Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

4 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03333.pdf ((22)(29)(35)(56). Corpus des signes gravés néolithiques. Rapport de PCR)
  • CORPUS DES SIGNES GRAVÉS NÉOLITHIQUES Projet Collectif de Recherche 2016 CREAAH Corpus des signes gravés néolithiques Programme collectif de recherche (PCR) relatif à l’enregistrement et à la restitution de l’art rupestre néolithique en Armorique en vue de son étude et de sa
  • conservation numérique Phase de test : avril 2016/mars 2017 Serge Cassen, Valentin Grimaud avec Hervé Paitier et Christine Boujot, Emmanuelle Vigier, Marie Vourc’h Cyrille Chaigneau, Nancy Marcoux, Guirec Querré, Dominique Sellier Laboratoire de recherches archéologiques (LARA
  • ) Université de Nantes rue Censive du Tertre, BP 81227 | 44312 NANTES cedex 3 Résumé Résumé Un nouveau corpus néolithique des représentations symboliques sur dalle dans l’ouest de la France (gravure, éventuellement peinture) a été entrepris depuis avril 2016. L’opération intéresse
  • relativement récentes dans la médiation de l’art pariétal. Un retour d’expérience est décrit autour d’une application interactive. Entre avril et septembre 2016, 9 tombes à couloir, 5 stèles + 1 enceinte de stèles, 1 sépulture à entrée latérale, 1 allée sépulcrale, 2 cistes et 1
  • décorrélation d’image afin d’obtenir les meilleurs résultats. Certains objets sont passés par toutes les étapes de la chaîne opératoire à la date du 6 décembre 2016, d’autres sont encore en cours de traitement. 7 Remerciements Remerciements Ce programme n’aurait pu aboutir sans le
  • déroulé sur plusieurs journées en 2016. La participation financière importante de notre laboratoire dans le cadre d’une acquisition de deux scanners à main (lumière structurée) doit être soulignée, grâce à l’intervention de son directeur, J.N. Guyodo, que nous remercions aussi pour
  • avoir accepter de prendre en charge la location d’un véhicule utilitaire pour l’une de nos missions. L’emprunt d’un scanner FARO-Focus auprès du Consortium 3D SHS (juin 2016) a été rendu possible grâce au directeur de l’UMS 3657 Jean-François Bernard et l’aide de Mehdi Chayani
  • (Archéovision, Université de Bordeaux Montaigne). Plusieurs datations AMS ont été possibles grâce à la contribution du programme JADE 2 dirigé par E. Gauthier et P. Pétrequin (2013-2016 : Objets-signes et interprétations sociales des jades alpins dans l’Europe néolithique – programme n° 12
  • mégalithes, Carnac). Christian Obeltz n’a jamais compté son temps pour nous prêter main forte alors du nettoyage des sites, nous lui en sommes très reconnaissants. Delphine Aubin (chargée de mission patrimoine sur le Chantier des Mégalithes) a très aimablement accepté de faire intervenir
  • ������������������������������������������������������������������������������������������������������������� 49 3.2. Traitements ���������������������������������������������������������������������������������������������������������������������� 55 11 Corpus des signes gravés néolithiques - 2016 3.3. Représentations
  • signes gravés néolithiques - 2016 La contextualisation des supports ornés dans leur cadre naturel ou architectural est un autre objectif, afin que ne soit pas perdu ce lien historique et fonctionnel qui a souvent fait défaut dans les précédents travaux. A cet égard, un des résultats
  • de l’inventaire est d’ores et déjà, au terme de la campagne 2016, d’aider à la décision portant sur les mesures de protection et de valorisation. La pression touristique croissante que subissent ces gravures depuis 50 ans, qui a anticipé puis suivi les programmes de restaurations
  • en cours menées sur l’île de Gavrinis depuis 2012 (tombe à couloir) et l’île d’Yeu en 2015-2016 (rochers à cupules) sont pour cela très instructives. Les enregistrements menés sur ces objets sont par conséquent l’occasion d’observations qui ne se limitent pas à la seule
  • a considérablement augmenté entre 1950 et 2016, contribue d’ailleurs d’une autre façon à leur altération au sein des tombes qui les abritent : le sol trop induré n’absorbe plus l’eau de ruissellement, en sorte que cette réserve d’humidité a provoqué le développement d’algues et mousses sur les
  • . On rappellera à ce propos que le ministère de la culture et de la communication a demandé la réécriture du Bien et sa confirmation sur la liste indicative, pour la fin 2016. Cette échéance nous a poussé à représenter en priorité quelques scènes symboliques retenues par le Comité scientifique
  • , îles Orkney), accessibles sur l’Internet. 15 Corpus des signes gravés néolithiques - 2016 1.3. Principes Nous devons nécessairement passer par une étape d’enregistrement des surfaces et donc des volumes, en mettant en œuvre des techniques éprouvées mais cependant récentes qui
  • -test a permis de mener à bien l’actualisation bibliographique du Corpus établi en 2015 : Note : le hiatus remarqué entre le nombre de sites, multiplié par 2 entre 2015 et 2016 en Morbihan, et le nombre de dalles gravées qui ne suit pas ce ratio, est dû à la disparition ou la
  • destruction de plusieurs dalles) A l’intérieur de ces ensembles, le territoire UNESCO, tel que retenu actuellement en 2016, rassemble 55 % du nombre total des dalles gravées de l’ouest de la France y compris la Loire-Atlantique et le Maineet-Loire (156 dalles pour 64 monuments). Durant
  • cette année-test 2016, le choix des premiers objets à enregistrer s’est fait en croisant plusieurs exigences, devant tenir compte : − du dossier en cours en vue du classement UNESCO de la région de Carnac ; − de la représentation équilibrée des autres départements bretons ; − de
  • sujets de réflexion qui ont animé cette année 2016, l’archivage de nos données produites fut une priorité. Il faut cependant distinguer stockage et archivage car les objectifs sont très différents. − Le stockage (ou la sauvegarde) est le processus qui consiste à organiser ses données
RAP03345.pdf (QUIBERON (56). Beg-er-Vil : Un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport de FP)
  • Beg-er-Vil à Quiberon Un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan Première année de fouille triennale 5 septembre - 7 octobre 2016 N° de site : 56 186 0007 N° d’autorisation : n° 2016-027 Responsable (Archéologie) : Grégor Marchand Coresponsable (Paléo-environnement
  • le littoral du Morbihan Première année de fouille triennale 5 septembre - 7 octobre 2016 N° de site : 56 186 0007 N° d’autorisation : n° 2016-027 Responsable (Archéologie) : Grégor Marchand Coresponsable (Paléo-environnement) : Catherine Dupont Contributions de : Jorge Calvo
  • ) Laurent Quesnel (CNRS-Université de Rennes 1) Travaux réalisés avec le concours du : Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) Université de Rennes 1 Service Régional de l’Archéologie de Bretagne Conseil Général du Morbihan (SDAM) Mairie de Quiberon Campagne 2016 2 Beg
  • -er-Vil (Quiberon, Morbihan) Sommaire RESUME DE L’OPERATION 2016 ............................................................................................. 5 REMERCIEMENTS
  • … ........................................................................... 17 SECONDE PARTIE : LA CAMPAGNE DE 2016 .................................................................... 19 1. L’équipe de recherche en 2016 ......................................................................................... 19 2. Conditions d’intervention
  • ................................................................................................. 21 2.1. Logistique et financement............................................................................... 21 2.2. Protocole d’intervention ................................................................................. 22 3. Résultats archéologiques de la campagne de 2016
  • la zone orientale .......................................................... 45 3.6. Le mobilier archéologique recueilli ............................................................... 51 4. Bilan du traitement des refus de tamis (05/12/2016
  • ) ..................................................... 58 4.1. Lors de la fouille de 2016 ................................................................................ 58 4.2. Lors des stages post-fouille de 2016 .............................................................. 58 TROISIEME PARTIE : BILAN DES ANALYSES EN COURS
  • préliminaires .............................................................................. 70 3 Campagne 2016 2. La gestion technologique des volumes des nucleus : comparaison des systèmes techniques de Beg-er-Vil (Quiberon, Morbihan) et de Beg-an-Dorchenn (Plomeur, Finistère
  • ......................................................................................................................... 142 4 Beg-er-Vil (Quiberon, Morbihan) Résumé de l’opération 2016 L’habitat mésolithique de Beg-er-Vil à Quiberon (Morbihan) se manifeste par un niveau coquillier remarquablement préservé, visible dans une paléo-falaise de la cote sud de la Presqu’île. Découvert par G. Bernier
  • partie de ces opérations se déroule sur le site, mais il faut recourir aussi à des stages avec des étudiants ou des bénévoles (1 stage en 2016), et à l’embauche d’un salarié (5 semaines cette année). Le principe de la fouille sous le parking étant acté par la Mairie de Quiberon et le
  • par des pierres plantées de chant. Son diamètre est de 3.40 mètres suivant un axe EstOuest et de 3.50 mètres suivant un axe Nord-Sud, soit à peu de chose près une forme 5 Campagne 2016 circulaire. Nous proposons de la dénommer ici « hutte », ce qui ne préjuge pas de sa fonction
  • présence de coquilles des campagnes précédentes. Cela représente 28 échantillons de 2mm de l’année 2013 et 51 échantillons de 4mm de la campagne 2014. Un stage de tri d’une durée de 2 semaines a été réalisé en octobre 2016 sur le campus de Beaulieu Université de Rennes 1. L’année 2016
  • traces par d’autres processus fonctionnels ou taphonomiques, et nous permettent de discuter ainsi des modes économiques des chasseurs-cueilleurs maritimes. 7 Campagne 2016 Remerciements Cette fouille archéologique a bénéficié d’un large panel de compétence et nous souhaitons
  • Denat, Antoine Sylvain. • Les trieurs, raffinés et élégants, capables du meilleur lors du stage d’octobre 2016 à l’université de Rennes 1 : Gwendoline Rupin, Jean-Luc Lamache, Claire Gallou, Tiphaine Guigon, Catherine Talide, Léo Désilles, Michel Waly Diouf, Flora Diaz, Léa turgeon
  • pertinent. • Madame Catherine Le Gall, Madame Catherine Louazel et Madame Annie Delahaie (laboratoire Archéosciences – UMR6566 CReAAH), pour toutes leurs aides. 9 Campagne 2016 10 Beg-er-Vil (Quiberon, Morbihan) Première partie : problématique de l’intervention 1. PREMIERES ETAPES
  • de Quiberon, sur la commune du même nom, la pointe de Beg-er-Vil ferme une baie ouverte plein sud, qui abrite le port de Port-Maria (figure 1). Figure 1 - Localisation du site de Beg-er-Vil (DAO : L. Quesnel) 11 Campagne 2016 Le site préhistorique est installé au fond d’une
  • , la calibration de celles autour de 7200 BP est excellente et cale remarquablement la partie 13 Campagne 2016 supérieure du niveau coquillier. Cette position chronologique désormais mieux assurée fait non seulement de Beg-er-Vil le plus ancien des niveaux coquilliers de
  • . Dernière semaine de fouille en 2015, déjà hors de l'amas. Les fouilleurs à droite s'active sur les pierres plantées indicatrices de trous de piquets (structure I) (Photo : G. Marchand). 15 Campagne 2016 16 Beg-er-Vil (Quiberon, Morbihan) Figure 6 (page précédente) – Plan des
  • structures du site de Beg-er-Vil découvertes à la base du niveau archéologique, telles que révélées par les fouilles des années 1980 (à l’ouest) et celles de la période 20122015 La fouille de 2016 commence à la bande 43 et s'étend 15 mètres plus à l'est. A l'heure de la rédaction de la
RAP03329_1.pdf (BAIS, LOUVIGNE-DE-BAIS (35). Carrière des Vallons, Étang de Daniel, ensemble 1 : occupations laténiennes et gallo-romaines. Rapport de fouille)
  • Durand Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson Sévigné Cedex Tel. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Novembre 2016 Type 1c — Fouille archéologique Rapport final d'opération Code INSEE 35 014 - 35 161 Nr site 35 014 0061 SRA2012-126 Lambert 93 CC48 Entité
  • -Claude Durand Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Novembre 2016 par avec la collaboration de Sandrine Barbeau Paul-André Besombes Vérane Brisotto Jean-Claude Durand Sébastien Facchinetti Myriam Le Puil-Texier Gilles Leroux Hervé Morzadec Théophane
  • /2012 au 21/06/2012 Proprietaire du terrain SA PIGEON Carrières Fouille Post-fouille sur une période discontinue allant du 1/09/2015 au 31 octobre 2016 Communes Bais et Louvigné-de-Bais Références de l’opération Adresse ou lieu-dit Numéro de l’arrêté de prescription
RAP03283 (SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES (35). ZAC des Vairies, Les Croisés : un établissement rural gaulois en milieu humide. Rapport de fouille)
  • , Ille-et-Vilaine, Saint-Sauveur-des-Landes, ZAC des Vairies, Les Croisés Sandra Sicard Chronologie âge du fer La Tène époque contemporaine Rapport de de fouille ZAC des Vairies, Les Croisés, un établissement rural gaulois en milieu humide Inrap Grand Ouest Juillet 2016
  • . Gratuze C. Locatelli P. Maguer H. Morzadec D. Pousset J. Rolland Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Juillet 2016 Sommaire Résultats 7 Annexes 7 Calibration radiocarbone n°1 8 Calibration radiocarbone n°2 9 Calibration radiocarbone n°3 10
  • , Ille-et-Vilaine, Saint-Sauveur-des-Landes, ZAC des Vairies, Les Croisés Sandra Sicard Chronologie âge du fer La Tène époque contemporaine Rapport de de fouille ZAC des Vairies, Les Croisés, un établissement rural gaulois en milieu humide Inrap Grand Ouest Juillet 2016
  • Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Juillet 2016 2 Inrap · Rapport de fouille Bretagne, Ille-et-Vilaine, Saint-Sauveur-des-Landes, ZAC des Vairies, Les Croisés Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 2 Sommaire 14 Fiche signalétique
  • 0012 Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système national de référence x (L93) : 832 29 89 y (L93) : 624 52 36 z (L93) : 115 m NGF Références cadastrales Année ? Section(s) et parcelle(s) YM, n° 25p et 64 du 21/06/2012 au 30/11/2012 post-fouille du 04/01/2016 au
  • 30/06/2016 Surface fouillée 2,5 ha Emprise fouillée 2,5 ha Ratio Nature de l’aménagement ZAC, tranche 2 Opérateur d’archéologie Inrap Grand-Ouest Responsable scientifique de l’opération Sandra Sicard, Inrap Commune Saint-Sauveur-des-Landes diagnostic Emprise prescrite