Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

194 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03240.pdf (PLOUEZOC'H (29). Grand cairn de Barnenez : nouvelles approches, nouveaux résultats, nouvelles perspectives. Rapport de FP 2015)
RAP02391.pdf (VANNES (56). containers de tri sélectif. rapport de diagnostic)
  • VANNES (56). containers de tri sélectif. rapport de diagnostic
  • Rapport INSTITUT NATIONAL RECHERCHES ARCHÉOLOGIQUES PRÉVENTIVES + D De E + + Diagnostic Janvier 2008 DRÀC-SR^ 2 0 NOV. 2003 Dominique Pouille COURRIER ARKIVfcL Vannes « containers de tri sélectif» (Morbihan- Bretagne) Dates d'interventions : 22/01/2008-31/01/2008 N
  • connaissances avant l'opération p.7 I. 3 Stratégie et méthodes mises en oeuvre p.7 II. RESULTATS DES SONDAGES p.8 II.l.Le site du container de la place des Lices p.8 II.2Le site du container de la rue des remparts p.8 II.3 Le site des containers de la place sainte-Catherine p.9
  • Etude du mobilier p.l 8 1 Figure 1 : Localisation du site dans la région. Fig. 2. Localisation du site dans la ville. Carte IGN 1 /25000e Figure 3: Localisation des emplacements de containers dans la ville. FICHE SIGNALÉTIQUE Numéro de projet INRAP DA 05022701 Région
  • date du 31 /07/2007 Arrêté de désignation n° : 2007-119 en date du 5/12/2007 Responsable désigné : Pouille Dominique Organisme de rattachement : INRAP Maître d'ouvrage des travaux : Ville de Vannes Nature de l'aménagement : pose de containers de tri sélectif Opérateur chargé des
  • disponible pour le moment. A l'issue du diagnostic, le projet d'implantation des containers a été modifié afin de préserver les maçonneries découvertes. Ces dernières ont été protégées et à nouveau enfouies. 5 TABLEAU RÉCAPITULATIF DES RÉSULTATS Chronologie Gallo-romain Structures
  • Mobilier Bâtiments : 1 Amphore, céramique à Puits : 1 l'éponge, céramique d'Argonne, verre, céramique sigillée, céramique commune, fragments d'enduit peint, tuiles, moellons, 6 Interprétation ? I. INTRODUCTION 1.1 CIRCONSTANCES DE L'INTERVENTION La pose de containers de tri
  • une modification du projet, ce dernier emplacement a été abandonné et n'a pas fait l'objet de sondages. 1.2 ETAT DES CONNAISSANCES Les trois emplacements sondés sont situés à des emplacements où l'environnement archéologique est plus ou moins bien cerné. Le container de la Place
  • puisque plusieurs fouilles archéologiques et observations sont à verser au dossier fig. 5. 1.3 STRATÉGIE ET MÉTHODES MISES EN ŒUVRE Cette opération a consisté à sonder le terrain sur la totalité des emplacements devant être occupés par les containers. Place des lices et rue des
  • vestiges ont été exhumés, le sondage a été soigneusement 1 Tourneur 2000, p. 24-26 ; Baillieu, Besombes, Simon 2000 , p. 21-23. 7 clôturé le temps que les observations et recherches soient effectuées, puis en partie rebouché jusqu'à la pose des containers. La présence de vestiges
  • ayant conduit le service de l'archéologie à demander un déplacement des containers vers le sud, l'emprise initiale a été légèrement modifiée. Suite à cette modification, une maçonnerie antique supplémentaire non détectée lors du diagnostic a été mise en évidence lors d'un éboulement
  • de la paroi est du creusement destiné à accueillir les containers. Devant cette situation d'urgence, E. Bernard conservateur du Service Régional de l'archéologie en charge du dossier et Ch. Le Pennée, assistant de conservation au musée de Vannes, sont intervenus afin de collecter
  • un maximum d'informations et d'assurer une couverture photographique des vestiges avant la poursuite des travaux. Cette découverte inattendue a à nouveau induit un décalage de l'emplacement des containers afin de préserver le nouveau mur identifié. Ces diverses modifications de
  • effectués par Ch. Le Pennée2. C'est donc les découvertes réalisées à l'emplacement des containers de la Place sainte-Catherine qui vont davantage retenir notre attention dans les lignes qui suivent. H. RESULTATS DES SONDAGES II. 1 Le site du container de la Place des Lices, (fig. 3
  • ) A cet emplacement aucun vestige ancien n'a été découvert. Le terrain naturel a été atteint une profondeur moyenne de 1,50m. Il apparaît directement sous un remblai hétérogène récent. 11.2 Le site des containers de la rue des remparts, (fig. 4) Rue des remparts aucun vestige ancien
  • : Localisation du container de la place des Lices. Rue des Remparts - Tri sélectif Services Techniques Direction des études et aménagement ECHE1_LE : - 27-09-2007 - LT rue des remparts Contenaire 4m3 papier Contenaire 4m3 verre Contenaire 5m3 emballage Contraintes techniques liés à la
  • l'existence d'un boulevard de circulation interne qui se rencontre fréquemment à l'intérieur des enceintes urbaines (Pouille 2008, p. 65). 11.3 Le site des containers de la place sainte-Catherine. A. Les informations récoltées lors du diagnostic. A cet emplacement les vestiges
  • et notamment des impératifs de sécurité il n'a pas été possible d'opérer de manière classique. L'intégralité de l'emprise des containers a dû être excavée niveau par niveau et les déblais évacués au fur et à mesure par camion-benne. Dans la mesure du possible le mobilier
  • détail et de relever les stratigraphies est, sud et ouest du sondage. Le creusement de l'emplacement des containers a d'abord permis de mettre en évidence un épais mur moderne M3 orienté nord-sud appartenant à une maison s'élevant jadis à cet emplacement et détruite au début du XXe s
  • . Cette maçonnerie occupant toute la longueur de l'emprise des containers était constituée de gros blocs de granit à peine équarris, mesurant 0,80m de large et reposait directement sur le rocher. Ce mur installé en tranchée étroite a perturbé la stratigraphie en place sur une largeur
  • effondrement des parois. Ces données ont été recueilles en deux temps au moment de la pose des containers. Une première série d'observations a été effectuée lors du premier déplacement d'emprise des containers vers le sud. Lors du creusement de l'excavation, la paroi est du sondage initial
RAP03863 (LARMOR-PLAGE (56). Rue des Châteaux. Rapport de diagnostic)
  • diagnostic archéologique En préalable au projet de plateforme destinée au stockage de containers à proximité du port de plaisance de Larmor-Plage (rue des Châteaux), un diagnostic archéologique a été engagé sur la parcelle prescrite. U ne entité archéologique préhistorique
  • (L93) : 7188330 z (L93) : 5m NGF Nature de l’aménagement Plateforme de stockage de containers Opérateur d’archéologie Inrap Grand-Ouest Références cadastrales Commune Larmor-Plage Responsable scientifique de l’opération Stéphan Hinguant, Inrap Année non précisé Section(s) et
  • Équipe de post-fouille PAO 9 10 Inrap · Rapport de diagnostic Notice scientifique En préalable au projet de plateforme destinée au stockage de containers à proximité du port de plaisance de Larmor-Plage (rue des Châteaux), un diagnostic arc éolo i ue a été en a é sur la
  • Origine et objectifs du diagnostic archéologique En préalable au projet de plateforme destinée au stockage de containers à proximité du port de plaisance de Larmor-Plage (rue des Châteaux), un dia nostic arc éolo i ue a été en a é sur la parcelle prescrite. ne entité arc éolo i ue pré
  • possible une intervention avec un en in écani ue pour prati uer des sonda es à l’est, sur environ un tiers de la surface de la parcelle, des containers et des constructions légères occupent l’emprise et de grands arbres forment une allée le lon du ur sud, allée sous la uelle se trouve
  • ertrand . rospection nventaire, orbi an ouest inist re sud, t. apport de s nt se, ennes, reta ne. , N O E 1222700 2. Résultats 1222600 II. Résultats 29 1103 S capitainerie 1104 épandage de silex (EA 56 107 0003) océan Atlantique 7188400 parking 173 containers 1 au
  • . Vue du sondage 2. (© S. Hinguant) Larmor-Plage, rue des Châteaux diagnostic archéologique En préalable au projet de plateforme destinée au stockage de containers à proximité du port de plaisance de Larmor-Plage (rue des Châteaux), un diagnostic archéologique a été engagé sur
RAP02402.pdf (MOLÈNE (29). beg ar loued : un habitat en pierres sèches campaniforme. rapport intermédiaire 2008 de fp 2007-2009)
  • compagnie de transports maritimes Penn ar Bed et son directeur M. Cam qui nous fait bénéficier chaque année du tarif insulaire, de la gratuité du transport des containers de matériel et de marchandises et met gracieusement à notre disposition un container qui nous sert de cabane de
  • dépenses sur ce poste à aller régulièrement sur le continent afin de se réapprovisionner. Ceci implique une logistique assez lourde car il faut avoir un container à disposition, des voitures sur place, et bien sûr tenir compte des horaires de bateau. Néanmoins cette « gymnastique », si
  • communication dans le cadre de la manifestation Brest 2008. Notre accord avec la compagnie maritime Penn ar Bed (tarif insulaire pour l'ensemble de la fouille et gratuité des containers) nous fait une fois de plus économiser des sommes importantes sur le budget. Cependant le budget initial
RAP00566.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • fill contained only Iron Age pottery (3 and 4 sherds respect! vel y) , and the end of a small ditch or pit ( 50 ) . Trench 23 This trench was 42m long, and for the most part the plough soil (varying in depth between 25cm and 45cm) rested on the undi sturbed natural subsoil and schi
  • ). The surface had been fragmented through plough destruction. Five mètres south of the holloway a ditch 1.5m wide and 45cm deep was excavated (.1.0); its filling contained one médiéval sherd of pottery (7, 8, 9). It was apparently on the same alignment as the holloway and had silted up
  • of which contained Iron Age pottery. Trench 16 4.5m south of the ? eaves trench in T15 a collection of at least 4 intercutting pits was excavated,, Thèse may have been dug to extract clay. Ail the pits seem to have been filled at the same time. 4 separate layers were identified; thèse
  • produced the greatest amount of prehistoric material from the whole site. The 1 owest fill (45) produced 11 pièces of tile (0.365kg) and 8 sherds of Iron Age pottery (0„120g). Layer 57 overlay 45 and produced no finds. 22 overlay this and contained 60 pièces of daub (0.168kg) , 30
  • fragments of tile (0.632kg) and 38 sherds of Iron Age pottery (0.396kg), some of which are rims (fig. 6, 1-180-3, 5 and 10). This layer also contained several large, f 1 at slabs of Cambrian si Itstone like that obtai natale from a narrow band 1.5km to the north of the field. The final
  • layer of thèse pits (7) contained the most material: 72 pièces of daub (0. 153kg), 39 Iron Age sherds (0.293kg), including rims (fig. 6, H80-1 , 4, 6, 7, 9) and 89 pièces of tile (1.718kg). The latter are parti cul arl y interesting. they are of a low-fired clay which has large
  • originally dug to obtai n clay for daub, and then backfilled with occupation débris. The pits were cut through by a ditch which contained modem glass (56). Rock fragments from the fill of one ditch (8) were of parti cul ar interest by comparison with those recovered from T15
  • feature was recovered in Ti9 (19). Another pit (12) was also located to the north (75cm diameter, 45cm deep), and although the fill did contain some charcoal there was no évidence of burning in si t u as with 53. Trench 19 Three ditches were excavated in this trench (15, 16, 20) p
  • another passible ditch was also located, but it had been substant i al 1 y modified. The ditch seems to have been extended to croate a larger and deeper pit (19). The pit base contained much charcoal and ash, and the natural schi ste at the bottom had also been burnt (61). The pit
  • (277.), greywacke (147.) and quartz (107.). The stone may have been used when the pit was used for firing, piled on to the south si de, and then pushed back. No finds were recovered from this feature. Half a mètre to the north a pit containing burnt clay fragments was excavated (18
  • blocks was was found found, mixed with clay which contained modem glass and a sherd of post médiéval pottery (62) ■ Half of thèse blocks were quartz, a tenth were quartz i tes of a type obtai nabi e 3km to the north and another tenth were siltstone of a type obtainable 5km
RAP00568.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • been eut from within the plough soil: ditches 6 and 7 contained modem plough soil (cf. 1) in their fills (12 and 13) while ditch 8 and a pit or hollow (15) were filled with a very disturbed loam (14 and 16). Thèse features seem to represent an attempt to drain the marshy area
  • to run east-west and it had been reçut, for' ditch 3 had removed the north side. The reçut ditch had a similar profile, was 0.6m wide and 0.4m deep. It contained an A31/79 Roman poMery f f Brick and tile o o o o OOOO O o 00 o o O o o 00 00 TV o o o 000 00 000 00 00 o o
  • was to check the course of thèse ditches, and both original ditch and reçut were found; however they produced neither pottery nor tile. A f 1 at-bottomed pit (17), 1.4m wide and 0.5m deep , was located close to ditch 3. Its fill (18) contained 3.7kg of tile (Fabric 1) , 7kg of quartz, one
  • fill (25) which contained 6 sherds (including a ri m) of t e r r a - n i g r a-type pottery (Fabric 65) , 1 sherd of a grey coarse ware (Fabric 57), some roofing tile (Fabric 1, 0. 894kg) , and 4kg quartz, 1kg quartz i te and part, of a black roofing slate. This was seal ed
  • tile (Fabric 1, 0. 778kg) . Another, smaller pit (27) had been eut into this fill (1.35m in diameter, 0.1m deep), and the fill (26) of this pit contained 1 sherd of late Ir on-Age/ear 1 y Roman pottery (Fabric 13). Farther down the slope (8m from pits 44 and 27) were three
  • intercutting pits. Pit 32 (0.62m in diameter, 0.15m deep) had been the first to be eut and bac kfi lied (31); it contained 1 sherd of late Iron-Age/earl y Roman pottery. Two pits were then dug partly into 32 and 31 and partly into the natural. Both were about 0.5m in diameter and 0.1m deep
  • and ditches. A f 1 at-bottomed ditch, 0.5m wide and 0.2m deep (42), was e:;cavated; its fill (41) contained a ri m of a late Iron-Age/earl y Roman fabric (Fabric 13) and 7 sherds of grey coarse wares (Fabrics 57 and 100) with a small quanti t. y of ceramic roof tile (Fabric. 1, 0.81kg
  • tile (Fabric 1, 0.778kg). A large ditch (61), 2m wide and 1.5m deep, was located two mètres farther down the slope. It had a 'U' shaped profile and its primary fill (59) contained a late Iron-Age/Roman rim sherd, a terra-ni qra-type spout of a f lagon and a sherd from what seems
  • ditches. In T39 ditch 3 contained a large quantity of brick, tile and stone which appears to be the residue from a démoli shed building; when this ditch was further investigated in T46 there was, however, little démolition material; this implies that the buildings were located
RAP02357.pdf (SAINT-MARCEL (56). "la Sente Verte". le bourg. rapport final d'opération de fouille préventive)
RAP03177.pdf (CAUDAN (56). ZAC de Lenn Sec'h (lot 2) : un établissement rural du haut Moyen Age. Rapport de fouille)
  • ponctuellement de PL. Le cantonnement de chantier sera composé de structures modulaires organisées en vestiaires, salle de vie, bureau, et toilettes ainsi que d’un container permettant le stockage des outils. Ce cantonnement fera l’objet d’un raccordement électrique soit par le biais d’un
RAP03100.pdf (VANNES (56). 27 impasse Joseph Loth. Rapport de fouille)
  • portance suffisante pour la circulation de VL et ponctuellement de PL. Le cantonnement de chantier sera composé de structures modulaires organisées en vestiaires, salle de vie, bureau, et toilettes ainsi que d’un container permettant le stockage des outils. Ce cantonnement fera l’objet
  • objet 3.1.3. Installation de chantier - prévoir une plateforme de 100 m² prévoir un raccordement électrique prévoir raccordement eau potable prévoir 2 bungalows (1 vestiaire et 1 bureau /salle de vie) prévoir 1 container outil (sur site) prévoir 2 sanitaires Remise en état des
RAP00565.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • unusually large, and their distribution, together with the nature of the assemblage, suggests that the field once contained a Roman-period structure. Médiéval and post-medieval pottery, by contrast, probably arrived as a resuit of manuring. B216 lies on a slight north-west si ope at 65m
  • of the 18 mètre squares) was dug. Soil samples for micromorphol ogical and pollen analysis were taken in columns from the sections, using purpose-made meta! containers. Small test holes were also eut by machine at every 15m to the north of Trench 1 (up the side of the south-facing valley
  • the same alignaient as the lynchet. The ditch was fi 1 1 ed with a homogeneous silty loam which contained two sherds of médiéval pottery and two pièces of (? médiéval) tile. The fill of the ditch was indistinguishable from the overlying thick 1 ayer of loam, which constituted the main
  • for devoting their time and expertise to particular aspects of the project; to Dr R. Battarbee for testing samples containing diatoms, Dr T. Stevenson and Judi Darley for work on pollens, Robin Iles and Martin Cook for testing phosphate samples and Anne Gebhardt for micromorphological work
RAP03801 (Corpus des signes gravés néolithiques, Art rupestre néolithique en Armorique. Rapport PCR.)
RAP02211.pdf (ÎLE-MOLÈNE (29). beg ar loued. un habitat en pierres sèches de la fin du néolithique / âge du bronze ancien. rapport de fp 1)
  • année du tarif insulaire, de la gratuité du transport des containers de matériel et de marchandises et met gracieusement à notre disposition un container qui nous sert de cabane de chantier. Nous tenons aussi à remercier le personnel à terre et les équipages de la Penn ar Bed pour
RAP01557.pdf (PLOULEC'H (22). le Yaudet. rapport final de synthèse de fouille programmée 1996-1998)
RAP03034.pdf (ÉTEL (56). La Falaise : un atelier de salaisons et sauces de poisson antique. Rapport de sondage 2008)
  • Errance, Centre Camille Jullian, p. 17-36. Garnier, Valamonti 2016 Garnier N., Valamoti S. M. 2016 : Prehistoric wine-making at Dikili Tash (Northern Greece): integrating residue analysis and archaeobotany, in Journal of archaeological science, 74, Cambridge (Massachussets), Academic
RAP03287.pdf (DINAN (22). Place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte de Saint-Malo et rue de l'école. Rapport de fouille)
  • L’enfouissement de containers de collecte de déchets à 5 emplacements sur la commune de Dinan a permis de mettre au jour dans le sondage de la rue Thiers un niveau de circulation en pavés qui correspond probablement à la promenade dite des grands fossés réalisée au XVIIIème siècle. Dans la
  • d’ouvrage des travaux d’aménagement Commune de Dinan x : 1327125 y : 7262275 z : environ 78 m NGF Nature de l’aménagement Références cadastrales Surface du projet Enfouissement de containers de collecte de déchets Environ 60m2 Commune Dinan Pourcentage de la surface sondée
  • Thiers, porte Saint-Malo et rue de l’école Notice scientifique L’enfouissement de containers de collecte de déchets à 5 emplacements sur la commune de Dinan a permis de mettre au jour dans le sondage de la rue Thiers un niveau de circulation en pavés qui correspond probablement à la
  • . Résultats 30 Inrap · RFO Dinan (22), place Duclos, rue de la Garaye, rue Thiers, porte Saint-Malo et rue de l’école 1. Introduction 1.1 Circonstances de l’intervention Le projet d’enfouissement de containers de collecte de déchets à 5 emplacements sur la commune de Dinan a motivé
  • le Service régional de l’Archéologie à prescrire un diagnostic archéologique. Ces containers sont situés rue Thiers, rue Saint-Malo, rue de la Garaye, Place Duclos et rue de l’école. Les objectifs étant de mettre en évidence d’éventuels vestiges, de les étudier et d’enregistrer
  • fluide (eau, électricité) a contraint les services techniques de la ville a modifié le projet d’implantation des containers et nous a permis de réaliser une extension au sondage prévu. Celle-ci a été réalisée au sud-est de la tranchée sous la forme d’une excroissance trapézoïdale. La