Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

1211 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01355.pdf (DOUARNENEZ (29). l'usine à salaisons de Plomarc'h Pella. rapport de fouille programmée)
  • : Christelle BATISSE, Frédéric BEDOUET, Jean BOUCHET, Marie CARSIN, Françoise CLAQUIN, Anne COTTEBRUNE, Pascal COULM, Sara FASOLO, David GANDREAU, Noha GINS, Cécile LAGOUTTE, Ronan L'HOMMELET, Ben MACCANN, Bruno MASETTI, Bruno PASQUIER, Barbara QUIMBY, Christian RAULT, Federica ROCCA
RAP00145.pdf (ARZON (56). Petit-Mont. rapport de fouille programmée.)
  • ,graveur,Paris. Barbara Seidler,étudiante,Munich,RfA* Michel Taloté,étudiant,Loudéac -22. Thierry Thibout,agent Renault,Paris. Sally ¥ebster,étudiante,Dickleburgh, Grande Bretagne., Tous ont montré un grand intérêt pour les recherches entreprises et manifesté une très grande
  • excellente Ce.-: fut une merveilleuse introduction à la vie française et nous avons apprécié également un début d'apprentissage de la culture bretonne. Toutes deux nous avons vécu une expérience valable et fascinante,et regardons vers l'année future pour y participer à nouveau. A BARBARA
RAP00935.pdf (SAINT-AUBIN-DU-CORMIER (35). le château. rapport intermédiaire de fouille programmée 1993-1995)
  • soutien de nombreuses personnes : Georges Alves (Paris) David Paillard (Rennes) Francesca Amendoca (Italie ) Cédric Pétereau (Rennes) Céline Auger (Rouen) Emmanuelle Pinel (Melesse) Caroline Barry (Paris) Sophie Peyrot (Paris) Barbara Bellest (Italie) Marie Reine Rolland Loïc Bert
RAP02901.pdf (LARMOR-BADEN (56). Gavrinis : à la recherche des représentations d'une tombe à couloir du IVe millénaire. rapport de fp 2013)
  • Marcoux, François Pustoc’h (Archéosciences, Rennes) Dominique Sellier (Géolittomer, Nantes) Barbara Trichereau (LRMH, Champs-sur-Marne) Panoramique de couverture : extrait de la visite virtuelle (traitement MGDesign, Nantes). 2 Sommaire Remerciements Résumé de l’opération 1
  • par ailleurs assuré l’étude géologique des dalles. Des prélèvements de colorants ont également été analysés par Thomas Calligaro au Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (Musée du Louvre, Paris) ainsi que par Barbara Trichereau du Laboratoire de Recherche des
  • cedex guirec.querre@univ-rennes1.fr http://www.creaah.univ-rennes1.fr/ Dominique Sellier Institut de Géographie et d'Aménagement Régional Laboratoire Géolittomer rue de la Censive du Tertre, BP 81227 44312 Nantes CEDEX 3 dominique.sellier@univ-nantes.fr Barbara Trichereau (Stéphanie
RAP02165.pdf (CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport intermédiaire 2005 de fp3 2004-2006)
  • CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport intermédiaire 2005 de fp3 2004-2006
  • -2006 RAPPORT INTERMEDIAIRE ANNEE 2005 Laurent BEUCHET avec la collaboration de Stéphane Jean INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES l.PRÉSENTATION DU SITE ET DE! OPÉRATIONS ANTÉRIEURES Présentation du site, situation Le château du Guildo est situé sur la
  • 2003. Ils visent l'étude de la totalité du front ouest du château (figure 3). Les objectifs de la fouille 2005 ont été définis en conclusion du rapport 2004. La campagne 2005 a visé l'étude des vestiges médiévaux (notamment des communs) de façon synchrone sur la plus large aire
  • cuisine fouillée en 20012003 (zone 13). Seules les dernières occupations ont fait l'objet d'étude en 2005. Au sud de la zone, un espace correspondant à un réaménagement du bâtiment a été mis en évidence (figures 12 et 13). Il est délimité au sud par l'empreinte d'une poutre sablière
  • des communs. Cette zone n'a été qu'à peine abordée en fin de campagne 2005, et seuls les niveaux de remblais contemporains de la mise en place de la cour devant le bâtiment ont été étudiés. Des vestiges maçonnés ont été très partiellement dégagés (U.S. 13311 et 13312, figure 18
  • l'issue de la campagne, depuis le nord 3.BILAN ET PERSPECTIVES POUR 2006. Malgré des difficultés techniques imprévues, la campagne 2005 a atteint les objectifs fixés en 2004. Elle nombre d'éléments nouveaux. La mise en évidence d'une probable écurie dans la cour, à proximité et
  • programme en cours sur le front ouest du château. Elle visera l'achèvement de l'étude cette zone du site. La campagne de printemps sera consacrée à l'enlèvement des déblais de fouille de l'année 2005 et à l'extension du décapage dans la cour (figure 19). La faible épaisseur des niveaux
  • archéologiques à cet endroit permettra l'achèvement de l'étude du secteur décapé dans cette même campagne. Les niveaux de cour déjà abordés en 2005 pourront également être étudiés au moins partiellement. Les déblais seront évacués mécaniquement au fur et à mesure de l'avancée de la fouille
  • ) sera consacré à l'étude du front oriental et on peut maintenant entrevoir la fin de l'étude archéologique pour l'horizon 2010. Figure 19 : programme d'intervention pour 2006 ANNEXE ETUDE NUMISMATIQUE Monnaies de Créhen 2005 - 11 exemplaires Références bibliographiques Cariou
  • . - Collection Feuardent. Jetons et méreaux depuis Louis IX jusqu'à la fin du consulat de Bonaparte, Rollin et Feuardent, Paris-Londres, 1904-1915, vol. II. Jézéquel 1998 : Jézéquel Y. - Les monnaies des comtes et ducs de Bretagne, X au XV siècle, Paris, Florange-Burgan, 1998, 304 p. PAI
  • DNI BENEDI (point 8e), croix cantonnée d'un lis aux 2 et 3 et d'une couronnelle aux 1 et 4. Métal : billon noir. Poids : 0,73 g. Diam. : 19 mm. Axe : 11. Etat de conservation : usé. US. 14059/3. Date de trouvaille : 2005. numérotation : 22.49.1.131. Duplessy 1988, n° 600A. 14059/4
  • de trouvaille : 2005. numérotation : 22.49.1.132. 14070/3 - Jeton. Période de Charles VII, 1422-1461. Berry, Royaume de France. Atelier : Bourges. Frappe : 1418-1437. D : * GETES [SANS F]ALIR, agneau pascal à gauche, tête nimbée tournée vers la droite. R : GETES * BIEN SAGEM
  • , croix pattée cantonnée d'un lis dans chaque canton. Métal : laiton. Poids : 2,21 g. Diam. : 27 mm. Axe : 6. Etat de conservation : usé, ébréché. US. 14070/3. Date de trouvaille : 2005. numérotation : 22.49.1.133. Feuardent 1907, n° 9480a ; Mitchiner 1988, n° 558. 14079/3 - Gros à
  • conservation : usé. US. 14079/3. Date de trouvaille : 2005. numérotation : 22.49.1.134. PAI, n° 1269 ; Cariou 2003. J. Meschinot (1484-1491) était général maître des monnaies du duché. Les gros à l'écu furent retirés de la circulation à la fin de l'année 1491. 15066/3 - Grand blanc à la
  • : BENEDICTVM (point 14e sous le N de Benedictum), croix cantonnée de deux lis et de deux couronnelles, dans un quadrilobe. Métal : billon blanc. Poids : 1,74 g. Diam. : 24 mm. Axe : 3. Etat de conservation : très usé. US. 15066/3. Date de trouvaille : 2005. numérotation : 22.49.1.129
  • . Duplessy 1989, n° 835. 15078/3-Double. Frappe : fin XVe. D : lion debout à gauche. R : croix cantonnée d'un lis dans deux cantons. Métal : billon noir. Poids : 0,88 g. Diam. : 20 mm. Etat de conservation : très usé. US. 15078/3. Date de trouvaille : 2005. numérotation : 22.49.1.135
  • : très usé. US. 15109/3. Date de trouvaille : 2005. numérotation : 22.49.1.136. Salaun 2000, n°s 181 à 185 ; Duplessy 2004, n° 148 à 151. 15114/3 - Double à l'hermine. Jean V, 1399-1442. Duché de Bretagne. Atelier : indéterminé. Frappe : 1435-1442. D : [+]IOH[ANNES] DV[X], hermine
  • enchaînée passant à gauche, surmontée d'une moucheture. R : +MON[ETA BRITAjNIE, croix pattée cantonnée d'une moucheture aux 1 et 4. Métal : billon noir. Poids : 0,89 g. Diam. : 22 mm. Axe : 0. Etat de conservation : très usé. US. 15114/3. Date de trouvaille : 2005. numérotation
  • passant à gauche, surmontée d'une moucheture. R : +MONETA [BRITANIE], croix pattée cantonnée d'une moucheture aux 1 et 4. Métal : billon noir. Poids : 0,81 g. Diam. : 20 mm. Axe : 10. Etat de conservation : usé. US. 15114/3. Date de trouvaille : 2005. numérotation : 22.49.1.138. PA I
  • : très usé. US. 15125/3. Date de trouvaille : 2005. numérotation : 22.49.1.130. Duplessy 1988, n° 565. 15162/3 - Gros à l'écu. François II, 1458-1488. Duché de Bretagne. Atelier : Nantes. Frappe : 1484-1488. D : +FRANCISCVS BRITONVM DVX N. (moucheture d'hermine) o, écu à six
  • ; en coeur, N dans une quartefeuille évidée. Métal : billon blanc. Poids : 1,54 g. Diam. : 25 mm. Axe : 0. Etat de conservation : très usé, ébréché. US. 15162/3. Date de trouvaille : 2005. numérotation : 22.49.1.139. PAI, n° 1269 ; Cariou 2003.
RAP03678 (PLOERMEL (56). Place du Tribunal. Rapport de diagnostic)
  • Bellevue, Ploërmel, ville et sénéchaussée paru en 1915. Son auteur, un littérateur qui s’intéressa beaucoup au centre Bretagne, y recense toutes les maisons de la ville dont il donne pour chacune un court historique. Il joint à cette compilation un plan interprétatif schématique de la
  • de Bretagne, contre/sur la muraille et au niveau d’une porte. d- Un tronçon de la muraille côté nord-est. (photos F. Le Boulanger, Inrap) 29 30 Inrap · Rapport de fouille Fig.2 Reconstitution de la ville close de Ploërmel par X. de Bellevue (Bellevue 1915, p. 16) Ploërmel
  • 73,00 S 2000 2001 72,50 73,00 N 72,50 2002 2005 2004 2003 72,00 72,00 2008 2007 2007 71,50 2007 71,50 2006 71,00 71,00 NGF 2009 coupe 2 72,00 72,50 S 2000 N 72,00 2012 2011 2013 2014 71,50 2020 2016 71,50 2015 71,00 71,00 70,50 2018 NGF 2017
  • - remblai 2002 - Blocs de granit, mortier rouge - fondation de mur 2003 - Creusement en U - tranchée de fondation 2004 - Creusement en U à fond plat - tranchée d’installation 2005 - Deux canalisations en ciment dans terre brune et schiste ardoisier - canalisations 2006 - Creusement
  • Trésor Public démolis dans les années 2010 2013 2014 2011 remblais récents (2e moitié du XIXe s. ?) 2012 2023 2010 2002 2022 2003 2005 2024 2025 2004 2016 2008 2018 2017 2019 remblai de la fin du XVIIIe s. /début du XIXe s. mur de soutènement Fin de l’époque moderne
  • marquis, la tour se trouvait dans l’angle nord-ouest de l’enceinte (à un endroit où pourtant celle-ci est conservée 11.  Bellevue 1915, p. 19. 12.  AD56, 7 A 1. 13.  AD44, B 1993. 14.  Il convient toutefois de manipuler le cadastre napoléonien avec précaution et se référer
RAP03937 (SAINT-JOUAN-DES-GUERETS (35). ZAC Atalante : du Néolithique à l'actuel, une occupation diachronique en Clos Poulet (tranche 2). Rapport de fouille)
  • -Louise Hamon Barbara Armbruster Paul-André Bezombes Vérane Brisotto Emmanuelle Coffineau Hélène Delneff Xavier Hénaff Françoise Labaune Solenn Leforestier Théophane Nicolas Marilou Nordez Pauline Petit Sandra Sicard Julian Wiethold - Nr site SRA 2015-077 Lambert 93, CC48 F 110 722
  • Palynologue Tests palynologiques Barbara Armbruster, UMR 5608 - TRACES, Toulouse, Projet Celtic Gold Directrice de recherche CNRS , UMR 5608 TRACES,Toulouse, Projet Celtic Gold Etude du mobilier en or Paul-André Bezombes, SRA Conservateur du patrimoine, numismate Etude numismatique
  • de Coauteurs Anne-Louise Hamon Barbara Armbruster Paul-André Bezombes Vérane Brisotto Emmanuelle Coffineau Hélène Delneff Xavier Hénaff Françoise Labaune Solenn Leforestier Théophane Nicolas Marilou Nordez Pauline Petit Sandra Sicard Julian Wiethold - Nr site SRA 2015-077
RAP01212.pdf (INGUINIEL (56). kerven teignouse. rapport de synthèse de fouille programmée 1993-1994)
  • voudra, une reconnaissance particulière pour ceux qui m'accompagnent depuis des années, pour qui l'archéologie est aussi une affaire d'amitié. Auguste BARAC'H Barbara FONYO Anne Laure BOISSY Alice HOWALDT Thierry BOUYAÛX Garett JONES Bénédetta BRAS C A Eric LE BIHAN Sandrine
RAP00050.pdf (LOCRONAN (29). montagne du prieuré, camp des salles. rapport de fp 1)
  • . A tous, j'adresse mes remerciements. me Sans les fouilleurs dont les noms suivent, la campagne de 1991, excellente sur tous les plans, n'aurait pu avoir lieu; mille mercis à: Jeanne-Lydie Valérie Christine Elisabeth Anne-Marie Laure Carl-Olivier Morgann Gilbert Christel Barbara
RAP03088.pdf (MONTENEUF (56). Inventaire, description et cartographie des blocs de la parcelle 1 du site archéologique des Pierres Droites. Rapport de PT 2014)
  • (1915), puis par plusieurs membres de la Société Polymathique du Morbihan, en visites répétées à partir de 1930. Enfin, il est à noter que la tradition de Monteneuf était d’envoyer les enfants, « les patoux », garder les troupeaux dans les landes et particulièrement autour des
  • archéologique (>1990), gestion et valorisation écologique (>2005), ERB-RNR (2013) Figure 9 – Carte du périmètre de la RNR et bref historique des landes de Monteneuf La gestion et les travaux d’entretien qui vont être mis en place sur les parcelles comportant les deux types de patrimoines
RAP02216.pdf (LE HÉZO (56). l'établissement gallo-romain de la pointe de la Garenne. rapport de prospection thématique et de sondages)
  • 2.2 : Secteur m 2.3 : Secteur IV 3. Rappel des principaux résultats des sondages réalisés en 2005 4. Résultats : description et analyse des sondages du secteur II 4.1 : Sondage 1 4.2 : Sondage 2 4.3 : Analyse et interprétation des données des sondages 1 et 2 4.3.1: Etat 1 4.3.2
  • Liste des figures Fig. 01 : Localisation des quatre secteurs fouillés en 2005 et 2006 sur le cadastre actuel de la commune du Hézo (1984 - section A) et sur cliché aérien de 1TGN (Logiciel Photo explorer -2001). Fig. 02 : Plan d'implantation des sondages archéologiques des secteurs I
  • : fragments de meules en granit des U.S. 4013 et 1001/1072 (secteur I 2005). Fig. 33 : Secteur IV : plans d'ensemble des structures, coupes stratigraphiques des sondages 2 et 3, et élévations des murs 41 10 et 4120. Fig. 34 : Secteur IV : fragment de base de colonne en calcaire de l'U.S
  • , connue depuis les travaux d'E. Rialan et du Commandant Baudre, doit sa notoriété à un remarquable ensemble de plaques de schiste sculptées, le plus important découvert à ce jour dans la cité des Vénètes. La première opération de sondages archéologiques, menée en juin 2005, et répartis
  • jusqu'à présent évaluée entre 4 et 5 ha. En 2005, les sondages avaient porté surtout sur la partie est (secteurs I et U) et centrale (secteur III) de la pointe de la Garenne. Cette année, l'analyse de ces parties s'est poursuivie mais a également été étendue à la partie ouest qui se
  • , soubassement du mur pignon sud-est du clocher, face route à 0,62 m de l'extrémité nord-est et à 0,20 m audessus du sol), à coordonnées Lambert (X= 221,06 et Y= 299,50) et nivellement NGF (altitude 8,683 m) déterminés. Signalons que les altimétries relevées en 2005 et notamment dans le
  • à l'angle du sondage de 2005 et du mur 1510. Sur cet axe, deux sondages restreints, les sondages 2 et 5 de 1 x 2 m, ont été implantés le premier à 5 m et le deuxième à 15 m pour étudier les abords du bâtiment. Par ailleurs, un sondage de 12 m 2 , sondage 1, a également été
  • réalisé, à 3 m à l'est du point zéro et de l'axe de référence. Il visait à déterminer si possible les limites du bâtiment mis au jour en juin 2005. En raison de la végétation, il a été nécessaire de réaliser un second axe 11 m à l'est de l'axe de référence. Deux sondages de 1 m x 5 m
  • archéologiques mis au jour et sondages effectués en 2005 et 2006 „ . , IJ TT' A A\ éch. : l/2000ème C.E.R.A.M. 2006 LE HEZO - Pointe de la Garenne - site n° 56 084 002AH Fig. 01 : Localisation des quatre secteurs fouillés en 2005 et 2006 sur le cadastre actuel de la commune du Hézo
  • : vestiges archéologiques mis au jour et sondages effectués en 2005 et 2006 éch. : l/2000ème C.E.R.A.M. 2006 LE HEZO - Pointe de la Garenne - site n° 56 084 002AH Fig. 01 : Localisation des quatre secteurs fouillés en 2005 et 2006 sur le cadastre actuel de la commune du Hézo (1984
  • - section A) et sur cliché aérien de l'IGN. éch. l/500e |'\ C.E.R.A.M. 2005 \ X ^ i > 1 LE HEZO - Pointe de la Garenne - site n° 56 084 002AH Fig. 02 : Plan d'implantation des sondages archéologiques des secteurs I et II sur fond cadastral (section A - 1984). sondage 1 : U.S
  • . 1550 à 1590 sondage 2 : U.S. 1600 à 1602 sondages 3, 4 et 5 : U.S. 1900 à 1915. 2.2 : Secteur m (fig. 03) Comme le secteur II, un débroussaillement, localisé dans la parcelle n° 22, a été effectué à la fin du mois d'Avril sur une surface de 250 m2 . Ce débroussaillement était
  • destiné à reconnaître un talus parementé délimitant une plateforme surélevée (ph. 02). Un axe de référence, orienté est-ouest, a été établi par rapport au sondage effectué en 2005. Le point zéro de cet axe se trouve en limite est de ce dernier. Vers l'est, un sondage, nommé sondage 2
  • sondage, décrivant un quadrilatère irrégulier a été réalisé afin de déterminer l'emprise du bâtiment reconnu lors du sondage de 2005 et de préciser la fonction et la chronologie de celui-ci. Situé entre les cotes 8,50 et 10 m, le sondage 3, de 1,50 x 5 m, a été effectué pour mettre en
  • évidence la stratigraphie dans l'environnement du bâtiment de 2005. Un dernier sondage de 3 x 5 m soit 15 m2 , appelé sondage 4, a été ouvert, à 20 m sur l'axe de référence et 2 m au nord, afin d'établir une coupe transversale du talus et étudier sa mise en oeuvre ainsi que la
  • palette en bois à l'instar de ce qui avait déjà été réalisé en 2005. Le mobilier a fait l'objet par Unité Stratigraphique d'un inventaire exhaustif réalisé sur le programme informatique « Excel » en respectant les principes de « Micromusée ». Cet inventaire ainsi qu'une liste des
  • caisses sont joints en annexe du présent rapport. Le mobilier le plus intéressant a été extrait et regroupé dans les caisses numérotés 16 (céramiques et « petit » mobilier) et 17 (mobilier architectonique). 13 3. Rappel des principaux résultats des sondages réalisés en 2005. Les
  • partiellement fouillée. Il s'agit à l'évidence d'une couche de remblai, formée de matériaux de démolition, mise en place préalablement au sol de mortier, U.S. 1521, dégagé le long du mur 1510 en 2005. Le mobilier archéologique recueilli est peu abondant. Il ne rassemble que 7 tessons de
  • quelques coquilles d'huîtres et de patelles sont les seuls mobiliers recueillis en surface de ce sol. Aucun élément de datation. Les plaques de schiste de l'U.S. 1552 sont identiques à celles de l'U.S. 1503, découvertes, en 2005, le long des murs 1510 et 1511. L'intérieur de l'abside
  • quatre tessons de céramique commune galloromaine ont été trouvés dans le comblement du bassin. Ces derniers ne permettent pas de fixer l'abandon et la destruction du bâtiment. Un sondage limité en surface (1 m2 ) a été réalisé dans le prolongement du mur 1511 puisqu'en 2005, il avait
RAP03244.pdf ((29). Tous aux abris ! Inventaire et sondages dans les cavités naturelles de Bretagne. Rapport de PT 2015)
  •   et  le  signalement des abris.        5        6    1. Mise en perspective du programme « Tous aux abris » 1.1. Problématique ou pourquoi chercher des petites cavités   Après  de  larges  prospections  inventaires  menées  tant  en  Mésolithique  (Marchand,  2005,  2012
  •  précédentes fouilles en surface n’ont pas donné de résultats extraordinaires (par  exemple, Marchand, 2005).    L’exploration  d’occupations  humaines  en  abris‐sous‐roche  n’est  pas  une  voie  de  recherche  commune  sur  le  Massif  armoricain  pour  la  Préhistoire  récente,  à
  • ,  1873  cité  par  Monnier,  1980).  En  1915,  une  « fouille »  à  l’aide  de  « leviers  de  pneu »  a  été  réalisée  dans  un  abri‐sous‐roche  en  chaos  granitique  à  Locunolé (Finistère), dans les impressionnantes gorges des Roches du Diable que franchit la  rivière  Ellé
  • .  L’enthousiaste  archéologue  décrivit  de  manière  sommaire  dans  les  pages  du  bulletin de la Société préhistorique française les silex et les pierres de foyer qui gisaient sous  0,35  cm  de  sédiment,  avec  une  attribution  au  Néolithique  (Boismoreau,  1915).  L’apport
RAP03893 (QUIMPER (29).11 rue Joseph Cugnot. A la recherche de la chapelle Sainte-Anne de Guélen. Rapport de diagnostic)
RAP03257.pdf (NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). Berges de la Seiche : identification du tracé de la voie romaine de la Guyomerais, à proximité immédiate du cours de la Seiche. Rapport de fouille)
  • diagnostic fouille 1 – 1984 : fouille Alain Provost 2 – 1985 : fouille Alain Provost 3 – 1986 : fouille Alain Provost 4 – 1987 : fouille Alain Provost 5 – 2005-2006 : diagnostic/fouille ZAC Sud Seiche 6 – 2011 : diagnostic voie de désenclavement 7 – 2011 : diagnostic avenue des Monts
  • ), expliquant ainsi l’absence de tracé antique dans le prolongement méridional du chemin creux. À l’est de la rue Albert Camus, une série d’opérations archéologiques a été effectuée par l’Inrap, préalablement à la construction de la ZAC des deux rivières en 2005, 2007 et 2014 (Aubry 2005
  • pays de Rennes, Renens, 1990. Bousquet 1971 BOUSQUET (J.) – Inscriptions de Rennes. In. : Ballia. T.29, f.1, 1971, pp. 109-122. Bossard 1914-1915 BOSSARD (Abbé) – Corps-Nuds, Annales de Bretagne, XXX, 1914/15, p.469-472. Clément 2009 CLEMENT (B.) - Nouvelles données sur les Tuiles
RAP02147.pdf ((22)(35). nord de la haute-Bretagne)
  • BIZIEN-JA GLIN Catherine PROSPECTION - INVENTAIRE NORD DE LA HAUTE-BRETAGNE ARRONDISSEMENTS DE DINAN (22), SAINT-BRIEUC (22), FOUGERES (35), SAINT-MALO (35) REGION BRETA GNE 2005 A UTORISA TION N° 2005 - 242 DU 12 mai 2005 TOME 1/5 PRESENTATION ET COMPILATION DES FICHES DTLLE
  • -ET-VILAINE Avec l'aide de : CONSEIL GENERAL DES COTES-D 'ARMOR S.R.A. BRETAGNE MINISTERE DE LA CUL TURE D.R.A. C. BRETA GNE 2/^7 et PROSPECTION - INVENTAIRE DU NORD DE LA HAUTE - BRETAGNE 2005 TOME 1 : Présentation et compilation des fiches d'Ille-et-Vilaine TOME 2
  • l'arrondissement de Dinan Ont participé à la prospection-inventaire du Nord de la Haute-Bretagne en 2005 Catherine Bizien-jaglin Daniel Brandily Jacqueline Lapéras Loïc Langouët Quentin Lemouland Michel Lescouët l «fil Liste des sites faisant l'objet d'une déclaration de découverte
  • archéologique en 2005. Aux découvertes de 2005 ont été rajoutés quelques site découverts en 2004. * indique les compléments d'information Département des Côtes-d'Armor Commune >C1) Broons x.2) Brusvily n° Insee 22 020 22 021 22 051 J(3) Dolo 22 053 X4) Eréac 22 055 —5) Etables-sur-Mer 22
  • Clos Les Landelles Les Vallées Kerdreux La Ville Orio Le Breil 2 Le Pernot La Cour-d'à-Bas 2 Le Chauchix Le Breil Le Grand-Roz Les Saudrettes Millet Kerantout La Lande Ferron L'Aunay Modu Fontaine Saint-Pern La Ville-Dom Rolland La Ville Bedel Quesnon Bourgneuf 2005 2005 2005 2005
  • * 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005* 2005 2005 2005* 2005 2005 2005 2005 2005* 2005* 2005 2005* 2005* 2005 2005* 2005 2005 2005 2005* 2005 2005* 2005* 2005* 2005 2005* 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005* 2005 2005 2 52) Pordic 53) Pordic ^54
  • Caradeuc 2 Bellevue La Houssaye La Ville-es-Fourrés Le Fouteau 2 Kerbiguet Pourcéan 1 Ville Rouault La Ville-Quinio La Ville-es-Anges 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005* 2005 2005* 2005 2005 2005 2005* 2005* 2005 2005* 2005 2005 2005 2005 2005
  • Tertre Belle Etoile La Faverie Les Hauts-Champs Les Hauts-Champs 2 La Ville Claire Panlivart Moncorps Grand Baudusse La Ville-d'Eau Villormel année déclaration 2005 2004 2005 2005 2004 2004 2005 2005 2005 2005 2005 2004 2005 2005 2005 2005 2005 2005 3 Mégalithes de
  • Montbran Port-Blanc La Morvonnais Sud du bourg Le Cimetière La Ville-au-Bourg Parc du Château de Langourla Trouvra Dinamet-Rocherel Bransac La Vilais Evran Evran Plouasne Saint-Jacut-de-la-Mer Saint-Jacut-de-la-Mer Saint-Vran Saint-Vran Trégon Trégon année déclaration 2005 2005 2005
  • 2005 2005 2005 2005 2005 2005 Monuments détruits Evran LeHinglé Langourla Pléboulle Pléven Pluduno Pluduno Plumaugat Rouillac Saint-Vran Sévignac Trédias Saint-Jacut-du-Méné Saint-Hélen année déclaration 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 2005 4
  • Répartition des sites faisant l'objet de déclaration de découvertes archéologiques dans le Nord de la Haute-Bretagne en 2005 RAPPEL DES PROBLEMATIQUES La problématique de base, à l'origine de toutes les autres, est l'étude de l'occupation du nord de la Haute-Bretagne, issue d'un
  • PROSPECTION EN 2005 L'opération a bénéficié d'un financement conjoint du Ministère de la Culture (2000 euros), et du Conseil Général des Côtes-d'Armor (3000 euros) pour un montant total de 5000 euros. Ce budget montre donc une baisse de 1000 euros par rapport aux exercices précédents
  • . D'autre part face aux bonnes conditions météorologiques, il a été décidé de réduire les prospections pédestres afin de conserver un temps de vol suffisant. Cependant les conditions météorologiques très favorables à la découverte de sites en 2005, ont permis une bonne rentabilité des
  • vols effectués. Le rapport de 2005 est donc aussi fourni que les années passées en ce qui concerne la prospection aérienne. Cependant, il ne sera pas toujours possible de maintenir ce rythme et surtout l'étude de nouveaux secteurs plus éloignés avec des moyens de fonctionnement
  • cadastres napoléoniens n'ont pas été représentés bien qu'ils aient tous été consultés. Les gisements sont représentés en hachures. 7 RESULTATS DE LA CAMPAGNE DE 2005 120 sites font l'objet de déclarations de découvertes en 2005 : 90 provenant de la campagne de 2005 et 4 de la
  • et la liste des sites faisant l'objet d'une déclaration de découverte archéologique en 2005. Prospection aérienne COTES-D'ARMOR ILLE-ET-VILAINE TOTAUX 77 dont 19 compl. Info. 13 90 dont 19 compl. info 0 4 4 3 dont 1 compl. info 0 3 dont 1 compl. d'info. Prospection
  • des prospections en 2005 la prospection aérienne Le départ des vols s'effectue à partir de l' aéro-club de Dinan - Trélivan qui a le mérite d'être proche de l'épicentre de notre rayon d'action. Cette année, 22h30 heures de vols ont été effectuées. Elles ont été répartis entre la
  • , Mérillac), tandis que la bande littorale a donné très peu de résultats. En 2005, nous avons abordé un nouveau secteur de prospection aérienne s'étendant à l'ouest de la Baie de Saint-Brieuc. Un bilan des sites archéologiques connus faisait apparaître un déficit probable des
  • enclos Dont nombre d'enclos signalés en 2005 2 0 1 3 5 12 11 2 12 1 9 5 10 11 0 3 2 3 3 2 97 enclos Tableau 2 : Rythme de découvertes des données en 2005. Note : le décalage entre le nombre de sites déclarés et le total du tableau provient d'enclos observés à plusieurs reprises en
  • 2005. Le site Internet du Conseil général des Côtes d' Armor permet de visionner la couverture aérienne IGN de 1998. Nous avons effectué la comparaison entre les clichés obliques obtenus en 2005 et ces vues zénithales. Dans quatre cas, afin de palier à des problèmes de