Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

591 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01768.pdf (le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches)
RAP03812 (BODILIS (29). Kerellé. Rapport de fouille.)
RAP00129.pdf (PLOULEC'H (22). le Yaudet. rapport de sondage et de prospection-inventaire.)
  • be determined? W i t h these o b j e c t i v e s i n mind a j o i n t F r a n c o - B r i t i s h e x c a v a t i o n was mounted o r g a n i z e d by Le Centre de Recherche Bretonne e t C e l t i q u e , U n i v e r s i t y o f B r e s t and t h e I n s t i t u t e o f Archaeology, U n
RAP00216.pdf (MISSIRIAC (56). villa de Bermagouët. rapport de sauvetage urgent.)
  • en encorbellement, qui, plus haut, devaient donc destiner un arc en plein cintre. En cet endroit, le sol présente une teinte noirâtre qu'il ne possède pas ailleurs. On peut donc, selon toute vraisemblance, imaginer ici l'emplacement partiel du foyer extérieur, peutêtre protggé
  • zone fouillée, le mur semble se prolonger par un début d'arc de cercle. On peut imaginer un bâtiment à double abside, tel celui étudié il y a quelques années à DRAIN, dans le haine et Loire. c ooÇi a: 1ÏÏ3E3CÎÎZI "/TU ITTT B ÏÏA J "P. A - r O «I i 'I'T U Figure 2
RAP02314.pdf (SAINT-BRIEUC (22). collège Anatole le Braz. rapport de sondage archéologique)
  • laissent penser que ces travaux sont liés à la construction du collège en 1849. Le bâtiment actuel a remplacé l'ancienne chapelle, visible sur le cadastre de 1814. On peut imaginer que c'est lors de cette destruction que les corps ont été déplacés. Certains restes, dans un état de
RAP01339.pdf (LOCRONAN (29). Église Saint-Ronan. chapelle du Pénity. rapport de diagnostic)
  • brebis qu'il emportait, puis répète à plusieurs reprises ce premier prodige accompli, lui, par hasard. Keban, qui n'a pas désarmé, en tire argument pour accuser Ronan de lycanthropie. Cette accusation fait long feu ; aussi Keban, pour lui donner plus d'assise, imagine-t-elle de cacher
  • vérité, et ressuscite même l'enfant que l'on a découverte morte, étouffée dans le coffre. Mais Keban, loin d'en manifester de la reconnaissance à l'égard du saint, reprend ses attaques et imagine cette fois d'accuser Ronan de vouloir «coucher avec elle» (: «IUum multotiens pelisse
  • lignée. La chapelle du Pénity, postérieure à l'église, est accolée à son mur gouttereau sud. La chapelle de plan rectangulaire est divisé en trois travées voûtées de croisées d'ogives. L'église de Locronan est achevé en 1480, il faut donc imaginer la construction de la chapelle
RAP01357.pdf (CORSEUL (22). val de Gravel. la maison Hervé. rapport de fouille préventive)
  • un octogone complet comme au temple. La structure semble être située au centre d'un espace qui serait délimité au sud et à l'ouest par les deux murs repérés. On aimerait imaginer que cet espace soit réellement ceinturé par quatre murs et que la structure centrale puisse
RAP01833.pdf (SAINT-JOUAN-DES-GUÉRETS (35). la Chapelle de la Lande)
  • imaginer l'abandon du site à cette période et émettre l'hypothèse d'une occupation antérieure mais impossible à dater. Quelques fragments de tuile relevés au décapage peuvent juste évoquer des installations du haut Moyen-Age, sans aucune certitude.
RAP00320.pdf (LA CHAPELLE CHAUSSÉE (35). le grand quartier, la plesse. rapport de fouille programmée annuelle.)
  • ..• Cette motte du "Chasteau de Maugis w située à l'an- gle S.0 d'un champ rectangulaire qui domine le voisinage; a toujours fait travailler les imaginations. Certains affirment qu'un souterrain en part vers Hédé ou Montmuran ou Montfort.. D'autres prétendent qu'une barrique d'or y
RAP01332.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). école Saint-Trémeur. rapport de diagnostic)
  • 4 m de l'extrémité orientale de la tranchée 1, on a trouvé une lentille de chaux vive, brunie par endroits. On peut imaginer qu'une fosse a été creusée à cet emplacement afin d'y dissoudre des corps organiques. L'Intendant du collège, qui assistait au sondage, affirme se souvenir
RAP01021.pdf (HANVEC (29). Pennavern. rapport de fouille préventive)
  • pas entièrement consumé : autour des charbons de bois furent prélevés des débris ligneux. Il est certain que l'on ne peut pas imaginer un usage d'habitation : le feu s'éteignait par manque d'oxygène et même, en fin de combustion, c'est de l'oxyde de carbone, toxique, qui devait
RAP00886.pdf (ARZON (56). Bilgroix. rapport de fouille programmée)
  • disparu et vraisemblablement la limite nord devait être constituée par la bordure du parement externe du cairn. L'ensemble occupait une surface de 4 x 2,50 m. Aucun vestige mobilier ne subsistait tant sur cette aire qu'en dessous, mais on peut imaginer ici les restes d'une structure
RAP00956.pdf (VANNES (56). boulevard de la Paix. rapport de fouille préventive)
  • Intervalle de 3,85 m. sont aussi des Indices qui attestent l'étendue de ce bâtiment. Il parait tentant d'-imaginer un édifice public, civil ou religieux., dont V-imposante silhouette se dressait au sommet de cette colline de Boismoreau, coeur de la ville antique du 1er au ïllème siècle
RAP01111.pdf (PLUSSULIEN (22). Kerfiniac. rapport de fouille préventive)
  • qui forment même une couche continue épaisse de 5 cm contenant des morceaux importants en cornes.ion bien qu'entièrement carbonisés et donc très fragiles. Comme les parois ne présentent aucune trace de brftlé, on ne peut imaginer que la carbonisation ait eu lieu en place, m i s
RAP00233.pdf (PLOUHINEC (56). villa de Mané-Véchen. rapport de sauvetage urgent)
  • soit réàlisée* premier ^eggrd montre une analogie On peut donc imaginer me fin de thésaurisation soit vers 200-282 contemporaine de celle dos lots 2 et 3, après J#C, dernier se trouvait dans la cour de la villa ( plan ï). L'intervention, apèès la fo illo clandestine, a permis