armor ont livré 79 sites ou gisements, PHle-et-Vilaine, 90 et la Manche, 27. La
  • l'époque gallo-romaine et C, celui des sites ou structures découvertes par voie aérienne. On peut y noter le nombre important des sites Tableau 2 - Répartition des sites, simples et multiples, traités par le Ce.RAA. en 1991 pour les communes des Côtes-d'Armor. AUCALEUC CALORGUEN
  • sites, simples et multiples, traités par le Ce.R AA. en 1991 pour les communes d'IUe-et-Vilaine. A BAGUER-PICAN BAZOUGES-IA-PEROUSE BONNEMAIN BROUALAN CHERRUEIX COMBOURG CUGUEN EPINIAC FONTENELLE (LA) FRESNAIS (LA) GOSNE HIREL LANRIGAN LOURMAIS MEDREAC MEILLAC MINIAC-MORVAN MONT-DOL
  • , simples et multiples, traités par le Ce.RAA. en 1991 pour les communes de la Manche. A ARGOUGES AUCEY CEAUX JUILLEY MOIDREY-PONTORSON MONTANEL PAS (LES) POILLEY PONTORSON SACEY SAINT-AUBIN-DE-TERREGATE SAINT-JAMES SAINT-QUENTIN SERVON TANIS VERGONCEY VESSEY VILLIERS-LE-PRE Totaux 1
  • que la visualisation des structures a été statistiquement moins bonne en 1991, comme en 1990, qu'en 1989. Parmi les découvertes importantes, il faut 69 Tableau 7 - Dénombrement des découvertes de prospection aérienne par commune de la Manche. Structures de préhistoire et
  • Côtes-d'Armor. Structures de préhistoire et protohistoire à fossés curvilignes à fossés linéaires et orthogonaux médiévales indéterminées et autres 1989 (200 structures) 1990 (108 structures) 1991 (61 structures) 0,5% 1% 6% 27% 29% 28% 54% 57% 54% 2,5% 5% 3% 16% 7% 8
  • ) 1990 (38 structures) 1991 ( structures) 5% 3% 28% 21% 35% 52% 63% 40% 2% 2,6% 13% 18% 8% 8% Moyenne 2% 29% 50% 5% 12% Année signaler l'ensemble cultuel probable de La Haute-Boissière, en COMBOURG, les ensembles de structures, pré-romaines et gallo-romaines de la Haye
  • , en COMBOURG ou du Chaussix, en LA FONTENELLE et les nouveaux bâtiments de la ville gallo-romaine de CORSEUL. 1991 est encore marqué par la découverte de nombreux enclos circulaires (12 au total) ; s'ils ne sont pas systématiquement protohistoriques, leur grande majorité doit
  • cependant l'être. Une originalité de la prospection aérienne de 1991 est constitué par la découverte d'anciennes installations maritimes dans les estrans. Ainsi plusieurs ancienne pêcheries, bouchots (HIREL, VILDE et CHER- RUEIX) ou parcs (SAINT-JOUAN-DES-GUERETS), ont été découverts en
RAP00776.pdf (LIFFRÉ (35). Dézerseul. rapport de sondage)
  • R A P P O R T D E D E D E L A S O N D A G E M O T T E D E Z E R S E U par L Michel 1991 Brand'Honneur Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des
  • " , Bulletin et Mémoire de la Société d..' Hi s. t. Q ix e... .et d.' Ar G hé q 1Q g i e.... de Bretagne , 1991, t. LXVIII, p . 40. 4 Au moyen âge, le massif forestier constitué aujourd'hui par les forêts de Rennes, de Saint-Pierre et de Chevré était désigné sous le nom commun de foresta
  • . accompagnée du. car tul..ai.re..._d.e Laval..„et. de V i t r é . P a r i s , 1895-1900, acte n° 154. 32 Le Baud P . , Les chroniques, de V i t r i , 1638, chap. XXXI, p. 28. 33 Aumasson P . , "Bain-de-Bretagne - F o r t i f i c a t i o n s m é d i é v a l e s au Coudray - La haute V i l l
  • i q u e de. l a Gaule, L..lIl.Ler;.el:-..Y.ilaln..e, Académie des I n s c r i p t i o n s et BellesL e t t r e s , 1991, t . 35, p. 136-137. 67 G u i l l o t i n de Corson ( A b b é ) , Eouillé... tais.toxique de. llax..c.lie.Y..êc..h.é„..de_ Rennes, op. c i t . , t . I I I , p