Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)
2015 [X]

64 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03085.pdf (PLOMELIN (29). la villa du Pérennou. rapport intermédiaire de fp 2014-2016)
  • ¿QV OXFUDWLYHV HVW LQWHUGLWH HQ YHUWX GH O¶DUWLFOH GH OD ORL PRGL¿pH GX 17  juillet  1978  relative  à  l’amélioration  entre  l’administration  et  le  public.  Le  non  respect  de  ces  règles  constitue  un   délit  de  contrefaçon  puni  par  l’article  425  du  code
  •                                      3.3  Des  réoccupations  postérieures  ?                                      3.4  Les  premiers  aménagements  paysagers  du  XIXe  siècle   73     4.  Proposition  des  aires  de  fouilles  2015-­2016   74     5.  De  nouvelles  perspectives   75     6
  •   RUQpV GH ÀHXURQV j OHXUV DQJOHV (Q¿Q LO VLJQDOH OD SUpVHQFH GHYDQW OD villa  à  droite  et  à  gauche,  de  deux  bâtiments  carrés  également   divisés  en  petites  pièces  en  partie  ensevelis  et  dont  un  présente  un  bel  appareil  régulier. Dix  ans  plus  tard,  en
  •  de  l’ensemble  de   ces  données  que  nous  sommes  en  mesure  de  proposer  une  intervention  archéologique  se  déroulant   sur  une  période  de  trois  ans  à  raison  d’un  mois  par  an  pour  le  bâtiment  à  galerie  en  U,  et  d’une  ou   deux  campagnes  de
RAP03096.pdf (LAIGNELET (35). Rapport de sondage)
  • Rapport de fouille à LAIGNELET 35 OCTOBRE 2014  Présentation: M VALET Oncle Mme Mme Neveu GUENNE GUENNE M NOHA Marc Interprète Présentation du témoignage de Mme GUENNE 13 ans à l’époque par M VALET adjoint au Maire, en charge des recherches, à M Marc NOHA Directeur de la
RAP03176 (LA MÉZIÈRE (35). ZAC des Lignes de la Gonzée : fenêtre ouverte sur un terroir, du Néolithique à nos jours. Rapport de fouille)
  • L’occupation la plus ancienne, attribuable au Néolithique moyen, est notamment matérialisée par un grand bâtiment sur poteaux et des structures de combustion. Le mobilier associé et les datations 14C situent cette occupation vers 4200-4000 ans av. J.-C. Comme l’attestent diverses structures
  • , notamment une maison et un enclos circulaires, le site est aussi occupé à l’âge du Bronze, entre 1500 et 1000 ans av. J.-C. Pour l’âge du Fer, aucune trace d’habitat n’a été perçue. En revanche, un système fossoyé témoigne d’une organisation agraire du secteur. Il faut attendre le début
  • Fenêtre ouverte sur un terroir, du Néolithique à nos jours Fenêtre ouverte sur un terroir, du Néolithique à nos jours Volume 2 – Annexes et inventaires sous la direction de Stéphane Blanchet Françoise Le Boulanger Inrap Grand Ouest novembre 2015 Conditions d’utilisation des
  • terroir, du Néolithique à nos jours sous la direction de Stéphane Blanchet Françoise Le Boulanger Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon, CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40 novembre 2015 Sommaire 7 Annexe 1 : Datations radiocarbone 29 Annexe 2 : Catalogue des
  • : Datations radiocarbone – Laboratoire Beta Analytic Mr. Stephane Blanchet Report Date: 5/11/2015 INRAP Material Received: 5/1/2015 Sample Data Measured Radiocarbon Age Beta - 409904 5380 +/- 30 BP SAMPLE : ZLG S3229/2 LA MEZIERE ANALYSIS : AMS-Standard delivery MATERIAL/PRETREATMENT
  • -orangé, petits cailloux (US 1). Mobilier : aucun Position strati. : en limite ouest de l’espace funéraire ; dans la même rangée N-S que 2012-2013-2014 (sépultures en fosse). 2015 sépulture en fosse / ensemble 1 / ENE-OSO Dimensions : 1,75 m L / 0,52 m l / 0,05 m prof. Description
  • : fond de fosse allongée quadrangulaire aux angles arrondis. Remplissage : sédiment limoneux brun-gris, boulettes d’argile ocre-orangé, 1 fragment de terre cuite (US 1). Mobilier : aucun Position strati. : en limite ouest de l’espace funéraire ; dans la même rangée N-S que 2016-2015
  • ; dans la même rangée N-S que 2016-2015-2195 (sépultures en fosse). 2018 Sépulture en fosse / ensemble 1 / E-O Dimensions : 1,80 m L / 0,55 m. l / 0,07 m. prof Description : fond de fosse allongée quadrangulaire. Remplissage : sédiment limoneux brun un peu argileux (US 1). Mobilier
  • L’occupation la plus ancienne, attribuable au Néolithique moyen, est notamment matérialisée par un grand bâtiment sur poteaux et des structures de combustion. Le mobilier associé et les datations 14C situent cette occupation vers 4200-4000 ans av. J.-C. Comme l’attestent diverses structures
  • , notamment une maison et un enclos circulaires, le site est aussi occupé à l’âge du Bronze, entre 1500 et 1000 ans av. J.-C. Pour l’âge du Fer, aucune trace d’habitat n’a été perçue. En revanche, un système fossoyé témoigne d’une organisation agraire du secteur. Il faut attendre le début
  • ouverte sur un terroir, du Néolithique à nos jours Fenêtre ouverte sur un terroir, du Néolithique à nos jours Volume 1 sous la direction de Stéphane Blanchet Françoise Le Boulanger Inrap Grand Ouest novembre 2015 Code INSEE 35119 Volume 1 Arrêté de prescription 2011-141 Code
  • novembre 2015 Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 11 12 13 15 15 16 17 29 31 Fiche signalétique Mots-clefs des thesaurus Intervenants Notice scientifique État du site Localisation de l’opération Arrêté de prescription Arrêté de désignation Projet
  • plus ancienne, attribuable au Néolithique moyen, est notamment matérialisée par un grand bâtiment sur poteaux et des structures de combustion. Le mobilier associé et les datations 14C situent cette occupation vers 4200-4000 ans av. J.-C. Comme l’attestent diverses structures
  • , notamment une maison et un enclos circulaires, le site est également occupé durant l’âge du Bronze, entre 1500 et 1000 ans av. J.-C. Pour l’âge du Fer, aucune trace d’habitat n’a été perçue. En revanche, un système fossoyé témoigne d’une organisation agraire de la zone dès cette époque
RAP03185.pdf ((22)(29)(35)(56). Les premiers peuplements de l'ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne. Rapport de PCR)
  • DIRECTION RÉGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE BRETAGNE SERVICE RÉGIONAL DE L'ARCHÉOLOGIE Projet Collectif de Recherche LES PREMIERS PEUPLEMENTS DE L'OUEST DE LA FRANCE : DÉPÔTS PLÉISTOCÈNES ET OCCUPATIONS PALÉOLITHIQUES DE LA RÉGION BRETAGNE Rapport d'activité 2015 Anne-Lyse
  • a déjà été réalisé sur plusieurs coupes et gisements pléistocènes armoricains (Bahain, 2007 ; Bahain et al., 2012), et comme récemment celui de Grainfollet (Saint-Suliac, Ille-et-Vilaine) dont l'occupation, actuellement sous l'estran de la Rance et connue depuis plus de 60 ans, a pu
  • être datée d'environ 180 à 140 000 ans, grâce aux corrélations sédimentologiques, aux interprétations stratigraphiques et aux âges obtenus par ESR/U-Th (Laforge, 2012). Ainsi, les dépôts qui seront étudiés dans le cadre de ce programme permettront d’élaborer une synthèse de
  • permettra de resituer les trouvailles isolées. Fig. 4 : Les gisements du Paléolithique inférieur dans la région Bretagne (in Jung, 2015). Situé dans le domaine de la moyenne Vilaine, le gisement de Saint-Malo-de-Phily (Jumel et Monnier, 1990), est en position secondaire, dans les
  • (Carnac, Morbihan), La Croix Audran (Carnac, Morbihan), Menez-Dregan (Plouhinec, Finistère), Primelin (Finistère) et du Bois de la Chaize (Noirmoutier, Vendée) en sont les exemples les mieux conservés. Fig. 5 : Répartition des gisements du Paléolithique moyen (in Jung, 2015). Mis à
  • , le site du Rocher de l’Impératrice (Plougastel-Daoulas, Finistère), actuellement en cours de fouille (Naudinot, 2013), correspond à une occupation de l’Azilien ancien. Fig. 6 : Répartition des sites du Paléolithique supérieur (in Jung, 2015). S’y ajoutent de très nombreuses
  • par Marie-Paule JUNG en 2014/2015 sous la direction d’A.-L. Ravon (Jung, 2015). Ce travail de mémoire intitulé « Le Paléolithique en Bretagne : inventaire des entités archéologiques » a été soutenu en juin 2015. La réalisation d'un nouvel inventaire des entités archéologiques
  • – Jersey Une visite et des études de terrain ont été effectuées à Jersey par Anne-Lyse Ravon, Marine Laforge et Pierre Stéphan, accueillis par l'équipe d'Ice Age Island, pendant 4 jours, du 10 au 14 juillet 2015. Cette visite a permis un premier contact entre les géoarchéologues de ces
  • datations OSL à Menez-Dregan I et dans la coupe de Gwendrez ont été effectués en août 2015 par G. Guérin de l’Iramat Bordeaux. Sept dosimètres ont été posés à Menez-Dregan, dans les couches 9, 8a, 7, 6, 5 et 4, afin de redater l’ensemble de cette séquence de référence régionale. Trois
  • britannique, le Dr Peter Chowne, est venu réaliser un audit du Centre d’interprétation du site de Menez-Dregan I, visiter le site, ainsi que les gisements des Vallées et Piégu à Pléneuf-Val-André (Côtes-d’Armor). Cette visite a eu lieu les 17 et 18 novembre 2015, et a été intégralement
  • deux journées. 3.5 – Collection de Pen Hat La collection lithique issue des ramassages effectués par B. Hallégouët pendant plusieurs années en coupe et sur estran à Pen Hat (pointe du Toulinguet, Crozon) a été étudiée en novembre 2015. Ce petit assemblage n’est malheureusement pas
  • faire le point sur leurs ramassages. 5 – COMMUNICATION SCIENTIFIQUE 5.1 – Publications DAIRE M.-Y., AUDOUARD L., DUTOUQUET L., GUYODO J.-N., LANGOUÊT L., LOPEZ ROMERO E., MARCHAND G., MOLINES N., RAVON A.-L., ROUVIÈRE C., avec la coll. de A. Le Guen et S. Bihan, 2015 - Pour une
  • analyse diachronique des dynamiques insulaires (culture, environnement et économie): l'île de Groix (Morbihan) comme étude de cas, In : Audouard L. & Gerhes B. (dir.), 2015. « Somewhere beyond the Sea » : Les îles bretonnes (France) : perspectives archéologiques, géographiques et
  • of the Palaeolithic landscape at the western most tip of continental Europe: The shoreline seen by the Menez-Dregan dwellers. Environmental Archaeology, sous presse. MONNIER J.-L., RAVON A.-L., 2015 - Terra Amata et Menez-Dregan. Des industries du Paléolithique inférieur à rares bifaces et riches
  • . Stratigraphie, structures de combustion, industries riches en galets aménagés. L’Anthropologie, sous presse. MONNIER J.-L., LEFORT J.-P., CLIQUET D., HINGUANT S., HUET B., PIGEAUD R., RAVON A.-L. 2015 – Des mammouths et des Hommes en Armorique. Occupations humaines et variations de
  • l’environnement au Pléistocène dans l’Ouest de la France, In : Actes du Colloque international de Monaco, 2015, Bull. Mus. Anthropol. préhist. Monaco, suppl. n° 6, pp. 47-77. POPE M., SCOTT B., MILLS J., BATES M., BATES R., BLINKHORN E., CONNELLER C., DUFFY S., JULIEN M.-A., RAVON A.-L
  • ., SHAW A., sous presse - Discoveries From La Manche: Five years of Early Prehistoric Research in the Channel Island of Jersey. Archaeology International, sous presse. RAVON A.-L. & LAFORGE M., 2015 - Présentation du PCR: Les premiers peuplements de l’Ouest de la France : dépôts
  • pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne, Livret de la Journée scientifique de l’UMR 6566 du CNRS, p. 6-7. RAVON A.-L., MONNIER J.-L, 2015 – Les industries lithiques de Menez-Dregan : entre Colombanien et Acheuléen. Actes de la Table-ronde Identités culturelles et
  • systèmes techniques au Paléolithique ancien : quelle actualité ?, Université Paris Ouest Nanterre la Défense, Paris, 0810/10/14, pp. 47-51. RAVON A.-L., MONNIER J.-L., LAFORGE M., 2015 – Menez-Dregan, layer 4 : a transitional layer between the Lower and Middle Palaeolithic in Brittany
  • , Quaternary International, http://dx.doi.org/10.1016/j.quaint.2015.07.066. RAVON A.-L., GAILLARD C., MONNIER J.-L., 2015 - Menez-Dregan (Plouhinec, Far Western Europe): the lithic industry from layer 7 and its Acheulian components, Quaternary International, sous presse. 5.2
RAP03205.pdf (MARCILLE-ROBERT (35). Le château. Rapport de PT 2015)
  • MARCILLE-ROBERT (35). Le château. Rapport de PT 2015
  • Marcillé-Robert, Ille-et-Vilaine, Bretagne Le château (EA 35-165-0023) Rapport de prospection-thématique par Jocelyn Martineau et Jean-Claude Meuret, avec la collaboration du CERAPAR, du CNPAO et de l’INRAP et de Pierre Tressos. Décembre 2015 Prospection thématique 2015 1
  • de réaliser le géoréférencement du site à titre gracieux. Droits d’auteur : @Jocelyn Martineau @Jean-Claude Meuret @Pierre Tressos Prospection thématique 2015 3 Notice scientifique La morphologie et la chronologie relative du château de Marcillé se rattachent à deux grandes
  • de Marcillé-Robert (35) 4 Cl 01 : Château de Marcillé-Robert, tour à archères du XIIIe siècle (tour 3). (Pierre Tressos, 2015) Cl 02 : Marcillé-Robert, vue du bourg depuis le château. (Jocelyn Martineau, 2015) Prospection thématique 2015 5 Introduction La communauté de
  • sollicitée auprès du service régional de l’archéologie de Bretagne et obtenu en janvier 2015 avait donc pour objectif de dresser un premier bilan des connaissances historiques et topographiques du site castrale dans son ensemble (motte, basses-cours, bourg, étang...) avant de s’intéresser
  • DRAC des Pays de la Loire 1, rue Stanislas Baudry 44000 NANTES Dates d’intervention sur le terrain Proprietaire du terrain Communauté de communes de la Roche-aux-Fées Prospection thématique 2015 post-fouille Château 2015 Références de l’opération Références cadastrales
  • Commune Marcillé-Robert Année 2015 Numéro de l’arrêté d’autorisation 2015-090 Responsable scientifique de l’opération Jocelyn Martineau, Ministère de la Culture section(s) : OD parcelle(s) : 524, 527, 528, 529, 530 531 et 532. Prospection thématique 2015 7 2 - Arrêté
  • d’autorisation Château de Marcillé-Robert (35) 8 Prospection thématique 2015 9 3 – Méthodologie d’intervention 3.1 - Désignation des secteurs La motte, son enceinte polygonale et les deux basses-cours, entièrement intégrées à la section OD du cadastre actuel, ont été subdivisées en
  • -cours emboîtées au sud de la motte castrale, et actuellement possédées par un propriétaire privé (secteur 2 ou S2). 3.2 - La dévégétalisation, le relevé micro-topographique et le scan 3D du château La dévégétalisation du château réalisée entre janvier et mars 2015 par la commune de
  • d’un relevé manuel au pierre à pierre. Le secteur 1 (motte, enceinte et tours) a fait l’objet quant à lui d’un scan 3D réalisé en mai 2015 par le Conservatoire Numérique du Patrimoine Archéologique de l’Ouest de Rennes (CNPAO). Les deux relevés ont été géo-référencés et recalés
  • sur le fond cadastral. Levé topographique du château fond cadastral (Fond de plan cadastre.gouv.fr et recalé relevés sur topole CERAPAR 2015) Prospection thématique 2015 11 élévations, en sécurité et sans porter atteinte à la conservation d’un monument particulièrement fragile
  • 46. 0 10 20 30 40 50 m Fig.02 : Relevé micro-topographique du château de Marcillé-Robert. (Jocelyn Martineau, CERAPAR, CNPAO, avec la collaboration de l’INRAP, courbes de niveaux avec un pas de 0,25 m) Prospection thématique 2015 13 PARTIE II - RESULTATS 35 Rennes
  • 2008, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2010, 239 p. (Collection Archéologie et culture), p. 59.p 43-64. Prospection thématique 2015 15 de part et d’autre selon une dynamique assez classique pour le Moyen Age central. Le bâti civil qui s’y rattache côté rue, n’en reste
  • départementales de Loire-Atlantique et plus encore à celles d’Ille-et-Vilaine. Après un inventaire le plus global possible réalisé en ces dépôts fin 2014 et début 2015, j’ai procédé à un tri afin de ne retenir, comme on ne me l’a demandé que récemment, celles concernant le château lui-même. 4
  • 70m NGF 70m NGF D 60m NGF 60m NGF Coupe E-F Château de Marcillé-Robert coupes échelle 1/500 CNPAO 2015 B Fig.07 : Relevé micro-topographique de la motte et des basses-cours du château de Marcillé-Robert. (fond de plan CERAPAR, avec la collaboration de l’INRAP, courbes de
  • , Actes des ducs de Bretagne (944-1148), édité par Charon Philippe, Guigon Philippe, Henry Cyprien, Jones Michaël, Keats-Rohan Katharine, Meuret Jean-Claude, Rennes, PUR et Société d’Histoire et d’Archéologie de Bretagne, 2014, 598 p. Prospection thématique 2015 17 fondée sur des
  • -19 octobre 2014, Editions du Centre de Castellologie de Bourgogne, 2015, 387 p. 9 - BRAND’HONNEUR, Michel, Le château et la motte du ixe au xiie siècle, une clé d’analyse de la société féodale. L’exemple du comté de Rennes, Thèse d’histoire, Université de Rennes2, octobre 1998, t
  • originales, édité par REYDELLET, Chantal, CHAUVIN-LECHAPTOIS, Monique et BACHELLIER, Julien, Presses Universitaires de Rennes et Société d’Histoire et d’Archéologie de Bretagne, 2015, n°, 6, 8, 10, 112, 113, 172, 280). 11 - Toutes les mentions dans : Brand’Honneur, Michel, Le château et
  • médiévale, III-IV, 1973-1974, p. 5- 110, ill. Prospection thématique 2015 19 On doit maintenant tenter de comprendre pourquoi et comment, selon cet acte de 1161, les moines possèdent la moitié du castrum et de la turris de Marcillé. L’étude en cours de ces sources du Moyen Âge
RAP03161.pdf (PLOUHINEC (29). Ménez Drégan 1 : des Préandertaliens aux Néandertaliens à l'extrème ouest de l'Europe. Rapport de FP 2015)
  • PLOUHINEC (29). Ménez Drégan 1 : des Préandertaliens aux Néandertaliens à l'extrème ouest de l'Europe. Rapport de FP 2015
  • Plouhinec, Finistère MENEZ-DREGAN 1 Des Prénéandertaliens aux Néandertaliens à l’extrême ouest de l’Europe RAPPORT DE FOUILLE 2015 Fouille programmée autorisée par l’arrêté 2015-017 Responsable d’opération : Claire GAILLARD Adjointe au responsable d’opération: Anne-Lyse RAVON
  • , Pierre VOINCHET UMR 6566 CReAAH «Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire » CNRS, Université de Rennes 1, Ministère de la Culture UMR 7194 Histoire naturelle de l’Homme préhistorique Paris et Rennes Novembre 2015 Sommaire Autorisation de fouille
  • ....................................................................................................................................... 15 Les niveaux d’occupation conservés à Menez-Dregan 1 ........................................................................... 16 Les foyers de Menez Dregan 1 : état des lieux en 2015 ............................................................................ 18 La campagne
  • de fouille 2015.............................................................................................26 Mise en place de la campagne 2015 .......................................................................................................... 26 L’équipe des fouilleurs
  • observations de terrain durant la fouille 2015 ...................................................................................... 29 La couche 8............................................................................................................................................ 29
  • lacunes, les modifications de l’environnement et l’évolution des comportements techniques, qui s’intègrent dans le faciès régional du Colombanien, et qui attestent la maîtrise du feu dès la fin du MIS 13 ou le début du MIS 12. Vue du site en 2015, depuis l’ouest (secteur en cours de
  • 000 ans (parmi les plus anciennes en Eurasie) est un point crucial pour la connaissance de ces premiers peuplements et de leur acquisition de la maîtrise du feu. Dans les niveaux où figurent des foyers, les charbons témoignent des éventuelles préférences des préhistoriques pour
  • parasites fossiles ont été mis en évidence (Bouchet et al., 2002) et ce type d'étude doit être poursuivi surtout dans les niveaux très riches en matière organique (couches 5, 7, 9). Figure 2 - Carte des sites européens antérieurs à 400 000 ans (DAO L. Quesnel, repris C. Gaillard) 9 La
  • étudiées et de nouveaux prélèvements, à la fois à Menez-Dregan 1 et à Gwendrez, ont été effectués en 2012 (ESR) et en 2015 (OSL, dans le cadre du PCR « Premiers peuplements de l’ouest de l’Europe) en vue de retravailler cette question de la chronologie paléodosimétrique. Un article sur
  • -Dregan a été découvert par Bernard Hallegouët il y a tout juste 30 ans et il est exploré (sondages et fouilles programmées) depuis plus de 25 ans, principalement sous la direction de Jean-Laurent Monnier. Dans les années 1990, toute la partie aval du site (fig. 3), la plus exposée aux
  • une occupation plus temporaire liée à des activités spécialisées (Ravon et Monnier, 2013). Les foyers de Menez Dregan 1 : état des lieux en 2015 L’existence de véritables foyers archéologiques est confirmée par les mesures de susceptibilité magnétique et par celles du centre E’ du
  • clairement identifiés sur le site de Menez Dregan 1. Aucun foyer n’a été découvert en 2015 dans la couche 8, bien que cette couche se soit finalement révélée non stérile, surtout dans la zone sous-voûte. - En couche 5c, une structure constituée de huit pierres plates disposées en cercle
  • place. La couche, non datée, devrait se situer aux environs de 350 000 ans. Ce foyer a fait l'objet d'un moulage. - En couche 5d un foyer en cuvette a été mis au jour en 2005 (fig. 6). La profondeur de la dépression conservée n’excède pas 10 cm et est même plutôt proche de 5 cm
  • . Les datations effectuées sur les quartz chauffés ont donné un âge de 380 000 ans environ à cette structure. - En couche 6’, une structure de combustion a été mis au jour en 2009 et démontée en 2010 (fig. 8). Une structure circulaire constituée essentiellement de fragments
  • ainsi que des traces de cendres accompagnant des charbons de bois dans son remplissage (fig. 15). Les datations effectuées sur cette structure ont donné à deux reprises un âge de 465 000 ans environ. A ces douze foyers attestés, s'ajoutent des traces diffuses de feu à Menez Dregan 1
  • ° 12 (cliché C. Gaillard) 24 Figure 14 : Sole de foyer en zone Est-C, près du bloc n° 6 (cliché C. Gaillard) Figure 15 : Zone de combustion en couche 9 (sole brûlée) © S. Hinguant 25 La campagne de fouille 2015 Mise en place de la campagne 2015 L’équipe des fouilleurs La
  • campagne de fouille a débuté cette année le lundi 27 juillet et s’est achevée le vendredi 4 septembre 2015. Elle était organisée en deux sessions de 3 semaines, avec possibilité pour les stagiaires de participer à une ou à deux sessions. L’organisation de la campagne et la constitution
RAP03146.pdf (BREST (29). Kerlinou : diagnostic archéologique mené avant l'agrandissement de la ZAC au lieu-dit Kerlinou, partie n° 1. Rapport de diagnostic)
  • 2015 Diagnostic archéologique communiqué Rapport Final d’opération Non « ZAC de Kerlic Tranche n°2». avec la collaboration de Eddie Roy Serge Kosseev S.R.A : 2015/128 Arrêté de sous la direction de Code Inrap D108856 Système d’information prescription SRA Entité
  • archéologique Nr site Code INSEE Quimper (Finistère) Finistère, Brest, Kerlinou INRAP Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson Sévigné Mai 2015 Sommaire. Pages Données administratives, techniques et scientifiques 4 5 6 7 8 12 Résultats 13 15 Fiche signalétique. Mots
  • . Brest (29), « Kerlinou » _______________________________________________________________ Mai 2015 4 Brest (29), « Kerlinou » _______________________________________________________________ Mai 2015 Localisation Statut du terrain au regard des Région législations sur le
  • patrimoine et Bretagne l’environnement Préparation Non communiqué Le 12/02/2015 et le 27/04/2015 Dates d’intervention sur le terrain Département Fouille Finistère (22) Propriétaire du terrain Du 28/04/2015 au 29/04/2015 Brest Métropole Aménagement Commune Brest Post-fouille
  • Adresse ou lieu-dit Références de l’opération Kerlinou Numéro de l’arrêté de prescription n°2015/128 Codes Code INSEE Non communiqué Du 12/06/2015 au 08/07/2015, du 10/07/2015 au 13/07/2015 et du 01/09/2015 au 10/09/2015 (postfouille fractionnée) Numéro de l’opération
  • cadastrales Opérateur d’archéologie Commune Inrap Grand-Ouest Brest Année Responsable scientifique de 2015 l’opération Eddie Roy, assistant d’études, Inrap. Section DR, Parcelles : n°40, 42, 43 et 343 Organisme de rattachement Section DS, Parcelles : n°107, 268, 109, Inrap
  • (gallo- romain) République romaine Empire romain Haut-Empire (jusqu’en 284) Bas-Empire (de 285 à 476) Époque médiévale haut Moyen Âge Moyen Âge bas Moyen Âge Temps modernes Époque contemporaine Ère industrielle Mai 2015 Mobilier Édifice public Édifice religieux Édifice militaire
  • Paléontologie Zoologie Botanique Palynologie Macrorestes An. de céramique An. de métaux Aca. des données Numismatique Conservation Restauration 6 Brest (29), « Kerlinou » _______________________________________________________________ Mai 2015 Intervenants Intervenants scientifiques
  • mobilier lithique Stéphane Huingant Ingénieur d’études Etude du galet aménagé Équipe de post-fouille 7 Brest (29), « Kerlinou » _______________________________________________________________ Mai 2015 Arrêté de prescription 8 Brest (29), « Kerlinou
  • » _______________________________________________________________ Mai 2015 9 Brest (29), « Kerlinou » _______________________________________________________________ Mai 2015 10 Brest (29), « Kerlinou » _______________________________________________________________ Mai 2015 11 Brest (29), « Kerlinou
  • » ____________________________________________________________ Mai 2015 Localisation de l’opération Figure n°01 : Localisation de Brest (29). Figure n°02 : Localisation de l’agrandissement de la Z.A.C. de « Kerlinou » à Brest. 12 Brest (29), « Kerlinou » ____________________________________________________________ Mai 2015 13 Brest
  • (29), « Kerlinou » ____________________________________________________________ Mai 2015 Figure n°03 : Parcelles concernées par l’agrandissement de la Z.A.C. 14 Brest (29), « Kerlinou » ____________________________________________________________ Mai 2015 1 – Introduction
  • chemin de 15 Brest (29), « Kerlinou » ____________________________________________________________ Mai 2015 Kerlinou à l’ouest, et enfin, au Sud, et le lotissement du Cosquer à l’Est (fig.02). L’épaisseur des terres végétales varie de 0,20 m à 0,50 m et le substrat est constitué de
  • » ____________________________________________________________ Mai 2015 Figure n°04 : Emplacement des tranchées de diagnostic sur l’emprise du projet d’aménagement 17 Brest (29), « Kerlinou » ____________________________________________________________ Mai 2015 Toutes ces structures ont été relevées en plan (fig.05) et décrites de façon
  • (fig.9). 18 Brest (29), « Kerlinou » ____________________________________________________________ Mai 2015 Figure n°05 : Structures archéologiques, toutes périodes confondues, relevées au niveau de l’emprise. 19 Brest (29), « Kerlinou
  • » ____________________________________________________________ Mai 2015 Figure n°06 : Courbes de niveaux et structures archéologiques, toutes périodes confondues. 20 Brest (29), « Kerlinou » ____________________________________________________________ Mai 2015 Figure n°07 : Concentrations de trous de poteaux relevées sur l’emprise (toutes
  • périodes confondues). 21 Brest (29), « Kerlinou » ____________________________________________________________ Mai 2015 Figure n°08 : Emplacements des prélèvements de fragments de céramiques et les numéros de structures correspondants. 22 Brest (29), « Kerlinou
  • » ____________________________________________________________ Mai 2015 Figure n°09 : Différentes phases d’occupations du site 23 Brest (29), « Kerlinou » ____________________________________________________________ Mai 2015 2.1 - Un galet aménagé du Paléolithique inférieur3 ? Ce galet provient de la structure 114 (possible fond de fosse
  • ), « Kerlinou » ____________________________________________________________ Mai 2015 Cette dernière est recoupée par plusieurs trous de poteaux néolithiques. Le galet aménagé évoque les productions habituellement rencontrées sur le littoral armoricain au Paléolithique inférieur. Il s'agit
  • inférieur de Bretagne, dont les plus anciens témoignages apparaissent vers - 500 000 ans et perdurent jusqu'au Paléolithique moyen, en moindre proportion dans les corpus lithiques alors dominés par les bifaces. Proto-outil ou nucléus, il s'avère néanmoins que ce type d'objet demeure
RAP03073.pdf ((35). les charpentes armoricaines en Ille-et-Vilaine. rapport de pt 2014)
  • travaux du service régional de l’Inventaire, de ceux de Gwyn Meirion-Jones et de Michael Jones, de ceux de Jean-Yves Hunot et des rapports dendrochronologiques. Aucune étude thématique de ce type de charpente n’avait été abordée. En deux ans de prospection, dans son sens élargi, 199
  • aussi auprès des instances officielles du patrimoine que sont la DRAC, le SRA ou les Monuments Historiques. Les recherches bénéficient également des documentations textuelles et iconographiques inestimables recueillies depuis 50 ans par l’Inventaire, de leurs fonds bibliographiques
RAP03106.pdf (VANNES (56). 7 rue d'Alembert. Rapport de diagnostic)
  • Diagnostic archéologique Rapport final d’opération Commune de Vannes (Morbihan) 7, rue d’Alembert sous la direction de Stéphanie Le Berre Inrap Grand-Ouest Mai 2015 Diagnostic archéologique Rapport final d’opération 7, rue d’Alembert 56260 Code INSEE Commune de
  • Bignon, 35577 Cesson-Sévigné Tel. 02 23 36 00 40 Mai 2015 Sommaire 5 I. Données administratives, techniques, scientifiques 7 8 9 10 10 11 12 13 19 20 Fiche signalétique Mots-clés des Thésaurus Intervenants Notice scientifique Etat du site Localisation de l’opération Extrait
  • désignation du responsable 2015-114 modifiant l’arrêté 2015-068 ___________________________ Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement M. Mme JOLIVET Gilles et Marie-France _________________________ Nature de l’aménagement Extension de maison d’habitation
  • ___________________________ Dates d’intervention sur le terrain 20/04/2015 au 22/03/2015 Surface de l’emprise 535 m2  Surface décapée :  9,68 m2 soit 1,8% Niveau d’apparition des vestiges A 1,80 m de la surface 8 Inrap · RFO de diagnostic Vannes (Morbihan) - 7, rue d’Alembert Mots-clefs des thesaurus
  • diagnostic Vannes (Morbihan) - 7, rue d’Alembert Notice scientifique Le projet d’extension d’une maison d’habitation au 7, rue d’Alembert à Vannes (Morbihan) par M. et Mme Jolivet à Vannes est à l’origine d’un diagnostic archéologique préventif réalisé du 20 au 21 avril 2015. D’une
  • – www.geoportail.gouv.fr/mentions-legales Nantes © A. Desfonds, St. Le Berre / INRAP 2015. Département : MORBIHAN Commune : VANNES DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ------------EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL ------------- Section : BN Feuille : 000 BN 01 Échelle d'origine : 1/1000 Échelle
  • est délivré par : Date d'édition : 23/04/2015 (fuseau horaire de Paris) cadastre.gouv.fr Coordonnées en projection : RGF93CC48 ©2014 Ministère des Finances et des Comptes publics 7177700 7177700 7177800 1268600 7177800 1268500 Emprise d’opération Tranchée 1 1268500
  • général de l’opération © St. Le Berre / INRAP 2015 0 5m 10 m Ech 1 : 250 25 II -Résultats archéologiques 1. Introduction 1.1 Circonstances de l’intervention Suite au projet d’extension d’une maison d’habitation au 7, rue d’Alembert à Vannes (Morbihan) par Mme et M. Jolivet, le
  • (Morbihan) - 7, rue d’Alembert N 23 7 8 4 1 5 7, rue d’Alembert 6 Topographie exprimée en m NGF 0 5 10 15 20 25 30 35 0 40 100 m 200 m S. Daré / CERAM 2004, J.-F. Villard / INRAP 2011, St. Le Berre / INRAP 2015 Port, cours d’eau et étangs Voie antique Emprise
  • de l’opération © S. Daré / CERAM 2004, J.-Fr. Villard / INRAP 2011, St. Le Berre / INRAP 2015. Au n°11, ont été repérées les fondations d’une construction antique (Triste, Daré, 2001). Au 15 de la rue, un puits, une cave et une série de structures fossoyées, abandonnés à la fin
  • Localisation de l’opération sur le fond de cadastre napoléonien de 1844 © Archives Départementales du Morbihan, St. Le Berre / INRAP 2015. Fig. 4 Vue vers le nord-ouest du terrain après rebouchage de la tranchée et des murs de clôture du jardin actuel dits « murs des lépreux » © St. Le
  • Berre / INRAP 2015. En 1698, il est mentionné que la propriétaire de cette petite seigneurie1 finance la construction à l’angle de la rue Jean Martin (anciennement rue du Verger) et de la rue Saint-Tropez (ancienne rue de la Confiance) de l’hôpital Saint-Yves des sœurs de Saint
  • du 20 au 21 avril 2015. La parcelle concernée par l’opération correspond au jardin d’une maison d’habitation. Avant le début de l’opération, l’aménageur a rendu accessible le terrain. Différentes contraintes techniques ont limité les investigations archéologiques : - la partie
  • du sondage au 1/50e © St. Le Berre / INRAP 2015. Terre cuite Granite Altitudes en mètres NGF Monnaie 0 1/50 1m 30 Inrap · RFO de diagnostic Vannes (Morbihan) - 7, rue d’Alembert Fig. 6 Vue de la coupe stratigraphique, berme orientale du sondage © St. Le Berre / INRAP
  • 2015. Fig. 7 Vue du niveau de sol empierré US 6 © St. Le Berre / INRAP 2015. Fig. 9 Vue du niveau de sol US 9 © St. Le Berre / INRAP 2015. Fig. 8 Vue du cailloutis US 7 © St. Le Berre / INRAP 2015 Les niveaux archéologiques apparaissent ensuite à 1,80 m de profondeur. Ils ont
  • tessons de terre cuite architecturale (tuile), de taille relativement réduite. Notons encore la présence de céramique commune claire, dont 2 fragments retaillés en fusaïole (n°3-4). US 6 1 US 7 2 3 0 éch. 1/3 Fig. 10 Mobilier céramique © L. Simon / INRAP 2015. 4 15 cm 32
  • Bretagne. 1886-1986 : les 100 ans du centre hospitalier spécialisé de SaintAvé. 1987. 63p. ; 30cm. LALLEMAND (A.) Les origines historiques de la ville de Vannes. Vannes : Galles, 1904. 37 III - Inventaires III - Inventaires 38 Inrap · RFO de diagnostic Vannes (Morbihan) - 7
  • , rue d’Alembert INVENTAIRE DES FIGURES Fig. 1 Plan général de l’opération © St. Le Berre / INRAP 2015. Fig. 2 Contexte géographique et archéologique de l’opération © S. Daré / CERAM 2004, J.-Fr. Villard / INRAP 2011, St. Le Berre / INRAP 2015. Fig. 3 Localisation de l’opération
  • sur le fond de cadastre napoléonien de 1844 © Archives Départementales du Morbihan, St. Le Berre / INRAP 2015. Fig. 4 Vue vers le nord-ouest du terrain après rebouchage de la tranchée et des murs de clôture du jardin actuel dits « murs des lépreux » © St. Le Berre / INRAP 2015. Fig
  • . 5 Plan et coupe du sondage au 1/50e © St. Le Berre / INRAP 2015. Fig. 6 Vue de la coupe stratigraphique, berme orientale du sondage © St. Le Berre / INRAP 2015. Fig. 7 Vue du niveau de sol empierré US 6 © St. Le Berre / INRAP 2015. Fig. 8 Vue du cailloutis US 7 © St. Le Berre
RAP03069.pdf (GUICHEN (35). ZAC de la Massaye. rapport de diagnostic)
  • Laurent Aubry Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40 www.inrap.fr Inrap Grand Ouest janvier 2015 Diagnostic archéologique Rapport d’opération ZAC de la Massaye 35126 Code INSEE — D105080 2014-114 Système d’information Code Inrap
  • Arrêté de prescription Guichen, Ille-et-Vilaine sous la direction de par Laurent Aubry Pierre Poilpré Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné janvier 2015 Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 7 Fiche signalétique
  • , BRGM 1.3 Contexte archéologique environnant Les diverses campagnes de prospections systématiques, terrestres et aériennes, entreprises depuis plus de 20 ans sur le département de l’Ille-etVilaine, ont permis de détecter plusieurs centaines de sites archéologiques appartenant à des
  • . 02 23 36 00 40 www.inrap.fr Inrap Grand Ouest janvier 2015
RAP03162.pdf (PENMARC'H (29). Ancienne église de Saint-Guénolé. Rapport de diagnostic)
  • , Finistère, bretagne Chronologie époque médièvale Moyen âge bas Moyen âge Temps modernes Bretagne, Finistère, Penmarc’h, Saint-Guénolé Inrap Grand Ouest Novembre 2015 Diagnostic Rapport final d'opération Ancienne église de Saint-Guénolé — 29158 Nr site 2013-269 Lambert 93 CC48
  • 67737 35577 Cesson-Sévigné Octobre 2015 2 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Penmarc'h, l'ancienne église de Saint-Guénolé Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 2 Sommaire 6 Fiche signalétique 7 Mots-clefs des thesaurus 8
  • , rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Tél : 02 23 36 00 40 Fax : 02 23 36 00 50 coordination Dates d’intervention sur le terrain diagnostic du 13/04/2015 au 30/04/2015 Numéro de l’entité archéologique — Organisme de rattachement Inrap Grand-Ouest Teddy Béthus, Inrap
  • post-fouille du 16/07/2015 au 15/10/2015 Surface fouillée 192 m² Ratio 12,92 % de la surface total Niveau d'apparition des vestiges Entre 0,05 m et 0,60 m I. Données administratives, techniques et scientifiques 7 Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Mobilier
  • issue 1/250 000 © IGN 2015 Chantier Inrap 1Km 1/25 000 © IGN 11 12 Inrap · Rapport de diagnostic Arrêté de prescription Bretagne, Finistère, Penmarc'h, l'ancienne église de Saint-Guénolé I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 13
  • ------------- Date d'édition : 11/03/2015 (fuseau horaire de Paris) Coordonnées en projection : RGF93CC48 ©2014 Ministère des Finances et des Comptes publics Cet extrait de plan vous est délivré par : 1149000 1149100 1149000 1149100 cadastre.gouv.fr 7206000 7206000 7206100 Commune
  • -1309, soit moins de dix ans après la fondation supposée de la chapelle, plusieurs navires de Saint-Guénolé sont mentionnés dans les registres des ports bordelais et libournais. On retrouve par la suite régulièrement des bateaux Penmarc'hais dans d’autres grands ports européens 14
  • Angleterre, aucune entrée n’est signalée à Londres en 1567-1568 et seulement cinq sont dénombrées à Bristol en huit ans, de 1565 à 1580 29. Penmarc'h, premier port d’armement européen au début du XVIe siècle, redevient à la fin de ce siècle un simple port de cabotage inter-régional. Les
  • ://fr.topic-topos.com/chapellefuneraire-pont-l-abbe (consultée le 14/08/2015) 38 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Penmarc'h, l'ancienne église de Saint-Guénolé a Report du plan reconstitué de l’église Saint-Guénolé sur un extrait du cadastre naopléonien de Penmarch
  • »: Lithographie des frèresTaylor, Cailleux 1845 Fig.11 Chapelle du château de Kernuz (Pont-l’Abbé, Finistère). Photographie mise en ligne sur internet à la page http://fr.topic-topos.com/chapelle-funerairepont-l-abbe (consultée le 14/08/2015) Fig.10 Vue de la Tour Carrée et des ruines de
RAP03132.pdf (RENNES (35). Rue Jean-Marie Duhamel (puits Duhamel, métro ligne B). Rapport de diagnostic)
  • Dominique Pouille N Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Août 2015 Inrap Grand-Ouest Août 2015 Diagnostic archéologique Rapport final d’opération rue Jean-Marie Duhamel (puits Duhamel - Métro, ligne B
  • Labaune-Jean Jacques Labrot Nicolas Menez Vincent Pommier Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon, 35577 Cesson-Sévigné Tel. 02 23 36 00 40 Août 2015 Sommaire 5 I - Données administratives techniques et scientifiques 7 8 9 10 11 12 13 19 20 Fiche signalétique Mots-clés des
  • Magenta 35023 35023 RENNES CEDEX 9 tél. 02.99.29.37.55 -fax 02.99.29.37.85 ptgc.350.rennes@dgfip.finances.gouv.fr Cet extrait de plan vous est délivré par : Date d'édition : 19/03/2015 (fuseau horaire de Paris) cadastre.gouv.fr Coordonnées en projection : RGF93CC48 ©2014 Ministère
  • que l’on voir représentée sur d’autres planches. Noter le vaste local ouvert en partie haute afin d’assurer une bonne ventilation. Fig. 30 Teinturier au travail devant sa chaudière au milieu du XVIIIe s. © https:// lesiecledesrohan.files.wordpress.com/2015/0 Fig. 31 Officine de
  • -Résultats archéologiques 3. Etude du mobilier Françoise Labaune-Jean 3.1. Méthodes de travail La parcelle abordée à Rennes (35), rue Duhamel, dans le cadre des travaux d’aménagement de la ligne B du métro-VAL en 2015 a livré du mobilier dans six structures. Ce dernier se compose de
RAP03194.pdf ((29). Rapport de prospection archéologique et inventaire des stèles de l'âge du Fer en Cornouaille. Rapport de PT 2015)
  • (29). Rapport de prospection archéologique et inventaire des stèles de l'âge du Fer en Cornouaille. Rapport de PT 2015
  • Rapport de prospection archéologique et inventaire des stèles de l’âge du Fer de CORNOUAILLE (29) Arrêté de prospection thématique SRA 2015-015 Bertrand GRALL (dir.), CDA Anne-Françoise CHEREL, INRAP Emeline LE GOFF, INRAP Quimper – Le Faou : Conseil départemental du Finistère
  • , Centre départemental de l’archéologie Décembre 2015 Conseil départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 Bertrand GRALL 2015 Grall B., (dir.), Cherel A.F., Le Goff E., 2015, Rapport de
  • prospection archéologique et inventaire des stèles de l’âge du Fer de CORNOUAILLE (29). Quimper - Le Faou : Conseil départemental du Finistère, Centre départemental de l’archéologie - Service Régional de l’Archéologie de Bretagne, 2015. Avis au lecteur Le présent rapport comporte les
  • - Conseil départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 Bertrand GRALL 2015 SOMMAIRE Générique de l’opération………………………………………………………………….- 4 Arrêté de prescription…………………………………………………………………….- 5 CARTE
  • ?...........................................................................................-363-6 Bibliographie……………………………………………………………...……-36- -2- Conseil départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 Bertrand GRALL 2015 4- Origine des stèles gneissiques du Finistère Sud. Etude
  • …………………………………………………………. .-515- Bilan de la prospection inventaire des stèles de Cornouaille 2015 et perspectives pour 2016…………………………………………………………………………………..….… -536- Bibliographie…………………………………………………………………….……..-- 54 7- Liste des figures…………………………………………………………………………-57- -3- Conseil départemental du
  • Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 Bertrand GRALL 2015 Générique de l’opération Suivi scientifique : DRAC de Bretagne – Service Régional de l’Archéologie Stéphane DESCHAMPS (CRA), Yves MENEZ (SRA), J-C
  • départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 Arrêté de prospection thématique -5- Bertrand GRALL 2015 Conseil départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre
  • départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 -6- Bertrand GRALL 2015 Conseil départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 -7- Bertrand GRALL 2015 Conseil départemental du Finistère Prospection
  • des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 -8- Bertrand GRALL 2015 Conseil départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 Bertrand GRALL
  • 2015 Liste des communes de Cornouaille à prospecter ARGOL ARZANO AUDIERNE BANNALEC BAYE BENODET BERRIEN BEUZEC-CAP-SIZUN BOLAZEC BOTMEUR BRASPARTS BRENNILIS BRIEC CAMARET-SUR-MER CARHAIX-PLOUGUER CAST CHATEAULIN CHATEAUNEUF-DU-FAOU CLEDEN-CAP-SIZUN CLEDEN-POHER CLOHARS-CARNOET
  • TREFLEVENEZ TREGARVAN TREGOUREZ TREGUENNEC TREGUNC LE TREHOU TREMEOC TREMEVEN TREOGAT LE TREVOUX Conseil départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 Bertrand GRALL 2015 Introduction La Mission
  • l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 Bertrand GRALL 2015 1-2 Problématique et méthodologie Devant la grande variété des stèles examinées sur ce secteur et la difficulté à caractériser certains des blocs rencontrés, nous avons été amenés
  • , photographiées et dessinées (fig.1). 11 Conseil départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 2-2-Tableau récapitulatif des communes prospectées 12 Bertrand GRALL 2015 Conseil départemental du
  • Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 13 Bertrand GRALL 2015 Conseil départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015
  • 14 Bertrand GRALL 2015 Conseil départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 1 : Carte récapitulative des données par commune (B. Grall) 15 Bertrand GRALL 2015 Conseil départemental du
  • Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 Bertrand GRALL 2015 2-3 Les relevés Dessiner une stèle de l’âge du Fer revient à lui reconnaître des attributs physiques et/ou ornementaux caractéristiques à cette
  • monument 16 Conseil départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015-015 Bertrand GRALL 2015 Fig. 2 : Relevés, mise au net et photos de la stèle heptagonale de Kervouyec à QUIMPER (B. Grall, fouille
  • complets ont systématiquement été relevés perpendiculairement : soit une vue de face et de coté dans le plan vertical de symétrie du monument. 17 Conseil départemental du Finistère Prospection des stèles de l’Age du Fer de CORNOUAILLE Centre départemental de l’archéologie Arrêté 2015
  • -015 Bertrand GRALL 2015 Fig. 3 : Photos et relevés de terrain de la stèle hémisphérique de Kervinou Vihan à SCAER (B. Grall) Le relevé des stèles a nécessité la conception et la fabrication d’un pied à coulisse de grandes dimensions (80cm x 80cm). Réalisé en bois, il s’auto
RAP03168 (RENNES (35). 10-12 rue Saint-Louis : Les occupations de la parcelle 0234 de l'Antiquité à l'époque moderne ; Le jeu de Paume du Pélican. Rapport de fouille)
  • 41 40 137 45 14 133 21 Elen Esnault 193 Octobre 2015 Rapport final d’étude de bâti 161 188 plancher sur quenouille 281 23 27 322 282 282 321 286 283 323 320 Sol actuel Sol d’origine Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon, 35577 Cesson-Sévigné Tel. 02 23 36 00 40
  • Octobre 2015 287 190 28 24 320 Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr 189 133 13 161 quenouille 4 44 137 320 Fouille archéologique Rapport final d'opération — — 35238 Nr site Entité
  • 2015 sommaire 5 I Données administratives, techniques et scientifiques 6 7 8 10 10 11 12 13 23 25 27 Fiche signalétique Mots-clefs des thesaurus Intervenants Notice scientifique Etat du site Localisation de l’opération Localisation cadastrale Arrêté de prescription Arrêté
  • Localisation cadastrale Section : AC Feuille : 000 AC 01 7223350 Échelle d'origine : 1/1000 Échelle d'édition : 1/500 ? 1351600 7223300 ? Date d'édition : 24/08/2015 (fuseau horaire de Paris) 7223300 7223350 Coordonnées en projection : RGF93CC48 ©2014 Ministère des Finances et des
  • Volume 1 sous la direction de par Romuald Ferrette Romuald Ferrette Inrap Grand-Ouest 37 rue du Bignon CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Octobre 2015 Rapport final de fouille Romuald Ferrette Mobilier Céramique, Faune, Objet
  • Tel. 02 23 36 00 40 Octobre 2015 Fouille archéologique Rapport final d'opération 35238 — — Code INSEE Nr site Entité archéologique Les occupations de la parcelle 0234 de l'Antiquité à l'époque Moderne Volume 1 sous la direction de par avec la collaboration de Romuald
  • Lambert 93 CC48 Code Inrap F 105 097 Vincent Pommier M. Le Puil-Texier Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Septembre 2015 Sommaire du volume 1 : les occupations de la parcelle 0234, de l’Antiquité à l’époque Moderne 9 I Données administratives
  • Localisation cadastrale Section : AC Feuille : 000 AC 01 7223350 Échelle d'origine : 1/1000 Échelle d'édition : 1/500 ? 1351600 7223300 ? Date d'édition : 24/08/2015 (fuseau horaire de Paris) 7223300 7223350 Coordonnées en projection : RGF93CC48 ©2014 Ministère des Finances et des
RAP03160.pdf (OUESSANT (29). Mez-Notariou : habitat et mobilier du village du premier âge du Fer. Rapport intermédiaire de FP)
  • ans de fouilles archéologiques, école de Saint-Jacut de la Mer (24 juin). - Conférence à l’université du temps libre de Saint-Renan : Archéologie d’Ouessant : les habitats protohistoriques (avril 2015). - Conférence à l’Association d’Histoire et archéologue du Pays de Lorient
  • HABITAT ET MOBILIER DU VILLAGE DU DU PREMIER ÂGE DU FER DE MEZ-NOTARIOU (OUESSANT - FINISTÈRE) : 29 155 0022 AP RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE FOUILLE PROGRAMMÉE TRIENNALE ANNÉE 2015 Sous la direction de Jean-Paul LE BIHAN CENTRE DE RECHERCHE ARCHÉOLOGIQUE DU FINISTÈRE CONSEIL
  • DÉPARTEMENTAL DU FINISTÈRE S.D.A. - MINISTÈRE DE LA CULTURE Rennes : S.R.A. de Bretagne - 2015 1 Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents administratifs
  • 155 0022 AP RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE FOUILLE PROGRAMMÉE TRIENNALE ANNÉE 2015 Sous la direction de Jean-Paul LE BIHAN Avec la collaboration de Jean-François Villard CENTRE DE RECHERCHE ARCHÉOLOGIQUE DU FINISTÈRE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU FINISTÈRE S.D.A. - MINISTÈRE DE LA CULTURE
  • Rennes : S.R.A. de Bretagne 2015 3 AVANT-PROPOS CHAPITRE 1 : INTRODUCTION 1. SITUATION 1.1. LE MILIEU NATUREL ET L'INSULARITÉ 1.2. LE SITE DE MEZ-NOTARIOU 2. LE PROJET TRIENNAL DE FOUILLE PROGRAMMÉE 2.1. LES DONNÉES ARCHÉOLOGIQUES EN DÉBUT DE PROGRAMME 2.1.1. Les périodes anciennes
  • 2.2.2. Les découvertes de 2015 2.3. L’Us. 366 2.4. CONCLUSIONS CHAPITRE 3 : LES VESTIGES DU SECTEUR 5 1. OBJECTIF ET STRATÉGIE 1.1. BREF RAPPEL 1.2. L’OBJECTIF DE LA FOUILLE À L’EST DU SECTEUR 5 1.3. STRATÉGIE 2. LES VESTIGES 2.1. VESTIGES DE LA ZONE ORIENTALE DE FOUILLE 2.1.1. Les
  • Dernière opération de fouille conduite sur le site de Mez-Notariou, la campagne de fouille 2015 revêt un caractère très particulier dans la mesure où elle clôt un cycle de recherches engagées sur ce lieu en 1988. Bien qu’elles ne soient pas achevées, les recherches se réaliseront
  • désormais essentiellement hors de l’île. Indépendamment de l’intérêt des résultats obtenus lors de cette ultime campagne et présentés dans ce rapport, alors que l’exposition temporaire « Ouessant au vent de l’Histoire, 20 ans de recherches archéologiques », montée en 2007 au musée de
  • ordonnées. La durée d'occupation se situe vraisemblablement autour de 300 ans pour une population moyenne et constante comprise entre 200 et 400 habitants. La fin de l'occupation du village paraît se situer vers le début de La Tène ancienne. Issue d’une décision et d’un projet
  • . LE PROJET TRIENNAL ET LA SITUATION AU DÉBUT 2015 2.2.1. Le programme de fouille Fig. 9 ; cl. 1 Le programme triennal couvrant les années 2014 et 2016 prévoit l’achèvement de la fouille des zones de construction du Premier page du Fer Us. 03 et Us. 372. Cela a été réalisé au cours
  • de la campagne 2014. Par ailleurs et pour clore les activités de fouille sur le site de Mez-Notariou, deux explorations complémentaires sont envisagées au cours de l’année 2015 : - Étudier la liaison entre les secteurs 5 et 1 du site. La partie orientale du secteur 5 a livré une
  • : Archéologie d’Ouessant : les habitats et l’économie (mai 2015). - Conférence Université de Rostov sur le Don – Elisavietovskaïa : les habitats protohistoriques d’Ouessant – Mez-Notariou (17 août -2015) 3.5. LE TRAVAIL RÉALISÉ 3.5.1. Activité de chantier Cl. 1 et 2 L’activité de chantier
  • Bihan a pris en charge l’organisation de l’ouvrage et l’intégration de l’ensemble des structures. La rédaction est en cours d’achèvement. Jean-François Villard a repris l’étude systématique du mobilier du Premier âge du Fer. Il a travaillé sur les poteries découvertes en 2009 et 2015
  • et arénitique très différente de celle des comblements de poteaux du Premier âge du Fer. Or, cet ensemble paraît déborder largement au nord de l’Us. 372 et de la zone de fouille antérieure. 1.2. STRATÉGIE DE FOUILLE En 2015, une extension de la fouille du secteur 1 est réalisée au
  • du secteur 1 découverte en 2015 est une couche de sédiments clairs de nature sableuse. Au sud-ouest de la fouille, ils se glissent sous des terres remaniées (Us. 00/368) et recouvrent toute la partie septentrionale du sondage. Le mobilier est peu abondant et inclut surtout des