Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
56 [X]
Date (Année)

367 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02719.pdf (PONTIVY, NEUILLAC, CLEGUEREC, MALGUENAC (56). contournement nord pontivy. rapport diagnostic)
  • PONTIVY, NEUILLAC, CLEGUEREC, MALGUENAC (56). contournement nord pontivy. rapport diagnostic
  • 56
  • , Neulliac et Pontivy Code INSEE : Lieu-dit ou adresse : Contournement Nord Pontivy Code postal : Cadastre Année : 2008 doc. Joint 56 125, 56 041, 56 146, 56178 56 300, 56 480, 56300, 56300 Section (s) : cf. doc. Joint Parcelle(s) : cf. Altitude : entre 62 et 119 m NGF Propriétaire
  • ou buisson. La première traduction pour le terme Bod semble plus plausible sachant que ce site recèle un enclos avec des parcellaires associés (EA 56 178 0005). Kervouillen est un lieu-dit où Kêr, village aurait pris son sens à l’origine dans une maison solide et bien défendue et
  • ensuite dans toute maison construite en pierre. Ce site a révélé deux enclos quadrangulaires de l’âge du fer et/ou d’époque galloromaine (EA 56 178 0009). Deux toponymes, Porhors et Porzo s’accorderaient dans le sens de cour de ferme importante, de manoir ou encore de porte de ville
  • élevée. Kerlot d’en haut, de kerleo d’ar Lein, de kerl, cercle et suivi du pluriel –où. Ce toponyme correspond aux recherches de prospections aériennes et terrestres qui ont démontré la présence d’un ou plusieurs enclos sub-circulaires (EA 56 178 0006). 1.4.2.2 Les voies de
  • bornes milliaires ont été découvertes aux environs de Pontivy. A une vingtaine de kilomètres au sud de Pontivy, à Castennec, au lieu-dit, la Couarde (EA 56 016 0017), une borne milliaire épigraphe aurait été découverte sur la voie qui mène à Carhaix dans un des méandres du Blavet au
  • été restituées brutes. Le tableau récapitule les sites selon leur intérêt historique et archéologique par rapport à la zone étudiée. 1.4.3.1 La préhistoire *Commune de Malguénac A Saint-Nizon, un site néolithique avec un dolmen a été répertorié (56 125 0001) et est inscrit aux
  • Monuments Historiques. *Commune de Pontivy Dans l’agglomération de Pontivy, au-niveau du cimetière, un site néolithique a été repéré avec un menhir (56 178 0001). Du mobilier archéologique, témoin d’une occupation néolithique (56 178 0008), a été retrouvé à Kernaud en 2007 par G
  • . Marchand : une quinzaine de haches polies en métadolérite de type A, en fibrolite et en diverses roches noires avec la présence d’une centaine de pièces lithiques. 1.4.3.2 La protohistoire *Commune de Cléguérec Un tumulus de l’âge du bronze a été géoréférencé (56 041 0001) et découvert
  • reconnu un enclos à tendance curviligne (56 041 0007) (Archives SRA, propections : P. Naas, p. 33). A Lintever, a été mis en évidence un petit enclos de forme absidale à large fossé (Archives SRA, prospections P. Naas, 2000, p.33). Près de la chapelle Saint-Molvan, à l’ouest de Stival
  • , 1910, n°568 ; J. Briard, 1965, p. 318, n°423). A Kerhurgan, en bordure de route a été repérée une stèle de l’âge du fer, d’une hauteur d’1,15m (56 125 0003) (D. Tanguy, 1997b, p.104, n°5, p.105, n°5). A Saint-Nizon, dans la lande de Niquiniel, fut découverte une urne cinéraire en
  • ). Cet enclos (56 146 0014) est flanqué au nord et au sud de deux avant-cours aux fossés moins marqués que ceux de l’enclos central. Dans la lande des Quatre-vents, près de la chapelle de Carmez, existait une enceinte de carrée aujourd’hui disparue. Les prospections aériennes menées
  • localisé un ensemble de quatre voire cinq enclos accolés en enfilade et partiellement superposés datés de l’âge du Fer. Le site (56 151 0045) résulte de la superposition de deux groupes d’enclos distincts, l’un constituant probablement une extension et un remaniement du précédent. Au
  • parcellaires sont également visibles à la périphérie. Des artefacts gallo-romains ont été retrouvés dans une zone à l’extérieur du fossé de l’enceinte (56 151 0030). *Commune de Pontivy En un lieu indéterminé de la commune, un ensemble de haches à douille de l’âge du bronze fut exhumé. Il
  • s’agit, pour trois de ces haches, de type armoricain normal, exposées au musée de Carnac. Dans le bois de Coet-Stival, un groupe de huit tombelles de forme ovalaire ont été découvertes datées de l’âge du fer (diamètre de 1,70m à 4,50m et une hauteur variant de 0,25m à 0,50m) (56 178
  • 0007). A Kervouillen, deux enclos quadrangulaires (56 178 0009) de l’âge du fer/gallo-romain, ont été découverts en 2009 au sud et au nord de la future déviation grâce aux prospections aériennes de P. Naas. 1.4.3.3 La période gallo-romaine *Commune de Cléguérec Entre Kerfulus et La
  • gallo-romaine a été repérée et vérifiée sur le terrain en 2004 par des prospections terrestres (56 125 0006). Près de Kerhurgan, sur la route de Guéméné, une quinzaine de petits talus circulaires de cinq mètres et une grande quantité de poterie (sigillée et céramique commune) ainsi
  • que des fragments de tegulae apparaissant entre ces talus ont été recensés (56 125 0003). *Commune de Neulliac : A Porzo, des substructions se voient dans une enceinte entourée de profonds fossés (56 146 0012) (L. Marsille, P. André, 1972, p.46). A Kervégan(t), deux enclos sont
  • emboîtés à dominante curviligne (Archives SRA prospections : P. Naas, 2000, p.62) Commune de Bieuzy-les-eaux : Sur cette commune, une borne milliaire a été découverte (56 016 0017) au lieu-dit la Couarde. 1.4.3.4 Des vestiges aux datations indéterminées (âge du Fer et/ou gallo-romain
  • ) Commune de Cléguérec : Deux enclos ont été découverts à Keropert (56 041 0007) et à Parc Nehue (56 041 0011). A Kermavio, il y a un réseau de fossés (56 041 0012) Commune de Malguénac : Au lieu-dit, près de Petit-Messulec, deux enclos (56 125 0004) de période chronologique indéterminée
  • ouvert vers l’ensemble précédent. Le site a connu plusieurs phases d’occupation (56 151 0015 et 56 151 0042) (Archives SRA, prospections P. Naas, 2000, p.63-64). Commune de Pontivy : Au lieu-dit la Houssaye, un enclos d’une période indéterminée a été signalé (56 178 0003). Il s’agit
RAP00565.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • (56). quatre communes du Morbihan : carentoir
  • 56
  • ' 'Possible' L 4 (2.3%) 26 (14.9%) 34 (19.5%) F 5 (3.2%) 22 (14%) 40 (25.5%) C 9 (6.8%) 21 (15.9%) 26 (19.7%) Total s 18 (3.9%) 69 (14.9%) 100 (21.6%) Ail types 64 (36.8%) 67 (42.7%) 56 187 (40.4%) (42.4%) Fields 174 157 132 463 wal ked (Percentages of fields walked per transect
  • in the Coet Morel /Hôtel Orl and area (Carentoir). Surface material is markedly absent from fields on the northern and southern boundaries of L, on the east/west ridges (particularly on a band north west of Carentoir) and - as might be expected - on most steep slopes. There are again
  • of Trignac and on the western outskirts of Carentoir village, a striking contrast with that collected around Treal centre in 1984 (Astill and Davies 1984c: 56). In fact, the combination of material again suggests that modem settlements generate little scatter and that - in this study area
RAP01560.pdf (PORCARO (56). la Démardais. rapport de fouille préventive)
  • PORCARO (56). la Démardais. rapport de fouille préventive
  • 56
  • flanc sud de la our? - C'est en effet de ce côté que se développe l'essentiel des bâtiments dégagés [ans l'emprise de la fouille. Ils constituent en partie la façade de cette partie de la villa ur la vallée et sont construits en limite de rupture de pente. Leur aménagement
RAP02960_2.pdf ((56). autour du golfe du Morbihan, Landes de Lanvaux et sud de la vallée de la Vilaine. rapport de pd 2014)
  • (56). autour du golfe du Morbihan, Landes de Lanvaux et sud de la vallée de la Vilaine. rapport de pd 2014
  • 56
  • ~ Connus grâce à la carte géologique Nature des gisements de scories • 56017 - BIGNAN 56140 - MOREAC 56 174 - PLUMELIN Typologie des gisements de scories • .t. • .t. Type 1 Type 2 • .t. Type 2/3 Type 3 • .t. Type 4 O/:, Taille des gisements de scories • ... Moins de 300 m2
  • ,...2G T,...3 T,...4 ro,l k .., """"",, .. """" •• Millu do:ru m' •• fubo :ru .t5OJm' • 56017_B1GNAN 56 140 _ MJREAC 56174_ PLUMELIN " Io.do .. d",,,,,,.,,,,,, Url".. d. pao~m",l>on ... r _ 5OJ.t lOOJ m' • • _dolOOJm' _ THO" mb.mdi>c",tim _ Z"", ;rà"molj" ru oo""*,,w.. 0'=cc
  • .... Moins de 300 rn 2 • i. Entre 300 et 500 m' .... Entre 500 et 1000 m' Limites communales BIGNAN Communes actuelles .... Plus de 1000 m' 56017 - BIGNAN 56 140 - MOREAC 56 174 - PLUMELIN Figure n03 : répartition des sites métallurgiques du Centre-Morbihan en fonction de la
  • ' Nature des gisements de scories • Atelier de réduction du minerai de fer ;. Atelier de réduction avec indices de post-réduction 56017 - BIGNAN 56 140 - MOREAC 56 174 - PLUMELIN • • Entre 300 et 500 m' • • Entre 500 et 1000 m' . ; . Plus de 1000 m' _ Massif de Bignan
  • dffiommatim (DAO Y Dufay-Garel) [ ! Figure n° 6 Locahsatim des felTlers mIs en éVIdence sur la comrrune de 56 174 - PLUMELIN " B 0 • 0 ~ " 0 Bas-fourneau à scories coulées Site 0 ~ Commune Lieu-dit Année rapport Occupation du sol Densité Taille Conservation Chaîne
  • -Vraz 56174-Lann-GostreveI1 Plumelin Lann Gostrevel 56174-Lann-GostreveI2 Plumelin Lann Gostrevel 56174-Lann-GostreveI3 Plumelin Lann Gostrevel 56174-Lann-GostreveI4 Plumelin Lann Gostrevel 56174-Lann-GostreveI5 Plumelin Kervigueno 56017 - BIGNAN 56 140 - MOREAC 56
  • oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui oui diagnostic SDAM - CG 56 Age du Fer oui oui oui Age du Fer Indéterminée oui oui piégiées piégées oui oui oui coulées oui
RAP01572.pdf ((56). Saint-Avé)
  • (56). Saint-Avé
  • 56
  • Alain TRISTE - 1998 - PROSPECTION INVENTAIRE des COMMUNES: -PLESCOP -SAINT-AVE -SAINT-NOLFF -SENE -THEIX -TREFFLEAN 56 158 56 206 56 231 56 243 56 251 56 255 (Morbihan) 15 CL Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan 2 1 DEC. 1998 INVENTAIRE
  • sites possibles après la carte archéo. dépouillement 56 003 56 158 56 164 56 206 56 231 56 243 56 251 56 255 21 3 1 8 4 12 10 3 23 4 9 13 6 19 21 8 total 62 103 HIE OUVRAGES GENERAUX SUR LE MORBIHAN ANDRE P. 1963, La cité gallo-romaine des Vénètes, DES de lettres
  • du Morbihan, p. 3-58 MERLAT P., BSPM 1955-56, La structure de la voie romaine Angers-Nantes à Vannes par Blain etRieux,p. 105 à 109. de LAIGUE R., BSPM 1888, Le parcours de la voie romaine de Vannes à Blain, p. 192-194 de LAIGUE R., BSPM 1890, Le parcours de la voie romaine de
  • grande voie de 20 mètres de largeur, comme celle de Nantes à Vannes MARSILLE L. 1929, p. 10 LE PALASTRE - 56 158 001 AP Cadastre: Cl n°47 Néolithique - Dolmen Monument inscrit à l'inventaire supplémentaire. 1977 cadastre Allée couverte, parcelle n°47, lieu-dit "Coqueler-Neguignan
  • ", section C du GUSQUEL - 56 158 001 AH Cadastre: C3, n° 408, 409 et 964 Gallo-romain - Gisement de surface "Au centre du village du Gusquel, grand prateau entièrement composé de décombres, dans lesquels quantité de briques à rebord et de fragments de poterie antique. Au milieu de ce
  • , 1884, p.3, -BSPM, 1953. PV, p.3. Commandant Baudre -MARSILLE, p.63 Gusquel, parcelles 408, 409 et 964 section C3. Gisement de mortier et de pierres brûlées. Localisation de G. LEROUX" -LANGOUËT L., CeRAA n° 16 (1988) p.89 LEZURGAN - 56 158 002 Cadastre: C n° 791, 792, 794, 804
  • , brisé, dans le talus d'un petit pré à 150m pas du précédent. RIALAN IU , 1886-1892, p.54 Service Régional de l'archéologie de Bretagne Cellule Carte Archéologique LISTE DES SITES lundi 24 août 1 998 commune: n" site 56-158 Plescop Structures Périodes Lieu dit Nom du Site
  • irrégulière (L = 132 mm, 1 = 56, e — 33). A signaler d'autre part, dans les parcelles sous labour, de l'autre côté de la route, des éclats de silex — ceux trouvés ne présentaient aucun caractère particulier — et des fragments de poterie, trop petits pour être caractérisés. Situé à une
  • y a ensuite la voie de Vannes vers Trédion et passant par Poignan, Beauregard et le Pavé. " LE MENE Jh-M., 1891, p. 347 CASTEL KER NEVE 56 206 001 ou LEGUERNEVE Cadastre: AK n°8 Protohistoire - Habitat fortifié " A Vennes on parle beaucoup d'un monument qui subsiste encore au
RAP01431.pdf (VANNES (56). un bâtiment antique à l'angle du boulevard de la Paix et de le rue des Frères Crapel. rapport de sauvetage 1987)
  • VANNES (56). un bâtiment antique à l'angle du boulevard de la Paix et de le rue des Frères Crapel. rapport de sauvetage 1987
  • 56
  • , analysés à Saclay par Mme Délibrias, avaient donné un âge de 1650 ans (- 120). Ce fort talus, hâtivement dressé ici en limite urbaine, pourrait être contemporain du premier rempart de Vannes, et, comme ce dernier, illustre la phase de défense et de repli de la ville romaine
RAP01282.pdf (VANNES (56). 1 rue de l'Étang. rapport de sondage)
  • VANNES (56). 1 rue de l'Étang. rapport de sondage
  • 56
  • s'expliquer par le fait que, l'élévation du contrefort d'angle découvert il y a 10 ans, dépassait d'au moins 0,50m le niveau des fondations (ces fondations étaient, par ailleurs, beaucoup plus larges). Maison BURBAN 1 rue de l'Etang .. Vannes
RAP02103.pdf (VANNES (56). 26 avenue Saint-Symphorien. dfs de diagnostic)
  • VANNES (56). 26 avenue Saint-Symphorien. dfs de diagnostic
  • 56
  • , les investigations archéologiques qui se sont succédées depuis près de 150 ans ont montré des occupations de l'époque gallo-romaine, sans doute plusieurs do mus en périphérie de ville, ainsi qu 'uneprésence au Haut Moyen-Age (chapelle Saint Symphorien). E s'agit donc d'identifier
RAP04063 (Séné (56). Complexe industriel proto-historique Vénète. Campagne de fouille 1963 )
  • Séné (56). Complexe industriel proto-historique Vénète. Campagne de fouille 1963
  • 56
  • ns e ans l ' appareil . entre 'des pla- r selèrement rectan !11aires. à un ê et 85 cms ran e base . c 11e -oi éta briquettes d e 8 u s envi ron. 3ur ces a rtes 24 X 1 d.eux e briqua e.2 omS d.' épaisseur, 20 e 18 oms de 1 n • s nt prises trpe~ n ueur plate petit
  • ~ p ut. De plaoe en place de e c"'té,et l aux t,vpe partie supérieure , l ' appareil est beaucoup plus soi n'; il es consti tu' qu'ette a large . Ca à. la partie inféri81lre du f ut; ""ertai nes f nt sailli, à l ' inté- rieu.r. ver et 10 0 i· ans le f ur livré qU,t
  • ans oe tt e fosse quatr et de Zo 5 orna r asi r ement f ct nnés h la maIn, év séa en trI pette à une t ré i té s, a na logue s à e e iam t re p e leurs ex- bj e ts i entiques t r u? és à Préf illes _ s 1 e t aux Re -Ri l ls. En fI n, l e s 3° & 4 G f s se s, leur~éi
  • mSme va.se. qui ont permis de le reconstituer:il s'agit d'une sorte de ouvette à fond plat. de 19 cms de à.iemètre à tue; la Iaalltallr est
  • les stations ' don e je d le i e 1& pre uc tio n de cett e omme rcia l e p ur t OllS l e s pe upl e e d .. l a illp r., Hais en f 1 t , Je n' ai pa s III e f u.rs Ol assiquo~ent liées à l'industri e du sel. Jt s i 'e a pr~sen o e en bap t i 56 u.n e naeClble un lieu i t
  • ans ra eroior c-,ux e ce site : • l.vmat igue tU ' . rb! an , et . rr . Vanne • n a otlvit' " r 18 ns l ' rtis n " t / ier i tûnoe an niv au plu ter 10er ne, flS . ur Iloe épt;\ i s aeur jusqu.' a e plexe ét it l ' e no lot 2n ods as tr vail : i l fall a l 0 io
RAP00228.pdf (PLOEREN (56). motte castrale de Penhouët. rapport de sauvetage urgent.)
  • PLOEREN (56). motte castrale de Penhouët. rapport de sauvetage urgent.
  • 56
  • facilement à la plate-forme intérieure. Il y a 15 ans une allée y menait, large de 1, 80 à 2 m. et bordée de sapins entre lesquels pous sait une haie d'aubépines (sur le Cadastre la ligne séparant les parcelles 386 et 390). Des pierres bleues, extraites dans la région, de forme conique
  • carrière et ne se sont pas fait priés poue en enlever le maximum de pierres. Ces "fouilles de pierres" étai^ favorisées en cet endroit par la proximité de l'entrée - 4 - de la motte. Les dernières fouilles de ce type eurent lieu il y a 40 ans par le père de l'actuel propriétaire
RAP00171.pdf (CRAC'H (56). chapelle Saint-André de Lomarec. rapport de sondage.)
  • CRAC'H (56). chapelle Saint-André de Lomarec. rapport de sondage.
  • 56
  • Polymathique à Vannes (56) proviendrait des environs de la chapelle Saint-André). Un second niveau se compose de meëlloçis assez réguliers sur une épaisseur de 0,25 m. (niveau B. de P. ANDRE ?). Enfin un dernier niveau est composé de 3 assises de pierres arrondies de 0,40 m. d'épaisseur
  • plaçait les enfants qui ne marchaient pas encore à deux ans, ce qui concorderait bien avec le culte d'f n guerrier comme sem- ble le suggérer le nom de LOMAREC. Tandis que Saint-André était chargé de guérir de la coqueluche : on trempait les vêtements des enfants atteints de cette
  • , (il convient de rappeler que la stèle dite "Pierre de Justice'?, actuellement dans la cour de la Société Polymathique à Vannes (56) proviendrait des environs de la chapelle Saint-André), Tin second niveau se compose de meëlloçts «issez réguliers sur une épaisseur de 0,2^ m, (niveau
  • 1,20 m. de profondeur. Rappelons que le sarcophage était,jusau'au début de ce siècle, l'objet d'une pratique rituelle r on y plaçait les enfants qui ne marchaient pas encore à deux ans, ce qui. concorderait bien avec le culte d'un guerrier comme sem- ble le suggérer le nom de
RAP03075.pdf (LARMOR-PLAGE (56). Site de Quehello-Congard. Rapport de fouille de sauvetage)
  • LARMOR-PLAGE (56). Site de Quehello-Congard. Rapport de fouille de sauvetage
  • 56
  • vant CONDUITE - - dégagement total. un DECOUVERTES - 1° L'essentiel perpendiculaires reil l'un du est site constitué rapport à l'autre par deux par murs de rnSme (mais l'angle n'a appa¬ été ans fouillé). Les Le K), et dégradé mière encore F en ou
  • fouiller lons et 4 ans) a est sans La continuité gallo-romain que ac¬ doute l'hé¬ manifeste se du mur cet établissement gallo-romain ait nous souhaitons que puis¬ dans la couche (?) n'était les banquette sont sigillée et poterie mortier bizarre dans Un
RAP00956.pdf (VANNES (56). boulevard de la Paix. rapport de fouille préventive)
  • VANNES (56). boulevard de la Paix. rapport de fouille préventive
  • 56
  • sauvetage. n° 56 3 99 260 004 Responsable : PatnJLok AHVRE. Touilles e^ectuées en ^évhÀ.e.K. 1981, pan. : Patrick ANVRE Alain TRISTE Monique. THUREAU Table.nne BAUCHE J. Mlcke.1 COSTE Rapport transmis à M. le Vlh.ecX.euJi des Antiquités historiques de Bretagne 1981 Le Boulevard de
  • quartier de. Boismoreaa qui fut, du le.r au llléme. siècle, le coeur de la ville antique, de Varloritum [v. plan). Malheureusement aucune intervention archéologique ne put être réalisée Ions des travaux, Il y a vingt ans. Seules, quelques observations, furent effectuées, consignées par
  • autres fragments de. mur apparaissent encore, sur le. coté Nord de ce tronçon en dessous du premier (...)". Mis au courant de. nos découvertes de 1981, Joël. LECORNEC a confirmé qu'il s'agissait bien de ce même, monument qu'il avait vu partiellement détruire il y a vingt ans. fa
RAP00190.pdf (INGUINIEL (56). kerven-teignouse. rapport de sondage.)
  • INGUINIEL (56). kerven-teignouse. rapport de sondage.
  • 56
  • SONDAGE : Près de 40 ans après la découverte du monument, nous n'avons pu obtenir de témoingnage direct, de plus le remembrement a considérablement modifié le paysage depuis les années 1960. L'oppidum ou le retranchement signalé plus haut n'a laissé aucune trace. La topographie des
RAP00942.pdf (TREDION (56). la nécropole de Coëby un tertre tumulaire. rapport de sondage)
  • TREDION (56). la nécropole de Coëby un tertre tumulaire. rapport de sondage
  • 56
  • Carnac (56) ou Saint-Just (35). Ces tertres tumulaires semblent avoir une relative ancienneté, voire antérieure aux dolmens à couloir. Malheureusement, trop peux d'éléments récents, nous permettent d'y répondre. Quant à la fonction de ces tertres, elle nous semble bien difficile à
  • l'accumulation de limon ?. coeby 56 parc.231 resistiuite apparente dd ln Fig. 4 : Carte des prospections électriques du tertre n° 231. RESULTATS DES SON PAGES Pour tenter de répondre à notre curiosité, nous avons effectué, cette année, une série de trois sondages dans le tertre
  • mis au jour. Il reste, cependant, malgré ces résultats, à résoudre des problèmes. C'est pourquoi, je propose la poursuite des travaux sur l'ensemble du tertre sur une durée de deux ans afin d' apporter des données supplémentaires et indispensables à la compréhension de ces immenses
  • Trinité (56) semblent s'orrienter vers des manifestations cultuelles exécutées avant l'apport de terres dans une zone délimitée par des murets ou des dalles mégalithiques. A Coëby, en l'occurence, il s'agit dune délimitation par fossé ce qui en fait son originalité. Les foilles
  • masse des déblais est importante. Cette tranchée nous donnera une seconde coupe transversalle à l'autre extrémité du tertre. Nous devrions retrouver le fossé dans cette tranchée. coeby 56 parc.231 resistiuite apparente dd lm Fig- 11 : Travaux envisagés pour 1994
  • radiocarbone de 3580 ± 90 ans (Gif 6484) qui, calibrée, nous donne une date de 2290 à 1695 ans avant J.-C. Cette date prouverait donc la réutilisation du monument dans sa partie septentrionale au début de l'Age du Bronze. La présence d'une grande aire, probablement rituelle, et d'une zone
  • tertres possèdent, généralement, un foyer central recouvert d'une coupole de pierres. Il faut signaler également celui de Bilgroix en Arzon (56), immense plate-forme pierreuse parementée de 120 m de long par 16 m de large et truffé de petits agencements en coffre. Non loin, celui du
  • se situeraient dans la seconde moitié du Vème millénaire, c'est-à-dire vers 4500 ans avant J.-C. Quant à certains de la Haute-Bretagne, ils sembleraient plus récents. L'utilisation de ces tertres jusqu'au Néolithique final et même jusqu'au début de l'Age du Bronze n'exclut pas la
  • : tertres tumulain structure quadrangulaire, de 5 à 9: tertres tumulaires à struct externe parementee. 1: Jardin aux Moines, Néant-sur-Yvel (56 La Croix Madame, Saint-Just (35), 3: La Croix Saint Pierre, Sa Just (35), 4: Notre Dame de Lorette, Le Quillo (22), 5: Le Ma Carnac (56), 6
  • : Mané Pochât en Vieu, Carnac (56), 7: Bilgroix, Ar (56), 8: Clud er Yer, Carnac (56), 9: Mané ty ec, Carnac (56), 10: F Mont, Arzon (56). g. 12 : Tertres tumulaires de type Coëby et diagramme des orientations des tertres tumulaires en Armorique.