Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

3707 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01079.pdf (LA MARTYRE (29). le Bois Noir. rapport de fouille préventive)
  • — — 1079 1 ! ( P I N I h été averti, le 3 janvier 1372, par M . était en le la Iterine (E. E,), à la Martyre (Finistère). le 6 j'ai M* P . 5 m x 4 m, que la relié par il 1,10 de 0,60 (cf. fig, 1). Ì B J K « la 3 s un fragment île la C^yg^que^jgiBÜag. ' dans le style
  • di 100 à 300 ap. J . G.). la cite des 5 Vi s I, à 37 de la d*c 7225 -
  • — — I -iU i oO i i— —ift \ t\rf\r «o.>r >r< - c: w G —i=T t=1\Vf1« 1 ! O-1 — F=1 — — i— =F — 1 - ... — ¡9 3 — 1 — _ ß en c — — — i — — - — hJN S r ETf - — I - — — ) h H — FTPTYP — - - - - » £ fis hJ sk. r ! — r — 1 — —I
RAP01782.pdf (LA ROCHE-MAURICE (29). château de roc'h morvan. rapport de fouille programmée annuelle.)
  • Culture COS tiER. GEH0MI FINISTERE Chateau de Roc'h Morvan LA ROCHE-MAURICE (29 237 002 AH - Finistère) 2001 DFS d'étude de bàti Jocelyn M A R T I N E A U , Fabien S A N Z - P A S C U A L , Frédéric B O U M I E R , Autorisationn* : 21 014 S E R V I C E REGIONAL DE
  • matériaux de construction et du sol géologique 1114 remblais rocher remblais Schiste Quartzite rocher rocher Granite N° Structure rocher Arrachement E l é v a t i o n s ouest Autorisation N^ 2001_014___ Site N" : 29 237 002 AH La Roche Maurice Finistère (29) R.O. : J
  • fin du XlVème siècle, date à partir de laquelle se développe en Bretagne l'utilisation de l'arme à feu. 16 Tour nord Glacis nord-est P1.37 Liaison entre la courtine et le glacis nord-est P1.38 T o u r n o r d - Z o n e 4 / N i c h e n o r d - e s t / O u v e r t u r e s d
  • structures contemporaines. 17 E l é v a t i o n s est - Z o n e s 2 et 3 L a Roche Maurice I Finistère (29) Autorisation N" : 2 0 0 1 0 1 4 Site N° : 29 237 002 AH R.O. : J. Martineau TOPO : F. Boumier (AFAN) / DAO : F. Sauz-Pascual (AFAN) Le Château de Roc'h Morvan P1.43
  • l'arase du mur, à une altitude de 72,47m. Un banc en pierre de 0,20m de large occupe toute la longueur de l'embrasure enduite et forme un retour devant l'appui de la fenêtre. L'ancrage d'un barreau de fer reste visible sur la face de l'allège. I E l é v a t i o n est - Z o n e s 2
  • et 3 / F e n ê t r e s E 4 , E 5 et E 1 2 L a R o c h e Maurice Finistère (29) Autorisation N" : 2 0 0 1 0 1 4 Site N ' : 29 237 002 A H R.O. : J. Martmeau TOPO : F. Boumier (AFAN) / DAO : F. Sanz-Pascual (AFAN) L e Château de Roc'h M o r v a n P1.46 I Schiste I
  • Quartzite Granité M6 1041 [" N'Stmcture N°US I Enduit 68.00 68,00 68,00 67,00 67,00 67,00 E l é v a t i o n s est - Z o n e s 2 et 3 / F e n ê t r e s E 4 et E 5 Autorisation N" : 2001 014 Site N - : 29 237 002 AH R.O. : J. Martineau TOPO : F. Boumier (AFAN) / DAO : F. Sanz
  • L'ARCHEOLOGIE BRETAGNE Avenue Charles Foulon 35700 RENNES T è i : 02 99 84 59 0 0 TABLE DES MATIERES FICHE SIGNALETIQUE GENERIQUE 1 2 CREDIT DES ILLUSTRATIONS 3 1 - MOTIFS DE L'INTERVENTION 4 1.1 - OBJECTIFS 4 1 . 2 - METHODOLOGIE 1.2.1 1.2.2 1.2.3 1.2.4 - 4 Le relevé
  • d'élévation Le relevé topographique L'enregistrement et l'analyse du bâti L'étude documentaire 4 5 5 6 2 -IMPORTANCE SCIENTIFIQUE DU SITE 7 2 . 1 - L E CHATEAU AVANT 1 2 6 3 7 2 . 2 - L E CHATEAU DE 1 2 6 3 A 1 4 2 0 7 2 . 3 - L E CHATEAU DE 1 4 6 0 A 1 5 1 3 8 3 - RESULTAT DE LA
  • Inscrit M.H en 1924 LOCALISATION DU SITE Coordonnées cadastrales Année : Section(s) : Parcelle(s) : 1982 A 992 Coordonnées Lambert Zone : Coordonnées : Altitude : I X1 : 116, 85 70m Y1 : 1106,8 OPERATION ARCHEOLOGIQUE Autorisation n° : Valable du : 21 014 24/04/2001 au 31/12
  • diplomatiques relatives à la Roche-Maurice, donc de vouloir en réaliser un inventaire exhaustif. Le fonds Bizeul livre quant même quelques pièces originales des XIV e , XV e et XVI e siècles qu'il nous a été données de transcrire lors d'une étude documentaire sur le château de Blain réalisée
  • deux courtines inégalement conservées. 3.2 - L'espace résidentiel 3.2.1 - Le donjon (zone 1) Orientée N-O/S-E, la tour trapézoïdale localisée au sud du promontoire rocheux occupe une surface hors-tout de 110m2. Les murs sud et est possèdent une épaisseur respective de 3,20m et 3m
  • voûte d'arête dont il ne reste plus que les quatre retombées sur les angles. Les éventuels niveaux supérieurs ont été entièrement arasés. 9 ZONE NORD 6 ZONE EST 7 I - Y=5000 + - Y=4995 + - Y=4985 + ZONE SUD 8 - Y=4980 -f - Y=4975 + ech. : l/200e 10 m Plan général
  • - 1er niveau Autorisation N° : 2001 014 Site N ° : 29 237 002 AH R.O. : J. Martineau TOPO : F. Boumier (AFAN) / DAO : F. Sanz-Pascual (AFAN) La Roche Maurice Finistère (29) L e Château de Roc'h Morvan P1.08 Donjon Vue de la cheminée à hotte conique P1.09 Vue du donjon
  • générale (zones 2 et 3) Les deux salles enduites du logis central offre au premier niveau une surface habitable d'environ 140m2 orientée N-O/S-E (pl.8, 14). Leur sol a été localisé à l'angle nord-ouest, à une altitude de 68,20m (TOURNIER, 2000). La première salle au nord (zone 3) occupe
  • une surface de 54m 2 (6m sur 9m), la seconde au sud (zone 2) de 84m 2 (7m sur 12m). Elles sont séparées par un mur de refend orienté N-E/S-O, de 11m de long sur 1,80m de large (M7) contre lequel on peut reconnaître au nord les piédroits d'une cheminée engagée ( E l 7 ) (TOURNIER
  • . La liaison verticale est assurée par une rampe droite accessible depuis le côté nord-ouest du logis (M2, E l l ) . Le premier niveau est également lié à une niche en partie arrachée (El), ouverte sur le flanc nord de l'éperon. 11 - Y=S01S + Y-ñOOO - Ys49B5 4- ech. : l/200e
  • 10 m • Rocher — Enduit *,67,74 Altitude indépendante Plan général - niveau d'arase Autorisation N° : 2001 014 Site N° : 29 237 002 AH R.O. : J. Martineau TOPO : F. Boumier (AFAN) / DAO : F. Sanz-Pascual (AFAN) La Roche Maurice Finistère (29) L e Château de Roc'h Morvan
  • décapage des niveaux de remblais situés sur l'arase de la courtine occidentale, a mis au jour la fondation très altérée d'un mur ménagé sur le relief irrégulier du front rocheux (M8) (pl.20). la structure offre une orientation N-O/S-E sur une distance d'environ 15m de long (pl.22). La
  • l'est et 0,80m à l'ouest) ouverte sur la salle nord (zone 3). Le niveau de sol s'élève à une altitude identique à l'embrasure sud-ouest, soit 69,43m. Le côté nord de l'ouverture donne accès à une rampe droite ménagée dans l'épaisseur du mur de courtine ( E l l ) . La première contre
RAP03498_2 ((22)(29)(35)(56). Les zones côtières et les évènements climatiques. Rapport de PI 2017)
  • (?) $I¿[H $I¿[H Quantité Foyer 1LYHDX G¶RFFXSDWLRQ Commentaire sur les structures 8Q IR\HU D pWp UHSpUp GDQV OH VHQWLHU F{WLHU DYHF OD SUpVHQFH GH FpUDPLTXH GH FOD\RQQDJH HW GH VLOH[ INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV
  • DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Structures (illimité) Doute (?) $I¿[H $I¿[H Quantité $PDV FRTXLOOLHU ,QKXPDWLRQ Commentaire sur les structures 'DQV OD SDUWLH QRUG GH O¶vOH SUpVHQFH G¶XQ HQVHPEOH G¶RVVHPHQWV KXPDLQV PpGLpYDX[ GDQV XQ DPDV FRTXLOOLHU GH
  • O¶kJH GX )HU INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H $PDV FRTXLOOLHU Quantité 6pSXOWXUH Commentaire sur l’interprétation /D VpSXOWXUH PpGLpYDOH D pWp FUHXVpH GDQV O¶DPDV
  • HVW GH O¶vORW INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H Quantité 3URGXFWLRQ GH VHO Commentaire sur l’interprétation /HV pOpPHQWV G¶DUJLOH FXLWH VRQW GHV UHVWHV GH EULTXHWDJH
  • PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Structures (illimité) Doute (?) $I¿[H $I¿[H Quantité $PDV FRTXLOOLHU Commentaire sur les structures 3UpVHQFH G¶XQ DPDV FRTXLOOLHU SULQFLSDOHPHQW FRPSRVp GH SDWHOOHV INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH
  • GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H $PDV FRTXLOOLHU Quantité Commentaire sur l’interprétation $FWXHOOHPHQW VHXOV TXHOTXHV WHVVRQV GH FpUDPLTXHV RQW SX rWUH PLV HQ UHODWLRQ DYHF O¶DPDV FRTXLOOLHU HW TXL QH SHUPHWWHQW SDV GH SUpFLVHU OH
  • OLPRQ XQH ¿QH FRXFKH SUpVHQWH GHV FRTXLOOHV DVVRFLpHV j GHV SLqFHV OLWKLTXHV INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H Quantité Commentaire sur l’interprétation 0RELOLHU VLJQL
  • [LPLWp INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H Quantité Commentaire sur l’interprétation 0RELOLHU VLJQL¿FDWLI GpFULW HW FRPPHQWp : MOBILIER QXFOpXV EU€Op HQ VLOH[ pFODW HQ
  • PRUSKRORJLH RX DXWUH Structures (illimité) Doute (?) $I¿[H $I¿[H Quantité $PDV FRTXLOOLHU Commentaire sur les structures 3UpVHQFH G¶XQ DPDV FRTXLOOLHU DX VXG RXHVW GH O¶vORW FRPSRVp PDMRULWDLUHPHQW GH SDWHOOHV INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU
  • GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H Quantité Commentaire sur l’interprétation MOBILIER 0RELOLHU VLJQL¿FDWLI GpFULW HW FRPPHQWp &RQWH[WH GX PRELOLHU : /LHX GH GpS{W GX PRELOLHU CHRONOLOGIE
  • PRUSKRORJLH RX DXWUH Structures (illimité) Doute (?) $I¿[H $I¿[H Quantité $PDV FRTXLOOLHU Four 1LYHDX G¶RFFXSDWLRQ Commentaire sur les structures 3OXVLHXUV QLYHDX[ G¶RFFXSDWLRQV VRQW DFWXHOOHPHQW YLVLEOHV VXU O¶vOH INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU
  • GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H Quantité 3URGXFWLRQ GH VHO Commentaire sur l’interprétation 6HXO DFWXHOOHPHQW XQ IRXU j VHO GX 6HFRQG kJH GX )HU D pWp FODLUHPHQW LGHQWL¿p MOBILIER 0RELOLHU VLJQL¿FDWLI GpFULW HW
  • SODWHV VXU XQH ]RQH G¶HQYLURQ P GH ORQJ SRXU XQH pSDLVVHXU GH j FP /¶DPDV HVW GDQV XQH FRXFKH WUqV QRLUH DYHF GHV IUDJPHQWV G¶DUJLOH FXLWH INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H
  • ) . Parcelle (s) Perros Guirec Ploumanac’h 2014 AB . 42 . Commune secondaire(s) (s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Structures (illimité) Doute
  • PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H Quantité Commentaire sur l’interprétation MOBILIER 0RELOLHU VLJQL¿FDWLI GpFULW HW FRPPHQWp &RQWH[WH GX PRELOLHU : /LHX GH GpS{W GX PRELOLHU CHRONOLOGIE 3pULRGH GH GpEXW kJH GX )HU
  • principale Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) Pleubian Porz Ran 2014 2$ . Commune secondaire(s) (s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV
  • PDWLqUH PRUSKRORJLH RX DXWUH Structures (illimité) Doute (?) $I¿[H $I¿[H Quantité 1LYHDX G¶RFFXSDWLRQ Commentaire sur les structures Dans une microfalaise, présence, sur une quarantaine de mètres, de quelques pierres chauffées (granite), d’argile cuite et de
  • charbon. Lors de la visite de terrain, aucune stratigraphie claire n’a pu être établie, cependant, cette couche se trouve entre l’humus dans le niveau supérieur et un limon dans le niveau inférieur. INTERPRÉTATION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV DI¿[HV PDWLqUH
  • PRUSKRORJLH RX DXWUH Nature (limité à 2) $I¿[H $I¿[H Quantité Commentaire sur l’interprétation 0RELOLHU VLJQL¿FDWLI GpFULW HW FRPPHQWp : MOBILIER %RXOHWWH G¶DUJLOH &RQWH[WH GX PRELOLHU archéosciences /LHX GH GpS{W GX PRELOLHU SURYLVRLUH ODERUDWRLUH
  • Commune principale Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) Pleubian Olonne 2015 2$ . Commune secondaire(s) (s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION OHV DI¿[HV HW VRQW j FKRLVLU GDQV OD OLVWH GHV
RAP01286.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). chemin de la Salette. rapport de sondage.)
  • d'Etudes - Service Régional de l'Archéologie de Bretagne. commune*»: Section. Echelle: CAft^V" A M _ ^eulUa: M'/'^O O 0 CJum*~I di JA SJJk / CMUéiY-yUkW&Z f f r ê & e ) \o\ ABAT TO II DEPOT CINEMA ÎA SS^iCES/ \\TECHNIOUES \ ViUNICIPÂUX CINEHA 'erüu n U ANPE \ fis
  • Maison du SNCF 8-ÌLP.olnj lu C l ì a m p ^ M^'aA* CARE MguUJqn HAISUEJûmiî 1 GENDARMERIE Cougard M » ^ I, gol3 —1.2"/ Blancli Piscine. PISCINE CÂRHÂÏX-PLOUGUER
RAP00856.pdf (CARHAIX (29). "Poulpry". rapport de sauvetage urgent)
  • .), Architecture et urbanisme en Gaule Romaine, I, Paris, 440 p. Brunet, à paraître - Les ordres architecturaux dans le nord-Ouest de la Gaule, thèse de doctorat, Université d'Aix-Marseillel. Galliazzo 1976 - Galliazzo (V.), Sculture greche e romane del museo civico di Vicenza, Trévise, n°34,p
  • CARHAIX - POULPRY (FINISTERE) \ F o u i l l e s de sauvetage du 23 mars 77 au 3 a v r i l 7 Responsable : M. Jean P i e r r e BARDEL Agent t e c h n i q u e à l a D.A.H.B. *SéL Durant les vacances scolaires de Pâques 1977 s la Direction des Antiquités Historiques de
  • . Observation sur le lapidaire du site. 1 caisse d'éclats au Dépôt du Faou. L'ensemble du lapidaire dans les caves du Château Rouge et au Syndicat à CARHAIX (29). d'Initiative 16 r 15 Vue d'ensemble du sondage K 16 d e p u i s l e Nord E T U D E S T Y L I S T I Q U E DU
  • LAPIDAIRE ARCHITECTURAL DE C A R H A I X (Finistère) POUR V. MUTARELLI V. BRUNET Rouen, décembre 1998. G E T U D E S T Y L I S T I Q U E DU LAPIDAIRE ARCHITECTURAL D E C A R H A I X (Finistère) PL. 1 Fragments de modénature - type 1 1 - Fragment de bloc mouluré. Lit d'attente
  • , Mausolée de Cucuron, fig. 24, p. 168-9. (voir restitution et photo, pl. 6.) Carhaix Fragments de moulures l i s s e s 10 - Fragment de moulure aux arêtes vraisemblablement érodées. Abaque lisse, listel, talon, listel, cavet. Haut. : 18 cm, prof. : 10,5 cm. 11 - Fragment de moulure
  • (Colchester) (Galliazzo 1976). On trouve encore un exemple de groupe de Caranusca en pays mosellan, avec er une tête humaine gisant entre les pattes d'un lion, daté du I siècle. Le musée d'Alba Iulia e conserve des exemplaires semblables datés du II siècle. On trouve des exemples en
  • tenu de l'éloignement géographique du site étudié, on peut vraisemblablement dater cette série de la seconde moitié voire de la fin du II siècle ap. J.-C. e ..] ruiR "I i L...J J J 1 LJ.IT 2m Fig. 8 — Reconstitution de la paroi rectiligne au pan coupé du buslum avec
  • bulldozer a décapé dans cette zone toute la terre brune végétale et détruit la couche d'éboulis jusqu'à dix centimètres du sol d'occupation. La fouille de la couche d'éboulis a permis de découvrir un m o - bilier comportant des fragments d'amphore du I siècle et de la sigillée Drag
  • . Dans cette zone on a découvert un mobilier absolument-identique â celui des sondages K 16 et K 15. CONCLUSION. La fouille dans cette zone a montré que l'occupation romaine de ce secteur a débuté au début du premier siècle ( 40 A . D . ) e t que la ville antique ne s'est pas
  • d'une profanation, soit par désuétude avant 40 A . D . 29 024 002 CARHA1X 1977, Poulprv. parking rue de Bussv Qpé n° 1977-021. Dracar n° 00999. Observations sur le mobilier céramique au Dépôt Départemental du Faou (29). Référence des sacs L.C/16/ E Archéologique Observations
  • , 37 K /15 T.B. K /15 T.B. sigillée Drag 35-36 (époque flavienne ou plus tôt) K/15 divers 1° s. AD L /16 / E terra nigra 2° s. AD. L /16 / E. R. sigillée Drag 35-36 K /16 h/ amphore Dressel 2-4 K/16/3/ K/16/2/ H.S divers 2°s. AD divers hors strate, divers 2° s. AD
  • plutôt au sculpteur qu'à l'utilisation d'un autre « carton ». Les traditionnels « fer de lance » sont ici remplacés par des lancettes. Ce motif qui existe jusqu'à la fin de la période julio-claudienne marque un retour, dans la première moitié du II e siècle, suivant en cela une
  • évolution commune aux autres provinces occidentales (Tardy 1989, p. 160 et 165, fig. 74). On ne trouve pas d'équivalence de ce type d'oves dans les séries romaines publiées par Léon (Léon 1971). On retrouve des motifs identiques à Neumagen (Kahler 1939, p.72), à Escolives Sainte e
  • Camille (Kapps 1974) ou encore au temple des Vaux-de-la-Celle à Genainville, à la fin du II e début du III siècle (Brunet, à paraître). Les blocs du type 1 forment un bandeau d'environ 3 m de long (voir pl. 7 - haut). • les billettes : Ce motif est qualifié d'assez rare par D. Tardy
  • l'autel et les deux sphinges présumées. Tablette d'appui e t griffes «tarasque». antérieures d e la Bibliographie sommaire : Amy-Gros 1979 - Amy (R.), Gros (P.), Lamaison Carrée de Nîmes, 38e suppl., Gaïlia, Paris. Bedon et atti 1988 - Bedon (R.), Chevallier (R.), Pinon (P
  • -Camille gallo-romain, I supp. à la Revue archéologique de l'Estetdu Centre-Est, 142 p., ili., Dijon. Léon 1971 - Léon ( C ) , Die Bauornamentik des Traians forums, Vienne, 326 p. 141 pl. Hallier et alii, 1990 - Halli er (G.), Guéry (Rome.), Lavagne (H.), Gascou (J.), Le Mausolée de
RAP00321.pdf (LA CHAPELLE DES FOUGERETZ (35). le Bas Plessis. rapport de sauvetage urgent.)
  • a i n retranchement" sil"e des 11 Tertres" Fig. 1 0I 5 km I I I LJ J-P. B. '35 LA Plan m LES ORMEAUX J-R B. A.R CHAPELLE d'ensemble DES PÓUGERETS/'les du s/Ye, répartition Tertres" des 1979. découvertes 35 LA CHAPELLE Relevé stratigraphique terre végétale
  • chaussures montantes,portant un agneau sur les épaules.Deux brebis sont disposées symétriquement à ses pieds,le corps dirigé vers l'extérieur mais la tête tournée vers le pasteur. Il est certes tentant d'y voir une représentation du Bon Pasteur é v a n g c l i q u e , symbole de l'amour
  • . -Sena Chiesa= G.Sena Chiesa, Gemme del Museo Nazionale di Aquileia, Aquileia 1966,2 vols. -Toynbee,1973= J.M.C Toynbee, Animals in Roman life and art, London, Thames and Hudson,1973. -Veyriès,1884= A.Veyriès, Les figures criopnores dans l'art grec, l'art greco romain et l'art
  • travaux de ». pemembrement ; 10 ha ? e> »o N^turn du gisement SITE • s fabrique de statuettes en terre « blanche du potier REXTUGENOS Nature des découvertes effectuées Périodes chronologiques „.. , ! statuettes, poteries, bijoux en •verre et en jais. s 1er - IVe s €«r 0S
  • OBSERVATIONS « CONTENU DU DOSSIER • « . •
  • plus grande partie appartient au potier bien connu REXTUGENOS (voir en annexe I une étude récente menée par la Direction des antiquités historiques de Bretagne sur cet artiste). Cela est attesté par deux éléments de sa signature (cf fig. 4) et un style particulier, aisément
  • argile M DES FOUGERETS de la rive remblais pieu 1979, "les Sud du Wi* Tertres 9» ruisseau. gravier statuettes REXTVGENOS B o J 1 I ! 5 m. JP. B. D.A.H.B. a) - un médaillon de verre jaune, représentant le berger cryophore, entouré de deux brebis (fig. 6). b) - une
  • type. Rextugenoò - Véeae p-tc'4" A : Statuettei du type "extugenoi - venuò Itm-ite de la Gaute Lugdunati e Patrick GALLIOU .Université de Bretagne Occidentale. Quelques objets de parure du Bas-Empire recueillis à La Chapelle-des-Fougeretz (ille-et-Vllaine). o-o-o-o-o-o-o Il
  • suit le processus de fabrication de ce pendentif: une petite Quantité de verre fondu était versée dans un moule ouvert et une i. i bague munie d'une intaille ou un poinçon,fortement appuyé au centre de la masse de verre,y laissait son empreinte en relief ,repoussant vers les b o r d
  • , -verre jaune. Tarshiha(Palestine) (iliffe,1934,12,n°l-5). Cinq exemplaires avec une étoile et deux croissants, -verre jaune.Nécropole de Salurn(Autriche) (Noll,1963,68-9 ,E.7432). -verre jaune C?).Cabinet des Médailles^?) (Brenot,1969,384) .Avec inscription Tortue: EIC thEOC
  • chrétien, Paris,1884. -Wild,1970= J.P Nild, Textile manufacture in the Northern Roman provinces, Cambridge,Cambridge University Press,1970. Statuette découverte à QUIMPER (d'après L. Pape). 0 h 1 2 I I 3 4 5 cm I I
RAP00456.pdf ((22)(35). nord de la haute Bretagne. rapport de prospection inventaire)
  • CIRCONSCRIPTION DE BORDEREAU RECAPITULATIF HISTORIQUE BRETAGNE . Date d'envoi- .Octobre.] 990 RAPPORT DE . PJŒ5P£CJJX)N. INVENTAIRE. COALISAT ION I Ile-et-Vilaine et Côtes d'Armor Département Commune. Lieudit : du cadastre. I. G. N. ...... local. Cadastre Coordonnées
  • dessins Photographies légendées. r Alt. PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE EN HAUTE-BRETAGNE RAPPORT 1990 Tome I : texte de synthèse CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE D'ALET LA PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE DANS LE NORD DE LA HAUTE-BRETAGNE RAPPORT En 1990, cette activité a été encore
  • la zone couverte par ces prospecteurs. Rendement des vols (Nombre de sites nouveaux par heure de vol) r\ I \ / Côtes d'Armor / //il II ' / // / / / i //' ,7 y' -'/ / // \ // ■/ I [ \ I i Ille-et-Vilaine // I I 10 Juin Juillet Figure 2 - Variation du
  • la base d'environ 40 mètres. BROONS, Les Vignettes ou La Baillie I, parcelles 46, 48 à 50, 1424 et 1425, section Al. Ensemble de fossés linéaires et orthogonaux (complément d'information). Lors d'un vol de Mai, L. ANDLAUER a obtenu des photographies plus explicites sur un site
  • structures découvertes en 1989 et possédant les mêmes orientations principales. CALORGUEN, Lanjuinais I, parcelle 1141, section A2. Motte féodale. Lors d'un vol de Mai, L. ANDLAUER a repéré une motte castrale dont les fossés étaient alimentés en eau par la Rance. BRUSVILY Les Champs Hamon
  • très probable d'un ancien enclos de ceinture. Malheureusement le remembrement opéré dans cette zone a fait disparaître cet ancien vestige. * * * h i X „ / A * I I v * > X + * > appareil de pierres de taille. Il est implanté à environ 3 Mètres sous le niveau des plus
  • d'un vol de Mai, L. ANDLAUER a décelé un ensemble de fossés dont le plan met en évidence des enclos et une structure circulaire. / * p I / CREHEN, La Ville, parcelle 392, section A3. Lors du vol du 14 Juillet, L. LANGOUET a noté l'existence d'un enclos rectangulaire à fossés
  • décelé en partie en 1989. Il s'agit d'un enclos, de type pré-romain, à quatre fossés, adossé à une vallée, aujourd'hui sèche. A voir le plan désormais complet, il semble que ce site ait connu plusieurs phases d'aménagement. LAMBALLE-LA POTERIE, La Bretonnière I, parcelles 40 et 41
  • d'information). Lors du vol du 23 Juin, L. LANGOUET a noté la présence de fossés linéaires et orthogonaux associés, d'une part, à un gisement de tegulae, d'autre part à un enclos quadrangulaire à fossés paracurvilignes détecté initialement en 1976. MEGRIT, Les Vaux I, parcelle 911b, section
  • Biaize ou La Ville Drun, parcelle 96a, section YC. Gisement gallo-romain. J.L. ROUXEL a localisé ce site inédit matérialisé en surface par des fragments de tegulae et des tessons de céramiques communes gallo-romaines. A. I y y LELAN-LE-PETIT, La Boulais, parcelles 4 à 7 et 9
  • a repéré de telles structures pouvant appartenir à un enclos de type gallo-romain. LENEE-JUGON, Le Pont Boscher, parcelle 69, section WM. Grand enclos quadrangulaire à fossés para■ curvilignes. Lors du vol du 23 Juin, L. LANGOUET a détecté un ensemble de quatre fossés concentriques I
  • appartenant à un enclos ayant probablement connu plusieurs phases d'aménagement. I PLENEUF- VAL-ANDRE, La Ville Berncuf, limite de parcelle 137, section Bl. Gisement de la Tône finale. M. LE CORNEC, habitant Pléneuf, a récupéré un grand fragment de haut de jarre à anses, caractéristique
  • sde l'Age du Fer. Elle se trouvait dans la falaise littorale attaquée par la mer. J.H. CLEMENT et P. PLOUBALAY, La Métrie Saudrais, parcelle 711, section Fl. Structures agraires gallo-romaines ? Lors du I vol du 7 Juillet, L. LANGOUET a noté l'existence de fossés linéaires et
  • sont aussi associés au gué de Rigourdaine, connu par ailleurs par la légende des ânes de Rigourdaine. PLUDUNO, La Bilheudais I, parcelle 77, section ZT. Portion d'enclos rectangulaire. Lors du vol du23Juin, L. LANGOUET a repéré des fossés linéaires et orthogonaux appartenant à un
  • d'aménagement. SEVIGNAC, Pengave I, parcelle 25, section ZA. Portion d'enclos quadrangulaire. Lors d'un vol de Mai, L. ANDLAUER a découvert un enclos à deux fossés paracurvilignes. SEVIGNAC, Pengave II, parcelles 49 et 63, section ZA. Grand enclos. Lors du vol du 23 Juin, L. LANGOUET
  • SEVTGNAC Pengave I a repéré un enclos à fossé curviligne. SEVIGNAC, La Basse Cretel, parcelle 107, section ZA. Petit enclos carré. Lors d'un vol de Mai, L. ANDLAUER a localisé un petit enclos à fossé linéaire ; ses côtés mesurent environ 12 mètres. TADEN, bord de Rancc, parcelle
  • part, et d'un petit enclos circulaire, ■i / TADEN Rance TREDIAS, La Croix Moisan, parcelle 761, section C2. Petit enclos carré. Lors d'un vol de Mai, L. ANDLAUER a découvert un enclos carré à fossés linéai- res corrélées à un gisement gallo-romain connu depuis 1981. On peut
RAP00494_2.pdf ((22)(35). nord de la haute Bretagne. arrondissements de Dinan et de Saint-Malo. rapport de prospection inventaire)
  • Altitude !■ siti : Ciiriiaiéts Zut Lambert : Lankert précises 0 j appr.xiaati»es Akscisse Ai : Ordtmtet Ay : Akscisse Sx : Ordonnée B; : | | m ^oo Y = < (cadre réservé E • DOCUMENTATION a Straetures repérées: i ^AJacfojUL A Cutriles aa d. JU^KC^GUUuL AooiUi / tal
  • parcelle 64, section DI, cadastre de 1966 Lieu-dit : Le Bas Houx Coordonnées Lambert I : X = 314.600 Y « 88.500 L. LANGOUBT, lors du vol du 27 Juin, a découvert un enclos à fossé. On y distingue nettement une entrée. CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE SAINT MALO DECLARATION (partie
  • -\%QC Sictin (s) Le LieaiTt : Carte : ^ZoOfrE^» L*V ^E^toLiî.Er (Jj Aiiic D-POSITION CiBataai it parcillt(s) : TDd ^éJk Hou* TOPOSRAPHiqUE -I .B.N. ai _Çtïl Altltlil il litl : Citriiaiées - < -^~ -A^AC 1/25 000 : Lambert Lambert : 1**9 prieiies 0
  • appnxiaatius Abscisse Ai : Oriniée Ay Abscisse Orientée Bj j Q Y = SS /ScrO 8x : (cadre réserve E • DOCUMENTAT ION à Stractires Castrât es repérées : aa des s a l (1) : I IDENTIFICATION Niaèn aiteir (2) pur les rees DES Date ie prise ie ne (2) (1) à liiii.nr dais la
  • 1/25 000: Altltiie'ii siti : Ctiriiaiées Zne L ara b er t : ^foW précises Lamiert Oriuaée X = Aiscîsse approxiaatifes V_ Aiscisse Ai Aj Y = &*%SZX> Si : j SZA'SO Orientée Bj : (cadre réserva E - DOCUMENTATION à Structures reiérécs : Ca at r < I e s ai 4xvj des
  • .., Aitinr : la A JCHEHIS IfUE prospecteur ) AERIENNE CENTRE REGIONAL D'ARCHEOLOGIE „.„,,,. fj ADMINISTRATIVES Dtpirteaeit : CUG-UErS Ciaaiu: Il 1 e-et-Vi 1 ai ne C - CADASTRE (1) Jtàtl Allât
  • Aiscisse Ai : Oriniëe Ay Aiscisse Si : Ordarsut! Bj : (cadra Miervt E - DOCUMENTAT ION à la Direction Structures repérées des Castrâtes an M a a 1 1 1 i c site sal (1) Antiquités) i L—J IDENTIFICATION Niaèri aiteir Date de prise de ne (2) DES PHOTOGRAPHIES Directiai
  • de prise de rie (1) Bip. Ci». JOINTES Aiiaalies I »* Siti i H/P Niaéri de piatt sir le site (
  • : Aascisse Ordonnée Bj : Sx : j | 1 cadre E - DOCUMENTATION 1 Structures repérées Ca.tr il es au *4 o i a g des s*l (1) la raser va Direction Antiquités) ttaaén it I IDENTIFICATION Naièri aateir DES Date de prise it ut (2) PHOTOGRAPHIES Oirectlai de prise de ne
  • (1) g Aat.alies riréiatriets : -89-25- Qfbh-CA Siti I H/P ■ Xa.éra it piati sir le site (
  • Direction Antiquités) Haaéri I IDENTIFICATION Niaèri aiteir Dite de prise de ne (2} (1) à iidiu" d'»* (2) pur les vies DES l> aesirt prises PHOTOGRAPHIES Directiu de prise de ne (1) di pissikle. après la déciuverte. JOINTES Aaaaalies rirélatriets de site li J i Di». Ci
  • : REGI0NAL la ARCNEILISIfUE prospecteur) AERIENNE D'ARCHEOLOGIE
  • : 0fdBBItée Bj: * ' » »w [cadre réserva E - DOCUMENTAT ION a JpO^oJLÎiL Structures repérées: Ctitriles aa >&W
  • Date it prise de ne (2) Niatu aateir Directiaa de prise de rie (I) A i • ai a I i e s i JfctlQK ,89-35 -4*4 -CL| réïélatricts Xeaéri de ikiti sir le site [U m i 939} - _U_Wt'_ ~ .._ _ i __ __J (1) à ladite" dais la meurt de pessikle. (2) pur les vaes prises après
  • ) Aiiîa : -\î «3^ Lieaitt : LdL D-POSITIQN Sietiu U) E>d, J^ff, tt iirciMt(s) T^lècW TOPOGRAPHIQUE Carte TS.N. ai 1/25 000: AIMadi da site : Cnriiiiétt CVftTCROHÇo»; U\(> Zne lanatrt : -A ^-Y1\ L a ra »er t i r ects ss Orinsét A y : x Aiseisse atfrsiiaatif es b
  • < Aiscisse Ai : j = .^oo Si : Y = Oriassee ^.5^5" 3j : [cadre r e ser v e E - OQ CUM EîtTAT I OH à S t r a et ar es r s 3 s r s s s : CïlUiles aa Ô^MLàfuJlUi til (l): Ç^. Cy£ toffiJUJÙc- éuL \rtUàC/> . Ç.^ . la des Date de irise it ut (2) Niaeri autsar -89-35 -43^01
  • REGIONAL D'ARCHEOLOGIE Aitur AXCSIEILIS]|UE Datt it li littaitrtt : ZI 1989 (LANGOUET) 9 • REFERENCES ADMINISTRATIVES Ciaaill : Il 1e*et-Vi laine Dipirteaiit: fieitAF FOUS-e
  • >nr~ eux H>corW. TOPOSRAPHIQUE 11 Carte -I.S.N. 42.4 G 1/25 000 =
  • E - DOCUMENTATION à Stractares Caitriles repérées ia 'Xj^kcXcn CL la des J .CTSb
  • ». site i* Siti / H/P JOINTES Axiailies Xxaéri it piati sir; le site (it 931 i 3!)) i rtrtlatricts ï i 1 (1) à la tttxtacr dais (2) pivr Its vaei la aesire prises di après la pissikle. déceurerte. i Date de réteptln: 1989 PLELAN LE GRAND 35 Fragment d'épée ou
RAP00486.pdf ((22)(35). nord de la haute Bretagne. arrondissements de Dinan et de Saint-Malo. rapport de prospection diachronique.)
  • Naaén aatear Direction murs et fosses des C3Btr iles r e s erv e it xi te I i\U H/? Naaeri de |)iiti sa; le site (ii 0 s t i C33) rértlatriees lignes i (1) à indiquer dans (2) la a r les nés la aesire irises di itxsible. aires la décaatcrte . Date de lènjtiia
  • m) _ lignes _ dans la Mesure di passible. les Ties prises après la décsu verte . Date r è s e? t i a H de an—MU—M ■—■M— DECLAMATION ( partie A - RECHERCHE DE à DECOUVERTE remplir par EFFECTUEE : PROSPECTION Ce.R.A.A. Auteur •. B-REFERENCES le ARCHEOLOGIQUE
  • GERAtfX El / / AOO .4 -i o. \t mr r >' t ^ ■|ourA;
  • remplir par EFFECTUEE : PROSPECTION" I» B - REFERENCES prospecteur) AERIENNE Ce.K.A.A (LANGOUET) Aitt.r: AXCHEOIO&IQUE „ 0lte < iciï ,, rtl . 13 Juillet 87 A D M I M i S TUAT 1 Y E S IHe et Vilaine Diiartiaiat: COWBOURO Ci»»ne . C - CADASTRE (1) AMÇI : 1964 Carte
  • Aiscisse I Ordnaée Bj E - DOCUMENTATION [cadra a Structures reséréet: la m si) (1) : gisement gallo-romain IDENTIFICATION DES Date de irise de m (2) 13-6 .8.7. PHOTOGRAPHIES Oirectioi de irise de ne (1) diverses ! B«>. Cm. JOINTES Aitaalies Antiquités) Si «eu I
  • site : Cstrdensées : 1/25 000 a» Lambert Zne Liakert : précises Q Abscisse Ai : appruiaatiies Ordmée Aj: Ordiaaée B; 283200 Abscisse I 117.400 3i [cadra E - DOCUMENTATION a Structures Esntriles repérées au structures gallo-romaines diverses des gisement
  • ? Nxaéri de piita sir le site [it 031 i cas; -t-r-a-s s s _s G-nvb r e : du sissible. Date (2) ? s a r Direction Naaéri I IDENTIFICATION r a s ervë aires la décaurerte de r:::?tias DECLARATION ( partie A ■ RECHERCHE DE à DECOUVERTE remplir par EFFECTUEE
  • site : Cserdirtaées : Lameert Dinaïl Ziae Laaaart : précises [xj Abscisse Ax : appreilaatmi Ordtaaée A; : Ordiaaée Bj : 27». 650 Aiscisse 8x : I I 89.650 ' ■ [cadre E - DOCUMENTATION a la des an sil Direction lignes claires Structures repérées: Caetriles
  • TOPOSRAPHiqUE Dinan III6 ouest Carte l.G.N. au 1/25 000-. 97 m Altitade da site : Ceardertaées Lamaert Zaae Lambert : précises [ Abseisse Ai I appreximatives ] Ordeaaèe Aj : 268.350 Abscisse 3i 97.375 OrdiRRée Bj [cadre E - DOCUMENTATION a surélevât ion Structures repérées
  • Antiquités) Numéri 1 IDENTIFICATION la réservé JOINTES Aaamalies révélatrices I Bip. de site il I Cm. S t te 1 H/P Numéri de pbita sar le site Ht est i 033) _ anomal i e s _de hauteur § Date de téceptiast : COR.5CUL El. DECLARATION ( parti» A • RECHERCHE DE à
  • E - DOCUMENTATION [cadre Structures repérées Caatriles au à fosses par hauteur différente des cultures sil (t) : des non Nasère auteur 87-2205I-0E Date de prise de ras (2) DES Direction Antiquités) Numéri I IDENTIFICATION la réservé PHOTOGRAPHIES Oirectioa de
  • Abscisse 3x I appreximatires | Ordaaaée Ai 280.950 84.400 Ordaaaée Bi [cadre E - DOCUMENTATION à Structures, repérées structure prob. gallo-romaine Caatriles aa sal (1) non des Naméra auteur DES Direction Antiquités) Naméra de site i IDENTIFICATION la réservé
  • •. Lambert précises [~\ Abscisse Ax appnxiaatives Ordjsue Aj Ordiiaée B; 258.050 Abscisse 1 Z»i Liaktri : I 89.875 8x [cadre E - DOCUMENTATION à Structures la au sil (1) : gisement gallo-romain IDENTIFICATION Date de prise de ne (2) 6_ 8_ 87 8 (1) à indiquer (2
  • ) Nsméra auteur 87-22142-01 DES Date de prise de rue (2) 26/6 "3/7 "et 477" PHOTOGRAPHIES Directioi de prise de rue (I) ■divers-e-S- (1) à indiquer dans la mesure du passible. (2) pour les vues prises après la décauverte . Direction Antiquités) Nustéri I IDENTIFICATION la
  • ,: 750 Bx : I 111 225 ' "j 1 1 E - DOCUMENTATION 1 Strictures repérées: Ciitrèles au pêcheries anciennes sil (1) : IDENTIFICATION Numeri auteur -22094-87H -- {cadre à la des inutiles DES 1 reserve Direction Antiquités) Nsmèn PHOTOGRAPHIES Dite rie prise ie vie
  • : Lambert Zaae lambart : précites Q Abscisse Ax : appmimativts Ordmée Aj: Ordiuée Bj : 270.100 Abscisse Bi : I Q 110.925 [cadre E - DOCUMENTATION à Structures Cantriles repérées: au empierrement des inutile sil (1) Dite de prise de rue (2) Humera auteur 2/7_
  • ) : TOPOSRAPHIQUE I.G.N. au 1/25 000 IH6 Ouest 40 m Altitide ii site : Ceerdannées : Lambert précises Q Abscisse Ax appraiimatires Oriaiaèe Si Q Ai : 90 .850 277.450 Abscisse I Zne Laabert : Ordaxaée Bj [cadre E - DOCUMENTATION à fossés Structures repérées: Cantrâles au
  • ): Le ZB ' 111 Boissy TOPOGRAPHIQUE Carte I.6.N. ai 1/25 000: Altitude lu site : Ceirdeiiées , ljb m Laaiert précises [~j Abscisse Ai: Akscisse Zeie Lambert : 242.800 Bx : apprexiaatim Ordniée Ay: Ordemiée B; : 1 [~~] 87.400 (cadré réservé . E- DOCUMENTATION à
  • - - - (1) à indiquer dais la mesure di passible. (2) pur les vues prises après la découverte. i* 1 CM . Siti H ' /P JOINTES Anaalies - de site / Bip. IDENTIFICATION Direction révélatrices Niaén de plate sir le Site («1 (91 i 033 ) traces vertes Date de réeeptiei: LA
  • I ** Présidente de la Commission Prospection au Ce.RAA. Les lecteurs des Dossiers du Ce.RAA. sont habitués à être régulièrement informés des découvertes de l'année, effectuées en Haute-Bretagne par les prospecteurs du Ce.RA.A.. La présente chronique correspond à la fois à cette
RAP01134.pdf (PLOUIGNEAU (29). Toulgoat. rapport de prospection inventaire)
  • planches di*. A v - J Z
  • ~^/ de &/ /
  • ^j - ^ •' , ~eZ~ ^Z>/e .:ejey y/tti-/ la-^Z ^fi-j ■Z &.*Z
  • rZt "4^-1/ /c 'LtZ C- &Z "i C >cZ:
  • !& te 'KOi-iZïc^e^Z y*>f-i>i*^ Jbt? cZ? Utl-cZÙ,C * / Z^CHeyy^n y^ (Z y /2-E / c^--Zr y)
  • : I.G.N mentionné semble en fait être un affleurement naturel, (peutêtre aménagé ?). haches polies, silex taillé, percuteurs Matériel conservé provisoirement chez l'inventeur (petite publication en préparation). Le site ne semble pas devoir justifier une fouille. 2p. de texte I 7
RAP00494_1.pdf ((22)(35). nord de la haute Bretagne. arrondissements de Dinan et de Saint-Malo. rapport de prospection inventaire)
  • prospection qui sera publiée en Décembre 1989 dans le N°17-1989 de notre publication Les Dossiers du Ce.R~AA. (Annexe I). Il s'avère ainsi inutile de répéter ici toutes les données analytiques qui s'y trouvent. Toutefois la prospection aérienne de 1989 mérite un commentaire supplémentaire
  • concernant la prospection aérienne (Annexes II et III), deux méritent un premier commentaire : - la cartographie des sites décelés d'avion (dans l'Annexe I) ; celle-ci a l'avantage d'illustrer la zone couverte par les prospecteurs aériens du Ce.RAA. ; - le taux de découverte par heure de
  • les gisements correspondants des échantillonnages de surface pour identifier et dater les sites découverts. Les Dossiers du Ce.RAji., 17, (1989) ANNEXE I CHRONIQUE DE PROSPECTION ARCHEOLOGIQUE 1989 EN HAUTE-BRETAGNE Loïc LANGOUET', Gabrielle FAGUET" et Louis ANDLAUER * Maître
  • de Conférences à l'Université de Rennes I ** Présidente de la Commission Prospection du Ce.R~A~A. En 1989, le Centre Régional d'Archéologie d'Alet a obtenu des données nouvelles, inédites à raison d'environ 90 %, sur 353 sites archéologiques de la HauteBretagne ! Le chiffre est
  • d'enclos à fossés. SAINT-JOUAN-DES-GUERETS, Le Tertre, parcelle 545, section A3. Enclos rectangulaire de type gallo-romain. Lors du vol du 20 Juin, L. LANGOUET a localisé trois limites d'un enclos rectangulaire, probablement gallo-romain. SAINT-JOUAN-DES-GUERETS, Le Champ Boulais I
  • toutefois d'établir un lien avec l'un d'entre eux. SAINT-MELOIR-DES-ONDES, La Ville Blot I, parcelle 58, section R. Deux enclos superposés. Lors du vol du 23 Juin, L. LANGOUET a décelé un fossé de type pré-romain, à triple fossé, et des structures de type gallo-romain. SAINT-MELOIR-DES
  • deuxième aménagement recoupé par le premier. SAINT-SYMPHORIEN, La Brétèche, parcelle 252, section Al. Enclos de type pré-romain. Lors du vol du 24 Juin, L. LANGOUET a noté l'existence d'un enclos à trois fossés, courbes et parallèles. SAINT-SYMPHORIEN, La Maison Neuve I, parcelle 494
RAP01070.pdf (REMINIAC (56). la Gréandais. rapport de sondage)
  • a 1 t i * Rapport du sondage effectue en R E M I N I A C ( 56140) AU LIEU-DIT : " LA GREANDAIS" C'est après une interruption d'un an, durée de mon service militaire, que j'ai repris le sondage archéologique commencé en Mars 1971. Le site, à 2 kms du village , dans un creux
  • romaines de la commune. Niveau du sondage : + 63 m. ETUDE STATIGRAPHIQUE DU SONDAGE Après quadrillage du terrain de 2 carrés A 1 et B 1 de 3m sur 3m, cette année nous avons continué le sondage par 4 carrés de mêmes dimensions ( voir plan), H 'i Dafcs le a^.rré D1, nous avons trouvé
  • nous avons trouvé plusieurs tessons do^nt un col de carafe en terre orange. CARRE B 1 : Sol en terre batitue; murs intérieurs en petit appareillage bien assemblé. Peu de tessons. CARRE B2 : Dans ce carré nous avons trouvé le so 1 vierge, c'est à di: le shiste qui se trouve à environ
  • souches étant dégagées depuis une quinzaine de jours, nous pouvons envisager un sondage à cet endroit. HABITAT G ALLO ROMAIN belon de DE REMINIAC tuileau o amphore ta lus limite du sondage 0 i 1 1 2 1- 3 4 -i 5 1- 6 ABITAT G ALLO ROMAIN DE REMINIAC I
  • . Sur ce s nous avons trouvé plusieurs tessons do^nt un col de carafe en terre orange CARRE B 1: Sol en terre batifrue; murs intérieurs en petit appareillage bien assemblé. Peu de tessons. Dans ce carré nous avons trouvé le so 1 vierge, c'est à di CARRE B2 le shiste qui se trouve à
  • depuis une quinzaine de jours, nous 'pouvons envi sager un sondage à cet endroit. k f \ ■ HABITAT G ALLO DE ROMAIN béton de REMINIAC luileau •1 0 £i
RAP01156.pdf (ILE-DE-BATZ (29). penn ar cléguer. rapport de fouille préventive)
  • décembre 80-février 81 F o u i l l e s de l a Selle vers 1920 Autorisation (n°, date)...., Intervention (début et fin), Années antérieures d'intervention INTERVENTION M. Pierre THERENE Erosion marine Responsable Motif d'intervention 1 m 2 environ 10.000 m2 ? Surface fouillée
  • Estimation de l'étendue du gisement SITE Nature du gisement Nature des découvertes effectuées Périodes chronologiques OBSERVATIONS : : : ..: cimetière à coffres enfoui sous une dune Structures funéraires. Charbons de bois. A se d u Bronze ? Le s i t e apparaît j u s t i f i a b
  • l e , pour l'immédiat, d'une simple suveillance. Son e x p l o i t a t i o n r é e l l e , en cas de nécessité, dépassant nettement les p o s s i b i l i t é s du présent f o u i l l e u r . CONTENU DU Rapport scientifique.... DOSSIER Plans et coupes Planches de dessins 1
  • / CIRCONSCRIPTION ARCHEOLOGIQUE DE BRETAGNE DIRECTION 81 DES ANTIQUITES PREHISTORIQUES Date d'envol, c i- 8 RAPPORT DE...SAUVETAGE.URGENT.. LIEU FINISTERE ILE DE BATZ Penn-ar-C'hléguer (hors parcelle) Département. Commune Lieudit Cadastre.... DATES 1980-10 du 25/11/80
  • page. 1 plan. Photographies légendées. dis* P . THERENE Ingénieur en retraite Antony, le 13 juin 1981 5, av. Marquise du Deffand 92160 ANTONY Monsieur le Directeur, Voici le compte-rendu de l'intervention effectuée cet hiver à demande à la pointe de Pen-ar-Chleguer, sur
RAP01350.pdf (LANGON (35). la chapelle Sainte-Agathe. rapport de prospection thématique)
  • pesci. Napoli, Museo Archeologico Nazionale (foto Foglia). Tiré de Rivista di Studi Pompeiani III, 1989 in due mosaici pompeiani, p. 53-68. L. CAPALDO, U. Moncharmont, Animali di ambiente marino •xi (B) Resu,u T 7 j ff' l'°™ fï^ca. » Liza aura.a; 2) Serranus cabrilla; 3
  • >. Emblcma a mosaico con pesa. Napoli, Museo Archeologico Nazionale (foto Foglia). Tivé de Eivista di Studi Pompeiani III s 1989 in due mosaici pompeiani, p. 5S-68. !a P T^T 3 Luceta?) Dicen,rarchus iabrax; 20 > 2 ' > DipWuf .nM; 22) ùanderlpf 23) L. CAPALDO, U. MONCHARMONT
  • thermale (d'après B. Kapos^y, Acta Bernensia IV, p. 25). L'utilisation de l'espace pourrait avoir été le même à Langon, avec figures nageant au milieu des poissons. Animait di ambiente marino in due mosalci pompeiani 54 Lello Capaldo, Ugo Moncharmont Cl I b. Emblema a mosaico con
  • spécialistes l'examen des peintures médiévales. I L'iconographie La voûte en cul-de-four Vénus marine occupe la première place et elle est une interprétation originale de deux modèles. Du premier modèle, celui de Vénus à la Fig.5,6 toilette, elle a gardé le geste de se recoiffer, cheveux
  • ) Diplodus vulgaris- 4) Muraena Mena; 5) Torpédo orpedo; t 6) Sparus aurata; 7) Sparus pagrus; 8) Scorpaena scrofa; 9) Murex brandaT 10)1Den ex dentex 1 î) Pahnurus «jlgam; 12) Octopus vulgam; 13) Scyliorhinus siellaris: 14) Merops apias.er; 15) TriA PaZÎtoL m7pJ2 Lt,!^ .TlM 2 i
  • , Animali di ambiente mavino Os LANGON - Chapelle Savnte Agathe Fig.19 Petit Amour de Plassac conduisant un attelage de dauphins (40 ap. J.-C). L'attitude et le style sont différents de ceux de Langon, mais le thème est bien le même. (cl. A. Barbet) Fig.20 Vénus marine à Pompéi
  • , maison de Vénus à la Coquille. Exemple d'un schéma où la déesse est accompagnée de petits Amours. e Sainte Agathe Fig.21 Partie gauche du cul-de-four où subsistent trois états superposés de décor, dont une inscription peinte, en cours d' analyse, (cl. A. Barbet 81/41/1) Fig.22
  • , au pied de la Butte de Cojou, du côté de Nord. 1.3. Langon et ses divers monuments. 2. ARCHIVES DÉPARTEMENTALES D' ILLE-ET-VDLAINE 2.1. Série E : Archives des communes, dossiers administratifs déposés aux Archives Départementales 2.1.1. Détail du contenu de la Série E 2.2
  • 990 - fond Arthur Regnault Série 7 FA 145 et 7 FF 145 Série 10 Fb 27, 41 (non dépouillée) 1790 Tome I : commune de Langon : projet de translation du cimetière Pièces au dossier Document n 1 : Conseil municipal de Langon, séance du 20 novembre 1839 Document n 2 : Rapport de la
  • donation faites en 836 l'Abbaye de Redon (+) par un nommé Agun, de son manoir, de son vignoble et de quatre métairies qu'il possédait dans le pays, e croirais même volontiers que le nom d'Agun, qu'il faut prononcer Agoun deviendrait le radical du mot Langon, celui-ci se composant de Lan
RAP01006.pdf (SAINT-GOAZEC (29). le bourg. rapport de sondage)
  • CEDEX P o s t e 11-08 LE DIRECTEUR DES ANTIQUITES PREHISTORIQUES DE BRETAGNE â MONSIEUR LE SOUS-DIRECTEUR DES FOUILLES ET ANTIQUITES S/C. de MONSIEUR LE DIRECTEUR REGIONAL DES AFFAIRES CULTURELLES DE BRETAGNE Objet : Finistère, St-Goazec, Sondage N° 79-09 du 22/05/79. Carte
  • avoir remis son rapport écrit ; ce bref compte-rendu vaut donc rapport préliminaire, dans l'attente d'un document plus circonstancié demandé â l'intéressé. C.-T. LE ROUX A ool • •