Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

1169 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02538.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). persivien, étude d'un tronçon des aqueducs romains de vorgium et de leur environnement immédiat. rapport de fp 2009)
RAP02428.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). Persivien, étude d'un tronçon des aqueducs romains et de leur environnement. Rapport de FP 2008)
RAP00387.pdf (SAINT-SULPICE-LA-FORÊT (35). l'abbaye. rapport de fouille programmée annuelle.)
RAP01689.pdf (OUESSANT (29). mez notariou. rapport intermédiaire 2000 de fp 2000-2002)
  • . Une perle en pâte de verre bleu turquoise retient l'attention, avec ses trois ocelles délimitées par un filet blanc. J. Roussot-Larroque pense pouvoir la dater du Bronze final. Plus précisément, elle y voit un spécimen de perle produite dans les ateliers de Frattesina di Fratta
RAP00565.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • ' 'Possible' L 4 (2.3%) 26 (14.9%) 34 (19.5%) F 5 (3.2%) 22 (14%) 40 (25.5%) C 9 (6.8%) 21 (15.9%) 26 (19.7%) Total s 18 (3.9%) 69 (14.9%) 100 (21.6%) Ail types 64 (36.8%) 67 (42.7%) 56 187 (40.4%) (42.4%) Fields 174 157 132 463 wal ked (Percentages of fields walked per transect
  • , then, di stincti vely 'blank' zones within the four communes and by contrast zones that tend to produce greater or smaller surface scatters. Either natural schiste or conglomerate are usually présent on the surface of fields in ail three transects, as also is imported 'roofing' si ate
  • the field, with no obvious clustering; magnetic susceptibil ity readings did not vary very much. Quantities of pottery, and of brick and tile especially, were low: 0.41 sherds of médiéval pottery per square (2.72g), 0.55 sherds of post-medieval pottery per square (4.4g) and 0.29
  • expanses of meadow and woodl and and diversions of streams and roads for essentially aesthetic purposes [Astill and Davies 1982b: 22]). An area of 0.62 hectares was walked, yielding 0.31 Roman sherds per square (2.77g), 0.52 médiéval sherds (2.72g), 1.15 post-medieval sherds (4.1g
  • away. 0.41 hectare was walked. No pre-medieval or médiéval pottery was recovered and no brick or tile; but 0.05 sherds per square of récent post-medieval pottery were collected and eleven pièces of haematite (1561g). There was little variation in magnetic susceptibil ity readings
  • size is 0.44 hectare. In the early nineteenth century it was part of an area of water meadow, 250m from the nearest settlement of Le Cleu. 0.3 Roman sherds per square were collected (2.11g), with 0.4 médiéval sherds (1.63g), 0.31 post-medieval sherds (1.71g) and 2.38 fragments
  • course, sometimes fields by inhabited settlements produce plenty of material, such as other parts of Gaincru, the field beside La Charmille on the outskirts of Ruffiac, and those beside the château of Peccaduc; most notable are the quantities in and lO around the small settlement
  • and early twentieth centuries. Given that vacated buildings are often left to di sintegrate , collapsed buildings are likely to leave a surface scatter of schi ste; where this is distinguishable from natural, the distinction ought I \ to be noted since the material may be just
RAP03498 (Les zones côtières et les évènements climatiques. Rapport de PI 2017)
  • Commune principale Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) Perros Guirec Ploumanac’h 2014 AB . 42 . Commune secondaire(s) (s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI
  • [ INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H Quantité Commentaire sur l’interprétation MOBILIER 0RELOLHU VLJQL¿FDWLI GpFULW HW FRPPHQWp &RQWH[WH GX PRELOLHU : /LHX
  • principale Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) Pleubian Porz Ran 2014 2$ . Commune secondaire(s) (s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV
  • charbon. Lors de la visite de terrain, aucune stratigraphie claire n’a pu être établie, cependant, cette couche se trouve entre l’humus dans le niveau supérieur et un limon dans le niveau inférieur. INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH
  • CHRONOLOGIE 3pULRGH GH GpEXW ,QGpWHUPLQp ? VLqFOH GDWH 3pULRGH GH ¿Q ,QGpWHUPLQp ? VLqFOH GDWH 237 Indicateur de période : Attribution culturelle : &RPPHQWDLUH VXU OD FKURQRORJLH $FWXHOOHPHQW LO Q¶HVW SDV SRVVLEOH GH UHQVHLJQHU OD FKURQRORJLH
  • Commune principale Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) Pleubian Olonne 2015 2$ . Commune secondaire(s) (s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV
  • DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Structures (illimité) Doute (?) $I¿[H $I¿[H Quantité $PDV FRTXLOOLHU ,QKXPDWLRQ Commentaire sur les structures 'DQV OD SDUWLH QRUG GH O¶vOH SUpVHQFH G¶XQ HQVHPEOH G¶RVVHPHQWV KXPDLQV PpGLpYDX[ GDQV XQ DPDV FRTXLOOLHU GH
  • O¶kJH GX )HU INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H $PDV FRTXLOOLHU Quantité 6pSXOWXUH Commentaire sur l’interprétation /D VpSXOWXUH PpGLpYDOH D pWp FUHXVpH GDQV O¶DPDV
  • Braz Commune principale Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) Pleubian Olonne 2014 2$ . Commune secondaire(s) (s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI
  • HVW GH O¶vORW INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H Quantité 3URGXFWLRQ GH VHO Commentaire sur l’interprétation /HV pOpPHQWV G¶DUJLOH FXLWH VRQW GHV UHVWHV GH EULTXHWDJH
  • URPDLQ DYHF OD SRVVLEOH SUpVHQFH G¶XQH QpFURSROH DQWLTXH $SUqV XQH QRXYHOOH YLVLWH VXU OH VLWH QRXV SHQVRQV TX¶LO V¶DJLW SOXV YUDLVHPEODEOHPHQW G¶XQ DQFLHQ VLWH GH SURGXFWLRQ GH VHO GH O¶kJH GX )HU PDWpULDOLVp SDU OD SUpVHQFH G¶XQ DPDV GH EULTXHWDJH /D SRVLWLRQ GX VLWH HQ
  • principale Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) Pleubian Olonne 2014 2$ . Commune secondaire(s) (s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV
  • PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Structures (illimité) Doute (?) $I¿[H $I¿[H Quantité $PDV FRTXLOOLHU Commentaire sur les structures 3UpVHQFH G¶XQ DPDV FRTXLOOLHU SULQFLSDOHPHQW FRPSRVp GH SDWHOOHV INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH
  • GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H $PDV FRTXLOOLHU Quantité Commentaire sur l’interprétation $FWXHOOHPHQW VHXOV TXHOTXHV WHVVRQV GH FpUDPLTXHV RQW SX rWUH PLV HQ UHODWLRQ DYHF O¶DPDV FRTXLOOLHU HW TXL QH SHUPHWWHQW SDV GH SUpFLVHU OH
  • Braz Commune principale Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) Pleubian Olonne 2014 OA . 1209 . Commune secondaire(s) (s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI
  • OLPRQ XQH ¿QH FRXFKH SUpVHQWH GHV FRTXLOOHV DVVRFLpHV j GHV SLqFHV OLWKLTXHV INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H Quantité Commentaire sur l’interprétation 0RELOLHU VLJQL
  • principale Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) Pleubian Olonne 2014 2$ . Commune secondaire(s) (s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH
  • [LPLWp INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H Quantité Commentaire sur l’interprétation 0RELOLHU VLJQL¿FDWLI GpFULW HW FRPPHQWp : MOBILIER QXFOpXV EU€Op HQ VLOH[ pFODW HQ
  • principale Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) Pleubian Olonne 2014 2$ . Commune secondaire(s) (s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH
  • PRUSKRORJLH RX DXWUH Structures (illimité) Doute (?) $I¿[H $I¿[H Quantité $PDV FRTXLOOLHU Commentaire sur les structures 3UpVHQFH G¶XQ DPDV FRTXLOOLHU DX VXG RXHVW GH O¶vORW FRPSRVp PDMRULWDLUHPHQW GH SDWHOOHV INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU
RAP01760.pdf (OUESSANT (29). mez notariou. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 2000-2002)
Rennes. 61-65 rue d'Antrain (RENNES (35). 61-65 rue d'Antrain. Rapport de diagnostic)
  • archéologique Organisme de rattachement Responsable scientifi ue de l’opération icolas Ménez, Inrap niveau d apparition des vestiges - I onnées ad inistrati es, tec ni ues et scienti i ues Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Mobilier nb di ice ublic Industrie
  • lit i ue In érieur di ice reli ieu Industrie osseuse Mo en di ice aleolithi ue u érieur éra i ue ilitaire cories ti ent Mésolit i ue et i aléolit i ue Vé étau tructure unéraire Voirie aune Ancien uits lore Mo en abitat rural Néolithi ue Récent Ob et Ar e
  • relevées ni même caractérisées par les archéologues pour des raisons de sécurité. ig 15 lan asse de la tranc ée 1 a ec our is, Inra localisation des lo s ig 16 et 11 oto ra ies redressées des lo s 10 A Ma é et N Ménez redresse ent eblanc, Inra 15 N Tr 1 otos : 11 m 0 16 m
  • m 5 10 25 m m Tranchée 1 - Log 10 5m m 0 5m Tranchée 1 - Log 11 m m 1 3m ig 1 0m 1m 2m m m m 5m SE 0 NO 1 rinci ales sé uences strati ra 5m m 2 3 i ues obser ées au sein des lo s 10 et 11 1009 1003 4 N Ménez et 1008 1007 1004 1001 1000
  • , ). Inra R O de dia nostic Rennes, Ille-et-Vilaine, 61-65 rue d Antrain Tr 2 ig lan asse de la tranc ée 2 a ec localisation des lo s et des a es de cou e our is, Inra N 20 5 2 20 2 2025 m 202 200 m m 20 1 201 2010 m 2005 m 200 0 5 10 m Le substrat s 5 , constitué
  • du sondage profond SD.2 qui esure environ 6 . ig m 5m m m 5m m m 5m m m 1 oto ra ies redressées des lo s , 8 et 0 1 aillieu et A Ma é redresse ent Tranchée 2 - Log 8 Tranchée 2 - Log 7 otos : 2m 0 0 eblanc, Inra 1 Tranchée 2 - Log 9 1 2m 5 10 m II
  • coupe Séquence 2 Séquence 3 Séquence 4 Enrobé Substrat Tranchée 2 - Log 9 our is, Inra 2044 2039 NE MR2010 2042 0 N Ménez et CN2020 2032 FS2042 2043 i ues obser ées au sein des lo s , 8 et 2048 2045 2049 2050 2047 2000 2m coupe 2036 2035 2003 2000 Tranchée 2
  • stratigraphie de la tranchée. 5. a lecture ne de la stratigraphie per et par ailleurs de distinguer plusieurs pro a les séquences de co le ent s 2055, 2054, 2053, 2052 et 205 dans un pre ier te ps, puis s 2050, 204 , 204 , 2047, 2044, 203 et 204 . Inra R O de dia nostic Rennes, Ille-et
RAP00494_2.pdf ((22)(35). nord de la haute Bretagne. arrondissements de Dinan et de Saint-Malo. rapport de prospection inventaire)
  • parcelle 64, section DI, cadastre de 1966 Lieu-dit : Le Bas Houx Coordonnées Lambert I : X = 314.600 Y « 88.500 L. LANGOUBT, lors du vol du 27 Juin, a découvert un enclos à fossé. On y distingue nettement une entrée. CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE SAINT MALO DECLARATION (partie
  • semblent trahir la présence d'un enclos. Une structure rectangulaire est très nette. CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE SAINT MALO DECLARATION ( partie A -RECHERCHE DE a DEC03YE1TE remplir per EFFECTUEE : PROSPECTION le prospecteur) AERIENNE CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE Aitur
  • de prise de rie (1) Bip. Ci». JOINTES Aiiaalies I »* Siti i H/P Niaéri de piatt sir le site (
  • (1) g Aat.alies riréiatriets : -89-25- Qfbh-CA Siti I H/P ■ Xa.éra it piati sir le site (
  • Direction Antiquités) Haaéri I IDENTIFICATION Niaèri aiteir Dite de prise de ne (2} (1) à iidiu" d'»* (2) pur les vies DES l> aesirt prises PHOTOGRAPHIES Directiu de prise de ne (1) di pissikle. après la déciuverte. JOINTES Aaaaalies rirélatriets de site li J i Di». Ci
  • ». site i* Siti / H/P JOINTES Axiailies Xxaéri it piati sir; le site (it 931 i 3!)) i rtrtlatricts ï i 1 (1) à la tttxtacr dais (2) pivr Its vaei la aesire prises di après la pissikle. déceurerte. i Date de réteptln: 1989 PLELAN LE GRAND 35 Fragment d'épée ou
  • site (le 801 i 3 3 3) i rtïtlatriets * ï -89-35-<~Oi ! j (1) à IidiMer dais (2) iiar les vues la aesire prises di après la pissiile. I Date de rteettlii: ! déceurerte. i "6 1989 PLERGUER 35 I Enclos rectangulaire de type gallo-romain parcelles
  • (1) -89-3-5^-03. . _3. S_>^AÀ_- Direction Antiquités) 'i sa tri f IDENTIFICATION la des O-J-"^ réservé JOINTES "? Anaalies révélatrices - Jî/LttOLjû- 4-- -NCS4fc>- - f Si|. ; ' dt site ! Cl». '. 1*1 Sltl H /P "" "i Niaèri de pbiti sir le site (di 901 i M
  • ) I î i I t | 't j \ 1 ^j (1) à iidiiier dais (2) pur les vies la aesirt prises di après la passible. -, — ' Date découverte . — de rtcc9t.1i: 1989 PLESDER 35 Structure carrée avec fossés annexes parcelle 193, section Bl, cadastre de 1983 Lieu-dit : La
  • ) : la r a ser va Direction Antiquités) Hsaéri de site J* IDENTIFICATION DES Date de prise de ne (2) Niaéri aiteir PHOTOGRAPHIES Directiai de prise de ne (1) Di». Ci» JOINTES Axiaalies Slti I H/P Xiaèra de pbati sir le site MI 531 i ois) rirélatricts l A (1
  • ) a lidipier dais (2) piar les Yaes la aesirt prises di après la passible. décaurerte. L
  • di passible. (2) ptar les vues prises après la déciuverte. --i ! Date de riteitlu : - i 1989 SAINT-DOMINEUC 35 Voie ancienne et structures de parcellaire parcelles 100 à 102,95 à 97, 154 et 550, section Al, cadastre de 1982 parcelles 567, 568, 572 et 296, section A2
  • : Ciirdaaaées M* 6 1/25 000 : A C-WYtCUi. V\t
  • Direction Antiquités) Niaéri IDENTIFICATION Date it prise it ne (2) DES PHOTOGRAPHIES Oirectiai de prise de ne (1) (1) à iidiiier dais la aenre di passible. (2) pur les vaes prises la des ! Niaéri aattir i) après la déetuterte. JOINTES Aaïaalies rirélatriets I Bip. Ci
RAP00150.pdf (ARZON (56). le Petit Mont. rapport de fouille programmée.)
  • circonscrit le bunker les a réduits à une seule assise. Cette z one remblayée après la construction du bunker a apporté assez peu de mobilier; on y reconnaît surtout de la poterie commune de l'âge du Per ou gallo-romaine. Quelques tessons décorés appartiennent à une céramique lustrée de
  • béton.Le relevage a fait apparaître sur la face à terre toute une série d'arceaux traités à la façon des gravures de la dalle C5 de la chambre (style de Gavrinis). B — La fouille du couloir s'est effectuée en déplaçant tour à tour les éléments1, du dallage numérotés DI,D2,D3.DI étant la
  • au guillochis (cliché LO )» n° 27,28,29 : Fragments de terra nigra.n° 30 : Petit tesson en terre grise à décor ondulé. n° 31 : Fragment de rebord de vase ou amphorette à cannelures► n° 36 : Fragment de rebord en terre ocre,décor au gùillochis. n° 41 : Gros fragment d'écuelle en
  • .CLOCHER SfG ILDA5 O co T) O M O co 00 ir> O M O tv CD lO O C\j O o 00 00 CT) 00 o O c\j C\) (b o o O o irs O cr> cri O 295010 O O T) T) CM C\J CM en io o CM O
RAP00650.pdf (ERGUÉ-GABERIC (29). salverte melennec. rapport de fouille préventive)
  • compléteA une pantie du Aumu de {ío¿¿é¿ di^icilement vii>iblej> du ¿ol. POLLA V évaluation de la pAo^ondeuA deó ¿tAuctune^, leA meéuAeò ont eté pAiòeA apAè¿ le décapage de la teAAe végétale et ¿anA teniA compie de V épai^AeuA de celle-ci [entne 0,20 et 0,40 m). L'uAgence dei
  • n° 3 et 4), les> caAactérlstlques du {¡osse, cAeusé davs l'arène, ttanchent netteme avec celles des aulAes sttuclutes.1 La largeuA varie di 1,80 m à 3 m a V ex itèmlté ¿ad et la prolonde.uA attelnt 1,10 m, et sutloul, le prosit en 11 blen accuse. Vavii la coupé bb', le
  • Qulmper, en parilcullet le {ossé T2 [c{. J.-P. Le Blhan - [Hllages Gaulols et Patcellaltes Antlqu Cahleu de QuimpeA de Solvette et le {ossé T2 du Braden présentent des di- menslons Idenllquei, une latgeut moyenne de 2 m au somme1 et une pro{onde de 1,10 m sous le nlveau du sol vletge
  • le {osse de Solvette, V altérallon de l'arène, granltique n' est pas unl{orme et une dutelé dl{{érente peut entr net une lrtégulat,ité du cteus emeni dès l'Age du Tet. il est également di{ {Ielle de savolt si ce {ossé étall doublé d'un tatui, le rempllisage étanl relativemenl
  • - Structures d'Habitats et Fortifi- cations de l'Age du Ten en Fiance Septentrionale - Mémoire de la S.P.F. Tome 18 - 1984 - p 119) . Melennec - Etude des {¡QAAéÀ décoúveAts 'lo/U du décapage de la zone d''empA de déblaú. (c¿ fig 8 à 11, photoA n." 9 et 10) Comme  SalveAte, leA
  • ' et dd' (cf f i g 11, photo n° 10) leA doubler foAAéA 3 et 6 ont deA caractéristiques identiques à celles deA vestiges de parcellai déjà étudiés à SalveAte et Melennec et on peut, à titre d'hypothèse, attribuer leA ensembles 3, 5, 6 â un paAceliaiAe bocageA déjà aAOAé lo/vi de la
  • paA la blocaille du muA. PAéclso que days ce type de bâtiment, ¿eule la paAtie au de¿¿u¿ du ¿ol di¿po¿e d'un muA à deux parements, la. partie ¿e trouvant dans la ^¿¿e étant costruii avec un parement intérieur et une blocaitle entre le parement et la paroi de la ^¿¿e. Le parement
  • jouant le rôle de faîtière. Sur cette faî- tière, ainsi que sur les sommets des deux poteaux, viennent s'appuyer des per ches. Sur ces perches, des pannes courbes sont fixées afin de recevoir la co verture en chaume. Ces perches .peuvent être appuyées soit sur le mur (recons
  • de quelques pierres et de petits trous, même si cela se fait sans trop de moyens. y Rennes, le 17 décembre 1985 Stéphane PENNEC Bibliographie BARRAI I ALTET XavieA [1984] . - "Bulletin kit,tonique archéologique et histoire d l'ont ou Moyen Age", in : Mémoires de lo ¿ociété
  • " in : Bu de la ¿ociété d'archéologie du Finistère, Tome XCUIII, p. 78-79 . Tyvologie Primitive, TI' : tipi "radice", ouvrage collectif, univensité di Fire ed Hinéa, 1981. \ Fig 4 : céramique onctueuse de forme inédite (numéro d'inv. 20) Fig 6 : forme' entière de marmite en
RAP00456.pdf ((22)(35). nord de la haute Bretagne. rapport de prospection inventaire)
RAP01920.pdf (PLOUHINEC (56). la villa de Mané-Véchen, étude des peintures de la salle ab. rapport d'étude dans le cadre de la fouille programmée)
RAP01171.pdf (SAINT-MALO (35). la cité d'Alet à Saint-Servan-sur-Mer, rapport de fouille programmée)
  • p 3 , w w le et mesure «urrtro» deux jAtsw* 50 de larga, Satoas«aat 4 peu pié» I I s |l de jírafoadottr» ¿a tefaiaerai óe rapport par l«évaeattaa de aotra expooition afi» étóolagiqu© á la f©ur Solidor^Elle fut ggám a l*aaabillt¿ de l^Ji^Mtelvatta di» timrnoata ífietariques qttl
  • . * . « . * . » » 3 0 f r s 88 Studio DAVUJ (St«Serran) Tirages et développements pfcofcoe•....«91 f r s 00 33 agrandi ssenent c 18X2^ 1 cliché reproduction plan pour panneaux d * exposition ..131 f r s 00 f r a i e de bureatt»eorr©spoadaaee,#*#»»# 12fre 1000 f r s TOTAL 1 87 1Ô00 f r s 00
RAP00343.pdf (HIREL (35). l'aupinière-le paradis. atelier de briquetage. rapport de fouille programmée annuelle.)
  • proportion (environ 3 ) , on s retrouvé a» s tâs.'-oa® provenant en fait de le couche , „• ai» arraché» * c e l l e - c i par lea labours . 0» & -,-u re aar euer s * on di».qu» de lo-:b , percé d'un trou , pouvant ftre «oit une fuseiolle , soit un peso» , deux frappent? de statuette en
  • d'y voir un prcuuit de Gaula Peatrfil S a A a usai il peut s'a,, ir c'mne ore- uction «u tout c '«but du 1er siècle ap iî»C» - un fragsaat a» pied de vase ( .a) de petit di&iaètre . Le profil du pied et IV.,,,00e per at teat de dire qu'il «»spit d'un pro-.mit pré-fl avian da la
  • sol initial de l ' a t e l i e r fouillé , servit d» b M e pour t*emêm.^mm»t d'un foyer , "1" ent e s s e n tiel de i*installation . L»- débris d» briquetages » dispersés m Nord du foyer»»©trouvaient au jud d'uu Soi, é ¿oubli d'un talus Lo couche k f reœbisi continents
  • structure sembla inédite • ctuellement o n ¿tadie la corrélation entrai'eau de ser dis,ocible et le volume de® godet© retrouvés • ie d*a©&fcr
  • -!- tenta do céra ique terre nigra au? for--.es indéfinissables (?.'-. .«) * • , lu -.-letire borda de coupe.- au? 1 anses sup 'rieures qu«el-vertie«lo» (terra aigrt) . Lèvre ronde (. - ' - -..')» - ua fond plat découpi % le ficelle . lite brique-brune , rugueuse t - ua fond de poterie à
  • . -vlrill'e Cette étude , eu« •' osrieur •-. " '•":•• - --m« l'on vu-recel® très sincèr -- ®nt » p«;.eet de «Jeu?. approcher la Cafc; ue fonctions- „«ut de 1«atelier eC couvert. Il est lut ère-/.. • nt de ¿écrire les aécouverte« de ce» poteries couche' par couchera iatêgra&t los tardes de
  • une identification afire (le font était tréa- fia : ) # ^iaaètro i&xiaus t a eau - un très fin fond • e -atit vas® d® fer .a ind'-t, raie ble ( -S) , Pâte «t enrobe orangé® *at fin ^oip:a*uae. eat réalisé . 'existence de très fiaoa particules drill .'¿tea , icacaes per et trait
  • ¡raufetenque * - un fre est de plat d'assess pruid dis • être ('0 . 1 la fora» ni le chronologie exactes ne ; euv .-nt itr» avsacée.' mai» .*te et ea/obe sont tout pr»'cit?r. . «¿fee chronologie v. l'ait slailai*»» aux t' ; -.on» • , 77Apourrait Stre acPsise». - orme iaaéflnia^ .aie
  • -'? ( * ) avec ce tràr beau verni a brillant c< ract risti ue de la 'raufeaeaqae à 1 * époque - ibère--l ude. Per ter-a-oîa a poterie «Paillée aoat le« prineiaaujr iadieea de datation que l'on a exploité * On reproduit , en rroupsnt les tassons couche par couche ta t a b l e a u r é a l i s