Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

2380 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03205.pdf (MARCILLE-ROBERT (35). Le château. Rapport de PT 2015)
  • de son emploi dans d’autres sources du Grand Ouest au Moyen Âge central, le manque de toute autre précision dans l’acte et l’absence de tout vestige de terrain reconnu comme tel. Quelles indications l’acte fournit-il quant à sa localisation ? La lecture stricte du document
RAP01823.pdf (CARNAC (56). "le moustoir". la chapelle Saint-Tugdual. rapport de diagnostic)
  • pratiques rituelles dans la maison paysanne traditionelle, 1978. 3 B. OTT Lexicon der christliche Ikonographie. 7 D'autre part, l'étude documentaire que nous avons menés durant une semaine au vice des cadastres de la Mairie de Carnac et aux Archives Départementales du rbihan n'a pas
  • indication sur Carnac. La chapelle est citée par René Auffret en 1972 dans son "Histoire familière de nac" où il mentionne que la chapelle du Moustoir possédait un tableau disparu du ître Philippe (vers 1770). L'association des amis de la chapelle et du site de la Madeleine ont édité un
RAP03207.pdf (TREMBLAY (35). Bourg, église Saint-Martin : à la recherche des origines de l'église. Rapport de diagnostic)
  • -174). Elle identifie 26 Inrap · RFO de fouille Tremblay (35) – Bourg, Église Saint-Martin au moins deux grandes phases de construction entre les xie et xiie siècles. Les indices du premier édifice ne sont conservés qu’au niveau du mur gouttereau sud de la nef (fig.1, phase
  • sur la fonction de la structure, un probable drain installé à une période récente en pied de mur pour évacuer les eaux pluviales. Les fosses 2.2, 2.3, 2.5 et 2.6 sont antérieures au mur du collatéral. Leur remplissage est semblable, une argile sableuse gris-brun, sans aucun indice
  • semblable sans indice de datation. Ces creusements isolés n’apportent pas d’informations particulières. Le nettoyage fin des fondations des deux contreforts plats 3.13 et 3.12 présents à chaque angle du bras nord montre qu’elles ne sont pas construites de la même manière. Côté ouest, la
  • longueur de 1,80 m, de direction nord-sud, est antérieur au mur roman 3.10 qui le coupe (fig.10). Large de 0,50 m, et profond de 0,38 m au maximum, son creusement en « U » a un remplissage unique et sans indice anthropique. Creusé dans le sens de la pente, cet élément parcellaire
RAP01446.pdf (LA CHAPELLE-SAINT-AUBERT (35). les habitas ruraux du haut Moyen Âge de Montours et de la chapelle Saint-Aubert. a84 Rennes/Avranches. rapport de fouille préventive)
  • consommation. Au Teilleul (Figure 3 /Teilleul III.) 1 : La surface décapée est d'un peu plus de 2,5ha. Elle correspond essentiellement à la surface estimée positive par les sondages de diagnostic avec un élargissement au nord, notre propre décapage ayant donné de nouveaux indices dès le
  • d'investigations documentaires, insistons sur le fait que ces recherches ne peuvent fournir que des indications, des pistes événtuelles d'études futures et non des études finies et exhaustives. Une étude de terroir à partir d'archives demande un long travail d'analyse post-documentaire. Cela
RAP03275_2.pdf (CHASNE-SUR-ILLET (35). ZAC du Champ des Buttes. Rapport de fouille)
RAP03308.pdf (RENNES (35). Îlot de l'Octroi. Rapport de diagnostic)
  • hereditario debere singulis annis habere decem solidos de prandio et aveniagium, cum omnibus hominibus in vico Sancti Circi manentibus , et etiam cum unoquoque galliam […] […]Super his autem omnibus prior eis contradicebat, dicens eos nichil juris in vico suo habere, cum a comite Britannie
  •   » où les fourches patibulaires étaient dressées (Banéat 1999, 417). Un dernier indice est la géographie paroissiale  : le prieuré n’est pas un centre paroissial mais dépend de la vaste paroisse péri-urbaine de Saint-Etienne dont la cure est tenue par l’évêché. L’église paroissiale
  • sur les berges de l’Ille  : cum omnibus insuper territorio Insulae appendentibus. Guérin, évêque de Rennes et neveu de Mainguené conforte l’emprise du prieuré sur les rives de l’Ille en léguant le vaste pré du champ Polieu encadré par l’Ille et l’enceinte urbaine15. 2.2.3. Les
  • mentionnent le faubourg de la Perrière dans le faubourg de la Perrière. A. D Ille-et-Vilaine, 6 H66-6 H 67 et 6H 68. 14 […] in praesentarium tamen tribuit omne territorium quosd Insula dicitur, cultum & incultum, cum omnibus pratis & pascuis, cum equitibus, villanis, & meditariis, cum
  • vinearum censu, cum omnibus insuper territorio Insulae appendentibus, excepta sua propria vinea […] Dom Morice, 374. 15 Dom Morice consulta l’acte du chartrier de Saint-Julien de Tours. 16 Un inventaire incomplet des titres du prieuré dressé en 1675 mentionne plusieurs actes 40
RAP00890.pdf (SAINT-MÉEN-LE-GRAND (35). le bourg. église abbatiale. rapport de sondage)
  • ressauts successifs en retrait. Nous serions tentés d'envisager, à cause de ces différentes techniques, deux campagnes de construction. Aucun indice archéologique n'a pu étayer cette hypothèse. N.B.: utilisation de pierres tombales comme assise de fondation aux piliers donc antérieurs
  • , filii ejus Alanus & Eud o cum matre eorum Haldeviiîa, quorumdam iuorum perfidia, multa perpellî iunt incommoda. E x quorum execrando collegio Glandarius Judichaël C h a m filius extitit, qui ie cum luis in ftrido -çaftro conferens ineptamguerram inde contra ipfos facere dilpoluerat
  • . Sed ejus machinamenta i n j u f t a , Dei providentia, non m u l t o p o f t , f a d a l u n t irrita. N a m quantocius ab Alano & hudone fratre ejus cum valida manu militum ob ! efius , caftrum in quo le contulerat, fine m o r a c a p t u m f u i t , & ipfe p e r e m ptus pœnam
  • mords lubiit. At vero cum jam d i d i fratres cum fuis effent a n te c a f t r u m , feque ad bellum pra:pararent, confilio matris fuae Haldeguihi & boni magiftri lui Aymonis reddiderunt pro anima patris fui & matris fuse fuorumque & pro imminentis belli victoria, & pro totius
  • Britannia* incolumitate per manus f a n d i Abbatis Hinguetheni qui illic aderat praefens, E c clefiam S. Maria: & SS. Mevenm & Judicaeli de Guadel cum terra & forelta quae in circuitu iplius Ecdefiae e r a t , u l i tenore ut ipfe Ecdefiam c o m mendaret Monachofque ibi Deo fervientes
  • r u m , mercatum, &c. La Chrontque de S. Brieuc ajoute : Y o l e n t e s f c i r e Comités & mater eorum per fe quantum in r e f t i t u e n d o f à n d u m locum profecerant, venerunt illuc c u m fuo magiftro Aymone. Quibus cum ordinatio t u n e novi loci p l a c e r e t
  • , dederunt totam capellam f u a m cum tota Tremorai & t o t u m Minihi de T r i dillac cum tota terra quse Lifou vocatur, & terram quae Croes nominatur, &c. Similiter & totam E c clefiam de Guadel cum toto cimiterio & v. folidos cenfus de terra Rodaldi Vicarii, &c3 T e f t e s Junkeneus
RAP02853.pdf (CHAVAGNE (35). la Touche : occupations rurales, du néolithique à nos jours. rapport final d'opération)
  • , où plusieurs vestiges ont été identifiés. Un premier ensemble (site A), situé dans la partie sud de la ZAC, avait livré, lors du diagnostic, plusieurs indices d’occupation néolithique et protohistorique. La fouille a, au final, permis d’étudier un grand bâtiment attribué à l’âge
  • d’aménagement. Cette prescription était motivée à la fois par la superficie importante du projet (41,7 ha) et par la topographie des lieux particulièrement favorable à des occupations humaines. Il convient de préciser qu’à ce jour plusieurs indices archéologiques ont été répertoriés à
  • été prescrites pour cette opération : - La première concerne les vestiges mis au jour au niveau de « l’ensemble 2 » du diagnostic (site C de la fouille, Fig 3, p. 27), au nord de l’ancien manoir de la Touche. Ces derniers ont livré des indices permettant de supposer la présence
  • dans la partie méridionale de la ZAC, et ayant livré, au cours du diagnostic, plusieurs indices d’occupation néolithique et protohistorique. Ces derniers se caractérisaient par plusieurs fosses, trous de poteau ou encore une structure longiligne en forme de fer à cheval. L’objectif
  • . I.3 Cadre archéologique (d’après Vérane Brisotto et Pierre Poilpré - Brisotto 2010) Les emprises de fouille prescrites ne bénéficiaient, avant le diagnostic, d’aucun indice archéologique répertorié. Les sites figurant sur la Carte Archéologique sont localisés essentiellement au
  • , alors que leur fille Adèle fonde l’abbaye Saint-Georges de Rennes, Havoise contribue à cette fondation en concédant au monastère une partie de son douaire, dont le village de Chavagne et toutes ses dépendances (« cum omnibus apenticiis suis »). Le même texte nous renseigne également
RAP02130.pdf (BRÉAL-SOUS-VITRÉ (35). le bourg. approche d'un cimetière du haut Moyen Âge à l'époque moderne. rapport de fouille préventive)
  • terrain à une fiche de fait, regroupant les informations sur la structure, morphologie, comblement et les indices de chronologie relative de chaque tombe. Le prélèvement des squelettes a nécessité une attention particulière et chaque individu a été démonté par partie : crâne, membre
  • et leurs épisodes respectifs, il est nécessaire d'observer la grande coupe longitudinale relevée en limite méridionale du site (Figure 3) : elle présente en effet les indices stratigraphiques essentiels pour la compréhension des grandes étapes du site. L'US. 1000, dont l'épaisseur
RAP02580.pdf (CHAVAGNE (35). ZAC de la Touche. rapport de diagnostic)
  • d'occupations protohistoriques et néolithiques Les tranchées221 et 278 La tranchée 382 Les indices épars d'occupations protohistoriques et néolithiques Les vestiges isolés Le four de la tranchée 146 Tranchée 526, parcelleZK 39 Les études de mobilier Etude de la céramique et matériaux de la
  • En raison du projet d'une ZAC émanant de la société Territoires, le SRA a prescrit une opération de diagnostic archéologique sur une surface de 417195 m 2 , au lieu-dit La Touche, sur la commune de Chavagne. L'emprise concernée, dans laquelle aucun indice préalable n'avait été
  • tenu des conditions paléogéographiques (proximité d'un cours d'eau, apports de matériaux taillables variés, ...) est en effet avant tout liée à la présence de marqueurs au sol, sauf cas exceptionnel des fronts de taille de gravières. Dans le cas présent, aucun indice de site n'est
  • archéologique , „ • Photo 2: ancien manoir de la Touche, Chavagne (35) (photo : V.Brisotto) L'emprise prescrite ne bénéfice d'aucun indice archéologique répertorié. Les sites archéologiques figurant sur la Carte Archéologique sont localisés essentiellement au nord du bourg et
RAP03374.pdf ((35). Rapport annuel de prospection inventaire. Rapport de PI 2016)
  • a pas de structures visibles à l’intérieur de l’enclos, toutefois une zone bien plane d’une centaine de m² a été mise en évidence par le relevé topographique au centre sud de l’enceinte. A l’extérieur, au sud de l’enclos, des indices de parcelles annexes ont été repérés. Du fait du
RAP00004.pdf (ÎLE-DE-BRÉHAT (22). plascenn-al-lomm. rapport de fp 1)
  • la limite des parcelles 213 et 214 du cadastre, en un lieu nommé Plasenn al Lomm, auprès du village de Kerrien. Une ancienne plateforme d'abrasion marine recouverte par des formations limoneuses en grande partie Carte de l'Ile de Bréhat (1/25000 I.G.N.) et indication du site
  • Le nombre de lames ou lamelles transformées en outils est de 28. Typologie : décompte provisoire : nb % % cum. 2. Grattoir atypique 2 1,56 1,56 8. Grattoir sur éclat 1 0,78 2,34 12. Grattoir caréné atypique 1 0,78 3,12 16. Rabot 1 3,90 17. Grattoir-burin 3
RAP03469 (PLOUGONVELIN (29). Abbaye de la Pointe Saint-Mathieu, place Saint-Tanguy. Rapport de diagnostic)
  • 23,73 23,92 I F 23,88 23,63 23,51 J 23,61 24,20 24.02 23,67 23,97 23,67 24,38 24,25 L K 23,81 23,80 23,71 25,35 E 0 Fig. 12 Sondage 1 : plan de détail des vestiges mis au jour ; situation des coupes stratigraphiques et indications planimétriques. © Stéphane Jean 5m
RAP01575.pdf (PAIMPOL (22). la salle au duc de l'abbaye de Beauport. un bâtiment artisanal. rapport de fouille programmée)
  • approche chronologique et un aperçu des utilisations successives de la salle. Son édification, postérieure au chauffoir, intervient sans doute dans une période de 5 prospérité, dans le dernier quart du Xllle siècle . Les indices qui nous faisaient envisager la salle comme édifice
  • découvrir de nouvelles structures et, bien entendu, a entraîné de nouvelles interrogations. Aucune remise en cause fondamentale des conclusions proposées l'année dernière n'est à souligner, mais, au contraire, de forts indices sont venus les appuyer. En effet, la mise au jour des
  • , 42, 43 et 44 sont stratigraphiquement isolées. 11 Tournier F., 1997, p. 34 Travée 1 Phase 1 Phase 2 Phase 3 Phase 4 3.1.1.1 E s s a i d e c h r o n o l o g i e Aucun indice n'est venu étayer l'hypothèse d'un bâtiment antérieur au chauffoir et moins vaste que l'actuel. De
RAP03131.pdf (BREST (29). ZAC de la Fontaine Margot, tranche 2. Rapport de diagnostic)
  • .........................................................................................................................................- 19 A. 1. B. 1. 2. 3. 4. 5. C. 1. 2. 3. 4. D. 1. DES INDICES DATABLES DE LA PREHISTOIRE ET DE LA PROTOHISTOIRE .............................................. - 20 Le mobilier lithique
  • .................................................................................................................- 22 Le fossé 51-03 .................................................................................................................- 23 Le mobilier céramique antique .........................................................................................- 23 Synthèse des indices
  • antiques ........................................................................................- 23 DES INDICES D’OCCUPATION MEDIEVALE ? ......................................................................................... - 26 Le fossé 12-02
  • Résultats Thèmes : Indices d’occupation antique et médiéval / moderne Mots clefs : sur la chronologie : Antiquité, Moyen Âge, Epoque moderne sur la nature des vestiges immobiliers : fossés, fosses, foyers sur la nature des vestiges mobiliers : céramique, terre cuite architecturale
  • depuis plusieurs siècles des parcelles concernées par l’aménagement, des indices tenus d’occupations antérieures, antique et médiévale / moderne. L’occupation antique, sans que l’on puisse la caractériser plus précisément, se traduit par la découverte de fossés délimitant un épandage
  • resserré sur 33.5 m² ont été réalisés autour de ce secteur. Aucun indice n’a été découvert. Des indices datables de la Préhistoire et de la Protohistoire 1. Le mobilier lithique Quelques rares vestiges lithiques ont été découverts au sein des tranchées du diagnostic. Ils se composent
  • argileux brun-jaune, au contact de la terre végétale (fig.9). Figure 12. Esquille M48.06 et esquille M48.04 © CDA29/C.Pfister Les indices lithiques découverts ne sont pas assez diagnostics pour les attribuer à une période chronologique spécifique. Tout au plus, ils témoignent d’une
  • la tranchée 52 (St 52-08 ?). 5. Synthèse des indices antiques Le diagnostic a donc révélé une zone d’épandage de matériel antique circonscrite aux tranchées 51 et 52, plus particulièrement entre et dans les 3 fossés 51-03, 51-04 et 52-04. Celui-ci semble suivre le pendage de la
  • indices d’occupation médiévale ? C. Le décapage des tranchées 12, 13 et 52 (DY17) a permis la mise au jour de structures et de mobilier attribuable à la période médiévale (fig.17). 1. Le fossé 12-02 Figure 19. Coupe du fossé 13-03 © CDA29 La tranchée 12 a permis de mettre en
  • ces indices d’occupation à la période médiévale voire moderne. L’ensemble de ces structures se situent dans une cuvette, première terrasse surplombant la zone humide à l’est. A noter que cette cuvette est en contrebas du versant dont le dénivelé sud-ouest/nord-est avoisine dans