Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00923.pdf (PLOUHINEC (29). campement de Menez Drégan. rapport intermédiaire de fouille programmée 1993-1995)
  • PLOUHINEC (29). campement de Menez Drégan. rapport intermédiaire de fouille programmée 1993-1995
  • UPR 403 DU CNRS, RENNES RAPPORT INTERMEDIAIRE SUE: LA FOUILLE DU GISEMENT PALEOLITHIQUE INFERIEUR DE MENEZ-DREGANI CAMPAGNE 1993 Fouille programmée S.D.A, Service Régional de l'Archéologie programme P4, autorisation n°000795. Département : Finistère, Commune : Plouhinec
  • lithique : Nathalie MOLINES Novembre 1993 3 2 3 I. Présentation du site et des travaux antérieurs. Le gisement de Ménez-Drégan I est situé sur le littoral sud du Cap Sizun, sur la commune de Plouhinec (Finistère), en bordure de la Pointe du Souc'h et au voisinage du village de
  • (mélanocrates et leucocrates). Les minéraux accessoires (intéressants car se retrouvant dans le cortège des minéraux lourds des sédiments locaux) sont l'apatite, le grenat, le zircon et des minéraux opaques. Dans le secteur de la Pointe du Souc'h, cet orthogneiss est structuré de façon
  • ). Localisation géographique. -4- Figure 2 : Le site de Menez-Dregan (Plouhinec, Finistère). Localisation par rapport au plan cadastral. Section ZW. Figure 3 : Environnement topographique du site de Menez-Dregan. Equidistance des courbes 5m. II. Les données de la campagne 1993. 1
  • > lm ' ichantier 29 - PLOUHINEC MENEZ DREGAN I Carroyage G H K M N O Figure 4 : Menez-Dregan I, campagne de 1993. Plan du site, position du quadrillage et de son extension vers le sud. Emplacement du repère de nivellement et position des levés stratigraphiques (coupes AB, CD
  • , EF et GH). chantier coïncide avec l'axe des ordonnées du carroyage alors que le nord magnétique est celui de l'axe de la grotte. La post-fouille et la préparation du présent rapport a eu lieu en octobre et novembre 1993, au Laboratoire d'Anthropologie de l'Université de Rennes I
  • 11188 le nombre d'outils et d'éclats divers cotés pour les trois campagnes de 1991 à 1993. La variété pétrographique se confirme mais il convient de noter, pour le moment, une nuance dans la typologie entre les industries des niveaux supérieurs (couche 6 à 4) et celles des couches 8
  • à 10 où l'outillage lourd semble rare voire absent au profit d'un outillage léger sur silex et quartz essentiellement. Il reste à confirmer cette observation sur le terrain dès l'année prochaine, car ce sont des niveaux dont la fouille ne fait que commencer, mais également au
  • ossements semblent prometteuses!) d'identifier des restes humains. On sait que l'anthropophagie existe chez Homo erectus et des os associés aux reliefs de repas sont tout à fait envisageables. A ses balbutiements en cette fin de campagne 1993, ce nouvel intérêt pour le site de Menez
  • . Parmi les nouvelles découvertes de cette campagne 1993 figurent en bonne place celles de deux structures dont l'agencement et l'aspect font penser à des foyers. En carrés J22.23 et K22.23 tout d'abord, un ensemble de blocs plats se dispose en arc de cercle et repose sur la couche 5c
  • déjà décrites les années passées mais sur lesquelles quelques précisions sont nécessaires suite à la campagne de 1993. La couche 6 n'a pas fait l'objet de fouille cette année, la priorité étant le relevé des industries de la couche 5 qui la surmonte et constituant les principaux
  • Paléolithique inférieur de Bretagne et d'Europe occidentale, le gisement "colombanien" de Menez-Dregan confirme chaque année l'intérêt que nous lui portons. La proposition de l'établissement d'un programme triennal de fouille (1993 à 1995) ayant été accepté, les objectifs fixés depuis la
  • . Publications du CERP, 4, Université des Sciences et Techniques de Lille.. MONNIER J.L., 1990 - La Préhistoire de Bretagne et d'Armorique. Les Universels Gisserot, Editions Jean-Paul Gisserot, 123 p. MONNIER J.L. et MOLINES N., 1993 - Le "Colombanien" : un faciès régional du Paléolithique
  • , campagne 1993 Vues générales du chantier de fouille. Le prolongement du cadre métallique au sud du site permet dorénavant de quadriller la totalité de l'habitat. PLANCHE II MENEZ-DREGANI, campagne 1993. Photo du haut: coupe stratigraphique AB. Vue frontale sur les couches 6 à 2a
  • . Photos du milieu et du bas: coupe stratigraphique AB, vues rapprochées. Le ravivage de la coupe au niveau des déformations des couches noires montre que celles-ci sont dues à des phénomènes de tassement de part et d'autre d'un bloc PLANCHE III MENEZ-DREGANI, campagne 1993. Photo du
  • dispose devant le bloc. Effet de paroi ou cause anthropique ? Photo du bas: carré 122, couche 5b'. Eclats et choppcrs en place. PLANCHE IV MENEZ-DREGANI, campagne 1993. Photo du haut: carrés LM/17.16. Vue sagitale de la plage ancienne venue tronquer la couche à ossements 9 et la base
  • de profondeur. 8 objets ont été cotés à l'intérieur. PLANCHE V MENEZ-DREGAN I, campagne 1993. Photo du haut: carrés JK/22.23. Couches 5b' et 5c. En fin de campagne, ce secteur de l'habitat a révélé un agencement de blocs plats disposés en cercle qui pourrait correspondre à un
  • plage. PLANCHE VI MENEZ-DREGANI, campagne 1993. Photo du haut: carrés L18/17, couche 9. Une zone rubéfiée soulignée par une couche cendreuse noire délimite deux cuvettes juxtaposées contenant des charbons de bois. Cette vue en coupe (nord/sud) montre que ce'Toyer" a été en partie
  • en coupe. Une teinte légèrement plus orangée et un aspect "mou" sont les seules caractéristiques qui permettent de les repérer. PLANCHE VII MENEZ-DREGANI, campagne 1993. Photo du haut: carrés MN/13;14. En contrebas du site, le dégagement des blocs a permi d'affiner la
  • facilité. PLANCHE V i l i MENEZ-DREGANI, campagne 1993. Photo du haut: carré L18, couche 9. Os long en cours de dégagement. Photo du milieu: idem. Photo du bas: idem. La consolidation des ossements avec de la colle à bois au fur et à mesure du dégagement permet de les prélever sans