Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

794 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03582 (DOUARNENEZ (29). 27 rue Monte au Ciel. Rapport de diagnostic)
  • DOUARNENEZ (29). 27 rue Monte au Ciel. Rapport de diagnostic
  • Néant Mobilier Néant Le diagnostic archéologique réalisé sur la commune de Douarnenez (Finistère), au 27 de la rue Monte au ciel, a été motivé par un projet immobilier touchant une surface de 4300 m², auparavant occupé par l’ancien hôpital. Celui-ci est situé à une centaine
  • archéologique Rapport final d’opération Chronologie Commune de Douarnenez, Finistère 27, rue Monte au Ciel sous la direction de Gilles Leroux Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Juin 2018 Inrap Grand-Ouest
  • Juin 2018 Diagnostic archéologique Rapport final d’opération 29046 27, rue Monte au Ciel sous la direction de avec la collaboration de Gilles Leroux Arnaud Desfonds D121623 Code Inrap Système d’information Arrêté de prescription 2017-341 Entité archéologique Nr
  • de désignation du responsable Douarnenez 2018-118 du 13-04-2018 Adresse ou lieu-dit Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement 27, rue Monte au Ciel Codes SCI SMBF, représenté par M. Stéphane Huitric code INSEE Nature de l’aménagement 29046 Coordonnées géographiques et
  • prescrite 4301 m² Surface sondée 727 m² soit 17% de l’emprise 8 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Douarnenez (29) 27, rue Monte au Ciel Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Paleolithique Mobilier Edifice public nb Industrie lithique Inferieur
  • Douarnenez (29) 27, rue Monte au Ciel Notice scientifique Le diagnostic archéologique réalisé sur la commune de Douarnenez (Finistère), au 27 de la rue Monte au ciel, a été motivé par un projet immobilier touchant une surface de 4300 m², auparavant occupé par l’ancien hôpital. Celui-ci
  • . 11 I. Données administratives, techniques et scientifiques Localisation de l’opération Localisation de l’opération St Brieuc Brest Rennes Douarnenez Quimper Vannes Nantes Bretagne Finistère Douarnenez 27, rue Monte au Ciel Section AK, parcelles n° 21, 22 et 127 X
  • scientifiques Arrêté de prescription 13 14 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Douarnenez (29) 27, rue Monte au Ciel I. Données administratives, techniques et scientifiques 15 16 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Douarnenez (29) 27, rue Monte au Ciel I. Données
  • administratives, techniques et scientifiques 17 18 Inrap · RFO de diagnostic Projet scientifique d’intervention Commune de Douarnenez (29) 27, rue Monte au Ciel I. Données administratives, techniques et scientifiques 19 20 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Douarnenez (29) 27
  • , rue Monte au Ciel I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de désignation 21 22 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Douarnenez (29) 27, rue Monte au Ciel 23 II. Résultats II - Résultats 24 Inrap · RFO de diagnostic Commune de Douarnenez (29
  • ) 27, rue Monte au Ciel 25 II. Résultats Introduction Le trait de côte de la commune de Douarnenez est surtout connu pour la présence récurrente de cuves de salaison antiques, auxquelles viennent s’ajouter plusieurs autres points de découvertes archéologiques importants, tels
  • archéologiques. Le caractère absolument négatif des autres parties des tranchées a indirectement validé cette option (Fig.4). Commune de Douarnenez (29) 27, rue Monte au Ciel 1155200 Inrap · RFO de diagnostic 1155150 26 N O E S 49 7236100 .0 Tr 1 0 49.5 0 50.0 0 Tr 2 50.5
  • , c’est-à-dire à une centaine de mètres au sud de l’emprise de notre diagnostic. Du fait de cette proximité et de la relative méconnaissance du tissu de l’occupation ancienne du site de la ville de Douarnenez, la tenue d’un diagnostic archéologique Rue Monte au ciel était parfaitement
  • , 2010 - Patrick Galliou, Le Finistère, Carte archéologique de la Gaule, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 2010, 495 pages. Néant Mobilier Néant Le diagnostic archéologique réalisé sur la commune de Douarnenez (Finistère), au 27 de la rue Monte au ciel, a été
  • archéologique. Il est donc possible d’affirmer que cet espace n’a fait l’objet d’aucun aménagement au cours de la période antique. Diagnostic archéologique Rapport final d’opération Chronologie Commune de Douarnenez, Finistère 27, rue Monte au Ciel sous la direction de Gilles Leroux
RAP02714.pdf (NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE (35). avenue des Monts Gaultier. rapport de diagnostic)
  • NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE (35). avenue des Monts Gaultier. rapport de diagnostic
  • Rapport d’opération Diagnostic archéologique Commune de Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Ille-et- Vilaine Avenue des Monts Gaultier sous la direction de Laurent Aubry Inrap Grand Ouest Janvier 2012 Rapport d’opération Diagnostic archéologique Code INSEE 35 206 Commune de
  • Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Ille-et- Vilaine Arrêté de prescription SRA 2011/184 Code Inrap DA 05046101 Avenue des Monts Gaultier sous la direction de Laurent Aubry avec la collaboration de Julie Conan Philippe Boulinguiez Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577
  • -Châtillon-sur-Seiche (35) Avenue des Monts Gaultier I. Données administratives, techniques et scientifiques ________________________________________________________________________________________________________________________ FICHE SIGNALETIQUE __________________________ Localisation
  • __________________________ Propriétaire du terrain Région Bretagne Conseil général d’Ille-et-Vilaine et Société SCI les Monts Gaultier __________________________ Références de l’opération Département Ille-et-Vilaine (35) Communes Noyal-Châtillon-sur-Seiche Adresse ou lieu-dit Avenue des Monts Gaultier
  • travaux d’aménagements Société SCI les Monts Gaultier __________________________ Nature de l’aménagement Enseigne commercial __________________________ Opérateur d’archéologie INRAP __________________________ Responsable scientifique de l’opération Laurent Aubry
  • céramique An. de métaux Acq. des données Numismatique Conservation Restauration Autre Inrap –- RFO de diagnostic archéologique Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Avenue des Monts Gaultier I. Données administratives, techniques et scientifiques
  • Jouault, SOCIETE SCI, LES MONTS GAULTIER Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Président Intervenants Techniques Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Ets Christophe BEAUSSIRE Directeur
  • d’opération et de recherche Responsable scientifique Julie Conan, INRAP Assistant d’étude et d’opération DAO, PAO Inrap –- RFO de diagnostic archéologique Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Avenue des Monts Gaultier I. Données administratives, techniques et scientifiques
  • de fossés parcellaires et/ou de drainage appartenant à une organisation du paysage récente (périodes moderne et contemporaine). Ce diagnostic, financé par la société SCI Les Monts Gaultier, a été réalisé par l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventive sous le
  • Bretagne. Localisation de l'opération Bretagne Ille-et-Vilaine Noyal-Châtillon-sur-Seiche Avenue des Monts Gautier Ille-et-Vilaine Section(s) et parcelle(s) Châtillon-sur-Seiche, Section B3 du Bourg N° 405 Rennes infographie : S.Jean - INRAP D'après la carte de la France au 1.1000
  • Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l’Etat 7215100 7215000 7215000 7215100 1351500 1351500 II. Résultats Inrap –- RFO de diagnostic archéologique Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35) Avenue des Monts Gaultier II. Résultat
  • __________________________________________________________________________________________ Les raisons et les objectifs de l’intervention Le projet d’implantation d’une enseigne commerciale, sur une parcelle de 6418 m², située sur l’avenue des Monts Gaultier à Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35), a conduit le Service Régional de l’Archéologie de Bretagne à prescrire un
  • localisé sur le territoire de Noyal-Châtillon-sur-Seiche, commune située dans le bassin rennais, à environ 10 kilomètres au sud de Rennes (fig. 1 et 1a). Plus précisément, la parcelle concernée pas nos travaux se développe directement à l’est de l’avenue des Monts Gaultier. Les
  • Monts Gaultier II. Résultat __________________________________________________________________________________________ La carte géologique éditée par le BRGM2 montre que le sous-sol de la zone est au contact de formations superficielles constituées de schistes briovériens
  • parcellaires et de drainages Mobilier Néant Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Janvier 2012 Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Avenue des Monts Gaultier Cette intervention archéologique d’une superficie de 6418 m² a été entreprise sur la commune de Noyal-Châtillon
  • ). Ce diagnostic, financé par la société SCI Les Monts Gaultier, a été réalisé par l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventive sous le contrôle scientifique du Service Régional de l’Archéologie de Bretagne.
RAP01325.pdf (QUIMPER (29). Mont-Frugy. rapport de diagnostic)
  • QUIMPER (29). Mont-Frugy. rapport de diagnostic
  • LES VESTIGES RURAUX GALLO-ROMAINS DU MONT-FRUGY A QUIMPER QUIMPER "MONT-FRUGY" (29 232 ) QUIMPER - Finistère RAPPORT DE FOUILLE DE SAUVETAGE ARCHEOLOGIQUE -1995 Sous la direction de Jean Paul LE BIHAN VILLE DE QUIMPER CENTRE DE RECHERCHE ARCHEOLOGIQUE DU FINISTERE. Rennes
  • : S.R.A. de Bretagne - 1995 MVS £ I 9 Site n° :|_2J |_9J l ^ j l ^ J L ^ J L U U J I Département : FINISTERE Commune : QUIMPER Lieu-dit ou adresse : MONT FRUGY I I Il I Al | C a d a s t r e : QUIMPER A n n é e : 1986 S e c t i o n et p a r c e l l e : BY 195 Coordonnées
  • parcellaire péri-urbain d'époque antique qui est mis au jour. Quelques marques d'occupation plus ancienne sont également relevées. Lieu de dépôt du mobilier archéologique : Dépôt de fouille de Quimper LES VESTIGES RURAUX GALLO-ROMAINS DU MONT-FRUGY A QUIMPER QUIMPER "Mont-Frugy" (29
  • comme le résultat de bien des implantations humaines et de l'aménagement du plateau du Frugy et des environs de Quimper de la Tène ancienne à la fini de l'Antiquité. 3 o 1 Km =i QUIMPER MONT FRUGY (vélodrome) : Localisation topographique QUIMPER i''!1'' EPOCA ROMANA
  • Quimper e Centre di ricerca archcologica del Finistère Cadastre de 1834 100 m =d Cadastre de 1986, sections B Y et CE QUIMPER MONT FRUGY (vélodrome) implantation cadastrale Vers l'est, à deux cents mètres de l'espace réservé au projet, se trouve également le site archéologique
  • , s'étend la nécropole gallo-romaine de Creac'h-Maria. Toutes ces découvertes nous ont conduits à interpréter le sommet du Mont-Frugy comme sorte de petite acropole dominant la ville antique de Quimper. 2.2. LE SITE DU VELODROME En ce qui concerne le terrain lui-même et son environnement
  • immédiat, quatre éléments contribuent à étayer le dossier archéologique. - La parcelle s'assoit sur la partie la plus haute du Mont-Frugy. Le point de vue est ici remarquable ; le regard s'étend dans toutes les directions et couvre un territoire considérable, jusqu'à 20 kilomètres vers
  • le nord. La réalisation d'une cartographie du Mont-Frugy et des ses environs en trois dimensions et le positionnement des sites archéologiques antiques soulignent parfaitement le caractère exceptionnel du site et l'importance de la relation qu'il entretient avec l'Odet. - La
  • littérature ancienne évoque l'existence d'un site fortifié protohistorique au sommet du Mont-Frugy (Du Châtellier, Wheeler). - Lors de la construction du gymnase de la Quimpéroise, au cours de la précédente décennie nous avions vu des sections de fossés anciens dans les coupes de terrains
  • VESTIGES DECOUVERTS 4 Talus Sondages archéologiques Courbe de niveau 20 m QUIMPER MONT FRUGY (vélodrome) : position des sondages I Décapage des fossés T.l et T.2 en B IV B V : fossés T. 1 et T.2 Terre noire charbonneuse Terre brune Terre brun clair QUIMPER MONT FRUGY
  • (vélodrome) : plan de détail du carrefour des fossés au niveau supérieur dans le sondage BIV 0 u 5 m =1 QUIMPER MONT FRUGY (vélodrome) : plan de détail du carrefour des fossés en fin de fouille dans le sondage BIV Jonction des fossés T2 / T3 et coupe de la structure S7 Fossés T4
  • BIV NO SE BV Terre brun clair 0 Sol naturel L — — — » — QUIMPER MONT FRUGY (vélodrome) : coupes stratigraphiques dans le fossé T 1 50 cm | - « á ^ o (vélodrome) : fossé T 1, mobilier lithique NO SE B III SE NO B IVcpl SE NO B IV cp2 NO SE NO SE " \ I Z
  • 7 ~ B V Terre noire 1m Terre brun clair Sol naturel QUIMPER MONT FRUGY (vélodrome) : coupes stratigraphiques dans le fossé T 2 Le remplissage de ce fossé livre trois tessons de poterie gallo-romaine : un rebord de sigillée de forme Dr.37, un fragment de cruche et un tesson
  • clair 0 Terre brune Sol naturel QUIMPER MONT FRUGY (vélodrome) : coupes stratigraphiques dans les fossés T 3/5 > QUIMPER MONT FRUGY (vélodrome) : fossé T 3, assiette en sigillée Walt>79/80 Le fossé T.4 apparaît dans les bandes de décapage B.IV et B.V. Orienté selon un axe
  • Terre brun clair 0 1»- .'issBieBSK^aaesKm^^Ksgs Sol naturel QUIMPER MONT FRUGY (vélodrome) : coupes stratigraphiques dans les fossés T 4/6 l'existence d'une restructuration ou d'un abandon de ce système, dès l'époque romaine. Ce n'est qu'une hypothèse. Les fossés T.5 et T.6
  • QUIMPER MONT FRUGY (vélodrome) : plans de l'Us Ol (B IV) 2m Pierre Terre grise argileuse Sol naturel QUIMPER MONT FRUGY (vélodrome) : coupes strati graphiques des structures S 3 et S 4 (B IV) Structure S 1 O Structure S 2 Terre noire 0 Sol naturel QUIMPER MONT FRUGY
  • , en particulier à la fin de l'Age du Fer. La connaissance de cette période dans les environs de Quimper est assez forte et une réflexion approfondie est menée sur l'organisation de l'habitat de la période gauloise dans cette région. La question de la "concurrence" entre le Mont
  • ou axe de symétrie d'un espace largement assis sur ses deux rives ? - De mettre en évidence un fragment du parcellaire gallo-romain. Ceci est intéressant à deux points de vue. 9 Pierre Terre noire 0 1 QUIMPER MONT FRUGY (vélodrome) : structure S 6 (B V) 1m =d . De plus
  • en plus de marques d'un parcellaire romain apparaissent sur le plateau d'Ergué-Armel. Les fossés découverts sur le Mont-Frugy complètent avec bonheur les traces de délimitation du sol agricole déjà perçues plus à l'est (Rue Treden de Lezerec, Braden IX, Braden V). Ainsi nous
  • possible de mesurer la perte de renseignements occasionnée par la destruction sans contrôle des fossés situés sous le gymnase voisin (cf. supra), les fouilles sur le Mont-Frugy enrichissent cette carte. L'orientation de l'organisation du tissu rural de la région de Quimper apparaît de
RAP00540.pdf (HIREL (35). rapport de prospection archéologique avec sondages)
  • vers le nord-ouest du site déjà reconnu Carte I.G.N. : 1215 Est Le Mont-Saint-Michel Coordonnées Lambert Zone I Centre du site : X = 308.650 Y = 107.900 Diamètre : 300 m Type de prospection : au sol Informateur : C. BIZIEN-JAGLIN Description des vestiges : couche archéologique en
  • déjà reconnu Carte I.G.N. : 1215 Est Le Mont-Saint-Michel Coordonnées Lambert Zone I Centre du site : X = 308.650 Y = 107.900 Diamètre : 300 m Type de prospection : au sol Informateur : C. BIZIEN-JAGLIN Description des vestiges : couche archéologique en stratigraphie fournissant
  • Commune : ROZ-SUR-COUESNON Lieu-dit (du Cadastre) : Le Pont La Motte Lieu-dit (de l'I.G.N.) : Le Pont La Motte Nom du site : Le Pont La Motte 2 Cadastre Année : 1993 Section(s) et parcelle(s) : ZD, 19 à 27 Observations : Carte I.G.N. : 1215 Est Le Mont-Saint-Michel Coordonnées
  • (de PLG.N.) : Mon Désir Nom du site : Mon Désir Cadastre Année : 1993 Section(s) et parcelle(s) : ZL, 17 à 22 Observations : Carte I.G.N. : 1215 Est Le Mont-Saint-Michel Coordonnées Lambert Zone I Centre du site : X = 312.750 Y = 105.250 Diamètre : 250 m Type de prospection
  • Cadastre Année : 1993 Section(s) et parcelle(s) : ZL, 17 à 22 Observations : Carte I.G.N. : 1215 Est Le Mont-Saint-Michel Coordonnées Lambert Zone I Centre du site : X = 312.750 Y - 105.250 Diamètre : 250 m Type de prospection : au sol Informateur : C. BIZIEN-JAGLIN Description des
  • . : 1215 Est Le Mont-Saint-Michel Coordonnées Lambert Zone I Limites du site : X = 310.875 à X = 312.000 Y = 105.875 à Y = 106.875 Diamètre : 800 m Type de prospection : au sol Informateur : C. BIZIEN-JAGLIN Description des vestiges : couche archéologique en stratigraphie fournissant
  • : ROZ-SUR-COUESNON Lieu-dit (du Cadastre) : Les Quatre Salines Lieu-dit (de l'I.G.N.) : Les Quatre Salines Nom du site : Les Quatre Salines Est II Cadastre Année : 1993 Section(s) et parcelle(s) : ZK, 41 à 55 Observations : Carte I.G.N. : 1215 Est Le Mont-Saint-Michel Coordonnées
  • Quatre Salines Lieu-dit (de l'I.G.N.) : Les quatre Salines Nom du site : Les Quatre Salines Ouest II Cadastre Année : 1993 Section(s) et parcelle(s) : ZI 33 à 47 Observations : Carte I.G.N. : 1215 Est Le Mont-Saint-Michel Coordonnées Lambert Zone I Centre du site : X = 310.200 Y
  • Ouest Cadastre Année : 1993 17 et (zi_33_à 47)-} s \t © A3 Section(s) et parcelle(s) : ZE, 12, 14, Observations : Carte I.G.N. : 1215 Est Le Mont-Saint-Michel Coordonnées Lambert Zone I Centre du site : X = 309.500 Y « 107.670 Diamètre : 500 m Type de prospection : au sol
  • (s) et parcelle(s) : ZI, 1 à 6 Observations : Carte I.G.N. : 1215 Est Le Mont-Saint-Michel Coordonnées Lambert Zone I Centre du site : X = 309.370 Y = 108.125 Diamètre : 100 m Type de prospection : au sol Informateur : C. BIZIEN-JAGLIN Description des vestiges : couche
  • Catherine Département : Ille-et-Vilaine Organisme : autre Commune : ROZ-SUR-COUESNON Lieu-dit (du Cadastre) : La Rue Lieu-dit (de l'I.G.N.) : La Rue Nom du site : La Rue Cadastre Année : 1993 Section(s) et parcelle(s) : ZL, 27 à 31 Observations : Carte I.G.N. : 1215 Est Le Mont
  • -COUESNON Lieu-dit (du Cadastre) : Le Ba" Marais Lieu-dit (de l'I.G.N.) : Le Bas Marais Nom du site : Le Bas Marais Cadastre 17 Année : 1993 Section(s) et parcelle(s) : ZE, 14, 15, Observations : Carte I.G.N. : 1215 Est Le Mont-Saint-Michel Coordonnées Lambert Zone I Centre du site
RAP02652.pdf (MONTENEUF (56). les Pierres Droites. rapport de diagnostic)
  • , www.inrap.fr Avril 2011 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 1 ________________________________________________________________________________________________ Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 5 6 7 8 8 9 10 15 16 Fiche signalétique Mots-clefs
  • Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 ________________________________________________________________________________________________ Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 3
  • ________________________________________________________________________________________________ 1. Données administratives, techniques et scientifiques 4 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 ________________________________________________________________________________________________ Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 5
  • système Lambert II étendu ___________________________ Dates d’intervention sur le terrain ___________________________ Responsable scientifique de l’opération Brisotto Vérane, Inrap 588 m² 8,3 % de l’emprise à diagnostiquer 6 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1
  • Paléontologie Zoologie Botanique Palynologie Macrorestes An. De céramique An. De métaux Acq. des données Numismatique Conservation Restauration Autre Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 7
  • Gestionnaire de base Equipement Marie-Madeleine Nolier Logisticienne Location du matériel Suivi de l’opération 8 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 ________________________________________________________________________________________________ Notice scientifique
  • : Localisation de l’opération sur fond de carte IGN (géoportail) 1km 10 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 ________________________________________________________________________________________________ Arrêté de prescription Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1
  • 11 ________________________________________________________________________________________________ Arrêté de prescription 12 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 ________________________________________________________________________________________________ Cahier
  • des charges Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 13 ________________________________________________________________________________________________ 14 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1
  • ________________________________________________________________________________________________ Projet d’intervention approuvé par le préfet de la région Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 15 ________________________________________________________________________________________________ Projet d’intervention approuvé par le préfet de la région 16 Monte ne uf
  • – Le P ierres Droite s Mai 201 1 ________________________________________________________________________________________________ Arrêté de désignation du responsable scientifique Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 17
  • ________________________________________________________________________________________________ 18 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 ________________________________________________________________________________________________ 2. Résultats 19 32 31 82 Pierres droites 28 87 83 29 27 84 26 25 Menhirs couchés 2 3 85 4 20 6 5 24 21 8 9 22 0
  • 100m Zone partiellement déboisée 0 Zone déboisée Fig.2 : Localisation du diagnostic dans son contexte naturel et archéologique (fond de plan: aménageur, photo: Géoportail, DAO : A. Desfonds) 100m 20 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1
  • (1975) Ch em in r ur al de la Gr ée B as se a u C he min Dép artem en tal n° 7 76 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 23 ________________________________________________________________________________________________ 1.3 Contexte archéologique L’emprise du
  • relevés par le même procédé et ont également fait l’objet d’un relevé manuel au 1/20 ème par un dessinateur ainsi que d’une couverture photographique. Les clichés verticaux ont eux été effectués et traités par un photographe. 24 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1
  • 13 . 13 7 25 5 7. 7 13 0 8. 0 13 5 8.2 13 5 8. 7 13 9. 13 25 1 39 .7 5 .0 0 14 0 25 0. 14 0 0. 5 14 1 40 .7 5 1 .0 14 0 5 1. 2 14 1 41 .75 2 14 .0 0 25 2. 14 50 2. 14 143.0 0 143. 25 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 27
  • : vue verticale de l’aménagment de la tranchée 2 (clichés redressés H.Paitier) 30 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 ________________________________________________________________________________________________ La remontée du niveau de décapage due à la présence
  • orientées sud-est /nord-ouest (sd 2). Photo 5 : coupe est, so ndage 1, tranché e 2 (cliché V.Brisotto) Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 31 ________________________________________________________________________________________________ Au nord-ouest de la structure, et
  • ) 1m 10m Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1 33 ________________________________________________________________________________________________ 2.2.2 Tranchées 23 (fig.9) A l’ouest, à une trentaine de mètres de la tranchée 2, la tranchée 23 a livré de façon isolée
  • 140.15 0 5m 0 1m 140.14 0 Fig.11 : Relevés et photos des blocs et aménagements empierrés des tranchées 234, 31, 29 et 3 (DAO : A.Desfonds) 5m 36 Monte ne uf – Le P ierres Droite s Mai 201 1
RAP00144.pdf (ARZON (56). Petit-Mont. rapport de fouille programmée.)
  • ARZON (56). Petit-Mont. rapport de fouille programmée.
  • Joël LECORNEC ++++++ RAPPORT SUR LE SCIENTIFIQUE CAIRN NEOLITHIQUE EN ARZON DU PETIT MONT (MORBIHAN) CAMPAGNE 1979 ++++++ ' '3 WflscripfioD des Afiîjqu/îés PréDisforiques de hfmm Joël LECORNEC Correspondant des Antiquités Préhi stori ques RAPPORT SCIENTIFIQUE
  • SUR LE CAIRN NEOLITHIQUE DU PETIT MONT EN ARZON (MORBIHAN) CAMPAGNE 1979 ++++++ Le cairn du Petit Mont, connu sous le nom de "tumulus du Petit Mont", est situé sur un terrain communal couronnant la pointe du Petit Mont au niveau I.G.N. 36 m, face à la presqu'île de Quiberon et
  • 1865, dès la Tène. Toutefois la présence du dépotoir de la Tène final parmi les êboulis montre que la dégradation du monument était déjà avancée avant la fin de l'indépendance vénète. Annexe. CHANTIER DU ARCHEOLOGIQUE PETIT LA CAMPAGNE 1979 VUE MONT PAR LES FOUILLEURS Notre
  • première vision du cairn du Petit Mont nous amène à nous inquiéter sur la validité de nos prochains travaux. En effet, son visage, portant les rides de plus de cinq millénaires, a été défiguré par la construction de deux "bunkers" lors de la seconde guerre mondiale. Ces bâtiments, faut
  • promettent de revenir l'an prochain redonner vie au Petit Mont, même si pendant quinze jours nous avons souffert des nombreux mètres cubes de terre et pierres déplacés. Karen HOPE, Londres ++++++++++++++++++ de Cairn du Fehr flonf . Arzon (56) TVancb.ee Ësr 1 el- -5able la cbape
  • . foutre de beVon blanc de àoub pierres - TnancViee eV" tàt* 3 . porhé cjlu Ebouvlis iuperiaure jootremenir. TrancWe Esr 3Fa ^ ex die oVu pa.rem€wr. Cairn du Feht" Mont" - AHZCN (SQ) Irancnèe Ouesr 2 - Aire d'argile battue au £>ovwv^e.r d
  • > - Cons^li'dah'on ARZON ( Morbihan ) - Dolmen du Petit-Mont. ARZON (Morbihan) - Dolmen du Petit Mont Dernier pilier, droite du couloir. - 6 oo Cairn du Petit Mfent Arzon- 56 Relevé topographique partiel-Implantation des zones de fouilles 08.1979 5 3 0 6 11 10 ô
  • sup. ca'im é>ol curai'ileu* battu f i ^ 0WA>/M/A vysmm u 11 V t f f ^ %rf?rf»>rrTïïm -^777^ ^» ^77Z> 4f/J r JÏÏ7777777m™ ^* ^ W
  • +- 29 -t- — Cairn du Petit Mont Arzon _ 56 Niveau de réFe reince Déblais fouille Z.Le Roupie 1905 0 1 2M partir de l'entrée de la chamb re. Sable à galets I ■ O" o O o -o O Béfon ^ P,erres roulantes M.U79 Mont couloir f Cairn du Petit Mont _ Arzon (56) E
RAP01538.pdf (QUIMPER (29). les pentes du Mont-Frugy. rapport de diagnostic)
  • QUIMPER (29). les pentes du Mont-Frugy. rapport de diagnostic
  • particulière sur la parcelle cadastrale CE.296 - 1982 nécessite la réalisation d'un sondage archéologique préalable. Situé sur le flanc occidental du Mont-Frugy, le terrain concerné se trouve en effet dans la zone archéologique sensible de la commune de Quimper. Le sondage est confié par
  • l'opération immobilière se situe sur le flanc sud-ouest du Mont-Frugy, A l'ouest, à environ deux-cents mètres, sur le front du plateau, la nécropole bien connue de Creac'h-Maria assure la liaison entre la ville antique et son lieu de culte de Parcar-Groas. Au nord ce sont des vestiges de
  • -romain sur le Mont-Frugy . B.S.A.F. 1876. R.-F. LE MEN : Subterranean chambers at La Tourelle near Quimper, Archives départementales. L. PAPE, 1975 : T.a cité des Qsismes à l'époque mllo-romaine, Thèse de doctorat.
RAP00153.pdf (ARZON (56). le Petit Mont. rapport de fouille programmée annuelle.)
  • ARZON (56). le Petit Mont. rapport de fouille programmée annuelle.
  • PETIT-MONT ARZON _ MORBIHAN. CAMPAGNE 1988. Joël LECORNEC Correspondant Départemental D*"" Antiquités Préhistoriques 2 rue A. flodlra 56000 VANNES Téi. : (97) 63-04-37 GEN ERALITES E T HISTORIQUE. La dixième campagne de fouille s'est déroulée du 1er Août au 20 Août 1988
  • et le Centre de Vacances des P.T.T nous ont sollicité pour donner trois causeries en soirée sur lz thème "Mégalithisme et fouilles au Petit Mont". 0 Petit Mont,Arzon,Morbihan primaire; dolmens; : 10m Plan général du site; B-cairn secondaire; A-cairn C-cairn tertiaire ;S1
  • ,S2,S3- T-tertre prémégalithique; tir détruit. 5 Br-bunker; Bs-poste de Pot- j t Mnn1 . Arynp . Mof hi hqn :Plnn l .p Rouzi c, 1905 ; Lecornec, 1980. PETIT MONT-ARZON -MORBIHAN. Sondage de contrôle dans l'angle N.E du dolmen S1. Démontage du mur construit par Le
  • Rouzic. On distingue un second mur en arrière . PETIT MONT - ARZON - MORBIHAN. Dolmen S1 ; Fragment de dalle dans le bourrage externe N.E de la chambre. PETIT MONT - ARZON - MORBIHAN. Dolmen S1 : Vue arrière du support C2 (plan 1980). A gauche parement externe sud du cairn
  • . Petit Mont, Arzon,Morbihan : Plan du dolmen du cairn B après dégagement des dalles de couverture ;St : stèle . ETUDE DE LA DU DU DESSUS CHAMBRE CAIRN DU DOLMEN SECONDAIRE. Les découvertes récentes de gravures sur la partie supérieure de dalles de couverture de dolmens,nous
  • découvrir une entrée de couloir.De sorte que nous avons repris le dégagement interne du cairn dont on connaît parfaitement les limites;la progression lente nécessitant une reconstruction en arrière du plan de fouille. PETIT MONT - ARZON - MORBIHAN. Dolmen S3,cairn B : Première dalle
  • de couverture de la chambre après dégagement ; amorces de parements à gauche et à droite. Dolmen S3,cairn B : Jonction couloir-chambre. Fragment de stèle gisant derrière les supports N2 et N3. PETIT MONT - ARZON - MORBIHAN. Fragment supérieur de stèle découverte derrière les
  • supports N2 et N3 du couloir du dolmen S3 du cairn B.Photographié après retournement. PETIT MONT - ARZON - MORBIHAN. Vue supérieure du tertre sous-jascent au cairn primaire A ; structure bordière ? Le tertre sous-jascent a pu être suivi,et deux sondages ont été réalisés jusqu'au
  • décor mais esemblent avoir été piquetés dans une période différente. L'interprétation générale n'est guère aisée.Nous serions tenté d'y voir une sorte de hache-charrue mais l'absence de certains éléments de gravure laisse planer un doute. XXX J et.it Mont,Arzon,Morbihan
RAP00351.pdf (MONT-DOL (35). la croisée jouin. rapport de sondage.)
  • MONT-DOL
  • MONT-DOL (35). la croisée jouin. rapport de sondage.
  • J L -RAPPORT DU M O N N I E R 3CI£NT/FIQUF GISEMENT /LL£ 2>U MONT et SUR LA TOUILL£ - DO L VILAINE Sondage S S - I J.L. RAPPORT MONNIER SCIENTIFIQUE DU SUR MONT-DOL LA FOUILLE DU GISEMENT ( I L L E - E T - V I LA I NE ) -+- I - INTRODUCTION Le g i s e
  • trouver chemin Figure 1 Implantation En traits parcelle cadastrale obliques 141 du verts renfermant gisement : la ce partie qui du Mont-Dol ouest subsiste du de la gise- ment. En croisillons fouillée de M. En traits par bleus Sirodot : la p a r t i e et
  • . scientifiques site partie la p r o t e c t i o n comme irrémédiable, qu'imparfaitement. souhaiterait figure et de : terrain entre sujet. 1076 5 m). LE MONT DOL (Ille-et-Vi1 aine) LE MONT DOL (Ille-et-Vilaine)
RAP00147.pdf (ARZON (56). Petit-Mont. rapport de fouille programmée.)
  • ARZON (56). Petit-Mont. rapport de fouille programmée.
  • Cairn Néoli l"hique du Petit Mont. Arzon.56. Travaux 1982. Joël LECORNEC Correspondant de b D'^Antlauifes fre historiques de Bretagne. 1 CAIRN MEGALITHIQUE DU PETIT MONT ARZON - 56640. CAMPAGNE DE FOUILLES I982. La campagne de fouilles I982 s'est déroulée du 2 Août au 21
  • assise- du PeViV tW" Ca(m Ccùnn du ?eh[ Mont"- 4982.. Cairn du Pérît MonV -1962.. fcareme-nr^. Esr, parVie noral Vue â la verhcale des parements A eV2au niveau oVu pérît b\ocKViaus. Cairn du PeM MonV-W re v-n ents N ord .ou ©ah 9 _ Reprise du paremenV inférieur- 10
  • fragments de socles ou buste de personnage caractéristiques du style de REXTUGENOS,potier gaulois de l'Allier dont nous avions déjl rencontré les traces au Petit Mont lors de la campagne I98I. (nP 30' à 37) C - Matériel lithique.(fig.l) Recueilli tant sur la façade Est du monument qu'à
  • culminant du Petit Mont remarquable dans la presqu'ile de Hhuys sans autre relief que ses tumulus1. Peut-être y a—t-il à quelques mètres sous terre une autre chambre.Un habitant de la région ayant aidé à la construction du blockhaus durant la dernière guerre aurait vu la dite chambre
  • cuisinière chef doit s'activer de plus belle devant les fourneaux. Sur le chantier la routine se trouve ponctuée par un bel éboulement,et là haut sur notre Petit Mont nous dégageons moult pierres en suivant les parements au gué de leur fantaisie...Le mur vire-t-il à droite?Vire-t-il à
  • le Petit Mont,font le bilan,échangent leurs idées et leurs espoirs», Nous sommes beaucoup moins nombreux en troisième semaine.Le trou creusé pour la recherche de la dalle de couverture de la seconde chambre devient impressionnant.C'est à la fin de cette troisième semaine que nos
  • jusqu'aux souvenirs de voyages en Irlande,Maroc ou Egypte. Ma conclusion? Elle est très simple : j'ai envie de revenir au Petit Mont l'an prochain,,J'étais venue dans le but de faire quelquechose qui m'était totalement inconnu,dans un lieu inconnu,avec des gens inconnus,je repars avec
  • remercions Mr Lecornec de nous avoir fait connaître le Mégalithisme de Bretagne,1'archéologie française,et de nous avoir permis de prendre part à une expérience aussi agréable et positive que la campagne de fouilles du Petit Mont 1982. Extrait du journal de fouilles.. Le premier jour
  • spéciale à Madame Lecornec pour laquelle nous ne trouvons pas de mots pour exprimer notre gratitude. Enfin nous remercions Mr Lecornec qui nous a fourni l'occasion de perfectionner nos connaissances en nous permettant de participer aux fouilles qu'il dirige au Petit Mont» En espérant
  • nepas avoir trop déçu ceux qui nous ont fait tant confianc Petit Mont,Arzon 14 Août I982 José César Llana Rodriguez Rafaël Penedo Romero. Pig. I s N° I à 6 -céramique carapaniformejn° 7,8,9 -grattoirsjn° 10- éclat retouchéjn*» II - burin sur éclat éoliséj n° 12- lamelle fracturée
  • buste de statuette du style de RSXTUGENOS» 1 ARZON "-* CAIRN DU PETIT MONT 1982 Parements De Façade EST-NORD Echelle 1/20e l ARZOIM CAIRN DU PETIT MONT *' * 'OU. Parements De Façade EST-NORD Echelle 1/20* axe re.ne.re. ARZOIVI - CAIRN DU PETIT MONT 1982 Parements
  • De Façade NORD-OUEST Echelle 1/20° ARZOIM CAIRN DU PETIT MONT 1982 Parements De Façade NORD-OUEST ARZON CAIRN DU PETIT MONT 1982 Parements De Façade SUD-OUESTerSUD Echelle 1/20e SUD-OU EST ef SUD Echelle 1/20" '3 i i ! Limite De Quille 5- ARZON CAIRN DU PETIT
  • MONT 1982 i * Tranchée Sud Profil en Long Echelle 1/20 bis ARZON CAIRN DU PETIT MONT 1982 Tranchée Sud Profil en Long Echelle 1/20
RAP01474.pdf (CHERRUEIX (35). extension du port myticole sur la rive du Biez. rapport de diagnostic)
  • 1. Carte générale de la partie occidentale de la baie du Mont-Saint-Michel (à partir de la carte 1GN 2500è) introduction Le présent rapport fait le bilan de l'opération archéologique conduite lors des travaux d'extension du port mytilicole des communes du Vivier-sur-Mer et de
  • 014 km Couesnon : 1108 km* Guyoult : 69 km Baie du Mont Saint-Michel 500 km2 (50 000 ha) 2 2 .. Baie du Mont Saint-Michel 1 5 km • ' Pointe de Champeaüx } j , v K Pointe du Grouin T. Cancale o . • •• . ï ' ç j i ^ T o j ? Avranches % xêfxlx1:''-' ' Partie lion
  • estuarienne \ Partie estuarienne Mont Saint-Michel Le Vivier s-Mer/ iretagne Estran 240 km (24 000 ha) 2 Polders récents 28 km (2 800 ha) 2 Marais salés 40 km (4 000 ha) 2 Marais de Dol : 120 km (12 000 ha) (marais blanc : 10 500 ha, marais noir : 1 500 ha) 2 Figure 2. La baie du
  • Mont-Saint-Michel. (Publié par J.C. LEFEUVRE, Préface de Baie du Mont-Saint-Michel et marais de Dol ; milieux naturels et peuplements dans le passé, Les Dossiers du CeR.A.A., supplément n°R) CONTEXTE GÉOGRAPHIQUE, GÉOLOGIQUE ET GÉOMORPHOLOGIQUE 1. Présentation générale Le projet
  • d'aménagement portuaire est localisé sur le territoire des communes du Vivier-surMer et de Cherrueix, sur la frange septentrionale du marais de Dol, dans la partie occidentale de la baie du Mont-Saint-Michel (cf. Figure n°l). Les communes du Vivier-sur-Mer et de Cherrueix occupent
  • développement du port du Vivier, a créé une petite zone estuairienne au contact de la Manche. Inscrite depuis 1979 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, la baie du Mont-SaintMichel forme une entité environnementale et géomorphologique remarquable. Sa superficie de 500 km2, sa
  • base de tangue argileuse dans une large zone nord. 2. Evolution géologique et sédimentaire de la baie Le substrat de la baie du Mont-Saint-Michel est formé par des schistes briovériens anciens, et délimité par trois affleurements rocheux culminants à 80 m NGF : gneiss et schistes à
  • 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 \ 4 4 4 Figure 3. Géologie de la baie en 1979 (CALINE, B. - 1982) PONTORSON s ' ' ' / ' / ^Roche intéressées à la formation géologique et sédimentaire de la baie du Mont-Saint-Michel, tant en ce
  • d'après les données de J. Le Rhun (1982) et la photographie aérienne IGN 1993 (BONNOT-COURTOIS & LE VOT, 1995) Les domaines maritimes de la partie occidentale de la baie : La baie du mont-Saint-Michel se divise en trois domaines définis selon leur caractère submersible ou non par les
  • . Le chenal du Vivier : Le biez du Vivier, isolé dans la partie occidentale de la baie du Mont-Saint-Michel, forme un petit complexe estuairien. Bien que la présence de vannes sous le Pont d'Angoulême ait considérablement limité l'apport d'eau douce des quatre cours d'eau
  • plus droit et moins profond sur le moyen-estran (cf. Figure n°5). 8 CONTEXTE ECONOMIQUE A l'exception du port du Vivier-sur-Mer, la rareté des havres de la baie du Mont-SaintMichel, depuis Cancale jusqu'à la Normandie, n'implique pas, loin s'en faut, une inexploitation des
  • Intercommunal mytilicole la Baie du Mont-Saint-Michel. Souvent dénommés la "plus grande forêt de Bretagne" en égard à leurs quelques 300 000 pieux de chêne, les bouchots du Vivier-sur-Mer s'étendent sur 270 km de lignes (cf. Figure n°l). Le cycle d'immersion et d'émersion de chaque ligne ou
  • implantation humaine connue du marais de Dol est attestée par le site du Mont-Dol, qui fit l'objet d'une fouille à la fin du siècle dernier. Le gisement a livré des niveaux du paléolithique moyen et supérieur. C'est à ce jour la seule occupation préhistorique avérée de la baie du Mont-Saint
  • pêcheries fixes en bois reconnues en prospection aérienne dans la partie occidentale de la baie du Mont-Saint-Michel, entre Saint-Méloir-des-Ondes et Cherrueix, restent non datées, la pêcherie de Saint-Jean-le-Thomas, située à une dizaine de kilomètres au nord du Mont-SaintMichel, dans
  • siècle après J.C. 11 3. Période médiévale Evoquer le peuplement médiéval de la partie occidentale de la baie du Mont-Saint-Michel amène obligatoirement à s'intéresser aux caractéristiques physiques et sédimentaires de l'endroit. Implantées entre une grève à la fois providentielle et
  • à la construction d'une digue fermant la partie occidentale de la baie du Mont-Saint-Michel. Si les datations C14 réalisées sur les premiers cordons avancent une création entre 660 et 740 apr. J.C., les premiers travaux d'endiguement, datables du Xlè siècle, semblent avoir été
  • , on signale encore sur les 33 km de digues, 18 km en perré, 5 km en enrochement et 10 km en dune et terre (MEURY et SORRE, 1980). La colonisation du marais : Les phases de peuplement du marais restent encore peu connues. Il semble que le cordon littoral et la région du Mont-Dol forment
  • de dépôts vaseux rapportés par les marées. mesme lorsque la mer monte en sorte qu'elle nentre point dans le marais... Une carte générale de la baie du Mont-Saint-Michel dressée par J.J. Rufflet en 1734 mentionne la présence d'anciennes digues très au Nord, à mi-hauteur entre les
RAP00145.pdf (ARZON (56). Petit-Mont. rapport de fouille programmée.)
  • ARZON (56). Petit-Mont. rapport de fouille programmée.
  • CAIRN NEOLITHIQUE du PetïLMonl" - Arzon, 5664-0. Rapport scienlïFique eiAn nexes. Campagne 1980. Joèl Lecornec Correspondant de la Direction des Antiquités Préhislbrîcjues» de Bretagne. 1 PETIT MONT ARZON - 5664O. CAMPAGNE DE FOUILLES I98O. La campagne de fouilles I98O
  • de recherche sur le cairn du Petit Mont,avec un effectif réduit de fouilleurs,notre objectif étant de faire le bilan de l'étendue des dégâts occasionnés par la construction du blockhauss dans le dolmen central,et de rechercher des structures sur la face ouest du cairn,face assez
  • avions rencontré en 1979 une aire de terre argileuse battue,fera l'objet d'une reconnaissance plus poussée. A Vannes le 20 septembre I98O Joël LECORNEC Correspondant Direction des Antiquités Préhistoriques de Bretagne. ANNEXE. CHANTIER ARCHEOLOGIQUE DU PETIT MONT - ARZON 56640
  • ) furent à tout instant disponibles et firent tout pour que l'on se sente parfaitement chez soi. Si c'est possible j'aimerais revenir au Petit Mont d'Arzon en I98I. KAREN HOPE et SALLY WEBSTER -Université de York,Grande Bretagne. Toutes deux anglaises étudiant respectivement la
  • /X'VnV.Vl 'M////' /- FIG. YIII , Mobilier Gallo-romain, terra nigra ifragment de coupe à décor èuilloché ,n° I28jterra nigra à cordon en relief,n°l29 et 130. Moyen- Age | n° 124 à 127. PIG. IX : Fonds plats divers,Tène final et gallo-romain fèhh Mont- - fozcn 56.640 07. H?80
  • die. Ici resVou-rcxVfovi Le ROUÎU'C. (j9oe) . foirh'e nord die le* crtaYnWre. re&Vée. mhacre. Supporta C3
  • &on des tranchées 1er 2. de 1979. flocage de t>a&e aremen de façade Es h BOrrerniVe' Nord. O7-1980 Ta rem en V de, façoolê Est* Uaîson rromcWes A eh£ de A979. Peftr Mont" , Arzon Tranchée Est-3 - 56 640 07-1980 ^7 Début" du décapage du cairn. I er II = Rembiai germomicjue
  • ^979. fènremenr nH. Blocage de base en cailloute. Zone |jerturbee en bordure sud . (moyen dgej £4- Tranchée Ouest 1 , Extension de lot fouille A975. Rarement n°4. Apparchon du paremenr5 en bordure nord. Ferburbah'on en cuverfe. (moyen - âge) 25. Petil* Mont" . Arzon 56.640 07
  • . - Extrémité supérieure delà zonz d'effondrement ; 9,oo m. PETIT MONT _ARZON MONUMENT CENTRAL. RELEVES 06.1979 . 07.1960. O 1M ^^s—mmm ssmss. 5664-0- CAIRN DU PETIT MONT ARZON -56 Relevé topographique partiel.. Implantation des zones de fouilles 1979 ,,1980 II _ Façade Est
  • " - partie Nord. PETIT MONT Plan dii paremçnt de façade EST 1980 Profil parement de façade 5M sur I axe i i I III - façade Ed", parlïë SueL ! CAIRN DU PETIT MONT Z« TRANCHEE EST 3 1980 £7 r-opa ^ flur conitt rué de. £aisii£s reposa.nr Sur ferre no ire ceneirauie. _ 5. }"5
  • J-ÛW 0 Oû Façade Ouest - tranch i TRaiMCHEE Ouest 1 PaFteivieiut 4 et 5 CAIRN DU_PETIT MONT 1980 U2 Eboulis CAIRIM PU PETIT. MONT 1980
RAP01909.pdf (LILLEMER (35). "le Bas Lejeard". dfs de diagnostic)
  • DIAGNOSTIC Surface du projet d'aménagement : 2805 m Surface diagnostiquée : 2805 m 2 2 Contexte géographique et géologique : La commune de Lillemer (figure 1) est située dans le fond du Marais de Dol. Comme le Mont-Saint-Michel, le Mont-Dol et le Rocher de Tombelaine, Lillemer
RAP01564.pdf (BERRIEN (29). parc régional d'armorique. rapport de prospection thématique)
  • BRIABD J. Laboratoire d'Anthropologie BP. B31 35 RENNES Finistère Monts d'Arrée BERRÎEN • • • * I HISTORIQUE Une des particularités archéologiques des Monts d'Arrée est la présence de nombreux vestiges de l'Age du Bronzes tombes, tumulus, coffres, tombelies. Presque tous
  • . 6 tumulus à Goaselec. coffre à Sainte-Barbe, BOLAZEC Tumulus de Lesnevez» BOTMEUR Coffres et tumulus à Ïy-Rend. BRASPARTS - Tumulus près du Mont-Saint-Michel. BRENNILIS - Groupe de 10 tumulus à Goatmocum. z COLLOREC - tumulus à Kéroué, tumulus à Kergloff, tumulus à
  • des tumulus. IV - PARC REGIONAL L j ARMORIQUE. L'implantation prochaine d'un parc naturel dans la région des Monts d*Arrée (Parc Régional d'Armorique)» rend nécessaire cette campagne de prospection et de sondages. En effet» dès que les structures de ce parc seront en place, une
  • puissants. E^pI^S DE| MB MONTS D»ARRES 1 - Tumulus de Goarem an Duchen, COLLOREC. 2 - Inférieur d'une tombe de l'Age du Bronze anciennement fouillée, réouverte en 1955. Plateau du Norohou LQQUEFFRET 3 - Petit coffre à six dalles (la dalle de couverture s été enlevée). Découvert I
  • frédudon-le Moine.BERRIEÏ p'^ Nord ^ ^ „^ *0 "X _ * . La Peuillee « Berrien - "Botmeur &î • Bôlazec 'LeHuelgoat .X Brûlis * ^ . • ,Lannedern **x Œ ÏOouyé A • /©ollorec >^** 20 Km • Kergloff . -r- Localisation des principaux tumulus de la région des Monts d'Arrêt
  • (d'après P. Du Chatellier). Laboratoire d'.anxnropologie Faculté des ocierices BP B 31 35 RENHES J. BRIARD Chargé de Recherche Finistère honts d'Arrée BERRIEîT •3-0 are m G-oasven Réf. F A Rauuort sur la çaap_agne de fouilles des Monts d'Arrée, année 1968 /2 1490 I. ±sut e
  • inzisions. 6: fragment de rebord d'un êcand vase caréné ayant de 25 à 30 cm de diamètre à l'ouverture. BEERIEH. Campagne de prospection des Monts d'Arrée 1968. 9o Tumulus du groupe ouest de Kerampeulven N° I. 10. Vue rapprochée du même tumulus de Serampeulven. g If , BEERIEN
RAP02326.pdf ((35). les sites paléolithiques en Ille-et-Vilaine. éléments pour une réflexion sur l'étude et la protection des gisements. rapport d'étude)
  • -Brieuc dans les Côtes-d'Armor (type 2), ne se rencontrent plus, de même que les occupations au pied de chaos rocheux ayant pu servir d'abris (type 4). Le type 3, abri en pied de falaise rocheuse, se rencontre à deux reprises, sur les sites de Grainfollet (Saint-Suhac) et du Mont-Dol
  • seul site Moustérien de type Ferrassie actuellement connu en Bretagne, à savoir le gisement du Mont-Dol (Monnier, 1990). L'importance du Paléohthique inférieur est moindre que celle observée dans le Morbihan et confirme ce qui apparaissait déjà sur le littoral des Côtesd'Armor
  • , dans le fond de la Baie du Mont- Saint-Michel (cf. Carte de répartition des sites du Paléohthique de l'Ule-et-Vilaine). L'urbanisation de la côte entre l'embouchure de la Rance et Cancale limite cependant les possibilités de conservation de sites en position stratigraphique et
  • , se compose d'une quarantaine de pièces comprenant entre autres 4 nucléus, 2 raclons, 1 biface, des fragments de lames et des débris et éclats divers. Les pièces évoquent indéniablement un Moustérien de tradition Acheuléenne du type du Bois-du-Rocher. LE MONT-DOL La Croisée Jouin
  • (cimetière). 35 186 001 AP X=297,500.Y=1 104,830 Cadastre; 1952, R/140, 14 1,142, 158 CAM FAP SOL MTF Site avéré. Propriété privée et état. Le gisement majeur du Mont-Dol est connu de longue date et doit sa célébrité aux longues polémiques qu'il a suscité au siècle dernier et à la
  • richesse de son mobilier (industrie Uthique, ossements). Le Mont-Dol est un ancien îlot de la baie du Mont-SaintMicheL dominant aujourd'hui le marais de Dol d'une cinquantaine de mètre (carte 8). Plusieurs campagnes de fouilles ont été menées sur le site depuis le 19ème siècle (Sirodot
  • FAP PAM Indice de site. Propriété privée. Au nord du Mont-Dol (carte 8), c'est-à-dire à l'opposé du gisement majeur décrit ci-dessus, a été ramassée une petite série Hthique comprenant entre autres un racloir simple convexe sur éclat cortical de silex, un éclat à dos cortical un
  • éclat cassé patiné et divers débris de silex, l'ensemble étant attribuable au Paléolithique moyen. En l'absence de pièces caractéristiques, il reste cependant difficile de rapprocher cette découverte du site principal du Mont-Dol. MONTOURS Château de Bonteville. 35 191 001 AP X
  • racloirs simples et des couteaux à dos naturel (fig. 20) (Monnier, 1980; Gallien, 1992). 14 Le Mont-Marin. 35 228 017 X=278,500.Y=1 109,400 Cadastre; domaine public maritime OBJ FVA IM) Indice de site. Estran. Juste au sud de la Pointe de Cancaval (carte 4), l'estran de l'anse de
  • site. Estran et falaise. Au sud du promontoire du Mont-Gareau, sur la rive droite de la Rance, s'ouvre une large anse offrant de belles conditions d'abris. Un biface de type Bois-duRocher a été récolté juste au sud du Mont-Gareau mais c'est surtout au sud de l'anse qu'un indice de
  • -Brôrup dans le site moustérien du Mont-Dol (Dle-et-Vilaine). Bull. Ass. Française Et. Quaternaire, 47, 95-98. GALLIEN F., 1992 - Les industries lithiques du Paléolithique moyen; la Rance et la Manche. Mémoire de maîtrise, Unfv. Rennes 2, 69 p. GIOT P.R., 1969 - informations
  • Mont-Dol (Dle-et-Vilaine). In : L. Langouët et M. T. Morzadec-Kerfourn (dir), Baie du Mont-Saint-Michel et marais de Dol, milieux naturels et peuplements dans le passé. Centre Régional d'Archéologie d'Alet, SaintMalo, 3-26. SEMONET P., & MONNIER J.L., 1991 - Approche paléo
  • -écologique et taphonomique de la grande faune du gisement moustérien du Mont-Dol (Dle-et-Vilaine, France). Quaternaire, 2, 515. SERODOT S., 1873 - Conférence sur les fouhles exécutées au Mont-Dol (Die- et-Vilaine) en 1872. Mém. Soc. Emul. Côtes-du-Nord, 11, 59-108. VAN VI IET-LANOI B