Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

1500 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03185.pdf ((22)(29)(35)(56). Les premiers peuplements de l'ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne. Rapport de PCR)
  • Million Years of the Human Story » (13/02/2014 - 28/09/2014), et dans laquelle Jersey était déjà un élément clé de présentation. Il est très vite apparu que Jersey serait le cadre d’une nouvelle exposition s’intéressant aux origines de l’Homme, notamment via le célèbre site
  • collections paléolithiques issues de ramassages de surface par des prospecteurs sur toute la région, et notamment dans l’intérieur des terres. Ces découvertes, souvent déconnectées des gisements paléolithiques et de leur cadre chronostratigraphique du fait de leur origine, sont la plupart
  • gisements paléolithiques et de leur cadre chronostratigraphique du fait de leur origine, sont la plupart du temps laissées à l’abandon et non inventoriées. Dans le cadre de ce PCR, nous souhaitons intégrer les différents prospecteurs au programme de recherche afin de reconnecter les
  • /03/2015 : RAVON A.-L. & LAFORGE M., “Presentation of a new regional project: The first human settlements in North-Western France: pleistocene deposits and palaeolithic occupations in the Brittany region”, Jersey Research Meeting, Institute of Archaeology, Londres. 02/04/2015
RAP01307.pdf (MORLAIX (29). Keravel Bras. le cimetière de l'âge du fer de Kervellec. rapport de fouille préventive)
  • est reconstituable provenant très vraisemblablement de ce site (inv. n°148). On peut deviner, plus que lire, sur l'étiquette, tant l'encre a pâli : fragment de vase gaulois trouvé dans les cavernes du Mené Plou-Yan (en Ploujean) parmi nombreux débris de poterie de même origine
  • litage est évident, il n'apparaît pas de schistosité. Il convient donc de chercher une origine allogène à la roche constituant l'objet de parure. La très grande majorité des bracelets en roche de l'Age du Fer est en lignite et l'on en connaît en Armorique. Peu d'autres roches ont été
  • , comme minéraux d'accompagnement, de la molybdénite et de la tourmaline, minéraux de fin de cristallisation magmatique, assez fréquents dans certaines pegmatites du nord de l'Armorique. Une origine loco-régionale est donc tout à fait possible pour ce vase. Le décor est limité à la
RAP03817 (QUIBERON (56). Beg er Vil : un habitat de chasseurs-cueilleurs maritimes de l'Holocène. Rapport de FP 2019)
  • Beger-Vil permet de définir un faciès original au début du Téviecien. Il trouve cependant une correspondance directe avec le site de Bordelann, à Belle-Île (Marchand et Musch, 2013). Ce rapprochement typo-technologique évident permet d’ouvrir la question cruciale de la navigation à
RAP00568.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • . It was original ly hoped to eut lm—wide trenches, 30m apart, acr oss the field, but the crop of maize prevented suc h ex t en si ve sampling. The f armer, however , kindly àgjeèd to the prématuré h ar vest i ng of some of the-? maize so théi we could ex cavale a 6m square. The square (T36
  • was to check the course of thèse ditches, and both original ditch and reçut were found; however they produced neither pottery nor tile. A f 1 at-bottomed pit (17), 1.4m wide and 0.5m deep , was located close to ditch 3. Its fill (18) contained 3.7kg of tile (Fabric 1) , 7kg of quartz, one
  • material collected from this field originally suggested thaï i t was a likely site to find évidence of continuity from Roman into later periods, with its distribution of Roman, médiéval and post-medi eval pottery and brick and tile too, as wel 1 as earthworks. It is therefore very
  • ). There is subsequently clear évidence for the western extension of the building. A shallow cut (22 and 26) was made north of the main wall, which may have been to allow the original and extension walls to be bonded. The main wall was extended west , a trench being packed with shale as a bedding (52
RAP02874.pdf (BAIS (35). le Chemin Vert. rapport de diagnostic)
  • -533. Krogman medicine, W.K., 3e éd., 1978: The human skeleton in Charles Thomas, Spriengfield, USA, forensic 337 p. MacKinley, J., 1993: Bone fragment size and weights of bone from modern British cremations and the implications for the pyre technology and ritual, Journal
  • Bais (35). Dans : R.A.O tome 7, 1990. pp 87-91 Meuret J.C. Peuplement, pouvoir et paysage sur la marche de Anjou-Bretagne (des origines au Moyen-âge), Société d’Archéologie et d’Histoire de la Mayenne, supp. N°4, 1993, p. 269. Poilpré P., Approche archéogéographique du site du Bourg
RAP01714.pdf (PLOUHINEC (29). "ménez-drégan I". rapport intermédiaire 2000 de fp 3 (2000-2002))
  • -3623 2 Krings, M;, Stone, A., Schmitz, R.W., Krainitzki, H., Stoneking, M., and Paabo, S. Neandertal DNA sequences and the origin of modem humans. Cell, 1997,90:19-30 Ovchimiikov, I.V., Gotherstrom, A., Romanova, G.P., Kharitonov, V.M., Liden, K., and Goodvm, W. Molecular analysis
  • (originating from a layer dated by ESR of the Lower Palaeolithic site of Menez-Dregan, Brittany, France"^). However, this DNA is present in an insoluble form associated to the mineral matrix and resists up to now standard extraction procedures and thus PCR analyses. I could demonstrate
  • {Perissodactyla or Artiodactyla in the various bones analysed) by comparison with control experiments using DNA of extant species^ Furthermore, the technique allows the analysis of the original fossil DNA molecules without modifying them which is impossible using PCR. The exceptional stability
  • to render it soluble. I show herein that this is indeed the case and that DNA can be found preserved m 465.000 years-old fossil bones (originating from a layer dated by ESR of the Lower Palaeolithic site of Menez-Dregan, Brittany, France). This DNA is present in an insoluble form
Les premier peuplements de l’ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne (2018) (Les premier peuplements de l’ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne. Rapport de PCR 2018)
RAP03383.pdf (RENNES. Église Toussaints : la sépulture de Louis du Plessis (†1661). Rapport de sondage)
  • 13 Arrêté de désignation 14 II. Résultats 17 1. Présentation de l’opération 19 1.1. Origine et mise en place de l’opération 19 1.2. Problématiques : le traitement des cadavres aristocratiques à l’Époque moderne 19 1.3. Le contexte archéologique
  • sépulture de Louis du Plessis († 1661) dans l’église Toussaints (Rennes-35) II. Résultats 18 Inrap · RFO d’évaluation La sépulture de Louis du Plessis († 1661) dans l’église Toussaints (Rennes-35) II. Résultats 19 1. Présentation de l’opération (R. Colleter) 1.1. Origine et
RAP02915.pdf (INGUINIEL (56). Kerven Teignouse : un habitat de l'âge du fer. rapport intermédiaire de fp 2012-2015)
RAP03095.pdf (VANNES (56). 15 avenue Édouard Herriot. Rapport de diagnostic)
  • ). Les esquilles sont peu porteuses d’informations cependant les cavités médullaires visibles ne s’opposent pas à une origine humaine, sans certitude car les éléments crâniens sont trop restreints. Ces vestiges sont accompagnés de nombreux fragments de céramique, de quelques fragments
RAP01439.pdf (MORLAIX-PLOUJEAN (29). Kervellec. le cimetière de l'âge du fer. rapport de fouille préventive)
  • -Yan (en Ploujean) parmi nombreux débris de poterie de même origine. Il s'agit d'un petit vase utilitaire en poterie grossière à fond plat, à col court et lèvre équarrie (H tôt. = 99 mm, H col = 27 mm, D max =127 mm, D fond = 95 mm, D ouv. = 122 mm, épaisseur paroi = 6-8 mm). 4. La
RAP03790 (PLOUHINEC (29). Menez-Dregan I, des prénéandertaliens aux Néandertaliens à l'extrême ouest de l'Europe. Rapport de fouille)
RAP00905.pdf (LA FORET-FOUESNANT (29). Poulgigou. rapport de sondage)
  • très foncée, n'a pu être fouillée faute de temps. Cependant, la nature et la couleur de son remplissage nous laisse supposer son origine moderne (fig. 15). Faut-il voir dans cette concentration de structures périphériques les traces d'enclos qui se seraient succédés tout au long de
  • début du Vème siècle av. J.C. (Clément 1981b, Pl. XLVIII n° 2). Le caractère "archaïque" de ses traits morphologiques tendrait en effet à considérer son origine relativement ancienne. 37 Urne n°20 Cette tombe à incinération était constituée de deux vases découverts en position
RAP03514 (GUER (56). L'Ecusson. Rapport de diagnostic)
  • suivie lors d’un diagnostic réalisé en 2011 sur le projet d’extension de la zone d’Activité de Val Coric ouest (Brisotto, 2011). Elle pourrait avoir une origine protohistorique. La seconde incluse dans la prescription (limite est) correspondrait à un tronçon de la voie antique Corseul
  • une origine protohistorique. La seconde incluse dans la prescription (limite est) correspondrait à un tronçon de la voie antique Corseul-Rieux et s’apparente aujourd’hui à un chemin d’exploitation. La nature précise de cette portion attribuée à la voie n’est pas connue
  • suivie lors d’un diagnostic réalisé en 2011 sur le projet d’extension de la zone d’activité de Val Coric ouest (Brisotto, 2011). Elle pourrait avoir une origine protohistorique. La seconde incluse dans la prescription (limite est) correspondrait à un tronçon de la voie antique Corseul
  •  ». Sous les niveaux de recharges récentes (us 2 et 3), on trouve un sédiment limoneux argileux brun compact, plutôt hétérogène avec des poches de substrat. Aucun élément ne permet donc d’attribuer une origine ancienne à ce chemin certainement fortement remanié. A l’inverse, le fossé
RAP02957.pdf (LIVRÉ-SUR-CHANGEON (35). ZAC de l'Abbaye. rapport de diagnostic)