Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

2097 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00568.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • ' collection. Late IronAge/early Roman pottery was recovered (maximum 6 sherds per 5m square) and this tended to concentrate in two areas in the field. The much larger quanti ty of médiéval pottery (maximum 22 sherds per square) had a si mi 1 ar distribution, while the post— medi eval
  • sherd of late Iron-Age/earl y Roman pottery (Fabric 15) and one sherd of vessel glasB. This had a light olive-green colour. Further down the slope, within 10m of pit 17, two ditches were located which had a similar character; both had shallow 'U' shaped profiles; and were apparently
  • dug parallel, 6.4m apart. Ditch 19, 1.75m wide and 0.6 m deep, had within its fill (20) two sherd s of late Iron- Age/ear 1 y Roman pottery (Fabric 13) and 6 small pièces of iron— working slag. The more northerly ditch, 2:4, had a primary silt (60) with no finds and then a loam
  • produced several -features. On the highest part o-f the slope there was an irregular pit (44) appro;: i matel y 1.8m in diameter and 0.1m deep, whose -fill (45) produced 1 sherd o-f late Iron—Age/early Roman pottery (Fabric 12), 1 sherd o-f grey coarse ware (Fabric 57) and some roofing
  • tile (Fabric 1, 0. 778kg) . Another, smaller pit (27) had been eut into this fill (1.35m in diameter, 0.1m deep), and the fill (26) of this pit contained 1 sherd of late Ir on-Age/ear 1 y Roman pottery (Fabric 13). Farther down the slope (8m from pits 44 and 27) were three
  • intercutting pits. Pit 32 (0.62m in diameter, 0.15m deep) had been the first to be eut and bac kfi lied (31); it contained 1 sherd of late Iron-Age/earl y Roman pottery. Two pits were then dug partly into 32 and 31 and partly into the natural. Both were about 0.5m in diameter and 0.1m deep
  • and ditches. A f 1 at-bottomed ditch, 0.5m wide and 0.2m deep (42), was e:;cavated; its fill (41) contained a ri m of a late Iron-Age/earl y Roman fabric (Fabric 13) and 7 sherds of grey coarse wares (Fabrics 57 and 100) with a small quanti t. y of ceramic roof tile (Fabric. 1, 0.81kg
  • ). There was a sub-rect anqul ar pit në;
  • tile (Fabric 1, 0.778kg). A large ditch (61), 2m wide and 1.5m deep, was located two mètres farther down the slope. It had a 'U' shaped profile and its primary fill (59) contained a late Iron-Age/Roman rim sherd, a terra-ni qra-type spout of a f lagon and a sherd from what seems
  • there was a ditch terminal (34), 0.62m wide and 0.25m deep. The fill (33) produced the largest collection of pottery from the site - 25 sherds. The majority (13) were of a late Iron-Age/earl y Roman fabric (Fabric 12) , but there was also a terra-ni qra-type base D -f a bowl (Fabric 65), a rim
  • profile, 1.85m wide and 0.6m deep, was also found and a rim of a bowl in a late Iron-Age/earl y Roman fabric (Fabric 14) was found in the fill (35), with two fragments of tile (0.022kg). The remaining features were located at the northern, val 1 ey-bottom , end of T41. An isolated
  • the résidence was occupied; this at times involved some recutting of ditches. The résidence appears to have gone out of use before the late Roman period, as is implied by the fill of the ditches; if the field continued to be worked for a time it was either not manured or manured directly
  • of an area around the château which had been landscaped to create wide avenues, fishponds, meadow and large rectangular blocks of arable near métairies. The château has several lintels dated to the 1660s and had clearly been built by the late seventeenth century; the area may already have
RAP00566.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • features, Work on the excavation was eventually abandoned in the main season because of the rising water table; however, the smal I team that returned in late April was able to complète the trial. Altogether excavationtook place on 8 days, with an average of 6 people per day, thereby
  • century and nothing suggests that the structure was of greater antiquity than that. Ditch détails IA = Iron Age pottery No. Width Depth Shape (m) (m) T15/4 .50-70 .50 ^ J . 85 . 80 2-2 . 70 . 78 . 78 .50 . 48 . 70 . 90 1 50 T16/8 . 58 T16/9 . 70 T16/56 T16/23 1 . 70 . 30 T 16/24 1.0
  • T15 and T16 clearly do so. Although there is no défi ni te structural évidence, the assemblage coming from the pit group 7 can only be interpreted as settlement débris. The pottery forms suggest a very late Iron Age, or very early Roman , date» The similarity in form and fabric
  • activities taking place within small enclosures beyond the residential area» One possible interprétation of H80, then, is that it was the site of a late prehistoric settlement, the focus of which lay in the west of HSO and beyond it, with associated enclosures to the east » A92
RAP01939.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). un quartier de la ville antique de vorgium. les fouilles de la réserve archéologique de Carhaix, rue du Dr Menguy)
  • CARHAIX-PLOUGUER (29). un quartier de la ville antique de vorgium. les fouilles de la réserve archéologique de Carhaix, rue du Dr Menguy
  • UN QUARTIER. DE LA VILLE ANTIQUE DE VOKG/UM Les fouilles de la Réserve Archéologique de Carhaix-Plouguer (Finistère) (5, rue du Docteur Menguy) (29 024 356) Rapport intermédiaire de fouille archéologique programmée pluriannuelle Année 2003 Sous la direction de Gaétan Le
  • immobiliers : chaussée, caniveaux, fontaine, portiques, bâtiments, hypocaustes, puits. - Vestiges mobiliers : céramique, bronze, fer, verre, os, éléments lapidaire, monnaies, enduits peints. COMMENTAIRE : quartier de la ville antique organisé autour d'une rue décumane majeure. LIEU DE
  • COLLABORATEUR(S) : Françoise Labaune et Stéphane Jean TITRE : Un quartier de la ville antique de Vorgium, Sous-titre : les fouilles de la réserve archéologique de Carhaix (5, rue du docteur Menguy) Rapport intermédiaire - année 2003 Nombre de volumes : 1 nbre de pages : 34 nbre fig. : 21
  • ville antique de Vorgium. Les fouilles de la réserve archéologique de Carhaix (5, rue du docteur Menguy)-DFS de fouille archéologique programmée-années 2000-2002,150 p., 104fig.,71 pl., annexes, p. 137-138. 1 3 L'analyse détaillée du bâtiment 5 est incontournable comme l'étude de
  • mise en valeur d'une partie du site. 1 Le Cloirec 2002 - Un quartier de la ville antique de Vorgium. Les fouilles de la réserve archéologique de Carhaix (5, rue du docteur Menguy) - DFS de fouille archéologique programmée - années 2000-2002,150 p., 104 fig., 71 pl., annexes, p. 137
  • -138. 1 4 Fig. 1 : localisation du site dans la ville actuelle - carte IGN au l/25000è série bleue 0717 O (3D G. Le Cloirec / Inrap). Fig. 2 : localisation du site dans la ville antique (lepoint rouge) (3D G. Le Cloirec /Inrap). 5 2. La fouille 2003 2.1. Etat d'avancement des
  • et de Chypre allant du Ve au Vile siècle ap. J.-C. (type Late Roman 1) Le second récipient présente un épaulement marqué par une carène très prononcée. Comme pour le précédent, les comparaisons les plus proches semblent indiquer une origine lointaine, des spécimens comparables
  • Couche 4060. 1 .Céramique à i'éponge. 2 et 3. Commune claire. 4 à 9. Commune sombre tournée. Couches 4002, 4006, 4061 et 4079. 1. Amphore à rapprocher du type Agora K 109. 2. Panse d'amphore Late Roman 1 (?). 3. Fond d'amphore indéterminée. Pl. 3. Mobilier des couches U.S. 4060
  • occasion et trois grands panneaux donnaient des détails sur la ville antique et les vestiges de la réserve archéologique. Nous regrettons que cette journée n'ait attiré que 33 personnes, heureusement très intéressées par le chantier. Ce nombre réduit s'explique par le fait que beaucoup
RAP03034.pdf (ÉTEL (56). La Falaise : un atelier de salaisons et sauces de poisson antique. Rapport de sondage 2008)
  • ÉTEL (56). La Falaise : un atelier de salaisons et sauces de poisson antique. Rapport de sondage 2008
  • Etel (56), la Falaise Un atelier de salaisons et sauces de poisson antique Sondages archéologiques campagne 2008 Cyril Driard Etel (56), la Falaise Un atelier de salaisons et sauces de poisson antique Sondages archéologiques campagne 2008 Région : Bretagne Département
  • des arases de briques étaient visibles en front de falaise sur près de 2 m de hauteur et une dizaine de mètres de long.Ces structures ont été identifiées en1998 comme de probables parois de cuves, caractéristiques des ateliers de salaisons antiques 2. Les sondages archéologiques
  • antiques relevées (en noir), sur fond cadastral (d'après la feuille AI 01, 2009, CDIF Auray) (dessin : C. Driard). Description des structures archéologiques et de la stratigraphie Sondage A (angle sud-ouest de l'atelier). Le sondage A constitue le prolongement de la tranchée réalisée
  • . - Établissement de salaisons antique, compte rendu de l’inspection du mercredi 29 octobre 1997, SRA Bretagne, Rennes : 5 p. Figure 14: Comparaison des plans d'établissements équipés de cuves maçonnées Index des illustrations Figure 1 : localisation des sondages archéologiques sur un
  • )................................................................................................................5 Figure 3 : localisation des sondages archéologiques effectués en 2007 (en vert) et 2008 (en rouge), ainsi que des maçonneries antiques relevées (en noir), sur fond cadastral (d'après la feuille AI 01, 2009, CDIF Auray) (dessin : C. Driard
  • des cuves des ateliers de salaisons et de sauces de poissons antiques de la Falaise à Etel (56) et de Lanévry à Kerlaz (29) Rapport d'analyse complémentaire Présenté par Cyril Driard Analyses physico-chimiques de Nicolas Garnier Association ARVALES 2017 4 Sommaire
  • Driard En 2007 et 2008, des sondages archéologiques ont été réalisés sur les ateliers de salaisons et de sauces de poissons antiques de « Lanévry » à Kerlaz dans le Finistère et « La Falaise » à Étel dans le Morbihan (Figure 1). Le site de la Falaise se situe dans l'estuaire de la ria
  • d'Étel, à moins d'un kilomètre de l'océan. Il s'agit de l'un des rares ateliers de salaisons antiques connus dans la cité des Vénètes (fig.1). L'extrémité ouest de l'édifice abritant les cuves est visible dans la falaise, sous le sentier des douaniers. Dans les années 1990, un vaste
  • constituant le fond des cuves, le comblement des cuves contenait du mobilier datable du iiie s. Le site de Lanévry fait partie de la principale concentration d'ateliers de salaisons antiques connue sur le littoral Atlantique, située sur le pourtour de la Baie de Douarnenez, dans la cité
  • -Casasola et al. 2016, p.737-749). Le mélange entre les sauces de poisson et le vin ou le vinaigre est mentionné dans plusieurs textes antiques, qui ont été inventoriés par R. Curtis (Curtis 1991, p. 222). Les principaux produits cités sont l'oenogarum (mélange de vin et de garum) et
  • 2007 Bardel J.-P. 2007 : L'établissement antique de Plomarc'h Pella à Douarnenez (Finistère) : un ensemble représentatif des établissements de salaisons romains de la baie , in Aremorica, études sur l'Ouest de la Gaule Romaine, Brest, Centre de recherche Bretonne et Celtique
  • , Université de Bretagne Occidentale, p. 101-116. Barnard et al. 2011 Barnard, H. et al. 2011 : Chemical evidence for wine production around 4000 BCE in the Late Chalcolithic Near Eastern highlands, in Journal of Archaeological Science, 38 (5), pp.977–984. Available at: http
RAP00129.pdf (PLOULEC'H (22). le Yaudet. rapport de sondage et de prospection-inventaire.)
  • antiques d'Afrique du Nord découvertes au CozYaudet en Ploulec'h (Côtes-du-Nord), Archéologie en Bretagne, 37, 13-8. - SAVIDAN, J. 1935, Fouilles pratiquées au Yaudet en Ploulec'h le 23 novembre 1935 et jours suivants, Bull. Soc. d'Emulation des Côtes-du-Nord, 67, 287-95. ANNEXE 1 LA
  • a range o f p r e h i s t o r i c m a t e r i a l t h e f o r t i f i c a t i o n c r e a t i n g t h e eperon baree may be o f Late Bronze Age o r I r o n Age date t h e d i s c o v e r y o f C a r t h a g i n i a n and Armorican c o i n s suggests » - use i n t h e Middle and Late I
  • of g r i t t y soil some f l e c k s o f c h a r c o a l and o c c a s i o n a l sherds o f Late I r o n Age p o t t e r y . Through t h i s l a y e r a s h a l l o w p i t (F25) had been c u t , i n t h e bottom o f which was a l a y e r o f i n situ burning producing
RAP01768.pdf (le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches)
RAP03584 (MONTAUBAN-DE-BRETAGNE (35). La Tesnière. Rapport de diagnostic)
  • récapitulatif des résultats Chronologie Structures Mobilier Interprétation Epoque antique Fossés, fosses, trous de poteaux, structure de combustion Céramique, terre cuite Système fossoyé, palissade, four de tuilier Epoque moderne Fossés Fossés napoléoniens I. Données
  • mobilier sur le site de la Tesnière révélée par des prospections pédestres en 1988 (Provost 1989), ainsi que la présence suspectée d’une voie antique reliant Rieux à Corseul (Eveillard 1975), on notera l'existence de plusieurs enclos (Provost 1989, Provost et al. 1991, Provost 1992
  • , Priol 1996) repérés par prospection aérienne sur le territoire de la commune (Fig. 2). Emprise du diagnostic Indices antiques Indices de période indéterminée 1 : La Ville-Marie (voirie), 2 : La Ville Lesné (enclos), 3 : Fontenigou (enclos), 4 : La Ribodière (enclos), 5 : Le Petit
  • -Launay (enclos), 6 : La-Chapelle-du-Lou, église (remploi de colone antique), 7 : prox. château de Montauban (monnaie et céramique antiques - IIIe s.) 7 6 5 1 Fig 1 Localisation de l'emprise sur la carte géologique (©Y. Fouvez, Inrap ; Source : ©BRGM-Infoterre®) 3 2 4 0 1000m
  • , 128) ont livré du mobilier ; il s’agit de fragments de terre cuite architecturale et de céramique attribuable à la période Antique (cf. infra) pour les faits (21, 48, 58, 122 et 128). Les possibles ensembles seront évoqués dans la section consacrée à l’interprétation. II
  • électrique 35m Fig 13 Localisation des structures linéaires (©Y. Fouvez, Inrap) N° Fait Nature Mobilier Stratigraphie Ensemble Datation 3 Fossé TCA eq. 108 A Antique 4 Fossé Néant 5 Fossé Néant eq. 33, 64, 88, 93, 107, 110 B Antique 8 Fossé Céramique, TCA eq. 22
  • ? F Antique 9 Fossé Néant 9 < 10 22 Fossé Néant < 26, eq. 8 ? 25 Fossé Céramique, TCA 26 Fossé Céramique, all. fer. (clou) 26>27, 22 27 Fossé Céramique, TCA (tegula), plaquettes schiste 27
  • 32 Fossé 33 Fossé 41 Fossé 42 Fossé Verre, TCA eq. 51, eq. 99, 161 ? E Moderne 43 Fossé TCA, Verre > chablis, eq. 70, 131 I Contemporain 46 Fossé Céramique, TCA 46>152 Antique Indéterminé F Antique Antique eq. 27 Antique C Antique Antique C Antique
  • Indéterminé TCA eq. 5, 64, 88, 93, 110, 107 B Antique Indéterminé Antique II. Résultats 37 N° Fait Nature Mobilier Stratigraphie 49 Fossé Céramique, TCA 49 > 48 50 Fossé 51 Fossé 52 Fossé 64 Fossé 66 Fossé Plaquettes schiste, céramique 69 Fossé TCA (tegula
  • , imbrex), plaquettes schiste eq. 43, 131 73 Fossé Céramique ind. 74 Antique 74 Fossé ind. 73, > 133 Moderne 75 Fossé > 78 Indéterminé 76 Fossé ind. 78 Indéterminé 77 Fossé ind. 78 Indéterminé 78 Fossé 85 Fossé Partiellement s/berme 88 Fossé > 86, eq. 5, 33
  • , 64, 93, 107, 110 B Antique 89 Fossé eq. 78 ? H Indéterminé 90 Fossé 91 Fossé Ind. 93, eq. 52, 106 ? 92 Fossé Ind. 93 93 Fossé 94 Fossé 99 Fossé Partiellement s/berme, eq. 42, 51 ? E Moderne 100 Fossé Céramique, TCA eq. 50, 141 D Antique 106 Fossé
  • TCA eq. 52, 91 ? G Indéterminé 107 Fossé eq. 5, 33, 64, 88, 93, 110 B Antique 108 Fossé > 109, eq. 3 A 110 Fossé eq. 5, 33, 64, 88, 93, 107 B 112 Fossé 114 Fossé 131 Fossé TCA TCA Ensemble Datation Antique > 159, 164 à 167 ; eq. 100, 141 D Antique eq
  • . 42, eq. 99, 161 ? ; > 159, 167 E Moderne eq. 91, 106 ? G Indéterminé 5, 33, 88, 93 107, 110 B Antique Antique ind. 76, > 77, 158, eq. 89 ? I H Contemporain Indéterminé Indéterminé Indéterminé Ind. 91, 92, eq. 5, 33, 64, 88, 93 107, 110 G Indéterminé B TCA
  • Céramique, TC Indéterminé Antique Indéterminé Antique < 113 Indéterminé > 115 Antique eq. 43, 69 I Contemporain 132 Fossé Indéterminé 135 Fossé Indéterminé 140 Fossé 141 Fossé eq. 50, 100 152 Fossé 46> 152 > 153 Indéterminé 153 Fossé < 152, eq. 99
  • , Indéterminé 161 Fossé eq. 42, 50 ?, >161, 162, 163, 164 167 Fossé < 51, > 166 < ^ Fig 14 Liste des fossés, équivalences et regroupements (©Y. Fouvez, Inrap) Indéterminé D E Antique Moderne Indéterminé Le second type de comblement comporte plusieurs couches de faible épaisseur
  • . 122), le reste du mobilier est assez homogène avec des factures de pâte permettant une attribution certaine à la période antique. Toutefois, le mobilier est fortement fragmenté et ne permet pas toujours de préciser cette datation au cours de l’Antiquité. Quand des éléments de forme
  • correspondent pas à des rejets de type dépotoirs, mais à des éléments piégés en position secondaire dans des remblais. A part les terres cuites, le reste du mobilier est assez pauvre : 3 tessons de récipients en verre dont un antique, 1 éclat de clayonnage (?) et 1 clou en fer complet
RAP00001.pdf (habitat du haut Moyen Âge. rapport de fouilles de sauvetage urgent.)
  • indispensable, ne serait-ce que pour compléter, pour le Moyen-Age, la vision de la naissance et de l'évolution de l'agglomération telle qu'a pu la brosser, pour l'époque antique, Jean-Paul LE BIHAN, archéologue municipal de QUIMPER. E) SECTEUR I : LE BAS FOURNEAU Un rectangle de 5 m
  • "spécialisation" (atelier métallurgique, par exemple) du site de Créac'h Gwen au Haut Moyen-Age. Cet établissement est en fait tout à fait comparable à divers sites d'habitat de la fin du Haut Moyen-Age (Late Saxon Period) fouillés en Grande-Bretagne. On peut citer notamment les
  • . BARDEL, I. T. A. NOTES BIBLIOGRAPHIQUES (1) J.-P.. LE BIHAN et P. GALLIOU, Un groupe de bas fourneaux antiques découverts près de Quimper, dans le Bulletin de la Société Archéologique du Finistère, tome CII, 1974, pp. 17-30. (2) J.-P. LE BIHAN, Villages gaulois et parcellaires
  • antiques^ Cahiers de Quimper Antique n° 1, 1984, p. 60 et 61. (3) J. DECHELETTE, Manuel d'Archéologie préhistorique, celtique et gallo-romaine, Paris, 1914, t. II, vol. 3, p. 1542. j (4) J.-P. LE BIHAN et P. GALLIOU, op. cit., p. 22. (5) G.I. MERION JONES, Les loges à sol
  • surcreusé, dans Médiéval Village Research Group, 1978, 36ème rapport annuel, p. 32-44. (6) B.K. DAVISON, The late saxon town of Thetford : an intérim report on the 1964-6 excavations, dans Médiéval Archaediloqy, XI, 1967, pp. 189208. (7) L.-E. WEBSTER et J. CHERRY, Lincoln shire
RAP02357.pdf (SAINT-MARCEL (56). "la Sente Verte". le bourg. rapport final d'opération de fouille préventive)
  • géographique et géomorphologique 3- Contexte archéologique 3.1. L'environnement archéologique et l'occupation du sol autour de SaintMarcel à l'époque antique (Patrick NAAS) 3.2. Bilan des découvertes de sépultures de l'Antiquité tardive en Bretagne 4- Conditions de réalisation de
  • bronze, hache en fer. .\,qoi souligne le caractère privilégié de ces sépultures Ce mobilier pourrait être 13 Rapport Final d'Opération SAINT-MARCEL « LE BOURG » 2008 j caractéristique d'une équipement militaire de la fin de la période antique (entre la fin du IVe et le début du
  • familiarisé avec la fouille des structures rurales antiques ou du haut Moyen Age. Nature prévisible des travaux : La fouille préventive devra être réalisée sous une forme extensive. En effets la problématique d'étude générale devra porter sur l'organisation des différents espaces afin de
  • d'opération 3- Contexte archéologique 3.1. L'environnement archéologique et l'occupation du sol autour de SaintMarcel à Pépoque antique (P. Naas) (Figure 3) Situé près de 1 ' Oust qui marque la frontière entre les Vénètes et les Coriosolites, le territoire de la commune de Saint-Marcel
  • présence de nombreux habitats rattachables sur le plan typologique au second âge du Fer. 5 : une étude d'ensemble sur Missiriac est en cours dans le cadre d'un PCR sur les « agglomérations secondaires antiques dans le nord-ouest de la Gaule ». 24 SAINT MARCEL « LE BOURG « (56 ) 2008
RAP03661 (HOEDIC (56). Les derniers chasseurs-cueilleurs côtiers d'Europe atlantique et la mort : étude interdisciplinaire de la nécropole mésolithique de Hoedic)
RAP00567.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • of Bruc — for a distance of some 2.5km; thèse 'blank' fields begin already in the eastern part of Sixt commune though do not reach as far as the présent boundary of Pipriac on the east. Everything, including the shape of the fields, suggests that this is an area of late exploitation
  • in this area and hence the earliest to get scattered on the fields. Notably they do not occur in areas of relatively late arable exploitation, whereas the black materials are pretty ubi qui tous. Thèse patterns are very comparable to those -found in the core communes and wi 1 1 be tested
  • and the western section of M). Some of the Roman fabrics in eastern ti had not been noted before, and included a late Roman roi 1 er-st amped sherd of Argonne ware from M447, near 'Château Gaillard', 2.5km east of Pipriac bourg ■ This ware has an essentially coastal distribution, although
RAP03354.pdf (TREVE (22). La Ville au Moulin : un dépôt de monnaies antiques. Rapport de sondages)
  • TREVE (22). La Ville au Moulin : un dépôt de monnaies antiques. Rapport de sondages
RAP02401.pdf (LE QUIOU (22). la villa gallo-romaine. rapport final de synthèse 2008 de fp 2006-2008)
RAP02247.pdf (LE QUIOU (22). la villa gallo-romaine de la gare. rapport intermédiaire 2006 de fp 3 2006-2008)
RAP03284.pdf (éléments pour une nouvelle approche de l'âge du Bronze en Bretagne ; le cadre chronologique et les formes de l'habitat. Rapport de PCR 2015)