Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

3563 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01768.pdf (le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches)
  • dans les Côtes d'Armor : résumé de la campagne 2000-2001 47 V. EXPLOITATION DES RESSOURCES MARINES 51 1. La Malacofaune 51 1 PCR - Le Mésolithique en Bretagne - Rapport 2001 2. Reconnaissance de quelques espèces communes de crustacés (crabes et balanes) : application au
  • et définition Gouletquer, G. Marchand, d'un protocole d'analyse commun Y. Pailler, E. Yven Prospections au sol en Finistère, Morbihan, Côtes-d'Armor et Ille-etVilaine Budget Autonome PCR - G. Marchand Autonome Bilan archéographique des sites de Beg-an-Dorchenn, Téviec et
  • stratigraphiques aussi médiocres que les sondages Marchand, mais la récolte d'un assemblage lithique homogène du Mésolithique moyen est importante à signaler. Les prospections de J. Perry dans la vallée de l'Ellé, de Y. Bougio sur les communes de Trégunc et Névez (Finistère), de G. Tournay au
  • Mésolithique final, ce qui va à rencontre des modèles dominants en Europe où la recherche de bonne matière s'intensifie. Stéphane Blanchet présente le site de la Croix-Audran à Carnac, qui a fait l'objet d'un premier diagnostic en septembre 2000 et devrait être fouillé en sauvetage à l'été
  • travaille sur les processus de néolithisation en Europe de l'Ouest et notamment sur les changements dans la diète des populations révélés par l'analyse des isotopes stables d'ossements humains. Ses analyses ont porté sur Téviec et Hoëdic et doivent continuer, tant au Musée de Carnac qu'à
  • entend étudier les différences morphologiques et les caractères discrets non pathologiques, d'origine génétique. On peut signaler, comme complément d'information, que Laurent Courtois commence une thèse sur l'ADN des populations mésolithiques en Europe, avec évidemment une attention
  • particulière aux individus de Téviec et Hoëdic. Anne Tresset étudie l'arrivée des taxons domestiques de mammifères en Europe occidentale. Elle propose un panorama de cette question, de la Bretagne à l'Irlande aux 6 ème et 5 ème millénaires avant J.-C. Ses travaux sur Beg-er-Vil et Beg
  • organisé par Damien Leroy et Christian Verjux du Service régional de l'Archéologie de la région Centre. Ces manifestations comprendront des communications de membres de ce PCR. Enfin, Anne Tresset et Grégor Marchand organisent une journée de la Société Préhistorique Française les 26 et
  • (orientation des objectifs des chaînes opératoires de débitage) et saisir l'homogénéité des contextes archéologiques (intrusions éventuelles, mélanges, structures archéologiques). La nature des outils abandonnés (armes de chasse, outils communs) et les séquences de débitage présentes
RAP03817 (QUIBERON (56). Beg er Vil : un habitat de chasseurs-cueilleurs maritimes de l'Holocène. Rapport de FP 2019)
  • notificatio n du présent arrêté j usqu'au 31 décembre 201 9 sise en : Région: Bretagne Département : Mo rbihan Commune : QlJlBERON Localisation :Pointe de Beg-er-Vil Intitulé de l'opération: Beg-er-Vil Orgat\isme de rattachement : Centre National de la Recherche Scie ntifique - Délégation
  • ............................................................................................. 147 2.1. Articles publiés sur les travaux menés à Beg-er-Vil depuis 2012........................147 2.2. Communications orales ............................................................................................148 2.3. Médiation
  • les contours d’un site désormais considéré en Europe comme une référence pour comprendre les sociétés de la fin du 7ème millénaire avant notre ère. Il a fait l’objet de fouilles entre 2012 et 2018 sous la direction de Grégor Marchand et Catherine Dupont. Des fosses, des foyers de
  • proposons ici seulement un résumé par commodité de lecture. 1.1. Les fouilles d’Olivier Kayser (1985-1988) A l’extrémité sud de la presqu’île de Quiberon, sur la commune du même nom, la pointe de Beg-er-Vil ferme une baie ouverte plein sud, qui abrite le port de Port-Maria (figure 1
  • , interprétation que les analyses fauniques ou les structures domestiques corroborent sans peine. La monotonie des types d’armature et l’intervalle de datation étroit font de Beg-er-Vil une référence exceptionnelle pour le second Mésolithique en Europe atlantique. L’habitat de Beg-er-Vil est
RAP03661 (HOEDIC (56). Les derniers chasseurs-cueilleurs côtiers d'Europe atlantique et la mort : étude interdisciplinaire de la nécropole mésolithique de Hoedic)
  •     Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  Remerciements Nous sommes grandement redevables à M. Jean‐Luc CHIFFOLEAU, Maire de Hoedic, pour  l’autorisation d’intervenir sur la commune dont il a la charge.    Nous  remercions  M.  Yves  MENEZ,  Conservateur  Régional  de  l’Archéologie
  •   déchets  de  taille  (dont les nucleus) n’ont pas été conservés. Enfin, seule la couche coquillière a été explorée –  très sommairement et partiellement, on l’a dit – par les époux Péquart. Or, il apparaît dans  toutes  les  fouilles  récentes  menées  sur  de  tels  sites  en  Europe
  •  Ancient Genomes: The last hunter‐gatherers and the first  farmers  of  the  south‐western  Europe  from  a  genomic  point  of  view »,  dirigé  par  Mattias  Jakobsson (Université d’Uppsala). Les essais menés à Bordeaux n’ont pas été couronnés de  succès, ceux d’Uppsala sont en cours
  •  de master 2  (P. Fontan) et de plusieurs communications en colloque.    16    Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  2. Problématique de la recherche de 2018 2.1. Etat sanitaire d’un site majeur  Depuis  les  années  1930,  aucun  travail  de  terrain  n’a  été  réalisé
  •  of  the  south‐western  Europe  from  a  genomic  point  of  view),  ces  travaux  viendront  clore  l’état  des  lieux sur ce site fondamental pour le Mésolithique européen.        17    Prospections géophysiques    Hoedic, 2018  Le  financement  de  ces  prospections  géophysiques
RAP01858.pdf (les sites mésolithiques en Bretagne. rapport de 1re année de projet collectif de recherche)
  • , G. Marchand PCR Etudes de collections et définition d'un protocole d'analyse commun S. Blanchet, J. Josselin, P. Gouletquer, G. Marchand, Y. Pailler, E. Yven - G. Marchand Autonome O. Kayser, G. Marchand, A. Tresset, R. Schulting PCR R. Schulting - A. Tresset PCR
  • universitaires d'Yvan Pailler et Estelle Yven les ont empêchés d'organiser les habituels séminaires de prospection, inventés par Pierre Gouletquer. Yann Bougio a su remédier à ce manque en réalisant un week-end de prospections sur les communes de Rosporden, Melgven et Bannalec (Finistère) les
  • recherche et de réfléchir à l'opportunité d'un projet commun. Nous avions souhaité, cette année, privilégier les discussions et les thèmes qui fédèrent notre réseau de recherche. Lors du tour de table, les exposés ont donc été limités à une dizaine de minutes. Bilan des recherches de
  • la vallée de la Vilaine, Yves Gueguen, celle de la Presqu'île de Crozon, Erwan Castel accompagné de Stéphane Chaumont, celle du Léon et Jakès Quiniou, celle du pays Bigouden. Objectifs - Désirs La deuxième partie de la journée s'est organisée autour de projets de travaux communs
  • avec une volonté de diffuser et d'homogénéiser les données. Une fiche simplifiée est proposée et devrait permettre à chaque prospecteur de signaler ses sites afin de constituer une base de données exploitable. Cette fiche comprend le nom de l'inventeur, le département, la commune et
  • réunion à mi-parcours (avant ou après l'été ?). Tout un programme commun commence ainsi à s'établir dans lequel chacun a un rôle à jouer. Cette année encore l'un des objectifs majeurs consistera à publier des monographies afin d'améliorer la lisibilité du Mésolithique breton à
RAP02005.pdf ((29). le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches)
  • protocole d'analyse commun G Marchand, Y. Pailler, E. Yven PCR Campagne de sondages en G. Marchand Finistère Bilan archéologique des sites de O. Kayser, G. Marchand, A. Tresset, Beg-an-Dorchenn, Téviec et R. Schulting. Hoèdic Nouvelles datations à Beg-an- R. Schulting Dorchenn et à Beg
  • l'impulsion de Catherine Dupont et Anne Tresset. Plusieurs publications et communications à des colloques en rendent compte (cf : Annexe 1). A l'issue de trois années de travaux, nous pouvons écrire que tous les restes d'animaux disponibles en Bretagne pour le Mésolithique ont été ré
  • Dating Evidence from the Breton Mesolithic Cemeteries of Téviec and Hoëdic. Journal ofAnthropological Archaeology, p. 1-31. YVEN, E et LEOPOLD, P., 2003 - Nouvelle date du Mésolithique moyen breton. Le site de Quillien (Le Cloître-Saint-Thégonnec, Finistère). Livret de la journée
  • 20 septembre 2003 à Pontivy, patrie de Gérard Tournay. Cette troisième réunion devait rassembler les différents membres du PCR afin de discuter des résultats obtenus, de définir les nouveaux axes de recherche et de réfléchir à l'avenir de ce programme commun. La réunion a débuté
  • Finistère pendant trois ans. 11 a souligné l'impact primordial du paramètre érosif dans la configuration des concentrations repérées lors des prospections de surface. Yann Bougio a annoncé l'organisation d'un séminaire de prospections les 8, 9, 10 et 1 1 novembre sur la commune de Ergué
  • d'échantillons de charbons provenant du site mésolithique de la Croix Audran sur la commune de Carnac. L'homogénéité et l'abondance du matériel collecté devrait permettre de mieux comprendre le Mésolithique ancien/moyen hors de « l'aire Bertheaume ». Depuis 1997, Stéphane Blanchet effectue
  • non analysées mais aussi des régions entières encore vierges de toute investigation. La participation à cette dernière réunion en témoigne, nous avons clos un chapitre mais l'équipe pourra être reformée lors d'une éventuelle découverte majeure. Un projet commun de prospection est
  • . Par Rodrigue TSOBGOU PRESENTATION DE LA ZONE D'ETUDE La campagne de terrain réalisée dans le sud Finistère dans le cadre du Programme Commun de Recherche (PCR) Mésolithique Finistère avait pour objectif la détermination des gisements d'ultramylonites cataclastiques. Ces roches ont
  • et les grès éocènes, elle a cependant été majoritairement employée dans la réalisation d'outils au sein de certains sites tel que celui de Creac'h Miné Vihan ( commune de Saint-Thurien , Finistère). Il est nécessaire au préalable de comprendre la structuration du massif armoricain
  • les « Mésolithiques » sans pour autant avoir nos connaissances actuelles. Le séminaire du PCR ayant lieu autour des communes d'Elliant et de Ergué Gabéric ( Sud Finistère) les fouilles ont lieu au sein des roches métamorphiques affleurant autour de ces villes. Par la suite, elles
RAP02205.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). un quartier de la ville antique de vorgium. les fouilles de la réserve archéologique. rapport de fp 1 2006)
  • Finistère Etudes de collections et définition S. Blanchet, J. Josselin, P. Gouletquer, d'un protocole d'analyse commun G Marchand, Y. Pailler, E. Yven PCR Campagne de sondages en G. Marchand Finistère Bilan archéologique des sites de O. Kayser, G. Marchand, A. Tresset, Beg-an-Dorchenn
  • retard accumulé depuis de nombreuses années a été comblé, notamment sous l'impulsion de Catherine Dupont et Anne Tresset. Plusieurs publications et communications à des colloques en rendent compte (cf : Annexe 1). A l'issue de trois années de travaux, nous pouvons écrire que tous les
  • : New Palaeodietary and AMS Dating Evidence from the Breton Mesolithic Cemeteries of Téviec and Hoëdic. Journal ofAnthropological Archaeology, p. 1-31. YVEN, E et LEOPOLD, P., 2003 - Nouvelle date du Mésolithique moyen breton. Le site de Quillien (Le Cloître-Saint-Thégonnec
  • programme commun. La réunion a débuté par un tour de table suivi d'une présentation des résultats obtenus par les différents membres du PCR qui n'ont pu se déplacer. Les travaux de Catherine Dupont ont montré que les coquillages avaient des dimensions plus imposantes au Mésolithique et
  • et 1 1 novembre sur la commune de Ergué-Gabéric et ses alentours. L'intention consiste à inventorier les sites toutes périodes confondues mais aussi à découvrir des gisements d'ultramylonite de Trémeven. Yvan Pailler a proposé une synthèse de ses travaux effectués sur le matériel
  • Blanchet a annoncé l'envoi pour analyse d'échantillons de charbons provenant du site mésolithique de la Croix Audran sur la commune de Carnac. L'homogénéité et l'abondance du matériel collecté devrait permettre de mieux comprendre le Mésolithique ancien/moyen hors de « l'aire Bertheaume
  • . Un projet commun de prospection est proposé mais a suscité des discussions. Yvan Pailler voudrait en effet monter son propre PCR sur la Néolithisation en Bretagne, Stéphane Blanchet souhaiterait que soit inclue l'Ille-et-Vilaine. Un programme collectif sera élaboré avec ce dernier
  • ultramylonites cataclastiques armoricaines. Par Rodrigue TSOBGOU PRESENTATION DE LA ZONE D'ETUDE La campagne de terrain réalisée dans le sud Finistère dans le cadre du Programme Commun de Recherche (PCR) Mésolithique Finistère avait pour objectif la détermination des gisements
  • à d'autres roches comme le silex et les grès éocènes, elle a cependant été majoritairement employée dans la réalisation d'outils au sein de certains sites tel que celui de Creac'h Miné Vihan ( commune de Saint-Thurien , Finistère). Il est nécessaire au préalable de comprendre la
  • qu'ont sans doute suivi les « Mésolithiques » sans pour autant avoir nos connaissances actuelles. Le séminaire du PCR ayant lieu autour des communes d'Elliant et de Ergué Gabéric ( Sud Finistère) les fouilles ont lieu au sein des roches métamorphiques affleurant autour de ces villes
RAP03345.pdf (QUIBERON (56). Beg-er-Vil : Un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport de FP)
  • de Quiberon, sur la commune du même nom, la pointe de Beg-er-Vil ferme une baie ouverte plein sud, qui abrite le port de Port-Maria (figure 1). Figure 1 - Localisation du site de Beg-er-Vil (DAO : L. Quesnel) 11 Campagne 2016 Le site préhistorique est installé au fond d’une
  • l’intervalle de datation étroit font de Beg-er-Vil une référence exceptionnelle pour le second Mésolithique en Europe atlantique. L’habitat de Beg-er-Vil est encore bien seul dans l’Ouest de la France pour cet intervalle chronologique de la fin du 7ème millénaire avant notre ère. Par les
Les premier peuplements de l’ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne (2018) (Les premier peuplements de l’ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne. Rapport de PCR 2018)
  • et de la Communication - ÉVEHA – Études et Valorisations Archéologiques - L'UMR 6566 CReAAH – Centre de Recherches en Archéologie, Archéosciences et Histoire – Laboratoire Archéosciences - Le projet ALeRT - La mission archéologique du Conseil Général du Finistère - La commune de
  • Plouhinec, Finistère - L'AMARAI – Association Manche-Atlantique pour la Recherche Archéologique dans les Îles - La Fondation Fyssen - The British Museum, Department Britain, Europe & Prehistory 3 Rapport final d’opération 2018 – PCR Paléo Bretagne 4 Rapport final d’opération 2018
  • .......................................................................................................................................10 OBJECTIFS DE DIFFUSION, FORMATION ET COMMUNICATION ....................................................................................................................11 PRESENTATION DU PROJET
  • ......................................................................................................................... 51 COMMUNICATION ET DIFFUSION (FIN 2014-FIN 2018) .................................................................................................. 52 PUBLICATIONS
  • ....................................................................................................................................................................................................52 COMMUNICATIONS .............................................................................................................................................................................................53 CONFERENCES GRAND PUBLIC
  • nécessitent une mise à jour constante de l’information scientifique paléolithique disponible. Elles peuvent être regroupées en 3 rubriques : objectifs de recherche scientifique, objectifs patrimoniaux et de conservation, et objectifs de diffusion, de formation et de communication. Ces
  • conservé des sites paléolithiques, et les zones dans lesquelles ils sont préservés.  Cartographier la couverture sédimentaire superficielle dans les terres. Objectifs de diffusion, formation et communication Si la recherche sur le Paléolithique régional est bien diffusée
  • , Europe & Prehistory lithique UMR 6566 CReAAH – Laboratoire Archéosciences Rennes LAFORGE Marine Géoarchéologie ÉVEHA – UMR 6566 CReAAH AOUSTIN David Palynologie UMR 6566 CReAAH – Laboratoire Archéosciences Rennes BAHAIN Jean-Jacques Datation ESR-U/Th BATES Martin
RAP03185.pdf ((22)(29)(35)(56). Les premiers peuplements de l'ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne. Rapport de PCR)
  • Communications 11/02/2015 : RAVON A.-L., “The Lower Palaeolithic in Brittany : between Acheulean and Colombanian”, Lithic Studies Society, Franks House, Département de Préhistoire du British Museum. 18/02/2015 : RAVON A.-L., “The Lower Palaeolithic in Brittany : between Acheulean
  • publiques et privées, ainsi que d'associations que nous souhaitons remercier ici : - Le Service Régional d'Archéologie et la Direction des Affaires Culturelles de Bretagne - Le Ministère de la Culture et de la Communication - ÉVEHA – Études et Valorisations Archéologiques - L'UMR 6566
  • . Étude lithique de la collection de Pen Hat (Camaret, Finistère) 4. Structuration des réseaux de prospecteurs 5. Communication scientifique 5.1. Publications 5.2. Communications 5.3. Conférences 5.4. Exposition « Ice Age Island – L’Île à l’Âge de glace » du musée de Jersey 6
  • . Perspectives de recherche 2016-2017 6.1. Calendrier des opérations et des analyses 6.2. Communications à venir 6.3. Publications à venir 7. Conclusion 8. Bibliographie 1 – INTRODUCTION 1.1 – Problématiques et objectifs du projet Ce programme pluridisciplinaire vise à produire une
  • faire le point sur leurs ramassages. 5 – COMMUNICATION SCIENTIFIQUE 5.1 – Publications DAIRE M.-Y., AUDOUARD L., DUTOUQUET L., GUYODO J.-N., LANGOUÊT L., LOPEZ ROMERO E., MARCHAND G., MOLINES N., RAVON A.-L., ROUVIÈRE C., avec la coll. de A. Le Guen et S. Bihan, 2015 - Pour une
  • of the Palaeolithic landscape at the western most tip of continental Europe: The shoreline seen by the Menez-Dregan dwellers. Environmental Archaeology, sous presse. MONNIER J.-L., RAVON A.-L., 2015 - Terra Amata et Menez-Dregan. Des industries du Paléolithique inférieur à rares bifaces et riches
  • , Quaternary International, http://dx.doi.org/10.1016/j.quaint.2015.07.066. RAVON A.-L., GAILLARD C., MONNIER J.-L., 2015 - Menez-Dregan (Plouhinec, Far Western Europe): the lithic industry from layer 7 and its Acheulian components, Quaternary International, sous presse. 5.2
  • thèse d’A.-L. Ravon concernant le Paléolithique inférieur et moyen ancien de la région fera l’objet d’une publication au BSPF. 6.2 – Communications à venir - RAVON A.-L., LAFORGE M. : “Pleistocene climatic variability on the Armorican peninsula: what is the influence
  • -AFEQ-INQUA, Bordeaux, 16-18 février 2016. - Communications dans une session PCR lors du Workshop « En Bretagne au Pléistocène moyen : Menez-Dregan and Co. Bilan des connaissances avant la fouille de la couche 9 » organisé du lundi 4 avril au mercredi 6 avril 2016 à Plouhinec
  • , Finistère (org. A.-L. Ravon et C. Gaillard). - Communication lors du workshop « Crossing the threshold » de Jersey du 11 au 15 avril 2016 à Jersey. - Communication lors du workshop « Palaeo2020 » organisé à Londres le 19 mai 2016. - Communication lors du CPF d’Amiens, du 30 mai au 1er
  • , nous avons posé les bases d’une nouvelle dynamique de recherche sur le Massif armoricain, qui s’illustre par plusieurs campagnes de terrain, de nombreuses communications et par des travaux étudiants (11 publications, 7 communications orales, et 3 conférences grand public). Les
  • conférences montre l’intérêt croissant du grand public pour ces périodes mal connues, et nous incite à poursuivre cette démarche de communication autour de ces thèmes. Il est nécessaire de poursuivre ces efforts sur les années à venir, afin de mener à bien ce projet ambitieux et de
  • , France) au cours des trois derniers cycles interglaciaire/glaciaire et occupations paléolithiques associées. In : Daire M.-Y., Dupont C., Baudry A., Billard C., Large J.-M., Lespez L., Normand E. Scarre C. (dir.), 2013. Ancient Maritime Communities and the Relationship between People
RAP02620.pdf (PAULE (22). l'enceinte de Bressilien. rapport de fp 2010)
  • de remercier les financeurs : Marije DE VRIES Yoann DIEU - Le Ministère de la Culture et de la Communication, Guillaume DOURY Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne, Jean-Marc FEILLET Service Régional de l’Archéologie de Bretagne, et Caroline HAMON notamment M
  • tournante à anille, d’environ 37 cm de diamètre et 5,5 cm d’épaisseur. L’épaisseur de cette meule, assez fine, est comparable à celles découvertes sur des sites altomédiévaux, comme par exemple récemment sur le site des rives du Blosne à Chantepie (35) (rapport en cours, communication
  • dalles de schiste prévues peut-être justement à cet effet (communication personnelle Stéphanie Le Berre, INRAP). Enfin, nous ne devons pas omettre la présence de structures de combustion parementées similaires sur l’habitat du haut Moyen-âge de Kergoutois à Carhaix (Finistère) étudié
  • céramique ne nous permet pas de posséder âge central. Il a en effet plusieurs fois été présenté, d’éléments de datation directs. C’est pourquoi nous un peu partout en Europe, que de telles enceintes lancerons prochainement une série de datations au de grande dimension pouvaient abriter
RAP03187.pdf (QUIBERON (56). Beg er Vil : un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport de FP 2015)
  • .......................................................................................................... 121 4.3. Analyses chimiques élémentaires par fluorescence X portable ............... 128 CINQUIEME PARTIE : COMMUNICATION ET MISE EN VALEUR DE L’OPERATION131 1. Des visites et des conférences tout au long des quatre années de fouille ................ 131 2. Expositions
  • bilan de l’opération de 2015. La troisième est un bilan archéologique des fouilles 2012-2015, avec un récapitulatif des structures d’habitat déjà exhumées. La quatrième partie regroupe toutes les analyses réalisées en 2015. La cinquième fait le bilan de la communication autour de
  • . Beg-er-Vil : un site majeur de la préhistoire récente européenne 1.1. DECOUVERTE ET PREMIERES FOUILLES DU SITE Implantation A l’extrémité sud de la presqu’ile de Quiberon, sur la commune du même nom, la pointe de Beg-er-Vil ferme à l’est une baie ouverte plein sud, qui abrite le
  • datation ont été alors sollicités : • « Fonctionnement des sociétés aux 7e et 6e millénaires avant notre ère en Europe occidentale : le prodrome du Néolithique ? » dirigé par Thomas Perrin. • « Avant la révolution ? Techniques et sociétés du Mésolithique au Néolithique en Europe
  • occidentale » dirigé par Grégor Marchand. • « Coastal transitions: A comparative approach to the processes of neolithization in Atlantic Europe » dirigé par Pablo Arias Cabal Il nous a donc semblé essentiel de faire dater de nouveaux matériaux et plus particulièrement des échantillons à
  • Climatic Event » ou « Finse Event », très rarement documenté en Europe de l’Ouest (qui plus est dans sa déclinaison marine). Tant pour sa dimension paleoethnographique que paléoenvironnementale, le site de Beg-er-Vil apparaît comme un site archéologique essentiel pour la compréhension
RAP02211.pdf (ÎLE-MOLÈNE (29). beg ar loued. un habitat en pierres sèches de la fin du néolithique / âge du bronze ancien. rapport de fp 1)
  • presse Journal Télévisé Ouvrage grand public BIBLIOGRAPHIE : 156 156 156 158 REMERCIEMENTS Nous tenons à remercier pour leur aide et leur soutien : - Le Ministère de la Culture et de la Communication et le Conseil Général du Finistère qui nous ont accordé les subventions
  • nécessaires au bon déroulement de nos opérations. - L a C o m m u n a u t é de Communes du Pays d'Iroise qui a mis à notre disposition les moyens mécaniques (tracto-pelle) et humains nécessaires au rebouchage du site. U n partenariat a d'ores et déjà été conclu pour le débouchage et le
  • disposition un GPS centimétrique. - Les gestionnaires et propriétaires des îles sur lesquelles nous travaillons depuis 2000 : • Pour la commune de Molène : Madame le Maire, Marie-Thérèse Callac et les élus du Conseil Municipal. • Pour l'ONCFS : Louis-Gérard d'Escrienne, conservateur de
  • Département : Finistère Commune : Molène Lieu-dit : pointe de Beg ar Loued Coordonnées Lambert I I étendu : X = 60,300 ; Y = 2401,880 Parcelle, section cadastrale : commune non cadastrée Propriétaires : La partie terrestre est propriété de la commune de Molène. Coût de l'opération vis à
  • pendant 4 semaines ( A . Tresset) et d'un IE CNRS pendant 10 jours (K. Debue) Financement (en euros) : Subventions Conseil Général du Finistère : 10 000,00 Subventions Ministère de la Culture et de la Communication : 9 000,00 Crédits exceptionnels du CNRS alloués aux opération post
  • et aux dépenses 2005 (respectivement -70% et -67%), nous n'avons fait appel qu'une seule fois cette année à la location d'une m i n i pelle afin d'élargir le chantier. De plus le rebouchage a été en grande partie assuré à l'aide du tractopelle de la CCPI (Communauté de Communes du
  • nous avions laissé le site après la campagne 2005 , nous avons décidé d'apporter un soin particulier au rebouchage. A chaque phase des travaux nécessitant un agrandissement sensible du sondage, nous avons organisé des réunions de chantier avec les élus de la commune. Ces aménagement
RAP03316.pdf (PLOUHINEC (29). Ménez-Dregan 1 : des Prénéandertaliens aux Néandertaliens à l'extrême ouest de l'Europe. Rapport de FP)
  • l’instant). Le foyer de la couche 9, datée par ESR à 465 ka, serait parmi les plus anciens connus à ce jour en Europe. Ces foyers ne sont réellement structurés par un arrangement de pierres que dans les couches 5c et 5e/6 ; dans les autres cas ils se présentent sous la forme d’une sole
  • charbons de bois vitrifiés par la foudre (Courty, communication orale 2015). Menez Dregan 1 est un site riche en informations sur les populations humaines qui occupaient l’Eurasie extrême-orientale au Pléistocène moyen. Sa séquence stratigraphique développée sur plusieurs milliers
  • unifaces et les hachereaux très rares mais étonnement proches de ceux d'Afrique) et le thème 3 « Dès l’usage du feu : développement et dynamique des groupes sociaux paléolithiques en Europe ». L'axe thématique III, "Paysages, Hommes, archives sédimentaires, matériaux de la Préhistoire
RAP03499 (PLOUHINEC (29). Ménez-Drégan : Des Prénéandertaliens aux Néandertaliens à l'extrème ouest de l'Europe. Rapport de FP 2017)
  • ............................................................124 PUBLICATIONS ET COMMUNICATIONS RECENTES OU EN COURS SUR MENEZ-DREGAN ...........................133 LISTE DES ILLUSTRATIONS ........................................................................................................ 135 LISTE DES TABLEAUX
  • ................................................................................................................. 137 3 4 5 6 Figure 1 : Localisation de Menez-Dregan (Plouhinec, Finistère) en Europe occidentale. Figure 2 : Localisation de Menez-Dregan dans le Finistère, sur une carte bathymétrique. 7 Menez-Dregan I : résumé des connaissances actuelles Le site de Menez-Dregan I est
  • la couche 9a, daté par ESR à 465 ka, serait parmi les plus anciens connus à ce jour en Europe. Ces foyers ne sont réellement structurés par un arrangement de pierres que dans les couches 5c et 5e/6 ; dans les autres cas ils se présentent sous la forme d’une sole de sédiments
  • de charbons de bois vitrifiés par la foudre (Courty, communication orale 2015). Menez Dregan 1 est un site riche en informations sur les populations humaines qui occupaient l’Eurasie extrême-orientale au Pléistocène moyen. Sa 10 séquence stratigraphique développée sur plusieurs
  • sites analogues, localisés sur le littoral sud armoricain, approximativement entre Noirmoutier et Crozon, qui constituent le groupe Colombanien, une variante régionale de l’Acheuléen dominant en Europe. Il représente vraisemblablement un témoin de la fréquentation par les
  • d'Afrique) et le thème 3 « Dès l’usage du feu : développement et dynamique des groupes sociaux paléolithiques en Europe ». L'axe thématique III, "Paysages, Hommes, archives sédimentaires, matériaux de la Préhistoire" est également concerné, surtout les thèmes 1 et 2
  • datation ESR a été réalisée sur le foyer de la couche 9a, carré L18 : la date obtenue est de 465 000 +/- 65 000 ans (Falguères et al., in Monnier et al., 1996a), le plaçant ainsi parmi les plus anciens foyers entretenus par l’Homme en Europe, probablement au cours de la fin du MIS 12
RAP03047.pdf (QUIBERON (56). beg er vil : un habitat du mésolithique sur le littoral du Morbihan. rapport intermédiaire de fp 2013-2015)
  • PARTIE : COMMUNICATION ET MISE EN VALEUR DE L’OPÉRATION .......................................................................................................................... 141 1. Des visites, des articles et des conférences en 2014 (Catherine Dupont et Grégor Marchand
  • données fondamentales autour de ce site et de la présente intervention. La seconde propose un bilan de l’opération de 2014. La troisième regroupe toutes les analyses réalisées en 2014. La quatrième fait le bilan de la communication autour de cette opération. La cinquième conclut le
  • , tamiseur de choc, pour son implication hors du commun dans cette opération. • Madame Marie-Yvane Daire pour l’intégration de cette opération dans le programme « Arch-Manche » programme Interreg IVA « 2 seas », avec un soutien financier du fonds FEDER. 9 Campagne 2014 • Monsieur
  • commune du même nom, la pointe de Beg-er-Vil ferme à l’est une baie ouverte plein sud, qui abrite le port de Port-Maria, principal embarcadère vers les îles du Mor-Bras. Le site préhistorique est installé au fond d’une petite crique sur le flanc occidental de cette pointe rocheuse
  • du Mésolithique atlantique et il convenait de mieux assurer sa chronologie. Plusieurs programmes de datation ont été alors sollicités : • « Fonctionnement des sociétés aux 7e et 6e millénaires avant notre ère en Europe occidentale : le prodrome du Néolithique ? » dirigé par Thomas
  • Perrin. • « Avant la révolution ? Techniques et sociétés du Mésolithique au Néolithique en Europe occidentale » dirigé par Grégor Marchand. • « Coastal transitions: A comparative approach to the processes of neolithization in Atlantic Europe » dirigé par Pablo Arias Cabal Il nous
  • éclairer un changement climatique majeur qui a affecté toute l’Atlantique-Nord, le « 8200 cal BP Climatic Event » ou « Finse Event », très rarement documenté en Europe de l’Ouest (qui plus est dans sa déclinaison marine). Tant pour sa dimension paleoethnographique que paléo