Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

93 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03418.pdf ((56). Prospection inventaire archéologique diachronique Morbihan Ouest. Rapport de PD 2016)
  • orientées sur la recherche de sites mésolithiques, à la demande du Service Départemental de L’Archéologie sans toutefois négliger une prospection diachronique. Cette saison c’est traduite par cinq journées de prospections sur les communes de Guern, Melrand, Bieuzy, Inguiniel et Persquen
  • 1 Secteur Nord Commune de Guern-56 2 Secteur Sud Le second secteur prospecté à été celui de la commune de Melrand et entre Melrand et Bieuzy, zones étant également hachurées en rouge. Commune de Melrand-56 et Bieuzy-56 Le troisième secteur prospecté a été celui de la
RAP01008.pdf (MELRAND (56). Talrest. rapport de fouille préventive)
  • MELRAND
  • MELRAND (56). Talrest. rapport de fouille préventive
  • suite de sa situation proche de la surfa< du sol|son plancher est à I;40m sous le niveau du sol.Placée exactement sous l'anoi< chemin d'exploitation.également ancien chemin de Tal Reste au bourg de Melrand. elle iut antérieurement découverte puis comblée,C'est vraisemblablement à
  • Départemental Pièces jointesi Relevé cadastral Plan et élévation au I/^Oe { {
RAP00214.pdf (MELRAND (56). village de Lann Gouh. rapport intermédiaire de fouille programmée 1988-1991)
  • MELRAND
  • MELRAND (56). village de Lann Gouh. rapport intermédiaire de fouille programmée 1988-1991
  • LANN GOUH M E L R A N D 19 8 8 Responsable site :° : Joëlle CHALAVOUX 56 128 002 Rapport intermédiaire : 1ère année de l'autorisation pluriannûelle 1988 - 1 - LANN GOUH MELRAND 1988 Dates du chantier : du 4 juillet au 21 août 1988 Composition de l'équipe : Le
  • chantier s'est déroulé en deux temps, un stage en juillet du 4 au 24) et un en août (du 1° au 21). La première équipe était composée de cinq stagiaires : Jean-Claude BATALLION (Paris) Thierry LE BRAS (Melrand) Eric MONOD (Dijon) Bruno REMACLE (Paris) Jean-Pierre VAN STAEVEL (Lyon
  • déplacements et par l'association de la Ferme Archéologique de Melrand, nées bénévoles pour les jour- supplémentaires et les autres frais. En conséquence, la seconde équipe a travaillé à mi-temps sur la finition d'une des charpentes des reconstitutitons expérimentales et sur la
  • visiteurs Fig'.l: Plan du village de Lann Gouh Melrand (automne 1987) - 4 - Fig.2 LANN GOUH MELRAND 56128002 , 1988 Implantation des zones ouvertes dans le secteur - 5 - ou d'adapter les techniques employées aux questions à résoudre. Tous les tessons et les pierres de plus
  • battue, de fabrication traditionnelle, - 9 - - 11 - prélevé dans une maison récemment encore habitée d'un village voisin, et avec un échantillon du sol de la chaumière reconstituée de la Ferme Archéologique de Melrand, ment intense, qui n'a subi qu'un piétine- mais aucune
  • particulière- - 12 - Fig.8: Plan de répartition du LANN GOUH MELRAND 56128002 secteur 1988. :3.017. - 13 - 3.o18. Z Fig.9: LANN GOUH MELRAND 56128002, 1988 3.017.22:Pierre à aiguiser ; 3.018.2:Fragment de panse Fragment de bord. -14- ment accentué sur cette aire en 1989. Un
  • C.N.R.S., Université de Rennes I, Campus de Beaulieu 35042 RENNES CEDEX - Tél. : 99 28 61 09 LANN GOUH en MELRAND (MORBIHAN) Rapport d'étude sédimental agi que Anne Gebhardt Avril 1989 MELRAND 1988. Rapport d'étude s é d i mentplogique (Anne Gebhardt) Cette effectués année
  • encore, sur le une série de prélèvements ont été site archéologique et expérimental de Melrand en vue d'analyses sédimento1ogiques1 — Inventaire des prélèvements ; 1-1. Sur le site archéologique : Le fossé fossé Stc 2-51, principal et 2 blocs orientés (1 les vracs 2 et
  • anthropique qui 1'affectent. Ceci vise à environnement l'habitat, mieux comprendre aussi que des bien au 1'impact de niveau transformations liées agricole des espaces environnants. de 1'homme sur son l'organisation à la de mise en valeur t"hohr»1 : Melrand 88, rnid
  • traits claires, lités texturaux on reconnaît (photo 4) des sont abondants. revêtements parfois remaniés (photo Dans argileux 5), les zones limpides ainsi que et des Photo 4a : Melrand 88, poussiéreux, mid, LN. argilanes limpides légèrement Photo 5 : Melrand
  • 7a : Melrand 88, mic5, et une autre qui Melrand 88, limite entre une zone argileuse l'est moins, LN- sol 3.031,aspect général, LN. développement entraînant de diatomées- la fragmentation l'horizon Bt altéré. (papules), d'un phytolithes), limpides litées de à
  • d'assainir horizon supérieur organique. le sol en le Par la suite , le sédiment n'y a aucune trace d'apport de terre, s'agit donc pas d'un sol construit, la s'y installer. multiples piétinnements domestiques, Il de en terre battue. il ne Photo 9 : Melrand 88, sol
  • durant les rencontre maintenant sur la plupart où comme à Melrand, Des incohérentes met transportés glaciaire- On d'altération- marquée entre ci-dessus, sites bretons, ont une allure générale assez erreurs les courbes de 3 ils se mélangent au sol manipulation et 8
  • fructueux poursuivant : année encore, en résultats leur étude le site de d'analyse sur Melrand s'est révélé les fossés notamment- En nous pourrons mieux cerner leur mode de fonctionnement et parcelles,...). Nous ne saurions trop souligner 1'importance de la présence
  • E.R. n*27 du C.N.R.B. Université de Rennes I Caipus de Beaulieu 3S042 RENNES CEDEX Tél. i 99 28 6i 09 D'ANTHROPOLOGIE, ARMORICAINS PREHISTOIRE, LANN-SOUH PROTOHI MELRAND (MORBIHAN) Rapport d'études micromorphologiques Anne Gebhardt Juillet 1988 MELB8ND 1987. Lors de la
  • campagne 1987, sur ie site de Melrand, une série de prélèvements ont été effectués en content archéologique et eHpériméntaJ, compiétés par un échantillonnage sur sites récents en vue d'une comparaison ethnographique. i. INPENTfllBE DES FRELEOEMENTS MICfiQMQRPHOLOSfPUES : 1. Site
  • fine. ARCHEOLOGIE, EXPERIMENTATION ET COMPARAISON ETHNO-ARCHEOLOGIQUE. Analyse comparative de 4 sols de maison. MELRAND RAPPORT D'ETUDES MICROMORPHOLOGIQUES 1986 ET 1987 (Anne Gebhardt). 1- Inventaire des prélèvements En 1986, une série l'occasion de %V.c. 1© de la ont
  • , fosse 8, phytholithe, LN. Photo 8 : Meirand 86, fosse 8, spore de Bryophytes, LN. Photo 9 : Melrand 86, .*.*ir*> fosse 40, bois carbonisé, LN- Traits pédologiques Au sommet et rougie de cette fosse, par de gros fragments de terre brûlée l'oxydation, d'horizon appauvri
  • moyenne plutôt et très poussiéreuse. Composante organique Parmi quelques débris actuels de racines, phytolithes et de nombreux charbons de bois. on observe des Photo 11 ; Melrand 87, maison M, accumulation texturale grossière autour de minéraux, LN- Traits pédologiques : Le
RAP00215.pdf (MELRAND (56). village de Lann Gouh. rapport de sauvetage urgent.)
  • MELRAND
  • MELRAND (56). village de Lann Gouh. rapport de sauvetage urgent.
  • M E L R A N VILLAGE D (56) L A N N - G MEDIEVAL RAPPORT DE SAUVETAGE 0 U H DESERTE POUR 1986 ; rosst ç r V 1 10 i T*OCÎ ,î£i—t v fi* < i FERME ARCHEOLOGIQUE DE M E L R A N D MELRAND LANN GOUH 1986 Rapport de sauvetage Les fouilles
  • Direction Régionale des Antiguités d'en faire le centre de la "Ferme Archéologigue de Melrand" où l'expérimentation doit répondre à la fouille, et où les résultats archéologigues sont directement transmis au public (visite du site, panneaux explicatifs, expositions, stages et animations
RAP00213.pdf (MELRAND (56). village de Lann Gouh. rapport de fouille programmée annuelle.)
  • MELRAND
  • MELRAND (56). village de Lann Gouh. rapport de fouille programmée annuelle.
  • . Description des structures étudiées 19 3.2.2.1. Les strucutres appareillées 3.2.2.2. Les structures en creux Annexes 19 25 3.2.3. Le matériel 34 3.2.4. L'organisation de l'espace notions d'ensembles 39 Conclusion Plans ... 41 LANN GOUH RAPPORT DE MELRAND FOUILLE 1987 N
  • ° du site : 56 128 002 Cadastre 1986 : YI 13, Coordonnées Lambert Bx = 192,5 Altitude : Responsable 17 : zone II ; By = 344,4 110 m : Joëlle CHALAVOUX LANN GOUH MELRAND 1987 Lann Gouh Melrand est un site d'habitat, fouillé et publié pour la première fois par
  • . ANDRE, Archéologie médiévale, T XII, 1982 P 155-173. Il s'inscrivait alors dans le programme de recherche sur les villages médiévaux désertés, lancé par La Direction des Antiquités de Bretagne. Il a été acquis, depuis 1985 par la Commune de Melrand, et il est l'objet d'une
  • par prospection à la tarière a été effectuée par Sylvie TIC0T, Pédologue à la Chambre d'Agriculture du Morbihan : annexe 1. Cette première opération était également liée au programme d'expérimentation agricole que développe la Ferme Archéologique de Melrand, et donc aux terrains
  • relevés de végétation ont été réalisés par Dominique DER0UT au cours d'un stage effectué dans le cadre d'un B.T.S. "Protection de la Nature" au Lycée Agricole "Henri Queuille" de NEUVIC en Corrèze. Il devait participer à l'étude du village de Lann Gouh Melrand dans son environnement
  • cependant indispensable. Connaître précisément le terroir de Lann Gouh Melrand rélève sans aucun doute de l'utopie, mais on peut espérer cependant obtenir des résultats intéressants. Cette entreprise est programmée et menée en collaboration étroite avec Dominique MARGUERIE, Bernard
  • d'occasionner des plans de rupture, en période de gel. Michael BATT nous ayant signalé qu'à Karhaes Vihan les ]'.>;• murs couverts de bruyère avaient beaucoup mieux résisté au temps que les autres, nous avons été amenés à faire la même constatation à Melrand. Les pierres sont donc recalées
  • même temps: l'arène peu cohérente, se serait effondrée. SO NE st.c. 2.19 + + + + + + + + + LANN GOUH MELRAND Fig. st.c. 2.22 19 1987 Coupe NE - SO de st.c. 2.19. 50 cm - 32 - A l'Est de la maison M, st.c. 2.32 n'est pas intégra/lement fouillée. Il ne semble pas
  • Anne GEBHARDT. M3 LANN G0UH MELRAND Fig. 20 4 1986-7 Profil de la fosse de part et d'autre du mur SO de la maison C (M3) Le contexte le plus noir a été l'objet d'un prélèvement par Dominique MARGUERIE. Son contenu palynologique est analysé en annexe et présente une très forte
  • d'élaborer des hypothède travail constructives. - elle a permis de tester différentes méthodes d'investigation et de montrer que les trois types d'analyses mises à contribution , chimiques, palynologiques et micromorphologiques sont utilisables sur le site de Lann Gouh Melrand, mais ne
  • secteurs qui n'ont pas été perturbés et dont l'étude semble riche de omesses. ANNEXE 1 Carte des sols de la Ferme Archéologique de Melrand Sylvie TICOT (Chambre d'Agriculture du Morbihan) FERME ARCHEOLOGIQUE DE MELRAND CARTE DES SOLS La prospection à la tarière a été
  • : Sols hydromorphes peu évolués d'apport colluvial. Ct 3 a 6 : Sols hydromorphes lessivés dégradés d'apport colluvio-alluvial. ANNEXE 2 Carte de la végétation actuelle de la Ferme Archéologique de Melrand Dominique DEROUT (Lycée H. QUEUILLE) LANN GOUH MELRAND - 1987 Carte
RAP00782.pdf (MELRAND (56). lann gouh. rapport de fouille programmée)
  • MELRAND
  • MELRAND (56). lann gouh. rapport de fouille programmée
  • FERME ARCHEOLOGIQUE DE M E L R BILAN D'ACTIVITE 1988-1991 A N D 1 SOMMAIRE PRESENTATION GENERALE RAPPORT DE FOUILLES RAPPORT DE PROSPECTION EXPERIMENTATION - ETHNOLOGIE RAPPORTS D'ANALYSE 2 15 2 FERME ARCHEOLOGIQUE Bilan d'activité scientifique DE MELRAND
  • 1988-1991 Présentation générale Cette période de quatre ans a été très critique pour la Ferme Archéologique de Melrand, composée d'un mélange, pas toujours très harmonieux de dynamisme et d'embûches. Le dynamisme peut l'emporter, mais l'essoufflement définitif est encore possible
  • Ferme Archéologique de Melrand le lieu d'interface de leurs différentes disciplines. Cette interface, souvent souhaitée, est difficile à réaliser dans les structures classiques et il est particulièrement intéressant d'en trouver l'opportunité en un lieu également ouvert au public
  • Elisabeth ZADORA-RIO, Chargée de Recherche au C.N.R.S. Monsieur le Directeur des Antiquités de Bretagne TABLEAU 1 CHERCHEURS ASSOCIES AU PROGRAMME SCIENTIFIQUE DE DE LA FERME ARCHEOLOGIQUE DE MELRAND Patrick ANDRE, Professeur d'.Histoire?rLycée Jules Simon, Vannes Jean-Yves ANDRIEU
  • terroir, bien sûr, est la question primordiale. Même si nous ne disposons pas de date précise quant à la fondation et l'abandon de Lann Gouh Melrand, il existe quelques indices — une datation radiocarbone, malheureusement non reliée au phasage du site indique une date de 960 BP
  • , le nom même du site Lann Gouh, est une version cadastrale récente tronquée : les gens du pays disent "Lann Gouh Verrand" en Breton, "le Vieux Bourg" en Français, et le cadastre de 1828 indique "Goh Melrand", c'est-à-dire le "Vieux Melrand". Ce toponyme, pour le linguiste B. TANGUY
  • a de très fortes chances de signifier que ce village était l'ancien centre de la paroisse. Il nous a donc semblé logique d'opter pour une hypothèse de travail considérant que le terroir à analyser est défini par les limites de la commune de Melrand et que le village que nous
  • . 66.20 1 SDA/Départ 6 mois TABLEAU 3 PERSONNELS AYANT PARTICIPE A LA RECHERCHE ET REMUNEREES DANS CADRE DE L'OPERATION FERME ARCHEOLOGIQUE DE MELRAND Le tableau d ' ens emble fa i t nettement r e sso r t i r une prog r essi on du b udget de fonct ion n eme n t d e la recherch e et
  • GABILLET (1991). J'ai également bénéficié de l'assistance de Yves LE CABEC en 1988-1989, d'Eric GAUME en 1989 et de Maud LE CLAINCHE en 1991, dans le cadre de leur embauche à la Ferme Archéologique de Melrand, ainsi que d'un mois de contrat de dessinateur pour Hélène LAFAIX en 1991. La
  • géographique et écologique du terroir Outre les travaux déjà effectués par Sylvie TICOT en 1987 pour définir la carte des sols aux environs immédiats du village de Lann Gouh Melrand, et des premières observations cartographiques, nou s dis posons main tena pou r a bo rder c e sujet 8
  • points forts l'absence d'outils en fer la céramique 62 62 67 69 CONCLUSION 74 PROJETS 1992-1993-1994 75 16 LANN GOUH MELRAND RAPPORT DE FOUILLE 1988 - 1991 Le rapport de fouille présenté ici correspond pluriannuelle 1988-89-90 prolongée en 1991. et La surface ouverte (400
  • Gouh Melrand, malgré une sédimentation quasiment nulle et une certaine érosion, malgré la faible densité du mobilier archéologique et de grandes difficultés de datation, reste un site passionnant et riche en enseignements et en questionnements, en particulier en ce qui concerne
  • el1emen t les po ss i b i 1 i t é s d e datât ions 1 Plan du village de Lann Gouh Melrand (autoi > Talus XVIè-XVIIè siècles 1 Talus recouvrant les vestiges médiévaux Vestiges fouillés et relevés par P. ANDRE '/^ Secteur 3 / Secteur 1 et 2 Fig. 2 Le secteur 3 avant le
RAP03169.pdf ((56). Prospection inventaire archéologique diachronique Morbihan ouest. Rapport de FP 2015)
  • Commune de Landévant Code INSEE 56097 -Kerneno-Le-Val Commune de Melrand Code INSEE 56128 -Ste-Prisce Commune de Merlevenez Code INSEE 56130 -Kervenant Commune de Nostang Code INSEE 56148 -Talhouët Commune de Plouhinec Code INSEE 56169 -Kerbavec Commune de Riantec Code INSEE 56193
  • Gallo-romaine Melrand St-Prisce X : 192,250 Y : 2342,665 Z : 79 Deux rainures de polissoire Période indéterminée Merlevenez Kervenant X : 184,405 Y : 2319,595 Z : 15 Enclos paracurviligne à fossé simple et portion d'enclos circulaire à fossé simple emboîté Protohistoire Nostang
  • =  Année de première mention = N° de l'EA = NOM DU REDACTEUR GINET Bernard TEL : 02 97 05 78 05 localisation Département : MORBIHAN Nom : Landévant Commune principale Melrand commune principale: Melrand Lieu-dit de l'IGN et/ou adresse : Ste-Prisce Lieu-dit du cadastre Ste-Prisce
RAP00231.pdf (PLOUAY (56). habitat de le haras. rapport de sauvetage urgent.)
  • -Gouh en MELRAND. Ce bâtiment est situé le long du comté Nord-Ouest de l'enclos à 2 m de ce dernier. DATATION : La prospection de l'ensemble a montré la présence de fragments épars de céramique onctueuse. On peut donc en conclure que le site date de la fin du Moyen-Age ou du début
RAP01029.pdf (QUISTINIC (56). Goslenn. rapport de fouille préventive)
  • construction en petites dalles ; la table de Ouistinic apparaît en effet très proche de celles découvertes récemment à Baud, Melrand ou Plouray. Le propriétaire des lieux nous a également signalé l'exis- tence au SW de la tombe, d'une traînée pierrai1leuse régulièrement accrochée par sa
RAP01331.pdf ((56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire)
  • KERFOURN LANOUEE LANOUEE LANOUEE LANOUEE MELRAND MISSIRIAC MOREAC MOREAC NAIZIN NEULLIAC NEULLIAC NOYAL-PONTIVY NOYAL-PONTTVY NOYAL-PONTIVY PLEUGRIFFET PLUMELIAU PLUMELIAU PLUMELIAU PLUMELIAU PLUMELIN PLUMELIN PLUMELIN St ALLOUESTRE St BARNABE (22) St MARCEL St THURIAU Lieu-dit Coet er
  • . 56 - Melrand - Anomalie phytologique sur pois (substrat granitique) (27/06/1995) m M m m m 2.3 La prospection au sol. Les vérifications de surface se sont poursuivies, bon an mal an, en 1995. Contrairement à 1994, le faible lessivage des sols durant l'automne 1995 s'est avéré
  • associations doivent être interprétées avec prudence. La contemporanéîté des structures peut être envisagée au Golud ou à Cléguennec en Moréac, plus vraisemblablement au Bignon sur la Chapelle-Caro). Ailleurs, entre le Lain et le Ruffau en Melrand, un enclos gallo-romain a visiblement
  • par P. André constituent l'environnement archéologique du site. 3.3 Chronologie Aux trois cas signalés l'an dernier(rapport 1994), il faut ajouter cette année deux nouveaux exemples d'enclos associés à des souterrains de l'Age du Fer (fïg.14). A Melrand, la découverte d'un
  • des souterrains de l'Age du Fer . (1. Coet Ligné en Baud - 2. Le Lain en Melrand) Commune de PLUMELIN (Morbihan) Voie romaine Angers - Rieux - Carhaix Tableau d'assemblage des extraits cadastraux (sections ZW, ZX, ZH, ZE, ZD) Photo-interprétation : Patrick Naas (1995) 500 m
RAP00892.pdf (BUBRY (56). église du bourg. rapport de fouille préventive)
  • CULTURELLES Service Régional de l'Archéologie JTORISATION TEMPORAIRE DE SAUVETAGE N° 93-116 ilabledu 15 au 30 novembre 1993 Préfet de la Région Bretagne confie à . GAUME prénom : Eric imeurant à : Keropert - 56310 MELRAND Organisme : AFAN réalisation d'un sauvetage archéologique
RAP00630.pdf (BRENNILIS (29). Karaes Vihan. rapport de fouille programmée)
  • terrain marginal et occupé par des habitants de même niveau social. Les sites qui ressemblent le plus à Karhaes-Vihan sont ceux de Lann-Gouh, Melrand, dans le Morbihan ou de Houndtor dans le comté de Devon en Angle- terre. Ceux-ci ont été construits également sur des terrains
  • maison possédait parfois un foyer ouvert. La maison longue avec un foyer ouvert est bien attesté les fouilles médiévales de Bretagne à Lann-Gouh, Melrand par (André, 1979) et Pont-Callek dans le Morbihan. Ce type d'habitat est traditionnel et a persisté jusqu'au XXème siècle
RAP02702_3.pdf ((56). inventaire des sites fossoyés médiévaux du Morbihan (XIe-XIIIe s.), secteur nord. rapport de pt 2011)
  • -Codu / Penfao Coz Castel Coët-Caro Lesmaëc La Cour-de-Lestrugant Kerven-Paul Beaulieu Château-Mabon Les sites hypothétiques Baud Bieuzy Cléguérec Cléguérec Guénin Langoelan Locmalo Locmalo Locmalo Malguénac Melrand Moréac Radenac Enceinte ? motte ? motte ? motte ? motte
RAP03071_1.pdf ((29)(56). rapport de prospection archéologique diachronique de l'Oust et la Vilaine à la Pointe du Raz. rapport de pd 2014)
  • 29 30 31 32 33 34 22 22 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 56 Patrick NAAS Commune MUR DE BRETAGNE MUR DE BRETAGNE BREHAN CLEGUEREC CLEGUEREC CLEGUEREC GRAND-CHAMP GUENIN GUERN LANOUEE LANOUEE LOCMALO MELRAND NEULLIAC
RAP00842.pdf (LOCMARIAQUER (56). le Rouick. maison Guyonmarc'h. rapport de sondage)
  • DE SONDAGE alable du 16 août au 31 août 1993 e Préfet de la Région Bretagne confie à L GAUME prénom : Eric emeurant à : Keropert - 56310 MELRAND Organisme : AFAN i réalisation d'un sondage archéologique épartement : Morbihan commune : LOCMARIAQUER ieu-dit : Le Rouick N° de