Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

2 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00098.pdf (QUIMPER (29). 2 rue Chanoine Moreau. rapport de sauvetage urgent.)
  • , a obtenu en 1982 un permis de construire pour deux bâtiments à usage d'habitation. L'obtention de ce permis a été assortie de réserves archéologiques prescrites par l a D.A.H.B. : une intervention archéologique sur l'espace correspondant à l'emprise des bâtiments est prévue pour l
  • terre noire recouvrant l'ensemble sur une épaisseur moyenne de 1,50 m s'effondrant à mesure du terrassement. I l s'agit d'un remblai moderne contenant du matériel céramique de toutes époques — I l e au XIXe —, et recoupé par un drain. Le 7 juin 1982, i l * a été possible de dégager
  • les emprises des bâtiments projetés A et B (cf. plan) jusqu'aux niveaux observés en décembre 1982 (enlèvement du remblai supérieur jusqu'à proximité des couches archéologiques). Ce décapage a été complété par deux sondages très ponctuels : le sondage 1 (Bât. A) a permis d'observer
  • SAUVETAGE Un p e r m i s de c o n s t r u i r e d é l i v r é l e 22 a v r i l 1982 à Monsieur L E GOFF pour l a c o n s t r u c t i o n d'immeubles à usage d ' h a b i t a t i o n s u r l e t e r r a i n c a d a s t r é CK n o i n e Moreau à QUIMPER ( F i n i s t è r e ) t i o n de
  • c o n t a c t s entrete- nus avec l e c o n s t r u c t e u r o n t permis que l e s f o u i l l e s de ce terrain s o i e n t e n t r e p r i s e s en août 1983, à l a s u i t e de son- dages préliminaires en décembre 1982 e t en j u i n 1983. Un (1) c f . en p a r t i c u
  • , t . CX, 1982, p . 80. a c c o r d e s t i n t e r v e n u a s s u r a n t l a l i b r e d i s p o s i t i o n du r a i n d u r a n t l e s t r o i s p r e m i è r e s semaines d ' a o û t ter- 1983. Les sondages p r é l i m i n a i r e s , r é a l i s é s avec l e c o n c o
  • r a p p o r t p a r t i c u l i e r des 1982 a u q u e l i l c o n v i e n t de r e n v o y e r . Le r é s u l t a t de c e s sondages à a m e n é l ' i m p l a n t a t i o n de l a f o u i l l e d ' a o û t 1983 s u r l ' e m p r i s e du b â t i m e n t B o ù des
  • , dans l e c o u r a n t du p r e - mier siècle, un p r e m i e r bâtiment - dont i l ne r e s t e que l'empierrement de f o n d a t i o n - divisé p a r des c l o i s o n s repo- sant sur des sablières basses dont l e s empreintes o n t été dégagées. Une deuxième série de
  • e s b a s s e s (8) dont l e s e m p r e i n t e s o n t é t é d é g a g é e s . Ce b â t i m e n t a é t é c o m p l è t e m e n t a r a s é a v a n t l'édi- f i c a t i o n du second é t a t . L e s t r a n c h é e s du sondage 1982 l ' o n t p a r a i l l e u r s e n t a m
RAP00387.pdf (SAINT-SULPICE-LA-FORÊT (35). l'abbaye. rapport de fouille programmée annuelle.)
  • en même temps l e p r e mier dont on connaisse l ' h i s t o i r e est : - JULIEN THIERRY Miseur de l a V i l l e de Rennes de 1464 à 146? dont l e s o r i g i n e s sont mal connues. Mais, dès son a p p a r i t i o n dans l ' h i s t o i r e o f f i c i e l l e , sa f o r t u n e