Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

1891 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03654 (PLOUGASTEL-DAOULAS (29). Le Rocher de l'Impératrice. Rapport intermédiaire 2018 de FP 2017-2019)
  • longtemps concentrés sur le Bassin parisien où des contextes sédimentaires particulièrement favorables ont permis une bonne conservation des gisements, ou dans le Bassin aquitain qui fournit de longues stratigraphies en grotte. Si 13 paradoxalement, l’histoire de la Préhistoire
  • (Lorblanchet et al., 1987) – la série la plus riche issue de la fouille Lemozi semblant à l’évidence mélangée), ou pariétal : Grotte de Gouy (SeineMaritime ; Martin, 1973). Le corpus issu de la fouille de l’abri du Rocher de l’Impératrice constitue ainsi aujourd’hui le plus riche ensemble
RAP03572 ((56). Autour du Golfe du Morbihan, les landes de Lanvaux et le sud de la vallée de la Vilaine. Rapport de PD 2017)
  • , orné d’un personnage cornu et probablement ailé, qui décorait sans doute l’absidiole. Peut-être couronnaitil la colonne évoquée plus haut ? La recherche documentaire sur la cathédrale a permis de trouver un court article de B. Frélaut paru en 1977 qui décrit la mise au jour des murs
  • chronologie GEOREFERENCES (Coordonnées de l'entité) : Type de fond : Lambert II étendu – carte IGN au 1/25000 Précision de l'emprise : X du centroïde : 231.775 altitude en m : 17,5 m Z du centroïde : 17,5 m Y du centroïde : 2295.384 ETAT ACTUEL Situation : X plein air Grotte, abri
  • Y du centroïde : 2293.408 ETAT ACTUEL Situation : X plein air Topographie Plateau Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie Géomorphologie FORMATIONS DU SOCLE TERRAINS SITUÉS AU MUR DE LA ZCES - ROCHES MÉTA. - Gneiss anatectiques et migmatites - Migmatites
  • ruisseau Détruit : OUI NON Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie FORMATIONS DU SOCLE – TERRAINS SITUÉS AU MUR DE LA ZONE DE CISAILLEMENT EXTENSIVE DE SARZEAU (ZCES) - ROCHES CRISTALLINES – Granite à biotite et muscovite – Faciès à grain fin (millimétrique) à muscovite dominante
  • , l’enclos ovalaire Sur le versant sud Détruit : OUI NON Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie FORMATIONS DU SOCLE - TERRAINS SITUÉS AU MUR DE LA ZCES – ROCHES MÉTA. - Gneiss anatectiques et migmatites – Migmatites paradérivées indiférenciées (paragneiss migmatitiques rubanés
RAP02731_1.pdf ((56). autour du golfe du Morbihan, les Landes de Lanvaux et le sud de la vallée de la Vilaine. rapport de prospection inventaire)
  • étendu Précision de l'emprise : X du centroïde : 202 830 altitude en m: 5 m Y du centroïde : 2299 030 ETAT ACTUEL ฀ Grotte, abri, souterrain Situation : ฀ plein air Topographie Détruit : OUI Géologie NON CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE Année de la découverte Circonstance de la
  • ACTUEL ฀ Grotte, abri, souterrain Situation : ฀ plein air Topographie Détruit : OUI Géologie NON CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE Année de la découverte Circonstance de la découverte Travaux pour l’installation d’un abri-bus 2009 Z du centroïde : 9 m ฀ Immergé Géomorphologie En
  • de l'emprise : X du centroïde : 202 805 altitude en m: 12 m Y du centroïde : 2298 720 Z du centroïde : 12 m ETAT ACTUEL ฀ Grotte, abri, souterrain Situation : ฀ plein air Topographie Détruit : OUI Géologie NON CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE Année de la découverte
  • céramique. Les jattes, au nombre de 4, complètent le corpus de la commune sombre tournée. Elles sont typologiquement toutes différentes : deux jattes ont un profil en « S » terminé par une lèvre en bourrelet débordant, une autre sans col présente une panse droite, bombée et ornée de deux
  • ornée d’une collerette droite et légèrement pendante, et les deux pots, globulaires, ont une lèvre évasée de diamètre à l’ouverture plus important que celui de la panse. Les surfaces sont usées et ne gardent que des traces ténues de lissage et de décoration. Le bol semble être orné
  • supérieure de la panse du pot sont lissées et l’assiette est ornée d’un décor très usé de croisillons. L’assiette à lèvre en amande n’existe pas dans le répertoire de la BB1, mais elle est la forme d’assiette la plus courante des BB2 et BB2F (Tuffreau-Libre, Mossmann-Bouquillon et Symonds
RAP01083.pdf (PLOUDALMÉZEAU (29). Ridiny. rapport de fouille préventive)
  • anse ornée de chevrons, décor peigné. Une fusaiole (728-5). ¿éyqmique piffL^lée. t Divers petits fragments de forme Drag. 37,,ornés dans le style de Lezous. Une coupelle Drag/35» avec une estampille dont on ne vit que la fin '«,...CVM". L'ensemble est bien daté du Ild et Illème
RAP02147.pdf ((22)(35). nord de la haute-Bretagne)
  • chronologie x x x GEOREFERENCES Type de fond (Coordonnées de l'entité) : Précision de l'emprise : 60 m X 90 m : Lambert I X du centroïde : 318 450 Y du centroïde : 1 092 700 Zdu centroïde : 30 m (NGF) ETAT ACTUEL Situation : ■ plein air O Grotte, abri, souterrain DImmergé
  • chronologie x x x S GEOREFERENCES Type de fond (Coordonnées de l'entité) : : Lambert I X du centroïde : Précision de l'emprise 314 920 1 089 688 Y du centroïde : : diam. 10 m Z du centroïde : 56 m (NGF) ETAT ACTUEL Situation : ■ plein air D Grotte, abri, souterrain D
  • : 100 m X 40 m 40 m ETAT ACTUEL Situation : ■ plein air D Grotte, abri, souterrain D Immergé Géomorphologie Géologie Topographie Enfouissement ( en cm) : Détruit : OUI ' NON En élévation : OUI NON CIRCONSTANCES DE DÉCOUVERTE : Année de la découverte 15 juillet 2005
  • : Zdu centroïde : 70 m (NGF) Y du centroïde : ETAT ACTUEL M plein air Situation: D Grotte, abri, souterrain O Immergé Géomorphologie Géologie Topographie Enfouissement ( en cm) : Détruit : OUI NON En élévation : CIRCONSTANCES DE DÉCOUVERTE : Année de la découverte 15
  • : Lambert I 335 977 Xdu centroïde : 1 Y du centroïde : 075 228 X Zdu centroïde : 60 m 78 m (NGF) ETAT ACTUEL ■ plein air Situation : [J Grotte, abri, souterrain D Immergé Géomorphologie Géologie Topographie S Enfouissement ( en cm) : Détruit : OUI NON En élévation
  • Grotte, abri, souterrain D Immergé Géomorphologie Géologie Topographie Enfouissement ( en cm) : Détruit : OUI NON En élévation : OUI NON CIRCONSTANCES DE DÉCOUVERTE : Année de la découverte 24 septembre 2004 29 juin 2005 SOURCES Circonstance de la découverte Prospection
  • centroïde : 80 m 130 m (NGF) ETAT ACTUEL Situation : f M plein air D Grotte, abri, souterrain D Immergé Géomorphologie Géologie Topographie Enfouissement ( en cm) : Détruit : OUI NON En élévation : OUI NON CIRCONSTANCES DE DÉCOUVERTE : Année de la découverte 15 juillet
  • centroïde : Z du centroïde : 164 m (NGF) ETAT ACTUEL ■ plein air Situation : D Immergé D Grotte, abri, souterrain Géomorphologie Géologie Topographie Enfouissement ( en cm) : Détruit : OUI En élévation : NON OUI NON CIRCONSTANCES DE DÉCOUVERTE : Année de la découverte 15
  • air O Grotte, abri, souterrain D Immergé Géomorphologie Géologie Topographie Enfouissement ( en cm) : Détruit : OUI NON En élévation : OUI NON CIRCONSTANCES DE DÉCOUVERTE : Année de la découverte 15 juillet 2005 SOURCES : (mentionner Circonstance de la découverte
  • chronologie x GEOREFERENCES Type de fond (Coordonnées de l'entité) : Précision de l'emprise : Lambert I X du centroïde : 339 500 1 086 700 Y du centroïde : : 120 mX Zdu centroïde : 120 m 145 m (NGF) ETAT ACTUEL Situation : ■ plein air D Grotte, abri, souterrain D
RAP02809.pdf (TREDARZEC (22). crec'h choupot : le dépôt de récipients du haut Moyen Âge. rapport de sondage)
  • Maison Trésor Structure urbaine Monnaie Ancien Foyer Verre Moyen Fosse Mosaïque Recent Sepulture Peinture Grotte Sculpture Hallstatt (premier Âge du Fer) Abri Inscription La Tene (second Âge du Fer) Megalithe Enduit peint Âge du Bronze Age du Fer Antiquite
  • et son socle, désolidarisés; - une coupe en alliage cuivreux ornée d'un motif de godrons en relief sur le pourtour, brisée en 16 fragments - une jatte en alliage cuivreux intacte, à l'exception d'un manque à la lèvre, d'une cassure et d'une fissure; - une casserole brisée en 4
  • . La partie haute se compose d’une paroi évasée à l’oblique vers l’extérieur, dont l’extrémité est éversée et ornée d’un décor moulé à motifs de godrons en relief sur le pourtour du vase. Usage : vaisselle de table. Datation : IVe - VIe siècles de notre ère Comparaisons : tombes 30
  • ) Fig.21 Les fragments de la coupe 2 ornée d’un décor moulé de godron © Françoise Labaune-Jean Coupe 3 (fig.22) Alliage cuivreux. Etat : 1 fragment. Patine de corrosion et zones granuleuses fines. Description : bord de récipient ouvert à panse éversée vers l’extérieur et prolongée
  • par une lèvre courte éversée. Sous le rebord de celle-ci, un décor d’une frise de motifs en arc de cercle a été estampé. Usage : vaisselle de table. Datation : IVe - VIe siècles de notre ère ? II. Résultats 29 Fig.22 Fragment de la coupe 3 orné d’une frise estampée de motifs en
  • récipient dont le corps est constitué d’un assemblage de fines douelles de bois, cerclées d’au moins deux anneaux métalliques. Ces derniers sont ornés d’un fin décor incisé. L’anneau le plus large montre en haut et en bas une bordure de fines incisions obliques et une ligne horizontale
  • est présent en surface. Une ligne horizontale délimite une bordure de chaque côté du bandeau, remplie chacune d’incisions obliques. Entre elles, la bande est ornée de portions de doubles cercles (légèrement supérieures à un demi-cercle). La jonction entre chaque cercle conserve le
  • : fragment isolé. Sans corrosion. Dimensions : 4.6 cm de longueur ; 0.56 à 0.8 cm de largeur ; 0.27 à 0.5 cm d’épaisseur. Description : petit élément métallique de section rectangulaire, de profil courbe, cassé à chaque extrémité. La surface externe est ornée d’un décor à base d’incisions
  • fragments du chaudron 3 mis au jour dans le comblement de la fosse 2, qui ne trouvent également aucune correspondance dans le lot remis par M. Guillou. D’un autre vase, la coupe 3 dont le marli est orné d’une frise d’arcs de motifs en arcs de cercles estampés, ne subsiste également qu’un
RAP01710.pdf ((56). la ria d'Étel. rapport de prospection inventaire)
  • base possède trois angles bien nets, le quatrième est arrondi; sa longueur est de 78 cm pour une largeur de 66 cm, elle est marquée par un bourrelet. Le sommet arrondi est orné d'une cupule d'un diamètre de 6 cm. [X: 190250/ Y: 311840] N.B. : Une erreur s'est glissée dans les
  • partie supérieure, de forme conique, est ornée d'une cupule. [X: 188760/ Y 310920] 6 - Kerclement Le dernier monument, de forme hémisphérique, légèrement conique, a une hauteur visible de 39 cm; la section a un diamètre moyen de 72 cm. [X: 188760 /Y: 310920] BELZ - Kerclement (6
  • sommet est orné de deux cupules. La section à la base est irrégulière (70x58 cm). [X: 188270/ Y: 312950] BELZ - Kerguen (7) N.B. : Une erreur s'est glissée dans les coordonnées Lambert mentionnées en Y, où manque le 1 er chiffre. H faut lire Y: 2312950 (et non 312950). G. NABAT
  • : 187760 /Y: 2308100] 2 - Bourg A l'entrée sud du cimetière, en bordure de la route menant à Ploemel, on remarque une stèle haute de 1.28 m à base octogonale; les angles sont épannelés sur une largeur allant de 1 5 à 24 cm Le sommet est taillé, aplani et orné d'une cupule. [X: 187790/ Y
  • Cette stèle à base quadrangulaire (68 x 44 cm) a une hauteur visible de 1 . 13 m Le sommet plat est orné d'une cupule tandis que la base est marquée par un très léger bourrelet Elle se trouve à l'extrémité d'un talus en partie recouvert de sable, le long de la route menant à
RAP02842.pdf ((56). autour du golfe du Morbihan, à l'est de Vannes jusqu'à la Vilaine. rapport de pd 2012)
  • du centroïde : 79 m ETAT ACTUEL Situation : ; plein air Topographie plateau Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain Géologie NON CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE Année de la découverte Circonstance de la découverte 2012 Prospection diachronique Immergé Géomorphologie En
  • : 2298.777 ETAT ACTUEL Situation : plein air Grotte, abri, souterrain Topographie Versant nord de la vallée de la Vilaine Détruit : OUI Géologie NON Immergé Géomorphologie En élévation : CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE Année de la découverte Circonstance de la découverte 2012
  • II étendu Précision de l'emprise : Emplacement actuel : X du centroïde : 260.220 altitude en m: 23 m Z du centroïde : 23 m Y du centroïde : 2298.605 ETAT ACTUEL Situation : plein air Grotte, abri, souterrain Topographie Versant nord de la vallée de la Vilaine Détruit : OUI
RAP03613 (SAINT-JEAN-LA-POTERIE (56). Rue de la Faïencerie. Rapport de diagnostic)
  • Ancien Maison Trésor Moyen Structure urbaine Monnaie Récent Four Verre Fosse Mosaïque Âge du Fer Hallstatt (premier Âge du Fer) Fosse parcellaire Peinture La Tène (second Âge du Fer) Sépulture Sculpture Grotte Inscription République romaine
  • frag. d'une panse carénée ornée de bandes digitées d'une marmite à pâte micacée orange à cœur gris. Surface externe noircie XVe-XVIe siècles 1 43 1 11 2 2 7 2 2 lèvres effilées, 1 panse et 2 fonds à pâte fine beige et orangé; 2 panses à pâte semi fine orange à cœur gris; 3
  • panses bien cuite brune 6 1 5 1 fond et 5 panses de faïences à pâte fine blanche et beige ornées de décors peint bleu-vert-rouge Datation XXe siècle L’activité potière est mentionnée dès le début du XVe siècle (ss dir. Fichet de Clairfontaine 1996, p.25) mais existe déjà
  • mobilier céramique 43 Fig. 20 Poêle (Iso. 10) (E.Coffineau, Inrap) Fig. 21 Fragment d’un fond lenticulé orné d’une bande rapportée (Iso. 01) (E.Coffineau, Inrap) lèvres dont Iso.07, Iso.08 et Iso.11) ou à lèvre oblique lisse, de type 2412 à pâte fine grise sjp 16f (2 bords dont Iso
  • de céramiques comportent deux fonds dont un fond lenticulé (ou bombé) à pâte brune sjp 16f. Ce fond bombé est orné de bandes rapportées verticales digitées qui sont présentes sur les potsmarmites de type 25-4a (Iso.01). Les autres fragments sont à pâte semi fine micacée orange
  • (Iso. 10) (E.Coffineau, Inrap) 43 Fig. 21 Fragment d’un fond lenticulé orné d’une bande rapportée (Iso. 01) (E.Coffineau, Inrap) 43 Fig. 22 Productions de Saint-Jean-la-Poterie datant de la fin du Moyen-Âge (E.Coffineau, Inrap) 44 Fig. 23 Productions de Saint-Jean-la
RAP03305.pdf ((56). Autour du Golfe du Morbihan, les landes de Lanvaux et le sud de la vallée de la Vilaine. Rapport de PD 2015)
  • centroïde : 2333.849 Z du centroïde : 131 m ETAT ACTUEL Situation : X plein air Topographie plateau Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie Altérites et limons remaniés avec fragments de quartz emballés NON En élévation : OUI Géomorphologie NON CIRCONSTANCES
  • : X plein air Grotte, abri, souterrain Immergé Topographie Géologie Géomorphologie Rebord de plateau en pente douce vers Anatexites du golfe du Morbihan : ria Paragneiss migmatitiques rubanées métatexites Groupe de l’anticlinal de Cornouaille – séries de Muzillac Détruit : OUI
  • de l'emprise : Y du centroïde : 2303.475 Z du centroïde : 65 m ETAT ACTUEL Situation : X plein air Topographie bord de vallée (versant est) Détruit : OUI NON Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie Feuillets de type Coët-Bihan ou Folleux : faciès à petits
  • du centroïde : 227.566 altitude en m : 70 m Précision de l'emprise : Y du centroïde : 2318.355 Z du centroïde : 70 m ETAT ACTUEL Situation : X plein air Grotte, abri, souterrain Topographie Rebord de vallée (ici la rivière l’Arz) Détruit : OUI NON Immergé Géologie DT
  • Y du centroïde : 2285.466 ETAT ACTUEL Situation : X plein air Topographie plateau Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie Géomorphologie Roches intrusives : Granite à biotite et muscovite calco-alcalins, type Herbignac-Férel NON En élévation : OUI NON
  • : X plein air Topographie Rebord de plateau, versant nord de la vallée du Loc’h Détruit : OUI NON Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie Géomorphologie FORMATIONS SUPERFICIELLES – Dépôts fluviatiles - Alluvions des très hautes terrasses : galets de quartz rubéfiés emballés
  • Détruit : OUI NON Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie Géomorphologie FORMATIONS CÉNOZOÏQUES superficielles - Recouvrements résiduels SOCLE VARISQUE - Formations du Briovérien - Micaschistes grossiers à silicates d’alumine, paragneiss subordonnés En élévation : OUI NON
  • du centroïde : 2283.383 Z du centroïde : 25 m ETAT ACTUEL Situation : X plein air Topographie Bord de thalweg Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie Géomorphologie Roches métamorphiques : Groupe de l'anticlinal de Cornouaille : Micaschistes à biotite et
  • fond : carte IGN au 1/25000 Lambert II étendu X du centroïde : 207.192 altitude en m : 104 m Précision de l'emprise : Y du centroïde : 2333.972 Z du centroïde : 104 m ETAT ACTUEL Situation : X plein air Topographie Rebord de thalweg Détruit : OUI NON Grotte, abri
RAP00190.pdf (INGUINIEL (56). kerven-teignouse. rapport de sondage.)
  • diamètre variant de plus de 45 cm à la base à 22 cm au sommet orné d'une cupule large de 10 cm. Depuis la stèle est plantée dans la cour de la ferme ; elle est ornée d'une série de rainures obliques et parallèles sur la moitié de sa surface. On peut penser qu'une face a connu un autre
  • 1955, Yves COPPENS signale la stèle en mentionnant la présence de "tessons de la Tène III" dans l'oppidum, à proximité immédiate de la stèle (2). Il s'agit de fragments de poteries ornés de "frise de cercles concentriques" se recouvrant, Plus récemment, une fouille clandestine a eu
  • lieu sur le site, un certain nombre de tessons ornés auraient été recueillis à ce moment, associés à une sépulture dont la couverture, constituée de deux gros blocs était visible, il y a quelques années (en fait, on peut douter de la nature de ces pierres, peut être de la roche en
RAP01760.pdf (OUESSANT (29). mez notariou. rapport intermédiaire 2001 de fp 3 2000-2002)
  • certain nombre de tessons sont brûlés. - Terra nigra : tessons sont assez nombreux. Les formes Ménez 40, 11 et 96 sont identifiées. - Poterie métallescentes : quelques tessons de gobelets sont mis au jour, ornés à la barbotine (épingles) ou à la molette (fig.62). - amphores : les
  • . Quelques jattes à bord rentrant, parfois ornées à l'intérieur (décor de croisillons à la pointe douce) sont découvertes. Une anse grise de pichet, incisée, pourrait appartenir un vase tardif (fig.65). Il en est de même d'un estampage de pastilles sur une poterie à pâte grise bien cuite
RAP04019 (CANCALE (35). Pointe du Grouin : aménagement des accès, tranche 3. Rapport de diagnostic)
  • Mosaïque Hallstatt (premier Âge du Fer) Sépulture Peinture La Tène (second Âge du Fer) Grotte Sculpture Abri Macro-outillage Antiquité romaine (gallo-romain) République romaine Mégalithe Empire romain Batterie Haut-Empire (jusqu’en 284) Blockhaus
  • (fig. 2), souvent profonds, au fond desquels se développent parfois des abris en pied de falaise ou des grottes dont beaucoup sont affublées d’un microtoponyme. La plus vaste, la grotte de l’Ermite, se situe à l’extrémité de la pointe du Grouin. Profonde d’une vingtaine de mètres
  • grottes de ce littoral) et, si elle a pu être occupée par des groupes humains durant les phases de régressions marines du Paléolithique, rien dans les observations de terrain ne permet de le confirmer. Le cadre géologique de la pointe du Grouin est celui de l’entité lithologique la
  • marine entaillant la falaise. © Rozenn Colleter, Inrap Fig. 3 Grotte de l’Ermite, à l’extrémité de la pointe. A – vue de l’entrée montrant l’inclinaison du couloir, érodé par la mer aux dépens d’un filon de dolérite ; B – détail du filon de dolérite latéral. © Rozenn Colleter, Inrap
  • A B 28 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique C Ille-et-Vilaine, Cancale, Pointe du Grouin - tranche 3 D Fig. 3suite Grotte de l’Ermite, à l’extrémité de la pointe. C – vue du porche d’entrée, dont le volume a pu être propice aux occupations humaines préhistoriques ; D
  • micro coupes stratigraphiques qui entaillent les sols (collectes éventuelles de mobiliers archéologiques) mais aussi hors de ces chemins, dans les parcelles interdites au public ou, dans la mesure du possible, sur les secteurs rocheux de la bande littorale (pieds de falaises, grottes
  • 8 13 22 14 23 21 27 Gr. de Rochefroide Petite gr. de Rochefroide 17 Gr. des Fées 6856000 0 10 20 30 40 12 11 26 9 30 Porche de Rochefroide 15 10 Tranche 1 Tranche 2 Tranche 3 Indéterminé Contemporain Moderne Néolithique Mésolithique Silex taillés (Méso/Néo) Grotte
  • mésolithique socle granitique 0 NO 50 mètres II. Résultats 35 Site 28 À l’extrémité de la pointe du Grouin, sur son versant est le long de la sente qui permet d’accéder à la grotte de l’Ermite, les sols dégradés laissent apparaître des accumulations de coquilles marines, probables
  • illisible comprenant un « E », marque la prise des lieux par la Résistance (fig. 28). Dans une des salles, le mur du fond est quant à lui « orné » d’une fresque montrant l’aigle impérial nazi surmonté du symbole SS et, en dessous, un blason à tête de mort également avec le symbole SS
Port-Louis. La Citadelle, basse-cour nord (PORT-LOUIS (56). La Citadelle, basse-cour nord. Rapport de diagnostic)
  • Âge du Fer) Grotte Sculpture La Tene (second Âge du Fer) Abri Inscription Megalithe Objet lithique Antiquite romaine (gallo-romain) Republique romaine Artisanat Empire romain Argile : atelier Haut-Empire (jusqu’en 284) Trou de poteau
  • pendante, une anse et un pied annulaire, non figurés) et un bol de type « cul noir » (non figuré) pouvant être originaire des manufactures de Forges-les-Eaux (Seine-Maritime) ou de Sarreguemines en Moselle. Les autres faïences sont ornées d’un décor peint en bleu cobalt de rinceaux (Iso
  • figurés) et un bol de type « cul noir » (non figuré) pouvant être originaire des manufactures de Forges-les-Eaux (Seine-Maritime) ou de Sarreguemines en Moselle. Les autres faïences sont ornées d’un décor peint en bleu cobalt de rinceaux 43 (Iso. 4 et 5, Fig.06 et Iso.28, Fig.07) ou de
RAP03139.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). Rue Le Borgne. Rapport de diagnostic)
  • ) Grotte Sculpture Abri Inscription Antiquité romaine (gallo-romain) République romaine Mégalithe Empire romain Artisanat Haut-Empire (jusqu’en 284) Argile : atelier Bas-Empire (de 285 a 476) Atelier époque médiévale Études annexes Géologie
  • de récipients en céramique - 3 objets en fer (clous et fer indéterminé) - 1 éclat de panse de récipient en verre Les tessons étant trop fragmentaires, aucun dessin n’a été réalisé. 2.4.2. Catalogue Sondage 1 0 5 cm Fig.11 Fond à base étroite orné d’un graffite : MAI
  • panse de récipients en céramique commune à pâte oxydante - 1 tesson de panse de mortier à pâte beige et râpe interne de quartz - 23 en céramique commune sombre tournée parmi lesquels 1 panse à décor quadrillé lissé et 3 fonds à base étroite dont un orné d’un graffite : MAI (fig. 11
  • mur ou constituer les restes d’un radier de sol contemporain (© P. Cocherel, Inrap). Fig. 9 : vue générale du sondage 3 (© G. Le Cloirec, Inrap). Fig. 10 : tronçon de mur 3001 (© P. Cocherel, Inrap). Fig. 11 : fond à base étroite orné d’un graffite : MAI (© F. Labaune-Jean, Inrap