Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

1429 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01971.pdf (PAULE (22). "Kergroas". tumulus de l'âge du bronze et sanctuaire antique)
  • encore un tertre consacré entouré d'une clôture, un tronc dans lequel on a taillé une figure, une motte de gazon arrosée de libations, une pierre ointe d'une huile parfumée. Car ce sont là choses menues. Quelques uns s'en enquièrent et les adorent ; mais ceux qui ne sont pas avertis
  • sur les assemblages de pierres disposées le long des parois et elle était recouvert d'une épaisse couche de plaquettes de schiste formant initialement un léger relief au dessus d u niveau d u sol. La question d'un panneau de bois supplémentaire formant le f o n d d u coffre reste
RAP03290.pdf (LAMPAUL-PLOUDALMEZEAU (29). Sondages, suivi et études archéologiques du site de l'île du Bec. Rapport de sondage 2016)
  • d’une surface de 1,64 ha, accessible à marée basse, qui, sur le plan foncier, fait aujourd’hui partie du domaine propre du Conservatoire du Littoral. Orientée Nord-Sud, elle prend une forme ovalaire et présente un relief peu marqué. Elle est basée sur un platier rocheux peu élevé et
  • pelouse aérohaline est dense et relativement haute (jusqu’à 40 cm) ce qui a pour effet de fausser la vision et le relevé des reliefs du sol. Dans un premier temps, nous avons réalisé une numérisation du site avec le scanner 3D qui crée une maille de points, dont chacun détermine une
  • : SCENE (faro) ; pour la manipulation des nuages, conversions polygonales : CloudCompare ; enfin, pour le dessin et la mise en page des résultats : Illustrator (Adobe) (fig. 7 à 10). Outre l’objectif d’archiver une image détaillée et géoréférencée des structures et du trait de côte
  • NO/SE), bien marquée sur le terrain. Le relief de cette butte est plus abrupt sur sa face nord et plus amorti sur son flanc sud, ainsi que le montre l’image 3D générée à partir du relevé GPS (fig. 12). Figure 11 – Relevé au GPS différentiel, calage du GPS en début de séance (cl. M.Y
  • -orangé, comme la pâte qui contient des inclusions de dimension moyenne. Le diamètre à 26 l’ouverture est de 16 cm, la lèvre est légèrement biseautée et la partie saillante de la panse est ceinturée par un mince cordon en relief encadré par deux cannelures en creux. N°6 – Haut de
RAP00726.pdf (SIBIRIL (29). Cornic. rapport de fouille préventive)
  • - » i Jian-Lau^t&nt MONNIER Oll\)i
RAP03801 (Corpus des signes gravés néolithiques, Art rupestre néolithique en Armorique. Rapport PCR.)
RAP00310.pdf (BAIN-DE-BRETAGNE (35). les Sentes. rapport de sauvetage urgent et de sondages.)
  • amateur Claude SAULAIS. 5 - Le site géographique (Fig. 1) L'ensemble archéologique des Sentes est situé dans une région marquée par un relief de type appalachien, alternant des crêtes aux roches dures et des vallées au substrat schisteux. Il occupe le centre et la bordure d'un
  • ), associant une cella carrée et deux petites structures circulaires marquant probablement l'emplacement de bassins à libations ou de petits autels. Cette association n'est pas unique en Ille-et-vilaine, puisqu'elle a été notée par A. PROVOST, en 1991, sur le sanctuaire gallo-romain des
  • d'un bassin à libations ou d'un autel?). Photo 27 : Vue oblique montrant les fossés et fosses antérieurs au fanum (époque gauloise?). Le bâtiment annexe (Fig. 17 et 18) Description Il s'agit d'un bâtiment carré (14 m x 14 m), conservé seulement au niveau des fondations
RAP01264.pdf (QUIMPER (29). 2 impasse Paul Gauguin. rapport de sondage)
  • En effet, cette opération se situe sur le sommet du Mont-Frugy, à proximité du^site de La Tourelle sur lequel des vestiges gaulois et gallo-romains ont été découverts au 1 9 e m e siècle : souterrain de la Tène ancienne et dépôt de statuettes votives en terre blanche d'époque
RAP03962 (VANNES (56). 6-8 rue de la Tannerie. Occupation artisanale, domestique et culturelle d'un secteur de la ville antique. Rapport de Fouille)
RAP00404.pdf (SAINT-MALO (35). les sept perthuis. rapport de sauvetage urgent)
  • hauteurs culminantes de la région (45 m N.G.F. ) sur son flan sud-ouest. Le relief descend en pente douce (3 % maximum) jusqu'à la Rance. ST MALO LES SEPT PERTHUIS o> to n FIG N 4 4 : PLAN TOPOGRAPHIQUE DU SITE GEOLOGIE: Micashiste et gneiss granulitique qui font partie du
RAP01538.pdf (QUIMPER (29). les pentes du Mont-Frugy. rapport de diagnostic)
  • concernées par le présent diagnostic.. Au-delà, sur le site de La Tourelle des vestiges gaulois et gallo-romains ont été découverts au XIXe siècle : souterrain de la Tène ancienne et dépôt de statuettes votives en terre blanche d'époque romaine (R.-F. Le Men). Il faut encore compter avec
RAP03082.pdf (QUIMPER (29). 5, rue de la Villemarqué. Rapport de diagnostic archéologique sur la parcelle CD.76 (résultats négatifs))
  • vestiges gaulois et gallo-romains ont été : souterrain de la Tène ancienne et dépôt de statuettes votives en terre blanche d'époque romaine (R.-F. Le Men). Il faut encore compter avec des fossés gaulois et gallo-romains mis au jour par ailleurs sur le sommet du plateau du Frugy. Au-delà
RAP02093.pdf (PLEURTUIT (35). déviation de Pleurtuit : rd 266. dfs de diagnostic)
  • : Structures fossoyées, parcellaire, enclos - Vestiges mobiliers: Céramique, tuiles, fer, statuettes votives, urnes cinéraires Commentaire: 3 sites reconnus au cours de la seconde phase d'intervention : deux daté de l'âge du fer, un des deux premiers siècles après J.C. Lieu de dépôt du
  • parcelle 100 du projet, sur la commune de Trémereuc (département des Côtes d'Armor). Ce relief, mal visible en raison de l'abondante végétation qui le recouvrait jusqu'à présent, a donné lieu à de nombreux questionnements quant à sa nature et son ancienneté. 2-3 Conditions de
  • d'épaisseur. Il figure une femme coiffée d'un chignon ramassé au niveau de la nuque, aux mèches élaborées bien visibles à l'arrière de la tête. Son front est surmonté d'un diadème, ou d'une coiffe. Elle porte un torque sous lequel on distingue des reliefs représentant soit un collier, soit
  • blanche. Il mesure 7cm de long sur 4.6cm de large et 2.8cm de profondeur. Deux jambes sont reconnaissables, terminées par deux pieds accolés, constituant un relief proéminent par rapport aux jambes. Un décor irrégulier en chevrons figure sur la partie gauche de la « gaine », qui
  • démontrent cependant que nous sommes en présence d'une résidence rurale reflétant une société plutôt aisée. La présence en tranchée 132 de trois fragments de statuettes votives en argile blanche issue pour au moins l'une d'entre elle des ateliers de Rextugénos fait également penser à un
RAP01701.pdf (PLOUHINEC (56). villa gallo-romaine de mané véchen. rapport de fouille programmée)
  • ; Pahun, président du SIVOM de Port-Louis. Mme Beauchet, maire-adjoint de Plouhinec M. André, professeur d'Histoire, directeur des fouilles de Mané-Véchen de 1970 à 1978. M. Le Goff, animateur du chantier Nature et Patrimoine du SIVOM de Port-Louis. Cliché de couverture : Haut-relief
  • . 3.5. 3.6. 3.7. La construction La datation Le haut-relief et autres éléments à caractère religieux L'état sanitaire du site 46 47 48 50 Conclusion 51 Bibliographie du site 52 Introduction Implantée dans un site naturel remarquable, au bord de la ria d'Etel, la villa
  • découverte du dépôt monétaire (lot n° 4) en 1978. 11 Renseignements tirés de la lecture de la planche ni du rapport de fouilles 1974. 12 Les moulures sont constituées de plusieurs couches de mortier chaux de plus en plus fin recouvertes d'un lait de chaux. Les reliefs sont composées d'un
  • 1970, p. 14. 14 Les éléments sur lesquels se fonde cette datation ne sont pas précisés (Extrait du rapport de fouilles de 1970, p. 14). 6 Figure 5 : Reliefs sruqués de la salle d'apparat du « bâtiment A ». A droite : « panthè à gauche : tête d'enfant (cl. G. Chapuy). sur
  • un instrument liturgique de libation (simpulum)16 1.4.3. « Bâtiment C » : les thermes (Figures 7, 8 et 9) Les thermes découverts à une centaine de mètres à l'ouest de l'habitat, au point le plus bas du site, en bordure du rivage de l'anse du Gueldro-Marrec, s'inscrivent dans un
  • révélée fort instructive, influant grandement sur la stratégie de fouille. Les reliefs (figure ) dessinent un vaste U enserrant une dépression centrale ouverte sur la ria. La dénivelée entre le centre de la dépression à la cote moyenne 4,50 et les reliefs l'environnant sur les côtés
  • sud et ouest (à la cote maximale 6,00), et nord (6,50) s'établit entre 1,50 et 2 m. Le relief sud prolonge le « bâtiment A » du plan de P. André et le « bâtiment C » s'inscrit dans le relief occidental. Cet aspect de la surface laissait augurer, à priori, des élévations
RAP01876.pdf ((35). le bassin de Rennes. rapport de prospection inventaire)
  • hache votive en silex gris/blanc ( longueurô.lcm, largeur au talon 3cm, longueur au talon 0.8cm, épaisseurl.8cm), un éclat retouché et une lame brisée ( partie distale) en quarzite. L'emplacement de ce site est stratégique, car nous nous trouvons au croisement de plusieurs^nciennes
  • l'ensemble de systèmes de talus situé sur la droite. Le complexe de talus et fossés occupe un espace légèrement proéminent dans le relief environnant. Il est placé au cœur d'une parcelle actuellement traitée en futaie. Quelques anciennes cépées témoignent encore de la pratique du taillis
  • forestier a été un élément protecteur des reliefs fossiles, d'où l'intérêt de nos relevés sur cet ancien enclos. Les fossés-talus ne constituent pas un critère chronologique puisque l'on retrouve ç,es formes d'enclos de 1 Âge du Fer au MoyenÂge. La question restera en suspens tant qu'il
RAP00520.pdf (taden (22). l'asile des pêcheurs. rapport de sondage)
  • s'expliquent en partie par des jets volontaires à finalité votive . Nous souhaitons pouvoir étudier la fréquentation de ce gué à partir d'éventuels vestiges monétaires . Il nous fallait , dans cette perspective , essayer des appareils aptes à collecter ces monnaies et d'autres vestiges
RAP00161.pdf (BERNÉ (56). forêt domaniale de Pont-Calleck. rapport de sauvetage programmé.)
  • espace cultivé plutôt qu'à une cour. Les découvertes mobilières. Le substrat gallo-romain a livré un mobilier riche en céramique précoce (tout début I s.), comportant des jattes, des écuelles, et un morceau de statuette votive (Vénus) portant la signature REXTVGENOS potier dont