Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

4105 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03508 (VANNES (56). Le Bondon. Rapport de sondage 2007)
  • VANNES (56). Le Bondon. Rapport de sondage 2007
  • Le Bondon - Vannes (Morbihan) EA n° 56 260 0124 Rapport final d’opération archéologique (Arrêtés d’autorisation n° 2007-260, 2008-245, 2008-248) Sébastien Daré et Alain Triste avec les contributions de Thibault Cardon, Gwendal Gueguen, Victorien Leman, Diego Mens et la
  • collaboration de Jean-Luc Daré et de Clément le Guédard Service régional de l’Archéologie de Bretagne juin 2017 Cé r a m Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille
  • , document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents administratifs communicables au public, en application de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et portant diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces
  • documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La
  • consultation et l’utilisation de ces rapports s’effectuent dans le respect des dispositions du code de la propriété intellectuelle relatives aux droits des auteurs. Notamment en application de l'article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de
  • notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas
  • , n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous réserve de l’indication claire du nom de l’auteur et de la source (références exactes et complètes de
  • l’auteur, de son organisme d’appartenance et du rapport); 3) la représentation ou la reproduction d’extraits est possible à des fins exclusives d’illustration dans le cadre de l’enseignement et de la recherche, dès lors que le public auquel elle est destinée est majoritairement composé
  • d'élèves, d'étudiants, d’enseignants ou de chercheurs directement concernés, et que son utilisation ne donne lieu à aucune exploitation commerciale. Le non-respect de ces règles constitue le délit de contrefaçon prévu et sanctionné par les articles L.335-2, L.335-3 et suivants du code
  • de la propriété intellectuelle. Renseignement : DRAC Bretagne : http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Bretagne Service Régional de l’Archéologie - Centre de documentation archéologiqu Campus universitaire de Beaulieu - Avenue Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 Vannes
  • (Morbihan) - Le Bondon EA n° 56 260 0124 Rapport final d’opération archéologique (Arrêté d’autorisation 2007-260, 2008-245, 2008-248) Sébastien Daré et Alain Triste avec les contributions de Thibault Cardon, Gwendal Gueguen, Victorien Leman, Diego Mens et la collaboration de Jean-Luc
  • Daré, Clément le Guédard Service régional de l’Archéologie de Bretagne Septembre 2017 Avis au lecteur Le présent rapport comporte les résultats d’une opération de fouille archéologique. Les rapports constituent des documents administratifs communicables au public après remise au
  • service régional de l’Archéologie, suivant les dispositions de la loi modifiée n° 78-753 du 17 juillet 1978. Aux termes de la circulaire de mars 1996, prise pour application, ils pourront donc être consultés en respect des droits de propriété littéraire et artistique possédées par les
  • auteurs et les contraintes qui en résultent. La prise de notes et les photocopies sont autorisées pour un usage exclusivement privé et non destinées à une utilisation collective (article L122-5 du code de la propriété intellectuelle). Toute reproduction du texte, accompagnée ou non de
  • photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de la courte citation, avec les références exactes et complètes de l’auteur et de l’ouvrage. Par ailleurs, l’exercice du droit de la communication, exclut, pour ses bénéficiaires ou pour les tiers, la possibilité de
  • reproduire, de diffuser ou d’utiliser à des fins commerciales les documents communiqués (loi n° 78-753 du 17 juillet 1978, art. 10). Illustration de couverture - La partie occidentale de l’église au niveau du contrefort MR 1015 et du caveau funéraire 1030 (S. Daré positif du sceau
  • naviforme de la prieure des carmélites du Bondon (© Musée Dobrée_sceau_N-5662a). © CERAM) ; Fiche signalétique Localisation Région : Bretagne Département : Morbihan (56) Commune : Vannes Code INSEE : 56 260 Lieu-dit ou adresse : Le Bondon Références cadastrales : 2007-2008 : section
  • Descriptif de l’opération archéologique Nature de l’opération : sondage archéologique Arrêté d’autorisation : 2007-260 en date du 30 juillet 2007 2008-245 en date du 5 juillet 2008 2008-248 en date du 6 août 2008 Responsable scientifique de l’opération : Alain TRISTE, archéologue
  • , président du CERAM Organisme de rattachement : CERAM – Centre d’Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan – association loi de 1901 créée en 1977 Maître d’ouvrage : Groupe Lamotte constructions et la SCI Chimère Maître d’œuvre : Groupe Lamotte constructions Raison de
  • l’intervention : constructions de deux immeubles Terrassements : Entreprise Charier TP Surface décapée et fouillée : Fouille menée jusqu’au substrat : oui Dates d’intervention sur le terrain : 30 juillet au 16 août 2007; 5 au 26 juillet 2008 ; 8 au 30 septembre 2008 Lieu de dépôt du mobilier
RAP03275_2.pdf (CHASNE-SUR-ILLET (35). ZAC du Champ des Buttes. Rapport de fouille)
  • opération de sauvegarde par l'étude
  • CHASNE-SUR-ILLET (35). ZAC du Champ des Buttes. Rapport de fouille
  • Fouille archéologique Rapport d’opération CHASNé-SUR-ILLET (Ille-et-Vilaine), ZAC du Champ des Buttes Volume II - Annexes et inventaires sous la direction de avec la collaboration de Laurent Beuchet Delphine Barbier-Pain Elodie Cabot Valérie Deloze Charlotte Hallavant
  • Laurent Juhel Françoise Labaune-Jean Pierre Poilpré Yannick Pugin Inrap Grand Ouest Mai 2016 avec la contribution de Laurent Beuchet Delphine Barbier-Pain Elodie Cabot Valérie Deloze Charlotte Hallavant Laurent Juhel Françoise Labaune-Jean Pierre Poilpré Yannick Pugin Emmanuelle
  • archéologique 35 067 Code INSEE avec la collaboration de 35 067 003 Nr site sous la direction de n°- Arrêté de prescription Système d’information Code Inrap Entité archéologique CHASNé-SUR-ILLET(Ille-et-Vilaine), ZAC du Champ des Buttes Volume II - Annexes et inventaires Inrap
  • Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35 577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40  grand-ouest@inrap.fr Mai 2016 Sommaire Annexes 9 Annexe 1 - Catalogue des tombes - E. Cabot, Inrap 9 320 324 326 332 Abréviations utilisées dans le catalogue des tombes Tableau
  • récapitulatif de la conservation des sujets par segments anatomiques Tableau récapitulatif des données biologiques (n=149) Tableau récapitulatif des caractéristiques des sépultures (n=149) Annexe 2 - Corpus des sources de l’étude archivistique - P. Poilpré, Inrap 333 334 334 337
  • 338 339 339 340 341 342 342 343 343 343 344 344 345 345 346 346 346 347 348 348 350 351 352 354 357 358 358 359 359 359 361 362 362 363 366 369 370 372 375 375 378 Sommaire du corpus des sources
  • Transcription des textes 1 - ca. 1040 (1022-1055) : Donation de l’église de Chasné 2 - ca. 1050 : Donation de l’église de Saint-Germain-sur-Ille 3 - 1138 : Accord sur les églises de Livré 4 - 1143 : Confirmation des possessions de Saint-Florent 5 - 1146 : Confirmation des possessions de
  • Saint-Florent 6 - 1156 : Confirmation des dîmes dépendantes de Saint-Sulpice 7 - 1162 : Confirmation des possessions de Saint-Sulpice 8 - 1163 ? (1157-1174) : Donation par Raoul de Fougères 9 - 1184-1198 : Transaction entre Saint-Sulpice et le recteur de Chasné 10 - 1184-1198
  •  : Transaction entre Saint-Sulpice et le recteur de Chasné 11 - 1186 : Confirmation des possessions de Saint-Florent 12 - 1187 : Expiation de Pierre de Chasné 13 - ca. 1200 : Donation de Raoul de Mordelles 14 - 1211 : Transaction sur une donation à Mouazé 15 - 1217 : Donation de l’église de
  • Chasné 16 - 1243 : Libéralité (?) de Pierre de Chasné 17 - 1243 : Donation par Bertrand de Chasné 18 - 1250 : Retrait par Bertrand de Chasné 19 - 1255 : Donation Bardoul au terroir de Nuillé 20 - 1265 : Transaction entre Saint-Sulpice et Jean de Bonteville 21 - 1265 : Transaction
  • entre Saint-Sulpice et Jean de Bonteville 21 bis - 1265 : Transaction entre Saint-Sulpice et Jean de Bouteville 22 - 1276 : Échange du Bas-Nuillé 23 - 1276 : Donation du Haut-Nuillé 24 et 24 bis. 1335 et 1348 : Donation Mordefroid 25 - 1363 : Transaction sur la donation Mordefroid 1
  • 26 - 1370 : Transaction sur la donation Mordefroid 2 27 - 1383 : Transaction sur la donation Mordefroid 3 28 - 1398 : Aveu rendu pour la seigneurie de Chasné 29 - 1409 : Échange de Chantepied 30 - 1427 : Réformation de la noblesse 31 - 1471 : Aveu rendu pour la seigneurie de
  • Chasné 32 - 1500 : Minu de la seigneurie de Chasné 33 - 1500 : Minu de la seigneurie de Chasné 34 - 1513 : Réformation de la noblesse 35 - 1541 : Aveu pour la seigneurie de Chasné 36 - 1543 : Minu de la seigneurie de Chasné 37 - 1565/1566 : Union de Chasné au Bordage 38 - 1604 : Aveu
  • rendu pour la seigneurie de Chasné 39 - 1618 : Aveu de la seigneurie de Chasné 40 - 1636 : Requête pour une création du marquisat du Bordage 41 - 1656 : Procès-verbal de création du marquisat du Bordage 42 - 1752 : Minu de la seigneurie de Chasné 383 Annexe 3 - Expertise
  • carpologique - C. Hallavant, carpologue UT2J 383 383 384 384 385 386 UBS Présentation Résultats Discussion Références Tableau des identifications et dénombrement des restes carpologiques carbonisés Annexe 4 - Etude palynologique - D. Barbier-Pain, Inrap, Membre UMR6566
  • CReAAH, GMGL 386 386 386 387 387 387 388 388 390 390 390 390 392 393 1 Méthodologie 1.1 Matériel sédimentaire 1.2 Traitements chimiques 1.3 Analyse microscopique : comptages et déterminations 2 Résultats 2.1 Résultat des traitements chimiques .2.1 La
  • structure F2051 (Fig.1) - Les US2751, US2750, US2669/2668 et US2752 - L’US2666 2.2.2 La structure F4185 (Fig.2) 2.3 Interprétation 2.3.1 La structure F2051 (Fig.1) 2.3.2 La structure F4185 (Fig.2) 395 396 Annexe II - Représentation brute des comptages palynologiques de la structure
  • F2051 Sd 88 Annexe II bis - Représentation brute des comptages palynologiques de la structure F4185 Sd 69 Glossaire 393 Références bibliographiques 394 Annexe I - Index des noms latins des genres et espèces rencontrés au cours de l’étude et leur correspondance française
  • 398 Annexe 5 - Fiches de calibration des datations 14C en date calendaire 399 400 401 402 403 404 405 Sépulture 59 Sépulture 135 Sépulture 144 US 2117 US 2505 US 2606 US 2741 Inventaires techniques 406 Inventaires de mobilier 408 409 418 419 420 422
  • Inventaire 7 - Mobilier lithique Tr 1 Inventaire 8 - Mobilier lithique Tr 2 Inventaire 9 - Terres cuites architecturales Tr 1 Inventaire 10 - Terres cuites architecturales Tr 2 Inventaire 11 - Scories Tr 1 Inventaire 12 - Scories Tr 2 Inventaires de terrain 428 475 479 Inventaire
RAP02519.pdf (LILLEMER (35). l'enceinte néolithique. rapport de fouille programmée et de prospection thématique)
  • LILLEMER (35). l'enceinte néolithique. rapport de fouille programmée et de prospection thématique
  • RAPPORT DE FOUILLE PROGRAMMÉE ET DE PROSPECTION THÉMATIQUE 2009 Lillemer (Ille-et-Vilaine) Rapport de fouilles UMR 6566 CNRS, Rennes, Université de Nantes, CeRAA C. Bizien-Jaglin, J.N. Guyodo, L. Laporte, G. Hamon, Q. Lemouland, A. Lucquin, J. Wattez, V. Bernard, R. March
  • , N. Marcoux et la collaboration de J. Bansard 1 RAPPORT DE FOUILLE PROGRAMMÉE ET DE PROSPECTION THÉMATIQUE 2009 Lillemer (Ille-et-Vilaine) Rapport de fouilles UMR 6566 CNRS, Rennes, Université de Nantes, CeRAA C. Bizien-Jaglin, J.N. Guyodo, L. Laporte, G. Hamon, Q
  • . Lemouland, A. Lucquin, J. Wattez, V. Bernard, R. March, N. Marcoux et la collaboration de J. Bansard 688 Renseignements administratifs Fouille p r o g r a m m é e : Site n° 35 153 003 A H Parcelles n°733, 682, 9 1 5 Coordonnées Lambert : X = 2 9 0 , 3 5 Y = 1104, 65 Titulaire de
  • l'autorisation de Fouilles : L. Laporte Equipe : : C. Bizien-Jaglin, J . - N . Guyodo, L. Laporte Co Direction scientifique du projet Co Direction des fouilles : L. Laporte, C. Bizien-Jaglin Etude Etude Etude Etude Etude du mobilier céramique : G. Hamon du mobilier lithique : J.-N
  • . Guyodo dendro-chronologique : Q. Lemouland, V . Bernard micro-morphologique : J . Wattez des foyers : A. Lucquin, R . March Mise au net des plans : J . Bansard, C. Bizien-Jaglin, Equipe de Fouille : J. Bansard, O. Bouris, G. Brigot, Cozanet, M . Lejay, C. Martin, J.-P. Sourcin. S
  • . Decaen, D. Guérin, T. L e Remerciements Nous tenons à remercier les propriétaires de la parcelle sondée, Madame et Monsieur Delépine, pour leur patience, leur gentillesse et l'attention qu'ils ont toujours portés à nos travaux. Nous avons le plus grand plaisir à remercier la Mairie
  • de Lillemer qui a mis une salle à notre disposition. Elle a toujours accueilli nos recherches avec beaucoup de sympathie. Le CeRAA, à l'initiative de la découverte, a très aimablement facilité nos démarches sur place. Ces travaux n'auraient pas pu être réalisés sans le soutient
  • financier du Conseil Général et celui actif du Service Régional de l'Archéologie, en particulier en la personne de P.-A. Bezombes que nous souhaitons remercier. Sur le terrain, nous avons eu un grand plaisir à travailler avec une équipe de fouille enthousiaste et efficace. Un grand merci
  • à tous. 3 particulièrement Plan I / Présentation générale p. 6 II/ Présentation des travaux 2009 (L. Laporté) p. 10 III/ Les données de terrain (L. Laporte, C. Bizien-Jaglin) p. 13 IV/ Le mobilier céramique (G. Hamon) p. 40 V/ Données chronométriques et Paléo
  • -environnementales (Q. Lemouland) p. 43 VI/ Un aperçu préliminaire des nouvelles structures de combustion fouilles 2008. (A. Lucquin, RMarcK) p. 48 VII/ Actions de valorisation et de communication (C. Bizien-Jaglin) p. 60 VIII/ Eléments de synthèse et perspectives (L. Laporte) p. 72
  • hypothétique Limite parcellaire Enceinte du Néolithique moyen Figure n° 1 : plan général du site de Lillemer - état des connaissances 2005 5 Une enceinte du Néolithique moyen à Lillemer, et ses abords en milieu humide 1/ Présentation générale Rappel des principaux acquis - déjà
  • exposés dans les rapports 2006 à 2008 La butte de Lillemer se situe dans le marais de Dol-de-Bretagne, en arrière de la baie du Mont-Saint-Michel. Entourée de tourbières, elle est située à environ 500 m au nord des terrains qui constituent la limite d'un ancien rivage holocène. Les
  • quelques études paléoenvironnementales disponibles suggèrent, pour le Néolithique moyen, une position de la butte proche de la confluence d'au moins deux profondes rias et non loin de leur embouchure vers le large, au sein d'une baie très largement ouverte. Une vaste roselière
  • s'étendait alors autour de la butte, parsemée de saules et d'aulnes. Depuis sa découverte en 1995, le site de Lillemer a déjà fait l'objet de plusieurs publications (Bizien-Jaglin 1995, 1997, Guyodo et al. 2001, Laporte et al. 2003). I.A/ L'OCCUPATION DE LA BUTTE La butte de Lillemer
  • présente la forme d'une ellipse dont le grand axe est orienté nordest/sud-ouest, avec de fortes pentes latérales et un dénivelé d'une dizaine de mètres entre son point le plus haut et le marais environnant (fig. 1). Le village actuel forme une ceinture tout autour de la butte. Son flanc
  • nord est largement entamé par des carrières modernes, aujourd'hui encore très largement visibles. Le cimetière couvre une partie de son flanc sud. Autant d'éléments qui occultent désormais les traces d'occupation néolithique sur la butte elle-même. Au sommet de la butte, la
  • construction de pavillons individuels a motivé une opération de diagnostique sur les parcelles 760 et 1037, opérations dirigées respectivement par A.-L. Hamon et S. Blanchet (INRAP). Ici les rares vestiges néolithiques repérés proviennent des fosses identifiées sur les quelques lambeaux de
  • socle en place subsistant parfois entre deux fronts de carrières. Sur le flanc est de la butte, la construction toute récente de trois pavillons individuels a motivé plusieurs interventions d'archéologie préventive. Une opération de diagnostique réalisée par S. Blanchet sur la
  • parcelle 968 a livré quelques vestiges du Néolithique moyen, dont un fragment de coupe à socle décorée de triangles imprimés. Deux opérations de diagnostique et une fouille d'archéologie préventive ont été réalisées par A.-L. Hamon sur la parcelle adjacente (718). Elles furent suivies
  • d'une fouille préventive menée en 2005 sous la direction de J.-N. Guyodo. Deux phases d'occupation distinctes, datées du seul Néolithique moyen II par la culture matérielle (production céramique et assemblage lithique), ont été mises en évidence, offrant ainsi un nouveau point
RAP00654.pdf (RANNEE (35). la forêt de la Guerche. l'enceinte de la ligne Anne. rapport de synthèse de fouille programmée 1991-1992)
  • RANNEE (35). la forêt de la Guerche. l'enceinte de la ligne Anne. rapport de synthèse de fouille programmée 1991-1992
  • Foirêt de LIGNE La ANNE, (t u e r c h e RANNEE (IUer^-VUaine.) ETAT RARJPORT DE DE EOUIEEE JPROGRj\ BI—AJSTJSTZJEEEE 1YIIVÎEE 1992 - 1- 654 CIRCONSCRIPTION HISTORIQUE BORDEREÂU RECAPITULATIF RAPPORT DE FOUILLE PROGRAMMEE SAUVETAGE PROGRAMME /X / / / SAUVETAGE
  • URGENT / SONDAGE PROSPECTION LOCALISATION / - / / Département / / Ille-et-Vilaine RANNEE Commune Ligne Arine (Forêt de La Guerche) Lieudit : du cadastre I.G.N Local 35 235 002 A H N de Site Cadastre Coordonnées Lambert DATES Ax Bx Autorisation (n , date
  • ) : Intervention (début et fin) Années antérieures d'intervention INTERVENTION 325 Alt. 11 Ora n° 1594 du 26/04/1991 du 3 au 21/ août 1991 1988 - 1989 - 1990 -1631 MEURET Jean Claude Motif d'intervention $>" année de programme bi-annuel m2 + 5 m3 de silo au moins Nature du gisement Nature
  • des découvertes effectueées Périodes chronologiques Rapport scientifique Plans et coupes Planches et dessins Photographies légendées t-^q^g-J^ : fc> . "Klxiw 4 ^ ji : (»2 gvw-eptt« -2-8 ^ • - X - 5 ha Site complexe de type ferme gauloise indigène : -enceinte quadrilatérale
  • occupée à la Tène finale et au début de l'Antiquité. -enceinte polygonale occupée à la Tène finale OBSERVATIONS CONTENU DU DOSSIER Ay By Responsable Surface fouillée Estimation de l'étendue du gisement SITE 33.5 Arrondissements Cantons ST-5E*VAN.Sl|HMf8,.. I -f"' VM«.|ir
  • / ««".Äiäfcgt. i i S S R GRANO FOUGtRAY,1| . i « / J / - .. i " — GUERCHE-DE-OHEIAGNE I ..... _ i / A^u.^' i j^---. LA GU£RCHÊ-D£-QaCTAN if C »•«•«.•.,„>..•' VLI» • / '••••..„ f I ^ )' V' ' . ;
  • ^ A I N E QQ UU E E, y" E T ; L O I R l£GENDE •HEDO^i A [^PREFECTURE ÄSOUS-PREFECTURE O CHEF LIEU OC CANTON U . c -i- — ^. L t — M 04p.fl Eq - -,- v * >v Chantier I - z' y ~ S* J ( J .C .Meuret) - - sV»» 4 CONTEXTE de ARCHEOLOGIQUE l ' e n c e i n t e de
  • 0 * l a gauloise LIGNE ANNE Lieu de la découverte du trésor rE~] Enceinte L5J double ' quadrangulaire ¿»»»H ^'llll [ÊFpj Enceinte polygonale O ..V''' Tertres (h~0,50m) ? 140m Chantier III (A. A/illard) Lf- fouille 1988 fouille 1990 t f fouille 1989 C IV 175m
  • T x i. 1 J. - r ^ * * T r F o r ê t de L a DOUBLE N°1 Guerche RANNEE Talus Fossé A l t . : 110m Scories +Fragon C.L.: x 335 y 325 micro-relief en creux NR2 : +109.87/NGF -5- I N T R O D U C T I O N - 6- 1992 a été la deuxième année d'un programme de fouille
  • biannuel. Il faut cependant rappeler que ce programme constitue pour ce site de la Ligne Anne en Rannée (Ille-et-Vilaine), le prolongement et la fin d'une suite de campagnes qui commença en 1988 par une fouille de sauvetage programmé, et se prolongea en 1989 et 1990 par deux fouilles
  • programmées annuelles. De 1988 à 1992, le chantier a été dirigé par J.C. Meuret (Enseignant, rattaché à l'U.P.R. 403 du C.N.R.S., Rennes-Beaulieu) avec en 1991 et 1992, la collaboration de K. Gruel (U.M.R. 120 du C.N.R.S., E.N.S., Rue d'Ulm, Paris) et d'A. Villard (Service régional de
  • l'archéologie en Bretagne). Depuis 1988, J.C. Meuret s'est consacré à la fouille de la grande enceinte quadrangulaire de 25000 m2 qui constitue la partie la plus visible de l'occupation ancienne; en 1991, K. Gruel a exploré la zone où, en 1983, avait été découvert un trésor monétaire gaulois
  • , puis fouillé, avec A. Villard, une enceinte polygonale située à 300m de la grande enceinte. Les projets annoncés dans le rapport de fouille de 1991 consistaient a) pour la grande enceinte (J.C. Meuret) : - à terminer la fouille du silo excavé. - et à explorer l'angle N.O. de la
  • grande enceinte pour y rechercher une partition interne et si possible des traces d'occupation. b) pour l'enceinte polygonale (K. Gruel et A. Villard) : - à fouiller les environs de l'entrée. - et h chercher au centre des restes de constructions et d'éventuelles traces d'activités
  • cultuelles. Le chantier a reçu 21000F de crédits d'Etat et 30000F de crédits du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine. Il a fonctionné en continu du 3 au 28 août 1992 avec en permanence 30 à 35 fouilleurs bénévoles qui, en remerciement, ont tous reçu une synthèse du rapport de fouille. Grâce
  • à la compréhension des élus de Rannée, les fouilleurs non indigènes ont bénéficié gratuitement des installations municipales de Brétigné, et M. Aulnette, Maire de Rannée doit en être remercié. De nombreuses personnes ont contribué aux identifications, études et analyses sans
  • lesquelles le bilan de fouille demeurerait très pauvre. Qu'elles en soient remerciées: - 7 - - M.Y. Daire U.P.R., 403 du C.N.R.S., Rennes-Beaulieu (détermination des poteries). - A. Gebhardt, U.P.R. 403 du C.N.R.S., Rennes-Beaulieu (analyses micromorphologiques). - P.R. Giot, U.P.R
  • . 403 du C.N.R.S., Rennes-Beaulieu (mesure du P.H.). - M. Gruet, Angers (comparaisons avec la poterie des Pichelots). - C. Lambert C.D.A. de la Sarthe, Sablé (détermination du statère d'or). - D. Marguerie, U.P.R. 403 du C.N.R.S., Rennes-Beaulieu (analyses palynologiques et
  • anthracologiques). - P. Méniel, U.M.R. C 126, E.N.S., Rue d'Ulm, Paris (détermination zoo-archéologique). - Y. Menez, S.R.A., Rennes (détermination des poteries). - H. Morzadec, U.P.R. 403 du C.N.R.S., Rennes-Beaulieu (analyses pétro-archéologiques des poteries). - J . Siraudeau, Angers
  • (identification des amphores). Enfin, nous tenons à adresser tous nos remerciements à la caisse de pensions du C.E.R.N. à Genève, propriétaire de la partie de forêt où a eu lieu la fouille, M. de Vasselot, ingénieur-expert forestier chargé de la gestion du patrimoine forestier du C.E.R.N. en
RAP01575.pdf (PAIMPOL (22). la salle au duc de l'abbaye de Beauport. un bâtiment artisanal. rapport de fouille programmée)
  • PAIMPOL (22). la salle au duc de l'abbaye de Beauport. un bâtiment artisanal. rapport de fouille programmée
  • I La Salle au duc de l'abbaye de Beauport Un bâtiment artisanal Paimpol, Côtes d'Armor- 22 162 07 Fouille programmée Sous la direction de Fanny Tournier S * 0EC, 1998 Les prises de notes et de photocopies sont autorisées pour un usage exclusivement privé et non
  • destinées à une utilisation collective (article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle). Toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n'est possible que dans le cadre du droit de courte citation, avec les références exactes et complètes de
  • l'auteur et de l'ouvrage. Par ailleurs, l'exercice du droit à la communication exclut, pour ses bénéficiaires et pour les tiers, la possibilité de reproduire, de diffuser ou d'utiliser à des fins commerciales les documents communiqués (loi n° 78-753 du 17 juillet 1978, art. 10). Le non
  • respect de ces règles constitue un délit de contrefaçon puni par l'article 425 du code pénal. Photo de couverture : un des trois masques vanne sculptés du passage vers la 1. FICHE S I G N A L É T I Q U E 3 2. INTRODUCTION 5 2.1 Présentation du site 5 2.1.1 La Salle au duc
  • 6 2.2 Étude archéologique de 1997 7 2.3 Organisation de la fouille 8 2.3.1 Générique 8 2.3.2 Remerciements 9 2.3.3 Délimitation des secteurs, implantation de la fouille et des sondages 11 2.3.4 Méthode et contraintes techniques 11 2.3.4.1 Étude du bâti 11 2.3.4.2
  • Sondages extérieurs 13 2.3.4.3 Le canal 13 2.3.4.4 Intérieur de la salle 15 2.3.4.5 Mobilier 16 3. É T U D E A R C H É O L O G I Q U E 3.1 Élévations 3.1.1 F a ç a d e sud 3.1.1.1 Essai de chronologie 3.1.2 La façade nord 18 18 18 23 25 3.1.2.1 Sondage extérieur 27 3.1.2.2
  • Essai de chronologie 31 3.2 Le canal 3.2.1 La conduite 3.3 Le pignon ouest et la galerie du Petit Cloître 32 34 44 3.3.1 Sondage 1 46 3.3.2 Sondage 2 50 3.3.3 Chronologie 54 3.4 Intérieur de la salle 55 3.4.1 Élévations 55 3.4.2 Les fourneaux 57 3.4.2.1 Fourl 59
  • 3.4.2.2 Four 2 61 3.4.2.3 Four 3 63 3.4.2.4 Four 4 65 3.4.2.5 Conclusion 65 3.4.3 La forge 67 3.4.4 La structure encavée 69 4. CONCLUSION 71 4.1 Essai de chronologie 71 4.2 La Salle au duc un bâtiment artisanal puis résidentiel 72 4.3 Perspectives 72 5
  • . BIBLIOGRAPHIE 74 6. ANNEXES 76 6.1 La céramique relevée dans le canal 76 6.2 Résultats de l'analyse au radiocarbone 78 6.3 Étude métallographique 82 1. FICHE SIGNALÉTIQUE S i t e N° : 22 162 07 Lieu-dit o u adresse LOCALISATION DE L'OPÉRATION 22 C o m m u n e : PAIMPOL
  • : Abbaye de Beauport, Salle au duc Département : Année c a d a s t r e : Section(s) et parcelle(s) : Coordonnées L a m b e r t Zone : Altitude : 10,00m x1 = x2 = x3 = y1 = y2 = y3 = IDENTITE DE L'OPERATION A u t o r i s a t i o n n° 1 9 9 8 / 0 1 valable du au 1998
  • . Nature : Organisme de rattachement : C o û t g l o b a l d e l'opération : 134 000,00 F Contraintes techniques particulières : S u r f a c e fouillée : 97 m 2 S u r f a c e estimée d u s i t e : m E m p r i s e d u bâtiment e n t i è r e m e n t fouillée : NON F o u i l l e
  • : - Vestiges immobiliers : - Vestiges COMMENTAIRE : L I E U D E DÉPÔT : d u m o b i l i e r : Dépôt des Côtes d'Armor des fonds documentaires : SRA Rennes N° d e s 1 0 à 2 0 d i a p o s l e s p l u s représentatives ( f o u i l l e e t m o b i l i e r ) : 1/1 à 2 0 / 1 ; 1/2 à 9 / 2
  • ANNÉE : 1998 RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS TOURNIER Fanny A U T E U R ( n o m , prénom) : COLLABORATEUR(s) : T I T R E : L a salle a u duc de l'abbaye de Beauport S o u s - t i t r e : U n bâtiment a r t i s a n a l Nombre de volumes : 1 n b r e d e p a g e s : 82 n b r e
  • d e f i g . : 55 nbre de planches : Figure 1 - Localisation de l'abbaye - Extrait de la carte I.G.N. au 1/25 000e 2. INTRODUCTION 2.1 Présentation du site Fondée en 1202 par le comte Alain de Goëlo, l'abbaye de Beauport a été concédée aux prémontrés de l'abbaye de la
  • Lucerne en Normandie qui avaient reçu un vaste territoire, des paroisses en Bretagne et en Angleterre, des moulins, des dîmes, des pêcheries, des 1 saleries et des bois . Le monastère est implanté sur le littoral des Côtes d'Armor, dans une anse abritée de la baie de Paimpol, au
  • débouché de deux vallées parallèles sur un terrain en pente faible (figure 1). Les bâtiments conventuels s'organisent sur le modèle cistercien, autour d'un cloître et ont conservé l'essentiel de leurs élévations (figure 2). Figure 2 - Plan général de l'abbaye (état actuel) 1 Geslin
  • de Bourgogne, 1855 2.1.1 La Salle au duc Ce vaste édifice, qui a conservé s e s élévations et s a toiture, s'élève au nord de l'ensemble conventuel mais ne se raccorde pas d'une façon orthogonale à l'aile est de l'abbaye. Une galerie ruinée, traditionnellement datée du XVe
  • siècle par son style et surnommée Petit Cloître , s'appuie tout à la fois sur le pignon ouest de la Salle au duc et sur le pignon nord du Chauffoir. La Salle est flanquée de deux escaliers extérieurs, dont l'un est édifié contre la façade nord-est et l'autre, dans le Chauffoir. Le
  • bâtiment est longé au nord par un canal en partie remblayé, intégré à l'oeuvre et ouvert en arcades côté Nord, ce qui a eu pour conséquence d'imposer un mur aveugle à la pièce du rez-de-chaussée. La salle présente un plan trapézoïdal de 26 m de long sur 8 m de large (dimensions
  • intérieures) qui dessine, à son extrémité nord-ouest, un petit avant-corps sous lequel passe le canal. Au rez-de-chaussée, la salle est éclairée, sur la façade sud et le pignon est, par des baies jumelées en lancettes, tandis que la façade nord est percée de fenêtres étroites ogivales au
RAP02287.pdf ((35). étude documentaire. étude documentaire préalable à la mise en valeur du couvent des jacobins de Rennes)
  • (35). étude documentaire. étude documentaire préalable à la mise en valeur du couvent des jacobins de Rennes
  • atemporelle D c c o u v c i té du P A T R I M O I N E ETUDE DOCUMENTAIRE PREALABLE A L A MISE EN VALEUR DU COUVENT DES JACOBINS DE RENNES Novembre 2005 Mise en valeur et A n i m a t i o n du PATRIMOINE SITE INTERNET : h t t p : / / w w w . d i s t r i c t - p a r t h e n
  • a y . f r / a t e m p o r e l l e . h t m INTRODUCTION La présente étude porte sur l'ancien couvent des Jacobins* de Rennes, acquis récemment par Rennes Métropole auprès du Ministère de la Défense. Elle s'inscrit dans une réflexion préalable à la réhabilitation du lieu, et
  • a pour objet de : - Connaître le bâtiment et ses annexes dans leur histoire et dans leur évolution Evaluer les perspectives d'une étude archéologique ultérieure. Documenter les travaux de restauration et le projet de réhabilitation. Cette étude est essentiellement basée sur les
  • documents, et ne comprend pas l'observation des bâtiments conservés sur le site. Le rapprochement - indispensable - entre l'analyse des archives et l'analyse architecturale et archéologique interviendra dans un second temps. Le couvent des Jacobins, ou couvent de Bonne Nouvelle, est
  • situé en bordure de la place Sainte-Anne, à l'angle des rues des Changes et de Saint-Malo. Au cœur de la ville actuelle, mais dans les faubourgs de la ville médiévale, i l forme un ensemble immobilier considérable dans un quartier en pleine expansion. L'architecture imposante de
  • l'église voisine Saint-Aubin fait passer au second plan le cloître des Jacobins, pourtant intégralement conservé. I l semble que la cession du couvent à l'armée, dès lafindu XVTJLTe siècle, ait condamné l'édifice à l'oubli. Les historiens d'art n'y avaient pas accès, et les historiens
  • du XLXe siècle ne pouvaient que se référer aux ouvrages des pères dominicains, traitant essentiellement du culte de Notre-Dame de Bonne Nouvelle, né dans ce couvent . Le sujet a bénéficié encore récemment d'un article de synthèse . Les grands érudits de l'histoire de Rennes ont
  • cependant relevé la richesse de la documentation concernant la fondation du couvent, à la fin du XTVe siècle. Les 1 2 * Jacobins ou Dominicains. Le couvent de Notre-Dame de Bonne Nouvelle (selon le vocable de l'église) est désigné comme le couvent des frères prêcheurs, ou Dominicains
  • au Moyen Age. Ces derniers sont plus fréquemment appelés les Jacobins à l'époque moderne, par référence au premier couvent de cet ordre, SaintJacques, à Paris. Le Grand, Albert, « Histoire de la fondation du couvent et chapelle miraculeuse de Notre-Dame de BonneNouvelle lez Rennes
  • , de l'ordre des frères Prédicateurs, le 15 août», Les vies des saints de la Bretagne armorique, Brest, 1837 (1ère édition 1637), p. 464-475 ; Puisard, Yves, Le triomphe du vœu de Rennes à Notre1 Dame de Bonne Nouvelle, Rennes, 1634 ; Plaine dom, Histoire du culte de la sainte
  • Vierge à Rennes, Rennes, 1872 ; Poisson, Abbé Henri, Histoire du culte de Notre-Dame de Bonne-Nouvelle, Rennes, 1938. Provost Georges, « Le vœu de Bonne nouvelle à Rennes (1632-1794) », Bulletin et mémoires de la société archéologique d'Ille-et-Vilaine, t. CVIII, 2004, p. 65-86. 2
  • lettres du duc Jean I V de Bretagne, considéré comme le fondateur, ont été publiées par Paul de L a Bigne Villeneuve, qui a également étudié un document exceptionnel : le devis de construction de l'église, établi en 1371 à la demande du duc . Ces documents, qui ont fait l'objet
  • récemment d'une nouvelle publication, ont largement été commentés : le débat porte sur le rôle réel joué par le duc dans la fondation du couvent, et ses rapports avec l'ordre dominicain . En revanche, aucune étude n'a été poussée sur l'histoire et l'évolution du couvent des Jacobins du
  • Moyen Age à l'époque moderne. Les publications les plus précises concernent essentiellement l'histoire des Dominicains au XVTJIe siècle . Les seules études d'ensemble sont celles de Paul Philouze en 1896, et Paul Banéat en 1905. Plus récemment, Philippe Legrand a proposé une synthèse
  • utile et bien documentée, quoique mal référencée . Tous ces travaux concernent avant tout l'histoire des Dominicains de Rennes, et moins l'architecture et l'organisation de leur couvent. 3 4 5 6 Après l'histoire des hommes, il convient aujourd'hui d'entreprendre une histoire des
  • lieux. Le rachat du couvent par Rennes métropole et son classement au titre des Monuments Historiques en 1991 ont permis un premier récolement des informations existantes sur les bâtiments du couvent. Diverses études ont été engagées ; il s'agit d'avant projets architecturaux, et de
  • notes ou diagnostics orientant la réutilisation future du site ; ces études intègrent une esquisse d'analyse architecturale . En dehors des observations effectuées par Alain Charles Perrot sur les façades donnant sur les rues de Saint-Malo et des Changes, aucune analyse du bâti n'a
  • été entreprise, mais les problématiques de recherche ont été bien posées. Parallèlement, des découvertes archéologiques à proximité immédiate du couvent ont souligné l'importance du site, au cœur de la ville antique. Les questions soulevées par l'évaluation du potentiel
  • archéologique doivent guider une nouvelle recherche documentaire . 7 8 L'étude documentaire que nous présentons aujourd'hui a été menée dans les fonds d'archives déjà connus des historiens, mais insuffisamment exploités : en premier lieu le chartrier du couvent, conservé aux archives
  • départementales dTlle-et-Vilaine, et constitué de 38 liasses ou registres (série 18 H). Il est complété par quelques liasses conservées aux archives municipales (GG 292). Les dépôts rennais conservent également des fonds constitués après la Révolution, et qui livrent de précieuses descriptions
RAP03499 (PLOUHINEC (29). Ménez-Drégan : Des Prénéandertaliens aux Néandertaliens à l'extrème ouest de l'Europe. Rapport de FP 2017)
  • PLOUHINEC (29). Ménez-Drégan : Des Prénéandertaliens aux Néandertaliens à l'extrème ouest de l'Europe. Rapport de FP 2017
  • Plouhinec, Finistère MENEZ-DREGAN 1 Des Prénéandertaliens aux Néandertaliens à l’extrême ouest de l’Europe RAPPORT DE FOUILLE 2017 Fouille programmée autorisée par l’arrêté n° 2017-120 et RAPPORT DE TRIENNALE 2015-2017 Responsable d’opération : Claire GAILLARD Adjointe au
  • responsable d’opération: Anne-Lyse RAVON Suivi de terrain et de laboratoire : Techno-typologie lithique et fouille : Anne-Lyse RAVON, Claire GAILLARD Géologie, géomorphologie, stratigraphie : Marine LAFORGE, Jean-Laurent MONNIER, Stéphan HINGUANT, Bernard HALLEGOUET Sédimentologie et
  • : Jean-Jacques BAHAIN, Christophe FALGUERES, Guillaume GUÉRIN, Norbert MERCIER, Pierre VOINCHET UMR 7194 - HNHP « Histoire naturelle de l’Homme préhistorique » UMR 6566 - CReAAH « Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire » Paris et Rennes Décembre 2017
  • Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents administratifs communicables au public, en application de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et portant
  • diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en
  • ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La consultation et l’utilisation de ces rapports s’effectuent dans le respect des dispositions du code de la propriété intellectuelle relatives aux droits des auteurs. Notamment en application de
  • l'article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective
  • ; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous réserve de
  • l’indication claire du nom de l’auteur et de la source (références exactes et complètes de l’auteur, de son organisme d’appartenance et du rapport); 3) la représentation ou la reproduction d’extraits est possible à des fins exclusives d’illustration dans le cadre de l’enseignement et de la
  • recherche, dès lors que le public auquel elle est destinée est majoritairement composé d'élèves, d'étudiants, d’enseignants ou de chercheurs directement concernés, et que son utilisation ne donne lieu à aucune exploitation commerciale. Le non-respect de ces règles constitue le délit de
  • contrefaçon prévu et sanctionné par les articles L.335-2, L.335-3 et suivants du code de la propriété intellectuelle. Renseignement : DRAC Bretagne : http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Bretagne Service Régional de l’Archéologie - Centre de documentation archéologiqu Campus
  • universitaire de Beaulieu - Avenue Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 Sommaire MENEZ-DREGAN I : RESUME DES CONNAISSANCES ACTUELLES .............................................8 MENEZ-DREGAN : ORIENTATION DES RECHERCHES ET CONTEXTE ACADEMIQUE .............. 12 NATURE ET IMPORTANCE
  • DU SITE .....................................................................................................12 PROBLEMATIQUE DE LA RECHERCHE ET PRINCIPAUX TRAVAUX ............................................................12 INSERTION DANS LES PROGRAMMES DE RECHERCHE DES DEUX
  • UMRS EN CHARGE DU PROGRAMME (UMR 6566 ET 7194) ............................................................................................................................... 15 ÉQUIPE SCIENTIFIQUE DE MENEZ-DREGAN
  • ........................................................................................17 RAPPELS GENERAUX SUR LE SITE DE MENEZ-DREGAN I ........................................................20 LES NIVEAUX D’OCCUPATION CONSERVES A MENEZ-DREGAN I ............................................................21 LES FOYERS DE MENEZ-DREGAN I : ETAT DES LIEUX
  • ..........................................................................22 PRESENTATION DE LA SEQUENCE STRATIGRAPHIQUE DU SITE DE MENEZ-DREGAN I ..............................30 MISE EN PLACE DE LA CAMPAGNE 2017 ............................................................................................36 LE DEROULE DE LA FOUILLE 2017
  • ....................................................................................................41 DISTRIBUTION SPATIALE DU MATERIEL ..............................................................................................53 TRAVAUX DE LABORATOIRE ........................................................................................................58 LA REDEFINITION
  • DU CADRE CHRONOSTRATIGRAPHIQUE DU COMBLEMENT DE LA GROTTE DE MENEZDREGAN I....................................................................................................................................... 58 LES APPORTS DE LA CAMPAGNE 2017 – NOUVEAUX LEVERS STRATIGRAPHIQUES
  • .................................61 ÉTUDE PRELIMINAIRE DE L’INDUSTRIE LITHIQUE DES COUCHES 8 ET 9 ...................................................68 ETUDE MICROPALEONTOLOGIQUE ET PETROARCHEOLOGIQUE DES SILEX DE L’US 9A (V. BOUJU) ...........82 LES CHARBONS DE BOIS DE MENEZ-DREGAN I, CAMPAGNES D’ANALYSE 2015
  • -2017 ............................97 PREMIERS RESULTATS DES TESTS PALYNOLOGIQUES DES SEDIMENTS DU SITE DE MENEZ-DREGAN (PLOUHINEC, FINISTERE). ..............................................................................................................104 PALEOPARASITOLOGIE
RAP02786.pdf (GOUESNAC'H (29). le dépôt de l'âge du bronze de la route de l'Odet. rapport de sondage)
  • GOUESNAC'H (29). le dépôt de l'âge du bronze de la route de l'Odet. rapport de sondage
RAP03347.pdf (Les premiers peuplements de l'ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne. Rapport de PCR)
  • projet collectif de recherches
  • Les premiers peuplements de l'ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne. Rapport de PCR
RAP02507.pdf (JANZÉ, LE THEIL-DE-BRETAGNE (35). axe Bretagne/Anjou, tranche 1, section Janzé/Le Theil de Bretagne. rapport de diagnostic)
  • JANZÉ LE THEIL-DE-BRETAGNE
  • opération préventive de diagnostic
  • JANZÉ, LE THEIL-DE-BRETAGNE (35). axe Bretagne/Anjou, tranche 1, section Janzé/Le Theil de Bretagne. rapport de diagnostic
RAP00932.pdf (CORSEUL (22). le bourg. école publique / terrain des sports. rapport de sondage)
  • CORSEUL (22). le bourg. école publique / terrain des sports. rapport de sondage
  • PROJET ARCHEOLOGIQUE DE CORSEUL Commune de Corseul avec Vaide du Conseil Général des Côtes d'Armor et du Ministère de la Culture et de la Francophonie Service Régional de l'Archéologie de Bretagne 1993 Sondage Ecole publique Hervé KEREBEL Service municipal d'archéologie de
  • Corseul CORSEUL- LE BOURG Ecole Publique La réalisation des différents projets de construction, programmés en 1993, nous a amené à élaborer quelques opérations de sondage ou de surveillance de travaux dans le bourg de Corseul. Les nouvelles constructions n'entraînaient nullement de
  • destruction de vestiges. Lorsque des fondations étaient nécessaires pour la bonne stabilité de l'édifice, elles étaient conçues de manière à éviter tout contact avec les vestiges. Dans le cas du jeu de boule, les pieux devant prendre assise sur le sous-sol et donc détruire d'éventuels
  • vestiges ont été remplacés par une semelle de béton armé, limitant ainsi la profondeur des fondations. Dans le cas de la salle de motricité de l'école publique, les fondations sont également restées au-dessus du niveau supérieur des vestiges. Malgré ces précautions, il était tout de
  • même important d'effectuer des sondages non destructeurs à l'emplacement de ces édifices afin de : - limiter encore le risque d'éventuels dommages aux vestiges - vérifier la nature des vestiges conservés avant qu'ils ne soient recouverts et donc, plus accessibles. I. Salle de
  • motricité de l'école publique (site n° 22 048 054 AH) : Le projet de la future salle de motricité de l'école publique étant situé à quelques mètres des vestiges de la fouille du Champ Mulon, il était intéressant d'estimer la qualité des structures conservées à son emplacement (parcelle
  • AB.321). Deux tranchées d'une dizaine de mètres chacune ont donc été réalisées. La première, le long de la clôture avec la parcelle située au nord (AB.43), n'a pas révélé de niveaux archéologiques bien distincts. La stratigraphie d'une soixantaine de centimètres était surtout
  • caractérisée, en partie basse, par un limon d'une couleur marron-vert que recouvrait directement les remblais apportés lors de la réalisation du parking qui précédait la nouvelle construction. L'autre tranchée, le long du mur nord de l'école publique, a révélé un niveau argileux jaune
  • comprenant quelques blocs de pierre et des tuiles. Il pourrait s'agir d'un niveau de destruction d'un bâtiment à pans en pisé. Par soucis de conservation des niveaux archéologiques, il nous a paru préférable de limiter le sondage au sommet de ces couches encore en place. II
  • . Surveillance des travaux du jeu de boule : Comme pour tous les chantiers effectués dans le bourg de Corseul, nous assurons une surveillance des travaux d'excavation. Pour le jeu de boule, les pieux de support ont été remplacés par une fondation de béton armé disposée dans une tranchée de
  • 0,40 m de profondeur. L'importance des remblais dans cette zone de la ville antique devait permettre de réaliser ces travaux sans entraîner de destructions de vestiges. Une surveillance des travaux d'excavation était tout de même programmée en cas de surprises. Dans l'ensemble, les
  • tranchées n'ont abordé que des remblais modernes. Dans l'angle nord-ouest de l'édifice, elle à tout de même mis au jour un cailloutis bien damé pouvant correspondre à une chaussée de voie peut-être orientée nord-sud. III. Conclusion : Les données recueillies lors de ces sondages restent
  • toujours très modestes. Leur traitement à long terme peut cependant s'avérer intéressant et les renseignements apportés aujourd'hui, pourraient peut-être un jour s'intégrer dans un ensemble plus vaste fournissant des indications précieuses sur l'organisation de la ville antique. Il est
  • donc nécessaire de recueillir toutes ces informations qui mêmes modestes peuvent nous aider à mieux comprendre le site.
RAP02582.pdf (LIFFRÉ (35). l'enclos 1 du site des Sept Chemins. forêt domaniale de Liffré. rapport de sondage)
  • LIFFRÉ (35). l'enclos 1 du site des Sept Chemins. forêt domaniale de Liffré. rapport de sondage
RAP03463 (PLABENNEC (29). Motte castrale de Lezkelen. Rapport de fouille de auvetage)
  • PLABENNEC (29). Motte castrale de Lezkelen. Rapport de fouille de auvetage
RAP03464 (PLABENNEC (29). Motte féodale de Leskelen. Rapport de fouille de sauvetage)
  • PLABENNEC (29). Motte féodale de Leskelen. Rapport de fouille de sauvetage
RAP03465 (PLABENNEC (29). La motte féodale de Leskelen. Rapport de fouille de sauvetage)
  • PLABENNEC (29). La motte féodale de Leskelen. Rapport de fouille de sauvetage