Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

635 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01033.pdf (AUGAN (56). la ville Costard. rapport de fouille préventive)
  • 1975, le Docteur R. MOLAC, médecin à Guer (56), informait M. LE ROUX, Directeur de la Circonscription des Antiquités Préhistoriques de Bretagne, que lors des travaux connexes du remembrement d'Augan, les engins avaient mis au jour une petite tombe renfermant des débris de poterie
RAP01709_3.pdf (QUIMPER (29). Les vestiges des places Laennec et Saint-Corentin et l'histoire de l'urbanisme médiéval de quimper. Rapport de fouille)
RAP00457.pdf ((22)(35). arrondissements de Dinan et Saint-Malo. rapport de prospection inventaire.)
  • zones explorées. L'activité de prospection est discrète mais efficace . Elle est à l'archéologie , ce que la prévention est à la médecine . Or cette activité passe souvent pour certains archéologues comme une sous-activité . Il est facile de vérifier que l'aide apportée pour ces
  • IS SC SI DESCRIPTION Présence sur le site de nombreuses tégulae, ainsi que des tessons de natures diverses et indatables. D'autre part il faut noter la présence d'un assemblage de pierres taillées sur une longueur de 3 m dans le fossé bordant l'ancienne voie romaine CORSEUL
  • "Clos Boissières" à proximité (parcelles 17 28 et 29 de la même t section , d'autre part l'existence d'un assemblage de pierres taillées (3 m de longueur environ) dans le fossé qui borde l'ancienne voie romaine CORSEUL-AVRANCHES toute proche (au bord de la parcelle ^3 de la même
RAP02448.pdf (SAINT-VOUGAY (29). l'esplanade nord du château de Kerjean. archéologie des jardins. rapport final de synthèse de fp2 1998-1999.)
  • sol, porteuses de nombreux renseignements sur l'ancienne configuration du jardin (traces d'allées, de parterres, de trous de plantations, etc...). U W. F. Jashemski, The gardens of Pompeii, Herculanum and the villas destroyed by Vesuvius. New Chapelle (NY), Caratzas brothers
RAP01281.pdf (SAINT-RENAN (29). pont ar c'hastel. rapport de sondage)
  • Ministère des Affaires Culturelles et à qui j'adresse ce r a p p o r t . I l m'est agréable de rappeler que le Médecin G é n é r a l Laurent nous a toujours assistés (I © haute compétence en la matière médiévale . Les sondages ont été effectués par les membres du Cercle Ârchéologique B r
  • ,de Ker» véatoux en Plouarzal 0 Ayant pris rendez-vous avec Madame de Taisne nous sommes allés lui rendre visite le samedi 28 Décembre 1968, pour lui expliquer ce que nous comptions faire à Pont ar C'hastel. J'étais accompagné de Monsieur le Médecin-Général Laurent et de Madame
  • Lohan, existait il y a peu de temps un calvaire avec plusieurs statues; un fermier des environs l'a démonté pour décorer sa maison » 4°) Notas avons découvert sur le bord de l'ancienne voie qui part de run ar Moal au sud-est de Daoulas, une croix renversée et fort menacée par les
RAP00227.pdf (PLOËRDUT-LOCUON (56). tumulus de le Hinguer-Kerfandol.)
  • , association "Vents nouveaux", Locuon, Morbihan L. DONATI, kinésithérapeute, Saint-Brieuc, Côtes-du-Nord C. du GARDIN, étudiante archéologie, Paris I M. HOUEIX, professeur retraité, Plélan-le-Grand, Ille-et-Vilaine D. LEBORGNE, étudiante médecine, Rennes, Ille-et-Vilaine 3. LE CARDUNER
  • l'ancienne tranchée de fouille fit apparaître un lit de pierres qui fut laissé en place dans un premier temps de l'exploration de la tombe centrale. Ce lit de pierres se développait sur une longueur de 9 m et une largeur de 4 m. En réalité, très rapidement, il apparut qu'une partie des
RAP00257.pdf (QUIBERON (56). habitat de l'âge du bronze du Vivier. rapport de fouille programmée annuelle.)
  • s'était avérée assez riche à la prospection de P. Robino. Un premier sondage fut mené à 41 m du talus nord de la parcelle et à 22 m du talus sud bordant le chemin de Mané Meur. Ce sondage s'avéra assez décevant, ne révélant que quelques tessons, des galets de l'ancienne plage ramenés
  • médecin et a été transporté à l'hôpital de Lorient par'l'hélicoptère de la Sécurité civile. PLOUHARNEL Les élèves du CM de l'école Notre-Dame-des-Fleurs à Carcassonne LABORATOIRE D'ANTHROPOLOGIE - PRÉHISTOIRE - PROTOHISTOIRE ET QUATERNAIRE ARMORICAINS UNIVERSITÉ DE RENNES (SCIENCES
RAP01605.pdf (SAINT-VOUGAY (29). le château de Kerjean. pavillon nord-ouest du logis. rapport de diagnostic)
  • notariaux, judiciaires, ou de l'ancienne Chambre des Comptes de Bretagnes. Malheureusement, ces documents ne permettent pas de mieux préciser cette évolution. Pour la zone qui nous concerne, on notera seulement le plan de Chaussepieds (document 4) indiquant un corps de ferme s'appuyant
RAP03258.pdf (ARRADON (56). Place de l'Eglise. Rapport de diagnostic)
  • médecin des épidémies déclare qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer des transports provenant du déblaiement de l’ancien cimetière effectué par les habitants […]. Mais (…) étant donné le grand nombre d’ossements contenus dans ces anciens lieux de sépulture il est plus prudent de maintenir
RAP01500.pdf (CORSEUL (22). Nisnizan. rapport de diagnostic)
  • de 1998, issue du démembrement de l'ancienne parcelle 235, section L2 du cadastre de 1978. Sous la terre végétale, épaisse d'environ 40 cm et décapée à l'aide d'un tracto-pelle muni d'un godet de curage de 1,20 m de large, aucune structure archéologique n'est apparue dans
RAP00954.pdf (BAIS (35). bourg Saint-Pair. rapport de sauvetage programmé)
  • paléo-pathologique de populations armoricaines du haut Moyen Age. Thèse de Doctorat en Médecine de l'Université de Bretagne Occidentale. Brest; GIOT P.-R., FERNANDEZ T. et PEUZLA.T J „ 1992. -La paléopathologie en Bretagne, dans La santé en Bretagne, sous la direction de J. PECKER, J
  • externes des cuves furent probablement bouchardées: les traces de layage sont à peine visibles en raison du soin apporté à ce travail [6; 7J. Le matériau provient probablement de la région, même si l'on n'a pas localisé de nouveau le gisement mentionné par A Toulmouche, sur l'ancienne
  • destruction (courant XVII e siècle?). On ignore en Bretagne à quelle époaue se généralisa le cercueil, au XIII e siècle en Dauphiné 4 1 ou en Ile-de-France 42 ^ à Maxent (Ille-et-Vilaine), dans l'ancienne église paroissiale, les défunts de la première moitié du XVII e siècle reposaient
  • , d'époque mérovingienne, fut installé à l'extérieur du village, pour suivre les prescriptions antiques; St-Pierre aurait été bâtie, au XI e -XII e siècle, avant d'être donnée par un laïc à St-Melaine, peut-être en raison de la relative importance économique de l'ancienne nécropole, lieu
RAP02532.pdf (DINAN (22). des jardins créés à la fin du Moyen Âge au-dessus de carrières d'exploitation de granite. rapport de diagnostic)
  • les éventuels vestiges archéologiques qui pouvaient s'y trouver. Par conséquent, trois vignettes ont été ouvertes à l'emplacement du parking de l'ancienne polyclinique, soit 14% des 1650 m . Toutes ont révélé un sommet de carrière d'exploitation du granité, qui apparaît entre
RAP00708.pdf (PLOUHINEC (29). Lannilis. rapport de fouille préventive)
  • du de Finistère, Latéralement L'intransigeance mal de PENNEC, de n'étaient sondage François muret l'Age par taine te FINISTERE 197è Plouhinec, granité cm. l'amorce Antiquités 1 9 7 8 , Mr de de comme à LA HISTORIQUE En à VE médecine correspondant
RAP00886.pdf (ARZON (56). Bilgroix. rapport de fouille programmée)
  • , étudiant en mécanique, 35000 Rennes. Lacour Jean Marie, médecin, 56270 Ploemeur; Le Brec Sophie, étudiante en Histoire de l'Art, 35300 Fougères. Le Boeuf Hélène, étudiante en Histoire de l'Art, 44110 Chateaubriant. Le Cler Gwendael, lycéen, 56350 Allaire. Masarotti Alain, instituteur
RAP01678.pdf (LE QUIOU (22). villa gallo-romaine de l'ancienne gare. rapport final de fp1 2000)
  • LE QUIOU (22). villa gallo-romaine de l'ancienne gare. rapport final de fp1 2000
  • LE QUIOU (COTES-D'ARMOR) - L'ANCIENNE GARE VILLA GALLO-ROMAINE FOUILLE PROGRAMMEE ANNUELLE 2000 EVALUATION DU SITE RAPPORT PRESENTE PAR ALAIN PROVOST MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION CONSEIL GENERAL DES COTES D'ARMOR 1678 Le Quiou (Côtes-d'Armor) - L'ancienne
  • phasage et d'organisation dans l'habitat principal 3.3. Structuration et modifications fonctionnelles dans le bâtiment thermal 23 23 23 25 Conclusion 27 Introduction Révélée par la grande sécheresse de 1989, la villa gallo-romaine de l'ancienne gare à Le Quiou a livré, grâce à la
  • ., Andlauer L. et daire M.-Y. - Le passé vu d'avion dans le nord de la Haute-Bretagne, Dossiers du CeRAA, M, 1990, p. 20 . Figure 1 : Le Quiou, l'ancienne gare ; ciiché aérien de la villa réalisé le 24 juin 1989 (L. Langouet). Les révélations archéologiques de la sécheresse de 1989
  • ; fascicule « Le nord de la Haute-Bretagne ; Catalogue de l'exposition « Le passé vu du ciel » ;CeRAA, CERAPAR, PCG, ICB, 1989. Figure 2: Le Quiou, l'ancienne gare ; photo-interprétation du cliché (d'après L. Langouet). 1.2. Une vaste villa rurale L'analyse des clichés aériens et la
  • élévations et des sols. Au sud, la dénivelée est un peu moins accusée. A l'ouest, elle est oblitérée par l'ancienne voie de chemin de fer qui borde la parcelle. La plate-forme correspond au « noyau dur » du site, lequel a le mieux résisté aux travaux agricoles. La superficie réelle du
  • et dans le lit artificiel du ruisseau émissaire de la source de l'ancienne gare qui longe le site à l'ouest, les faluns sont recouverts par un sédiment argilo-sableux, de teinte gris-verdâtre, résultant des dépôts alluviaux anciens ou récents de la Rance et de ses affluents. Ce
  • des 2 cours. A notre connaissance, ce cas de figure est unique. Des problèmes tels que l'approvisionnement en eau potable ont pu jouer un rôle dans cette configuration. Sous l'ancienne gare, une source pérenne réputée pour la qualité de son eau et sa résistance aux grandes
  • sont proposés pour cette voie. Le plus communément admis est celui de l'actuelle route de Dinan depuis Bécherel, qui franchissait le Linon à Evran puis la Rance Figure 3 : Le Quiou, l'ancienne gare; pian de ia villa d'après la photo-interprétation reporté sur le pian cadastral de
  • avec les murs 106 et 106 induisant, par conséquent, la postériorité de la « banquette » et le remploi, en partie supérieure, des enduits provenant du revêtement ultime du mur 102. Figure 6 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 1, vue générale des structures et niveaux
  • archéologiques à l'issue du décapage (vue prise de l'ouest). Figure 7 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 1, partie nord ; à gauche, mur 101 ; à droite, de bas en haut, murs 107, 102 et 106 (vue prise de l'ouest). Figure 8 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 1, partie sud ; adjonction
  • du mur 128 (à droite) au mur 127 (à gauche) (vue prise de l'ouest). Figure 9 : Le Quiou, l'ancienne gaie. Sondage S 1, partie sud ; empierrement de dalles (st. 119) entre les murs 103 (à gauche) et 127 (à droite) (vue prise de l'ouest). Figure 10 : Le Quiou, l'ancienne gare
  • . Sondage S 1, partie est; niveaux à l'angle de la cour résidentielle; de bas en haut, us 11 let 112; contre le mur 106, us 110 (vue prise de l'est). Figure 11 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 1 ; fossé 108 matérialisé par une bande de terre brune ; en haut, sondage S 12 ; en bas
  • , sondage S 11 (vue prise du nord-ouest). Figure 12 : Le Quiou, l'ancienne gaie. Sondage S U ; stratification des niveaux en paroi nord du fossé 108, à l'est du mur 104. Figure 13 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 11 ; paroi sud du fossé 108, chaîne d'angle des murs 104/103
  • conservée sur 5 assises au-dessus de la semelle de fondation débordante. Figure 14 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 12; stratification des niveaux en paroi nord du fossé 108. Figure 15 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 12; les murs 102, 127 (au premier plan) et 128 traversés
  • par le fossé 108. Figure 16 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 13, coupe sud (A-A), stratification des niveaux dans l'emprise de l'habitat principal. Figure 17 : Le Quiou, l'ancienne gaie. Sondage S 13, coupe sud stratification des niveaux dans l'emprise de l'habitat
  • principal. Figure 18 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 13, paroi nord (D-D), structures 163/186 sous le mur 107. Figure 19 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 13, paroi nord, structures 163/186 ; à l'arrière plan, mur 107. Figure 20 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 14
  • , coupe est (E-E), stratification des niveaux à l'angle de la cour résidentielle. Figure 21 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 14, coupe est, stratification des niveaux à l'angle de la cour résidentielle. Figure 22 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 14, coupe nord (F-F
  • ), stratification des niveaux à l'angle de la cour résidentielle. Figure 23 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 14, coupe nord, stratification des niveaux à l'angle de la cour résidentielle. Figure 24 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 14, paroi sud (G-G), parement du mur 102, couches
  • d'enduits et bourrelets associés. Figure 25 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 14, paroi sud, parement du mur 102, couches d'enduits et bourrelets associés. Figure 26 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 14, paroi ouest G-G). structure 185/184/183 appuyée contre les murs 102 et
  • 107. Figure 27 : Le Quiou, l'ancienne gare. Sondage S 14, paroi ouest, structure 185/184/183 appuyée contre les murs 102 et 107. 2.2. Sondage 2 : édifice thermal présumé (figure 28) Le sondage a été implanté sur le bâtiment thermal supposé, visible sur les clichés aérien dans