Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

12 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00915.pdf (QUIMPER (29). le Braden IX. 22 avenue Yves Thépot. rapport de sondage)
  • LES STRUCTURES RURALES GALLO-ROMAINES DU BRADEN IX A QUIMPER QUIMPER LE BRADEN IX (29 232 057) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHESE ANNEE 1993 Sous la direction de Jean Paul LE BIHAN VILLE DE QUIMPER Rennes : S.R.A de Bretagne 1993 LES STRUCTURES RURALES GALLO-ROMAINES
  • DU B R A D E N I X A Q U I M P E R QUIMPER L E BRADEN IX (29 232 057) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHESE ANNEE 1993 Sous la direction de Jean Paul L E BIHAN VILLE DE Q U I M P E R Rennes : S.R.A. de Bretagne 1993 SOMMAIRE Fiche signalétique Introduction: p. 01
  • Section et parcelle : DS n° 252 p Coordonnées Lambert : Zone : Il Abcisse : 120,55 Ordonnée: 2352,04 Altitude : 70 m Propriétaire du terrain : VILLE DE QUIMPER Protection juridique : Autorisation n° : 93 96 Valable du 15/10 au: g © I g S I ss as 15/11 1993 Titulaire : LE BIHAN
  • . LE BIHAN, 1990 : Quimper Parc-ar-Groas, dans P. Galliou - J.P. Le Bihan, Chronique d'archéologie antique et médiévale, Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, t. CXIX,p.l 18-124 J.P. LE BIHAN, 1991: Pluguffan, Ty-Lipig - Kereuret, dans P. Galliou - J.P. Le Bihan
  • , Chronique d'archéologie antique et médiévale, Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, t. CXX , p. 67-74 R.F. LE MEN, 1875: Subterranean chambers at La Tourelle near Quimper. Archives départementales du Finistère, 100 J, 1348, 19 pages. J.Y. TINEVEZ, 1990: Structures d'habitat
RAP00938.pdf (les villes antiques dans l'ouest de la Gaule. rapport de projet collectif de recherches.)
  • Service Municipal d'Archéologie de Corseul (Côtes d'Armor) Service Départemental d'Archéologie de Mayenne Service Régional de l'Archéologie des Pays de la Loire Service Départemental d'Archéologie du Calvados 1993 le Hervé KEREBEL Jacques NAVEAU Stéphane DESCHAMPS Pascal
  • VIPAR Service Municipal d'Archéologie de Corseul (Côtes d'Armor) Service Départemental d'Archéologie de Mayenne Service Régional de l'Archéologie des Pays de la Loire Service Départemental d'Archéologie du Calvados 1993 ■ ■ II 11 Hervé KEREBEL Jacques NAVEAU Stéphane DESCHAMPS
  • . Rezé est par contre plus distante et ne fait probablement pas, en plus de son appartenance à la Gaule aquitaine, partie de la même zone d'influence. Au cours de l'année 1993, des réunions organisées à tour de rôle sur chaque ville nous aurons permis de nous présenter les sites et
  • de ce projet. L'année 1993 aura permis de faire le point sur les outils utilisés sur chacun des sites. Le programme pour l'année 1994 consistera justement à mettre en place un système commun permettant l'échange des données. L'élaboration du thésaurus est une première étape dans
  • fournissent les données les plus propices à intéresser les autres chercheurs. - Conclusion : Le travail réalisé au cours de l'année 1993 nous aura surtout permis de réfléchir sur les méthodes de fonctionnement de chaque site et sur les problématiques qui y sont développées. Chacun est
  • la ville antique d'Auguste à Néron, Revue archéologique de l'Ouest, n° 6, p. 139-149. FICHET de CLAIRFONTAINE F. et KEREBEL H., 1993 - La diffiision des figurines en France, Bretagne, Documents d'Archéologie Française, n° 38, p. 155-159. FORMER E., 1870 - Rapport sur les fouilles
  • Bretagne, Braspars, 310 pages. GALLIOU P., 1991 - Les intailles antiques découvertes à Corseul, Patrimoine, Bulletin de la Société Archéologique de Corseul, n° V, p.22-26. GALLIOU P., 1993 - Les intailles antiques découvertes à Corseul (suite), Patrimoine, Bulletin de la Société
  • l'Ouest, à paraître. KEREBEL H., 1994 - Corseul (Fanum Martis) : 1984-1993, dix années de recherche sur une ville antique. Bulletin de la Société d'Histoire et d'Archéologie de l'arrondissement de Saint-Malo, à paraître. LANGOUET L., 1975 - Les bornes milliaires sur les voies romaines
  • (22), Chronique d'Egypte, XLVI, 91, p.72-76. RICHARD L., 1971 - Statuettes en bronze gallo-romaines trouvées dans le département des Côtes du Nord, Bulletin de la Société d'émulation des Côtes du Nord, p. 1 3-3 1 . ) 17 RICHARD L., 1972 - Mélanges; note sur une patère de Corseul
  • et Ministère de l'Education Nationale et de la Culture, 1992. NAVEAU J., 1993 : Patrimoine antique. Enceintes gauloises et ville romaine, Monuments historiques, n° 186, mars-avril 1993, p. 41-45. 3° -TEMPLE AUBIN G., L'HELGOUAC'H J., 1988 : Pays de la Loire, Gallia informations
  • ., 1989 : Jublains, Dossiers Histoire et Archéologie, n° 134, janv. 1989, Les théâtres de la Gaule romaine, p. 82-83. DUMASY-MATHIEU F., 1993 : Les théâtres de type gallo-romain, La Mayenne : Archéologie, Histoire, n° 16, 1993, p. 349-350 (c.r. séance du 14-03-1992). GRENIER A., 1958
RAP00820.pdf ((35). déviation de Combourg. rapport de sondage)
  • MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA FRANCOPHONIE; DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE BRETAGNE SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE CONSEIL GENERAL D ■ ^LLB-ET-VILAINB DIRECTION DES ROUTES ET DES INFRASTRUCTURES Rapport d'étude de diagnostic, Juin 1993. Déviation de
  • de découverte majeure, il n'aurait vraisemblablement pas été possible d'organiser et de réaliser une fouille de sauvetage dans les délais compatibles avec le début des travaux routiers, celui-ci étant prévu en juillet 1993. Il convient donc de prévoir dès à présent la mise en
  • du département d'Ille-et-Vi laine , Rennes, imp. G. Vatar, 1928, pp 54-47 . LANGOUET L. et FAGUET G., 1984 - Chronique de prospection archéologique 1984 dans les départements d ' Ille-et-Vilaine et des Cotes- du -Nord, Dossiers du Ce.R.A.A. n° 12. ; pp. 11 à 40. NAVEAU J. 1986
RAP00926.pdf (PLOUGONVELIN (29). abbaye Saint-Mathieu. rapport de sondage)
  • - DECEMBRE 1993 S 0 m M A I R A'W 1. CIRCONSTANCES ET MOTIF DE 1,A FOUILLE p. 2 2. CONTEXTE HISTORIQUE ET ARCHEOLOGIQUE p. 2 3. LOCALISATION p. 4 Sondage ouest : Sïï p. 4 1. Stratigraphie p. 4 2. Structures p. 6 Sondage est : SE p. 7 1. Stratigraphie p. 7 2
  • . L'étude des éléments de toiture retrouvés permet de dire que la couverture de l'édifice était faite d'ardoises montées à pureaux décroissants et que le faîtage était réalisé avec des tuiles partiellement vernissées. 6. Bibliographie BAILLIEU M., 1993.- Abbaye de Saint-Mathieu
  • et Culture de Bretagne. Paris p. 50. SANQUER R., 1973.- Chronique d'archéologie archéologique du Finistère T. CI, p. 56 - 57. médiévale. Bulletin de la Société TAILLEFERT (atelier), 1992.- Plouguerneau, Iliz Coz, Restauration des peintures murales. Rapport inédit, 56 p
  • PREFECTURE DE LA REGION BRETAGNE DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES Service Régional de l'Archéologie AUTORISATION TEMPORAIRE DE SONDAGE Valable du 22 novembre N° 93-118 au 17 décembre 1993 Le Préfet de la Région Bretagne confie à M. LE GOFFIC prénom : Michel Demeurant à
RAP00832.pdf (LA ROCHE-MAURICE (29). le château. rapport de sondage)
  • . BAZIN (cf. note 3). p. 187. 8. A. LE GRAND, "La vie des saints de la Bretagne Armorique". 1636, 65e éd., Quimper, 1901, p. 40-43. 9. MIORCEC DE KERDANET, (Cf. note 2). p. 348. Une mauvaise lecture de la chronique de Robert du Mont a fait dire à cet auteur que Jarnogon livra La
  • détruire de vestiges archéologiques ou compromettre la compréhension de substructions probables. L'intervention a eu lieu du 17 au 30 juin 1993 par le Service Départemental d'Archéologie et la participation, pour le terrassement, de deux ouvriers de la S.A.R. (Société Armoricaine de
  • TEMPORAIRE DE SONDAGE Valable du 14 j u i n a u 30 j u i n Le Préfet de la Région Bretagne M. N ° 93-53 1993 conf i e à : prénom: LE GOFFIC Michel Demeurante- S e r v i c e Départemental d e l'Archéologie 1 , r u e du Gai de G a u l l e 2 9 5 8 0 LE FAOU à effectuer un sondage
RAP00543.pdf ((56). le littoral morbihannais. rapport de prospection inventaire)
  • reposait sur le cailloutis au dessus du cordon de galets. Bibliographie BRIARD J., COLOMBEL M., GIOT P.R. & LECORNEC J., 1972 - Damgan préhistorique. Annales de Bretagne, LXXIX, 1, p. 7-19. COPPENS Y., 1964 - Chronique de Préhistoire et de Protohistoire morbihannaise. Bulletin de la
RAP00890.pdf (SAINT-MÉEN-LE-GRAND (35). le bourg. église abbatiale. rapport de sondage)
  • EGLISE ABBATIALE DE SAINT-MEEN-LE-GRAND (35 297 002) (Ule-et-Vilaine) DFS FOUILLE DE SAUVETAGE URGENT Du 01/10/93 au 15/11/93 Par Stéphanie HURTIN Rennes : SRA Bretagne 1993 SOMMAIRE I. INTRODUCTION. II. FICHE SIGNALETIQUE. III. DONNEES TECHNIQUE DE L' OPERATION. IV
  • . ETUDE HISTORIQUE. V. ETUDE STYLISTIQUE. VI. ETUDE ARCHEOLOGIQUE. VII. CONCLUSION. VIII. PLANCHES PHOTOGRAPHIQUES. t. INTRODUCTION. L'intervention archéologique qui s'est déroulée du 15/10 au 5/11 1993 à Saint-Méen-Le-Grand s'inscrit dans le cadre de la restauration de l'église
  • - Archives diocésaines de Rennes: - enquête diocésaine de 1861 - Presbytère de Saint-Méen : - livre paroissial 2/Ouvrages ; ANDREJEWICI(N), Les abbayes bretonnes, 1983. BANEAT, ï, Rennes, 1929. BEAUNIER, BLOT (R.), 1856. in La Vie Diocésaine, Rennes, 1993. BRUNE (Abbé),Cours
  • de la cote NGF 101,40 à I' est et 101,00 à I' ouest, d' envisager une fouille archéologique préalable. Fragment de la Chronique de Ga'él. A N n o a b IncarnationeDomirÙM.viii. R o b e r t i Van 1008. R C - i Francorum xxi. excedente Gaufrido C o m i t é Britannica feculo
  • Archiepifcopus Dolenfis, Garinus Epifcopus R e d o n e n f i s , Radulphus Epifcopus Aletenfis, Gauterius Epifcopus Nannet. Hevebs CralTavaca, Congar filius Urfier , Aldegan Capellanus, M e n f e n i t , Rigaldus Butilier, & multi alii. Document 1 : fragment de la chronique de Gaël, première
RAP00792.pdf (les fortifications de terre médiévales de l'est du Trégor (22). rapport de prospection thématique)
  • Fanny TOURNER ■ I PROSPECTION THEMATIQUE 1993 LES FORTIFICATIONS DE TERRE MEDIEVALES DE L'EST DU TREGOR (Côtes d'Armor) f— ] g on J Tome 1/2 Rapport de synthèse Autorisation n° 93.40 du 13 mai 1993 Fanny TOURNER PROSPECTION THEMATIQUE 1993 LES FORTIFICATIONS DE TERRE
  • MEDIEVALES DE L'EST DU TREGOR (Côtes d'Armor) Tome 1/2 Rapport de synthèse Autorisation n° 93.40 du 13 mai 1993 Fanny TOURNIER PROSPECTION THEMATIQUE 1993 LES FORTIFICATIONS DE TERRE MEDIEVALES DE L'EST DU TREGOR (Côtes d'Armor) Tome 1/2 Rapport de synthèse Autorisation n° 93.40
  • du 13 mai 1993 1. INTRODUCTION 3 1 .2 Remerciements 3 2. CADRE DE LA RECHERCHE 5 2. 1 . Objectifs et problématique 5 2.2. Méthodes de recherche 5 2.2. 1 . Recensement et localisation des sites 5 2.2.2. Etude des structures 6 2.2.3. Etude des relations avec
  • rapport présente les résultats de la campagne de prospection qui s'est déroulée de janvier à décembre 1993. Le financement de cette recherche a été assuré par la Sous Direction de l'Archéologie. 1 .2 Remerciements Ce travail a pu être réalisé grâce à l'aide de plusieurs personnes et
  • . - Inventaire sommaire des Archives Départementales antérieures à 1790-1869, Côtes du Nord, Saint-Brieuc, 1869. MERLET R, 1896. - La Chronique de Nantes, Paris, 1896. MORICE Dom H., 1742-1746. - Mémoires pour servir de preuves à l'histoire ecclésiastique et civile de Bretagne, Paris, 1968
  • Moyen-Age, Actes du colloque de Pont-à-Mousson, Paris, 1984. CHATELAIN A., 1973. - Donjons romans des pays d'Ouest, Paris, 1973. CHATENET M., MIGNOT C. (sous la direction de), 1993. - Le manoir en Bretagne 1380 1600, Paris, 1993. CHEDEVILLE A., GUILLOTEL H., 1984.- La Bretagne des
  • , 1979, T. IX. Collectif, 1980. - Colloque de Caen, 2 et 5/10/1980, Les fortifications de terre en Europe occidentale du Xe au Xlle siècles, Archéologie Médiévale, 1981, T. XI. Collectif, 1986. - Mottes castrales de Dombes (Ain), Eléments pour un atlas, Lyon, 1986. Collectif, 1993
  • . - Fenêtres sur cour, les manoirs en Bretagne de 1380 à 1600, catalogue de l'exposition au Château de la Roche Jagu, 13 juin - 1er novembre 1993. COUFFON R., 1971. - Contribution à l'étude du comté de Tréguier, Mémoire du B.S.C.E, 1971, T. C. DECAENS J., 1981. - La motte de l'Olivet à
  • Motte détruite Yvias Kerhuelguen Motte Fanny TOURNIER PROSPECTION THEMATIQUE 1993 LES FORTIFICATIONS DE TERRE MEDIEVALES DE L'EST DU TREGOR (Côtes d'Armor) Tome 2/2 Fiches de découverte Autorisation n° 93,40 du 13 mai 1993 Fanny TOURNER PROSPECTION THEMATIQUE 1993 Tome 2
  • /2 Fiches de découverte Autorisation n° 93.40 du 13 mai 1993 Fanny TOURNIER PROSPECTION THEMATIQUE 1993 LES FORTIFICATIONS DE TERRE MEDIEVALES DE L'EST DU TREGOR (Côtes d'Armor) Tome 2/2 Fiches de découverte Autorisation n° 93.40 du 13 mai 1993 7. INVENTAIRE Les fiches
  • 1822 5.1.2 Autres plans Carte I.G.N. au 1 /25000e Plan et profil schématiques des vestiges 5.1.3 Photographies au sol TOURNER Fanny, 1993 5.2 BIBLIOGRAPHIE SA1NT-JOUAN R.de, 1990. - Dictionnaire des communes du département des Côtes d'Armor, Saint-Brieuc, 1990, p. 103. 5.3
  • INFORMATIONS ORALES Monsieur Guillou - 5, côte de Trompe-Souris - Binic 5.4 RECHERCHES SUR LE TERRAIN 5.4.1 Prospection Tournier Fanny, 1993. Binic, Quéré - Extrait de la carte I.G.N. au 1/25 000e 4 10m Tertre Binic, Quéré - Plan et profil schématiques de l'enceinte Déclaration de
RAP00925.pdf (PLÉCHÂTEL (35). la hersonnais. rapport de fouille programmée)
  • MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA FRANCOPHONIE SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE LA HERSONNAIS A PLECHATEL (ELLE-ET-VILAINE) Un vaste ensemble du Néolithique final Rapport de fouille programmée - 1993 Jean-Yves TINEVEZ Avec la participation du Conseil général
  • Néolithique final Rapport de fouille programmée -1993 Jean-Yves TINEVEZ Avec la participation du Conseil général d'Ille-et-Vilaine et de la commune de Pléchatel N° de site : 35-221-012-AP Autorisation de fouille programmée n° 798 SOMMAIRE I - SITUATION ET CONTEXTE ARCHEOLOGIQUE II
  • la voie express, le projet d'aire de service a été abandonné dans ce secteur, annulant de fait la nécessité d'une fouille de sauvetage de l'ensemble du site archéologique. Une seconde autorisation annuelle de fouille programmée a été délivrée en 1993 et s'est concrétisée par une
  • d'archéologie préventive en 1993, la fouille de 1992 a été essentiellement consacrée au décapage, repérage des structures en creux et fouille des niveaux superficiels des comblements conservés pour les mettre en évidence. Deux ensembles principaux ont été ainsi mis au jour : le grand
  • trois dimensions des structures et du mobilier archéologique associé. Suite à l'abandon du projet d'aménagement sur le site et le renouvellement de la fouille programmée en 1993, les recherches ont été essentiellement centrées sur la fouille des fondations du bâtiment A et notamment
  • . 143, huit tronçons de ce fossé d'une longueur variant de 3 à 5 m, ont été fouillés de façon exhaustive en 1993 (fig. 6 à 12). Malgré les contraintes inhérentes au substrat et notamment les variations du fil de la roche, la configuration générale du fossé périphérique apparaît
  • 1993 (fig. 7 à 12), en liaison avec les tronçons de fossé périphérique, permettant ainsi la lecture de coupes transversales complètes. Les techniques de creusement et les remplissages sont identiques à ceux des structures périphériques, mais les profondeurs sont d'un autre ordre. 1
  • l'intérieur du bâtiment. Le passage ainsi obtenu varie en largeur de moins d'un mètre au pignon est à 1,20 mètre aux entrées ouest. Les sondages entrepris en 1993 en N.23 et AD.22 (fig.6 et fig. 13) montrent que les entrées sont bordées de montants de gros volume identiques aux poteaux
  • sondages réalisés en 1993 (fig.6) montrent un creusement assez faible dans le schiste (largeur de 0,40 m à 0,60 m, profondeur de 0,30 m à 0,50 m), un remplissage de plaquettes de schiste et des indices de boisage avec , en coupe, l'emplacement de petits poteaux (diamètre de 0,10 m
  • , s'avancent perpendiculairement à la paroi latérale nord. Le fossé nord s'interrompt également par une entrée d'environ 1,60 mètre. Les sondages 1993 en AD.21 (fig. 13) ont mis en évidence la base des poteaux d'un diamètre de 0,20 mètre à 0,30 mètre bordant cette entrée. Trois paires de
  • structures de ce type ont été fouillées par moitié en 1993. Comme les trous de poteaux porteurs, une certaine homogénéité apparaît dans les dimensions : l'ouverture au niveau du schiste varie de 0,80 mètre à 1 mètre de diamètre. La profondeur est progressive de 1 mètre au pignon sud-est à
  • la toiture par rajout d'une panne supplémentaire et éventuellement l'aménagement de combles nécessitant une portée moindre (7,50 mètres environ). h) Hypothèse préliminaire de restitution (fig. 15) : A partir de la série de coupes transversales réalisées en 1993, une première
  • . Ces fondations ont pour la plupart une forme ovalaire et les dimensions varient de 1,30 m X 1,40 m à 2,00 m X 1,00 m. En 1993, deux nouvelles fosses (AI.23 et AI.21) ont été fouillées par moitié et leurs dimensions sont les suivantes : AI.23 = 1,80 m X 1,40 m X 0,50 m AJ.21 = 1,45
  • secteur nécessite une extension des décapages. En 1993, un seul trou de poteau a été fouillé. De forme subcylindrique aux parois verticales irrégulières, (diamètre : 0,90 m, profondeur : 0,90 m), son remplissage schisteux est plus argileux et de couleur jaune que dans le secteur du
  • très proche de celui du bâtiment A. VI - LE M O B I L I E R A R C H E O L O G I Q U E : En fin de fouille 1993, le secteur du bâtiment A et des fosses de palissade a livré 685 objets archéologiques, non compris les charbons de bois et fragments de pieux brûlés. En l'absence des
  • mm d'épaisseur. Cette association de vases de différents modules semble caractéristique d'un site à occupation domestique. De la campagne de fouille 1993, quelques éléments caractéristiques viennent s'ajouter à ceux mis au jour en 1992 (fig. 17) : - deux petits fragments de lèvre
RAP00947.pdf ((35). le bassin de Rennes. rapport de prospection inventaire)
  • LA PROSPECTION-INVENTAIRE DU BASSIN DE RENNES EN 1993 RAPPORT A.PROVOST SAINT-AUBIN-DU-CORMIER Forêt de Haute-Sève Menhir de l'ensemble des "Roches-piquées" CENTRE DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES DU PAYS DE RENNES LA PROSPECTION - INVENTAIRE DU BASSIN DE RENNES ( ILLE-ET
  • -VILAINE ) EN 1993 AUTORISATION N* 93-21 RAPPORT PRESENTE PAR ALAIN PROVOST AVEC LE CONCOURS DES PROSPECTEURS DU CENTRE DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES DU PAYS DE RENNES INTRODUCTION L' activité de prospection-inventaire dans le bassin de Rennes en est, en 1993, à sa quinzième année
  • qui sont venues carte archéologique concernant 615 sites inédits. à urbanisales projets alimenter la Ces travaux se sont concrétisés dans de nombreuses publications sous forme de chroniques dans les revues locales (Archéologie en Bretagne, Dossiers du CeRAA et Bulletins de la
  • divers et fouilles de LA PROSPECTION DU BASSIN DE RENNES EN 1993 1993 aura été une année de transition après les quatre années de sécheresse et leur moisson de découvertes en prospection aérienne. La charge de travail nécessaire à l'exploitation de ces données était devenu telle
  • qu'une pause était indispensable . Aucune demande de 1993 . crédit n'avait d'ailleurs été formulée pour Une autorisation de prospection avait toutefois été demandée afin de couvrir les prospecteurs poursuivant le contrôle au sol des sites révélés par la prospection aérienne. LA
  • contrôle de sites en dur ont été effectués en 1993. Leur apport négat i f . à fondations s'est révélé Le contrôle au sol des prospections aériennes Pour être efficace, ce contrôle doit être effectué sur sol nu, après récolte de maïs fourrager par exemple, ou sur sol emblavé mais
  • Gisement néolithique, gaulois et gallo-romain découvert en 1982. En 1993 il a été le thème d'une journée de formation à la collecte de surface par carroyage et à l'identification des mobiliers recueillis. Conduit sur 1 hectare de superficie, ce travail a mis en évidence les zones
  • ou Rennes-Li s ieux . Deux tronçons de cette voie avaient été repérés et signalés en 1992, l'un d'entre eux ayant subi de graves dommages lors d'un dessouchage. En 1993, l'on s'est évertué à restituer l'ensemble du tracé dans son parcours en forêt de Liffré soit sur 3 kilomètres
RAP00904.pdf (CARHAIX (29). aqueduc gallo-romain. rapport de prospection thématique)
  • Alain PROVOST et Bernard LEPRETRE L'AQUEDUC GALLO-ROMAIN DE CARHAIX (COTES-D 1 ARMOR - FINISTERE) PROSPECTION THEMATIQUE ET SONDAGES Autorisation 93-51 du 10 juin 1993 RAPPORT 1993 TOME 1/3 PRESENTATION GENERALE LA PROSPECTION L'AQUEDUC GALLO-ROMAIN DE CARHAIX ( COTES -D
  • ' ARMOR - FINISTERE) PROSPECTION THEMATIQUE ET SONDAGES 1993 autorisation n' 93-51 du 10 juin 1993 Rapport présenté par ALAIN PROVOST, ARCHEOLOGUE HORS-STATUT RATTACHE AU SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE Avec la collaboration de BERNARD LEPRETRE, INGENIEUR CIVIL
  • vestiges de l'aqueduc de Carhaix, Bull. Soc. Archéol. du Finistère, 1955, p. 94-96. Sanquer, 1973 -R. Sanquer, Informations archéologiques, Circonscription de Bretagne, Gallia, 31-2, 1973, p. 365. Sanquer, 1978 -R. Sanquer, Carhaix, Ville, Persivien, Chronique d'archéologie antique et
  • marécages. Notre nage . pratique a été centrée autour de l'enquête de voisi - En amont de cette enquête, nous avons opéré un premier dépouillement bibliographique à la carte archéologique et à la documentation du Service régional de l'archéologie. Les chroniques de Gallia et
  • -Carhaix . Il est vrai que cette région est peu favorisée de par la pluviométrie -la plus forte de Bretagne- et que d'autre part l'année 1993 fut une mauvaise année pour ce type de détection. Les données recueillies ont donné lieu à l'établissement d'un fichier des sites de l'aqueduc
  • , non raccordée à une borne NGF mais obtenue à partir du piquetage du chantier routier, est donnée sous réserves. (Renseignements M. Batt, S.R.A. de Bretagne; Batt 1991). 7- Pk. 4.700 -LE MOUSTOIR. La Limite Coord. Lamb.I: OX= 165,475 0Y= 1080,225 Parcelle ZM 26 En 1993, en
  • CARHAIX (COTES-D'ARMOR - FINISTERE) PROSPECTION THEMATIQUE ET SONDAGES Autorisation 93-51 du 10 juin 1993 RAPPORT 1993 TOME 2/3 LES SONDAGES L'AQUEDUC GALLO-ROMAIN DE CARHAIX (COTES-D'ARMOR - FINISTERE) PROSPECTION THEMATIQUE ET SONDAGES 1993 autorisation n' 93-51 du 10 .juin
  • 1993 Rapport présenté par ALAIN PROVOST. ARCHEOLOGUE HORS-STATUT RATTACHE AU SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE Avec la collaboration de BERNARD LEPRETRE, INGENIEUR CIVIL ARCHEOLOGUE BENEVOLE DU CENTRE DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES DU PAYS DE RENNES tome 2/3 LES SONDAGES
RAP00881.pdf ((22)(35). arrondissements de Fougères)
  • depuis 1975, les résultats seront publiés dans une chronique de prospection (Les Dossiers du Ce.KAA., 1993, 21). PRINCIPAUX RESULTATS En 1993, la prospection-inventaire a permis de traiter 126 sites, inédits à raison d'environ 90 %. H. Duval, objecteur au Ce.R.AA., s'est chargé de
  • LANGOUET Loïc Prospection-inventaire dans les arrondissements de Saint-Malo, Dinan, Saint-Brieuc et Lannion Autorisation N° 93-28 du 15 avril 1993 Tome 1/4 Rapport de synthèse LANGOUET Loïc Prospection-inventaire dans les arrondissements de Saint-Malo, Dinan, Saint-Brieuc et
  • Lannion Autorisation N° 93-28 du 15 avril 1993 Tome 1/4 Rapport de synthèse PROSPECTION-INVENTAIRE COTES-D'ARMOR et ILLE-ET-VILAINE Arrondissements de Lannion, Saint-Brieuc, Dinan, Saint-Malo (autorisation n° 93-28 du 15 avril 1993) Responsable : Loïc Langouët L'équipe de
  • prospecteurs réunis autour de Loïc Langouët et Catherine BizienJaglin a continué à travailler en 1993 dans le nord de la Haute-Bretagne et dans le Trégor ; au total 126 sites archéologiques ou découvertes ont été traités au cours de l'année. Un plan-dépliant, joint, donne l'implantation de
  • , qu'approximativement la moitié des enclos décelés concernent l'époque gallo-romaine. C'est dans ce thème de recherche que l'on peut citer, pour 1993, le mémoire de Maîtrise de Tristan Arbousse-Bastide intitulé "Une approche des enclos du nord de la Bretagne ; analyse des données et démarche
  • structures archéologiques. Il y a une réelle urgence à collecter les données archéologiques en milieu rural. Enfin, sur un plan méthodologique, l'exploitation de la mission couleur IGN de mai 1992 est en cours pour le Trégor depuis mars 1993. Rappelons que l'autre zone concernée (le
  • Finistère nord et en particulier le Léon) a déjà fait l'objet de la même exploitation par Marie-Yvane Daire (Revue d'Archéométrie, 1993, 17). Une fois tous les sites identifiés, localisés et analysés, on pourra comparer avec les résultats obtenus par prospection à basse altitude. Il est
  • chercheurs opèrent soit par prospection au sol, soit par prospection aérienne. En 1993, la prospection au sol a été assurée par G. Faguet, J.P. Pincemin, P. Amoureux, J.H. Clément, T. Huck, C. Bizien-Jaglin, J.Y. Cocaign, M. Macé, A. Noslier, D. Thenadey et plusieurs membres-prospecteurs
  • , sensibilisés par une visite, nous signalent les sites, soit parce qu'il faut attendre que les parcelles soient labourées (par exemple, c'est le cas de prairies). C'est donc pour une bonne part le fruit d'un travail de longue haleine. En 1993, les prospecteurs de PA.R.S.S.A.T. se sont
  • T. Huck pour les arrondissements de Dinan et Saint-Malo ; il compte s'y consacrer à plein temps durant l'hiver 1993-1994, période où les surfaces labourées peuvent être facilement examinées. ! La prospection aérienne ea été assurée soit par L. Andlauer, soit par L. Langouët
  • . Pour ce dernier, l'aide de pilotes (Le Guyader, Tanguy et Plouzennec) est requise. En 1993, tous les vols ont été effectués à partir de l'aérodrome de Dinan. La prospection aérienne repose sur l'emploi de cartes IGN "renseignées" (au l/25.000ème) où tous les sites figurent
  • manière à avoir le maximum de renseignements sur chaque site. Dans nos déclarations faites en 1993 auprès du Sercice Régional d'Archéologie de Bretagne, nous avons signalé les visites de sites attestés par vue aérienne mais n'ayant pas livré de mobilier au sol. Comme chaque année
  • champs de maïs, coupant tout espoir de nouvelles découvertes. Ainsi le faible apport de la prospection aérienne en 1993 se comprend bien à partir des caractéristiques climatiques. Les annexes joints au présent rapport (tomes 2/4 à 4/4) présentent le détail des découvertes par
  • département et par commune. Le tableau 1 donne le faciès des sites traités en 1993. Tableau 1 - Répartition des sites et gisements traités par le Ce.R AA. en 1993 par période et par département. 22 35 Totaux 54 1 10 3 3 2 3 15 3 9 3 3 1 1 56 1 25 6 12 3 18 1 4 Totaux 89 37 126
  • faciès des découvertes diachroniques dans le Penthièvre littoral. Le nombre de sites gallo-romains ou de gisements de tegulae (31 en 1993) traduit une des motivations des prospecteurs qui recherchent des données nouvelles pour l'étude de l'occupation du milieu rural à l'époque gallo
  • -romaine (suite de l'A.T.P. et du P.C.R.). La prospection aérienne de 1993 a encore livré son lot d'enclos à fossés comblés. Il conviendra de vérifier l'existence de mobiliers associés dès que possible. La découverte la plus surprenante de 1993 est celle d'empierrements curvilinéaires
  • le S.R.A. permet, grâce à l'alimentation de la Carte Archéologique de la France, la protection des sites. En conclusion, nous souhaiterions poser un petit problème administratif. Les autorisations de prospection arrivent au cours du mois d'avril (cf. 1993). Or la meilleure période
  • autorisation provisoire, valable jusqu'en avaril pour être administrativement en règle ? i | Zone de prospection-inventaire dans les arrondissements de Saint-Malo, Dinan, SaintBrieuc et Lannion (Responsable : L. Langouët) et implantation des sites traités en 1993. DEPARTEMENT DES
  • photographiques Intitulé de l'opération Responsable N° cliché Date cliché M 12 Dpt Commune DIA N&B Année d'opération Lieu-dit 2? II 't La. Coucou* ri t? n 77 tt COU i. DECLARATION DE DECOUVERTE ARCHEOLOGIQUE Année : 1993 Première mention : opr fvj otrJ Données
  • complémentaires : non Année de première mention : 1993 Responsable : LANGOUET Loïc Organisme : Ce.RAA. (St Malo) et Université de Rennes I Département : Côtes dArmor Commune : LA BOUILLIE Lieu-dit (du Cadastre) : L'Islet Lieu-dit (de l'I.G.N.) : L'Islet Nom du site : L'Islet Cadastre