Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

1663 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03194.pdf ((29). Rapport de prospection archéologique et inventaire des stèles de l'âge du Fer en Cornouaille. Rapport de PT 2015)
  • pétro-structurale du massif source : l'orthogneiss ordovicien de Nizon (Massif Armoricain)…………………….…-374-1 Problématique, méthodologie et moyens mis en œuvre……………………..-374-2 Principaux enseignements (extraits du mémoire de master 2 de Nicolas MOLON
  • s’appuie sur la documentation du Centre départemental de l’archéologie du Finistère. Cette structure archive, depuis 1983, toutes les informations archéologiques concernant le département. Elles sont classées par commune. Les sources écrites comprennent aussi bien des photocopies
  • . 997. KRUTA, 2000, p. 827). Aussi dans le cadre de cet inventaire, il nous est apparu nécessaire d’en préciser la définition. Sa formulation est provisoire et demandera, sans nul doute, à être affinée, même si elle est la confrontation de plusieurs sources et découle de
  • statistiques et d’analyses spatiales (confrontant des données multi-sources au moyen de l’espace cartographique du SIG). Ce rapport en dresse donc le constat. 3-2 Définir une typologie des stèles 3-2-1 Structuration du tableur « BdDSteles » Dans le cadre de cette prospection/inventaire, des
RAP01316.pdf (FINISTÈRE (29). mésolithique en Finistère. rapport de prospection thématique)
  • , que nous avançons quelques hypothèses concernant l'étalement des chaînes opératoires dans l'espace à partir des fréquences des différents produits de débitage dans les séries plus ou moins éloignées des sources de matières premières : blocs et gros débitage à proximité des zones
  • ), Rochigou (Ile de Batz) comme sites de l'intérieur (fig.8), à la frange de la pénétration car, malgré leur situation aujourd'hui côtière, ils présentent toutes les caractéristiques de sites très éloignés des sources de matière première, avec des objets illustrant les phases les plus
  • , là où la prospection a été suffisamment serrée pour les mettre en évidence. C'est sans doute la seule façon de comprendre l'incohérence apparente présentée par des sites aujourd'hui côtiers offrant toutes les caractéristiques de sites éloignés des sources de silex, alors que des
  • d'acquérir au moins un site-type de chaque catégorie pour chaque matériau de substitution du silex. Enfin, l'exemple des ultramylonites de Mikaël permet d'illustrer un autre aspect du modèle en ce qui concerne la notion de distance par rapport aux sources de matériau. Mais il s'agit là
RAP03746 (PLESDER (35). Pilleverte : Un atelier Gallo-Romain de production massive de fer du grand ouest.Rapport de Fouille)
  • dépôt de matériaux de construction provenant, selon toute vraisemblance, du démantèlement de l’atelier luimême. Une ouverture en open area d’un secteur incluant le bas fourneau a permis la mise au jour en 2011 d’un grand bâtiment sur poteaux (15 x 7 m), là où l’on pressentait un
RAP03449 ((56). Autour du Golfe du Morbihan, les landes de Lanvaux et le sud de la vallée de la Vilaine. Rapport de PD 2016)
  • , No. 1. GRASS Development Team, 2012, Geographic Resources Analysis Support System (GRASS) Software, Version 6.4.2. Open Source Geospatial Foundation. QGIS Development Team, 2014. QGIS Geographic Information System. Open Source Geospatial Foundation Project. http://qgis.osgeo.org
  • confirmée par un aveu de 1414 où il est mentionné l’ancien château du Closne. Ces photographies aériennes constituent de plus une source d’informations sur des sites déjà répertoriés à la carte archéologique. Si elles ne fournissent pas systématiquement des éléments nouveaux, elles
  • argileux dans la constitution des tumuli. Dans la zone littorale, les données du Lidar 56 (source : DDTM 56) ont également été consultées à l’aide du logiciel QGIS, avec traitement en ombrage des dalles. Des reliefs ont aussi été détectés et confrontés avec les clichés aériens. Ensuite
RAP00568.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • was used as a dump , such that a ridge or mound was -formed (context 2); the trench opened (T36) was too small to establish the character o-f this dump, but it indicates the continued existence of a nearby settlement. The sise of the dump, and the character and relatively small amount
  • , i.e. with hand too] s and a 5/1 sample kept for sieving to check recovery rates. In ail 173 working days were spent here, with an average team of 6. Trenches 32 and 38 Although the area opened was very small it revealed a séries o-f structural and floor levels, associated
  • as a whole. Fabric 1 was therefore by far the most common fabric. Prior to thèse excavations it had been regarded as the most commonly used fabric for cooking wares. The excellent préservation has however clearly demonstrated that it was also used for table wares. Open bowls and jugs
  • 5, an orange ware, was found in jug and bowl forms. The forms of cooking ware are similar to those found on médiéval sites excavated in the Landes de Lanvaux (André 1974). The most common type of rim (34 examples) is that of the gai etti er e; other open bowl forms were comparati
RAP01393.pdf ((29). embouchure de l'Odet)
  • types de pollens sont déterminants -. L'analyse anthracologique des charbons du niveau du pavage inférieur de la chambre centrale est aussi intéressante, et en comparaison avec les pollens, montre l'apport du bois. (2) je vois la source de la confusion, votre dessin n°21 ne provient
  • Plabennec et ses environs, exploitant méthodiquement la typologie de localisation en explorant le voisinage des sources, et je les remercie bien vivement de leur collaboration à ce programme. L'étude du matériel n'étant pas achevée, il est difficile de tirer des conclusions globales de
  • site est éloigné de la source de matière première, nous avons à faire à des objets très élaborés, beaux éclats et surtout deux armatures du Néolithique. Aucun tesson de poterie ne figure dans la vitrine étudiée. La conclusion serait qu'un petit campement du Mésolithique final
RAP03364.pdf (PLOUGASTEL-DAOULAS (29). Le Rocher de l'Impératrice. Rapport de FP 2014-2016)
  • de Brest. L’obtention de datations radiocarbones (les premières pour le Tardiglaciaire de Bretagne), place l’occupation azilienne entre 13000 et 12000 cal. BC, soit dans le GIS-1e (Bølling). Plusieurs indices participent à faire de ce site une petite occupation fréquentée à
  • an dalc'hidigezh azilian etre 13000 ha 12000 cal.BC, pe er GIS-1e (Bølling) a drugarez d'an amzeriadur radiokarbon. Merkoù niverus a ziskouez eo bet annezet ha pleustret al lec'h-se meur a wech gant strolladoù bihan a chaseourien a chome eno e-pad prantadoù berr evit an hemolc'herezh hepken. Ar
  • occupied during the Early Azilian. The obtaining of radiocarbon dates (the first ones for the Lateglacial of Brittany) places the Azilian occupations between 13000 and 12000 cal. BC, that is to say during the GIS-1e (Bølling). Several evidences suggest this site to be the result
  • l’Azilien récent (GI-1cba). Contrairement au Bassin parisien, notamment du fait de l’absence de datations absolues et de gisements stratifiés, il n’a pas été possible à l’époque de développer la question d’une éventuelle sériation de la phase récente de l’Azilien. La phase terminale
  • , datée de la toute fin du GI-1 et même du début du GS1, et mise en évidence sur le site du Closeau (Hauts-de-Seine ; Bodu et Valentin, 1997) ou encore dans les Pyrénées (Fat Cheung et al., 2014), est ainsi encore inconnue dans l’Ouest de la France. Certains critères qualitatifs du
  • Valentin, 1997 ; Valentin, 2008 ; Naudinot, 2010 ; Mevel, 2013). On assiste ainsi à une simplification et à une baisse de normalisation graduelle des objectifs et des méthodes de production lithique au cours du GIS-1. En parallèle de ces changements qui touchent le sous-système
RAP03345.pdf (QUIBERON (56). Beg-er-Vil : Un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport de FP)
  • Bordelann, à Belle-Île (Marchand et Musch, 2013). Ce rapprochement typo-technologique évident permet d’ouvrir la question cruciale de la navigation à cette période (Marchand, 2013). L’habitat de pleinair de Bordelann est installé à proximité d’une source, en tête d’un vallon de la « côte
RAP03576_1 ((22) (35). Prospection inventaire Nord de la haute-bretagne. Rapport de PI 2017)
  • . Cette année le report sur les plans cadastraux pour les enclos a été fait en utilisant le redressement numérique des clichés. Ceux-ci ont été réalisés avec le logiciel en open source QGIS avec la fonction projective. Les traces sombres, probablement fossoyées ont été représentées en
  • systématiquement consultées pour les enclos nouvellement recensés. Le reste de la documentation est questionné de manière aléatoire. Les données collectées sont jointes aux dossiers sous forme de photo ou de mention de source suivant l’importance des données. Enfin la prospection proprement
  • interprétation précise du site: Topographie élargie, phytoarchéologie, relevé lapidaire, prospection pédestre et analyse des sources documentaires en s’appuyant sur l’invenstissement des membres bénévoles de l’APPAC et du Ce.R.A.A. encadrés par les référens, archéologues du Ce.R.A.A. (Confère
  • Grotte, abri, souterrain Géologie NON CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE Année de la découverte Circonstance de la découverte 12/07/2017 prospection aérienne Immergé Géomorphologie En élévation : OUI NON Inventeur/informateur Catherine Bizien-Jaglin SOURCES :(mentionner documents
  • Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain Géologie NON CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE Année de la découverte Circonstance de la découverte 12/07/2017 prospection aérienne Immergé Géomorphologie En élévation : OUI NON Inventeur/informateur Catherine Bizien-Jaglin SOURCES :(mentionner
  • Immergé Géologie NON CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE Année de la découverte Circonstance de la découverte 12/07/2017 prospection aérienne Géomorphologie En élévation : OUI NON Inventeur/informateur Catherine Bizien-Jaglin SOURCES :(mentionner documents bibliographiques, archives
  • précise du site: Topographie élargie, phytoarchéologie, relevé lapidaire, prospection pédestre et analyse des sources documentaires. Confère le document en annexe. A ce jour, ce projet est en cours dans le cadre du programme de prospection-Inventaire du Nord de la haute-Bretagne. Un
  • Torché) SOURCES :(mentionner documents bibliographiques, archives, cartes, plans, photographies etc…) : notice pages concernées Cliché Ce.R.A.A., (C. Bizien-Jaglin, Paul Lagarrigue, Jacques Bansard, Jacques Torché) Ogée, 1845 - Dictionnaire historique et géographique de la province
  • Circonstance de la découverte 12/07/2017 prospection aérienne Immergé Géomorphologie En élévation : OUI NON Inventeur/informateur Catherine Bizien-Jaglin SOURCES :(mentionner documents bibliographiques, archives, cartes, plans, photographies etc…) : notice Cliché Catherine Bizien
  • CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE Année de la découverte Circonstance de la découverte 12/07/2017 prospection aérienne Immergé Géomorphologie En élévation : OUI NON Inventeur/informateur Catherine Bizien-Jaglin SOURCES :(mentionner documents bibliographiques, archives, cartes, plans
  • Th. Huck et D. Gillet SOURCES :(mentionner documents bibliographiques, archives, cartes, plans, photographies etc…) : notice Cliché Th. Huck et D. Gillet n° du 26-02-2017 pages concernées Bizien-Jaglin Catherine, 2012 - Chronique de prospection archéologique dans le Nord de la
  • aérienne Immergé Géomorphologie En élévation : OUI NON Inventeur/informateur C. Bizien-Jaglin SOURCES :(mentionner documents bibliographiques, archives, cartes, plans, photographies etc…) : notice Cliché C. Bizien-Jaglin n°5616 du 13/06/2017 pages concernées Commentaire général
RAP03284.pdf (éléments pour une nouvelle approche de l'âge du Bronze en Bretagne ; le cadre chronologique et les formes de l'habitat. Rapport de PCR 2015)
RAP01961.pdf (bassin occidental de la Vilaine et centre Bretagne. rapport de prospection inventaire)
  • des bâtiments agricoles... » Fig. 14 - Illifaut (22). La Ville Aumont. Bel ensemble d'enclos menacé par la possible extension des carrières de sable pliocène ! 15 1. IWednesday 08,00-09,30 Regislration/lnscription 09,30-10,30 ...■
  • information System 17,00-17,30 J. Miaidun, I. Mirkowska & W. Raczkowski D. Korobov 17,30-18,00 J. Haigh -rom photographs to maps; a collaborative development 15,00-15,30 Ancient lines in the landscape: the use of GIS and aerial photography for the study of ancient roads and field
  • Systems in Flanders. The intégration of aerial photography and GIS in the Potenza Valley Survey (Italy) ADABweb - Base de données archéologiques sur l'inlranet du pays fédéral allemand Niedersachsen (Basse-Saxe) Vlapping the Médiéval agricultural traces with help of GIS and aerial
  • 17,00-17,30 M. Ziolkowski Photographie aérienne et satélitaire et prospection archéologique dans les Andes Centrales. 17,30-18,00 Final considérations - B. Bewley & J. Bourgeois S. Aleksejchouk 3D GIS in archaeology (Comprehensive approach in reconstruction of archaeological
RAP00699.pdf ((22). évaluation de l'état de conservation du patrimoine archéologique inscrit ou classé au titre de la loi de 1913 dans le département des Côtes-d'Armor)
  • locales compte-tenu de la répartition géographique de ces documents dans le département 17 PRINCIPALES SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES LA CHENELLIÈRE, 1880 : G. de la CHENELLIÈRE, Inventaire des monuments mégalithiques compris dans les Côtes-du-Nord, dans Bulletin de la Société
  • ). Environnement, état des lieux : Monument enclavé dans une prairie à 10 m du talus nord de la parcelle et 100 m de la route . Impact de la fréquentation, part icul ière . Sources : La Chénellière, ;- Gaultier du Mottay, I, dégradations : Aucune remarque 1880, 1885, p. 95 ;- Harmois, p
  • granit affleurent du sol. Impact de la fréquentation, particul ière . Sources Mottay, dégradations : Inv. La Chénellière, I, 1885, p. 177. 1880, p. : 133 Pas de remarque ; - Gaultier du I KERGOFF \ LESTAUREL 0 m ,0 ° Boquého B3 - 1982 BOQUEHO Menhirs de
  • labourée. Le monument est colonisé par une végétation, jeune, de genêts, ajoncs et f ougères . Impact de la fréquentation, dégradations : La fréquentation du site est matérialisée par une sente couronnant le sommet, sans action érosive notable. Sources : La Chénelliere, ;- Gaultier du
  • talus contre lequel était adossé le site a été nivelé sans dommage pour le m onu m e n 1 . Sources : Gai lia Préhistoire, 18, 2, 1975, p. 512 X?" Kstlid J'" \U sais d?/ '. '(,7 „•> .... »- ■-' »'
  • recouvert de lierre. Impact de la fréquentation, dégradations : La friche en question sert de dépotoir ! La chute d 'un arbre (lors de la tempête d'octobre 1987 ?) a créé une vaste fosse au sud, au pied du menhir. Sources : inv. Harmois, 1910, p. 168 ;- Gaultier du Mottay, 1885, p. 131
  • peu "fréquenté". Sources : Inv. Harmois, 1910, p. 167 ;- Gaultier du Mottay, 1885, p. 131 ;- La Chénellière, 1880, p. 103 et 147. I, CANIHUEL Menhir de Goresto 4 7 Dénomination : CARNOET - Les j tumuius ue Autre lieu-dit ou appellation : Classement : M. H. 3-11-1971
  • des talus ne semble pas avoir eu d'incidence sur le site à l'exception peut-être de T2 où le sommet semble avoir été légèrement écrêté. Sources : Mémoire J.-Y. Tinevez, 1981, p. 37. II Tumulus de Trélan III 8 Dénomination : CAuKhL - bes deux Mennirs de Autre lieu-dit ou
  • gisent toujours à demis enfouis sous la végétation contre le talus séparant les parcelles 41 et 40. Sources : II, 1885, La Chénellière, p. 525. 1884, p. 25 ;- Gaultier du Mottay, CAUREL BELAIR A1-1987 8 U m j î i i 200 201 202 203 2C» 9 Dénomination : ERQUY
  • une profondeur de 0,20 m, laissant apparaître des pierrailles, dégradation datant vraisemblablement de l'année écoulée. Sources : Inv. La Chénelière, 1880, p. 139. I I ittn ititttnilicnèl 5.30 g. MS . I-, 5-117 10 Dénomination : GLOMEL - Menhir de Autre lieu-dit
  • où ] 'on accède par un sentier. Impact de la fréquentation, dégradations : Monument célèbre, fréquenté par de nombreux touristes en été, sans incidence notable sur le site. Sources : La Chénellière, ;- Gaultier du Mottay, I, 1880, 1885, p. 102 ;- H a mois', p. 113. 1910, p
  • , dégradations : Aucune remarque à formuler si ce n'est que les éventuelles menaces redoutées suite à l'exploitation forestière ne se sont pas concrétisées. Sources : 1910. Ï . . i 5 Gaultier du Mottay, 8 1, 18 8 5. p. 113 ; - Harmois, 221 . C> I \ . 227 Rescosliou S'-Lubin 1
  • boisée" a été "éradiquée" au bulldozer ! Sources p. 159 . : Gaultier du Mottay, I, 1885, p. 113 ;- Harmois, 1910, 14 Dénomination : QUITTE. - Menhir de "La Pierre Longue" Autre lieu—dit ou appellation : Fauvelais ; La Bourdonnais. Classement : M. H. Lambert
  • : Aucune remarque à Sources : La chénellière, 1880, p. 95 ;- Harmois, 1909, p. 12 ;Gaultier du Mottay, II, 1885, p. 406 ;- Gallia Préhistoire, 20, 1977, 2, p. 407. 1079 5352 1078 535' 1077 5350 1076 5349 1075 $3*8 107* 5347 1073 »4i 1072 ÏM/y GUITTE Menhir la
  • la D.A.P.B. en 1965 et reformulé en 1970. Il n'a jusqu'à présent pas ete suivi u eiiet. Impact de la fréquentation, dégradations : Monument visité, sans incidence notable. Sources : La Chénellière, 1880, p. 107 ;- Harmois, 1912, p. 206 ;- Gaultier du Mottay, II, 1885, p. 286
  • commune de la lande où gît l'allée couverte. Sources : Gaultier du Mottay, Chénellière, 1880, p. 135. I, 1885, p. 239 ;- La ; ; ■ • . ^WBÊm \ 17 Dénomination : LAMBALLE - TREGOMAR - Menhir de "Guihallon". Autre lien—dit ou appellation : Hussonaie . Classement : M. H
RAP01245.pdf (CRÉHEN (22). château du Guildo. rapport de fouille programmée)
  • des charges établi préalablement à cette étude prévoyait la réalistion des points suivants : - Un inventaire des sources écrites concernant le site. - Un inventaire du mobilier mis au jour lors des travaux de dégagement, dans le cadre de l'inventaire des collections archéologiques
  • l'université de Rennes II, stagiaire. —I 264 1— 266 264 267 266 268 267 268 0.9 © St-Jacut-de-la-Mer BAIE DE — —r -• " L' A R G U E N 0 N c.2« BAIE DE LANCIEUX 48° 36'3 " 54.00 gi -i- ' ^5es Bnanlais H/' ... i» I wimmm ' WÊSm iAHSSOTVE F ' ' 1109H 2407H
  • U06H 2404- FIGURE 1 / localisation du site carte I.G.N. 1/25 000e 3 ETUDE DOCUMENTAIRE Une étude documentaire a été réalisée durant le mois de juin par F. Tournier. Ce travail, dont les résultats sont exposés en annexe, ne visait pas à l'étude proprement dite des sources
  • des sources disponibles. Seule la bibliographie a pu être traitée de façon exhaustive. Parmi les 54 titres recensés, la plupart n'évoquent le château que par de courtes mentions. Ils ne s'intéressent le plus souvent qu'à l'histoire événementielle, et une bonne part ne concerne que
  • Guildo, les sources que leurs auteurs ont été amenés à consulter ne sont pas toujours citées, ce qui rend leur utilisation délicate. Toutefois, l'étude réalisée par Hugues de la Touche constitue une base relativement solide pour armer une première réflexion sur l'histoire de la
RAP01621.pdf ((29). évaluation sur l'état de conservation du patrimoine archéologique classé ou inscrit au titre de la loi de 1913 sur les m.h. rapport d'étude documentaire.)
  • visibles côté chemin. D'autre part, un passage par-dessus le talus af fouille légèrement deux piliers. Divers Sources : Monument : sans doute vierge de toute Flagelle, 1877, p. 3. Du Chateliier, 1907, p. 343. fouille. Dénomination : BANNALEC - ALLEE COUVERTE DE KERMAOUT , y
  • un talus bordant le chemin. A son extrémité est, le muretin de soutènement du talus est en voie d ' éboulement . Arbres et arbustes colonisent le monument. Impact de la fréquentation, Divers Sources dégradations : : Flagelle, 18 77, p. 3, Du Châtellier, 1907, p. 343-344
  • . Impact de la fréquentation, dégradations Divers : Autrefois sous un tas de fumier, aujourd'hui bien repecté ! Sources : Flagelle, 1877, p. 3. Du Châtellier, 1907, p. 343. : Aucune remarque. le monument est Dénomination : BENODET - MENHIR DU POULQUER Autre lieu-dit ou
  • (M. Meuhnart ) n'a pas encore d'acquéreur pour ce lot. Sources : Du Châtellier, 1907, p. 269. n° : 29 008 001 AP Dénomination : BEUZEC-CAP-SIZUN - Menhir de Luguenez. Autre lieu -dit ou appellation : Luguenès. Classement : M. H. du 10-01-1924. Références cadastrales : Parc
  • menhir est envahi par la lande . Impact de la fréquentation, dégradations : aucune remarque. Divers : Sources : Du Châtellier (1907), p. 286. / BEUZEC-CAP SIZUN ZD 1981 53 / \ \ \ 5Z \ / 107 / / / / / 106 103 104- 106 i 102 L 105 101 109 98 99 110 100 97 LUGUENEZ
  • prairies. Colonisation de la base des piliers par la végétation de landes. Impact de la fréquentation, dégradations : visité, incidence notable sur le monument. Divers : fouillé en 1879. Sources : Du Châtellier (1907), p. 286. sans L«vé> jtéféoropogrwiliqi»! •«'«ni coinplelél tur
  • sujet aux fouilles clandestines, le site semble aujourd'hui respecté. Pas d'incidence visible de la fréquentation touristique. Divers : Sources : Bertrand, p. 164. Du Châtellier (1907), p. 287. Wheeler et Richardson (1957), p. 108. t à BEUZEC-CAP SIZUN Caî/tel-coz ZE 1981 n
  • Environnement, état des lieux : les blocs gisent dans la lande . Impact de fréquentation, dégradations : aucune remarque particulière sinon un projet de Musée des légendes non loin de l'alignement (Chambre de Commerce et d'Industrie de Morlaix). Divers : Sources : Bachelot de la Pylaie (1850
  • . Impact de fréquentation, dégradations : aucune remarque part icul i ère . Divers : Sources : Du Châtellier (1907), p. 142. GO s; ^s ! . v /V h - s/i Toullou ' / Mentoul 'Keréaé ifTiïw, Unveuiki y -iMinoii êlJCltmiïeA n° : 29 022 001 AP Dénomination : CAMARET - Alignement
  • . Divers : Sources : Du Chatellier (1907), p. 183. 1 Pointe du Touïmguet^*— 'e Toulinguet Tas de Pois-Ouesf ftH ^3 _02#-0 0*_ n° : à attribuer Dénomination : CLEDEN-CAP-SIZUN - Oppidum gaulois de Castelmeur. Autre lieu -dit ou appellation : Pointe de Castelmeur. Classement : M
  • humaine n'a été remarquée. Ce site autrefois objet de fouilles clandestines (1976) et terrain de gymkana pour automobiles semble aujourd'hui à l'abri de toute intervention intempestive. Divers : Sources : Du Châtellier (1907), p. 288. Wheeler et Richardson (1957), p. 108. * „ Pointe
  • , état des lieux : implantée en bordure d'un chemin d'exploitation, au milieu de champs labourés. Impact de fréquentation, dégradations : aucune remarque Divers : stèle découverte au sol par l'agriculteur et érigée à nouveau en 1958, en bordure du champ où elle fut découverte. Sources
  • disparaître sous la végétation . Divers : En 1981, le maire avait demandé l'érection de la stèle près de la chapelle du Léoc, sans suite... Sources : Carte archéologique régionale. n° : 29 038 004 A ? Dénomination : COMMANA - Allée couverte de Mougau Autre lieu-dit ou appellation
  • très fréquenté. Divers : Sources : Flagelle (1877). Abgrall (1884). Du Châtellier (1907), p. 104. L'Helgouarc'h (1965), p. 279-281. Dénomination MILIEU" : CONCARNEAU - DOLMEN DE " KERISTIN-AR-HOAT- Autre lieu-dit ou appellation : Classement : M. H. le 29-09-1967
  • , dégradations : Aucune remarque. la demande des propriétaires, le monument a été retiré des dépliants touristiques locaux. Divers : La prise de vues nous a été interdite par les propriétaires. Lesquels prétendent que le monument a été déclassé ! Sources : GALLIA , 1967-2, p. 355. A n
  • d'oppidum ou éperon barré, dolmens, menhir près du phare et deux structures mégalithiques à peu de distance du phare. Sources : fichier SRA. LE CONQUET 7-8 Echelle 000 500 m 1—( H -f-r '-r-tj-p 1 : 25 000 Points gèodésiques rT : 29 042 003 AH Dénomination : CROZON - Oppidum
  • : Sources : G. -G. Toudouze, 39. La presqu'île de Crozon, 1947, p. 35- "1—
  • , état des lieux : environnement de lande basse et herbe rase, végétation maritime typique. Zone non aedif icandi . Impact de la fréquentation, dégradations : notable . aucune observation Divers : Sources : G. -G. Toudouze , La presqu'île de Crozon, 39. 1947, p. 35- 88 89 LES
  • dernières fouilles se devinent à peine. Impact de la fréquentation, dégradations formuler . Divers : à peu de distance: (près de Ménez-Peulven ) . Sources : : aucune remarque à nécropole et stèles gauloises Halna du Fretay (1894), dans Bull. Soc. Arch. Finistère, 1894, pp. 160-166
  • entretenu par l'association ethnohistori que locale, le monument apparaît abandonné aujourd'hui. Sources : GALLIA, 1969.-2, p. 455. BSAF, XCIII, 1967, p. 20. ELLIANT H1 1981 corn mu na le TY_ NEVEZ-VE/ÏACOZ 13 18 19 20 100 m 21 22 1WZ ■fS- Dénomination : ELLIANT - MENHIR
RAP01084.pdf (PLOVAN (29). Kergalan. rapport de fouille programmée)
  • Codour, Jacques Cav â i l l ê , Olivier C> v . i l l é , Brigitte Friedel, Georges F r i e d e l , Pierre Louis Goulatquar, Claudine Guirriao, f i t ® org-îi, Par* guérit® Poull*ouac, Daniel Prigant, J o s e t t e ftlv&llain, B e r n a r d Roussel,. Dominique :'erv i s , «T*ait
  • leurs c o l l e c t i o n s privées à la disposition de a at gi.'ires. Monsieur P. Barrou, inventeur du ai ta étudié» ' bien voulu pr-seater l e s problèmes- d© morphologie l o c a l e aux f o u i i l e u r a , informations complétées l o r s d fua>.? v i s i t e de ' onsieur B e m r
  • proximité de la source de tastière première Île vso.rQ;,n ae -¿j/lets), tro ,i%.i>t le rôle ir it étù à *h liu: on ter l ' a r r i è r e —pi-iys en produits eie débit&ge ( é c l a t s , Imbelle s ) , voire en n u c l é l , La (découverte d'un o u t i l l a g e œicrolithique montre que
  • -©a uns sur 1 es autres aur it suffit à llspsraer .i X* ¡ba -raie ©s fr®gi¿eats» s g l-.ts a surfi.oe « la aiaa signifie - tioa ea 00 qu'en 0 1 , c'e t à cira qu'elle inaique 1- partie i§dpê,;,/iaar« ti*«a« ou pXttel¿>4*s fc-sses, © o s dernières na peuvent cano s'«., iiquer s
  • ba&aa la ie)f ^éripaé la couche de gi-iata supérieure n f *ppareît nulle pert a i l l e u r s . Î ni u ta. et ( c rrés 1 «st .1), ni au peint qui â.avale êtra la po: t la pli|a haut « l • p%ipbérie (carré d), en ser i t donc tant-- oe penser , .e, a y. nt que cet tu
  • f o u i l l e s da i f f ® à KiSfijalm e été l'une dea plus passioan©nte«. Contisi t o a s q u e JL l e s s t gi- i r e s qui y ont p- r t i c i p é 1' iont r e s s e n t i de oette liianidre, e t qu'ils :a*autorlssnt à remercier en leur aoájtous OviUì -vitti ont p s m l s