Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

3648 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01574.pdf (SAINT-VOUGAY (29). le château de Kerjean - esplanade nord. rapport intermédiaire de fouille programmée 1998-1999)
  • jardins Fouille programmée bi-annuelle PREMIER RAPPORT INTERMÉDIAIRE Stéphanie Hurtin SRA / Rennes 1998 I. INTRODUCTION. II. FICHE SIGNALETIQUE. III. CADRE MATERIEL DE L'OPERATION. Financement Générique de l'opération Historique de la fouille Remerciements IV. PRESENTATION DU
  • SITE. 1. Le cadre a é o m o r p h o l o a i q u e et g é o l o g i q u e . 2. Données h i s t o r i q u e s 3. recherche menée sur les labyrinthes. V. ETUDE ARCHEOLOGIQUE. 1. P r o b l é m a t i q u e . 2. M é t h o d e adoptée. 2.1 Les c o n t r a i n t e s . 2.2 Le décapage. 2.3 M
  • é t h o d o l o g i e de f o u i l l e . 3. Données s t r a t i g r a p h i q u e s . 3 . 1 un soi ancien 3.2 une préparation d e sol à l'aménagement d ' u n jardin 3.3 les f o s s e s de plantation 3.4 une allée centrale 3.5 traces d e labour 4. Le mobilier 5. L ' i n t e r v e
  • n t i o n des a r c h é o s c i e n c e s . 5.1 p r é l è v e m e n t s m i c r o m o r p h o l o g i q u e s 5.2 p r é l è v e m e n t s p a l y n o l o g i q u e s CONCLUSION ET PERSPECTIVES I. INTRODUCTION C'est dans le cadre d'une étude préalable à un projet de
  • zone était susceptible être occupée par le labyrinthe et son étude devait nous permettre de repérer le parcours et les éléments qui le rythment ainsi que de proposer sa forme globale et sa mise en oeuvre. Fig. I : Carte routière Michelin n° 58, au 1/200000 II. FICHE SIGNALETIQUE
  • (Figure 2) S i t e : 290271 004 H D é p a r t e m e n t : Finistère Commune : St-Vougay Lieu-dit : Ctiâteau de Kerjean Cadastre : Année: 1965 Section :ZI Parcelles: Coordonnées Lambert : Abscisse: 122,1 Ordonnée : 1118,5 A l t i t u d e : 96,45 m NGF environ Opération d u 0607/98 au
  • 31/12/98. Autorisation de fouille : 1998-022 R e s p o n s a b l e : S. Hurtin Organisme de rattachement Fouille :AFAN programmée Surface f o u i l l é e : 1000 m2 Problématique: Archéologie des jardins dans le cadre d'une étude préalable MH. * Mots-clefs : -sur la
  • le Conseil Général du Finistère. Générique de Intervenants l'opération scientifiques: Direction scientifique: S. Hurtin. Responsable de l'opération. Collaboration: A. Al limant, spécialiste de l'archéologie des jardins, ER A 26, Lyon II Lumières. A. Desfonds, chef de
  • clôture. 2 cf. Le manoir en Bretagne /360-/600" in les C a h i e r s de l ' i n v e n t a i r e , n ° 2 8 , 1 9 9 4 Bref historique (d'après l'étude préalable de D. Lefèvre^) La date de création des jardins du château de Kerjean demeure inconnue, une première mention apparaît
  • de Coatanscour était riche en livres traitant des jardins dont les ouvrages suivant; "Observation sur les jardins", "Description de Versailles et de Mariy", "Le jardinier", "Spectacle'de la nature", "Description de Versailles", et "Observation sur les jardins" 3 c f infra note I
  • . 4 cite par M i o r c e c de K e r d a n e i d a n s " N o t i c e sur le château de K e r i e a n " , Brest, 1834 5 A r c h i v e s de LesquilViou De cette période, nous possédons un dessin de L-F Cassas daté de 1776 et conservé au musée départemental breton à Quimper (Document
  • A U DE K E R J E A N Saint Vougiy FINISTERE PROJET DE RESTAURATION DES JARDÎT Annexe I Shcma de principe du maillage des allées • Dud i LEFV i RE A.C.M.H OCTODRE IW Document l: contexte paysager du château. 1» M JH s ^ iíí O) "n c > 'C u S TJ E H í u CL a 5 c
  • résidences aristocratiques. Les premiers exemples connus apparaissent au XVIè siècle. Filarete est le premier, dans son Tratatodi Architettura, à proposer un labyrinthe. Un peu plus tard Serlio, dans son Quarrto libro inclut deux schémas de labyrinthes. En 1629, 23 schémas de labyrinthes
  • ). B A D M I N T O M , D ' A P R È S U X É G R A V U R E DE K I P S Vriedeman de vries, Labyrinthes, 1583. Labyrinthe, gravure anonyme J. Fouquères, Le château d'Eidelberg et l'hortus palatinus, huile sur te du XVIIè s. "• •••üuu/a- ' W •s. tZ tiVJ^ • -I•...•• .M
  • - •• ' a ' ^ 'KCHI'MAÌ^ ükt^o TorsKS. Pinn ,nam,=cril di^XVIll" =,ócle. (Bibliolhéque NiUionMc, EsUnnpcs). J.-F. B L O N D E L - Cours d ' a r c h i t e c t u r e - Tome IV - publié à Paris en 1773 chez la veuve Desaint. J -F B l o n d e l n o u s a p p o r t e d e s é l é m e n t s essentiels
  • . P o u r le c é l è b r e a r c h i t e c t e , le j e u d e l'Oye a p p a r t i e n t c o m m e d'autres j e u x à la c a t é g o r i e d e s l a b y r i n t h e s . Si d e s liens de p a r e n t e s s e m b l a i e n t é v i d e n t s , c'est la p r e m i è r e fois q u e le j e
  • Labyrinthe exécuté, depuis quelques annees. dans les Jardins de Choisy. sur les dessins de Monsieur Gabriel premier Architecte du I^o • ce Plan^ nous a paru d'un forme très-ingénieuse. & remplir très-bien l'tdee qu on doit ^ ^ f ^ r n e ^ bosquet de cette espèce, où chaque pas que l'on
  • fait, lorsqu'on y est rentre, conduit a s égaré • les palissades dont ce labyrinthe est formé, ont peu de hauteurs ; a dessem que, du ChâiZ Tecoup d'oeuil de la nvière ne soit point tnîercepté. D'ailleurs, ce peu d'elevations aux c h a r m i l l e s procure plus d'air à ces sortes
  • de promenades, qui, quelquefois, se plantent d'aubépine. & les massifs d'arbustes odorants : ainsi qu'il s'en remarque dans les jardins de Seaux, & qu'anciennement, on en a vu dans les jardins de Clagny. " D E Z A L L I E R D ' A R G E N V I L L E - La Théorie et la P r a t i q u
  • e du J a r d i n a g e - Paris, 1747 "Le labyrinthe de V e r s a i l l e s , & c e l u i de C h a n t i l l i , s o n t f o r t b i e n c o u p é s . Ils sont o r n é s d e tout c e q u e l'Art p e u t j o i n d r e à la N a t u r e " . " E n f i n la d i x i è m e P l a n c h e
RAP02448.pdf (SAINT-VOUGAY (29). l'esplanade nord du château de Kerjean. archéologie des jardins. rapport final de synthèse de fp2 1998-1999.)
  • l'esplanade nord avant fouille. SOMMAIRE I. INTRODUCTION II. DONNÉES TECHNIQUES 2.1. FICHE SIGNALÉTIQUE 2.2. CADRE MATERIEL DE L'OPERATION III. LE SITE. LES CONTEXTES. PRESENTATION DU SITE 3.1. LE CONTEXTE GEOGRAPHIQUE 3.2. LE CADRE GEOLOGIQUE 3.3. ETAT DE LA RECHERCHE SUR LES JARDINS EN
  • palynologiques au Château de Kerjean 5.3. ANALYSE DU VEGETAL ACTUEL 5. 3. 1 - inventaire et caractéristiques des essences végétales actuelles de l'esplanade 5. 3. 2 - Essai d'interprétation CONCLUSION 3 1 1 ..tamji ,7, ! . St-LO,' i/o Chausey ,> SNl hstf Avranch uc .hateaulin
  • | Fougeres Ma ' 29 .BRÍTAGNE n îduimpe^ ^ iariant 5* L " ( rkäi _ ^ws-DEXA-L Belte-ile-on-MerQ, St-tàiam^ Arjcina*!?. r Atlas Universalis des Pays i 00 km I 1 i I Carte routière Michelin n°989 20 km I I Figi Cartes ÍGN n°0515 Ouest et Est ; et n°0516 Ouest et Est 500 m I I I
  • conduisant les eaux pluviales vers le point le plus bas : ces eaux sortent à la fontaine de l'étang. 3 Archéologue départemental. 9 F'oí . i . 1. RELIEF 1/25 ooo Un horizon brun clair d'origine éolienne repose sur de l'arène granitique. C'est un horizon naturellement tassé et
  • par ce-dernier, il le fait remonter au messidor an IV, date de la vente du château comme bien national. Le plan I. montre, comme à Kerjean (cf. infra état actuel), un site de plateau composé d'allées rayonnantes qui convergent en patte d'oie vers une esplanade située au sud et
  • également été aménagés. 6 7 Dumas, note précédente. Situation qui a certainement dû se produire pour Kerjean d'ailleurs. 13 figure 7 Plan I du parc du château de Maillé. (JQûaijËtlc/MA.. 'lO'i (¿fjidica./totùS V 't ('{¡llljïtl .'ntujj c'c wi
  • tÎrritiitt K i t f r J / J a U 'l'In< fVH'tj A ivi Il C3ic\,ol«*hii (/¿J,il/r!I r '• jB. *'%HStlt-2lt. AJgtt4M
  • château de Maillé. A ¿O-íí/tUr* s'a- a-cnjjy $ CC D ^^¿u/^tiS^^f*--^ tíC-' EE t t tf tf t t f f f tf V ^ T- A dfS-r- — í e^AjjS cu/i-c B ds/tiSi¿fej-¿¿¡--¿CiUíP »A^"*' / *" ,' J* i 4. CitòtùvtS .'cwu J¡e**t*H¿i j m ^ w v ^ - ä l A : fe zwtí. eJ>c*n+*tZo > j á
  • ^ - A ^ a t i - ^ A * •*1 . -f V M * Zí i! LTX íaouLuy «-••.«... " ^ i ^ Ï ' ^ r f> S?**** %4 4 +4'4 * Itft-CUp #.44.1 444* If + * 4444^ 4 4 4 4 44t4>t44¿ K*« -s? • H s s ö i p ^ éuAcO ¿aJttL^Í-^f áÁ s i Acorn ^ ^ î ^ f P ^ t » îf i I "lA^U^tL, ! Jes qu-iDi^'ct^ic
  • actuelle I l (datation approximative 1934} DECA 6 i? laussf | J'accèi | vers le I village DECA 11 Secteur 3 vers le potager DEÇA 10 (non exploité) accès principal DECA 12 douves .Reprsentation des vestiges 1 : 1000 e 40 m .Matrialisation des essences SI terre végétale E3
  • Pieau f i e u r e 10 Le parterre, aussi large que le château et ses fortifications, s'inscrit dans un rectangle de 210m par 145m se terminant par un hémicycle qui accentue l'effet de perspective. Il se présente sous la forme d'une vaste prairie encadrée d'arbres dont l'inventaire
  • jardins de Chantilly, de Saint - Cloud , de Yersailles et des Tuileries. i Tlus loin que le parterre , était le labyrinthe, tracé par le même artiste , êt dans lequel, après mille circuits délicieux , on arrivait dans une enceinte ronde, palissadée de charmes, et recouverte par les
  • enceintes, on pouvait parcourir les avenues , les bois immenses qui entouraient cette ( i ) Y e n de D e l i l l e . demeure vraiment royale. Comment décrire cette belle avenue du Colombier, et les avenues latérales qui formaient l'éventail au-devant du château? Comment dépeindre encore
  • fontaine et son vivier avec l'ormeau et l'énorme pin qui l'ombrageaient ( i ) , et celte forêt de sapins, qui fut. la plus douce retraite D e ce peuple d'oiseaux , fiers d'haliiter ces b o i s . Q u i chantaient leurs amours dans l'asile des r o i s ? ( 2 ) figure 11 Description de
  • . 17, n°l, january-march 1997. Garden Archaeology, CBA Research Report, n°78, 1991. The Archaeology of garden and field, edited by N. F. Miller and K. L. Gleason, P h i l a d e l p h i a , 1994. 19 l'étude des couches profondes du sol, fouillées lorsqu'on s'attend à y trouver des
RAP02853.pdf (CHAVAGNE (35). la Touche : occupations rurales, du néolithique à nos jours. rapport final d'opération)
  • Sommaire I Données administratives techniques et scientifiques 6 7 8 10 11 12 14 20 Fiche signalétique Mots-clefs des thésaurus Intervenants Notice scientifique Localisation de l’opération Arrêté de prescription Cahier des charges Autorisation de fouille II Résultats 25 I
  • - Présentation de l’opération 25 26 28 30 31 31 32 34 36 36 36 36 38 I.1 Contexte de l’intervention I.2 Cadre topographique et géologique I.3 Cadre archéologique I.4 Cadre historique - étude archivistique menée par Pierre Poilpré dans le cadre du diagnostic I.4.1 Chavagne dans les chartes
  • médiévales : analyse des sources textuelles a. Un bourg relativement précoce b. Un territoire plus restreint au Moyen-Age c. Origine du nom de Chavagne I.5 Méthodologie et moyens mis en œuvre I.5.1 Les objectifs de la fouille I.5.2 Le décapage I.5.3 La fouille et l’enregistrement des
  • données I.5.4 Post-fouille et études effectuées 40 II - Présentation des données archéologiques 40 40 42 43 44 45 46 46 46 49 51 52 52 52 53 53 54 56 56 56 57 58 59 62 66 66 68 71 74 II.1 Le site A II.1.1 Implantation paysagère II.1.2 Contexte stratigraphique II.1.3 Quelques
  • utilisées pour la représentation des matériaux de comblement des structures archéologiques (document A3) I. Données administratives, techniques et scientifiques Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de
  • au 28/02/2013 I. Données administratives, techniques et scientifiques 7 Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Mobilier Edifice public Industrie lithique Inferieur Edifice religieux Industrie osseuse Moyen Edifice militaire Céramique
  • Giron-Audéoud, INRAP Conseiller Sécurité Prévention Mise en place et suivi de l’opération Collaborations Intervenants administratifs I. Données administratives, techniques et scientifiques 9 Équipe de fouille Prénom Nom, organisme d’appartenance Fonction Tâches affectées
  • aménagement ne semblerait pas antérieur à la fin de l’époque médiévale et pourrait être contemporain de l’installation du manoir de la Touche, au XVe siècle. Occupations rurales, du Néolithique à nos jours - Ille-et-Vilaine, Chavagne, la Touche I. Données administratives, techniques et
  • scientifiques 11 Localisation de l’opération RENNES Chavagne 0 25 km 1/2 500 000 0 1/25 000 500 m 1 km 50 100 km 12 Inrap · RFO de fouille Arrêté de prescription Occupations rurales, du Néolithique à nos jours - Ille-et-Vilaine, Chavagne, la Touche I. Données
  • administratives, techniques et scientifiques 13 14 Inrap · RFO de fouille Cahier des charges Occupations rurales, du Néolithique à nos jours - Ille-et-Vilaine, Chavagne, la Touche I. Données administratives, techniques et scientifiques 15 16 Inrap · RFO de fouille Occupations
  • rurales, du Néolithique à nos jours - Ille-et-Vilaine, Chavagne, la Touche I. Données administratives, techniques et scientifiques 17 18 Inrap · RFO de fouille Occupations rurales, du Néolithique à nos jours - Ille-et-Vilaine, Chavagne, la Touche I. Données administratives
  • , techniques et scientifiques 19 20 Inrap · RFO de fouille Autorisation de fouille Occupations rurales, du Néolithique à nos jours - Ille-et-Vilaine, Chavagne, la Touche I. Données administratives, techniques et scientifiques 21 II. Résultats II. Résultats 25 I
  • . Présentation de l’opération I.1 Contexte de l’intervention Le projet d’aménagement d’une ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) au sud de l’actuel bourg de Chavagne a conduit le Service Régional de l’Archéologie (SRA Bretagne) à prescrire un diagnostic archéologique en préalable aux travaux
  • ce secteur ne s’est donc étendue que sur environ 3750 m². I.2 Cadre topographique et géologique L’emprise du projet d’aménagement, au sud du bourg de Chavagne, se situe au nord de la confluence de la Vilaine et du Meu, à une distance comprise entre 500 et 1000 m des rives
  • . I.3 Cadre archéologique (d’après Vérane Brisotto et Pierre Poilpré - Brisotto 2010) Les emprises de fouille prescrites ne bénéficiaient, avant le diagnostic, d’aucun indice archéologique répertorié. Les sites figurant sur la Carte Archéologique sont localisés essentiellement au
  • territoire de Chavagne et localisation des sites archéologiques repérés autour de la zone d’étude. (Pierre Poilpré) 30 Inrap · RFO de fouille I.4 Cadre historique - étude archivistique menée par Pierre Poilpré dans le cadre du diagnostic (in Brisotto 2010) Chaque notice se présente
  • Chavagne intervient dans un acte rédigé par Alain III, duc de Bretagne, et sa mère, la comtesse Havoise de Normandie (I). Ce document n’est pas daté mais doit avoir été écrit entre le moment de la fondation de l’abbaye de Saint-Georges de Rennes, dont il est question, et le décès de la
RAP01876.pdf ((35). le bassin de Rennes. rapport de prospection inventaire)
  • 6566 «Civilisations Atlantiques et Archéosciences», Université Rennes I, campus de Beaulieu, 35042 RENNES-Cedex. **** Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Pays de Rennes. 84 Al A2 A3 A4 : : : : entrée oratoire chapelle puits A5 : ruisseau A6 : passage supposé
  • dans la même direction, à 600m du site mégalithique des Chevalrais. Seule une étude au Carbonel4 pourrait nous donner quelques indices. BRETAGNE 35044 Rennes Cedex. A ro'tôumcr au SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE 6, rue Première mention [^j Année QAQXQ-I du Données
  • .J Nom du site Organisme :... „ CADASTRE Année de dernière misé à jour| 1 [ i I Secnon(s) et parcelles Observations ;. CARTE LG-N. Numénï Nom Année d'édition .. P.lfftU^- ; ' . Centré du site X —x . _ . ._ COORDONNÉES LAMBERT Ràyondu.site(en:inètres
  • ) . . ... Zone: I &f$ 1 S'H Si Si I 1 1 1 I J%$3. -— Contours Xâl , Xnl , Xcl . Xdl , Xel , I m j -i- r~ , -M j , YfalH-it-H f i Ycl -iH-1-lH- i Ydl i'~f~i--l-f-i i Ye l , -< —j— I J—-r "i- , l , I LJ.1 i l I , Il , , l , 1 1 -, , I ,41 , , Ya I I l i l Circonstance de la dé
  • ^»uveTté; ;.;..rR
  • : CADRE RÉSERVÉ CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N° de site attribue | s , .|| , N° d'enregistrement DRACAR , I || I , < , 1 | I Codé ÀÏ'/AÏ«L_LJ Mod*ificaWnti3 REGION DE GUIPRY LES FREFAUX INVENTEUR : Pierre LEBRETON REGION DE GUIPRY LES FREAUX (cadastre) - LES TREFAUX
  • L'ARCHEOLOGIE DE 6, rue Première mention fr^] Année lt/lQlpl Responsable du chapitre, 35044 Données complémentaires V 1 | Q\ Q | 7V s Nature de l'opération : ...Ç f\,Ç>£.P.!&.eT\©.fJ :....'?A!Tjft.VC-E M.O-S.A Organisme j. J &E&A.E/V Départements] i .lU,eL ..^X ..V..V.WA
  • .Vhl.f£,.. Communc(s) Lien-dit (du cadastre) ; Lieu-dit (de Année de première mention iUE£ FftfL.TTAOX L-C5> T%£-FA\) % ri .G.N.) : L .61 é.tl.l.f&3 Nom du site : CADASTRE Année de dernière mise à jour) | i | I Z3. Section(s) et parcelles ZS./.S} Observations CARTE
  • LG.N. Numéro' (^ORDONNÉES LAMBERT Centre du site X | Nom Zone : 5$ rCn ^Ci Contours i Xâj Xb| Xc| Xd| Xel i I Rayon du site (en mètres) Année d'édition 1 1 Circonstance de la découverte 1 l 1 m i , i , , i -il . il i 1 i M i . 1 ! 1^1 l l| , . 1
  • , -, Yaj 1 M , -fi i i 1 Ybl--i -r . JL_L^J Ycl v-i i l .l -i i 1 Ydl ,--f i- - !•{--, -, 1 Yel i - i i •IY-T-, 1 il ;....r?&©.$.-1^
  • datation : JV-CC. . ...«L,. X?rJVV*rr. .. «VWSaC- CC.
  • , |[ I , t , I I 7ÀÏ
  • /Guinaudière i i| fia7 Haute Ndièfe, a Hayi SMonvilliei k 1 [ XBeau-Séjbur /la Vesli^ xXX^4^ "fiayette-Enfunjfe \F-abr. &rîl/F M^èsiîs. - J. ^S C/Vn. le Plesstt Massu e Bourg d'Iné 0 ^ ^^^^^^^^^ -^S^^D^^ ' o>06 Ï 9 -^j t PlessVéautier "t--..c(\ *£ _,. la Coquetiïre
  • ■,// QugnoiÏ le éharrj des'koiriers^J SsXZon? lno£stri3p^\ \ X ^ ; la tsntière) Préaux / JlësRôûjjél •77 le Bas Bois Gros / ^îla Reboursièr. «4 Mésaubert H Entre/y. Bois/Cour,rée / ~> / j M la érandtniè'e jjfï ; nandière
  • ,/ le Petit Mésaubeiit Ja Croix ,We/. BEAUCE EN FOUGERES Lieu-dit LA SALLE INVENTEUR : Marie Christine HAUTBOIS I I BRETAGNE Rennes Cedex. A retourner au SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE 6, Première mention Année rue (2f chapitre, Données complémentaires |2^l @|l
  • site ;.. .....LA....B.IHAJE. ..... : CADASTRE Année de dernière mise à jour) i i i I : Sectîon(s) et parcelles Observations ;. CARTE LGJL Numéro' Nom Â^lt&.. .. &&0O. . . | COORDONNÉES LAMGERT du site X Contours llfylff I Xal i Xb l , Xé l . XdL Xel ■ Yltl3lf
  • '^l t Ml0| I t Rayon du site (en mètres) | Circonstance de la ~ Zone: l3l \ \ \ Année d'édition H&l>.£^ft,C£ . Centre _. | m M;' ( , -U . Il J.I , M ' , . l ■ . î i i! I I I Yaj -t-.- t -J-l Ybl -.-f .11 YcL-J -H i - M Ydl , ,- 11 Yel . -i -is I I JL_J
  • -i , " i i - , -, -ii t < l l ié^twerteH\;...^^^-.Ç^CAa
  • ..^. Chronologie proposée i. Mobilier OuigJ NonQ Lieu de conservation- Documentation 1 .:^A (l«.ËL ::JC^A ^S.T3 .0..C....HA.tf.l .■.û
  • | , |\ , , H° d'enregistrement DRACARl j \_J_J_J , » I I I Codé Âp /Atj- r | Modîficatibn1l3 LA BOUEXIERE DOMAINE DE LA ROZIERE Inventeur : Patrice MUSA DOMAINE DE LA ROZIERE LA BOUEXIERE Ce petit pont (1 arche), très bien appareillé dans sa voûte , plus rustique dans ses
RAP02580.pdf (CHAVAGNE (35). ZAC de la Touche. rapport de diagnostic)
  • , le directeur régional des affaires culturelles, le conservateur régional de l'archéologie, Stéphane Desehamps Toute correspondance doit 8!re adressée S Monsieur le directeur régional des affaires culturelles H6tel de Blessas, (I rue du Clwpltre, CS 24405.35044 RENNES cedex Mip
  • Bretagne, Préfet d'Ille et Vilaine, 1e directeur régional des affaires culturelles, le conservateur régional de l'archéologie. 02/02 Arrêté de désignation REÇU LE „ bS" 23 NOV, Ijbi'iié • Égalise • h'rawrTÏiié 5I>UBUQJ>H f r a n ç a i s e MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA
  • MoçislietK l« HâBt:Çraraoux la Moima^-" ) m le C \ t i / / le Chêne Oay / C. fcqiH!5tli: —fcëOite fes Cours S Écluse : i.a Inuchc *Jr V " la Biaudais Â'pf- le'Gravier : Moulin defiuri B» ^ la Ftoaeiôis;, Ttj\ '••" ! "" U
  • >'- s a \ Aâ'iîi v » taPS^* > 'M' f / la Chênelais 'la Giraudais • i'^? 7ii v ; ; le l a » » ^Clarailp 'taRnhinai» 1. Le cadre de D'opération 1.1 Circonstances de l'intervention Suite au vaste projet émanant de la Société Territoire, pour la construction d'une ZAC, au lieu-dit
  • au lieu-dit Le Pré du Colombier. A l'ouest du bois, les parcelles KZ 39p, 171 et 172, occupe un plateau oscillant entre 21 et 24 m NGF. Située au sud de la D i h Protérozoîque terminale à Paléozoîque basale (Briovérien) altérites bS alternances silto-gréseuses jaune
  • végétale TrlO | Terre I .végétale] i i j Terre ! végétalel ! 1 - Limon argileux beige légèrement oxydé. 2 - Argile gris clair avec traces d'oxydation. 1 - Limon argileux gris-beige marbré. 2 - Argile gris clair orangé avec traces d'oxydation. 3 - Argile grise avec nombreuses
  • traces d'oxydation compacte. - Limon argileux gris-beige légèrement oxydé. - Argile gris clair avec traces d'oxydation. Tr 44 Tr 41 Terre [végétale o: 1 - Limon argileux gris-beige avec oxydation. 2 - Limon beige orangé avec quartz et traces d'oxydation. Tr 58 . Terre I
  • oxydé homogène. 2 - Limon argileux gris clair. 3 - Argile avec trace de ferro-manganèse. Terre végétale _1_ Tr 13 ! Terre I | végétal ej - Limon argileux gris-beige avec oxydation. - Limon gris-beige compact avec nombreuses traces d'oxydation. 1 - Limon argileux brun-beige. 2
  • - Limon argileux beige. 3 - argile beige oxydée, avec quartz 1 - Limon argileux oxydé gris-brun marbré. 2 - Argile gris-beige clair avec oxydation. Tr 82 i i l^r 1 - Limon argileux oxydé gris-brun meuble homogène. 2 - Argile grise avec oxydation et quartz. 1 - Argile gris-brun. 2
  • - Argile jaune granuleuse Tr 108 Tr 86 Tr 98 I— Tr 96 Tr 92 Tr 90 I Terre ] végétale | Terre 'végétale Terre végétale Tr 128 Tr 114 Tr 109 Tr 115 j Teire I végétale ! Ten-e I i i 1- Argile gris-jaune 1 - Limon argileux graveleux, avec blocs brun-beige. 1 - Limon argileux
  • brun-beige. 1 - Limon argileux brun-beige. L i J - Argile beige-orange avec quartz. 1 - Limon argileux beige. 2 - Argile jaune-orangé 1 - Argile orange graveleuse. 1 -Argile jaune graveleuse. Terre végétale Terre végétale g l . 1 - Argile gris-jaune oxydé, graveleux 1
  • - Argile orangé. Tr 179 Terre végétale Tr 171 Tr 148 Tr 159 Tr 157 végétale \ Terre végétale j Terre [végétale Tr 153 Tr 176 | Terre \ i végétale | Tr 175 I Terre I I végétale I 1 LTXTJ j Terre I I z. 1 - Limon argileux brun-beige. 2 - Argile orange graveleuse. | Terre I
  • ; végétale j 1 - Argile jaune-beige compacte avec oxydation. 1 - Argile gris-beige 2- Argile grise-orangé compacte 1 - Limon argileux brun-gris avec quartz. 2 - Argile gris-beige compacte avec oxydation. 1 - Limon argileux gris-brun homogène. 2 - Argile beige. I 1 - Limon argileux
  • gris-brun avec petits quartz. 2 - Limon argileux gris-brun avec quartz. 3 - Argile grise oxydée avec quartz. .J - Limon argileux brun-beige. - Argile gris-orange graveleuse. 1 - Limon argileux gris-beige homogène. 2 - Limon argileux orangé-gris compact. Tr 219 | Terre I |végétale
  • | Tr 207 ' Terre Tr214 Tr 211 ' ' Terre | I végétale ! ! Terre I végétale | Tr 215 1 Terre 1 1 I I i _2_J 1 - Limon argileux gris-beige avec quelques quartz. 2 - Argile beige orangé oxydée compacte. 1 - Limon sableux très orangé meuble. 2 - Limon argileux gris-beige
  • compact. 1 - Limon argileux brun homogène. 2 - argile brun-beige avec cailloutis. f-v-i végétale 1 Tr222 Tr 218 - Terre ^ 1 - Limon argileux beige avec grave. 2 - Limon argileux gris-be compact. • i J|S 1 - Limon brun argileux. Tr 225 1 - Limon argileux brun-gris avec
  • quelques quartz. 2 - Limon argileux gris-beige avec graves. 3 - Argile beige-orangé, marbrée oxydée avec graviers. j Terre I végétale 1 - Limon argileux brun-beige homogène. Tr 293 Terre végétale Terre végétale Tr235 i Terre | végétale Tr 223 végétale 1 2 1 - Limon arg leux
  • gris-brun. 2 - Argile orangé-vert compacte. 1 - Limon argileux gris-brun. 2 - Limon argileux beige avec grave. 3 - Argile sableuse beige. 4 - Argile gris-vert avec traces d'oxydation. Tr 299 Tr 278 h- | I 1 - Limon brun, avec cailloutis. 2 - Limon jaune-gris Terre Tr 295 i
  • Terre I | végétale j - Limon argileux beige avec quelques cailloux. - Argile gris-beige marbré orange compacte. | - Limon argileux gris-beige, avec traces d'oxydation. 1 - Limon argileux brun. 2 - Argile brun-gris (colluvions). 3 - Argile gris oxydée avec poches de graves. Fig
  • rapidement inondé. T r a n c h é e 270, log A T r a n c h é e 274, log B 24.50 NGF 27.90 NG F N i——I — r — ... ! / 4 ... . i „• • 5 , . . - . . . ^ 6 U-—= — - 1 s o\ ? o o\ f 0 WWW* h Je. oo c ° - 8 o •o a QQ M V, •o O [ f 0 oO 0° ° ° ° o a O 0° C o O o o O 0
RAP01342.pdf ((35). bassin oriental de la Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • | DRACAR \A O Code AP/AH| , iSi&lO ModificarionIZ] | 2334 2333 - 2332 5310 2331 - 47* 55' 2330 2329 . -5307 2328 _ (0 oc UJ ARBRISSEL Cheviré Al 1986 ARBRISSEL, Cheviré I I I DÉCLARATION DE DÉCOUVERTE ARCHÉOLOGIQUE A retourner au SERVICE REGIONAL DE
  • ARCHÉOLOGIQUE A retourner au SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE 6, Première mention | Année j// ,3 Al rue du chapitre, Données complémentaires | ,3 ,5| 35044 Rennes Année de première mention I | LERO^jfs . 25 Départements) i i i i I -...5^*1^. Nature de l'opération
  • ♦ INTRODUCTION ♦ REMERCIEMENTS ♦ CADRE GEOGRAPHIQUE ♦ PRESENTATION DES RESULTATS ♦ BILAN DES RECHERCHES ♦ INVENTAIRE DES SITES ARCHEOLOGIQUES suivi des □ FICHES DE DECOUVERTE = LOCALISA TIONS SUR EXTRAIT DE CARTE I. G.N. ° RELEVES CADASTRA UX DES SITES INTRODUCTION Le bassin oriental de la
  • greffer. Notons également la présence d'une voie ancienne (?) longeant son côté est. 2) AMANLIS, Chapelle Sainte-Anne, Section ZE, parcelle 1 x = 316, 500 y = 337, 900 Enclos rectangulaire simple, situé sur un point culminant. 3) ARBRISSEL, Cheviré, Section Al, parcelle 757 x = 328
  • , Première mention Année J21 rue du chapitre, 35044 Données complémentaires \A ô ô$ I Nature de l'opération : Année de première mention | j?£!^
  • ) : Lieu-dit (de TI-CN.) Q9A Commune^) , AMÂJMrZS.. L Nom du site : CADASTRE Année de dernière mise à jour \4$ i î\& | .îl.C../ Section(s) et parcelles : Observations ;. CARTE LG.N. Nom Numéro Année d'édition Contours Centre du site x G A 6 \\5 ,o,Q\ Yl ,3,3,fii3 ,Q,Ql
  • Rayon du site (en mètres) I i i i I m Xal . t II . . I Xbl Xcl Xdl Xel , i , ■ , i t , M M l'i Il , i , , , i , , I I I Yal . Ybl i YciU Ydl i Yel , , , » ■ i , , ■ ■ , Il \) l'i Il Il , ■ . | , , , . | , l i I l i Circonstance de la découverte
  • :. Techniques de repérages i Informateur z.....{jAâ ....{é%9M Description des vestiges t '. Éî?^^J^^f2^^î^^..^{^9^...« ^kdJ^../^..f^J^.t£li^ Etat de conservation Eléments de datation i... Chronologie proposée :_. Mobilier OuiQ Documentation NonQ Lieu de conservation :.. t
  • L'ARCHEOLOGIE DE 6, Première mention j^Ç Année \4 ô 3 $ \ Responsable rue du chapitre, 35044 Rennes Données complémentaires □ Nature de l'opération : .PMj^/^ ^..^X^^ Année de première mention I Organisme .IMÙUK.. Départements) :. MMAHLLS... OQJU Commune(s) :.. Lieu-dit
  • (du cadastre) : i i i .,. CMoÙeL /e Lieu-dit (de fl.G.N.) Nom du site : CADASTRE Année de dernière mise à jour p4 19| fl|P*| .^.^/... Section(s) et parcelles : 44... Observations ;. CARTE LG-N. Numéro Nom Année d'édition dm. COORDONNÉES LAMBERT Zone : JT Contours
  • Centre du site YI Xal Xbl Xc I ,3.3,3110,0,01 Rayon du site (en mètres) J ! Circonstance de la découverte m L ■ . , . II l'i I l ■ , ■ t . , xdi i t , n , t t Xe I ■ ■ l'I . » 1 l I i I Ya Ybl Ycl Ydt Yel I , , . . ■ j , | , ■ , , . t) ■ l'I l'i i
  • *| , , , . . ■ . , I i I I l jfo^d^...^f.Cçiicik. Techniques de repérages i I &IOUX Informateur Description des vestiges : Etat de conservation Eléments de datation L.. Chronologie proposée Mobilier OuiQ Documentation i NonQ Lieu de conservation ^l^^MjÂ^..: Bibliographie CADRE RÉSERVÉ
  • CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE I £| Code AP/AHj \A iQiRiTI ^S Modification! N° de site attribué |3 ,S 1 1 QiQi^KQ g N° d'enregistrement DRACAR , I [-5321 J \\-5320 !, -5319 1 - -5318 48' 2340) - - 5317 - -5316 2338 -5315 _ AMANLIS, Le Choisel I I I
  • DÉCLARATION DE DÉCOUVERTE ARCHÉOLOGIQUE BRETAGNE Rennes Cedex. A retourner au SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE 6, ***| Première mcntiortJXl Année I rue du chapitre, 35044 Année de première mention | Données complémentaires (_] \4ô& ,5| .^7^V4 Nature de l'opération
  • : ....kélûÂï.... Organisme Responsable :. 3.5. Départements) i MMŒ2%[L 905 Communes , Lien-dit (du cadastre) : Lieu-dit (de fLG.N.) i..., Nom du site : CADASTRE Année de dernière mise à jour \4 i5i £|6 *l â..4......j.. 2S.Ï.. Section(s) et parcelles : Observations Nom Numéro
  • CARTE LG.N. COORDONNEES LAMBERT Centre du site JjC Zone: Contours \2> £ , %| |Q ,4iQ| X. Yl ,3,3 ,011?, 0,0| Rayon du site (en mètres) I i i i Année d'édition I Xal . Xb I i t i II M . i , i I I xc 1 , , rj , , i Xdl Xel m . , . ■ H l'I . ■ ■ , I I Yal
  • Ybl , , , , , , Il Il , ■ , , I l Yd Ydl Ye| , , i ■ . , ■ . , Il Il || i , , , ■ , I I | Circonstance de la découverte *jj Techniques de repérages Informateur i J I I I I t (z3*m....Laiaux. Description des vestiges t : $fàt....'&dé .-^y*^^ ^0£.'&œja
  • ^......y$^ Etat de conservation Déments de datation t.. Chronologie proposée t. Mobilier OuiQ Documentation i NonQ Lieu de conservation v^/^p^ayvXi^ Bibliographie :. ■ CADRE RÉSERVÉ CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N° de site attribué |3 I N° d'enregistrement £ | \QQ& I |QQ,S
  • L'ARCHEOLOGIE DE 6, rue du chapitre, 35044 Rennes 'remière mention Année l Données complémentaires *Aô \36\ Année de première mention Nature de l'opération : ^Responsable : Organisme i. .IMQM Département) , I I I I I I I I Jxl BRETAGNE Cedex. i /L ^^^..^.r.^.^^.. Q0€ Commune
  • ^) , .3.1... iLieu-dit (do cadastre) ...U..^àk....(k^^^ .Lieu-dit (de H.G.N.) L. |Nom du site : CADASTRE Année de dernière mise à iourl^/ ô i S\6\ Section(s) et parcelles I ™5 ...AB.....À. APj Observations Nom Numéro CARTE LG.N. I 43 Année d'édition -À5 est COORDONNEES
RAP01136.pdf (PLOUIGNEAU (29). Cazin. rapport de fouille préventive)
  • sano» sur piasi lo rara M i « J® »»al fa» à s » (peéïsâ regret, vaus recoaastar» site, gai s'Iteit M i *s®afl®9rafc ssprteeatait m» yftltt iMttt I M âmffltâ h «KS» ««fiUi I« presali» I® f15 « m H m » 1 te l ' i » ! « oatest^:. »'après les ça» J'ai tetmtr* Vmmmmk te m «'était temst
  • REPUBLIQUE FRANÇAISE 1 Çl MRS 197 Û 2 , Ru* du Thabor, 35 • Rennes Tél. (99) 36-17-29 MINISTÈRE DES AFFAIRES CULTURELLES FOUILLES et ANTIQUITÉS DIRECTION des ANTIQUITÉS PRÉHISTORIQUES DE BRETAGNE Côtes-du-Nord, Finistère, lile-et-Vilaine, M o r b i h a n c/lélkl OÄJIäf i
  • Gssjj»! â â o m m T t & â*tm A s s ù m i f » 3* § 1 U m s L m x le Hsirt» & la mâtot «SP3& «fes a&iist» Äu Stelo 1 m l te lacliist aigpalimi la jsise au ¿sur d'ua tuwftwi à Saate. m flmimmêh dans la p a t e l l a M &7$ m sours te t m m ï a f e r n s t e » aewätew«»!.! .Jt a» sais
  • #tw§ pa» prtea® » te « â ® las talus fliwA» î » taons» « M K U n é étrf dPésttîsl® « m e Ì*iMi§Ì ile m m & m k I H M M & H W te 1* Iterfefciiu, par l'satsasriae teueit efcsrgte tea arastsaiìta & tal®®,» fori hmmm&mtûf im temm tefc HI quo la îmtiô r e o a U i t 4m m&tâ&m déjà très
  • Isptwfeffitli* fcteanK»®*» «a* appara » i s alar© im tegftta ¿taten* rapite tœmm ém Mm% s'a pmt&s te iMiMteâtxa fa® le miéml te taMl®» A m m M i te à 4® aàtres i w vm 4fJmm wpwfjk aial» il était WBotittté ja* m * «faapa te t»*r® a r g i l « ® ^ » « » M a t m fcrèe isportair «misa M pianrsa
  • aS^tets te 1$ à 20 a te « à t o v «t 1 »1 & 2m te tant «m team* te soi d'ori«laB. L® 9 M t * cratère m w m ê jer le îjalîdoaer te»« es» « i r a a'a ajpîraR&aai «aa» eoatré « a » ! » « t e l i e » M « i^tta» m i s a attiiié 1» à pau psèa asi «stit» te tusaslas, l a potit p«H
  • a*a partais te îrecrooillir fea sïîffîts te t t e t e te îfâis m
  • mnÉteiegl^p» ¡a^tamClaire at « s a S » tsg^g w t etr^olaaiijai?* 1« à a» f«tt plw» aoBsoréé. Il iaporfe© tem te mm* 00 çji peaut saocro i'itre tens Xae M d l l a u w c o M i t i o a s p m â & M i m au plan sei«Btifi«|U6 tet « U » mée$t& M & M m m te iwtprilteli» teat la. I » fgé »»fit
  • ^sa m mam* àmst V t e m m ô r te m m w ^ m m e U y r ^ m m » m i m x û trn àl^à sa l*oooar?i
  • ^^^^t l'état, tm a M n t o u r a imâiâ&ta te la lutta jssustmi «a i i ^ a s ® WêM a* ôurlat a i « m i t l'iatestis**» mmm Itxa vêmt m as *oi® 3*&a **laaa«iftd*ft à « » íp® H* O n t o ! j u m a » , pmz ms bassins» tao* m i p i U » M f c M e m ^ m i X l m m f c antecaéa m m 2« t o
  • n a i I» la Sette « m » ¡ & m m < m stgtiaiu&fts an. 'slöös âsâ4a?ït attaHäailflsuasssd&li tMsaaafe&M* 4K M s s w i « m aanâa soaa la d l M v Ü O M «te 14* SBASSI» êm « 1° * M B 3 * à» Sstßpsfe^ Ü P M É là ié^af&mat ita «ai$t «t l ' é M t o des »tarato*©* m % è s â m m m à
  • * tueauìtta* «Éfsp^ip» à m m u é ItamaalftK» 4kl pa^fárwaí» píofllist- ít® Iti. laNlassne ite. ^rl.r,"^ «¡Saskia im& S«, xéftetiaft it I s « r t ^ p g ü j i H i ' éñm it mâm mm'ïÊmkmé) a« - Steiìi« firn An 1 Xß. «SSBPfet® ït^WtePsfe ÉÉ. IMMKSMI HtïOÔÉilMBIHÉ SU ä e Ä Ä l i ^ l ©pa»» l
  • &tfc 4« «otat «I 4 t » à ie i g J r ë m i M fcMa t o n » * * » Ifts» -fetll«* mmmM* m saut ipfes » fi*t& fmàlM à « s a ? tn» mm 1© yimâm- aAaÉt to«« Ht®!* J Ä
  • ® fàâm « o q ^ a t w massas it 4M M f t é » ^ I i«- «ftUiHM»» mtw'wdb.lo plan --»rt- i~Tit.il! ii'miiY'-.i AlkMa««/ i F B M n W B S W S ®®B (¡W Ia Ha iNOBaMairtF i® üDkMMk »m» M t «lar®® ^ lííí^fesiit êê ^p® asu^ PS^BMjm l ü i^cwOloïa ^ a p i M É I M 9às&il e b l i ^ lu b i m
  • . m tümvg^tf Ir. àâas .la Ufôàsfs Rtxanlu. MLM. ittiiirr-i^-if V -Muni W j*«.'*! i'S M«* BRf&SSW? ® w^JJSmMmC m (psiüwsfeasa« m? » t » « M 0 « tea n» m i ü « k ÌM QtíXimm - Papaia« êws i'cmillss at Jisliípilás InémLtms du (Sêséa ®ml* mSxSx tamto m M ^ I M ^ H«»^ «rtlt
  • s f l M g ® , ^^kSI à i H* lé m &mmt ÍÍMÍC«¡
RAP01240.pdf ((35). sud-est de l'Ille-et-Vilaine. rapport de prospection aérienne)
  • 3 -2 £ c 3 O O £ a o o c SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE Ministère PROSPECTION-INVENTAIRE DU BASSIN ORIENTAL DE LA VILAINE ARCHEOLOGIE AERIENNE EN ULE-ET-VKAINE, Campagne 1994 Responsable . Gilles LEROUX Tome I : présentatio^*" SOMMAIRE INTRODUCTION
  • , 828, 952 x = 324. 750 y = 342, 000 Ensemble comprenant un enclos carré possédant une entrée face à l'est et une série d'autres fossés curvilignes s'y greffant. Datation indéterminée. 17) MOULINS, La Rouaudière, Section Al, parcelles 251, 252, 254 x = 323, 180 y = 341, 235 Système
  • Système d'enclos vu partiellement, composé d'une structure centrale à large fossé dédoublé, ceinte par un fossé curviligne de gabarit plus petit. 28) RANNEE, Tincé, Section Al, parcelles 17, 19, 21, 757 x = 330, 100 y = 332, 625 Tronçon de la voie antique reliant Rennes à Angers. Il
  • . A retourner au SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE. 6, rue du chapitre, Première mention |>Q Données complémentaires □ Année \4\3^A\ Nature de l'opération ; le : Responsable Année de première mention | f!M^^-...Z^kf^
  • -dit (do cadastre) : Lieu-dit (de n .G.N.) :. ^..L^....$m|rt! !&.T^..B(&1^Ç. Nom du site : CADASTRE Année de dernière mise à jour l-^i 3 1 £| Section(s) et parcelles \....^.L../.....?&£... Observations :. Année d'édition Nom Numéro CARTE LG.N. dm XjMZé. COORDONNÉES
  • LAMBERT Centre du site Contours Zone: 'J. 3 (4 $—y \vtA \0\ — X. Rayon du site (en mètres) I i i i Xal Xbl Xel Xdl Xe I I m ■ , , , . . i ■ ■ Il Il , . I , , 1 M iI " I ' I fj , . I Yal , , , Il , , I Ybl ' ' ' Ù ■ ' ' Ycj ■ . . M ■ ■ I Yd| , , Ye I i i i |,| i i
  • | jpjki^^...^ué^s^.. Circonstance de la découverte : Techniques de repérages Gîlk...l£fajjlX Informateur Description des vestiges i Etat de conservation Eléments de datation z... Chronologie proposée :.. Mobilier Oui[^ Non | | Lieu de conservation : Documentation t
  • .. Bibliographie : CADRE RÉSERVÉ CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N 8 de site attribué |QO ,3-1 lOi^l N 8 d'enregistrement DRACAR U iT3i^ i ^1 0 Code AP/AH^J Modification! I ~=TTM latMitellerie x— y\~-L
  • . COORDONNEES LAMBERT Centre du site Contours Zone: X. \3rZi3] \ $3 \0 I Yl i3|3r^l l3i?iQ| t Rayon du site (en mètres) I i i i Techniques de repérages I m ■ , ■ i , i , ■ i . II Il 1 1 II 1 1 . , ■ . , i , . i , I I I I I Yal Ybl Ycl Ydl Yel , , ■ « , , , ■ , , , , j
  • . , Il Il l'i Il Il , , . , , , , ■ , , I I I I I ^^J8ûl^...^Ûiû^. Circonstance de la découverte ; Informateur t.... Xal Xbl Xc I Xdl Xe I i Qsh...lMm Description des vestige. MM* Etat de conservation :. Eléments de datation :. Chronologie proposée : Mobilier OuiQ
  • Documentation :. Non[~~J Lieu de conservation ^^tf^w^^lîfc F Bibliographie: jS^^....^ 1 / CADRE RÉSERVÉ CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE ^£lf3..r.£..Q.. N° de site attribué fi £ \ lOtOt^l |QiQ Jjj Code AP/AHj^^j N° d'enregistrement DRACAR j^&iOi^ I Modification! | 0 I 100 m 527
  • Numéro CARTE LG.N. riâ..U ..l^....£ftiJR/db,..'MUijiikz.. COORDONNEES LAMBERT Centre du site Contours Jl Zone: \h £M \0\0 \0\ X. Rayon du site (en mètres) I i i i I Xal Xbl Xcl Xdl Xel m ■ , i ■ , t II . . I , ■ I I I . h , ■ , , ■ t Il Il l'i t
  • ■ , I Yal Yb| Ycl Ydl YC ■ i ! , l ■ | , J,UL |_ -LL_i_ I , i J,L_L , l M . ■ I Circonstance de la découverte Techniques de repérages Informateur i Ql Description des vestiges ^b^fitA.... z^-j^au^Mi^ies. çtdt.^utiï Etat de conservation ;. Eléments de datation z
  • . ...JL
  • ^ Modification! I A l r £HubVtiè -|è Plessis Hubert L_J_—t BO ; le Haut Banée DÉCLARATION DE DÉCOUVERTE ARÇHlm&gJ&U_E A 6, Première mention fyçl Année , BRETAGNE 35044 Rennes Cedex. retourner au SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE. rue du chapitre, Données complémentaires I
  • 3A Année de première mention I I ùék i I ...J^ktètém ^MX Organisme Â5. Départements) z. i r Nature de l'opération : Responsable : i Commune(s) z. 0.2$.. Lien-dit (du cadastre) i tiJL.^L,. LtU Lieu-dit {de H.G.N.) z. Nom du site : 3 CADASTRE Année de dernière
  • mise à iouri/ K I^I 3| Section(s) et parcelles z....^^.../. Observations ;. CARTE LG.N. A3.-.J.5...
  • i i I Xal Xbl Xc I Xdl Xel , , ■ , . I I I I I N° de site attribué 1 5 |S 11 m , , ■ , . . , ■ , Il Il 11 Il i ri , , ■ , . Yal Ybl Ycl Ydl Yel , , t J . , , . i , . i i . . II Il Il \\ l'i ■ , , i , , ■ , i , I I I ! l Circonstance de la
  • découverte : Techniques de repérages L Informateur t .^.^.....^RfluX. ^àÂ^.....j/..^îiÙ.. Description des vestiges i Etat de conservation Eléments de datation z.. Chronologie proposée z.. Mobilier OuiQ Documentation z. NonQ Lieu de conservation : ^Âj^bt^Àh.-. Bibliographie
  • ; CADRE RÉSERVÉ CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N° d'enregistrement DRACAR S? 1 ItVi #1 I^Q I^ISHI Code AP/ArÇ^-J Modification! | ^^^Jà DTfjfe ^ ''le ■ i^ Chance ^ ^.p^TOPrf ^y ^ek _.\.X. U Pont G Vj&gSS ^g Pless^ Hubert . , la Croix Blanche" Ja Chaufferie lRanée
RAP01190.pdf (LANGON (35). Balac. rapport de sondage)
  • ^ «yvv CcfwW^V^ -evJWuvl I. O u j u ^ w Y foc^k p W i * A f^u. t ü \ A A í w l r ~ cC I^OaaXL . dl^t/Uul^ c w ^ 4vua/1_ i eh ¿tu i V U o
  • duLeJr^ ^ J L ^ ßdL. / I m * » * * . CjwitÜM-- tou JLuitbdU^ji^J- U w CWj- ¿Loa~> Jl'^uJtiL (ÍU ¿S^J^CA^O a^rw» 1ÍA. CiL cf L e A'dtvJ ¿ J Al. ^ U t i e ^ W ^ i h w ^ [ C j w v x l n - (M* j^JLÁA^A " ü » « t J ¿ } JJ. JL* f c e i j U , U ^ l t J T
  • ^ » d a / o ñ * . ••••••IWIIIMMOttMg f>vJr OAA. cC AO ^ d Al I^J^ÀJU^ í/Lwu/o Alto ^ J U C^JL ^ ^U. i 0 O ê Ù u f n * t ^ L è'aUA U ^JtfcvA: ' j ß j L 6ôût+i 4t ^UiiA^UAjjtÛJir- ^yJjWytAJûdt ¿¿J? ^LSJUlñÁo ^ J L Or j i A ^ t r ^ t ^ e s t
  • J-fc*^, ^V/JL» yjjhs-* CiL J.M,s,L JL* C K j á f y U . cIul Oama- '^a^AaaaÄo OU* Oaa^&O -^l/ù^M JekitUL blvuolrCo /Ltyu*» öU/YVwa UAAJL. j k i ^ n u f l c ^ u A j l Uaaê ¿AL - ^ O Oto A fíefvJujL. O M U . cÂaM* . Jit '^riÀA CA^x íitC ^SU^aslJc •S^íuJrtu
  • .RAAA^^, Ö ^ ^ W j u a I aU y^lM. U/V\JL ^CJLÌLÒ < U w \ c u c u l o d J t t t M tï kjSUM^ U f t e CU^AAM^ct y^tuá.' I/UJUaÍ^VL. CL U i i y ^ JbCi/JoL X(£L XaaJïl CUv CdL/V/U^-VVvA. S 3 cC /(/UVVJJ_ j^LiwJtvoUli Sf X uaa Sv'Cjw JU fit'P/lt'fic U i
  • « J i 5" 4 ^ ' i J o ' W f c j ^ ttfVvtï 5" h ßesLE. CIas^ L A A ^ á A ^ y ^ ^ i J j L ^ d i ojn^' Î/vu,w
  • JUjJuAfiJl, U ireiwaoL 1-ICAAAOI ' S j b-tnQ Ove Ì A J i À r U o C u J r c L L A M A A A ^ M t t f c u J ' «T 5 c? Ci.
  • ^UZ AA** L l ^ C p A j f a J t u k t * E «L V-H^^JLtíbwJr éUsi/JjL GUo-4U_ díi Äsl WW^ (rCui ^ v u . ¡fa ^ H L : ^suwujt J fWwAA- tuuJr t i C W x * ^ jrSL^ uww «ti So U w chi Í i - ^ o u M f t c a k ^ J V < SrvU ¿Li: OL w ^ j L f n L I
  • ^UASJfc ^ ^ pu^fe ÎL& -Ut k v (p^g /r 5 M i t t e l JL? ^ {"^AA CU,w a i i ^ W , CLwx fecy^j JU So ÀSL ^LAÜCWJ" a CUV A ^ Ö . "íi-o^m(nrCt oAuSL^tei^ cÌAV i ^ 4 S l ^ ^S^-^JL ci ctä(xcL â 6 e* djSL y A Ljv^vf 1 ilei ^ Ovi tw. T y U a j
  • Ì O C m a OVAA $ 9- , J V /Vt JÜC bu, OLJÍLjw^C OAifc dko t e i d L Amam/« U U v ^ (J^-A/^OA/Jt Gìy^L ^ ^ j t ^ u d r w J r t u . «Ut N l ^ v X a ^ - A A ^ j t *b w cU ¿L^L* St.tof teiw&A^: U: tv/vJr ^ ÍJL cob •'f/ûiv o u w x Ç ^ C ct'eAm/Ju/j
  • UAAJL l ^ t Ú ^ m ¿¿M c L o t d l ÍICMacukjL MU\_ M: C/^W^. '' ^ /o'c^vAr dU ÏAÀ(hj^cjL_ ÁAA^JL IaSVVV C M ^ V I ^ ^cjuaA: AA^I-CV ô^sJÂCM^ % .fer» Y . ni » b f i L L K i - JL . Jbu^x I ^OMíw^AAJUUApqHAM i tuJc* «- ûJrllc*- ^Lit~iji t f f ^ tOiA. \î
  • u , 6 f/\jb^ Uyh e». ^aÁT j j u - L l^xdL^ ^ ^ u J - Cv du, h OV\ \ c-^vv ú t í ' C A . ' ^ O ctkÁ^ujJ fio f Á Ic^fhM ^ Y - CLU. C A J ^ C ^ ¿ÍwJIm&II ^ U - A L ü u M J h r • M U L > - — (ÍAA. . ^ g L ÜM 4UAAA. c Ä ß t ^ J i , (juuul. a^JLe
  • . l'Uri» ffudjtf- $ o ^ c w f o ^ U d ^ ^ J t ¿a* j & t ?AAMÀ(flAAAQ^À~ -¿h J e ^ a ^ ß ^ ^ u u t â a g s * » -^AtJLUfj /J • d* t a * (L&ujr ¿ t ^ ^ - ' W e^ch^ßAA^o.. pLAntÚ, J W W V CAM ciuÄ^i cA O*. ^^¡LUo CU\ l i t u ^ j a d ^ t A clsu ^ L c / Caa
  • ^^ÍATC ( O W j ^ i ( h O v u f e J U ^ feJ^L / IxiUiñ^vOw^ 5o (re^i j^icwA* ^ yt C Í U J j u ui¿ ß v U J-I'W-, ¿ ¿ ^ J U J L ¿U* o ^ X l u J r U a fì- ^-vU cJe ¡ ^ í ^ M t f y ^ ¿ ^ u j
  • * ¿ V u l M J J J t U f/u^cictc / JLJZCÍMJL-o ¡ I m a j l , V t A f a * * ^ j M - I ß h v d l . l i PßSUJU ^^t^ot^f cJbu
  • ^ a , A ^ ) h O * . a i i u W J - di, a u d t p w o L I C a a ^ W y w » (jwe. W j l VfbpfetL ¿Lj- Gua o¿ AJutcf é o O JUvAt cfùl* Q u a a a . u ^ W Ù ^ x M j l W L CÍiA^-1 aa^LujL. ^ ¿ t (T^^u Ou, V >• Q u J ^ - f u j L * jby^WU^. (UAM- ^ û j J r ^ a Q A J U L
  • /tvwvxdx. -tuSlvJ&UA- H&VI£¿ÍX n^VoOi-UA, , . 4À UvuC- (va. ^ ^ j j ^ j j j ^ / I w u i "fetfVv/r irCofx M^JUJ^ ^ ^ ¿Jt¿ d b M J L tyñEAMAwJlsdcr ^.jwy, b l t Z i A / U d /' P ¿ Sh'oL Uy^JbJr- S i S V a L & y AJ ^ r Ct*L Svuí fi^^du**-- est: cù^utUc CLv
  • -OuuJù^ 4 OJL S ^ j J i d u L AcuJ/JL (ÀAA O a a ^ Oaaavlo tüTvuto -¿vJr die lu^C^CiM^i^t -&A' W ^ v t " j l i ^ A ^ d - u ^ ) ¿vi fisJs k o ^ ft (ZMst^ícb a. Ajl % u k i v J r "Zol / f e IJUZÏMÀ^ /f (/wv J W ^ U . a. /» u• ^ ^ Oto*. ¿¿sfc^c'c^^leMAZuj
  • - ' ÜU ^ ' j l i c W v i f c e ' a fepmiirfi/t J/ÙU.A&0 éWvu. f a l l i i ^ u m / JUcèJU! A QJr d L J ^ J h c . k ^ j J l ^ 4 a j j j : { \ a a a m . cnwh
RAP00947.pdf ((35). le bassin de Rennes. rapport de prospection inventaire)
  • -romaine. Section et parcelles: Al, 19-28-2 9-30-54 2-6 24. Cadastre 1983. DÉCLARATION DE DÉCOUVERTE ARCHÉOLOGIQUE I I i BRETAGNE 35044 Rennes Cedex. A retourner au SERVICE REGIONAL DE LARCHEOLOG1E DE 6 , remière mention | ée |/f,
  • , rue du chapitre, 35044 Rennes remière mention | I 4 nnéelf il , f. | ?&UU£..r. L .CfaMâ. lieu-dit (de fl.G.N.) : l.a~. . AJ.O. é.'.. . Au. .(.'2>....Al&&Ldx. 4om du site : lADASTRE Année de dernière mise c . bservations Centre du site I I I I (jf.HA
  • : 4 .H2 .lA£r. Départements) : r . j&n~~~- - i i 1 [ M^iTS^ Organisme.: Commune(s) : l&...t^9^..~.^^.m^. .A .>.-/?j£é>.O.Q.'>u7. esponsable : lieu-dit (de Année de première mention C& G&uJ
  • ) : i&J^aJ&UUA^ |lieu^iit (du cadastre) : lieu-dit (de ^OflSr.^. Organismes /....C&M.aMt&i / : ÎT. (^L^aL&*C&Jl^ |Nom du site : .CADASTRE Année de dernière mise à jour! i i i 1 Section(s) et parcelles Observations I CARTE Numéro LG.N. Année d'édition Nom AZ4L
  • contrôle de sites en dur ont été effectués en 1993. Leur apport négat i f . à fondations s'est révélé Le contrôle au sol des prospections aériennes Pour être efficace, ce contrôle doit être effectué sur sol nu, après récolte de maïs fourrager par exemple, ou sur sol emblavé mais
  • , cloisonné, à fossés curvilignes, découvert en prospection aérienne en 1979. Sur sol emblavé parfaitement lessivé, on a recueilli, dans un angle de la structure interne, 3 fragments d'amphore tardorépublicaine (Dressel I) ainsi qu'un élément de brique mal cuite. La typologie de l'enclos
  • indiquait une origine probable au second Age-du-Fer. Ces éléments supposent une occupation à la Tène période gallo-romaine précoce. Section et parcelles: Al, finale ou à la 68-69-70. Cadastre 1983. 5- BRECE La Villatte Contrôle au sol d'un enclos à fossés rectilignes et orthogonaux
  • décrit au point précédent. On pourrait se trouver là en présence d'un exemple de déplacement de l'occupation au début de l'époque romaine; il est évident que seuls des sondages pourraient apporter une éventuelle confirmation à cette hypothèse . Section et parcelles: Al, 48-49
  • fanum rural. A ce jour, la prospection aérienne n'a apporté aucune conf i rmat ion . . . ou infirmation! Extension: Chantepie . Section et parcelles: B3 , 417. Cadastre 1983 de 9- CHATEAUGIRON Le Pet it-Rollier Contrôle au sol d'un enclos cloisonné à fossés rectilignes et
  • et Rennes. Section et parcelles: Al, 289. Cadastre 1980. 11- GAHARD Les Marettes 1 Informations complémentaires sur un site de four(s) à chaux découvert en 1988. Sur cette anomalie topographique oblongue, de 1 à 2m de hauteur pour une longueur de 20m environ, bordée
  • différentielles de densité de mobilier gallo-romain surtout (cf. plan cadastral). Ont été recueillis: des éclats de silex et un fragment de hache-marteau; des fragments d'amphores tardo-républ icaines (Dressel Al et A2 ) et des tessons de céramique laténienne; des fragments d'amphore, de
  • conduite d'eau de la ville de Rennes. Ce vaste ensemble est implanté, pour l'essentiel, entre la conduite et sur plus de 200m de long. Il fait topographique qui se poursuivra en 1994. Section et parcelles: Al, le chemin forestier, l'objet d'un relevé 4 7-48-4 9-50-109-110. Cadastre
  • complémentaires |Xj Nature de l'opération ; fP/kjitf/Ê^f?. Q!V.r:. . ^
  • \%Sh )\\0 \Q\Q\ Y n,^,r,9 \\d.Sfl\ Contours e Rayon du site (en mètres) | i Circonstance de la découverte Descriptkxwies vestiges i ....3=fi/!&Ui6& , , i illii i 1*1 i i i I4| i i Xd) Xe| ! , i 1*1 i i i 1*1 i i .q.ÇS&{. 1 1 Yal Ybl , , , , 1 1 ! Ycl
  • Ydl Yel , , , , , i i i 1 1 1 1 II i i i i i i 1 1 1 i i 1^1 II i i i i 1 1 .^....LA&QiAé&L £jK^fa.j&.Ûk4 S>èZ^^.ù.v/.....fté^.fa./i,'.£. Techniques de repérages Informateur :. m Xa | Xb | Xc | .f..G&/V.r/Zo.Ç£ fa^hO.L^.... f\.
  • >....&^.U.X^ /)u&*~i~ zr=^.cSXu^ a^..&&£. Etat de conservation : ÇrfktT&L&i. Eléments de datation : $Çx£rr-...'3>M.....Jr&6L Chronologie proposée :. Mobilier OuiQ Non n&.0
  • CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N° de site attribué \5 O \\ Q&£ \ \ Q tAÀ \ x N° d'enregistrement DRACAR .LSl6Vi Code AP/AH|/) Modification \A Hi ro lais DÉCLARATION DE DÉCOUVERTE ARCHÉOLOGIQUE I I 1 A retourner au SERVICE REGIONAL DE LARCHEOLOG1E DE 6, remière mention 1X1
  • du chapitre, Rennes Année de première mention 1 i i i Nature de l'opération /L\.£/U3dQi £77. sponsable : Organisme,: Département(s) :.. Commune(s) bÂZit.ête KJea-dit (du cadastre) fa&ZX&Afc. Lieu-dit (de FI.G.N.) : I I I I I I 35044 Données complémentaires
  • . COORDONNEES LAMBERT Centre du site X Zone : \Z^Ô Rayon du site (en mètres) | |0 1 H Contours Xa L J L Xb L I. Xc L L_l—I .L-JL—I XdL I 1 1 XeL J L I I 1 I m J_l Circonstance de la découverte ; Cé&ma& Techniques de repérages i fjiùW./^n^M 7JE&&k£ûi£... Description-des
  • vestiges i ç£i%&fiiç£u*£^. ' . . ■ ' Il il Il i 1 xl 1. I ■ . I . I I I I 1 i t fhAtiéx^S^.^.... e^u . . x£-. . . . . /^^OuMaJzâ^. Etat de conservation :
RAP01445.pdf ((56). arrondissements de Lorient et de Pontivy. rapport de prospection inventaire)
  • / lQj_L-U / LQJJ-I / I Commune Lieu-dit : "fëTR's'oro I ! Niveau l Année I/ l l /ËUjJ/* Struct. AP ou AH I Dept UTg I/' | I/ Commune lui/' tl ..O ...B,...fo l H A_fi£. Département : ..C.A.U ..D A Al LE Ê £XL_1 i-d ..Q _U V $ 1030/ Nom du site ou adresse : $ 1040
  • archéologiqu Campus universitaire de Beaulieu - Avenue Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 FiCHE DESCRIPTIVE CE SITE ARCHEOLOGIQUE $ 3010/ RECHERCHE EFFECTUÉE Année Nature de l'opération l /l .QiMl / V^oboe èdo * Auteur ci e *«e7 cU Organisme S. A..H PU , : : !/I i
  • ■ ■ I/' V $ 1000/ RÉFÉRENCE INSEE Dept. $ 1010/ Sites étendus : Commune Dept !__!_!/ Commune i $ 1020/ RÉFÉRENCES ADMINISTRATIVES Commune : Site Niveau —I/ ! I Ii—!/ Dept tlO. Département : „„.__C;-J=--...£ G.JAJ£LJ& Strucî. AP ou AH Commune '—:—: /* 6 \ H A (V
  • / — / - -7* /* K £..„&..&...A. S E. AT ÊLS Lieu-dit : £../\...tL..Cr. $ 1030/ Nom du site ou adresse : $ 1040/ CADASTRE Année _ _ M i^l VH 5S / Section(s) et parcelle(s) : ou _ /* $ 1050/ POSITION TOPOGRAPHIQUE $ 1060/ COORDONNÉES l 3_£LAJfc/- LAMBERT I I Abscisse Bx
  • i, : ; 1. IQi G 1 O i / 11 1 1 SI Précises A Abscisse Ax L_J Altitude NGF ; 1 Ej 1, : 1I L§ LL l O Approximatives 2/ Zone _ I. |2_3i3_2_;. ; 3' 6 Ordonr-ée Ay I !—!—I LJ ||. □ |||. m/ Profondeur d'enfouissement cm/* □ IV / O / / '■ i l
  • / Ordonnée 3y 1—!—i—:— • —: ' '* : ! DOCUMENTATION $ 1070/ Nature du site : en surface Type : 1. plein air État à la découverte : État actuel : exceptionnel $ 1080/ Degré de protection : G grotte ou abri conservé I $ 1090/ Occupation du sol : hors du sol □ 2. 1, ! 1
  • ..GSS P.^ _ /• $ 2020/ Nature des vestiges mobiliers : - ____ _ _ $ 2040/ Attribution culturelle : _ - — r H \ S> T...0. L..bL. £ „ Lieu : dépôt de fouille _ _ inconnue I I _ $ 1 150/ Année de rédaction de la fiche : IN 4 021045 L 73 / — / base : $ 1130
  • 4/ ' C L £ G» U E R-5*é E G V £ R _ ST6 S eoVîo^ Y H 33 15 JEAN o f "e \ O \ e 22 i 51 I f. FiCHE DESCRIPTIVE CE SITE ARCHÉOLOGIQUE S 3010/ RECHERCHE EFFECTUEE Année Nature de l'opération Auteur Ê t_j -__j i / ix tsi vt .Mi .6j Q.C / \T>^>0 / i $ 1 000
  • / RÉFÉRENCE INSEE •-■ > Dept. $ 1010/ Sites étendus : i Dept 1 L_j Lieu-dit : K_£. & Çh...Q...A..L. )! / I 0 i 1 1 / L J/L___J7* Niveau Struct AP ou AH 1/ ; __ _ M 1 3, 8, 3|/ Dept I 1 1/ (jO (lE I H A A/ - : ... : Section (s) et parcelle (s) I Altitude NGF i _3 1
  • . Précises Commune ' & O O K.G< $ 1 030/ Nom du site ou adresse : .J—_Ê $ 1060/ COORDONNÉES LAMBERT _S_â._.Jti_P__L_. Département : G* U ^LLXLA- M_ $ 1050/ POSITION TOPOGRAPHIQUE 0 Site ! / Commune Commune : Année OI Q I Commune $ 1020/ RÉFÉRENCES ADMINISTRATIVES $ 1040
  • / CADASTRE ./ Organisme l/lAU .T,/g|/ Y M fÎL J2v_ I L___J m/ Profondeur d'enfouissement Approximatives □ 2/ Zone □ |, ! □ ». I ! cm/* □ |||. □ IV / i5 "j ? ; O: O i C ?l / Ordonnée Ay I £ ' S iZ \ % I ; \Z, A .O / 1 Abscisse Ax \A Abscisse Bx \A>1 !__] ? ' 2_ 8 Oj
  • / Ordonnée 3y : L l ^i 3>t^-i ^ l ? I 2,,
  • du sol : 1, 1, 1, labouré _1 1, $ 1100/ Propriété du terrain : Etat I structuré I I 2. moyen . ! 2, prairie I 1, CU 2, 3/ immerge □ 3/ inorganisé □ 3/ partiellement conservé I I 2. faible _3 1, Si enfoui fort LJ 3, lande ou friche Collectivité □ 2. détruit D
  • Année Nature de l'opération Auteur / s A Organisme e U H _. , l__J / I i i i/- i V lS,Ç |/lQ _.,3l /lo.fl ! fr/lo l 1I/I $ 1000/ RÉFÉRENCE INSEE Dept. $ 1010/ Sites étendus : I Dept Commune l Site ! / Commune ' ! Niveau i ! / a__j/* Struct. AP ou AH L_i_J
  • / Commune I !/ Dept l—! !/* 1 $ 1020/ RÉFÉRENCES ADMINISTRATIVES ...A L A.Cs/. Commune : J_r...lS..l H. A . hf Département: / - — / ^...£..._a___J...i^.. O. j\f _. Lieu-dit : /* $ 1030/ Nom du site ou adresse : $ 1040/ CADASTRE '. _ — Année _! L_^J_____J / Section(s
  • ) et parcelle(s) : $ 1050/ POSITION TOPOGRAPHIQUE I Altitude NGF $ 1060/ COORDONNÉES LAMEERT P-ecises 1. Abscisse Ax Ll i 'JLÀ ..._A -4 5 3 ^ g - ^1 S 7" i m/ Profondeur d'enfouissement Approximatives □ 2/ / Zone □ I, D II. !—!—I D cm/* D III. IV / Ordonnée
  • Ay 1 Abscisse Bx I 1 11 : . i ; ; 1 / 1 / Ordonnée 3y ' i 1 . i i 1 /* !—! / l 1 DOCUMENTATION $ 1070/ Nature du site : Type : en surface L~J 1, plein air _J 1 , État à la découverte : État actuel : exceptionnel 1, $ 1080/ Degré de protection : $ 1090
  • / Occupation du sol : labouré Etat 2. 1. immergé □ 3/ structuré I I 2. partiellement conservé I L_ 1. LM>.4.. CV \T. $ 2010/ Nature des vestiges immobiliers : _ ^...v.'..p.,a...^-g.c.V- on autre □ 6/ _a_e!..y' i i__J_S „.._ / / _..c^...£c_..___J_> - $ 2020/ Nature des
  • ; détruit □ 3/* „_ S $ 1140/ Conservation définitive : I 2. moyen L_! 2. $ 1110/ Circonstance de la découverte ou motif du sauvetage : $ 1120/ Sources : inorganisé □ 3/ D 3. absolu D 4/* 1, prairie L_l 2, lande ou friche !Z3 3. forêt C 4, bâti □ 5. D 1, Collectivité D 2, Privé G
  • 1 50/ Année de rédaction de la fiche : IN 4 02104S L 73 / C A L A N-£T6 FiCHE DESCRIPTIVE CE SITE ARCHÉOLOGIQUE $ 3010/ RECHERCHE EFFECTUÉE Année de Nature l'opération Auteur £ft.o^.h*cN _9« a.lrLe.««t I \AI%^AJ/ Organisme SzAJ±JLL ,i l/lAj_jI_jJ/* i \ $ 1000
RAP00570.pdf ((56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire)
  • rendements maximal s à partir du 10/06 jusqu'au début du mois de j ui 1 let coïncident avec les périodes de mûrissement des céréales ( blé , orge ) et des pois p r o t é a g i n e u x . La t o t al it é d e s s t r u c t ures s o n t des structures à fossés comblés qui ont provoqué une
  • 1 umé 1 i a u , N o y al-Ponti v y e t Réguiny) totalisent provisoirement chacune 8 sites ou plus . Ces résultats ne semblent pas liés à la superficie apparente des communes (contre-exemple flagrant : Réguiny ) . A observer cette répartition de plus près, on s'aperçoit qu'elle
  • al)! i conservé I $ 1090/ Occupation du sol E /W^ V. < U*. ' ow-J "a*V - V £oil»VT eSL l ^ £v^P ) T/vi k J JL v $ 2030/ Grande période chronologique IM \^m. U_» l/*"***^ C*-"^ " $ 2040/ Attribution culturelle $ 2050/ Autre élément de datation „—■*""■" $ 1130
  • PATRICK RA I >I >C) RT NAAS DE PROSPECTION INVENTAI RE DANS DEPARTEMENT - LE DU 1990 MORBIHAN PATRICK RAPPORT NAAS DE PROSPECTION INVENTAI RE DANS DEPARTEMENT I.E DU 1 OOO MORBIHAN PATRICK RAPPORT NAAS DE PROSPECTION INVENTAI RE DANS DEPARTEMENT LE
  • DU 19QO MORBIHAN I REMERCIEMENTS Mous adressons nos remerciements a la Direction des Antiquités Préhistoriques et Historiques de Bretagne qui par son soutien nous a permis d'effectuer cette première campagne de p r o s p e c t i o n - i n v e n taire. Nous tenons également à
  • remercier - G. LECUYER de i ' aéra club de Pontivy , pilote - M . P . G I C Q U E L c! e R é g u i n y p o u r le p r e t d e c 1 i c h é s pris sur sa commune D.TANGUY qui a bien voulu procéder à la vérification au sol de quelques structures découvertes sur les communes de P loua y et
  • Arzano. SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 1.1 Nécessité d'une prospection 1.2 Localisation de la zone 2 METHODOLOGIE 2.1 La prospection de surface 2.2 La prospection aérienne 2.2.1 Moyen s ma té r i e 1 s 2.2.2 Organisation 3 LES RESULTATS 3.1 3.2 3.3 3.4 Aspects quantitaifs Répartition
  • géographique Typologie des enclos Chronologie 4 CONCLUSION ANNEXE : Liste des sites prospectés Fiches individuelles et rele I NTRODUCT I ON 1 . 1 Nécessité d'une prospection— inventaire L ' u r g e n c e d " opérations de p r o p e c t i o n i n v e n t a i. re dans le département du
  • d'exemple pour la période gallo-romaine, le fonds documentaire { Marsi lie, 1972) révèle u n e dissymétrie très ma r q u é e entre le 1 i 1 1 o r a 1 et 1 ' intérieur du Morbihan. Ces données très inégales de la prospection se retrouvent également dans la cartographie des monuments
  • mégalithiques que des travaux de p r o s pec t i on comme c eux de P . Gou e 2 in dans les Landes de !.... a n v a u x o n t d e p u i s permis d e c o m p 1 é ter . P a r a i lie u r S , 1 " i n t e n si fie a t i o n d e s p r o g r a m m e s de r e c h e r c h e e t d e p r o s p e c t
  • . ion e n H a u t e - B r e t a gne , o a r t i c: u 1 i è r e ni e n t p a r 1 e b i a i s d e 1 a p r o s p e c t i Q n aérienne n'a fait qu'accentuer le déficit, pour les périodes de l'Age du Fer et gallo-romaines. Un simple coup d'oeil à une carte de répartition des sites gai lo
  • romains au nord de vannes suffit pour s'en c on va i n c re ( f ig . 4 ) . En fin ,11 faut tenir compte du facteur temps avec l'accélération de la dégradation des sites en zone 1 abourée . 1.2 Localisation de la zone. Nous avons retenu initialement une zone relativement importante
  • d'une cinquantaine de communes délimitée à l'est par la vallée de l'Qust, à l'ouest par les comunes situées sur la rive droite du Blavet (de Cleguerec à Languie! ic ) , au sud par la bande granitique des Landes de Lan vaux, la bordure septentrionale coïncidant p r o v i s o i r e m e
  • n t ave c la 1 i m i t e n o r d ci u Morbihan ( f i g . 1 , Cette zone est géographiquement. et historiquement marquée par l'organisation du réseau hydrographique autour des bassins du Blavet et de l'Oust, en concurrence active. Le déplacement dissymétrique de la ligne de
  • partage? des eaux vers le nord de la péninsule armoricaine a favorisé historiquement ces deux rivières : - le Blavet a joué un rôle transpéninsulaire bien attesté à l'Age du Bronze. A l'époque gallo-romaine, il abritait le vicus routier de Sul im mentionné dans la Table de I
  • - CARTE DE LA HAUTE-BRETAGNE : HABITATS POSSIBLES (PROJET COLLECTIF DE RECHERCHE) 5 - PROSPECTIONS P. NAAS 1985-1986 ET 1987-1988 t-eutmger . l'Qust, raccordé au réseau commercial Vilaine-Loire, a également servi de frontière orientale à la civitas des Vénètes. Le s o p é r a t i
  • . o n s d e p r o s p e c t i o n s y s t éma tique qui remontent à .1985 dans le cadre d'un travail de recherche concernent surtout le Blavet moyen ( f ig 5). Une première campagne (Naas, 1985 86 ) a débouché sur un inventaire de sites archéologiques du Néolithique au Moyen-Age
  • sur une qui;: aine de communes dans la région de Baud . Une deuxième campagne (1987-88) a été consacrée à la détection des sites gallo-romains . L ' a n n é e 1 9 8 9 f u t 1 ' occasion d "effectuer les p r e m i è r e s prospections aériennes mais sans soutien financier en dépit
  • d'une demande d'urgence adressée au Conseil G èn é r al du Morbihan, L'ensemble de la zone a fait en 1990 l'objet d'une prospection aérienne systématique à l'exception de la commune de Ma lest roi t. A cela, il faut rajouter le survol de groupements de communes extérieures; à la zone
  • ..initiale ( f ig 6) en raison d ' opportunités diverses ; - une zone comprise entre Etel-Auray Quiberon - la région de Ploermel (esc et le technique à l'aérodrome de Loyat) - la région de Plouay et Arzano, en 1 iaison avec D.Tanguy q u i a p r o c é d é à d e s v é r i f i c a t i on s
RAP00398.pdf (SAINT-MALO (35). la cité d'Alet, rapport de sondage)
  • SAINT MALO ¿0* et LE CENTRE REGIONAL ARCHEOLOGIQUE D'ALET présentent LES FOUILLES D'ALET 1973 Texte rédigé par Loïc LANGOUET Directeur des Chantiers. LES FOUILLES D'ALET 1973 Présentation F o u i I l e du CASTELLUM I Il III IV V Fouille I Il III - B u t des s o n d a g e
  • s Mesure de l a Résistivîté du s o l P l a n de f o u i l l e Résultats d e s s o n d a g e s Conclusions s o u s l a Cathédrale du Xéme siècle - B u t des s o n d a g e s - P l a n de f o u i I l e - Résultats dans l e s différentes e x c a v a t i o n s Excavation I " 2 " 3
  • " 5-40E " 4 NS " 6 " 7 " 8 " 9 e t 10 IV - C o n c l u s i o n s Sondage dans l a p a r c e l l e Planches I à XXXXXIII P h o t o g r a p h i e s N°l à N°I7. 127 d Présentation En v u e de f o u i l l e s e x h a u s t i v e s dans l e s années p r o c h a i n e s
  • , conformément à un p l a n arrêté en I972 , deux s i t e s o n t été p r i n c i p a l e m e n t sondés d u r a n t deux campagnes q u i se s o n t déroulées , l'une , du 12 au 20 A v r i l , l ' a u t r e du 30 J u i l l e t au 18 Août . D'une p a r t l e C a s t e l l u m du Bas Empire , d
  • ' a u t r e p a r t d i v e r s édifices de l'époque g a l l o - r o m a i n e e t du Haut Moyen Age , situés sous l a Cathédrale du Xéme siècle , o n t été a i n s i p a r t i e l l e m e n t fouillés avec des rés u l t a t s très p o s i t i f s dans l'immédiat e t très p r o m e t
  • t e u r s pour l ' a v e n i r . On d o i t p a r t i e l l e m e n t a t t r i b u e r l e s bons résultats o b t e n u s ai c o n d i t i o n s dans l e s q u e l l e s l e s f o u i l l e s se s o n t déroulées. Nous a d r e s s o n s de sincères r e m e r c i e m e n t s à M
  • o n s i e u r René SANQUER , P r o f e s s e u r à l'Université de B r e t a g n e O c c i d e n t a l e , D i r e c t e u r de l a C i r c o n s c r i p t i o n des Antiquités H i s t o r i q u e s de B r e t a g n e , q u i a notamment facilité l e s c o n d i t i o n s
  • matérielles e t q u i a c c o r d e un intérêt très v i f à nos t r a v a u x . De p l u s l e s S e r v i c e s T e c h n i q u e s de l a V i l l e de SAINT MALO nous o n t aidé p a r l e prêt d'un i m p o r t a n t matériel de térassement e t p a r l'aménagement d'un L a b o r a t o i r
  • e près du C h a n t i e r . Nous r e m e r c i o n s beaucoup M o n s i e u r Marcel PLANCHET , M a i r e de SAINT MALO , C o n s e i l l e r Général , pour t o u t e l ' a i d e q u ' i l nous a p p o r t e avec t o u t e l a Municipalité e t l e s S e r v i c e s M u n i c i p
  • a u x . On d o i t a u s s i r e m e r c i e r M o n s i e u r Dan LAILLER , C o n s e r v a t e u r des Musées de SAINT MALO , q u i a facilité n o t r e tâche , a l l a n t jusqu'à m e t t r e à n o t r e d i s p o s i t i o n , à t i t r e t r a n s i t o i r e , un l o c a l à
  • l'intérieur de l a maison du g a r d i e n du Musée des C a p - H o r n i e r s à Sol i d o r . L ' e x i s t e n c e d'un L a b o r a t o i r e s u r l e s i t e même , à proximité immédiate des f o u i l l e s , rendue p o s s i b l e p a r l ' a t t r i b u t i o n d'un l o c a l de c e
  • n t m è t r e s carrés au Groupe de Recherche p a r l a V i l l e de SAINT MALO , a p e r m i s d'exp l o i t e r très r a p i d e m e n t l e s découvertes , c ' e s t à d i r e de l e s i n v e n t o r i e r après n e t t o y a g e , de l e s t r a i t e r , de l e s d e s s i
  • n e r e t de l e s e x p e r t i s e r . Les f o u i M e u r s o n t été , en général , p o l y v a l e n t s , t r a v a i l l a n t au s e i n d'une équipe chargée d'une e x c a v a t i o n b i e n définie e t se c o n s a c r a n t a u s s i b i e n à l a f o u i l l e elle
  • -même qu'au t r a v a i l consécutif d ' e x p l o i t a t i o n , s i e n r i c h i s s a n t pour l e s s t a g i a i r e s . Le présent r a p p o r t résulte d'un t r a v a i l c o l l e c t i f e t i l e s t t o u t n a t u r e l d'y a s s o c i e r t o u s l e s f o u i M e u r
  • s ou c h e r c h e u r s q u i y o n t apporté leur c o n t r i b u t i o n : VINCENT Carole Jean VINCENT Arme 11e JOSSEAUME Gui Ilaume LANGLAIS LORET Marie-Thérèse SALMON Jean-Paul Catherine MAGNAN VINCENT Charline Dominique RUELLAN TugduaI DUBREUIL PRUVOST Phi I i p p e LERIDON
  • G i 11 es VERON Gérard BETTI Bertrand Marcel Dominique HELLEU DANIEL Elysabeth HALBERT Christine GONTIER François A l a i n AUBRY DIERKENS CRAMER BARRAUD AUMASSON DE PRALORMO SECHET DUREL BARBIER BARDEL VALAIN NAEDER FRYDMAN GOULPEAU LE TRAON MAGNAN MOUTON BEAUMONT REN 1 MEL
  • Evelyn Yves Pascal Françoise Reynald LenaTek Nadia Ann i e Brigitte Bernard Laurence Louis André Bruno Jacques Yves Cyri 1 Françoise BlDORFF DELEPINE SOYER SAUTS BRUN COTTAN ALEMBERT BARDEL VALAIN SALMON CHAPPEE LE TRAON BERN 1 ER POIRIER LEVOT RAULT BEAUMONT Bruno Jean Elysabeth
  • Catherine Marguerite Brigitte Jean P i e r r e Evelyn Serge Catherine Marie-Flore Gl Idas Claud ine Made l e i n e Eric Chantal Nos sincères remerciements s'adressent aussi aux spécialistes pour l e s e x p e r t i s e s très e n r i c h i s s a n t e s q u ' i l s o n t bien v o u l u
  • nous réaliser : Monsieur MITARD , pour l a céramique d'Argonne , Monsieur HOFMANN , pour l a p o t e r i e sigillée , Monsieur COLBERT DE BEAULIEU , pour l e s monnaies g a u l o i s e s , Monsieur POMEY , pour l e n a v i r e - j o u e t , Monsieur GIOT pour l a céramique g a u l o
  • i s e , Monsieur BOURHIS , pour l ' a n a l y s e de bronze Le présent r a p p o r t c o n s t i t u e une première présentation des d i v e r s e s découvertes ; des études e t des rapprochements avec d'autres s i t e s r e s t e n t à f a i r e . I l e s t s o u h a i t a b l e
RAP00661.pdf (MELLAC (29). Buzit. rapport de fouille préventive)
  • effectué 4 'v-0 J Y fv \ i ' V' / ^ p • - "ri--,- •--
  • Fouille MELLAC de sauvetage (29) , RAPPORT 'DE LE BUZ I T FOUILLE . MLehel CLEMENT 1978 : I INTRODUCTION. Au mois de j u i n 1978, M. F . MOTTA, c o r r e s p o n d a n t du Télégramme à Quimperlé, s i g n a l a i t à l a D i r e c t i o n des A n t i q u i t é
  • s H i s t o r i q u e s de B r e t a g n e , la d é c o u v e r t e f o r t u i t e de onze monnaies g a u l o i s e s au l i e u - d i t Le B u z i t , en M e l l a c (Finistère), l o r s de l a c o n s t r u c t i o n d ' u n e maison. M. l e D i r e c t e u r des A n t i q
  • u i t é s H i s t o r i q u e s de Bretagne nous chargea d ' e n t r e p r e n d r e une f o u i l l e de sauvetage, a f i n de p r é c i s e r l e c o n t e x t e de l a d é c o u v e r t e e t de r e t r o u v e r enfouissement i m p o r t a n t . l e r e s t e du dépôt m o n
  • é t a i r e , s'il s'agissait C e l l e - c i fut. e n t r e p r i s e du 1er au 15 j u i l l e t l ' a i d e b é n é v o l e de MM. B. Clément e t A. Le Drévo, CIRCONSTANCES DE LA DECOUVERTE Au mois de f é v r i e r (L II d'un 1978, avec étudiants. : x = 157,8 ; y
  • = 340,7). 1978, a l o r s q u ' i l o b s e r v a i t l e s travaux p r é l i m i n a i r e s à l a c o n s t r u c t i o n de sa maison e t qu'une p e l l e t e u s e v e n a i t de c r e u s e r une p r o f o n d e e x c a v a t i o n pour l ' é t a b l i s s e m e n t des f o n d
  • a t i o n s au N o r d - E s t de l a p a r c e l l e 335 p . zone I I I ( s e c t i o n A du c a d a s t r e de M e l l a c mis à j o u r pour 1968 ; P l . I ) M. N i c o l a s , p r o p r i é t a i r e du t e r r a i n , tallique grisâtre, s'aperçut q u ' i l la corrosion. cf
  • remarqua l a présence d ' u n e masse mé- dans une zone de t e r r e n o i r e e t g r a s s e . I l l a ramassa e t s ' a g i s s a i t d ' u n agglomérat de monnaies soudées e n t r e e l l e s I l p l a ç a l e t o u t dans du v i n a i g r e , par t r i a l e s monnaies quand e
  • l l e s f u r e n t séparées l e s unes des a u t r e s , ne c o n s e r v a n t que l e s monnaies e n t i è r e s , au nombre de onze. I g n o r a n t l a v a l e u r de ces p i è c e s , mais a u s s i c r a i g n a n t que l ' o n empêche l a c o n s t r u c t i o n de sa
  • maison s ' i l y a v a i t des r u i n e s sur l a parcelle, M. N i c o l a s a t t e n d i t que l e gros des t r a v a u x s o i t e f f e c t u é avant de p a r l e r de sa trouvaille. C ' e s t en e n q u ê t a n t sur l ' o b s e r v a t i o n d ' o b j e t s v o l a n t s
  • non-identifiés au B u z i t , que M. M o t t a t eut connaissance de c e t t e d é c o u v e r t e e t l a s i g n a l a à l a D i r e c t i o n des A n t i q u i t é s Historiques. CONTEXTE ARCHEOLOGIQUE DE LA DECOUVERTE. M. N i c o l a s a v a i t remarqué l ' e x i s t e n
  • c e d ' u n e terre noire, "veine" de f o r t d i f f é r e n t e du s o u s - s o l a r g i l e u x , quand l a p e l l e t e u s e avait commencé à c r e u s e r l e s f o n d a t i o n s de l a maison. C ' e s t dans c e t t e n o i r e qu'il recueillit l e s monnaies
  • , avec l e s fragments d ' u n e j a t t e en céramique brune (cf. Planche I - s i t u a t i o n cadastrale : s e c t i o n A du c a d a s t r e de M e l l a c , mis à j o u r pour 1968. Pl. I I ) . I l est f o r t improbable, que l e s monnaies se t r o u v a i e n t dans
  • c e t t e on ne d é c è l e pas sur l a p a r o i i n t e r n e du r é c i p i e n t jatte: l a présence de m é t a l oxydé, comme c ' e s t en g é n é r a l l e cas l o r s q u e l e s monnaies sont p l a c é e s dans un v a s e . Sa p r o x i m i t é e s t due p l u s v r
  • a i s e m b l a b l e m e n t au bouleversement complet du s o l par la pelleteuse. On ne p e u t donc p r a t i q u e m e n t r i e n avancer de sûr quant aux c o n d i t i o n s d'enfouissement ; l ' i n v e n t e u r a simplement pu remarquer que l e s monnaies se v a i e n
  • t dans l a "veine" de t e r r e trou- noire. LES MONNAIES. Leur étude a é t é c o n f i é e au Docteur C o l b e r t de B e a u l i e u q u i a pu d é t e r m i n e r l e s i n d i v i d u s s u i v a n t s : - Monnaie osisme : 1 s t a t è r e en or a l l i é , du t y p e
  • d i t " à b a r r i è r e d'hippodrome ( 6 , 0 8 g . ) . - Monnaies c o r i o s o l i t e s la ( b i l l o ^ d'argent). 1 s t a t è r e de l a c l a s s e I I I (5,37 g.) 2 s t a t è r e s de l a c l a s s e IV ( 5 , 9 8 g . e t 4,94 g.) 2 s t a t è r e s de l a c l a s s
  • e Va ( 5 , 4 5 g . e t 5 , 9 8 g.) 3 s t a t è r e s d e l à c l a s s e Vb ( 5 , 6 7 g . , 6,33 g . et 5,18 g.). 1 q u a r t de s t a t è r e de l a c l a s s e V ( 1 , 4 4 g.). 1 q u a r t de s t a t è r e de l a c l a s s e V I . Selon l e d o c t e u r C o l b e r t
  • de B e a u l i e u , i l ne f a i t aucun d o u t e que ces onze monnaies c o n s t i t u e n t une p e t i t e p a r t i e d ' u n dépôt beaucoup p l u s important, p u i s q u ' o n y t r o u v e a u s s i b i e n des monnaies c o r i o s o l i t e s des c l a s s e s l e s p
  • l u s an- ciennes que d ' a u t r e s des c l a s s e s l e s p l u s r é c e n t e s . L ' e n f o u i s s e m e n t s e r a i t légè- rement p o s t é r i e u r à l a conquête romaine. B i e n que l a base s t a t i s t i q u e étroite soit e t f a u s s e un peu l e s c
RAP00574.pdf (le canton de Plélan-le-Grand (35). rapport de prospection inventaire)
  • . Médiéval (?) L ' Orgeril . ^ FICHE DESCRIPTIVE DE SITE ARCHEOLOGIQUE % 3010/ RECHERCHE EFFECTUÉE Année Nature de l'opération LLSJLJSJ / m TA^J - T^tA^^. i pce Dept. Dept I Commune Commune: | Lieu-dit : 2>, tULaX Site I/ Commune I i ,LLJ /|/>I ^1 7- Al/* i
  • découverte : Etat actuel : Q en surface TV Privé absolu □ 4/* forêt CD 4, bâti D 5, autre □ 6/* 3 /* T4 / A€ /* QfiAfifib* /* ÇQp /f AT£ I /• ç 2020/ Nature des vestiges mobiliers : /• 2030/ Grande période chronologique : A/f O i iTtf/ Ç i/C Fi b/AL /* $ 2040
  • /• $ 2020/ Nature des vestiges mobiliers : 2030/ Grande période chronologique : /MOUl^ f\J (" i? L i TH' v^^fS^ /éRctJTfO/^ L.'iJôiAJ, ûfvSnfl^ I^Mfc P 'i ^AL /* $ 2040/ Attribution culturelle : /* |$ 2050/ Autre élément de datation : / base : $ 1 1 30/ Conservation provisoire
  • , liste récapitulative des sites, extraits cadastraux, photographies) . Damien LEROY Novembre 1988. Bréal-sous-Monfort . DEPARTEMENT : I Ile-et-Vilaine . COMMUNE Bréal-sous-Monfort , REFERENCE INSEE : 35.3.27.037. DATE DE MISE A JOUR : 30-09-1988. CADAS TRE NOM DU SITE
  • zv zw 31a. 289,600. 2345,350. Gisement de tegulae. Pas de site AH. ■ - 1 0>3 ^ «H 2SI X 5t
  • . $ 1010/ Sites étendus : Dept l .^-f O Commune i $5.°? *V«-9 Lieu-dit : , Struct. AP ou AH / Commune Dept ItkkÊLtM. €T 1L*I£ r L J / / 3 / _ _ _ _ _ _ l Altitude NGF LAMBERT S Précises Abscisse Ax AÂ-JL, l Abscisse Bx L_L_L_5 ^ ^ b l l 1, \AdÛ
  • L_l__i_J / — /* - - — cm/ m/ Profondeur d'enfouissement I hors du sol EU ii—ij I ii Zone □ I, g ^ [j? 3- 3 L, Ordonnée By /* y Approximatives □ 2/ / Ordonnée Ay _ ? A, ff^Jt^y t ^C\ lZ,ij.$. &■?''/ Section(s) et parcelle(s) : $ 1050/ POSITION TOPOGRAPHIQUE
  • $ 1060/ COORDONNÉES i/i AQ7 no*Jfo*T ËaJts&a!&^ Année i 1/ L J 0 , 1 j / | Niveau Département : $ 1030/ Nom du site ou adresse : $ 1040/ CADASTRE Site I / Commune % 1020/ RÉFÉFENCES ADMINISTRATIVES Commune : /4 f^O^CiJ 0*Mt6£4, / 3,3 i / 1 Oo ,± I / 1 0, Organisme
  • Auteur □ m. □ iv / S Q\ / —II—! i /* DOCUMENTATION $ 1070/ Nature au site : Type : plein air S 1, État à la découverte : État actuel : 23 en surface grotte ou abri L_l exceptionnel EU conservé $ 1080/ Degré de protection : $ 1 090/ Occupation du sol : 1, 1
  • / Sources: 2. hJLuLlSl/* - 2, — collection privée — -/* L_l 3, autre D 4/ /* « FiCHE DESCRIPTIVE DE SITE ARCHEOLOGIQUE $ 3010/ RECHERCHE EFFECTUÉE Année I ù * Auteur Nature de l'opération 3 / fAopa l $ 1000/ REFERENCE INSEE ^A 3i /l ? Dept I i/ i I $ 1020
  • / RÉFÉRENCES ADMINISTRATIVES Commune : G>«£3»îS !Bs Année $ 1050/ POSITION TOPOGRAPHIQUE i ! i ; 1 _ - I e2 I 23 1, | 1, I éA ' ) / L D _ 2/ - £_ Zone LMiiiiJ, ! / / D h é ° r - y m/ Profondeur d'enfouissement
  • Approximatives Ordonnée Ay / - — - 0 i _ _ Section(s) et parceileis; : Précises J/* /it-AijjÇ _ LiliAl, ^ Abscisse Bx * Commune _ Altitude NGF % 1060/ COORDONNÉES LAMBERT Abscisse Ax i/ i _ _ UoâjjjfcJ/ i /? , u , T ,>e i /* l ! / iMj/* Struct AP ou AH ÇT npMÏù fCT
  • SSLèî /i I ! / Dept i Département : .2XcC $ 1030/ Nom du site ou- adresse : 1040/ CADASTRE L_J Commune i / AfiCHCFCt. ■ ? r? / i * ^ / 0 1 Commune Site Niveau Dept. $ 1010/ Sites étendus : / /»*? Organisme L .k. I 11, I, i l ! cm/* □ III. □ IV / / 1
  • / Ordonnée By iIII—Ij IIIi /* DOCUMENTATION $ 1070/ Nature du site : Type: plein air en surface S $ 1090/ % 1100/' grotte ou abri exceptionnel EU EU 2, _l 2, enfoui L D immergé 3/ 3/ S 2, inorganisé EU 3 / État actuei : conservé L_l 1, partiellement conservé [3 2
  • , détruit □ 3/* Degré de protection : faible EU 1, moyen S 2. fort LJ 3, absolu □ 4/* Occupation du soi : labouré S I, prairie □ 2, lande ou friche □ 3, forêt □ 4, bâti □ 5, Propriété du terrain : Etat I I 1, Collectivité □ 2. Privé S 3/* État à la découverte : $ 1080/ 1, L_l hors du
  • sol 1, structure $ 1110/ Circonstance de la découverte ou motif du sauvetage : J^/jCc $1120/ Sources: BM(AT Là**. "I* £*poJz.*~J? A '3tL l/./Â-i-A $2010/ Nature des vestiges immobiliers : ÛJ sSêfe thtêâ. - / I , p -Â.C6 f y autre □ 6/* /* - — /* ; $ 2020
  • / / LjjJLl & /* I I FICHE DESCRIPTIVE DE SITE ARCHEOLOGIQUE $ 3010/ RECHERCHE EFFECTUÉE Année Nature de l'opération Auteur \ I °> S . j 1 / J^>pJ^
  • _ Section(s) et parcelle(s) : I Abscisse Ax ■ DOCUMENTATION S Précises 1. : j ; il I* i i i _ $ 1070/ Nature du site : en surface S! 1, | S i plein air i 1, État actuel : EU % 1080/ Dec ré de protection : § 1090/ Occupation du sol : V faible labouré $ 1100
  • / Propriété du terrain : / I I / Ordonnée By 1 D EU V 2, Etat □ 1. M - - - 1 D — —— D II, LJ III, inorganisé E3 détruit 3, S 3/ 3/ absolu □ 4/* forêt □ 4, bâti □ 5, S 3/* «*4*_>îiJfe - _ _ - autre □ 6/* - - - - - - — - - : - / /* - - - - - (r
  • / 3/ - ... r 3/ I 3, _ i- | $ 2050/ Autre élément de datation : jQjksji. — Privé - IrsicUk - / — D enfoui J^ULfyt MÀIOS. TO±k€.S. , $ 2040/ Attribution culturelle : A. ô\ C , 2 immergé — $ 2030/ Grande période chronologique IN 4 021045 L 73 SÂ - D 2/ Zone