Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"
  • Operation type > fouille préventive d'urgence (retirer)
  • Date > 1997 (retirer)

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
fouille préventive d'urgence [X]
Commune
Département
Date (Année)
1997 [X]

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01441.pdf (GUICHEN (35). la basse Bouëxière. une occupation de l'âge du bronze en moyenne Vilaine. rapport de fouille préventive)
  • Avec le concours du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine Service Régional de l'archéologie de Bretagne Rennes, 1997 photo de couverture : Ensemble mobilier céramique et lithique de l'Age du Bronze site de la Basse Bouëxière (Cliché H. PAITIER). du Erratum : Page 11. Ajouter la
  • communiqués (loi n°78-753 du 17 juillet 1978, art. 10). Le non respect de ces règles constitue un délit de contre-façon puni par l'article 425 du code pénal. î o AOUT 1997 GENERIQUE DE L'OPERATION La fouille de sauvetage du site de La Basse-Bouëxière s'est déroulée sur le terrain du
  • effectuée sur le site de La Basse-Bouëxière en Guichen fait suite à la découverte de vestiges attribués à l'Age du Bronze lors du diagnostic archéologique réalisé sur le tracé de la déviation de Bourg-des-Comptes (Hinguant, 1997) (fig. 1 et Pl. 6, photo 1). La période chronologique
  • spatiale des différents lambeaux de cailloutis repérés après le décapage (fig. 4). Contrairement à ce que présente la moyenne terrasse (Hinguant, 1997), aucun bloc volumineux n'a été mis en évidence au sein de ces dépôts. Il s'agit plutôt de galets de petite taille (< 10 cm) dans les
  • extensif des horizons superficiels a été réalisé sur près de 4000 m2, entre les bornes d'emprises 961 et 965 (Hinguant, 1997) (Pl. 6, photo 2). La nature même du substrat, composé pour l'essentiel des blocs et galets de la terrasse, a rendu l'opération extrêmement complexe et
  • fortes perturbations biologiques dues à la présence de l'arbre. La seconde structure isolée est une fosse circulaire de 1,60 m de diamètre (st. 49) et de 30 cm de profondeur conservée (fig. 10). Son GUICHEN "La Basse Bouëxière" 35.126.037. 1997 F.101 terre limoneuse brune homogène
  • pierres chauffées F.136 E terre brun-noir très charbonneuse terre brune charbonneuse rubéfaction Fig.7 : Plan et coupes stratigraphiques des foyers 101 et de la fosse-foyer 136. GUICHEN "La Basse Bouëxière" 35.126.037. 1997 F. 153 m en S o s Q. Ci terre limoneuse brune
  • " 35.126.037. 1997 terre limoneuse brune homogène terre limoneuse brune très charbonneuse terre brun jaune à galets argile cuite charbons de bois Fig.11 : Plans et coupes stratigraphiques des trous de poteaux attribués à l'Age du Bronze. poteau qui permet d'évaluer son diamètre à 25
  • individus [cf. clichés dans le rapport de diagnostic, Hinguant, 1997). Plans identifiés Le bâtiment sur poteaux Un seul plan de bâtiment à peu près fiable a pu être identifié sur le site. Il s'agit d'un ensemble légèrement trapézoïdal de six trous de poteau situés dans le carré D5
  • .113 bis F.123 24,08 NGF F.125 24,13 INGF F.118 terre brune homogène Fig.12 : Plan du bâtiment sur poteaux. GUICHEN F.134 F. 128 "La Basse Bouëxière" F.137 35.126.037. 1997 © F.129 -F F.133 ô 4 F.132 F.122 F.121 24,10 NGF 24,32 NGF 24,28 NGF SW W JL F.133 F
  • (collectif, 1997; Mohen, 1996) de nombreuses carences chronologiques subsistent, en particulier pour les transitions Bronze moyen/Bronze final et Bronze final/Hallstatt. Pour l'essentiel, les datations reposent d'ailleurs sur la typologie du mobilier métallique, objets souvent issus de
  • contextes isolés, sans association particulière avec des habitats. Le récent bilan de la recherche archéologique en France (collectif, 1997) met également l'accent sur la pauvreté des connaissances concernant l'habitat rural de la façade atlantique. Quelques repères existent néanmoins et
  • d'habitat dispersé le plus courant pour la France continentale . Elle se compose d'une maison d'habitation pour famile nucléaire (20 à 30 m2), de 1 à 2 greniers, avec parfois des silos, puits et fosses domestiques ; l'ensemble est le plus souvent ouvert" (collectif, 1997 ; Mordant et
  • , 352 p. BRIARD, J., 1989 : Poterie et Civilisations : Chalcolithique Coll. des Héspérides, Errances éd., Paris, 138 p. et Age du Bronze en France. Collectif, 1997 : La recherche archéologique en France. Bilan 1990-1994 et programmation du Conseil national de la recherche
  • Armoricain. Bretagne, 22, Rennes, 250 p. Régionaux. Masson, Paris, de la Bretagne. Ouest France Mémoires Soc. Géol. et Minér. de HINGUANT, S., avec la coll. de LE GOFF, E. et PAITIER, H., 1997 : Guichen/Bourgdes-Comptes (llle-et-Vilaine). Déviation des RD 38 et 48. Sondages
  • .). The Bronze Age in Europe and the Mediterranean, Colloquium XXII "The évolution of settlement systems and society in Europe and Mediterranean during the Bronze Age and its pre- and protourban developments". Xllle International Congress of Prehistoric and Protohistoric Sciences, Forli