Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

2844 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00271.pdf (SARZEAU (56). le château de Suscinio. rapport de sauvetage urgent.)
  • chronologiques contenues dans l'épaisse couche d'ardoises ( coupe A), le plus souvent calcinées,qui recouvre directement le carrelage sur une épaisseur de 20 à 50 cm. Dans cette couche, a été trouvée, der- rière le socle de l'autel latéral ( à l'emplacement rie l'autel disparu), une
  • ) Didron, Annales archéologiques, T. 9, 1 8^9, p. 76. (3) M.Aubert. L'architecture cistercienne en France? Pafcis, 19^7, I,p.1^6. avec exemples de carreaux cisterciens : 1,313-31^ et II, p. 67-68. (4) En Angleterre, sans autre précision : Llewellynn Jewit, dans Journal de
  • ducale qui par ses origines appartient à la dynastie française et capétienne. Ce carrelage paraît refléter davantage cet art de cour que les préoccupations des moines de l'abbaye voisine de Saint-Gildas. Sans doute, on l'a vu, d'autres édifices re- ligieux ont-ils possédé des
RAP00785.pdf (QUIBERON (56). Goulvars. rapport de sondage)
  • -CONCLUSION ANNEXE 1 :1ES VESTIGES OSSEUX. I- INTRODUCTION Monsieur Der Krikorian a le projet de construire un parc aquatique de loisir ,T AqualaiV k,au lieu-dit Goulvars en Quiberon (Morbihan)(fig 1).Ce projet affectant une zone archéologique sensible il fut nécessaire d'effectuer
  • , Ministère de la Culture et de la Communication, tous les moyens financiers et matériels nécessaires. Ainsi M. Der Krikorian s'est engagé à verser 59.780 F à l'A.F.A.N. destinés au recrutement de deux vacataires scientifiques ainsi qu'aux frais de fonctionnement pendant la durée de
  • 13S 020 Commune Quiberon Lieudit Goulvars 50 m Quiberon :* GOULVARS* 1987 IMPLANTATION mSmj zon es DES de TRANCHEES DE vestiges archéologiques SONDAGE Cadastre 1970 : parcelles sondées AS 13,14,15,16,17,13,25 CM Der Krikorian propriétaire) ,AS 6,25 (sur demande de
  • M Der Krikorian et avec les autorisation respectives de Mme Mariou et de Mme Car iou). L'ensemble des parcelles représentent une superficie de près de 3 hectare?, B-ENVIRONNEMENT ARCHE0L0GI QUE Les vestiges archéologiques et les indices archéologiques près de la. zone à
  • chronologique indéterminée ) ph: 18 vue rapprochée de S31 dans T8. ph : 19 la ligne de pierres S33 dans T8 vue du Sud ph: 20 la structure S40 dans T11. "S 45:niveau d'occupation d'époque gauloise. YNTHESE L1étude exhaustive des vestiges archéologiques découverts lors de ces
RAP02884.pdf ((35). activités minières et métallurgiques en haute Bretagne. rapport de prospection thématique)
  • appréhender la nature et, par suite, caractériser de manière plus précise les blocs de minerai et scories collectés au cours des prospections. 2 SOMMAIRE I. INTRODUCTION ET PROBLEMATIQUE p. 4 II. LA FERRIERE à PLESDER p. 6 III. SECTEUR DU TEILLAY p. 12 IV. FORÊT DE JUIGNÉ p. 19
  • fragments de tegulae, on pu être identifiés dans ce champ cultivé (1 fragment a été collecté). 3.2 Mobilier métallurgique 1) minerai de fer Deux blocs gris-carmin de roche fragmentée (19 et 21 g) ont été collectés. Ils correspondent très probablement à du minerai de fer qui a été
  • Sigma Ranges: [start:end] relative area [cal AD 1317: cal AD 1353] 0,790441 [cal AD 1389: cal AD 1400] 0,209559 [cal AD 1305: cal AD 1364] 0,736595 [cal AD 1384: cal AD 1408] 0,263405 18 IV. FORÊT DE JUIGNÉ (44) ATELIERS DE PRODUCTION DE FER MÈDIÉVAUX 19 1. ECRITS FAISANT
  • compagnie a permis de revisiter une partie de la trentaine de sites métallurgiques et miniers qui avaient été enregistrés et de tenter de les aborder à la lumière des dernières recherches, en corrélation avec le site du secteur de Teillay (fig. 10 et photo n°19). 2. OBSERVATIONS SUR LES
RAP03350_2.pdf (SARZEAU (56). Le château de Suscinio : le logis nord. Rapport de FP 2013-2015)
  • peu fréquentes, et d'abondantes paillettes de mica. Elle apparaît de teinte blanche à orange clair avec parfois un cœur gris clair. Ce groupe est probablement d'origine du secteur d'Herbignac12. Groupe 19 : Céramique brune, grise, noire, tournée, à pâte fine (grès ou "proto-grès
  • normes graphiques du PCR. Ces assemblages permettent de suivre l’évolution des formes de céramiques consommées sur le site du Château de Suscinio. 18 Labaune-Jean 2012 ; Henigfeld 2012 ; Henigfeld 2013 ; Henigfeld 2014 ; Husi 2003 ; Réseau Icéramm : http://iceramm.univ-tours.fr 19
  • Csu 02b 1 1 Indéter. à glaçure Csu 07b 1 1 Indéter. à glaçure Csu 07b-M 1 1 Indéter. à glaçure Csu 07c-M 1 1 Total 90 19 Tab. 6 : Nombre de fragments (NR), d'individus minimum (NMI) secteur 2 exprimé en chiffre brut. 15 NTI 5 1 0 1 0 0 0 7 et de types (NTI) de l'US 1014 du NTI
  • GT NR NMI NTI SJP Sjp 09g-M 248 19 19 Lamballe (?) Csu 09b 67 2 2 Indéterminé Csu 16b 14 1 0 C. rose-bleue de Laval csu 10a 5 1 0 Indéterminé Csu 17c 3 1 1 Herbignac (?) Csu 17i 3 1 1 Indéterminé Csu 17ay 3 1 0 Indéterminé Csu 01c 1 1 0 Indéterminé Csu 09b-M 1 1 0 Indéterminé
  • avec un nombre total de 355 restes et 31 individus minimum. Le groupe de Saint-Jean-la-Poterie, qui réunit 69,9 % du matériel, est largement majoritaire. Il livre 19 types : onze pots 2-2, quatre pots 8-8, un pot 8-7, deux pots et un pichet indéterminés. Ils sont associés à deux
RAP00548.pdf (ARZON (56). carte archéologique sur er lannic. rapport de prospection inventaire)
  • de l'île de Gavrinis au Nord, de la pointe de Penbert au Sud, de l'île de la Jument à l'Est et de la pointe de l'île Longue à l'Ouest (Fig. 2). L'île dEr Lannic (Petite Lande) est cadastrée sur la section H n° 166 pour une surface de 80 ares. Les coordonnées Lambert sont les
  • le niveau marin ne dépasse pas les cinq mètres aux plus basses marées. L'île dEr Lannic était donc reliée au continent par le Sud comme nous le verrons plus loin. Le site mégalithique, situé sur le côté Sud-Est de l'ilôt et au trois-quart immergé, a fait l'objet d'une révision
  • le Sud de l'île. L'île n'est accessible que par petites embarcations ou zodiacs. Fig. 1 : Situation géographique du site d'Er Lannic. Fig. 2 : Plan de situation au 1/25000 HISTORIQUE : C'est en Août 1866 que G. de Closmadeuc découvre le site mégalithique dEr Lannic. Il
  • plus petits (n° 19 à 24) avoisinnent les 1.20 m. Seuls les n° 29, 33, 34 et 37 sont largement au dessus du lot et sont proches du plus grand d'entre eux situé dans la partie centrale. Les menhirs F 13, G33, H36 et J38 portent quelques gravures. Face à cette enceinte, un amas de
  • menhirs situés bien à l'écart des deux hémicycles. Le menhir n° D118 se trouvant au Nord-Est de l'enceinte nord a une hauteur de 3.00 m. Il est difficile d'affirmer si ce menhir est à son emplacement d'origine. Le menhir n° El 19 est très imposant avec ses 7.00 m. de longueur. Son
  • emplacement est également très discutable. Z. Le Rouzic l'avait d'ailleurs relevé, il a ensuite été recouché pour cause de danger pour la navigation. Si l'on tente d'aligner les blocs El 19, A34 et D118, l'orientation qui en découle ne correspond pas à un élément habituel et a du mal à
  • celles de l'alignement du Menée à Carnac (56) (Fig. 20) ou encore celle de Pen ar Land à Ouessant (29) (Fig. 21). L'enceinte en "Fer à cheval" du tumulus de Tosser Keler à Penvenan (22) (Fig. 19) ressemble beaucoup à l'enceinte sud d'Er Lannic. Celle de Kergonan à L'Ile aux Moines (56
  • ) (Fig. 19) située dans le Golfe du Morbihan reprend exactement le plan de l'enceinte nord d'Er Lannic avec la même orientation. Il existe souvent des grands menhirs aux extrémités des enceintes en "Fer à cheval" avec quelques fois un énorme bloc au milieu de l'alignement. Une
  • quantité importante d'enceintes mégalithiques a pu être recensée, elles sont malheureusement en mauvais état de conservation, notons tout de même celles du Grah-Niaul en Arzon (56), du Grand-Rohu à Saint Gildas de Rhuys (56) (Fig. 19) et celle du Moulin à Saint Pierre Quiberon (56) (Fig
  • - p8-17. GIOT, P.R., L'HELGOUACH, J, MONNIER J.L., 1979 - Préhistoire de la Bretagne. Editions Ouest France - 444 p. HEUDIER, 1943 - Le monument dEr Lannic. BSPM 1943-45. p 144-149 LE CLOIREC, R., 1985 - Le décor "au bigorneau" de la céramique dEr Lannic. BSPM 1985. Tome 112-p99-100
RAP01670.pdf (RENNES (35). 8-14 quai Dugay-Trouin. rapport de sauvetage urgent)
  • Juillet» en mars-avril 19&1 (Callia. XXI» 196,3» pages b23-h2h)« Ce mur» construit hâtivement après la destruction de BE8HES par les Barbares d'origine germanique vers 275 de notre ère» consiste en une puissante maçonnerie qui repose sur des blocs de granit remployée» appartenant à des
  • rômahisés» puisque Posterainus doit son prénom et son nom à la dynastie flavienne Blen-Tltue-Domltien)% la citoyenneté romaine de remonte donc (Vespa- sa famille à la seconde moitié du premier siècle de notre ère. Grâce à ce© nouveaux textes et aux conclusions que l'on peut en
RAP01971.pdf (PAULE (22). "Kergroas". tumulus de l'âge du bronze et sanctuaire antique)
  • monnaies 111.7.2 Les figurines 111.7.3 Céramiques et verreries page 6 page 7 page 11 page 11 page 11 page 11 page 13 page 14 page 14 page 14 page 16 page 17 page 18 page 19 page 21 page 21 page 21 page 22 page 22 page 22 PaQe 22 Page 23 page 23 page 23 page 23 page 23 page 25 page 30
  • passée tombent avec les résultats des deux datations radiocarbones effectuées par le Dr J. van der Plicht du Centrum voor Isotopen Onderzoek de Groningen : - ensemble des ossements de la sépulture 4 : GrA-23705 3115 ± 40 BP soit à 95,45% 1500-1260 BC en datation calibrée et de la
  • beaucoup d'incertitude sur la datation de la 19 2003 Yves Menez, Anne Villard-Le Tiec de mousses ; ¡1 abritait par ailleurs les squelettes d'un adulte (45-50 ans ?) et d'un enfant de I I à 12 ans (Briard 1994, p.26-28). La présence de ce type de litière végétale n'a pas été mise en
RAP00602.pdf (Les ateliers de potiers médiévaux en Bretagne. rapport de 1re année de projet collectif de recherches 1987-1989)
RAP03423_3.pdf (RENNES (35). Place Saint-Germain : naissance et évolution d'un quartier de Rennes de l'Antiquité tardive à 1944. Rapport de fouille )
RAP03369.pdf (TREMUSON (22). La Colignère - tranche 2 : des silos de l'âge du Bronze ancien et un manoir du XVe siècle. Rapport de diagnostic)
  • , une légumineuse cultivée, une plante de cueillette et deux adventices (fig. 19). Total de n° n° Volume Type de Macrorestes Densité Charbons macro-restes tranchée structure en l structure végétaux moyenne de bois végétaux 4 7 10,0 oui oui Fosse 7 0,70 4 8 10,0 oui oui Fosse 56 5,60
  • Total (NMI) Fig. 19 Macrorestes végétaux carbonisés provenant des structures du campaniformes/Bronze ancien. Décomptes indiqués en nombre minimum d’individus (NMI). Sans contre-indication graines ou noyaux. © Julian Wiethold Céréales 16 des 95 carporestes sont des restes de
RAP01639.pdf (PLOULEC'H (22). le Yaudet. rapport de synthèse de fouille programmée et sondages de 1996 à 1999)
  • fontaine située au débouché de celle-ci (tranchées 19 et 20). A proximité de cette structure, nous avons ouvert un sondage (tranchée 26), destiné à vérifier l'existence du rempart laténien en ce point. Sur le plateau supérieur, nous avons enfin examiné les pentes situées en contrebas du
  • stratigraphie de la pente du rempart, au sud du mur de clôture méridional de la parcelle 19. L'année suivante, ce sondage fut étendu vers le nord sur une longueur de 9m à travers la parcelle 19 (tranchée 32). La relation entre les deux tranchées apparaît dans la fig. 6. En raison de
  • ) Comblement de pierres, Us 374 124 tessons ; assemblage d'époque romaine. Pâtes : A2.1-16 A2.2- 2 A3.1-4 A3.2- 5 B1.1-35 81.2- 19 82.1- 1 82.3- 14 83.1-2 83.2- 2 83.3- 1 C1.3-7 C1.4-1 D1.1-2 E1.1- 1 E1.2-3 FI.1-3 Sigillée- 3 Amphore- 2 Formes : Cruche, BB5.4, couvercle, R1, R9, RI3
RAP03720 (LANGROLAY-SUR-RANCE (22). La villa de SDU les Vaux. Rapport de fouille)
  • pièce T-8 266 La pièce T-9 274 La pièce T-10 276 La pièce T-11 280 La pièce T-12 et le canal 1364/2965 287 La pièce T-13 288 La pièce T-14 300 La pièce T-15 309 La pièce T-16 312 La pièce T-17 314 La pièce T-18 320 La pièce T-19 et T-20 326 La pièce T-21 et T
  • L’alignement 9 410 2.4.1.10 L’alignement 10 410 2.4.1.11 Les alignements 11 et 12 410 2.4.1.12 Les alignements 13, 14, 15 et 16 : un enclos ? 411 2.4.1.13 Les alignements 17, 18 et 19 411 2.4.1.14 Les alignements 20 et 21 414 2.4.2 Les ensembles de trous de
  • projection : RGF93CC48 ©2017 Ministère de l'Action et des Comptes publics FOUILLE 1330750 1331000 18 Inrap · RFO de fouille Arrêté de prescription Langrolay-sur-Rance (22) - Sur les Vaux I. Données administratives, techniques et scientifiques 19 20 Inrap · RFO de fouille
RAP03423_4.pdf (RENNES (35). Place Saint-Germain : naissance et évolution d'un quartier de Rennes de l'Antiquité tardive à 1944. Rapport de fouille )
  • 7282 8115 68,7 Oiseaux 19 703 722 6,1 Poissons 19 2948 2967 25,1 Total 871 10933 11804 100 % 7,4 92,6 100 Tabl. 3 Nombre total de restes, récoltés « à vue » (sans tamisage) ou grâce au tamisage des sédiments pour les trois principaux groupes de Vertébrés
  • s ons Tota l Sans tamisage Avec tamisage Total % Mammifères 781 286 1067 53,5 Oiseaux 19 166 185 9,3 Poissons 10 733 743 37,2 Total 810 1185 1995 100 % 40,6 59,4 100 Tabl. 4 Nombre de restes déterminés, récoltés « à vue » (sans tamisage) ou grâce au
  • 19 22 2 3 19 3 55 58 6 48 7 0,01 0,3 1 3 3,9 MR 2 Tamisage NR e Tab. 5 Nombre de Restes (NR) et Masse des Restes (MR en grammes) déterminés et indéterminés des niveaux du xie siècle et du second Moyen Âge (MA) – début de l’Époque Moderne (EM), suivant que ces restes
  • ont été ramassés manuellement (« à vue ») ou bien sont issus du tamisage. 1 7 18 3 11 6 3 2 1 5 19 29 2 10 19 6 3 1 697 48 12 6 3 69 766 3 93 3 481 75 39 1 1 1 niveaux XI NR Total 0,01 0,03 0,17 0,003 0,14 0,02 0,03 0,04 0,03 0,04 0,5 15,55 0,01 15,05 0,5 5,15
  • 8,3 1,6 109251,7 4,4 65,0 52,5 43,4 165,3 109417,0 0,01 25641,1 189,3 79469,4 2238,8 1436,2 77,4 172,7 26,8 MR 1,6 715,9 1175,9 4 1 5 1 2 9 19 10 9 8 2 12 12 10 2 0,3 38,6 38,3 0,3 37,1 1,2 32 32 20,5 11,5 5857,4 0,7 30,9 64,1 28,8 124,5 5981,9 221 0,9 1 87
  • 1,7 0,01 0,07 0,1 0,62 20,7 7542,1 480,8 470,0 199,1 42,4 1192,3 8734,4 223,7 7956,9 678,8 631,1 21,6 MR 9 19 10 9 8 2 19 19 13 5 1 781 2 19 22 9 52 833 4 3 1 98 4 2 636 104 58 2 1 1 1 À vue NR Total site 0,3 38,6 38,3 0,3 37,1 1,2 46,45 46,45 25,05 19,8 1,6
  • 10 1 9 4 3 2 5 3 2 1 11 6 1 7 18 3 19 22 2 1 1 1 1 1 3 19 3 3 2 1 1 14 14 9 2 3 3 55 58 3 48 7 3 1 2 1 1 1 2 32 1 1 30 7 19 1 2 1 3 1 1 5 499 494 76 1 351 49 17 1 1 4 3 1 2 5 5 5 5 5 3 2 23 23 5 1 15 2 1 1 1 7 3 3 1 7 5 6 3
  • 14 708 691 479 75 38 1 1 1 93 3 5 3 2 1 11 6 1 7 18 3 19 22 2 3 19 3 55 58 6 48 7 3 1 2 10208 TOTAL À vue Tamisage 10212 10274 10318 10465 10630 10631 10639 10653 10701 10706 10778 À vue tamisage 1 2 2 Numéro d’US : 1883 5 3 2 1 11 6 1 7 18 3 19 29 2 6 3 1 10 19
  • 34 1 7 36 4 110 64 27 6 610 1183 55 709 1947 2557 1070 2 3 1 2 1 2 3 3 3 24 1 5 1 12 3 3 1 2 3 1 1 4 24 42 4 6 52 76 10 12 2 12 8 1 2 26 1 3 1 1 2 18 33 18 2 29 1 2 15 16 2 20 1 2 4 8 8 12 88 163 27 19 209 297 2 10 9 9 19 1 1 7 2 2 163 408 105
  • dents 1 Tri 10212 10274 1 2 10465 10653 10631 10639 10701 10706 Total 36 1 2 1 1 10630 1 47 2 11 1 3 19 1 30 1 1 37 312 2 3 7 65 % 2 6 2 148 1 8 12 atlas 3 3 axis 1 1 2 3 3 7 44 3 6 9% 1 2 3 1 vertèbre thoracique 3 vertèbre
  • 15 % 2 phalange moyenne 1 9 2 4 5 19 29 6% 1 phalange proximale 2 8 9 4 1 69 176 2 1 côtes Total 13 10 1 dents inférieures isolées autre vertèbre cervicale 1 2 1 351 2 3 15 481 100 % Tabl. 8 Répartition anatomique des restes de Bœuf dans les niveaux
RAP02160.pdf (GUINGAMP (22). le château. dfs de fouille par l'étude)
  • 17 Mots clefs des thésaurus page 19 Tableau récapitulatif des résultats page 21 ETUDE ARCHÉOLOGIQUE I - Introduction 1.1 - Localisation géographique page 23 1.2 - Cadre de l'intervention page 23 1.3 - Projet d'intervention - Problématique et objectifs de la fouille page
  • château. Une lettre de mandement datée du 19 avril 1420 institue Guillaume le Minutier Sénéchal de Goelo pour « arraser desmolir et abattre la tour neuve dicelle ville de Guingamp... et autres tours et pourtaulx dentour la ville...» 10 . Alain de Penthièvre, fils d'Henri, reconstitue
  • Alix sera finalement mariée à Pierre de Dreux, fondateur de la première dynastie capétienne des Ducs de Bretagne. La constitution du second apanage de Penthièvre par le Duc Jean III, pour son frère Guy de Bretagne en 1317, va replonger Guingamp au centre de l'Histoire de Bretagne
RAP03423_2.pdf (RENNES (35). Place Saint-Germain : naissance et évolution d'un quartier de Rennes de l'Antiquité tardive à 1944. Rapport de fouille )
  • 10167 11 2 10168 49 7 10169 10 10208 50 10210 2 10212 45 10274 2 10310 67 10318 9 10443 3 10465 14 10561 50 10562-10563 23 2 10584 101 7 10630 19 10631 376 99 91 10639 57 6 10 10652 7 10653 5 10655 61 10674 2 10697 1 14 10759 47
  • comparables à un exemplaire assez bien conservé à l’exception de la base (10527). Après remontage des 19 fragments mis au jour, on obtient le profil quasi complet d’un grand pichet décoré. Celui-ci se compose d’une panse ovoïde dont la surface externe est recouverte, en plus de la glaçure
  • 1890 141 1892 2 10077 5 1 1 4 4 5 35 5 6 10220 191 90 19 10290 155 47 26 10261 17 10293 95 10295 10 10301 5 10464 10 3 17 10 10521 7 4 10522 15 12 10527 4 10567 178 8 6 10610 32 4 7 10661 5 10668 19 2 4 10669 6 Total 953 194
  • 115 19 1 1 Fig. 5 Tableau de répartition des lots céramiques des XII - XIIIe siècles par grands groupes techniques. © Françoise Labaune-Jean 600 Inrap · RFO de fouille Rennes (35) place Saint-Germain − Naissance et évolution d'un quartier de Rennes, de l'Antiquité tardive à
  • Labaune-Jean, Stéphane Jean Contexte Pâte claire Pâte orange NR NR 1800 1 Pâte bicolore Pâte glaç. Ligron RB NR NR NR NR NR 19 94 3 47 8 15 4 3 1 1595 1597 Pâte gran. 2459 1 Total 2 50 Gran. Grésée StJ-Pot. NR NR NR 7 8 1 1 2 1 3183 5 Grès 3