Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

1 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03323.pdf (LANLEFF (22). Le Bourg. Rapport de diagnostic)
  • LANLEFF (22). Le Bourg. Rapport de diagnostic
  • LE BOULANGER Françoise
  • Sujets et thèmes Parcellaire Fosse Foyer Le projet d’infrastructures d’assainissement auprès de l’église romane de Lanleff a conduit le SRA Bretagne à prescrire une opération de diagnostic sur une emprise de 1 500 m² réalisée en juillet 2016. Quelques vestiges mis en place à
  • .a. 2.2.2.b. La tranchée 3 Les données archéologiques Le mobilier céramique (F. Labaune-Jean) La tranchée 4 Les données archéologiques Le mobilier céramique (F. Labaune-Jean) 47 3. Conclusion 49 4 Sources et bibliographie 4.1 4.2 Sources Bibliographie Inventaires techniques 53
  • ) __________________________ Références cadastrales Commune Lanleff Année Section et parcelle(s) Section B : parcelles 437, 442, 325p Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement __________________________ Propriétaire du terrain Mairie __________________________ Références de
  • 37 rue du Bignon CS 67737 37577 Cesson-Sévigné ___________________ Dates d’intervention sur le terrain Du 04/07/2016 au 08/07/2016 Surface de l’emprise 1500 m² Surface décapée : 164,66 m², soit 12% de la surface totale Niveau d’apparition des vestiges De 0,30m à 1,60m 8 MOTS
  • la fin du Moyen Âge ou du début de la période moderne. Il est difficile de proposer ici des datations précises et des déterminations de provenance pour les tessons mis au jour, faute de connaissances approfondies sur la production céramique, validées par des fouilles et des
  • contextes chronologiquement fiables. Les structures découvertes dans les tranchées de diagnostic correspondent à des fosses, quelques trous de poteau, une structure de combustion, des fossés. Ce sont des vestiges que l’on trouve ailleurs sur des sites d’habitat rural du Moyen Âge
  • naturel des eaux de toutes sortes du village vers la rivière. Les travaux d’assainissement évoqués plus haut ont pour but de supprimer les risques de débordement et de pollution. 24 Fig. 1 : situation topographique du diagnostic archéologique sur la carte IGN au 1/25 000e, année
  • massifs, gris-beige, et de pélites (siltites) en lits sombres se délitant aisément » (Egal 1995 : 47). 1.3 Contexte historique : état des connaissances L’ancienne église Notre-Dame a généré une abondante littérature. Des articles récents écrits par P. Guigon font le point sur la somme
  • de documents (écrits, dessins, photographies) produits sur ce monument depuis la période moderne (Guigon 2013 ; Guigon 2015 ; Guigon 2016). Le plan circulaire de l’édifice a suscité de nombreuses interprétations sur la fonction et la datation de l’édifice. Dans le premier tiers
  • haut, la gravure montre les ruines de la rotonde et les constructions ajoutées à l’époque moderne (Guigon 2015 : 123). Entre 1673 et 1762, le sous-sol de la rotonde va accueillir 49 inhumations (Guigon 2015 : 100). L’identité des défunts inscrite dans les registres paroissiaux
  • aucune fouille récente n’est réalisée. 1.4 Conditions de réalisation de l’opération archéologique L’intervention sur le terrain, s’est déroulée du 4 au 8 juillet 2016, soit un total de 5 jours ouvrés. En accord avec le Service Régional de l’Archéologie, il a été décidé de ne pas
  • d’opération. Les figures ont été mises au propre par Patrick Pihuit, dessinateur. Françoise Labaune-Jean, céramologue, a étudié et dessiné le mobilier céramique. 30 Fig. 6 : les tranchées de diagnostic reportées sur le fond cadastral actuel (P. Pihuit). 31 Fig. 7 : les
  • tranchées de diagnostic reportées sur le fond cadastral de 1833 (P. Pihuit). 32 33 2. Les résultats du diagnostic Les quatre tranchées ouvertes ont chacune livré des creusements et des indices de la vie quotidienne, allant de la deuxième moitié du Moyen Âge jusqu’à nos jours. 2.1
  • . Là où le terrain est le plus pentu, le sol a été partiellement stabilisé et nivelé avec le dépôt de cailloux sur une épaisseur de 40 cm. La terre végétale, retirée avant la dépose des blocs, a ensuite été remise. Cette intervention est visible dans le tiers nord de la tranchée
  • pas sur la fonction ou la datation de l’abandon de ces structures. Un seul fragment de céramique, un bord, a été découvert à leur niveau. Il provient d’une structure récente (3.5), dont le fond entame très superficiellement le sommet du comblement de 3.4. Le fragment de pot
  • datations précises et des déterminations de provenance pour les tessons mis au jour, faute de connaissances approfondies sur la production céramique, validées par des fouilles et des contextes chronologiquement fiables (toutes les données sur le secteur reposent sur les études d’archives
  • complétées de quelques prospections anciennes ; Le Bozec 2002 et Fichet de Clairfontaine 1996). Les tessons se caractérisent par une grande homogénéité, témoin d’un approvisionnement unique et certainement local. L’aspect des pâtes se rapproche des observations faites sur le secteur et
  • différences par rapport aux pâtes employées, le corpus de formes retrouvées ici présente des correspondances typologiques avec les lots de céramiques mis au jour sur les sites de Plouedern-Leslouc’h (Labaune-Jean 2013) et Ploulec’h-Yaudet (Cunliffe, Galliou 2007). Ces sites permettent de
  • quotidienne, avec des pots servant à la conservation ou à la cuisson des denrées. 48 La superficie restreinte de l’emprise à explorer et les contraintes techniques qui ont conditionné l’implantation et l’ouverture des tranchées ne permettent pas de faire des suppositions sur l’extension
  • la Société d’Emulation des Côtes d’Armor, tome 143, 2015, p.77-153. Guigon 2016 (à paraître) GUIGON (P.) – Les sources d’archives sur le « temple » de Lanleff, Bulletin et Mémoires de la Société d’Emulation des Côtes d’Armor. Labaune-Jean 2013 LABAUNE-JEAN (Fr.) – Etude de la