Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

2 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02143.pdf (LILLEMER (35). une enceinte du néolithique moyen à Lillemer. rapport final de synthèse de fouille programmée 2003-2005 et de prospection thématique)
  • LILLEMER (35). une enceinte du néolithique moyen à Lillemer. rapport final de synthèse de fouille programmée 2003-2005 et de prospection thématique
  • 3 n ^^A Rapport de fouille programmée et de prospection thématique 2003-2005 Lillemer (Ille-et-Vilaine) Rapport 2005 et Synthèse 2003-2005 (Complément aux rapports 2003 et 2004) L. Laporte, C. Bizien-Jaglin, J.N. Guyodo G. Hamon, F. Bertin, L. Quesnel R , HWii-k A /c-c^ju
  • socle décorée de triangles imprimés. Deux opérations de diagnostique et une fouille d'archéologie préventive ont été réalisées par A.-L. Hamon sur la parcelle adjacente (718). Elles furent suivies d ' u n e fouille préventive menée en 2005 sous la direction de J.-N. Guyodo. Deux
  • poursuivre à l'emplacement de limites parcellaires sur son flanc ouest. Deux opérations de fouilles effectuées en 2004 et 2005, ont permis d ' e n reconnaître le tracé et la structure. Diamétralement opposées, elles se situent pour l'une près de l'extrémité nord de la butte et pour
  • comme l'approche dendrochronologique de ces vestiges. En revanche des traces d'activité humaine, notamment de travail du bois, ont été également repérées à la base de la tourbe où les éléments ligneux sont beaucoup mieux conservés. Au nord de la butte, cette formation est
  • ponctuellement recouverte par le « marais blanc ». L'état de conservation des vestiges est alors optimal dans toute l'épaisseur de l'horizon organique. Partout, les niveaux tourbeux reposent sur une formation d'argile blanche, localement appelée tangue et généralement considérée comme
  • détruit Indice Traces d'occupation néolithique autour de Lillemer (Etat 2004) Figure 5 Figure 6 13 II/ LA PROSPECTION PEDESTRE EN 2 0 0 4 - 2 0 0 5 (CATHERINE BIZIEN-JAGLIN) En 2004 et 2005 les prospections de surfaces réalisées par A. Noslier se sont inscritent dans le cadre de
  • et 793), et de celle à l'origine du sondage réalisé entre 2001 et 2003 (parcelle 734). 14 Figure 7 : Fouilles préventives menées en 2005 sur la butte de Lillemer ILL/ LES FOUILLES PREVENTIVES EN 2 0 0 5 ( JEAN-NOËL GUYODO) La fouille préventive des Hauts (parcelle A 718p sud
  • préalable, recouvrant presque intégralement la parcelle, et riche en mobilier archéologique (haches polies en diverses roches métamorphiques, poids de pêche en granité poli, coupelle de coupe-à-socle décorée, etc.). 16 Une seconde intervention préventive a été réalisée en 2005 à
  • tracé sur une dizaine de mètres. Aucun autre élément particulier n'est à remarquer par rapport aux observations effectuées l'année dernière. Lillemer 2005 - sondage 5 Entrée monumentaÎc et empierrements dans le marais eqiiidistence des courbes 10 cm (côtes indiquées par rapport au
  • niveau 0 du ctiantieri Figure 14 21 Lillemer 2005 Sondage 5 Secteur nord 22 Lillemer 2005 - sondage 5, secteur nord Entrée monumentale Intérieur de l'enceinte Tourbe Talus Palissades F i g u r e 16 : L i l l e m e r 2 0 0 5 - s e c t e u r nord, p l a n g é n é r a l 23
  • Alignements de trous de poteaux figure 17 24 >11 (TO' s rt> co I I r,.rr,„ri.» U I I Rem Mai (empierrement) Terre brune meuble O Argil« bleuâtre (A et 11) = Argile verdâtre coupe 101 ? ~ I Substrat rocheux O Pierre («chiste) ^ Dolerite Lillemer - 2005 Soudage 5 Entrée
  • coupe Sud-Est / Nord-Ouest Face Est to LU U ilMiiil Ni ni Mai grisâtre Tour!« Ií:¡-:;!;:.:i| Argile grisâtre i laches * ' ' d'oxydations cl pclits giovici s "1 I , I Argile w n l i i r e Sabsirat n>cbru.\ O Pierre (vehicle)
  • Entrée coupe Sud-Est / Nord-Ouest Face Ouest I U T«rr* grite Remblais (empierrement) (glEil 'f„.,rt„ Terre uxxdce I I ] Argile verdâtre Substrat rocheux O Pierre (schiste) O Dolerite Eillemer - 2005 Sondage 5 coupe Entrée Lillemer 2004 et 2005 sondage 5 Etape 1 Légende y
  • moyen, de tailles différentes et pour l'une disposée à l'envers. 28 Lillemer 2004 et 2005 - sondage 5 Etape 2 c> Pi«,,« •0 CéramiquM » Site* % Dolérite Quartz Os Figure 21 29 On s'interroge sur deux blocs de dolérite dressés qui émergent selon un alignement similaire
  • -delà : le ravivage de la coupe d ' u n fossé de drainage en suggère au moins ponctuellement l'existence en contrebas de la face ouest de la butte. Un aménagement similaire a également été reconnu au nord, à l'occasion de la fouille d'archéologie préventive effectuée en 2005 par
  • l'INRAP sous la direction de J.-N. Guyodo. Il n'est d o n c pas exclut que ces aménagements puissent ceinturer la butte de façon plus ou moins continue. 30 Lillemer 2 0 0 5 Sondage 5 Secteur sud décapage 1 Figure 22 31 Lillemer 2005 - sondage 5 décapage 3 Lillemer 2005
  • - sondage 5 décapage 4
  • socle rocheux observé entre les deux ceintures de talus et de fossé, reconnues sur le flanc est. D ' a p r è s les observations effectuées en 2005, l'espace situé entre ces deux enceintes semble avoir été au moins partiellement aplani, peut être pour recevoir l'implantation de
  • , composée de planches de chêne, enjambe le fossé dans le prolongement de l'entrée monumentale sans doute toujours en activité (fig. 24 et 25). U n e datation radiocarbone est en cours pour cet aménagement. Lillemei" 2005 - sondage 5 décapages 1 et 2 Légende ft —. i a Figure 25 34
  • Structure 38 Structure 39 Structure 40 (Divers) Total hors éléments divers Tableau n° 1 : nombre de tessons par couches et structures 1 Présentation générale N o u s présentons ici une synthèse de l'étude du mobilier issu des deux campagnes de fouille du sondage 5 en 2004 et 2005. Au
RAP02172.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). un quartier de la ville antique de vorgium. rapport final de synthèse de fp 3 2003-2005)
  • CARHAIX-PLOUGUER (29). un quartier de la ville antique de vorgium. rapport final de synthèse de fp 3 2003-2005
  • VOKGIUM U N Q U A R T I E R D E LA VILLE A N T I Q U E D E Les fouilles de la Réserve Archéologique de Carhaix-Plouguer (Finistère) (5, rue du Docteur Menguy) (29 024 356) DRAC-SRA 2 0 AVR. 2006 COURRIER ARRIVEE D.F.S. de fouille archéologique programmée Années 2003 - 2005
  • docteur Menguy Section(s) et parcelle(s) AO. 124, 135, 138, 139, 140. Altitude : Année cadastre : 1984 Coordonnées Lambert Zone : x1 = 161,4 x2 = x3 = y1 = 1080,9 y2 = y3 = IDENTITE DE L'OPERA TION Autorisation n° 2003/50 valable du 14/05/2003 au 31/12/2005 Nature : Fouille
  • : les fouilles de la réserve archéologique de Carhaix (5, rue du docteur Menguy) DFS de fouille archéologique préventive - années 2003-2005 Nombre de volumes : 1 nbre de pages : 160 nbre fig. : 123 nbre planches. : XXVIII Avertissement Les prises de notes et de photocopies sont
  • Menguy) Années 2003-2005 Par Gaétan Le Cloirec Avec la collaboration de Françoise Labaune et Stéphane Jean I.N.R.A.P. S.R.A. Bretagne 2005 S ommaire » Générique de l'opération Remerciements Convention graphique Résumé P- 6 P- 6 P- 7 P- ' 1 - Cadre et conditions de l'étude p
  • . 9 1.1. HISTORIQUE DES RECHERCHES 1.1.1. Les origines du projet 1.1.2. La campagne 2000-2002 P9 P 9 P- 9 1.2. ASPECTS TECHNIQUES ET FINANCIERS 1.2.1. Les moyens de la campagne 2003-2005 1.2.2. Les incidences de la conjoncture archéologique actuelle P 10 P 10 P- 10 1.3
  • . PROBLEMATIQUES DE LA CAMPAGNE 2003-2005 1.3.1. La chronologie du site 1.3.2. L'organisation du quartier 1.3.3. L'étude des ensembles majeurs P 10 P- 10 P- 11 P- H - Une évolution encore imprécise P13 2.1. LE QUARTIER AVANT LE IIIE SIECLE AP. J.-C. 2.1.1. Des indices dispersés et
  • permettre sa mise en valeur. 1.2 1.2.1 Aspects techniques et financiers Les moyens de la campagne 2003-2005 Alors que la première campagne triennale avait bénéficié d'un budget global de 198 000 euros, cette nouvelle opération a été subventionnée à une hauteur totale de 143 000 euros
  • coût standard pour l'année 2005, ce qui équivaut à une nouvelle perte de moyens de 13416 euros 2 . Le rythme des trois premières interventions ne pouvait être maintenu dans ces conditions et des choix budgétaires étaient nécessaires. Le temps d'intervention a donc été réduit de six
  • retrouver une évolution générale. Les informations étaient trop dispersées et incomplètes. La fouille 2003-2005, n'apporte pas 1 Le montant accordé a été de 47 700 euros par an. Afin de préserver un maximum de moyen, rappelons que les professionnels qui sont intervenus sur le terrain
  • , une seule d'entre elles a été véritablement fouillée avant la campagne 2005. Il s'agit d'un creusement, encore mal caractérisé, mis en évidence sous la salle chaude des bains du bâtiment 5 (us. 4091). La destruction de la dalle de l'hypocauste laissait d'abord croire à un
  • . 12. Fusaïole en schiste. 13. Verre millefiori. 14. Dé en os. La fouille réalisée en 2005 ne permet pas de compléter de façon très pertinente le dossier chronologique des phases anciennes. L'étude partielle des niveaux conservés sous le bâtiment 4 et la réalisation de deux
  • . Deux fragments de colonnes toscanes montrent que le style adopté est celui que l'on retrouve dans la plupart des domus et villae repérées dans l'ouest de la Gaule. L'édifice qui a été mis au jour en 2005 pose plus de questions car son plan tient plus de la villa à galerie de façade
  • -Cloistre à la Roche Maurice, Tréalvé à Saint-Avé, etc. Maligorne Y., à paraître. 3 Le Cloirec 2005 ; Provost, Leprètre 1996. 4 Kérebel 2001 : 58 ; Le Cloirec 1995 : 305-325 ; Pouille et alii, à paraître. 2 bâtiment 3 bâtiment 1 bâtiment 2 fontaine ôdicuie thermes bâtiment 4
  • 5 a livré trois fragments de Drag. 43 qui se rattachent clairement au début du Ille siècle ap. J.-C. La campagne 2003-2005 a permis d'aborder un peu plus précisément les niveaux de constructions des bâtiments 4 et 5 et de recueillir quelques éléments de datation complémentaires