Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

1245 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01961.pdf (bassin occidental de la Vilaine et centre Bretagne. rapport de prospection inventaire)
  • & H. Becker M. Schônherr Aerial Archaeology and new discoveries by a flying wing model 11,30-12,00 Coffeebreak - Pause café 3 o CQ —i Q) 3 3 CD 12,00-12,30 M. De Meyer 12,30-13,00 M. Lodewijckx, K. Verfaillie, I. Ro- Aerial survey in Eastern Flanders: a starl
  • information System 17,00-17,30 J. Miaidun, I. Mirkowska & W. Raczkowski D. Korobov 17,30-18,00 J. Haigh -rom photographs to maps; a collaborative development 15,00-15,30 Ancient lines in the landscape: the use of GIS and aerial photography for the study of ancient roads and field
  • Systems in Flanders. The intégration of aerial photography and GIS in the Potenza Valley Survey (Italy) ADABweb - Base de données archéologiques sur l'inlranet du pays fédéral allemand Niedersachsen (Basse-Saxe) Vlapping the Médiéval agricultural traces with help of GIS and aerial
  • at Kalkar - a camp of the Legio I ? 13,00-14,00 Lunch 14,00-15,00 R. Goossens Tutorial: 3D analysis of satellite images for archaeology. The example of Corona, Quickbird, Ikonos and Aster 15,00-15,30 J. Vanmoerkerke Le rôle de la prospection aérienne dans l'archéologie actuelle
  • 17,00-17,30 M. Ziolkowski Photographie aérienne et satélitaire et prospection archéologique dans les Andes Centrales. 17,30-18,00 Final considérations - B. Bewley & J. Bourgeois S. Aleksejchouk 3D GIS in archaeology (Comprehensive approach in reconstruction of archaeological
  • anciens, leur organisation spatiale ne correspond presque jamais aux orientations modernes des cadastres napoléoniens [16,18,41] {Fig. 2). Mais la mise en place des paysages modernes n'a pas effacé toute trace d'éléments anciens. En Morbihan, le taux de préservation est d'environ 5
RAP03801 (Corpus des signes gravés néolithiques, Art rupestre néolithique en Armorique. Rapport PCR.)
  • . Gendron) ; Dépôt archéologique des Côtes-d’Armor, Quessoy (J.Y. Tinevez). 25 Corpus des signes gravés – 2019 Au cours de ces quatre dernières années, Andrea Arca (Université de Pise, Footsteps of Man Archaeological Society, Valcamonica), Thomas Huet (SIG et analyses spatiales de
RAP00566.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • near the northern boundary of Transect D (a Roman road) and in the nei ghbourhood of Marsac , La Ruaudaie and La Roche Pèlerin» Analysis of the spatial distribution of imported local schi stes » parti cul arl y those used for roofing material s in the area, produces some equally
  • to test results5 complementary envi ronment al analysis is also being undertaken, as is a survey of ail standing buildings in the core. The complète study involves (amongst other éléments) analysis of documents, including the very détail ed cadastral maps and records of the early
  • nineteenth century» This latter analysis has been completed and is of parti cul. ar significance for fieldwork because it allows complète reconstruction of the early ni neteenth-century landscape (Astill and Davies 1982a, 1983, 1984, 1985). THE EASTER SEASON The 19S6 Easter season
  • again stress the large quanti ti es of brick and tile, relatively large of Roman and smal 1 of médiéval pottery» The spatial distribution of this material i s as interesting as in previous years, and broadly consistent with it» There are 'blank' zones within the four communes
  • and were 14cm and 20cm (contexte 4 and 5 respecti vel y ) deeps eamples for pollen and soil analysis were taken from context 5» No finds were recovered from the features, but four sherds of pottery came from the surface of the ditch fillings, whose ■fabrics were différent from those
  • represent the; original soil which formed the lynchet» A column of saimples was taken through the de;posits for soil analysis. Pottery from the colluvium was médiéval, similar to that recovered from the surface and from the other trenches; the majority were coarse wares (547. of fabric 1
  • by a métal led road, is particularly interesting. It demonstrates that the routes into Becul eu have changed. More importantly, the pottery from the holloway and associated ditch gives an indication that the earlier route was in use in the médiéval period» Thin section analysis of the si
RAP02603.pdf (PCR Brécilien. étude interdisciplinaire d'une forêt mythique. bilan d'activités 2010. projet collectif de recherches)
  • comprendre le mode d'exploitation des ressources naturelles pour les besoins de la métallurgie et des populations (construction, chauffage, élevage...), mais aussi de voir comment cet approvisionnement a pu modeler le paysage (création de carrières et de minières, surexploitation...) 2
RAP02918.pdf (HOËDIC (56). groah denn. rapport de fp 2013)
  • -dire dans les zones plus altérées et fissurées du substrat. On remarque également que les zones rubéfiées sont toujours spatialement associées au réseau naturel de fissuration. On sait que c’est ce réseau qui a souvent été mis à profit pour l’extraction préhistorique. On en déduit
  • contrebas par un filon de quartz démantelé sont autant d’éléments qui plaident pour la présence d’une zone d’arrachement superficielle du substrat. On remarquera que la distribution spatiale des percuteurs autour du bloc resté en cours d’extraction n’est pas homogène. On observe
RAP03967 (QUIBERON (56). Beg-er-Vil à Quiberon. Un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport de fouille programmée 2020 )
  • Nukushina, doctorante en cotutelle entre Lisbonne, Rennes et Okayama, qui avait déjà étudié l'industrie lithique de l'année 2013, s'occupe désormais de l'analyse spatiale par SIG. Jorge Calvo Gomez, qui a réalisé une étude fonctionnelle des armatures de Beg-er-Vil en 2016, a obtenu en
  • matériel de Beg-er-Vil réalisées. Nous avons observé à la fouille une diffusion des vestiges fauniques de la zone de l’amas vers sa périphérie. Cette observation de terrain pourra être testée spatialement et statistiquement, ce qui est à notre connaissance inédit pour un amas coquillier
  • hiatus dans leur distribution spatiale. Elle sera couplée aux données spacialisées que nous avons sur le taux d’acidité des sédiments du site. Le même travail de fragmentation est envisagé pour les restes de mammifères. Il permettra de différencier les fractures d’origine anthropique
  • pouvoir décrire de tels vestiges spatialement avec une précision de 50 cm (quart 14 Fouille de Beg-er-Vil de mètre carré) nous semble indispensable pour décrire des concentrations de déchets d’activités anthropiques. Passer à une échelle métrique est possible mais il nous semble
RAP01768.pdf (le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches)
  • planigraphie : gestion des matériaux, étude technologique et approche spatiale 135 X. PERSPECTIVES 156 1. Une petite problématique nouvelle 156 2. Objectifs 2002-2003 158 BIBLIOGRAPHIE 160 ANNEXE : MEMBRES DU PCR 167 Remerciements : Le nombre d'intervenants dans les divers
  • connaissances parcourus par les participants. Ce dialogue concerne particulièrement les travaux sur l'organisation spatiale - très développés en Finistère - et les analyses de la gestion des ressources animales et marines. Une attention particulière sera également accordée à la
  • Croix-Audran, les unités de fouilles définies (le V* de mètre carré) semblent être un adroit compromis entre l'acquisition des données spatiales, le nécessaire tamisage à l'eau pour recueillir les petits éléments (les plus informatifs) et le temps imparti à l'opération. Stéphane
  • . Jeremy Josselin 9 PCR - Le Mésolithique en Bretagne - Rapport 2001 distingue deux chaînes opératoires, adaptées aux matières. Sur les 107 armatures, il y a 94 trapèzes symétriques, ce qui le place dans le Téviecien final. L'analyse spatiale montre des décalages dans les
  • concentrations de pièces, ce qui plaide pour une préservation partielle des informations spatiales dans les labours. Damien Leroy oriente la discussion vers les problèmes dans la définition d'un site « important », dont la perception est malaisée par l'archéologue (nombre de passage
  • occidentale. L'état correct de conservation de ce site réclamerait des travaux plus fins pour approcher l'organisation spatiale. 15 Figure III-3. Kerliézoc (Plouvien). Emplacement des sondages 2001 sur le cadastre. Les anciens talus sont indiqués, ainisi que les numéros de parcelles
RAP03817 (QUIBERON (56). Beg er Vil : un habitat de chasseurs-cueilleurs maritimes de l'Holocène. Rapport de FP 2019)
  • spatiale par SIG. Jorge Calvo Gomez, qui a réalisé une étude fonctionnelle des armatures de Beg-er-Vil en 2016, a obtenu en 2017 une allocation de recherche du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche pour travailler sur les fonctions des outillages des chasseurs
RAP03194.pdf ((29). Rapport de prospection archéologique et inventaire des stèles de l'âge du Fer en Cornouaille. Rapport de PT 2015)
  • Elaboration d’une fiche d’enregistrement…….…….………………………-182-5 Une typologie des stèles : quels moyens et quelles finalités ? (A.-F. Cherel et B. Grall)………………………………………………………………………………-233 -Statistiques et SIG : recours aux requêtes attributaires, analyses statistiques et analyses spatiales
  • inventaire des stèles…..-303-4 Outils d’analyses spatiales (ArcGIS)…………………………………………-323-4-1 Cartes de répartition : pour dresser des dynamiques spatiales…..-323-4-2 Cartes de confiance : pour valider les analyses spatiales…………-333-4-3 Test du Khi2 : pour confronter les stèles avec les
  • bon fonctionnement de la base de données en l’intégrant à un SIG répondant à nos attentes, notamment en termes de répartition spatiale (cf partie sur le SIG). La finalité de la typologie peut se décliner en plusieurs temps. Dans un premier temps, l’objectif est d’obtenir un
  • . Leur distribution spatiale dépendra à la fois de la proximité des gisements en matière première disponible ou de la capacité à acheminer la matière ou la stèle ou son ébauche sur son lieu d’érection, mais aussi de l’identité culturelle des commanditaires et de leurs choix
  • socioculturels adoptés, difficiles à établir. En effet, à des distributions spatiales 23 Conseil départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 Bertrand GRALL 2015 différentes peuvent aussi
  • départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 Bertrand GRALL 2015 3-Statistiques et SIG : recours aux requêtes attributaires, analyses statistiques et analyses spatiales en vue de dresser et d’affiner
  • statistiques et d’analyses spatiales (confrontant des données multi-sources au moyen de l’espace cartographique du SIG). Ce rapport en dresse donc le constat. 3-2 Définir une typologie des stèles 3-2-1 Structuration du tableur « BdDSteles » Dans le cadre de cette prospection/inventaire, des
  • spatiale (logiciel propriétaire ArcGIS ; logiciels libres GRASS/R, SAGA). Le traitement des données se fera dans le système de coordonnées Lambert II étendu ; mais il est à noter que tous les documents SIG (raster et vecteur) pourront être convertis en Lambert 93 (projection conique
RAP02332.pdf (PAIMPONT (35). le Bois Jacob. rapport de fouille programmée annuelle)
  • conduit à stopper le travail motorisé. L'emprise de la zone décapée est repérée spatialement (fig.10). Le niveau de décapage mécanique atteint est de l'ordre de 25 cm, sauf sur le flanc nord, où, compte tenu du faible fruit du coteau, une profondeur voisine de 1 m a été obtenue. 1
  • b o n a t e solution and s t r o n t i u m carbonate is precipitated f o r the analysis. T h e result is I r e s e n t a t i v e of the dissolved inorganic carbon within the water. Results are reported as "water D I C " . pf]p! l i e d to: w a t e r P btvent extraction
  • 12,000 BP is still being researched and provides somewhat less precise correlation. Beyond that, up to about 20,000 BP, correlation using a modeled curve determined from U/Th measurements on corals is used. This data is still highly subjective. Calibrations are provided up to about
  • (containing balance/credit information and the number of samples submitted within the yearly discount period), and peripheral items to use with future submittals. The final report includes the individual analysis method, the delivery basis, the material type and the individual
  • no pretreatments. Please look at the pretreatment indicated for each sample and read the pretreatment glossary to understand the implications. Analysis Materials measured by the radiometric technique were analyzed by synthesizing sample carbon to benzene (92% C), measuring for 14C content
RAP02901.pdf (LARMOR-BADEN (56). Gavrinis : à la recherche des représentations d'une tombe à couloir du IVe millénaire. rapport de fp 2013)
  • . 2013) fait le point sur les acquisitions menées en 2006 et sur les analyses menées en 2010 et 2011 (standard analytical hillshade; multi-direction hillshade; Sky View Factor; Local Relief Modelling) qui démontrent, s’il était besoin, le 13 potentiel de ces études sur le relief
RAP03654 (PLOUGASTEL-DAOULAS (29). Le Rocher de l'Impératrice. Rapport intermédiaire 2018 de FP 2017-2019)
  • plaquettes gravées : Sabine Sorin (CEPAM) et Laurent Quesnel (CReAAH). Etude pétrographique des plaquettes de schiste : Guirec Quéré (CReAAH), Mikael Guiavarch (CReAAH), Michel Le Goffic, Nicolas Naudinot (CEPAM). Analyse spatiale : Nicolas Naudinot (CEPAM). Étude des paléopaysages de la
  • , 2008, 2010, 2013). Ces résultats ont eu pour effet de gommer toute évidence de Magdalénien dans le Grand-Ouest (ibid.). Les premières occupations tardiglaciaires régionales étaient alors rapportées à l’Azilien récent (GI-1cba). La phase terminale, datée de la toute fin du GI-1 et
  • ; Mevel, 2013 ; Naudinot et al., 2017a). On assiste ainsi à une simplification et à une baisse de normalisation graduelles des objectifs et des méthodes de production lithique au cours du GIS-1. Les données autres que celles relevant du système technique sont beaucoup plus rares en
RAP03364.pdf (PLOUGASTEL-DAOULAS (29). Le Rocher de l'Impératrice. Rapport de FP 2014-2016)
  • ........................................................................................................................... 131 20. OBSERVATIONS PRÉLIMINAIRES DE LA RÉPARTITION SPATIALE DES VESTIGES (N. NAUDINOT) ... 133 21. PREMIÈRES HYPOTHÈSES SUR LES MODALITÉS D’OCCUPATION DU SITE ET SA PLACE DANS LE SYSTÈME PALÉO-ÉCONOMIQUE AZILIEN (N. NAUDINOT, J. JACQUIER ET C. BOURDIER) ................... 138 22
  • de Brest. L’obtention de datations radiocarbones (les premières pour le Tardiglaciaire de Bretagne), place l’occupation azilienne entre 13000 et 12000 cal. BC, soit dans le GIS-1e (Bølling). Plusieurs indices participent à faire de ce site une petite occupation fréquentée à
  • an dalc'hidigezh azilian etre 13000 ha 12000 cal.BC, pe er GIS-1e (Bølling) a drugarez d'an amzeriadur radiokarbon. Merkoù niverus a ziskouez eo bet annezet ha pleustret al lec'h-se meur a wech gant strolladoù bihan a chaseourien a chome eno e-pad prantadoù berr evit an hemolc'herezh hepken. Ar
  • occupied during the Early Azilian. The obtaining of radiocarbon dates (the first ones for the Lateglacial of Brittany) places the Azilian occupations between 13000 and 12000 cal. BC, that is to say during the GIS-1e (Bølling). Several evidences suggest this site to be the result
  • Donnart (Eveha) Analyse anthracologique : Isabelle Théry-Parisot (CEPAM) Modélisation du paysage de la rade de Brest au Tardiglaciaire : Gwendoline Grégoire Traitement photogrammétrique, infographie, relevé 3D des plaquettes gravées : Sabine Sorin (CEPAM) Analyse spatiale : Nicolas
  • l’Azilien récent (GI-1cba). Contrairement au Bassin parisien, notamment du fait de l’absence de datations absolues et de gisements stratifiés, il n’a pas été possible à l’époque de développer la question d’une éventuelle sériation de la phase récente de l’Azilien. La phase terminale
  • , datée de la toute fin du GI-1 et même du début du GS1, et mise en évidence sur le site du Closeau (Hauts-de-Seine ; Bodu et Valentin, 1997) ou encore dans les Pyrénées (Fat Cheung et al., 2014), est ainsi encore inconnue dans l’Ouest de la France. Certains critères qualitatifs du
RAP03659 (Corpus des signés gravés néolithiques. Rapport de PCR 2018)
  • et des empreintes : − Centre Départemental d'Archéologie du Faou (M. Fily) ; − Dépôt archéologique du Morbihan, Vannes (O. Agogué) ; − Dépôt archéologique des Côtes-d’Armor, Quessoy (J.Y. Tinevez). Thomas Huet (SIG et analyses spatiales de l’art rupestre, Postdoc Labex Archimede
RAP03924 (PORT-LOUIS (56). Etude archéologique du bastion Desmouriers et du « donjon espagnol » de la citadelle de Port-Louis (Morbihan). Fouille programmée)