Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

2009 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03967 (QUIBERON (56). Beg-er-Vil à Quiberon. Un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport de fouille programmée 2020 )
  • . Perspectives de recherche 27 4. Nouvelle campagne de datations par le radiocarbone à Beg-er-Vil 30 4.1. Objectif du travail 30 4.2. Etablissement du cadre radiométrique sur le site 30 4.3 – Les dates par le radiocarbone déjà disponibles 33 4.4 - Problématique des nouvelles dates
  • Téviec, entre 6200 et 5300 avant notre ère... Avec ses bitroncatures symétriques et ses couteaux à dos, l’assemblage lithique de Beger-Vil permet de définir un faciès original au début du Téviecien. Il trouve cependant une correspondance directe avec le site de Bordelann, à Belle-Île
RAP03654 (PLOUGASTEL-DAOULAS (29). Le Rocher de l'Impératrice. Rapport intermédiaire 2018 de FP 2017-2019)
  • l’étude ................................................ 132 19.6. Vue d’ensemble et perspectives d’étude ........................................................................ 135 20. RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES DES ANALYSES PAR SPECTROMÉTRIE RAMAN DES RÉSIDUS DE PIGMENTS (C.P et L.B
  • un groupe porteur d’équipement de la Wehrmacht. Des douilles de Mauser ainsi qu’une balle s’y rapportant ont ainsi été découvertes. Quelques douilles de canon de 12.7 ont aussi été mises au jour. Plus original, une petite gourde en bakélite orange a été découverte dans le centre
  • la Manche aujourd’hui inondés, même si leur origine précise reste pour le moment hors de portée. Cet assemblage témoigne toutefois clairement d’un cheminement vers l’Azilien. L’usage de la pierre tendre, bien que déjà reconnu au cours du Magdalénien supérieur pour la production de
  • dilution du sous-système lithique magdalénien déjà bien engagée, mais un maintien des canons stylistiques et probablement du système symbolique (ibid.). Ces résultats ouvrent de nombreuses perspectives, à la fois sur le matériel (étude des gestes techniques, fonction des objets etc
RAP03364.pdf (PLOUGASTEL-DAOULAS (29). Le Rocher de l'Impératrice. Rapport de FP 2014-2016)
  • testify of Lateglacial groups limited incursions (seasonal?) into the Armorican Massif after a probable desertion of the region during the GS-2. Lithic production clearly aims the production of blades. This assemblage is particularly interesting in the perspective of studying
  • , development of a weaponry essentially constituted of axial points). More than 50 engraved schist tablets were also discovered at the Rocher de l’Impératrice. This discovery is particularly interesting since it constitutes the first evidence of Paleolithic art in Brittany. These engraving
  • and rhythm of the transformation of the last Paleolithic communities. There is no doubt that the next plurennial program (2017-2019) will participate to bring much more data with the extension of the excavation to the totality of the surface preserved on the site. 11 Rocher de
RAP03185.pdf ((22)(29)(35)(56). Les premiers peuplements de l'ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne. Rapport de PCR)
  • . Perspectives de recherche 2016-2017 6.1. Calendrier des opérations et des analyses 6.2. Communications à venir 6.3. Publications à venir 7. Conclusion 8. Bibliographie 1 – INTRODUCTION 1.1 – Problématiques et objectifs du projet Ce programme pluridisciplinaire vise à produire une
  • mémoires de Master 1 Archéologie et Histoire de l’Université Rennes 2, sous la direction de D. Pesesse, dont le récent recrutement ouvre des perspectives d’encadrement de travaux d’étudiants jusque là très difficiles à réaliser. Ces données concernant l’intérieur des terres seront
  • collections paléolithiques issues de ramassages de surface par des prospecteurs sur toute la région, et notamment dans l’intérieur des terres. Ces découvertes, souvent déconnectées des gisements paléolithiques et de leur cadre chronostratigraphique du fait de leur origine, sont la plupart
  • gisements paléolithiques et de leur cadre chronostratigraphique du fait de leur origine, sont la plupart du temps laissées à l’abandon et non inventoriées. Dans le cadre de ce PCR, nous souhaitons intégrer les différents prospecteurs au programme de recherche afin de reconnecter les
  • analyse diachronique des dynamiques insulaires (culture, environnement et économie): l'île de Groix (Morbihan) comme étude de cas, In : Audouard L. & Gerhes B. (dir.), 2015. « Somewhere beyond the Sea » : Les îles bretonnes (France) : perspectives archéologiques, géographiques et
  • Million Years of the Human Story » (13/02/2014 - 28/09/2014), et dans laquelle Jersey était déjà un élément clé de présentation. Il est très vite apparu que Jersey serait le cadre d’une nouvelle exposition s’intéressant aux origines de l’Homme, notamment via le célèbre site
  • (Piégu.39), et deux artefacts issus de la fouille du site Paléolithique supérieur de Plasenn-al-Lomm : une lamelle en silex (BH.G1-H1) et un nucléus lamellaire en silex (BH.74.H3.4.69). 6 – PERSPECTIVES DE RECHERCHE 6.1 – Calendrier des opérations et des analyses 6.1.1 – Analyses
  • of the Middle Paleolithic site of Piégu (Brittany, France). A multi-material approach. In : 13th International Conference on Luminescence and Electron Spin Resonance Dating, Torun, Poland, 10-14 July 2011, Quaternary Geochronology, LED2011 Special Issue, 10, 424-429. - BATES M.R., BATES C.R
  • for Middle and Upper Pleistocene landscape evolution in the Sussex/Hampshire Coastal Corridor, UK. Proceedings of the Geologists’ Association, 121, 369-392. - BIGOT B., MONNIER J.-L. (1987) - Stratigraphie et sédimentologie des lœss récents du nord de la Bretagne. Données nouvelles
RAP03502 (PLOUGASTEL-DAOULAS (29). Le Rocher de l'Impératrice. Rapport de FP 2017-2019)
  • ................................................................................ 67 16.4. PERSPECTIVES 2018 ....................................................................................................................... 68 17. QUELQUES NOUVELLES INFORMATIONS SUR LES MODALITES D’OCCUPATION DU SITE (N.N, J.J) .. 69 18. ORIENTATIONS SCIENTIFIQUES POUR
RAP02397.pdf (PLOUHINEC (29). Menez-Dregan I. rapport final de fp 2006-2008)
  • l'histoire du gisement (page 23) Analyse spatiale et structures anthropiques (page 36) Rappel de la campagne 2007 (page 43) Bilan de la campagne 2008 (page 45) Perspectives pour un triennal 2009-2010 (page 88) Bibliographie générale (page 90) ANNEXE 1 : Images de l'industrie des
RAP03190.pdf (PLOUGASTEL-DAOULAS (29). Le rocher de l'Impératrice. Rapport intermédiaire 2015 de FP 2014-2016)
  • DE L’ÉTUDE TECHNOLOGIQUE DE L’INDUSTRIE LITHIQUE : UN PREMIER JALON DU PROCESSUS D’AZILIANISATION (N. NAUDINOT) ............................................................................................. 25 7.2.1. ORIGINE DES MATÉRIAUX LITHIQUES APPORTÉS SUR LE SITE
  • incursions (seasonal?) into the Armorican Massif after a probable desertion of the region during the GS-2. Lithic production clearly aims the production of blades. This assemblage is particularly interesting in the perspective of studying the nature and rhythm of the techno-economic
  • of axial points). More than 50 engraved schist tablets were also discovered at the Rocher de l’Impératrice. This discovery is particularly interesting since it constitutes the first evidence of Paleolithic art in Brittany. These engraving are also essential at a greater scale since
  • of the last Paleolithic communities. There is no doubt that the next field campaign and the next plurennial program (2017-2019) will participate to bring much more data with the extension of the excavation to the totality of the surface preserved on the site. 7 Rapport intermédiaire 2015
RAP03345.pdf (QUIBERON (56). Beg-er-Vil : Un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport de FP)
  • ............................................... 63 1. Premiers résultats de l’analyse spatiale (2012-2015) ..................................................... 63 1.1. Méthodologie.................................................................................................... 63 1.2. Perspectives générale sur le matériel
  • Beg-er-Vil et Téviec, entre 6200 et 5300 avant notre ère... Avec ses bitroncatures symétriques et ses couteaux à dos, l’assemblage lithique de Beg-er-Vil permet de définir un faciès original au début du Téviecien. Il trouve cependant une correspondance directe avec le site de
RAP00568.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • . It was original ly hoped to eut lm—wide trenches, 30m apart, acr oss the field, but the crop of maize prevented suc h ex t en si ve sampling. The f armer, however , kindly àgjeèd to the prématuré h ar vest i ng of some of the-? maize so théi we could ex cavale a 6m square. The square (T36
  • charcoal (16) and smail 1 fragments of mudstone; this produced two smal 1 and abraded sherds of Iron-Age pottery (Fabric 86); the upper fill (15) had no finds. Another pit was also found in the north section (22: lm wide, 0.42m deep) whose fill (23) had no finds but more mudstone
  • , loosely compacted quart:-: pebble conglomerate and riverine gravel . The lower fill (17) had more stone (47.7kg) than the upper (16: 19.6kg): the différence may reflect two separate dumps of soil; the cleanness of the fillings, the comparât i vel y small number of finds and the lack
  • of charcoal would suggest a quick and deliberate backfill of this ditch. There was, however, a patch of charcoal (20) in the upper part of 16 at the west end of the ditch. No pottery was recovered from the upper fill but in context 17 were a near-compl ete terra-ni qra bowl with a foot
  • at the bottom of the valley slope. The part of T39 which was on the ridge produced one shallow feature only, perhaps the base of a pit (65: 0.6m wide, 0.1m deep), whose fill (9) produced no finds. Between the brow of the ridge and upper part of the slope (between 30 and 60m from the south
  • was to check the course of thèse ditches, and both original ditch and reçut were found; however they produced neither pottery nor tile. A f 1 at-bottomed pit (17), 1.4m wide and 0.5m deep , was located close to ditch 3. Its fill (18) contained 3.7kg of tile (Fabric 1) , 7kg of quartz, one
  • to have been a Spanish amphora; the upper fill (58) produced no finds. The eastern edge of the ditch had been eut into by a group of four pits. Pit 77 was dug first, and then three more -71, 73 and 75: none of the fills produced finds (76, 70, 72, 74). A mètre down slope
  • with médiéval pottery wouid suggest that the scatter of médiéval pot recovered in f i el dwal k i ng , and the 6 sherds recovered from the plough soi î , were not produced by occupation of this location. The earthwork on the upper slope of the field may be a 1 yhchet that was produced after
  • material collected from this field originally suggested thaï i t was a likely site to find évidence of continuity from Roman into later periods, with its distribution of Roman, médiéval and post-medi eval pottery and brick and tile too, as wel 1 as earthworks. It is therefore very
  • ). There is subsequently clear évidence for the western extension of the building. A shallow cut (22 and 26) was made north of the main wall, which may have been to allow the original and extension walls to be bonded. The main wall was extended west , a trench being packed with shale as a bedding (52
  • , 28), and the upper courses of the main wall were also removed leaving some remains of the rubble core (6, 13). The whole area south of wall 7/51 was then spread with debr i s-packed layers - 11/25 in the west and 5 in the east; context 5 had a high proportion of roofing material
RAP03493 (QUIBERON (56). Beg er Vil : un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport intermédiaire de FP)
  • » ....................................................... 62 4.3. Conclusion et perspectives générales ............................................................ 72 2 Beg-er-Vil (Quiberon, Morbihan) TROISIEME PARTIE : BILAN DU TRAITEMENT DES REFUS DE TAMIS ...................... 75 1. Lors de la fouille de 2017
  • leur exploitation, avec comme perspective la possibilité d’étudier l’un des principaux accidents climatiques des débuts de l’Holocène (Bond Event ou 8200 cal BP Climatic Event). Les résultats obtenus lors de la première tranche de travaux nous ont incités à demander un nouveau
  • Beg-er-Vil permet de définir un faciès original au début du Téviecien. Il trouve cependant une correspondance directe avec le site de Bordelann, à Belle-Île (Marchand et Musch, 2013). Ce rapprochement typo-technologique évident permet d’ouvrir la question cruciale de la navigation
RAP02608.pdf (PLOUHINEC (29). le gisement paléolithique inférieur de Ménez Drégan I. rapport intermédiaire de fouille programmée 2009-2011)
Les premier peuplements de l’ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne (2018) (Les premier peuplements de l’ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne. Rapport de PCR 2018)
  • ........................................................................................................................................................................57 CONCLUSION ET PERSPECTIVES............................................................................................................................................. 58 BIBLIOGRAPHIE
RAP01311.pdf (PLOUHINEC (29). menez drégan. rapport final de fouille programmée 1993-1995)
  • .25 VH : L'INDUSTRIE DE MENEZ-DREGAN (par N MOLINES) p 26 VH : MENEZ-DREGAN I : BILAN, PROBLEMATIQUE ET PERSPECTIVES p 27 REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES p 31 Im I : PRESENTATION DU SITE ET TRAVAUX ANTERIEURS - 1 - Localisation géographique (figure 1) : Coordonnées Lambert II
  • gisement. - Rappels sur l'industrie lithique. - Reconstitution hypothétique de l'histoire du gisement. - Conclusions et perspectives : un chantier au coeur d'un programme de recherche européen. Une richesse archéologique démontrée par les deux premières campagnes de fouilles
  • et perspectives. - Bibliographie. - 23p, 9 figures, 10 planches photos hors texte, 18 planches dessins industrie lithique. Im 1994 : - Avant-propos. Présentation de l'équipe scientifique pluridisciplinaire. - Présentation du site et travaux antérieurs. - Données de la campagne
  • actuellement pratiquement impossible à déterminer par les méthodes de la paléontologie classique. Ceux soumis à P. AUGUSTE à l'Institut de Paléontologie Humaine de Paris n'ont en tous cas fournis aucune indication précise quant à leur origine. Il s'avère cependant que du gibier de grande
  • un contexte oscillant entre un milieu tempéré littoral et un milieu boréal littoral. Les arrivées de heads peuvent avoir une origine autre que périglaciaire (surcharge hydrostatique, déstabilisation par la houle ou séismicité). - 3 - Pétrographie des industries Iithiques
  • diverticule oriental, avait montré un net facettage de la surface (type dessiccation). L'étude granulométrique de ce sable devrait nous renseigner sur son origine et son mode de mise en place. Il convient par ailleurs de souligner l'absence totale d'artefacts dans ce niveau. La couche 4
RAP01215.pdf (PLOUHINEC (29). le campement de menez dregan. rapport intermédiaire de fouille programmée 1993-1995)
  • . - Rappels sur l'industrie lithique. - Reconstitution hypothétique de l'histoire du gisement. - Conclusions et perspectives : un chantier au coeur d'un programme de recherche européen. Une richesse archéologique démontrée par les deux premières campagnes de fouilles. - Bibliographie
  • et perspectives. - Bibliographie. - 23p, 9 figures, 10 planches photos hors texte, 18 planches dessins industrie lithique. V i ni . Kervenenni i -v W vLesverr¡en\^W\ .Aban. -A ¡Pont-GroixyVjí'fé •.»I- 1 •Kerveva* l^má^í Kermaléfo \V" duguárT iel ^ } / Jrohohan i- ^ M n
  • origine et la taphonomie du gisement. De même, P a t r i c k A U G U S T E (Institut de Paléontologie Humaine à Paris) poursuit l'étude de ces ossements. La récolte 1994 étant un peu plus prometteuse que celle de l'an passé quant à la détermination des os, les premiers résultats sur la
  • Paleolithic in Brittany (France), recently dated by Electron Spin Resonance. C.R. Acad. Sci. Paris, t. 319, série II, p. 155-160. M O N N I E R J.L., 1992 - Acheuléen et industries archaïques dans le nord-ouest de la France. Acters du colloque de Saint-Riquier, 1989, l'Acheuléen dans
RAP03244.pdf ((29). Tous aux abris ! Inventaire et sondages dans les cavités naturelles de Bretagne. Rapport de PT 2015)
  • des matières Remerciements ...................................................................................................................................... 5  1. Mise en perspective du programme « Tous aux abris
  •   et  le  signalement des abris.        5        6    1. Mise en perspective du programme « Tous aux abris » 1.1. Problématique ou pourquoi chercher des petites cavités   Après  de  larges  prospections  inventaires  menées  tant  en  Mésolithique  (Marchand,  2005,  2012
  •  archéologique  avait  été  partiellement  détruit  en  1983  (Marchand  et  al.,  2014).  Les  multiples  occupations  mésolithiques n’ont donc pu y être documentées en place ; en revanche, un niveau résiduel  de  l’Azilien  a  livré  un  assemblage  lithique  original  par  sa  structure