Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

8 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02401.pdf (LE QUIOU (22). la villa gallo-romaine. rapport final de synthèse 2008 de fp 2006-2008)
  • LE QUIOU (22). la villa gallo-romaine. rapport final de synthèse 2008 de fp 2006-2008
  • I LE QUIOU (Côtes d'Armor) Site n° 22 263 001 la villa D R A C - S R A gallo-r^Sine •m. Fouilles archéologiques programmées Rapport de Septième Année, été 2008. (Recherches W .archéologiques Troisième année de triannuelle 2006 - 2008 Autorisation n° 2006 - 255 Par Jean
  • Site n° 22 263 001 AH Rapport intermédiaire de fouilles archéologiques programmées Septième année, Eté 2008. Troisième année de triannuelle 2006 - 2008 Autorisation n° 2006 - 255 Par Jean-Charles ARRAMOND, Françoise LABAUNE, Christophe REQUI Avec la collaboration de Thomas ARNOUX
  • , Paul-André BESOMBES, Laurent BRUXELLES Toulouse, Décembre 2008 REMERCIEMENTS Une fouille archéologique procède avant toutes choses d'un travail d'équipe et de collaboration dont le seul but est d'apporter une petite pierre à l'édifice de la connaissance historique de notre
  • Années 2002-2005 : 1600 m2, Années 2006-2008 : 3000 m2, Surface des bâtiments de la Villa : Surface estimée du site : l'opération) 20 000 m2 100 000 m2 (dans la ou les parcelles concernées par RESULTATS SCIENTIFIQUES MOTS CLES : - Chronologie : Antiquité - Vestiges immobiliers
  • ANNEE : 2008 AUTEURS : Jean-Charles Arramond, Christophe Requi COLLABORATEUR(S) : Thomas Arnoux, Laurent Bruxelles, Françoise Labaune, PaulAndré Besombes Sous-titre : Rapport Final Triannuelle 2006-2008 Nombre de volumes : I nbre de pages : 150 p. nbre de figures : 111 nbre de
  • et zonage du site 23 Les campagnes 2006 à 2008 (Figure 9) 23 Enregistrement des données de terrain 23 Structure du rapport 25 S E C T I O N II - L E S R E S U L T A T S 27 La Zone 3 : le bâtiment Principal I (Figure 10) 27 Le bâtiment I 27 Phases de constructions 3C6
  • -magnétiques 2008 Terres cultivé* Prairkae€CS^ib! s ani'c o n t r a i nte s, 0.75 ha M Prospcctijsfi/pédestrç^iiiitivt^ *ement Bâtiment III Prospections pi Prospect! électriquj Campagne 2001 En grisé: cadastre section A,Feuille 2, révisée pour 1933, édition à jour 1983 Levé rattaché
  • de mobilier Prospection par C. Petit- Aupert. Campagnes 2006-2008 H I S T O R I Q U E DES C A M P A G N E S DE F O U I L L E S 2 0 0 2 - 2 0 0 5 (FIGURE 8 ) La première année de triannuelle, en 2002, a été consacrée à la fouille de l'aile thermale de la villa uniquement
  • le cadre de l'enregistrement (Figure 9), nous avons attribué des numéros aux bâtiments (appelés Entités Archéologiques dans notre base de donnée): le Bâtiment I (Zone 3, fouilles 2005 à 2008) constitue le corps principal de la Villa, le Bâtiment II (Zone 2, fouilles 2002 à 2005
  • ) correspond à l'espace thermal, le Bâtiment III (2006-2008) est celui qui est accolé à l'aile sud des Thermes. La délimitation des zones 2 et 3 est matérialisée à l'ouest des thermes et au nord du bâtiment principal par le fossé de drainage 461/306. Les espaces entre ces bâtiments ont
  • reçu des numéros de zone différents : - Z o n e l : espace situé au nord de l'espace thermal soit le bâtiment II (fouilles 2001). - Zone 5 : cour située entre les trois bâtiments I, II et III (Fouilles 2006-2007) - Zone 6 : espace situé au sud des bâtiments (2006-2008). L E S
  • . Dans la cour intérieure de ce bâtiment (UH85) entièrement décapée en 2008, seule la moitié de la superficie a été traitée : une forte densité de structures fossoyées de l'antiquité tardive s'y trouve localisée. Dans la cour extérieure (zone 5), située à l'est entre les bâtiments 1
  • structures sont apparues : elles ont permis de calibrer au plus près la campagne de prospections éléctromagnétiques qui a eu lieu début décembre 2008. Les observations géomorphologiques ont été complétées au gré des sondages profonds : la partie du rapport qui y est consacrée a été
RAP02299.pdf (ROZ-LANDRIEUX (35). Landrieux (parcelles 158 et 159p, section za). rapport de diagnostic)
  • DRAC-SRA " 8 FEV. 2028 COURKÜ^g^E I N S T I T U T N A T I O N A L De R E C H - E R C H E ARCHE O L O G I Q U - E S P R -É V E N T Diagnostic I V E S + + Janvier 2008 Sous la direction de Romuald FERRETTE Avec la collaboration de Philippe COCHEREL et
  • Grand Ouest, 37 rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné - Tél. 02 23 36 00 40 /Fax : 02 23 36 00 50 Siège social : 7 rue de Madrid 75008 PARIS - Tél 01 40 08 80 00 - Fax 01 43 87 18 63 - N° SIRET 180 092 264 00019 - APE 732 Z US 3 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier 2008
  • tranchée 3 mobilier 3- Conclusion 13 Bibliographie 14 Inventaire des figures Inventaire photographique 14 14 Annexe 1 : arrêté de prescription Annexe 2 : fiche de projet de diagnostic Annexe 3 : arrêté de désignation 15 18 21 Janvier 2008 Roz - Landrieux (35) - Landrieux
  • Aménageur : sans objet Maître d'ouvrage : INRAP Surface totale de l'intervention 1 229 m 2 Superficie diagnostiquée : 140,5 m 2 Date de l'intervention sur le terrain : du 14 au 17 janvier 2008 Fouille menée jusqu'au substrat : oui PRINCIPA UX RESUL TA TS Côte d'apparition des vestiges
  • (35) - Landrieux Janvier 2008 1- Le cadre de l'intervention 3 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier 2008 L'intervention conduite sur la commune de Roz-Landrieux, au lieu-dit Landrieux à 2,5 km au nordouest du bourg (Fig. 1), répond à une demande volontaire de diagnostic
  • du passage de cette voie au niveau de Roz-Landrieux (Langouët 1994). J.-Y. Eveillard adopte la même opinion quelques années plus tôt en synthétisant plusieurs travaux (Eveillard 1991). 4 Janvier 2008 Roz - Landrieux (35) - Landrieux LrNemer le Grand} te Graritf Rocher , te
  • 2008 Les vestiges ont fait l'objet d'un levé topographique en plan. Les coupes dressées lors des différents sondages, manuels ou mécaniques, ont été dessinées à l'échelle l/20 e et digitalisées lors de la post-fouille. Une journée a été consacrée au traitement du mobilier et à
  • ) - Landrieux Janvier 2008 2- Présentation des résultats 7 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier 2008 Les vestiges découverts se résument exclusivement à des structures fossoyées. Aucun indice d'habitat n'est avéré, malgré la découverte de possibles trous de poteaux dans les
  • brune homogène et argileuse Fig. 4 : Plan des structures découvertes et coupes des sondages effectués (Plan : l/250e; Topo : V. Pommier, Dao : R. Ferrette). Janvier 2008 Roz - Landrieux (35) - Landrieux 2.4- Le mobilier Quatre vingt quatorze tessons ont été découverts dans 3
  • Janvier 2008 La fosse 2001 Sa fouille par moitié a livré 3 tessons, dont 2 (1 fond et 1 panse) sont clairement d'époque moderne. La fosse 2004 Les 6 tessons recueillis lors du décapage appartiennent à un récipient, dont la lèvre saillante comprend une glaçure jaune à verte. Une
  • datation moderne est à envisager. 11 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Fig. 5 : Mobilier gallo-romain de la fosse 1002 tranchée 1 (Relevés et Dao : R. Ferrette). Janvier 2008 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier 2008 Conclusion L'intervention réalisée au lieu-dit Landrieux
  • Janvier 2008 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Bibliographie CAG 35 : Leroux (G.), Provost (A.), Carte archéologique de la Gaule, l'Ille-et-Vilaine, Paris, 1990. E V E I L L A R D 1991 : Eveillard (J.-Y.), L e réseau des voies r o m a i n e s en H a u t e - B r e t a g n e (Loire
  • -Vilaine), S.F.E.C.A.G., Actes du Congrès du Mans, Marseille, 1997, 121-146. L A N G O U E T 1994 : L a n g o u ë t (L.), L a voie r o m a i n e C o r s e u l - A v r a n c h e s et son insertion d a n s le p a y s a g e , Les du Ce.R.A.A., Dossiers 22, Saint-Malo, 1994, p. 4 7 - 7 0
  • . Inventaire des photos Cliché 1 : Vue partielle de la tranchée 3 après les fortes précipitations. Cliché 2 : Coupe du fossé 1001. 14 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier 2008 Annexe 1 Arrêté de prescription Liberie * Egalité ' Fraternité R É P U B L I Q U E FRANÇAISE
  • d'Ille et Vilaine, le directeur régional des affaires culturelles, le conservateur régional de l'archéologie, Stéphane Deschamps destinataires: copie à : M Mickaël ROUPIE IN RAP Mairie de Roz-Landrieux préfecture de région Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier 2008 Annexe 2
  • n t Scientifique et T e c h n i q u e DA05023701 - ROZ LANDRIEUX, Landrieux 7 décembre 2007 Roz - Landrieux (35) - Landrieux Janvier 2008 Annexe 3 Arrêté de désignation Libeité ' íigalité ' Fiatetnité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION
RAP02371.pdf (RENNES (35). les fouilles du couvent de La Visitation. rapport de fouille préventive)
  • FRANÇAISE I N S T I T U T • i S E C H* A R C H É O L O G I PREV + + . JANVIER 2008 + Ö «A t B C H E S Q U E S ENTIVES * % t i l l i I I i y- i'f' •••ini iif* S i* H Remerciements : Une opération de cette ampleur ne peut arriver à son terme sans le concours de nombreuses
RAP02413.pdf (LE CONQUET (29). île de Triélen. rapport de sondages 2008)
  • LE CONQUET (29). île de Triélen. rapport de sondages 2008
  • Site n°29 040 0073 Opération n° 2008-209 drac-sra "2 Fit courrier 2009 A R R i w Rapport de sondages Marie-Yvane DAIRE, Anna BAUDRY, Catherine DUPONT, Valérie-Emma LEROUX, Yvon DREANO et Laurent QUESNEL U M R 6566 « CReAAH » Centre de Recherche en Archéologie
  • ://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Bretagne Service Régional de l’Archéologie - Centre de documentation archéologiqu Campus universitaire de Beaulieu - Avenue Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 3 Site n° 29 040 0073 Opération n° 2008-209 Rapport de sondages ÎLE DE TRIÉLEN (Finistère
  • ) Archipel de Molène 1 6 - 1 7 juillet 2008 Marie-Yvane DAIRE, Anna BAUDRY, Catherine DUPONT, Valérie-Emma LEROUX, Yvon DREANO et Laurent QUESNEL UMR6566 « CReAAH » Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire et AMARAI (Association Manche Atlantique pour la Recherche
  • - L'île de Triélen et son patrimoine archéologique 1.2.3 -Le site gaulois de la plage nord-ouest de Triélen : localisation, découverte et travaux antérieurs 7 1 8 9 1.3 - Problématique de l'opération de sondages de 2008 1.3.1. Le site de Triélen : un ensemble archéologique menacé
  • 1.3.2 - Le site de Triélen et la production de sel en Armorique 1.3.3 - La richesse d'un ensemble faunique 2 - LES SONDAGES DE 2008 : RÉSULTATS 11 11 13 15 16 2.1 - Conditions préalables et stratégie adoptée 16 2.2 - L'analyse stratigraphique 16 2.3 - Le sondage du carré 5 19
  • Propriétaire du terrain : Conseil Général du Finistère, (délégation à SEPNB Bretagne Vivante) Adresse du propriétaire : Conseil Général du Finistère (Quimper) - Gestion : Réserve Naturelle d'Iroise (île Molène). Nature des opérations : Sondage et relevé Date : 16/07 au 18/07/2008 Programme
  • : (2004) 25 - Histoire des techniques, de la Protohistoire au 18eme siècle. N° d'opération : 2008-209 Responsable : Marie-Y vane Daire, chargée de recherche Organisme de rattachement : CNRS Adresse du responsable : UMR 6566 "CReAAH" Centre de recherche en Archéologie, Archéosciences
  • antérieures (cf. infra), une opération de sondage a été menée sur le site de l'Âge du Fer de l'île de Triélen, dans l'archipel de Molène, entre le 16 et le 18 juillet 2008. L'équipe de terrain était constituée de Marie-Yvane Daire (chargée de recherche au CNRS, UMR 6566 « CReAAH
  • d'aucun financement public, compte tenu de l'urgence de l'intervention, mais s'était déroulée grâce au soutien de l'AMARAI et de la Fondation Langlois, les sondages 2008 et les études environnementales ont été soutenus par des financements émanant de l'État (Ministère de la Culture
  • (960 €) et du Conseil Général du Finistère (960 €)). Une partie de l'équipe des sondages de 2008. De gauche à droite : Catherine Dupont (CNRS), Anna Baudry (Université Rennes 1, UMR 6566 « CReAAH»), Jean-Yves Le Gall et David Bourlès (Réserve Naturelle d'Iroise), et Valérie-Emma
  • et notamment retrait de la ligne de côte très important et régulier (Fichaut et Suanez, 2007) accentué lors d'épisodes de tempêtes comme celui de mars 2008 qui a entraîné un retrait de plusieurs mètres du trait de côte dans la partie nord est de la plage. En 2007, un courrier
  • des prélèvements de matières. L'intérêt scientifique des données recueillies, doublé de la vulnérabilité sur site archéologique, nous conduisirent alors à déposer une demande d'autorisation de suivi archéologique pour 2008 auprès du Département du Finistère et de la SEPNB-Bretagne
  • Vivante, d'une part et du Ministère de la Culture-SRA Bretagne, en partant du principe que de nouveaux épisodes d'érosion du site pouvaient survenir. Les événements du mois de mars 2008 nous ont, malheureusement, donné pleinement raison ! 10 Typa «agi*tf«»sstei PArlCHλ
  • , Géomer, Brest, LETG, d'après Sparfel et al., s.d.). Figure 6 - Localisation du site de l'Âge du Fer sur l'île de Triélen (source : IGN, Géoportail). 11 1.3 - Problématiques de l'opération de 2008 Dans le prolongement des travaux antérieurs, l'opération de suivi archéologique du
  • géliturbée qui jusqu'alors n'affleurait que partiellement et épisodiquement » (Fichaut et Suanez, 2007, p. 9). L'accélération du recul de la micro falaise a pu être observée sur un laps de temps assez court, de 5 ans (entre 2003 et 2008) et nous avons pu noter que le recul du trait de
  • côte semble encore beaucoup plus accentué dans la partie nord-ouest de la plage. Nos observations à l'échelle des vestiges archéologiques montrent un recul de plus de 2 mètres entre 2003 et 2008, avec un épisode particulièrement violent (environ 1 mètre de recul du trait de côte au
  • pied des ruines de la partie nord-est de la plage) et un net recul observé et photographié entre juillet 2007 et juillet 2008 (fig. 8). Comme tous les sites de cette nature, celui de Triélen est particulièrement vulnérable aux attaques naturelles : constitués de structures en
  • régulières et suivies (et de la collaboration qui s'est instaurée entre les divers acteurs) (fig. 9). Au niveau des structures archéologiques, l'observation de l'évolution géomorphologique de la coupe entre 2007 et 2008 (fig. 9) montre en un an la disparition du comblement de la structure
  • à ces structures et offre une occasion supplémentaire d'aborder l'aspect archéozoologique de cette occupation (alimentation, ressources, exploitation du milieu....). Figure 8 - La partie nord-est de la plage de Triélen en juillet 2007 (à gauche) et en juillet 2008 (à droite) (cl
  • . M.Y. D.). 13 Figure 9 - L'évolution du site de Triélen entre 2007 (à gauche) et 2008 (à droite) (cl. J.Y. Le Gall et M.Y. D.). On note en particulier la disparition de la dernière grande dalle verticale de parement du four, le « vidage » par la houle de la structure S3 (fosse à
RAP02478.pdf (PLUGUFFAN (29). occupations rurales du bronze moyen, du second âge du fer, de l'antiquité précoce, du bas Moyen Âge et de l'époque moderne à ti lipig 2. rapport de diagnostic)
  • i I Jean-François VILLARD I I I.N.R.A.P. I QUIMPER COMMUNAUTÉ I Centre de recherche archéologique du Finistère 1 2008 1 avec la collaboration du 1 Rennes : S.R.A. de Bretagne DR' 'A 2 0 iOÎH 2008 OCCUPATIONS RURALES COURRLFCK M R R I V E E DU BRONZE MOYEN, DU
RAP02385.pdf (OUESSANT (29). vestiges protohistoriques et antiques découverts à Mez-Notariou. rapport final d'opération programmée 2006-2008)
  • OUESSANT (29). vestiges protohistoriques et antiques découverts à Mez-Notariou. rapport final d'opération programmée 2006-2008
  • V E S T I G E S PROTOHISTORIQUES E T ANTIQUES DECOUVERTS A MEZ-NOTARIOU (OUESSANT) (29 155 0022 AP) (Finistère) DOCUMENT FINAL DE SYNTHESE DE FOUILLE PROGRAMMEE VOLUME 1 ANNEE 2006 - 2007 - 2008 Sous la direction de Jean-Paul LE BIHAN CENTRE DE RECHERCHE ARCHEOLOGIQUE DU
  • FINISTERE CONSEIL GENERAL DU FINISTERE SJJ.A. - MINISTERE DE LA CULTURE Rennes : S.R.A. de Bretagne -2008
  • DE FOUILLE PROGRAMMEE ANNEE 2006 - 2007 - 2008 Sous la direction de Jean-Paul LE BIHAN CENTRE DE RECHERCHE ARCHEOLOGIQUE DU FINISTERE CONSEIL GENERAL DU FINISTERE S.DA. - MINISTERE DE LA CULTURE Rennes : S.RA. de Bretagne 2008 CHAPITRE 1 : INTRODUCTION 1. SITUATION 1.1. MILIEU
  • colloque international et une exposition 3. ORGANISATION DES CAMPAGNES DE FOUILLE 2006 3.1. LES MOYENS MATÉRIELS 3.2. LES MOYENS HUMAINS ET SCIENTIFIQUES 3.2.1 L'encadrement, 2006 - 2008 3.2.2. Les bénévoles 3.2.3. La publication et les programmes annexes 3.4. LES RELATIONS PUBLIQUES
  • 3.4.1. Année 2006 3.4.2. Année 2007 3.4.3. Année 2008 4. ETAT DES CONNAISSANCES E T STRATEGIE DE FOUILLE 4.1. ETAT DES CONNAISSANCES 4.2. STRATEGIE DE FOUILLE ET TRAVAIL REALISE EN 2006 4.2.1. Les décapages 4.2.2. La fouille des espaces décapés 4.2.3. La fouille de la structure de
  • pierres Us. 125 4.2.4. Le travail réalisé 4.3. STRATEGIE DE FOUILLE ET TRAVAIL REALISE EN 2007 4.3.1. Les décapages et le nettoyage 4.2. La fouille des espaces décapés 4.3.3. La fouille de la structure de pierres Us.125 4.4. STRATEGIE DE FOUILLE ET TRAVAIL REALISE EN 2008 4.5
  • . L'ENSEMBLE FOUILLE AU COURS DE LA TRISANNUELLE CHAPITRE 2 : LES VESTIGES DECOUVERTS 1. LES VESTIGES STRATIFIES DU BRONZE MOYEN A L'OUEST DU SECTEUR 2 (2007 - 2008) 1.1. LE SOL NATUREL 1.2. LES AMENAGEMENTS PROFONDS DE L'HORIZON A 1.2.1. Les trous de poteaux et le creusement de la roche
  • RECENTS 1.5.1. L'Us.311 1.5.2. L'Us.312 1.5.3. La partie nord-est du sondage 1.5.4. Conclusion 1.6. LES AMENAGEMENTS RECENTS : Us.313 1.7. CONCLUSION - INTERPRETATION 2. LES AUTRES VESTIGES DECOUVERTS A L'OUEST DU SECTEUR 2 (2007 2008) 2.1. LES STRATIFIEE VESTIGES PROTOHISTORIQUES
  • mis sur pied pour la période 2006-2008. Comme les précédents, il poursuit un double objectif : la recherche sur le terrain et la fouille d'une part, la publication d'autre part. 2.2.1. Le programme de fouille Il s'agit d'étendre, vers le nord et vers le nord-est l'étude du secteur
  • derniers (maquettes, reconstitutions) et de soumettre l'ensemble de la problématique de recherche sur le site à la communauté des chercheurs d'institutions internationales, en particulier celle des Protohistoriens. 3. ORGANISATION DES CAMPAGNES DE FOUILLE 2006 - 2008 3.1. LES MOYENS
  • l'équipe, tout comme la Compagnie maritime Penn-ar-Bed accepte d'accorder le tarif « insulaire » à ces derniers lors de leur transfert sur l'île. 3.2. LES MOYENS HUMAINS ET SCIENTIFIQUES 3.2.1 L'encadrement, 2006 - 2008 La direction est assurée par Jean-Paul Le Bihan, archéologue
  • . Le Bihan, S. Martin, N. Menez, H. Quéffelec, J. Roussot-Larroque. Participent à la fouille à titre bénévole en 2008 : A. Bourhis, A. Carvajal-Castro, B. Clavel, M. Cuyttens, O. Dupart, Y. Gourmelon-Le Bihan, C. Herlédant, A. Kubo, P. Le Bihan, P. Le Binan, N. Menez, P. Méniel
  • permanents du CRFAF durant quatre semaines supplémentaires. En 2008, la campagne de fouille se déroule du 18 juin au 12 août, soit pendant une période de plus de huit semaines. Deux semaines sont également nécessaires à la préparation et au transfert du matériel de fouille. Six mois
  • , 20 ans de recherches archéologiques à Mez-Notariou, au Centre d'Interprétation des Phares et Balises, collaboration C.R.A.F - P.N.R.A, contribution D.R.A.C, Conseil Général du Finistère. 3.4.2. Année 2008 Les médias - Articles dans la presse régionale (Ouest-France Le Télégramme
  • profondes de pierres de plus grande taille, localisées au nord-est, furent maintenues en place pour une éventuelle reprise des fouilles. 4.4. STRATEGIE DE FOUILLE ET TRAVAIL REALISE EN 2008 Fig.5 Compte tenu des résultats obtenus à la suite des décapages et des résultats obtenus lors de
  • l'extension des fouilles au nord du secteur 5, puis de l'impossibilité d'achever, en 2007, l'étude de la partie occidentale du secteur 2 entamée au cours de cette même campagne, les recherches conduites en 2008 se sont concentrées sur cette dernière partie du site. En effet, i l était
  • à l'ouest du secteur 2, structure en pierres gallo-romaine à l'est du secteur 5), les recherches menées sur ces dernières a été suffisante pour comprendre ce qui était possible dans les limites d'une étude archéologiques. 2008, secteur 2 : fouille de la zone d'habitat du
  • Bronze moyen 2008, secteur 2 : fouille de la plaque foyère S.4280 CHAPITRE 2 : LES VESTIGES DECOUVERTS 1. LES VESTIGES STRATIFIES DU BRONZE MOYENS A L'OUEST DU SECTEUR 2 (2007 - 2008) Fig.8 2 La fouille réalisée à l'ouest du secteur 2 couvre une superficie de 180 m . Des vestiges
  • pour extraction de pierres de construction et calage de poteaux, soit pour extraction d'arène granitique qui, une fois écrasée, pouvait entrer dans la composition des sols d'habitation ou du clayonnage. En 2008, secteur 2 : sol naturel ; vue vers le nord-est. L'effet de terrasse
  • est nettement visible 2008, secteur 2 : sol naturel au nord de la fouille, alternance d'affleurements rocheux et de bancs d'arène 2008, secteur 2 : sol naturel au sud de la fouille, vue verticale S.4344 S.4326 2008, secteur 2 : haches polies calées dans le sol naturel en
RAP02526.pdf (GUER (56) la chapelle Saint-Étienne en Guer)
  • >s Merdy Elise "Mu ,„ te Rapport d'opération archéologique du bâti r sur la chapelle Saint-Etienne de Guer (Morbihan) août 2008 2S2C Université Paris I Panthéon-Sorbonne UFR 03 MERDY Élise L'architecture religieuse du haut Moyen-Age en Bretagne : Étude archéologique
  • pour la campagne de relevés d'août 2008. Ce soutien logistique nous a été indispensable pour la mise en œuvre de la couverture photographique de l'édifice à moindre coût. Au même titre, je remercie sincèrement Marie-José Le Garrec pour la mise à disposition d'un théodolite qu'elle
  • d'œil à ce mur nord qui nous a donné du fil à retordre et du scotch à recoller. Je remercie également les bénévoles ayant participé au chantier d'août 2008 : Xavier Bacheter, Jean-Charles Oillic, Baptiste Pedrono, Fabien Lesguer, Kathleen Dupinay et Lucie Jeanneret. Pour cet été où
  • méthodologie appliquée tant pour la campagne de relevé de bâti effectuée en août 2008 que pour l'analyse des données obtenues. Dans le but de montrer l'apport d'une approche archéologique sur de tels édifices, une présentation des résultats et des hypothèses concernant la chronologie
RAP02357.pdf (SAINT-MARCEL (56). "la Sente Verte". le bourg. rapport final d'opération de fouille préventive)
  • SAINT-MARCEL 'Le Bourg" (Morbihan - Bretagne) 2008 Rapport Final d'Opération Dates d'intervention : 29.05.06 - 01.09.06 N° de prescription : SRA 2006-019 N° d'entité archéologique : EA 56 228 0007 N° de projet INRAP : DB05011002 flrRkiïe 5^(V légende des coupes. : blocs de
  • « LE BOURG » (56) 2008 SOMMAIRE Fiche signalétique p.4 Mots-clés du Thésaurus p.5 Liste des intervenants et moyens mis en œuvre p.6 Pièces complémentaires Carte topographique au 1/25000 précisant la localisation de l'opération. Extrait du cadastre sur lequel figurent
  • .50 p.57 p.59 p.6I p.63 p.65 p.65 p. 69 p.71 SAINT MARCEL « LE BOURG » (56) Rapport Final d'Opération 2008 Le Bâtiment 7 Le Bâtiment 8 3- Bilan intermédiaire 3.1. Quelles fonctions pour les bâtiments et l'enclos ? 3.2. Proposition d'évolution des fossés du milieu du IIe s
  • decorated in the Quoit Brooch Style from the burials at Saint-Marcel (Morbihan) (Barry AGER) 2 p. 138 p.142 p.142 p.142 p.143 p. 144 p. 146 p.147 p. 149 Rapport Final d'Opération SAINT MARCEL « LE BOURG » (56) 2008 Phase 4 : chemins et fossés parcellaires Episode 4A Episode 4B p
  • -MARCEL « LE BOURG » 2008 Fiche signalétique Numéro de site Patriarche : Numéro de projet INRAP : 5 | 6 | . 2 DB 05 011 02 | 2 | Région : Bretagne Département : Morbihan Commune : SAINT MARCEL Lieu-dit ou adresse : Le Bourg Cadastre année : cadastre actuel, section AC, parcelle
  • Grand-Ouest, 37 rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné Nombre de volumes : Nombre de figures : Nombre de pages : Nombre d'annexés : 1 56 4 322 6 Rapport Final d'Opération SAINT-MARCEL « LE BOURG » 2008 MOTS CLÉS DES THÉSAURUS Chronologie Antiquité romaine (gallo-romain
  • Analyse sédiment Dendrochronologie SAINT-MARCEL « LE BOURG » Rapport Final d'Opération 2008 LISTE DES INTERVENANTS ET MOYENS MIS EN ŒUVRE Intervenants scientifiques : Christine JABLONSKI Françoise LE BOULANGER Michel-Alain BAILLIEU SRA Bretag ne: Inrap Grand-Ouest : Conservateur
  • d'Opération 2008 TABLEAU RÉCAPITULATIF DES RÉSULTATS Bronze Ancien Fosses d'inhumation : Fosses en chapelet : Trous de poteau : Interprétation Mobilier Structures Chronologie 2 Sépultures 2 Bâtiment ? 6 Céramique sigillée « Terra nigra tardive » Fossés Gallo-romain Bâtiments
  • (bracelets, bagues, plaques, boucles de ceinture) Bâtiment ? Hache, talon de lance, couteaux en fer Clous, divers en fer 1 Nécropole Rapport Final d'Opération SAINT-MARCEL « LE BOURG » 2008 PIÈCES COMPLÉMENTAIRES (À FOURNIR OBLIGATOIREMENT) Carte topographique au 1/25000
  • d'autorisation dans le cas d'une opération de fouille. 8 Rapport Final d Opération SAINT-MARCEL « LE BOURG » 2008 Localisation du site sur la carte IGN au l/25000e. 9 Rapport Final d'Opération SAINT-MARCEL « LE BOURG » 2008 REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA
  • « LE BOURG » 2008 Article 3 : La fouille ne pourra être entreprise qu'après autorisation par la préfète de région, délivrée à la demande de la personne qui projette d'exécuter les travaux, au vu du dossier transmis comprenant le contrat mentionné à l'article 2, le justificatif de
  • affaires culturelles Pour le Directeur Régional Des Afîai—« Culturelles Stéphane DËSCHAMPS 11 Rapport Final d'Opération SAINT-MARCEL « LE BOURG » 2008 SAINT-MARCEL « LE BOURG » Rapport Final d'Opération 2008 REPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION
  • bronze, hache en fer. .\,qoi souligne le caractère privilégié de ces sépultures Ce mobilier pourrait être 13 Rapport Final d'Opération SAINT-MARCEL « LE BOURG » 2008 j caractéristique d'une équipement militaire de la fin de la période antique (entre la fin du IVe et le début du
  • région Bretagne, Préfète d'Ille et Vilaine Le Directeur régional des affaires culturelles Pour le Directeur Régional DesAràir--< iS ituralles Le Cons. ■ vangi de I, e DESCHAMPS 14 SAINT-MARCEL « LE BOURG » Rapport Final d'Opération 2008 REPUBLIQUE FRANÇAISE Ml STERE DE LA
  • SAINT-MARCEL « LE BOURG » 2008 Article 4 : Lorsqu'il n'est pas lui-même propriétaire du terrain, l'aménageur communique au service régional de l'archéologie le nom et l'adresse du ou des propriétaires afin que ceux-ci puissent, le cas échéant, exercer leurs droits sur le mobilier
  • Vilaine StéphanE 16 DESCHAMPS Rapport Final d'Opérât ' SAINT-MARCEL « LE BOURG » 2008 \ DEFINITION DES MOYENS - DEVIS DE FOUILLE Site de : « le Bourg » à Saint-Marcel Code opération : DB 05 0110 02 Affaire suivie pai : Michel BAIL LIEU 1 LDENIIFICAIION 11 Site Département
  • Rapport Final d'Opération SAINT-MARCEL « LE BOURG » 2008 2.1 2 décapage : Responsable d'opération : 28 jours Technicien : 112 jours (4 techniciens pendant 28 jours) pelle mécanique : 28 jours Tracto-benne : 56 jours 2 2 3 Fouille : Responsable d'opération : 42 jours Technicien : 294
  • ) Topographe : 5 jours Photographe : 5 jours (photographie du mobilier métallique) 3 1 1 Analyses et consolidation de mobilier : Analyses : 4000 euros consolidation : 4000 euios 18 SAINT-MARCEL « LE BOURG » Rapport Final d'Opération 2008 19 SAINT MARCEL « LE BOURG « (56 ) 2008
  • Figure 1 : localisation du site sur la carte IGN au 1/25000 20 Rapport Final d'opération SAINT MARCEL « LE BOURG « (56 ) 2008 Rapport Final d'opération INTRODUCTION 1-Raisons de la mise en place de l'opération En 2001, la prospection aérienne de Patrick NAAS a révélé un enclos
  • « (56 ) 2008 Rapport Final d'opération du sol ont de fait été compliqués par l'arrachage inévitable de nombreux blocs, et l'épaisseur de terre végétale à retirer y est en outre peu importante (0,15 à 0,20 m). Ce secteur se révèle alors difficile à cultiver2. Les structures