Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02259.pdf (CHÂTEAUBOURG et DOMAGNÉ (35). parc d'activités de la Goultière. tranches 1 et 2. mise en évidence d'une occupation du paysage du néolithique à l'époque gallo-romaine. dfs de diagnostic)
  • + I N S T I A R C H E T U T N A Rapport T I O N A L R E C H £ R C H E 0 L 0 G I Q U - E S P R £ V E N T I V E S + + + + + De Diagnostic Septembre 2007 '.^AC-SRA ^^ » 3 6EP. 2007 COURRIER ARRIVEE Laurent AUBRY CHATEAUBOURG/DOMAGNÉ « Parc d'activités de La
  • Goultière » Tranche 1 et 2 (Ille-et-Vilaine - Bretagne) Mise en évidence d'une occupation du paysage du néolithique à l 'époque gallo-romaine Dates d'interventions : 26.02.07 - 15.06.07 N° de prescription : SRA 2006/106 (tr. 1) SRA 2007/007 (tr. 2) N° de projet INRAP : DA 05 017 201
  • de poteau. 2.1.1.3 - Les fossés parcellaires A r r ê t é de prescription n° : 2006-106 (tranche 1) et 2007-007 (tranche 2). Opération n° : Responsable scientifique de l'opération '. Laurent Aubry Organisme de rattachement : I N R A P 2.1.2 - Discussion Date d'intervention sur
  • , Notice bibliographique : AUBRY L, 2007, «Parc d'activité de la Gouttière», Châteaubourg/Domagné (Ille-et-Vilaine), Rapport Final de Diagnostic, I N R A P / S R A de Bretagne, septembre 2007 Etude du mobilier ceramique '• Anne-Françoise CHEREL e t LABAUNE-JEAN DAO : Mathilde DUPRÉ
  • Châteaubourg (Ille-et-Vilaine) à l'emplacement du futur parc d'activités de "La ôoultière" (tranche 1 et 2), s'est déroulée du 26 février au 15 juin 2007. La mise en place de cette opération a été motivée par l'emprise importante du projet couvrant une surface de près de 46 ha. De plus, ce
  • ). Une partie de ces structures parcellaires, arasées par le remembrement, a été retrouvée durant le diagnostic. La carte géologique montre que le sous-sol sur lequel se déroule l'opération est constitué d'un substratum schisto-gréseux briovérien plus ou moins altéré, formations
  • de la carte I.6.N. au 1/250000 e (1318 ouest) 4 - La ôoultière - site n°35 068 004 AH (enclos fossoyé de La Tène finale) qu'apparaissent plus ou moins nettement les structures fossoyées. Elles sont recouvertes par des formations anthropiques limono-argileuses brun orangé à
  • structure fine et drainante contenant parfois des fragments de plaquettes de schiste. Leur épaisseur est très variable selon les caractéristiques topographiques rencontrées. En effet, elle est d'environ 0,40 m sur la partie haute du site, contre 0,60 m en moyenne partout ailleurs. Dans
  • poteau, fossés) a été partiellement fouillé. Ces derniers, pour des raisons techniques, ont été sondés à l'aide d'une mini-pelle (5,5 t). Tous les vestiges évalués ont été relevés en plan et/ou en coupe à l'échelle l/20ème. 2 3 Laurent Aubry et Yoann Escats du 26 février 2007 au 15
  • juin 2007. I I nous a fallu en e f f e t un tiers de temps supplémentaire, soit une vingtaine de jours, pour réaliser la phase de diagnostic. L'enregistrement des données de terrain a été entrepris sur des fiches simplifiées. Chaque tranchée et/ou vignette réalisée a reçu une
  • fossés de tailles variables d'un individu à l'autre, de 0,80 m (Tr. 641, F. 641.2) à 5,50 m (Tr. 636, F. 636.3). Les profils stratigraphiques rencontrés révèlent des formes multiples dans leur creusement. I l s peuvent être en "V" ou en "U" ouverts aux parois plus ou moins évasées et
  • à fond plat ou en cuvette. Le comblement, parfois stratifié, montre des phases de remplissage très variables d'un individu à un autre. Celui-ci parfois uniforme du haut en bas trahit un remplissage très rapide, vraisemblablement volontaire (Tr. 628, F. 628.1), au contraire d'un
  • -ouest, n'ont pas été identifiées au-delà des tranchées 641 et 643. Le fossé est de largeur variable, entre 1 m (tr. 499) et 1,50 m (tr. 642). Le sondage réalisé sur l'un des tronçons (F. 641.1) indique un profil en "U" ouvert qui atteint une profondeur sous décapage de 0,70 m