Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

683 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00511.pdf ((56). les cantons de Mauron)
  • m MAURICE GAUTIER **************** i PREMIERS ESSAIS D'ARCHEOLOGIE AERIENNE DANS LE MORBIHAN i ■ ■ \ \ a m ij \Stfknê# 1989 l SOMMAIRE . METHODES RESULTATS PERSPECTIVES INVENTAIRE DES SITES DECOUVERTS PLANCHES PHOTOGRAPHIQUES. La prospection archéologique
  • autant les apports pour les périodes plus récentes comme en témoigne la découverte du site de la Couardière en PLOERMEL. III/ PERSPECTIVES : UNE CONTRIBUTION A L'HISTOIRE DE L'OCCUPATION ANCIENNE DU MORBIHAN INTERIEUR . Ces premiers essais de détection aérienne dans le Nord-Est du
RAP00041.pdf (VANNES (56). 87 boulevard de la Paix. rapport de sondage)
  • emmancher ce couteau (dans la douille, restes du bois du manche) (N°67) Essai de datation : +III ème S. environ. U.S.11 Structure circulaire creusée dans le substrat rocheux au Sud Est de la parcelle. D. 1,10m Sous US2, coupée par les fossés US3 et US6 et donc antérieure, (fig. 3,5,7 et
  • Etat plus dégradé que creusée dans le substrat rocheux les plus au Nord de la parcelle: traces de suie. US11. Recouvert par US2. (fig.3) Essai d'interprétation des US11 et US12. La destination de ces deux structures circulaires pose problème mais l'interprétation la plus plausible
  • (pichet); anses et lèvre disparues: hauteur conservée: 16,5cm; céramique de couleur rosâtre. (N°93) - un graffiti sur cruche (N°74; fig. 14) en forme de S. - un pied de figurine (vénus) (N°4) Essai de datation: Pas de datation précise cependant l'ensemble du mobilier s'inscrit dans le
  • n'est : les nombreux tessons romains résiduels, les nombreux clous... T.S. un fragment de DRAG 37 décoré, frise animalièrede chevaux (N°53) Essai de datation: Il s'agit sans aucun doute de 2 sépultures à coffrage bois dans des excavations trapézoïdales. Datation postérieure à
  • l'ensemble gallo-romain probable mais difficile à préciser. ESSAI D'INTERPRETATION - DATATION. Pas d'occupation précoce mais des séquences qui semblent confirmer l'occupation périphérique du FORUM (fouilles 1989 à 1991) ETAT 1 . (voir essai d'interprétation des US11 et US12
RAP00619.pdf (BERRIEN (29). souterrain en bordure de la d.14 (Kernevez). rapport de fouille préventive)
  • de parallélogramme, la paroi ENE étant en granité diaclasé compact. Par contre, l'autre paroi longitudinale creusée dans l'arène,est superbement régularisée et porte encore la trace de nombreux coups de pics; a sa base, au niveau du puits on peut observer un deuxième essai avorté
  • ° 2 5 Chatière n° 2 ( plafond écroulé ) 6 Chatière n° 3 7 Chambre n° 3 8 Puits n° 2 a—c Essais de chatière b Tranchée aboutissant dans la chambre (carrière 1927) d Plate-forme du puits n° 2 e Marche f Piafond,écroulé de la chambre n° 2 A-B ) C-D ) E-P ) Coupes
RAP00234.pdf (PLOUHINEC (56). Berringue. rapport de sauvetage urgent.)
  • ardoise au Cabinet des Médailles où Mr Duplessy y reconnut des essais monétaires pour la fabrication de moules ou de coins faux . Il pût identifier deux de ces dessins , l'un représentant la partie centrale du blanc au K de Charles 7 , frappé de 1365 à 1385 » l'autre le revers d'un
RAP01043.pdf (PLOEMEUR (56). forêt du Talud. rapport de fouille préventive)
  • voit à" ses côtés, couché sur l'herbe, son frère cadet qui n'a que 12 pieds, et je la suppose affligée de son malheur : "Moerentem... fraterna morte". (J. MAHE, Essai sur les Antiquités du département du Morbihan, Vannes 1825, p. 391 ). Depuis cette première mention, les deux
RAP03525 (GAVRES (56). Port Guerh. Rapport de diagnostic)
  • mobilier céramique (avec X. Hénaff et F. Labaune-Jean) 2.3.2 Etude de la céramique des périodes historiques (par F. Labaune-Jean) 2.3.3 Autre mobilier 43 3 Essai d'interprétation et de synthèse 43 3.1 Essai de phasage 3.2 Essai d'interprétation 30 30 31 33 33 36 37 39 39 41
  • Iso 18 : fragment de céramique ubiquiste attribuable à l’Antiquité ou au XVe s. 0 Echelle 1:1000 Fig 27 Essai de phasage (©Y. Fouvez, Inrap) 50m II. Résultats 43 3 Essai d'interprétation et synthèse 3.1 Essai de phasage Malgré un état de conservation médiocre des structures
  • , et la présence d’une grande partie du mobilier hors de ces dernières (cf. supra), un essai de phasage des faits et indices archéologiques a pu être réalisé (fig. 27). Les périodes présentes (fig. 28) sont essentiellement la protohistoire (11 occurrences sur 34 éléments, dont un
  • l’Antiquité (1 à 2 occurrences). 11 11 2 5 2 2 1 Protohistoire Antiquité Moyen-Âge Période Moderne Période Moderne ou Contemporaine Période Contemporaine Indéfini Fig 28 Mobilier attribuable à chaque période (©Y. Fouvez, Inrap) 3.2 Essai d'interprétation Les faits
  • datation des faits et isolation en fonction de la datation céramique (©Y. Fouvez, Inrap) 26 Mobilier hors céramique (©Y. Fouvez, Inrap) 27 Essai de phasage (©Y. Fouvez, Inrap) 28 Mobilier attribuable à chaque période (©Y. Fouvez, Inrap) 26 27 28 29 29 30 30 31 32 32 33 34 34 35 36
RAP03527 (GAVRES (56). Port Guerh. Rapport de diagnostic)
  • -Jean) 2.3.2 Etude de la céramique des périodes historiques (par F. Labaune-Jean) 2.3.3 Autre mobilier 43 3 Essai d'interprétation et de synthèse 43 3.1 Essai de phasage 3.2 Essai d'interprétation 30 30 31 33 33 36 37 39 39 41 43 3 44 4 Conclusion 44 Liste 45
  • l’Antiquité ou au XVe s. 0 Echelle 1:1000 Fig 27 Essai de phasage (©Y. Fouvez, Inrap) 50m II. Résultats 43 3 Essai d'interprétation et synthèse 3.1 Essai de phasage Malgré un état de conservation médiocre des structures, et la présence d’une grande partie du mobilier hors de ces
  • dernières (cf. supra), un essai de phasage des faits et indices archéologiques a pu être réalisé (fig. 27). Les périodes présentes (fig. 28) sont essentiellement la protohistoire (11 occurrences sur 34 éléments, dont un fragment de céramique attribuable au Néolithique) puis les périodes
  • Antiquité Moyen-Âge Période Moderne Période Moderne ou Contemporaine Période Contemporaine Indéfini Fig 28 Mobilier attribuable à chaque période (©Y. Fouvez, Inrap) 3.2 Essai d'interprétation Les faits archéologiques sont trop dispersés et hétérogènes (tant d’un point de vue
  • ) 26 Mobilier hors céramique (©Y. Fouvez, Inrap) 27 Essai de phasage (©Y. Fouvez, Inrap) 28 Mobilier attribuable à chaque période (©Y. Fouvez, Inrap) 26 27 28 29 29 30 30 31 32 32 33 34 34 35 36 36 37 37 38 38 38 39 39 40 40 41 42 43 II. Résultats 45 Bibliographie
RAP02473.pdf (PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée)
  • coefficient de foisonnement du matériau compact au même m a t é r i a u , débité en "tout venant", qui est de l'ordre de 20 %). Nos propres essais de taille et de reconstitution des nucleus montrent q u e , si l'on tient compte de la perte par casse ou blocs impropres d la taille, il
  • faites par ailleurs, sur des bases très différentes). III - Estimation du territoire contrôlé Nos essais de reconstitution technique de la fabrication d'une hache amènent à proposer les durées suivantes : Extraction de la roche : négligeable (1 journée de travail peut fournir la
RAP02467.pdf (PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille préventive)
  • des labours anciens ( t e r r a i n actuellement en friche). En dessous, même argile Jaune avec quelques charbons et 2 minuscules teâeons de poterie, malbeureusementsans caractère. CAROTTACES A LA 30SPEUSE A MAIN Après les quelques essais de 1966, i l s ont été r e p r i s
RAP00993.pdf (LOUDÉAC (22). tracé de la future rocade nord (rn 164 bis). rapport de prospection inventaire.)
  • systématiquement une surface importante (2 km de long sur 20 m de large en moyenne) mais aussi à procéder à des essais comparatifs des sensibilités, de rentabilité et de commodité du matériel. Disons tout de suite que le résultat de cette campagne a été "globalement négatif", à un point que
RAP00495.pdf ((35)(56). le bassin de la moyenne Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • MAURICE GAUTIER PREMIERS D'ARCHEOLOGIE ESSAIS AERIENNE DANS LA VALLEE DE LA VIL A INE S.O.M.M.A.I.R.E. CADRE GEOGRAPHIQUE DE LA PROSPECTION ET INTENTIONS. MOYENS AERONAUTIQUE S. MOYENS PHOTOGRAPHIQUES REMERCIEMENTS DEROULEMENT DES MISSIONS PRESENTATION DES RESULTATS
  • ) et nous ne disposons pas de séries comparatives proches. Nous avons soumis quelques photographies à l'oeil particulièrement exercé de R.AGACHE, pour des commentaires techniques d'une part et, d'autre part pour quelques essais d'interprétation. Celui-ci voit en particulier dans
  • . PERSPECTIVES Ces premiers essais de détection aérienne dans le Sud de l'Ille et Vilaine se sont avérés fructueux si l'on considère le nombre minime d'heures de vol effectuées. Ce sont surtout des sites inédits qui ont été découverts dans une aire géographique limitée. Ils apporteront un
RAP02448.pdf (SAINT-VOUGAY (29). l'esplanade nord du château de Kerjean. archéologie des jardins. rapport final de synthèse de fp2 1998-1999.)
  • palynologiques au Château de Kerjean 5.3. ANALYSE DU VEGETAL ACTUEL 5. 3. 1 - inventaire et caractéristiques des essences végétales actuelles de l'esplanade 5. 3. 2 - Essai d'interprétation CONCLUSION 3 1 1 ..tamji ,7, ! . St-LO,' i/o Chausey ,> SNl hstf Avranch uc .hateaulin
  • le bois régulier. Elles ont toutes montré un horizon de labour reposant directement sur le socle granitique. Nous avons également veillé à mener une approche pluridisciplinaire en y associant des compétences diverses afin de garantir une approche prudente de tout essai
RAP00999.pdf ((35). sites métallurgiques dans la région de Paimpont. rapport de prospection thématique)
  • dans la région de Paimpont. B- Comment ? I - Bois et charbons a- fours à braisette b- meules c- autres aspects II - Fer a- les difficultés liées à la réduction du minerai de fer b- déroulement des essais c- les résultats C- Bilans et perspectives A - POURQUOI UNE
  • "essais" ou encore "bricolage" cette première étape dans l'expérimentation... à condition d'enlever la connotation péjorative que le deuxième terme peut avoir chez certains. Ces essais, aux protocoles expérimentaux "hésitants", ont comporté deux facettes : . les bois et charbons . les
  • fabriquer du charbon dans de tels fours... Cela supposerait de construire d'abord un four... C'est une idée pour les années à venir ! II - LES ESSAIS DE REDUCTION DU FER La transformation du minerai en fer dans des structures "sommaires" dans le genre des bas fourneaux antiques, pose
  • , auxquels il faut ajouter un premier essai effectué au mois de mat à échelle réduite (voir photos). Le nombre a été conditionné par la quantité de travail et le temps dont nous disposions. Quant à la disposition nous avons obéi à un impératif tout simple : nous voulions pouvoir les
  • fours n°l et n°2. b- Le déroulement des essais . Samedi 10 juillet et dimanche 11 juillet : fabrication des fours (récolte des argiles, damage...). . 12 et 13 juillet (finition du four n°3). . Du 14 au 20 juillet inclus (séchage des fours : aucune intervention sur ceux-ci
  • ). . Mercredi 21 : essai du four n°l. . Jeudi 22 : démontage du four n°l. Préchauffage-séchage des fours n°2 et n°3. . Vendredi 23 : essai du four n°2 et démontage à chaud. . Samedi 24 : essai du four n°3. . Dimanche 25 : démontage du four n°3. . Mercredi 28 : intervention de Philippe LANOS
RAP00290.pdf (VANNES (56). atelier de potier de Meudon. rapport de sauvetage programmé.)
  • au Sud 2.2.2.5. Conclusion 2.2.2.6. Essai de classification 2.2.2.7. Les prélèvements de la sole 2.2.2.8. La coupe longitudinale 2.2.2.9. La transition Four 3/Four 1 et 2 2.2.3. Fouille du four 6 2.2.3.1. Etat I 2.2.3.1.1. 2.2.3.2. Etat II 2.2.3.2.1. 2.2.3.2.2. 2.2.3.2.3
  • . 2.2.3.2.4. 2.2.3.2.5. 2.2.3.2.6. 2.2.3.2.7. 2.2.4. Fouille du drain Le four, aspect de surface Le comblement du four Le four La paroi La sole et l'alandier Le tunne1 Conclusion Essai de classification 2.3. Progression de la fouille sur la zone B 2.3.1. Fouille du four 4 2.3.1.1
  • . 2.3.1.2. 2.3.1.3. 2.3.1.4. 2.3.1.5. 2.3.1.6. Les rejets périphériques Le comblement La paroi La sole Lf ouverture "Le cendrier" 2.3.2. Fouille du four 5 2.3.2.1. Le four 5 2.3.2.2. La transition des fours 4 et 5 2.3.2.3. Essai de classification four 4 et 2.3.3. Structure : "dépotoir
  • ou four" 2.3.4. Fouille du four 7 2.3.4.1. Coupe F.F. 2.3.4.2. Essai de classification 2.3.5. Le drain 2.3.5.1. Coupes D.D. et E.E. 2.3.5.2. Conclusion 2.4. Sondage du talus Nord de l'atelier 2.5. La production céramique : observation générale 2.5.1. Sa répartition 2.5.2
  • forte, il ne nous a pas été possible de vérifier, en fouille fine, l'existence d'une dépression prolongeant celle du four (T). Fig. 9 : four 0 - 15 - 2.2.1.3. Conclusion et essai de classification Le grand intérêt de ces deux fours émane de leur forme particulièrement rare
  • argilo-sableuse donc postérieur au four. 2.2.2.6. Essai de classification (1) Comme pour les fours (T) et (2), le four (5) (voir page 15) présente une morphologie particulière qui varie cependant de celle des deux premiers pas : - une paroi plus élaborée - une entrée nettement
  • . Essai de classification Les éléments obtenus en fin de fouille nous permettent d'élaborer une classification pour cette structure. Cette classification est basée sur des références bibliographiques déjà mentionnées en 2.2.1.3.. Ce four se caractérise donc par : - une forme circulaire
  • . 31 : Four (?) - Sole, ouverture et coulée cendreuse - 27 - 2.3.2.3. Essai de classification des fours © et (5) Avec tous les éléments obtenus en fin de fouille, on peut situer la morphologie de ces deux fours très proche de celle des fours (T), (2) et ^ Ayant la même
  • l'Ouest de la coupe - sous cette couche, un niveau de terre arénacëe (2,30 m sur 0,30 m) ; elle est composée des déblais du creusement du fossé ou drain - au fond du cratère, les vestiges du four (?) (le fond de la paroi et la pierre de champ). 2.3.4.2. Essai de classification du
RAP02604.pdf (PLOUHINEC (56). villa gallo-romaine de Mané-Véchen. étude des plafonds peints)
  • richesse d'ornementation. 7 BARBET A., et alii, Imitation d'opus sectile et décors à réseau, essai de terminologie, Bulletin de Liaison n°12, CEPMR, 1997, p.34 8 D. Heckenbenner, Peintures murales en Lorraine, essai de classification, in : La peinture murale romaine dans les provinces
  • retrouve une organisation linéaire et les fleurons, motifs de remplissage les plus courants au centre des formes géométriques. Fig. 31 : Thermes de Wroxeter, décor de plafond à réseau 12 13 BARBET A., et alii, Imitation d'opus sectile et décors à réseau, essai de terminologie
  • rosâtre bordée d'un filet rouge ocre et mesure 21 cm de côté. Cette dimension a pu être obtenue en restituant le motif de la plaque 3. Barbet A., Douaud R., Lanièpce V., Imitations d'opus sectile et décors à réseau. Essai de terminologie, Bulletin de Liaison n°12, CNRS-CEPMR 1997, p
  • : Carthage, mosaïque de la colline d'Odéon BARBET A., et alii, Imitation d'opus sectile et décors à réseau, essai de terminologie, Bulletin de Liaison n°12, CEPMR, 1997, p.34 18 BALMELLE C, et alii, Le décor géométrique de la mosaïque romaine, Picard, 1985, pl.125c, p.253. 19 GHEDINI F
  • . BARBET A. et alii, Imitations d'opus sectile et décors à réseau. Essai de terminologie, Bulletin de liaison n°12, CEPMR, 1997, p.28. GROETEMBRIL S., La villa de Mané-Véchen en Plouhinec (Morbihan). Etude des peintures de la salle J dite « salle aux niches », CEPMR-APPA, septembre 2005