Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

3988 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02436.pdf (Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport de prospection inventaire 2006-2007)
  • Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport de prospection inventaire 2006-2007
  • éléments de localisation précise, où pour lesquels de sérieux doutes subsistaient quand à l'interprétation, n'étaient pas, pour ces raisons, enregistrés au titre des entités archéologiques. Le programme de prospection, financé dans le cadre du Contrat de plan Etat/Région et par les
  • /2006 1 ) Au plan quantitatif, pour les 69 communes déjà traitées, 648 entités archéologiques étaient précédemment enregistrées et 354 indices de sites figuraient au fichier. A l'issue des 4 premières campagnes de prospection, le nombre d'entités archéologiques était de 1026 soit, en
  • considérant les 44 entités constituant l'aqueduc romain de Carhaix comme un unique site, une augmentation de 60%. Parmi les 404 nouvelles entités créées, 119 sont des indices de site validés et 285 sont des sites inédits. Au plan qualitatif, à titre d'exemples, l'accent doit être mis sur 3
  • informations cadastrales intervient à ce moment. La consultation des plans et registres des états de section napoléonien ou, à défaut, du cadastre rénové antérieur aux opérations de remembrement permet de : -cartographier les indices de sites dits localisables identifiés par des numéros ou
  • 6 à 9), Lannédern (de 4 à 6) Le Cloître-Pleyben (de 2 à 5), Lothey (de 1 à 2), Saint-Martin-Des-Prés (de 1 à 3), Caurel (de 2 à 6) et Saint-Gilles-Vieux-Marché (de 1 à 2). Au plan qualitatif, il faut noter l'augmentation (de 5 à 12) du nombre de structures funéraires des âges des
  • Inventaire du patrimoine archéologique du Centre Ouest Bretagne Tome 1/4 Rapport de l'opération 2006-2007 de prospection inventaire sur les communes de : Caurel, Corlay, Gouézec, Lannédern, Le Haut-Corlay, Le CLoître-Pleyben, Lennon, Lothey, Mur-de-Bretagne, Pleyben, Saint
  • -Connec, Saint-Gilles-Vieux-Marché,Plussulien Saint-Guen, Saint-Martin-des-Prés, Saint-Mayeux. présenté par Alain Provost Région Bretagne Pays du Centre Ouest Bretagne Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne 2006-2007 0/9/* * H )n fl ^ t/w ^~ PICOB 2007
  • Inventaire du patrimoine archéologique du Centre-Ouest-Bretagne, campagne 2006-2007 Rapport de synthèse de l'opération 2006/2007 Communauté de communes de la Région de Pleyben (Finistère) : Gouézec, Lannédern, Le Cloître-Pleyben, Lennon, Lothey, Pleyben. Communauté de communes du Pays de
  • Corlay (Côtes-d'Armor) : Corlay, Le Haut-Corlay, Plussulien, Saint-Martin-des-Prés, Saint-Mayeux. Communauté de communes de Guerlédan (Côtes-d'Armor) : Caurel, Mur-de-Bretagne, SaintConnec, Saint-Gilles-Vieux-Marché, Saint-Guen. Présenté par Alain Provost Equipe de prospection : Alain
  • Provost : archéologue indépendant, responsable de l'opération. Eric Philippe : prospecteur. Magali Thomas : documentation et saisie. Emilie Briand, Vincent Diemer, Cyril Driard, Gersande Eschenbrenner, Richard Monléon, Rozenn Vassoille, stagiaires bénévoles (1 semaine). Service
  • régional de l'Archéologie de Bretagne : Christine Boujot, Laurent Beuchet : coordination et suivi scientifique. Thierry Lorho : développement, mise en place et suivi du SIG. Pays du Centre-Ouest-Bretagne : Marie-Hélène Cosquéric : suivi administratif. Remerciements : A Mmes et MM les
  • maires et conseillers municipaux, Aux membres des personnels administratifs des mairies, Aux associations locales et aux nombreux informateurs locaux. Région de Bretagne Pays du Centre-Ouest-Bretagne Service régional de l'Archéologie, Direction régionale des Affaires culturelles
  • Préambule En 2002, l'analyse de la carte archéologique régionale soulignait l'état lacunaire de l'inventaire des sites archéologiques des 108 communes rassemblées au sein du Pays du Centre-Ouest-Bretagne. A des secteurs -parfois réduits à une seule commune- « riches » en vestiges
  • s'opposaient des vides archéologiques qu'aucune considération géographique ou historique ne justifiait. Il convenait d'évoquer, à titre d'exemple, le quasi vide d'occupation rurale gallo-romaine autour de Carhaix, chef-lieu de cité romaine que l'équipement hydraulique, entre autres, situe
  • parmi les villes antiques majeures du Grand-Ouest de la Gaule. Encore faut-il préciser que la forte concentration de sites dans certains secteurs faisait illusion dans la mesure où ces sites appartiennent souvent à une période chrologique donnée (mésolithique à Carnoët), où bien
  • encore lorsque ces sites ne constituent qu'une seule entité archéologique comme dans la commune du Moustoir où, sur les 24 points de découverte alors recensés, 22 se rapportent à l'aqueduc romain de Carhaix. L'inventaire était surtout représentatif, comme cela était souligné dans le
  • rapport de la phase préparatoire, de l'action de prospecteurs locaux ou de groupes de prospections thématiques. L'extrême disparité de la documentation obérait le potentiel de gestion du patrimoine archéologique et interdisait toute exploitation scientifique des données. Le constat
  • dressé fonde le projet d'inventaire du patrimoine archéologique du CentreOuest-Bretagne initié par le Service régional de l'Archéologie de Bretagne en collaboration avec le Pays du Centre-Ouest-Bretagne. Ce projet a pour objectif de « mener un travail de prospection, de documentation
  • et de traitement des données afin d'acquérir, compléter et actualiser les informations en termes scientifiques et conservatoires, avant de les restituer au public ». Une phase préparatoire conduite par Anne-Louise Hamon, archéologue à l'INRAP, a consisté en l'établissement d'un
  • état précis de l'inventaire, hiérarchisant les données et faisant apparaître les insuffisances et les manques. Ce travail, consigné dans un rapport et sous forme de liasses communales, comptabilisait, pour les 108 communes, 833 entités archéologiques enregistrées dans la base de la
RAP01198.pdf ((29). les fortifications médiévales en Finistère.)
  • deux sites assez remarquables: Concarneau, exemple de motte implantée sur un ilôt, et Lesneven, cas d'une évolution plus complexe avec deux enceintes successives. Je reproduis ci-dessous les deux notices, chacune étant composée d'un texte d'environ 6500 signes, d'une copie du plan
  • cadastral ancien et d'un ancien plan. Ces deux études devraient paraître dans l'atlas des bourgs castraux chez Picard en 1995 et dans le Bulletin de la Société Archéologique du Finistère de 1994. 3 BRETAGNE - FINISTERE - CONCARNEAU CONCARNEAU château à motte, ville close et faubourgs
  • terre ferme, face à l'entrée principale. Le port d ' échouage médiéval se trouvait au nord de la place forte, à l'abri des vents dominants et de la houle. CHATEAU: le "Vieux chasteau" était une grosse motte castrale. D'après un plan cadastral de 1808, elle avait un tracé ovalaire
  • chapelle dédiée à Notre-Dame de la Croix. Le faubourg de Peneroff, au sud-ouest, dépendait du duc alors que l'autre, au nord-ouest, appelé "L'Aire l'Evêque", était du domaine de 1 ' évêque de Quimper. Le plan cadastral montre qu'en 1808 encore ils ne comportaient que quelques ruelles et
  • tracé de certains fossés apparaît encore fort bien sur le plan cadastral actuel et celui de la motte elle-même sur l'atlas cantonal de 1808. Ce tertre a été en partie nivelé et réaménagé au XIXe siècle lors de l'aménagement d'un magasin à poudre, d'une place d'armes et d'un cavalier
  • CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE. N° de site attribué N° d'enregistrement | DRACAR | [ | | | | I I I [ | | | | | Code AP / AH Modification | \_ «fit 'Àc 16 1987. Leur consultation attentive et une étude complémentaire menée à partir de l'étude d'anciens plans
  • avant la rédaction de la synthèse et la réalisation des plans et des cartes. Cette étude sera donc achevée durant l'été 1995 suivant les méthodes et les principes exposés dans mon rapport de 1993. 18 4. LISTE DES OPERATIONS PROGRAMMABLES DURANT LES PROCHAINES ANNEES Dans la
  • à rédiger, à la mise au net de certains plans cadastraux et des cartes et à la rédaction de la synthèse. Ce travail sera réalisé préalablement à la rédaction de fiches destinées au S.R.A. dans la mesure ou c'est l'I.C.B. et lui seul qui a assuré le financement de cette étude
  • inscription MH f" classement M H t classement site autre: inventeur: coordonnées: centre X: \\ Précises, Vérifiées t \ ?\ Y :^Z34î762 -2347, ? 2lf Q rayon: cartes IGN 0619E X m altitude: $0. contours du site ROSPORDEN Il ! ' dépots date de création: 21/06/1990
  • O Projet d'intérêt général centre X: inscription MH classement MH O inscription site ! classement site i D. Décret 86.1 92 Par arrêté O Décret 86.192 Par courrier HUELGOAT 4* : l«*,2 ' '^33 dépots date de création: 10/10/1989 date de mise à jour 08/07/1 993 n
  • PROSPECTION LES THEMATIQUE FORTIFICATIONS DU FINISTERE PATRICK AUTORISATION SERVICE MEDIEVALES KERNEVEZ DU 17.05.1994 RAPPORT 1994 AU REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE PROSPECTION LES THEMATIQUE FORTIFICATIONS DU FINISTERE PATRICK AUTORISATION SERVICE MEDIEVALE
  • ! KERNEVEZ DU 17.05.1994 RAPPORT 1994 AU REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE Carhaix, le 16/11/1994 Patrick KERNEVEZ 27, rue Paul Eluard 29270 CARHAIX D.R.A.C. Monsieur le Directeur du S.R.A. 6, rue du chapitre 35044 RENNES CEDEX Monsieur , veuillez trouver ci- joint mon l'année 1994 en deux
  • exemplaires. rapport d'activité pour J'attire votre attention sur le fait que je souhaite également redéfinir les conditions de notre collaboration dans la mesure où je n'entends pas assurer à moi seul, et sur mes propres deniers, la mise à jour de la Carte Archéologique pour les
  • fortifications médiévales du Finistère. J ' espère que vous aurez à coeur de me proposer des conditions plus acceptables que celles suggérées lors de notre rencontre du 5 octobre dernier; faute de quoi, comme je vous l'indique dans mon rapport, je ne pourrais que, de manière unilatérale
  • , mettre un terme à cette collaboration. Je vous prie d'agréer. considération distinguée. Monsieur, l'expression de ma 1 Mon activité en 1994 n'a pas exactement correspondu à ce que j'avais programmé dans mon rapport de 1993 et ce pour deux raisons : - en décembre 1993, j'ai été
  • contacté par Monsieur André Debord, Professeur d'Histoire Médiévale à l'Université de Caen, qui m'a confié la réalisation de deux notices de bourgs castraux destinées à être publiées dans un atlas national des bourgs castraux à paraître chez Picard en 1995. Compte-tenu des relations
  • cordiales que j'entretiens avec Monsieur Debord et de l'intérêt d'une telle publication, j'y ai consacré près d'un mois de travail lors des petites vacances d'hiver et de printemps. Ce travail a été achevé et remis à l'intéressé en août; le suivi éditorial est assuré par un service de la
  • SousDirection à l'Archéologie. Pour répondre à une demande du Conseil Général du Finistère dont les élus souhaitent restaurer et mettre en valeur le château de La Roche-Maurice, Monsieur Michel Le Goffic, Archéologue Départemental du Finistère, en accord avec le Service Régional de
  • l'Archéologie, m' a demandé d'établir un rapport préliminaire sur les sources documentaires de l'histoire du château de La Roche-Maurice. J'y ai consacré trois semaines durant le mois de juillet. Ce dossier a été transmis au Service Départemental de l'Archéologie en septembre et intégré au
  • rapport adressé au Service Régional de 1 'Archéologie. C'est pourquoi je n'ai pas consacré plus d'un mois et demi de travail effectif à mon inventaire des fortifications médiévales du Finistère durant l'année 1994. Celui-ci a essentiellement consisté en la rédaction de notices
RAP02085.pdf (Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport de l'opération 2003-2004 de prospection inventaire sur les communes de Carnoët)
  • Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport de l'opération 2003-2004 de prospection inventaire sur les communes de Carnoët
  • l'interprétation, n'étaient pas, pour ces raisons, enregistrés au titre des entités archéologiques. Le programme de prospection, financé dans le cadre du Contrat de plan Etat/Région et par les Communautés de communes constituant le Pays, est prévu sur 5 ans, à raison d'une vingtaine de communes
  • -hiver 2003/2004. Introduction Il convient de rappeler brièvement les principaux résultats de l'opération test 2002/2003 1 ; pour les détails, nous renvoyons à notre rapport 2002/2003. Au plan quantitatif, 174 entités archéologiques étaient enregistrées (dont 44 concernant l'aqueduc
  • proviennent de la liste des indices et 77 représentent des sites inédits. Au plan de la qualité des informations, l'accent doit être mis sur 3 points : -le nombre des tumulus de l'Age du Bronze (voire de l'Age du fer) a plus que doublé, passant de 17 à 41, avec de fréquents groupes de 2 à
  • modifier la géométrie ou de déplacer les images de l'entité. 3. Les principaux résultats 3.1. Résultats quantitatifs (Tableau 3) Le nombre d'entités archéologiques de la zone prospectée double, passant de 91 à 185, ce qui, au plan quantitatif, est comparable et même légèrement supérieur
  • . Les talus de la basse-cour de plan ovalaire qui se développe à l'est sont conservés au sud et au nord. Castel-Cran en Plélauff (EA n° 22 181 0005) est un site majeur pour l'Histoire bretonne qui a fait l'objet d'une fouille et d'une description publiées en 1892 par C. de
  • landes et les accès aux galeries sont tous comblés. 3.3. Les résultats au plan qualitatif : les entités créées (Tableau 4) En ce qui concerne la préhistoire, peu de nouveautés : les 3 nouveaux gisements de surface du néolithique -de faible ampleur- sont le fruits des prospections
  • Inventaire du patrimoine archéologique du Centre Ouest Bretagne Rapport de l'opération 2003-2004 de prospection-inventaire sur les communes de : Côtes-d'Armor Carnoët, Glomel, Gouarec, Kergrist-Moëlou, Laniscat, Le Moustoir, Lescouët-Gouarec, Locarn, Maël-Carhaix, Paule, Perret
  • , Saint-Tugdual. présenté par Alain Provost Région Bretagne Pays du Centre Ouest Bretagne Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne Février 2005 Q y Y 1 e Xj U \i O K Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille
  • , document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents administratifs communicables au public, en application de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et portant diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces
  • documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La
  • consultation et l’utilisation de ces rapports s’effectuent dans le respect des dispositions du code de la propriété intellectuelle relatives aux droits des auteurs. Notamment en application de l'article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de
  • notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas
  • , n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous réserve de l’indication claire du nom de l’auteur et de la source (références exactes et complètes de
  • l’auteur, de son organisme d’appartenance et du rapport); 3) la représentation ou la reproduction d’extraits est possible à des fins exclusives d’illustration dans le cadre de l’enseignement et de la recherche, dès lors que le public auquel elle est destinée est majoritairement composé
  • d'élèves, d'étudiants, d’enseignants ou de chercheurs directement concernés, et que son utilisation ne donne lieu à aucune exploitation commerciale. Le non-respect de ces règles constitue le délit de contrefaçon prévu et sanctionné par les articles L.335-2, L.335-3 et suivants du code
  • de la propriété intellectuelle. Renseignement : DRAC Bretagne : http://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Bretagne Service Régional de l’Archéologie - Centre de documentation archéologiqu Campus universitaire de Beaulieu - Avenue Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 Inventaire
  • du patrimoine archéologique du Centre-Ouest-Bretagne Rapport de l'opération 2003/2004 sur les communes de Gouarec, Laniscat, Lescouët-Gouarec, Perret, Plélauff, Plouguernével, Plounévez-Quintin, Rostrenen, Saint-Gelven, SainteTréphine, Trémargat (Côtes-d'Armor) ; Carhaix-Plouguer
  • (partie rurale), Plounévézel, Poullaouen (Finistère) ; Le Croisty, Le Faouët, Saint-Tugdual (Morbihan) et compléments sur les comunes de Glomel et Kergrist-Moëlou (Côtes-d'Armor). -A% 4- 2 Présenté par Alain Provost Région Bretagne Pays du Centre-Ouest-Bretagne Direction Régionale des
  • Affaires Culturelles de Bretagne Inventaire du patrimoine archéologique du Centre-Ouest-Bretagne Rapport de l'opération 2003/2004 sur les communes de Gouarec, Laniscat, Lescouët-Gouarec, Perret, Plélauff, Plouguernével, Plounévez-Quintin, Rostrenen, Saint-Gelven, SainteTréphine
  • , Trémargat (Côtes-d'Armor) ; Carhaix-Plouguer (partie rurale), Plounévézel, Poullaouen (Finistère) ; Le Croisty, Le Faouët, Saint-Tugdual (Morbihan) et compléments sur les comunes de Glomel et Kergrist-Moëlou (Côtes-d'Armor). Présenté par Alain Provost Equipe de prospection : Alain
RAP02570.pdf (CARNAC (56). carte archéologique communale. rapport d'étude)
  • ORIGINE ET OBJECTIFS DE L'OPERATION Dans le cadre de la ZPPAUP de Carnac mise en place en 1997, la prise en compte du patrimoine communal par le chargé d'étude était bien figurée dans le rapport de présentation et sur les plans joints. Il était néanmoins apparu, après enquête publique
  • . Pour certains sites, c'est une à deux journées de travail qu'il a fallu consacrer pour localiser, débroussailler grossièrement et observer le monument. => Relevés topographiques et photographiques Au niveau des relevés topographiques des sites, nous avons récupéré une série de plans
  • entraîne l'application du décret 86-192 du 5 février 1986 et un classement en zone ND au POS Degré Absolu : attribution aux sites localisés considérés comme majeurs et classés Monuments Historiques. Dans ce cas, c'est la loi relative à la protection des monuments classés ou inscrits au
  • dolmens de Quéric la Lande, qui possèdent chacun un arrêté de classement, ont été regroupés en un seul site. A contrario, pour quelques sites nous avons préféré les scinder en deux. Par exemple, pour le camp néolithique du Lizo qui comporte un dolmen en son centre, nous avons jugé
  • nombreuses fois pour les tertres qui restent difficiles à évaluer en l'absence de fouilles. Pour ce type de site, nous préférons laisser aux spécialistes le choix d'une attribution chronologique. 1 1 CONCLUSION Tant sur le plan quantitatif que qualitatif, cet inventaire du patrimoine
  • archéologique de Carnac s'avère très positif et confirme, s'il en était besoin, l'exceptionnelle richesse archéologique de la commune. Sur le plan quantitatif, nous sommes passés de 106 sites répertoriés au Service Régional de l'Archéologie de Bretagne à 212 sites. Nous passons de 76 à 186
  • février 1986 degré 2 : application du décret 86-1 92 du 5 février 1 986 et classement en zone ND au POS degré absolu : application de la loi relative à la protection des monuments classés ou inscrits au titre des Monuments Historiques. Le choix du degré de protection est effectué à
  • partir de plusieurs paramètres : état de conservation du site, potentiel archéologique, localisation précise ou non, nature du site... Classement : indique si le site est classé ou non et si oui, la date du classement. Environnement : cette rubrique permet de caractériser le
  • relevé(s) : apparaissent dans cette rubrique les noms des personnes qui ont fouillé les sites ou effectué des relevés (plan, croquis...). Quand la date est connue, elle est précisée. Annexe 2 MENHIRS DE LANN GRANVILLAREC 1 N° dracar: N° de site : 2103 Lieu-dit IGN : 56 034 005
  • m). Après l'incendie de la lande en 1976, ce sont 25 blocs qui ont pu être répertoriés. Servitudes : Localisation : Altitude en mètres : Coord X: 192,915 Zonage POS : NDa 15 Coord Y: 2305,18 Cadastre (année 2000) : El. 138 ; El. 139 Degré de protection : Classement
  • cadastrales (Janvier 2000) Fait le: 14/09/2000 Lieu dit : Keriaval Section cadastrale : El Emprise de la carte de localisation Nature : Groupe de menhirs Chronologie : Commune de Carnac Néolithique Classement : Cl. MH : 9 février 1940 Degré de protection : Absolu Zonage au P. O. S
  • : NDa 8 00 // n'a pas été possible de photographier le site au cours de l'inventaire. Localisation du site sur fond cadastral actuel. T. LORHO Carte Archéologique S.R.A. Bretagne Liste des sites par chronologie Lieu-dit IGN Nature du site Protection Zonage POS Classement
  • Protection Classement Zonage POS N° de site Nom du site Néolithique 56 034 011AP menhirs de kerlescan (er roh) Kerlescan Groupe de menhirs Absolu Cl. MM : 1 1 septembre 1929 Nda Néolithique 56 034 012 AP dolmens de kerlagad Kerlagad Dolmen Absolu Cl. MH : 30 juin 1928
  • chronologie Page 2 sur 1 1 Lieu-dit IGN Nature du site Protection Classement Zonage POS chronologie N° de site Nom du site Néolithique 56 034 03 1 AI' tertre de kerlescan Kerlescan Tertre Absolu Cl. MH : Liste de 1889 Ndam Néolithique 56 034 032 AP hémicycle
  • géant du manio Le Manio Menhir Absolu Cl. MH : 25 avril 1890 Ndam mardi 3 octobre 2000 Page 3 sur I I Lieu-dit IGN Nature du site Protection Classement Zonage POS chronologie N° de site Nom du site Néolithique 56 034 056 Al' dolmens de kergo Kergo Dolmen Absolu
  • Gumul Dolmen 2 Non NCb Néolithique 56 034 090 isement néolithique de la fontaine saint-miche Cloucarnac Gisement de surface 1 Non NDa et Ndam Page 4 sur 1 1 Lieu-dit IGN Nature du site Protection Classement Zonage POS chronologie N° de site Nom du site
  • 2 Non NDa Néolithique 56 034 138 tertre de mane nui Kerlearec Tertre 2 Non UC Néolithique 56 034 139 dolmen de mane bihan Kerdrain Dolmen 2 Non NCb mardi 3 octobre 2000 Page 5 sur 1 1 Nature du site Classement Zonage POS N° de site Nom du site
  • INVENTAIRE DU PATRIMOINE ARCHEOLOGIQUE DE LA COMMUNE DE CARNAC - Rapport de synthèse par Stéphane BLANCHET Avec la collaboration de Thierry LORHO Tome 1/3 Service Régional de l'Archéologie de Bretagne AFAN Année 2000 REMERCIEMENTS Cet inventaire mené sur Carnac a souvent
  • requis une grande disponibilité de la part des personnes qui ont participé directement ou indirectement à sa réalisation. Qu'ils trouvent ici le témoignage de notre gratitude : J'exprime tout d'abord ma reconnaissance au personnel de la commune de Carnac qui a tout mis en œuvre pour
  • que notre travail se déroule dans les meilleures conditions possibles. Que soient donc tout particulièrement remerciés Monsieur F. Thomas, Maire de Carnac ; Monsieur Marquet, Secrétaire général de la Mairie de Carnac ; Monsieur Eveno, Responsable des services techniques. Je
RAP00142.pdf (ARZON (56). pointe de Bilgroix. rapport de fouille programmée.)
  • ARZON (56). pointe de Bilgroix. rapport de fouille programmée.
  • totalité et en dresser un plan précis en l'absence de documents graphiques antérieurs; reconnaître les limites du cairn et son architecture; étendre la fouille à la pé- 47° 35' 5270 r~5g.1_ EXTRAIT DE LA CARTE IGN 0921 Ouest, Vannes-Golfe du Morbihan. Le site de Bilgroix est indiqué
  • par une flèche. riphérie avec l'espoir de trouver quelques traces d'habitat. ORGANISATION DE LA CAMPAGNE. Sur le plan matériel, le groupe de vingt sept fouilleurs a été hébergé dans les locaux de l'Ecole publique d'Arzon, et a bénéficié des installations de la cantine mise
  • ,Allemagne. Herbinot Jean Pierre,Ingénieur DDE, Coueron, 44. Lacour Jean Marie, Médecin, Montreuil, 93Laforêt Olivier,élève de Terminale, Les Ponts de Cé, 49. Lavenu Mathilde, Architecture,Paris, 75. Le Port Pascal,étudiant en Histoire, Vannes 56. Mataouchek Victorine, MST Archéologie
  • d'hébergement, un ou deux fouilleurs se sont relayés pour procéder au nettoyage et classement de l'abondant matériel recueilli. D. Marguerie, du Laboratoire d'Anthropologie et Etude du Quaternaire de Rennes (U.P.R 403 CNRS) a procédé à des prélèvements de sol fossilisé sous les parements
  • ) - Le cairn. (JÎQ-3,4-) Le plan général du cairn affecte une forme en "fer à cheval " allongé d'Est en Ouest. Sa longueur totale est de 16,80 mètres pour une largeur moyenne de 7,60 mètres. La façade Est est rectiligne,les angles nord-est et sud-est arrondis. Si le parement sud est
  • SITE NEOLITHIQUE DE ARZON.BILGROIX MORBIHAN CAMPAGNE 1991 PROGRAMME P16 SOMMAIRE. SITUATION GEOGRAPHIQUE. RAPPEL HISTORIQUE. ORGANISATION DE LA CAMPAGNE 1991. TRAVAUX REALISES. RESULTATS OBTENUS : A - ARCHITECTURE. B -, FOUILLES PERIPHERIQUES. C - MOBILIER - a) La
  • céramique. b) Le matériel lithique. c) Objets de parure. d) Divers. CONCLUSIONS. Joël LECORNEC Correspondant Départemental Dion Antiqtiités Préhistoriques Brouel Kerstang 56860 SENE SITUATION GEOGRAPHIQUE. Le site archéologique occupe le sommet et le flanc nord ouest de la
  • pointe de Bilgroix, l'une des nombreuses pointes du Golfe du Morbihan à l'extrémité de la Presqu'île de Rhuys. L'altitude est de 14 mètres au point où se dresse le cairn dont les co- ordonnées sont : X - 205,150; Y - 297,240. Le cairn se trouve dans la parcelle 4, section AB dite de
  • Bilgroix, propriété communale. Le cairn est classé M.H par décret du 8 Mars 1978. RAPPEL HISTORIQUE. Le dolmen fouillé en 1867 par un groupe de sociétaires de la Polymatique du Morbihan, Messieurs De Closmadeuc, Fouquet et Taslé, a livré un bel ensemble céramique déposé au musée de
  • la Société à Vannes, en tout quarante pièces répertoriées sous les numéros 500 à 539. Abandonné après une fouille qui dura en tout et pour tout à peine une journée, il est livré au propriétaire d'alors qui le " défriche " en 1912 selon les dires de Z. Le Rouzic et devient carrière
  • pour tous les riverains (Bull. Soc. Polym. Mhan, 1867 et 1912). Quelques munitions recueillies au cours de la campagne 1991 semblent prouver une occupation des lieux pendant la seconde guerre mondiale. De nombreux fragments de céramique sont recueillis à diverses reprises aux
  • à notre disposition par Madame la Di-■ rectrice de l'école et Monsieur le Maire d'Arzon, Mr Paul Nungesser.La gestion et l'intendance ont été confiées à Annick Lecornec assistée quotidiennement d'un fouilleur selon une rotation. Ont participé aux travaux : Breut Laurence
  • -Histoire, Angers, 49. Durand Anne, étudiante en Chimie,Grasse, 06. Durand Yann, élève de Terminale, St Gemmes sur Loire, 49. Esnault Yann, étudiant en Biologie, E.N.S, Paris ,75. Guiblin Jean Marc,comptable, DEUG archéologie, Paris, 75Hardt Wenke, étudiante en Français, Neustadt
  • , Chatenay Malabry,94. Monceaux Cécile,étudiante Archéologie Histoire de l'Art, Pontoise, 95. Meguerditchian Ivan, professur agrégé mathématiques, Rennes, 35. Nguyen Catherine, étudiant Histoire, Villeurbanne, 69. Pesnel Laurent, étudiant Histoire, Carhaix, 29. Perennou Jean Paul
  • , professeur agrégé Histoire, Plozevet, 29. Pinault Frédérique,professeur Histoire, Rennes, 35. Schwarzbach Sabine, étudiante en Français, Neustadt, Allemagne. Roussét--Marc,documentaliste, Paris, 75. Lecornec Annick, professeur d'Anglais, Séné Lecornec Joël, , 56 professeur de
  • Sciences Naturelles, Séné, 56. Des travaux de pelletage rendus nécessaires pour l'élimination des déblais terreux a£ et de la couverture végétale ont été réalisés par l'Entreprise J.P Rio de Sarzeau; et pontuellement par les Services Techniques de la vil- le d'Arzon dont nous
  • remercions bien sincèrement son Maire pour l'aide qu'il nous apporte. TRAVAUX REALISES. Le système de quadrillage mis en place en 1990 a été suivi scrupuleusement de façon à étendre les nouvelles aires de recherche. - Ainsi la tranchée dénommée N1 a été étendue vers l'ouest - carrés V
  • ,W,X,Y 1 à 9- Le décapage du sol y a été poursuivi jusqu'au socle rocheux (fig. ) granitique très diaclasé et parfois affleurant. - Une seconde zone de reconnaissance a été ouverte avec l'appellation N2 en J, .K, vrant L 9 à 18. La fouille n'a pas dépassé la surface de
  • cailloutis recou- le socle rocheux, et sur laquelle reposait l'essentiel du mobilier. - Après reconnaissance du parement de façade Est et de l'angle Nor0d-est, la liaison a été réalisée entre N1 et N2, permettant de suivre le flanc nord du cairn. - Au sud,la tranchée amorcée en 1990
  • pour reconnaître le parement de façade au'sud de l'entrée, a été allongée et élargie de façon à dégager l'angle sudest puis le parement sud. - A l'ouest, en A', B', après élimination superficielle des éboulis, C, D' le sol a été décapé 16 à 24.Ce travail a permis de
RAP02894.pdf (PLOUHINEC (29). Ménez Drégan I : des prénéandertaliens aux néandertaliens, les premières occupations paléolithiques. rapport intermédiaire de fp 2013)
  • PLOUHINEC (29). Ménez Drégan I : des prénéandertaliens aux néandertaliens, les premières occupations paléolithiques. rapport intermédiaire de fp 2013
  • site est maintenant bien connu au plan international et de fréquentes références y sont faites dans les ouvrages et publications variées, notamment à propos de la présence des foyers, qui sont parmi les plus anciens connus en Europe occidentale. La question des datations reste
  • Université Bordeaux 3 - Domaine Universitaire - Esplanade des Antilles - 33607 PESSAC Tél.: 05 57 12 45 53 fax : 05 57 12 45 50 norbert.mercier@u-bordeaux3.fr MIALLIER Didier : Mesures physiques, datations UMR 6533, Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand 2, Laboratoire de Physique
  • caractère acide des plagioclases et la quantité appréciable de feldspath potassique constituent des éléments favorables à la résistance de cette formation par rapport aux agents d'érosion météoriques. Entre la pointe du Souc'h et Pors Poulhan cet orthogneiss est structuré selon des plans
  • supérieure » en cours de fouille et cul de grotte (clichés S. Hinguant & J.-L. Monnier) 24 Figure 16 : Menez-Dregan. Plan général du site, carroyage en vigueur avant l’utilisation du tachéomètre et découpage en zones et secteurs de la « banquette supérieure » en cours de fouille 25
  • traduit le classement modéré et l'absence de mélange de stocks sédimentaires. • Couche 2c : lentille limoneuse de teinte brun vif (7.5 YR 5/8), localisée dans le diverticule "est". L'indice de classement est très faible (mauvais classement). Le sédiment est dominé par le limon fin
  • , mais est assez argileux. • Couche 3a : sable lité, de couleur orange (7.5 YR 6/7); son sommet est marqué par des petits horizons bruns (7.5 YR 5/5). Le classement est bon particulièrement dans le carré M24 (piégeage dans le diverticule). Les courbes granulométriques sont unimodales
  • forme un réseau polygonal irrégulier (éléments de dimensions très diverses, souvent se chevauchant partiellement. Le classement est élevé, un peu plus faible qu'en 3a. La courbe est semblable à celles de 3a, sauf dans le domaine granulométrique des graviers. • Couche 4a : couche
  • sablo-limoneuse feuilletée et compacte, brune (10 YR 4/6), emballant des galets marins, avec également quelques éléments d'industrie lithique. Le classement est mauvais. Le sédiment est grossier et les courbes granulométriques sont sublinéaires et peu redressées, soulignant le faible
  • classement et un mélange de stocks. • Couche 4b : idem; galets marins et industrie lithique dispersée, présence de gros blocs granitiques anguleux. Les caractères granulométriques sont identiques. Dans le diverticule oriental, les galets de la couche 4b sont redressés contre la paroi
  • PLOUHINEC, FINISTERE MENEZ-DREGAN I DES PRENÉANDERTALIENS AUX NÉANDERTALIENS Les premières occupations paléolithiques RAPPORT DE LA CAMPAGNE DE FOUILLE 2013 Autorisée par l’arrêté 2013-006 Fouille programmée triennale (2/3) Responsable d’opération : Claire GAILLARD Adjointe au
  • responsable d’opération: Anne-Lyse RAVON Suivi de terrain & de laboratoire : Techno-typologie lithique et fouille : Anne-Lyse RAVON & Claire GAILLARD Géologie & géomorphologie : Jean-Laurent MONNIER, Bernard HALLEGOUET & Marine LAFORGE Description stratigraphique du gisement : Stéphan
  • 6566 CReAAH «Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire »CNRS, Université de Rennes 1, Ministère de la Culture UMR 7194 Histoire naturelle de l’Homme préhistorique Rennes Novembre 2013 0 Table des matières Notice – Menez-Dregan 1 : état des connaissances
  • .............................................. 3 La recherche à Menez-Dregan................................................................................. 5 Nature et importance du site ................................................................................... 5 Problématique de la recherche
  • ............................................................................... 5 Insertion dans les programmes de recherche des deux UMRs en charge du programme.............................................................................................................. 7 Équipe scientifique Menez-Dregan (dont membres extérieurs aux UMRs 6566 et 7194
  • ) :..................................................................................................................... 9 Rappels généraux sur le site de Menez-Dregan 1 ............................................... 13 Situation et contexte archéologique ...................................................................... 13 Contexte géologique et formation de la grotte
  • ...................................................... 21 Rappels sur la topographie, la stratigraphie et la néotectonique........................... 26 Topographie et néotectonique ......................................................................................26 Description de la stratigraphie
  • ......................................................................................30 Interprétation de l’histoire du gisement .........................................................................36 Analyse spatiale et structures anthropiques.......................................................... 43 Les niveaux d’occupation conservés à Menez-Dregan 1
  • ..............................................43 Les foyers de Menez-Dregan 1.....................................................................................45 Résultats partiels et études en cours, sur le site de Menez-Dregan 1 .................. 52 Études paléobotaniques
  • ...............................................................................................52 Analyses granulométriques complémentaires...............................................................56 Datations radiométriques..............................................................................................61 La campagne de fouille 2013
  • ................................................................................. 64 Mise en place de la campagne ............................................................................. 64 Moyens matériels et aspects méthodologiques .................................................... 65 Aperçu général des résultats de la fouille 2013
RAP02439.pdf (LIFFRÉ (35). structure quandrugulaire en forêt de Rennes. rapport de sondage)
  • LIFFRÉ (35). structure quandrugulaire en forêt de Rennes. rapport de sondage
  • ROMANO Pascal
  • STRUCTURE QUADRANGULAIRE EN FORET DE RENNES Commune de LIFFRE (Ille-et-Vilaine) % Rapport de sondage archéologique (autorisations n°2006-235 du 2 juin 2006 et n° 2006-268 du 20 octobre 2006) Pascal R O M A N O CERAPAR Centre de recherches archéologiques du pays de Rennes
  • juin 2006 et n° 2006-268 du 20 octobre 2006) Pascal R O M A N O CERAPAR Centre de recherches archéologiques du pays de Rennes Maison de l'archéologie - La Métairie - Espace Jean Guéhenno - 35740 PACE SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE - RENNES 2006 FICHE SIGNALETIQUE
  • Autorisations : n°235 Valables : du 2/06/2006 au 30/10/2006 n°268 Nature : EV du 20/10/2006 au 30/11/2006 Titulaire : ROMANO Pascal Organisme de rattachement : association CERAPAR Motif de l'opération : Evaluation sur structure quadrangulaire située en forêt de Rennes Surface fouillée
  • ) N° des dix à vingt diapos les plus représentatives (fouille et mobilier) : 1 à 3 REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES Année : 2006 Auteur : ROMANO Pascal Collaborateur : CORRE André, PRIOL Alain Titre : Structure quadrangulaire en forêt de Rennes, commune de Liffré (Ille-et-Vilaine
  • Neuve. Afin d'en déterminer la nature, le CERAPAR a présenté en septembre 2005 une demande de sondage auprès de la DRAC / Service régional de l'archéologie. Monsieur Stéphane DESCHAMPS, Conservateur régional de l'archéologie, a autorisé Monsieur Pascal ROMANO, responsable
  • Pascal GAUTIER Anne VILLARD Jean-Christophe LE BANNIER 5 CHAPITRE 1 : CONTEXTE ET PROBLEMATIQUE I. LOCALISATION Situé au sud-est de la forêt domaniale de Rennes, sur le territoire de la commune de Liffré (localité distante de 4 km au nord-est), et aux abords proches de la
  • sondage archéologique, Voie ancienne en forêt de Rennes, Pascal ROMANO, CERAPAR, 2006 4 7 III. CONTEXTE GEOLOGIQUE Situé dans le domaine structural centre-armoricain, le bassin de Rennes repose principalement sur un socle schisto-briovérien. Le sondage se situe également dans une
  • / A A' / J ^ A J l A Legende : g j g j g Humus i i ~ T T T 7 Argile jaune Terrain naturel (altérite) ^ULJL_A A A A A A L J L À A X ^ ^ ^ U S 100 U S 200 0 0,2 0,4 0,6 0,9 lri C E R A P A R 2006 Coupe AA' U S 300 Figure 5 : Plan et coupe de la structure Photo 1 : Tertre avant
  • : Localisation du sondage dans son environnement topographique Figure 4 : Relevé de structures quadrangulaires (zoom sur une partie de la parcelle forestière n°195) Figure 5 : Plan et coupe de la structure Photo 1 : Tertre avant sondage Photo 2 : Vue de la coupe de la moitié nord du tertre
  • Maison de l'archéologie - La Métairie - Espace Jean Guéhenno - 35740 PACE SERVICE REGIONAL DE L'ARCHEOLOGIE DE BRETAGNE - RENNES 2006 un STRUCTURE QUADRANGULAIRE EN FORET DE RENNES Commune de LIFFRE (Ille-et-Vilaine) Rapport de sondage archéologique (autorisations n°2006-235 du 2
  • LOCALISATION DE L'OPERATION Site n° Département : ILLE-ET-VILAINE Commune : LIFFRE Lieu-dit ou adresse : forêt de Rennes Année cadastrale : 1980,2 eme édition Coordonnées Lambert II : Section & parcelle : Gl, parcelle 82 X = 312,580 Y = 360,180 Z = 65 IDENTITE DE L'OPERATION
  • : 25 m2 Surface estimée du site : non évaluée Emprise menacée entièrement fouillée : non Fouille menée jusqu'au substrat : oui Sinon, altitude du fond de fouille : RESULTATS SCIENTIFIQUES Mots-clés (3 à 5 par rubrique) - chronologie : indéterminée - vestiges immobiliers : tertre
  • quadrangulaire, cerné d'un petit fossé - vestiges mobiliers : néant Commentaire : tertre non daté faisant partie d'un ensemble de tertres identiques dont le nombre est évalué à 200 sur une surface de 10 hectares. Lieu de dépôt du mobilier : sans objet des fonds documentaires : SRA (Rennes-35
  • ) Texte : 14 pages Cartes : 4 figures Plans et coupes : 1 figure Photos : 3 unités SOMMAIRE Fiche signalé tique P' ^ Sommaire P' ^ Préambule P CHAPITRE 1 : CONTEXTE ET PROBLEMATIQUE P I. Localisation P' ^ II. Cadre historique et archéologique p. 6 III. Contexte
  • géologique P- 8 IV. Problématique P- 8 CHAPITRE 2 : REALISATION DES SONDAGES p 14 I. Conditions de réalisation de l'opération p. 14 II. Implantation des sondages et méthode de fouilles p. 14 III. Analyse descriptive p. 15 INTERPRETATION ET CONCLUSION p 20 ANNEXES p.21 6
  • Liste des figures et des photos, bibliographie 3 PREAMBULE Depuis 2004, le Centre de recherches archéologiques du Pays de Rennes (CERAPAR) mène une série de prospections-inventaires aux environs de Liffré, et plus particulièrement en forêt de Rennes, dont le schéma de mise en
  • valeur était en cours de révision par l'Office national des forêts (ONF). Afin d'éviter la destruction accidentelle de sites, surtout ceux en élévation, l'ONF a autorisé des opérations spécifiques de cartographie des sites archéologiques repérables. Le rapport qui a été remis à l'ONF
  • en juillet 2005 à l'issue des prospections sera de nature à faciliter précisément la protection des sites identifiés. En effet, les travaux forestiers de dessouchage et de reboisement, souvent effectués avec des moyens mécaniques lourds, peuvent s'avérer très destructeurs
  • pour des sites archéologiques en sous-bois. De nombreux relevés de tertres et d'enclos à structures fossoyées ont donc été effectués en 2004 et 2005, sans pour cela en dégager jusqu'à présent de possibles datations. Une voie de l'époque gallo-romaine a également été mise au jour
  • à l'occasion d'un sondage mené par les membres du CERAPAR en mars 2006. En outre, l'ONF a signalé au CERAPAR la présence d'un grand nombre de petits monticules quadrangulaires, concentrés sur deux parcelles dans la partie sud-est de la forêt, à proximité du carrefour de Maison
RAP02423.pdf (Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport de prospection inventaire 2008)
  • Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport de prospection inventaire 2008
  • subsistaient quand à l'interprétation, n'étaient pas, pour ces raisons, enregistrés au titre des entités archéologiques. Le programme de prospection, financé dans le cadre du Contrat de plan Etat/Région et par les Communautés de communes constituant le Pays, est prévu sur 5 ans, à raison
  • l'enregistrement des données. Il convient de faire un rapide bilan des 5 campagnes précédentes, menées de 2002 et 2007. Au plan quantitatif, pour les 85 communes déjà traitées, 776 entités archéologiques étaient précédemment enregistrées et 428 indices de sites figuraient au fichier. A l'issue
  • validés et 3 1 9 sont des sites inédits. Au plan qualitatif, à titre d'exemples, l'accent doit être mis sur 3 points : -le nombre de tumulus a doublé, passant de 70 à 137, avec de fréquents groupements (nécropoles) de 2 à 5 tertres. Leur répartition semble mettre en évidence
  • plans et registres des états de section napoléonien ou, à défaut, du cadastre rénové antérieur aux opérations de remembrement permet de : -cartographier les indices de sites dits localisables identifiés par des numéros ou des noms de parcelles. -recenser les microtoponymes à fort
  • ). Dernier cas de figure : des entités sans objet telle une pseudo voie romaine à Kerdreguen en Callac. Au plan quantitatif, la progression est significative dans la zone costarmoricaine, la moins pourvue au départ : de 50% et plus à Bulat-Pestivien (de 2 à 6), Lohuec (de 1 à 3
  • des Monts-d' Arrée achevées en 2008. Au plan qualitatif, il convient de souligner l'augmentation significative (de 37 à 49 plus 3 autres à Scrignac) du nombres de sites funéraires de l'Age du Bronze (nécropoles tumulaires, tertres isolés, tombes en coffre). Quelques sites sont
  • sont, en terme quantitatif, moindres que lors des précédentes campagnes, notamment en ce qui concerne les nouvelles entités. Au plan qualitatif, la campagne a permis de remettre au premier plan les nombreux et spectaculaires ensembles funéraires de l'Age du Bronze et de mettre
  • l'accent sur quelques enceintes et mottes castrales de tout premier plan. Au terme de cette campagne, le programme de prospection du Centre-Bretagne est achevé; il a permis un profond renouvellement du fonds documentaire et un rééquilibrage certain aux plans géographique et
  • Tableau 5 : Liste des entités archéologiques de la zone prospectée en 2008 Classement des communes par communauté de communes : Argoat (Côtes-d'Armor), Yeun-Elez (Finistère). N : Nouvelle entité Numéro E.A. 22 023 0001 22 023 0002 22 023 0003 22 023 0004 22 023 0005 22 023 0006 22 024
  • Inventaire du patrimoine archéologique du Centre Ouest Bretagne Tome 1 Rapport de synthèse Communautés de communes de Callac, des Monts d'Arrée & du Yeun Elez présenté par Alain Provost s *4 Inventaire du patrimoine archéologique du Centre-Ouest-Bretagne, campagne 2008
  • Rapport de synthèse de l'opération 2008 Communauté de communes de Callac - Argoat (Côtes-d'Armor) Communauté de communes de Yeun-Elez (Finistère) Annexe : Communes de Berrien et Scrignac (Finistère) Présenté par Alain Provost Service régional de l'Archéologie de Bretagne : Laurent
  • Beuchet : coordination et suivi scientifique. Thierry Lorho : développement, mise en place et suivi du SIG. Pays du Centre-Ouest-Bretagne : Marie-Hélène Cosquéric : suivi administratif. Remerciements : A Mmes et MM les maires et conseillers municipaux, Aux membres des personnels
  • administratifs des mairies, Aux associations locales et aux nombreux informateurs locaux. Région de Bretagne Pays du Centre-Ouest-Bretagne Service régional de l'Archéologie, Direction régionale des Affaires culturelles Préambule En 2002, l'analyse de la carte archéologique régionale
  • soulignait l'état lacunaire de l'inventaire des sites archéologiques des 108 communes rassemblées au sein du Pays du Centre-Ouest-Bretagne. A des secteurs -parfois réduits à une seule commune- « riches » en vestiges s'opposaient des vides archéologiques qu'aucune considération
  • géographique ou historique ne justifiait. Il convenait d'évoquer, à titre d'exemple, le quasi vide d'occupation rurale gallo-romaine autour de Carhaix, chef-lieu de cité romaine que l'équipement hydraulique, entre autres, situe parmi les villes antiques majeures du Grand-Ouest de la Gaule
  • . Encore faut-il préciser que la forte concentration de sites dans certains secteurs faisait illusion dans la mesure où ces sites appartiennent souvent à une période chrologique donnée (mésolithique à Carnoët), où bien encore lorsque ces sites ne constituent qu'une seule entité
  • archéologique comme dans la commune du Moustoir où, sur les 24 points de découverte alors recensés, 22 se rapportent à l'aqueduc romain de Carhaix. L'inventaire était surtout représentatif, comme cela était souligné dans le rapport de la phase préparatoire, de l'action de prospecteurs locaux
  • ou de groupes de prospections thématiques. L'extrême disparité de la documentation obérait le potentiel de gestion du patrimoine archéologique et interdisait toute exploitation scientifique des données. Le constat dressé fonde le projet d'inventaire du patrimoine archéologique du
  • CentreOuest-Bretagne initié par le Service régional de l'Archéologie de Bretagne en collaboration avec le Pays du Centre-Ouest-Bretagne. Ce projet a pour objectif de « mener un travail de prospection, de documentation et de traitement des données afin d'acquérir, compléter et actualiser
  • les informations en termes scientifiques et conservatoires, avant de les restituer au public ». Une phase préparatoire conduite par Anne-Louise Hamon, archéologue à l'INRAP, a consisté en l'établissement d'un état précis de l'inventaire, hiérarchisant les données et faisant
RAP00162.pdf (BILLIERS (56). les Grays. rapport de sauvetage urgent.)
  • BILLIERS (56). les Grays. rapport de sauvetage urgent.
  • cadastre révisé . X - 236,7 ; Y - 290,90 de la carte de la Roche Bernard 1-2 au altitude 23m . Iravaux antérieurs. A la suite du classement d'un monument voisin,le site fut revi- sité et un plan général réalisé par Y. Le Cerf et moi-même le I0/04/74.Le tertre fraîchement débrousaillé
  • à Vannes. Brigitte Maisonneuve,II rue Gouillard à Nantes» Marie Hélène Forêt,12 Hent Bihan,Kerpont,St Gildas de Rhuys (56)» Pascale Araujo,les Couettes,Romillé,35850. Philippe Gouezin,I rue Jean Mermoz,Monterblanc (56). Joël Lecornec,responsable du chantier,2 rue Auguste Rodin
  • ° Sud. Tranchée 3 : Ouv/erte au Sud ; 25° Nord- 205° Sud. RESULTATS DES TRAVAUX. TRANCHEE I - (Plan I) Partant de la Zone la plus externe remaniée par les engins,la tranchée de I,50m de large a été ouverte par décapages successifs,jusqu'en limite! du tertre perturbé à 3,50m de la
  • tranchée,la dalle dressée dont le sommet apparaissait au niveau des terres remaniées,n'est pas enfoncée dans le substratum mais repose directement sur lui.Une petite fosse la borde. Sous la dalle couchée,mentionnée sur le plan de 1974 en tant que "menhir"Repose au contact du substratum
  • I984 Joël Lecornec Correspondant de la Direction des Antiquités Préhistoriques de Bretagne. CAIRN DES GRAYS - BILLIERS 03 - 1984 Tranchée I i Pfârement externe ; en arrière plan support Nord d'entrée du couloir» CAIRN DES GRAYS - BILLIERS (56) 03 - 1984 Tranchée I
  • I CAiRN DES GRAY3 A BILLI ERS. MORBIHAN. Joël UECORNEO ^orrespondorrt Dépe Oioo Antiquités Pfé»illlUll
  • le monument, changeant de propriétaire, était défrichée.Au cours de cette opération,le tertre mégalithique était détérioré au Sud et à l'Esto Monsieur le Directeur des Antiquités Préhistoriques de Bretagne averti^ par la Mairie de Billiers,prenait les mesures qui s'imposaient (l
  • ),et nous chargeait de- diriger une campagne de sauvetage au cours de laquelle nous devions reconnaître l'étendue des dégâts dans la partie endommagée du cairn.(Autorisation 84-02 P du 20/03/84). Situation du monumento Le monument dit " Les Grays " est situé au Sud du bourg de
  • Billiers,à quelques 500m du Domaine de Prières et à l^Est de la Pointe de PenLan qui marque l'entrée de la Vilaine» Le site,inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 17 Août 1934,occupe une partie de la parcelle 3H section Coordonnées 1/25000 ; s Bi du
  • par la commune semblait renfermer un ensemble de dolmens aux tables plus ou moins déplacées ou débitées0L'un d'eux semblait, être un dolmen à chambre compartimentée.Depuis cette date la végétation ayant repris ses droits le monument était redevenu invisible. Intervention© Notre
  • intervention s'est déroulée du 26 au 31 Mars I984.L'équipe de fouille a été hébergée au Centre de Postcure de Prières grâce à l'aimable (I)-Lettre du 08/02/84 à Mr Bocéno,Propriétaire aux Granges à Billiers,et rapport du I4/03/84. /V*7or b, h
  • j 'juC 2 obligeance de Madame Gaud,adjointe au Maire de Billiers et épouse de Monsieur lie Directeur du Centre» Omit participé aux travaux : Yvon Laborderie,Cité Plein Ciel,bât. G à Vannes* Jean Luc Rambaud,76 avenue de Verdun à Vannes» Marie Noëlle Henry,3 rue de la Fonderie
  • ,Vannes. Trois tranchées de reconnaissance furent ouvertes à cette occasion,puis rebouchées à l'issue de l'intervention après relevés et mise en place d'un film plastique sur les structures. tranchée I : Ouverte à l'Est; 135° Est-3I5° Ouest. Tranchée 2 : Ouverte au Sud ; 25° Nord- 205
  • première dalle visible d'un dolmen». Le décapage à montré que le défrichement du tertre n'avait guère dépassé une vingtaine de centimètres dans ce secteur.Ces premiers vingt centimètres étaient composés d'un mélange de terre végétale et cailloutas.Venaient ensuite les premiers blocs de
  • granité disposés sans ordre apparent,blocs venant s'appuyer sur un mur de pierres sèches limité au Nord et au Sud par deux supports affleurant la surface remaniée du tertre et séparés par une distance de I,50m. Un parement de pierres sèches assez ruiné et réduit à trois assises de
  • pierres semble subsister à 3m en avant de ce premier muraillement qui présente tous les caractères d'un blocage d'entrée de couloiro Les vestiges de parement le plus externe semblent se prolonger vers le Nord alors qu'ils ont totalement disparu au Sud. Des éléments mobiliers ont été
  • recueillis devant le blocage entre les supports et il est probable qu'il en existe d'autres sous un gros bloc que nous n'avons pas déplacé.Ce bloc gisait dans l'axe de la tranchée devant l'entrée. + A Billiers-Les Grays (56). Tranchée 1. o CcrAmi^uc Ncolirhique Ccramicjuc Age de Fer
  • ou G R A S.lex armatureb àe Flèches. A Un premier sondage réalisé à l'extérieur du support Nord,montre une amorce de parement s'orientant progressivement au Nord-est et aboutissant à une dalle dressée reposant simplement sur le sous-sol argileux.Une autre extrémité de dalle
  • couchée apparaissait dans la coupe du sondage* Un second sondage à l'extérieur du support Sud a fait apparaître deux autres dalles couchées dont seule l'extémité était visible dans la coupe du sondage. TRANCHEE 2 - (Plan 2). Cette tranchée ouverte pratiquement dans un axe Nord-Sud n'a
  • fait apparaître aucune structure pouvant ressembler à un quelconque cairn ou parement écroulé; les seuls matériaux rencontrés sont de la terre végétale mêlée à des cailloutis,le tout reposant sur le substratum argileux qui suit la pente normale du terrain0 A l'extrémité Nord de la
RAP02204.pdf (Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport de prospection inventaire 2005-2006)
  • Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport de prospection inventaire 2005-2006
  • l'interprétation, n'étaient pas, pour ces raisons, enregistrés au titre des entités archéologiques. Le programme de prospection, financé dans le cadre du Contrat de plan Etat/Région et par les Communautés de communes constituant le Pays, était prévu sur 5 ans à raison d'une vingtaine de
  • rapports. Au plan quantitatif, pour les 51 communes déjà traitées, 500 entités archéologiques étaient enregistrées auparavant (dont 44 concernant l'aqueduc romain de Carhaix) et 244 indices de sites figuraient au fichier. A l'issue de ces 3 campagnes de prospection, le nombre d'entités
  • archéologiques se chiffrait à 798, soit - en considérant les 44 sections de l'aqueduc comme une unique entité - une augmentation de 70%. Dans les 324 nouvelles entités archéologiques, 95 sont des indices de sites validés et 229 sont des sites inédits. Au plan qualitatif, l'accent doit être
  • d'adresses des personnes à contacter, nécessaire lorsque aucun prospecteur n'est connu ou déclaré comme tel dans la commune. Le dépouillement des informations cadastrales intervient à ce moment. La consultation des plans et registres des états de section napoléonien ou, à défaut, du
  • Montoret en Saint-Goazec non décrite mais localisée sur le plan cadastral, inconnue de la propriétaire des lieux qui y demeure depuis 50 ans? Qu'en est-il encore de ces coffres funéraires signalés autour du bourg de Saint-Goazec à l'occasion de travaux divers dont l'emplacement est
  • ont été particulièrement productifs sur Châteauneuf-du-Faou, Landeleau, Spézet, Plonévez-du-Faou, Canihuel et Saint-lgeaux. Au plan qualitatif, il convient d'observer la progression du nombre de structures funéraires de l'Age du Bronze - tumulus et tombes en coffres - (de 27 à 42
  • Inventaire du patrimoine archéologique du Centre Ouest Bretagne _ ... Tome 1/5 DRAO -SRA \ 2 DEC, 2005 COURRIER ARRIVEE Rapport de l'opération 2005-2006 de prospection-inventaire sur les communes de : Bolazec, Canihuel, Châteauneuf-du-Faou, Collorec, Coray, Huelgoat
  • , Landeleau, Laz, Leuhan, Locmaria-Berrien, Plonévez-du-Faou, Saint-Connan,Saint-Goazec, Saint-Gilles-Pligeaux, Saint-lgeaux, Saint-Thois, Spézet et Trégourez. présenté par Alain Provost Région Bretagne Pays du Centre Ouest Bretagne Direction Régionale des Affaires Culturelles de
  • Bretagne 2005-2006 2^ Inventaire du patrimoine archéologique du Centre-Ouest Bretagne 2005/2006 Rapport de l'opération 2005/2006 Communes prospectées; Communauté de communes des Monts-d'Arrée : Bolazec, Huelgoat, Locmaria-Berrien Communauté de communes du Pays de Châteauneuf
  • : Châteauneuf-du-Faou, Collorec, Coray, Landeleau, Laz, Leuhan, Plonévez-du-Faou, Saint-Goazec, Saint-Thois, Spézet, Trégourez Communauté de communes du Kreiz-Breizh : Canihuel, Saint-Connan, Saint-Gilles-Pligeaux, Saint-lgeaux Compléments : Communautés de communes du Poher : Cléden-Poher
  • , Poullaouen Communauté de communes du Kreiz-Breizh : Plounévez-Quintin Présenté par Alain Provost (avec la collaboration de Magali Thomas) Equipe de prospection : Alain Provost : Archéologue indépendant Magali Thomas : documentation et saisie Guillaume Bron, Nicolas Fourn, Jessica
  • Freitas, Marion Lahaye, Rozenn Vassoille : étudiants stagiaires (1 semaine) Jean-Bertrand Penn : lycéen en stage de découverte (1 semaine) Service Régional de l'Archéologie de Bretagne : Christine Boujot, Yves Ménez puis Laurent Beuchet : coordination et suivi scientifique Thierry
  • Lorho : développement, mise en place et suivi du SIG Pays du Centre-Ouest Bretagne : Marie-Hélène Cosquéric : suivi administratif Remerciements : à Mmes et MM les maires et conseillers municipaux, aux membres des personnels administratifs des mairies et aux nombreux informateurs
  • locaux, particulièrement Mmes Claire Arlaux, Claudine Bernard, Geneviève Fichoux et M. François Le Provost. Région Bretagne Pays du Centre-Ouest Bretagne Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne 1 Préambule En 2002, l'analyse de la carte archéologique régionale
  • soulignait l'état lacunaire de l'inventaire des sites archéologiques des 108 communes rassemblées au sein du Pays du Centre-Ouest Bretagne. A des secteurs - parfois réduits à une seule commune - "riches" en vestiges, s'opposaient des vides archéologiques qu'aucune considération
  • géographique ou historique ne justifiait. Il convenait d'évoquer, à titre d'exemple, le quasi vide d'occupation rurale gallo-romaine autour de Carhaix, chef-lieu de cité romaine que l'équipement hydraulique, entre autres, situe parmi les villes antiques majeures du Grand-Ouest de la Gaule
  • . Encore fautil préciser que la forte concentration de sites dans certains secteurs faisait illusion dans la mesure où ces sites appartiennent souvent à une période chronologique donnée (mésolithique à Carnoët), ou bien encore lorsque ces sites ne constituent qu'une seule entité
  • archéologique comme dans la commune du Moustoir - sur les 24 points de découverte alors recensés, 22 se rapportent à l'aqueduc romain de Carhaix -. L'inventaire était surtout représentatif, comme cela était souligné dans le rapport de la phase préparatoire, de l'action de prospecteurs locaux
  • ou de groupes de prospections thématiques. L'extrême disparité de la documentation obérait le potentiel de gestion du patrimoine archéologique et interdisait toute exploitation scientifique des données. Le constat dressé fonde le projet d'inventaire du patrimoine archéologique du
  • Centre-Ouest Bretagne initié par le Service régional de l'Archéologie de Bretagne en collaboration avec le Pays du Centre-OuestBretagne. Ce projet a pour objectif de "mener un travail de prospection, de documentation et de traitement des données afin d'acquérir, compléter et
RAP02148.pdf (Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport d'étude 2004-2005)
  • rapports. Au plan quantitatif, 266 entités archéologiques étaient enregistrées (dont 44 concernant l'aqueduc romain de Carhaix) et 192 indices de sites figuraient au fichier. A l'issue de l'opération, le nombre des entités archéologiques se chiffre à 474. En considérant les sections de
  • plan de la qualité des informations, l'accent doit être mis sur 3 points : -le nombre des tumulus de l'Age du Bronze a presque triplé, passant de 20 à 54, avec de fréquentes nécropoles regroupant 2 à 4 tertres. Leur répartition met en évidence l'importance des lignes de crêtes et de
  • d'adresses des personnes à contacter, nécessaire lorsque aucun prospecteur n'est connu ou déclaré comme tel dans la commune. Le dépouillement des informations cadastrales intervient à ce moment. La consultation des plans et registre des états de section napoléonien ou, à défaut, du
  • , l'édifice, qui pourrait conserver 1,50 m d'élévation, semble adopter un plan en U et atteindre une soixantaine de mètres de côté. Il est, de plus, implanté au sein d'une enceinte circulaire d'une centaine de mètres de diamètre, passablement arasée mais parfaitement lisible, qui couronne
  • Inventaire du patrimoine archéologique du Centre Ouest Bretagne Tome 1/5 Rapport de l'opération 2004-2005 de prospection-inventaire sur les communes de : Berné, Guiscriff, Kernascleden, Langoelan, Lanrivain, Lanvenegen, Lignol, Locmalo, Mestan, Persquen, Ploerdut, Peumerit
  • -Quintin, Priziac, Roudouallec, Saint-Caradec-Trégormel, Saint-Nicolas-du-Pelem et Saint-Tugdual. présenté par Alain Provost Région Bretagne Pays du Centre Ouest Bretagne Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne Février 2006 Archives départementales de la Marne
  • ^ |^ Inventaire du patrimoine archéologique du Centre-Ouest-Bretagne, campagne 20042005 Rapport de l'opération 2004/2005 sur les communes de Berné, Guiscriff, Kernascléden, Langoëlan, Lanvénégen, Lignol, Locmalo, Meslan, Persquen, Ploërdut, Priziac, Roudouallec, Saint-Caradec-Trégomel et
  • compléments sur la commune de Saint-Tugdual (Communauté de communes du Roi Morvan, Morbihan) et les communes de Lanrivain, Peumerit-Quintin, Saint-Nicolas-du-Pélem et compléments sur la commune de Glomel (Communauté de communes du Kreiz-Breizh, Côtes-d'Armor). Présenté par Alain Provost
  • Service régional de l'Archéologie de Bretagne : C. Boujot, Y. Ménez : coordination et suivi scientifique T. Lorho : développement, mise en place et suivi du S.I.G. INRAP : A.-L. Hamon : dépouillement et préparation de l'intervention de terrain M. Dupré : DAO, édition du rapport
  • . Remerciements A Mmes et MM les maires et conseillers municipaux, aux membres du personnel administratif des mairies, aux nombreux informateurs locaux, particulièrement A. Barac'h, J.-P. Eludut, G. Le Calonnec, M. Le Fur, F. Le Provost, R. Le Roc'h, D. Languy. Région Bretagne Pays du Centre
  • -Ouest-Bretagne Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne Archives départementales de la Marne Introduction Il convient de rappeler brièvement les principaux résultats des campagnes précédentes (2002/2003 et 2003/2004 1 ; pour les détails, nous renvoyons à nos
  • l'aqueduc comme une unique entité, on arrive à un doublement du nombre des entités archéologiques. Dans les 208 nouvelles entrées, 65 sont des indices validés, 143 sont des sites inédits, parmi lesquels 17 résultent des missions de prospection aériennes récentes de Maurice Gautier. Au
  • la proximité des voies de passage dans les choix d'implantation des monuments funéraires protohistoriques ; -les enceintes terroyées ont également vu leur nombre doubler (de 27 à 60). Au seul critère morphologique, il est parfois délicat de dater ces ensembles, ce type de
  • structure couvrant les périodes protohistorique, gallo-romaine et médiévale. A côté des petites enceintes subcirculaires d'une quarantaine de diamètres, majoritaires, de grands ensembles protohistoriques et médiévaux, signalés anciennement, ont pu être localisés. Bien conservées en
  • milieu forestier, ces structures sont sensiblement arasées en milieu labouré ; -les principaux acquis concernent l'époque romaine, époque pour laquelle le nombre d'entités a plus que triplé, passant de 41 à 142, ce qui n'est en rien étonnant compte tenu du déficit d'information
  • concernant cette période. Surtout, plusieurs dizaines de villas ont pu être localisées. Nombreuses dans un rayon d'une douzaine de kilomètres autour du chef-lieu de cité, elles sont implantées à peu de distance des voies lesquelles conservent d'intéressants tronçons fossilisés sous les
  • champs. Au moins 3 sanctuaires sont également attestés dans le corpus de sites romains. Le principe centrifuge adopté au début du programme -prospection en couronne à partir de Carhaix- a été abandonné pour des raisons administratives et l'on s'est calqué sur le découpage territorial
  • en Communautés de communes. Ont été traitées, lors de cette campagne, les 14 communes restantes de la Communauté de commune du Pays du Roi Morvan et les 3 dernières communes de la Communauté de communes du Kreiz-Breizh originelle, avant l'adjonction des communes de Canihuel, Saint
  • -Connan, Saint-Gilles-Pligeaux et Saint-Igeaux. Le présent rapport fait le bilan de l'opération réalisée sur ces 17 communes. 16, en réalité, dans la mesure où la ville de Guémemé-sur-Scorff faisant l'objet d'une ZPPAU, il a été convenu de reporter l'enregistrement à l'issue de ce
  • programme. S'ajoutent des compléments sur 2 communes prospectées précédemment (Glomel et Saint-Tugdual). 1 En 2002/2003 : ommunes de Carnoët, Glomel, Kergrist-Moëlou, Locarn, Maël-Carhaix, Paule, Plévin, Trébrivan, Tréffrin, Tréogan (Côtes-d'Armor), Cleden-Poher, Kergloff, Motreff
RAP01925.pdf (Inventaire du patrimoine archéologique du centre-ouest Bretagne : rapport de l'opération test de prospection-inventaire)
  • Inventaire du patrimoine archéologique du centre-ouest Bretagne : rapport de l'opération test de prospection-inventaire
  • par la recensement, sur les plans, des anomalies parcellaires révélatrices de sites potentiels (mottes ou enceintes pour l'essentiel). La phase de terrain a consisté au contrôle des indices toponymiques et parcellaires mais nous avons procédé, également, à des prospections
  • découverts dans les terres de la ferme et qui sont précieusement conservés par la propriétaire. 3.2. Les entités archéologiques inédites Au plan quantitatif, les nouvelles entités archéologiques augmentent de 55% le corpus des sites des 8 communes. On doit souligner les nombreuses
  • -romain gallo-romain moyen-âge/moderne âge du bronze/âge du fer Au plan qualitatif et chronologique, on constate la rareté des sites néolithiques (seule une meule dormante est recensée); la lisibilité médiocre des sols, qui ne permet pas de détecter les minuscules artéfacts (silex
  • : Lieu-dit cadastrale: 2359430 MINEZ LESCREAC'H Surface: 1250.2668 190 Altitude: I— Servitudes: Année de Classement : Q A preser Zonage au P.L.U.: D° de protection: Etat actuel: Aucun Aucun Classement: Détruit: F Plein air Situation: Enfouissement : Q Elévation (m
  • Nature Commune: LE MOUSTOIR rLocalisation : Coordx: Cadastre: Nom: Lieu-dit cadastrale: 168154 Coordy: 2381390 1986; ZB; 58a; 10a; 12a; 12b Kerdavid Surface : 70609.100 Altitude: Servitudes: ~ rj Année de Classement : Aucun D° de protection: Zonage au P.L.U.: Aucun Aucun
  • Classement : Etat actuel: Situation: Détruit : Enfouissement: Plein air T 0 Elévation (m): r Circonstances de découvertes : Inventeur : A. Provost Année: 2002 -Environnement : Géologie : Schiste Topographie: Prospection au Sol Circonstance : Géomorphologie: Structure
  • °EA : 291520007 Nature Commune: MOTREFF Localisation : Coordx: Cadastre: Nom: Lieu-dit cadastrale: 160959 Coordy: 1995; A2; 272; 808 Kerborgne Surface : 571.77900 Altitude: I— Servitudes: o Année de Classement : A preser Zonage au P.L.U.: D" de protection: Aucun Aucun
  • Classement: 2376890 Etat actuel: Situation: Détruit : Enfouissement: Plein air T d Elévation (m): -Circonstances de découvertes : Inventeur : M. Chevance/A. Provo Année: 2002 r Environnement : Géologie : Schiste Topographie. Prospection au Sol Circonstance : Géomorphologie
  • Servitudes: Année de Classement : D" de protection: Classement : 0 A preser Zonage au P.L.U.: Aucun Aucu n Etat actuel: Détruit: F Situation: Enfouissement: Plein air 0 Elévation (m): T -Circonstances de découvertes Inventeur : Halna du. Fretay Année: 1889 -Environnement
  • Mètres \ Période fin : Age du bronze Rosvoat Nature N°EA : 223440003 Nature Commune: TREBRIVAN Nom: ^Localisation : 167340 Coordy: Coordx: Caste! Lieu-dit cadastrale: 2386510 1986; D4; 941 Cadastre: Rosvoat Surface : 497.67100 Altitude: Servitudes: n Année de Classement
  • : Aucun D" de protection: Zonage au P.L.U.: Aucun Aucun Classement: Etat actuel: Détruit : F Plein air Situation: Enfouissement : 0 Eléyation (m); T rCirconstances de découvertes : Inventeur : A. Provost Année: 2002 -Environnement : Géologie: Alluvions récentes
  • Classement : D° de protection: Classem eut: A preser n Zonage au P.L.U.: NCd Aucun Etat actuel: Détruit: F Situation: Enfouissement: Plein air 0 Elévation (m): T -Circonstances de découvertes : Inventeur : Inconnu -Environnement : Année: Géologie : Circonstance
  • , déstructurés par les réutilisations (routes, chemins), sans omettre les modifications de tracé qui font que, pour un même itinéraire, on peut identifier plusieurs tracés successifs. Au plan chrono-typologique, la disparité des gisements enregistrés ou à l'état d'indices est
  • Inventaire du patrimoine archéologique du Centre-ouest-bretagne Rapport préliminaire de l'opération test (15 octobre - 15 décembre 2002) Communes de Carnoet, Le Moustoir, Plévin, Trebrivan, Treffrin, Tréogan (Côtes d'Armor), Langonnet (Morbihan) et Motreff (Finistère) présenté
  • par A. Provost Service régional de l'Archéologie de Bretagne Pays du Centre-Ouest-Bretagne Inventaire du patrimoine archéologique du Centre-Ouest Bretagne Rapport préliminaire de l'opération test (15 octobre - 15 décembre 2002) présenté par A. Provost (archéologue indépendant
  • ). Autorisation de pospection- inventaire n° 2002/140 en date du 15/10/2002 Introduction Un rapide coup d'œil dans la base archéologique régionale suffit à constater l'état lacunaire de l'inventaire des sites archéologiques des 110 communes du Pays du Centre-Ouest Bretagne. A des secteurs
  • , parfois réduits à une seule commune, "riches" en vestiges, s'opposent des vides archéologiques qu'aucune considération géographique ou historique ne justifie. On doit évoquer, à titre d'exemple, le quasi vide d'occupation rurale gallo-romaine autour de Carhaix, chef-lieu de cité
  • romaine que l'équipement hydraulique situe parmi les villes antiques majeures du grand-ouest de la Gaule. Encore faut-il préciser que la forte concentration de sites archéologiques de certains secteurs fait illusion dans la mesure où ces sites appartiennent souvent à une période
  • chronologique donnée (mésolithique à Carnoët), où bien encore lorsque ces sites ne constituent qu'une seule entité archéologique comme dans la commune de Le Moustoir où 22 des 24 points de découverte se rapportent à l'aqueduc romain de Carhaix. Bref, l'inventaire, dans son état actuel, est
  • surtout représentatif de l'action de prospecteurs dispersés ou de groupes de prospections thématiques. La disparité de la documentation limite le potentiel de gestion de ce patrimoine et interdit toute exploitation scientifique des données. Ce constat fonde le projet d'inventaire du
RAP02537.pdf ((35). le bassin de Rennes. rapport de prospection inventaire)
  • (35). le bassin de Rennes. rapport de prospection inventaire
  • sur la forêt de Rennes en 2005 et 2006, la forêt de Liffré en 2007 et 2008, le travail a concerné, en 2009, la forêt de Saint-Aubin-du-Cormier. En effet ce massif forestier a fait l'objet d'un plan d'aménagement en 2009. A ce titre un inventaire des sites archéologiques a été remis
  • l'objet de recherches systématiques réalisées par des prospecteurs progressant en ligne, en prenant comme repère les limites de parcelles. Une fois identifiés, un travail de relevé, en plan et en profil, a été réalisé sur les sites repérés. Les instruments classiques de la topographie
  • milieu du massif, coule le ruisseau de Moroval. L'écrivain Roger Vercel décrit la forêt de Haute-Sève comme « célèbre par ses beaux chênes, ses collines rocheuses et ses menhirs ». La géologie Sur le plan géologique, les formations les plus anciennes sont du Protérozoïque ou plus
  • -Vilaine Rennes CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHEOLOGIQUE Code AP/AH Modification DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Département : ILLE ET VILAINE EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL INFORMATISÉ Commune : SAINT-AUBIN-DU-CORMIER Section : OA Le plan visualisé sur cet extrait est
  • géré par le centre des impôts foncier suivant : RENNES (Pôle Topographie et Gestion Cadastrale) Accueil 2, boulevard Magenta BP 12301 35023 RENNES Cedex 9 tél. 02.99.29.37.55 -fax 02.99.29.37.85 ptgc.350.rennes@dgfip.finances.gouv.fr Échelle d'origine : 1/5000 Cet extrait de plan
  • SAINT-AUBIN-D'AUBIGNE Coordonnées : X : 316.480 - Y : 2371.344 - Z : 74 m Annexe Le menhir déjà connu et déclaré (N° 5 sur le plan) a une forme d'obélisque à base trapézoïdale irrégulière. Il est en grès et sa hauteur est de 2,90 m pour une section à la base de 1,64 m par 1,20m
  • . La « cupule » visible sur la face sud-est semble être une anomalie géologique. De nombreux blocs en grès gisent à proximité du menhir dressé. Pour essayer de comprendre l'organisation du site, un plan d'ensemble a été réalisé. A 20 mètres au nord-est du menhir dressé, un second
  • menhir (N° 1 sur le plan) a été abattu vers 1 875 lors d'une fouille clandestine. Sur un dessin de Danjou de la Garenne réalisé en 1846 on peut le voir encore debout. Ses dimensions sont : Longueur 3,20 m, largeur 1,25 m et épaisseur 0,90 m. P. Bézier et L. Collin signalent un
  • troisième probable menhir couché (N° 3 sur le plan) Longueur 2,30 m, largeur 0,85 m et épaisseur 0,55 m. Dans l'environnement immédiat, de nombreux blocs apparaissent, le bloc (N° 6 sur le plan) pourrait être, de part sa forme et ses dimensions (4,30 m de longueur pour 1,30m de largeur
  • ), un menhir couché. D'autres blocs (N° Ibis, 2, 4, 7, 8 et 9 sur le plan) ont peut-être été abattus et débités. L'existence d'une organisation (alignement de menhirs détruit?) n'est pas à exclure. Le menhir N° 1 en avant plan avant qu'il ne soit renversé vers 1875 par des
  • « chercheurs de trésor ». En arrière plan le menhir N° 5 . (dessin de Th. Danjou de la Garenne, 1846) Parcelle forestière 46 © o aI 'â _ ® Menhir couché attesté © Menhir dressé (D(6) Menhirs probables (2)(4) Blocs ayant pu appartenir (7)(8) à l'ensemble mégalithique 10m CERAPAR
  • 2009 Commune de Saint-Aubin-du-Cormier (llle-et-Vilaine) Forêt domaniale de Saint-Aubin-du-Cormier Les Roches Piquées "1" : Plan des blocs dans l'environnement du menhir dressé Le menhir N° 5 vue sud-est Le menhir N° 5 vue nord-est Déclaration de découverte archéologique
  • Modification □ Département : 1LLE ET VILAINE Commune : SAINT-AUBIN-DU-CORMIER DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL INFORMATISE Section : OA Le plan visualisé sur cet extrait est géré par le centre des impôts foncier suivant : RENNES (Pôle Topographie et
  • Gestion Cadastrale) Accueil 2, boulevard Magenta BP 12301 35023 RENNES Cedex 9 tél. 02.99.29.37.55 -fax 02.99.29.37.85 ptgc.350.rennes@dgfip.finances.gouv.fr Échelle d'origine : 1/5000 Cet extrait de plan vous est délivré par : Échelle d'édition : 1/4000 Forêt de Haute Sève Date
  • -Aubin-du-Cormier Les Roches Piquées "2" : plan d'ensemble 5 10m Les Roches Piquées 2 Vue de la face sud-ouest Vue de la face sud-est Déclaration de découverte archéologique A Annexe 1.1 retourner au Service Régional de l'Archéologie de Bretagne 6, rue du Chapitre. 35044
  • attribué N° d'enregistrement DRACAR I l I l I l I l I l I I I I I I Code AP/AH Modification □ Département : ILLE ET VILAINE Commune : SAINT-AUBIN-DU-CORMIER DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL INFORMATISÉ Section : OA Le plan visualisé
  • Cet extrait de plan vous est délivré par : Échelle d'édition : 1/4000 Forêt de Haute Sève Date d'édition: 07/01/2010 (fuseau horaire de Paris) cadastre.gouv.fr Les Roches Piquées 3 ©2007 Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique 1367600 1368000
  • EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL INFORMATISÉ Section : OA Le plan visualisé sur cet extrait est géré par le centre des impôts foncier suivant : RENNES (Pôle Topographie et Gestion Cadastrale) Accueil 2, boulevard Magenta BP 12301 35023 RENNES Cedex 9 tél. 02.99.29.37.55 -fax 02.99.29.37.85
  • ptgc.350.rennes@dgfip.finances.gouv.fr Échelle d'origine : 1/5000 Cet extrait de plan vous est délivré par : Échelle d'édition : 1/4000 Date d'édition : 07/01/2010 (fuseau horaire de Paris) Forêt de Haute Sève cadastre.gouv.fr Les Roches Piquées 4 ©2007 Ministère du budget, des
  • 1 1—I I 1—I 1 CodeAP/AH Modification □ DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Département : ILLE ET VILAINE Commune : SAINT-AUBIN-DU-CORMIER EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL INFORMATISE Section : OA Le plan visualisé sur cet extrait est géré par le centre des impôts foncier
RAP01621.pdf ((29). évaluation sur l'état de conservation du patrimoine archéologique classé ou inscrit au titre de la loi de 1913 sur les m.h. rapport d'étude documentaire.)
  • (29). évaluation sur l'état de conservation du patrimoine archéologique classé ou inscrit au titre de la loi de 1913 sur les m.h. rapport d'étude documentaire.
  • : BANNALEC - ALLEE COUVERTE DE L ' EGLISE-BLANCHE , y compris une bande de terrain de 2m de large au-delà des dalles latérales de chaque côté et de 5m de large au-delà des pierres de couverture sur la longueur. Autre lieu-dit ou appelation Classement : M. H. le 30-10-1973. Références
  • compris une bande de terrain de 2m de large au-delà des piliers latéraux, y compris les pierres à terre et au nord de la chambre. Autre lieu-dit ou appelation Classement : M. H. le 4-11-1975. Références cadastrales Coord. IGN. Lambert : : II; : parc. 526 ; sect. M4
  • : Aucune remarque. Dénomination : BANNALEC - DOLMEN DE COSQUERIOU-D ' AN-TRAON . Autre lieu-dit ou appelation Classement : Inv. M. H. Références cadastrales Coord. IGN. Lambert : le : : 16-08-1973. parc. 51 ; sect . Hl ; cad. éd. 1980. II ; OX = 154,225 OY
  • (M. Meuhnart ) n'a pas encore d'acquéreur pour ce lot. Sources : Du Châtellier, 1907, p. 269. n° : 29 008 001 AP Dénomination : BEUZEC-CAP-SIZUN - Menhir de Luguenez. Autre lieu -dit ou appellation : Luguenès. Classement : M. H. du 10-01-1924. Références cadastrales : Parc
  • 100 m n° : 29 008 003 AP Dénomination : BEUZEC-CAP-SIZUN - Allée couverte de Ty-arc ' horr iket . Autre lieu -dit ou appellation : Kerbannalec. Classement : M. H. du 10-01-1924. Références cadastrales : parc. Coord. Lamb. : I; OX = OY = 8; section ZO ; cad. éd. 1981
  • « «rain «n 1967 ««.Mutioo de la rniom pnolograpniqi» (MI8-05I8-400
  • " : 29 016 001 AP Dénomination : BRASPARTS - Alignement d ' An-Eured-Ve ign (la Noce de Pierre). Autre lieu-dit ou appellation : Menez-Moënnec ; Casque; Ty-Blaise. la Montagne du Classement : M. H. du 1-08-1980. Références cadastrales : Parc. éd. 1986. Coord. Lamb.: 264 et 462
  • ), p. 245. Abgrall, dans Bull. Soc. Arch. Finistère, p. 71. Du Châtellier (1907), p. 227. 1890, n* : 29 021 001 AP Dénomination : BRIGNOGAN-PLAGES - Menhir nord de Pontusval . Autre lieu-dit ou appellation : Terre-du-Pont ; Men-Marz , (Pierre du miracle). Classement : M. H
  • . Divers : Sources : Du Chatellier (1907), p. 183. 1 Pointe du Touïmguet^*— 'e Toulinguet Tas de Pois-Ouesf ftH ^3 _02#-0 0*_ n° : à attribuer Dénomination : CLEDEN-CAP-SIZUN - Oppidum gaulois de Castelmeur. Autre lieu -dit ou appellation : Pointe de Castelmeur. Classement : M
  • ; 0 l , Pointe de Plogoff + + + n' : 29 030 005 AP Dénomination : CLEDER - Stèle gauloise de Kérider Autre lieu-dit ou appellation : Classement : M. H. du 3-10-1957 Références cadastrales : parc. Coord. Lamb. : 397; section CD; cad. éd. 1984. I ; OX = 123,450 OY
  • : Mougau-Bihan Classement : M. H. du 14-06-1909. Références cadastrales : parc. Coord. Lamb.: 365; section Dl ; cad. éd. 1974. I ; OX = 13 3,700 OY = 10 9 7,175 Propriété : Université de Rennes Accès, fléchage : fléchage Parc d'Armorique, accès depuis Commana par le chemin rural de
  • très fréquenté. Divers : Sources : Flagelle (1877). Abgrall (1884). Du Châtellier (1907), p. 104. L'Helgouarc'h (1965), p. 279-281. Dénomination MILIEU" : CONCARNEAU - DOLMEN DE " KERISTIN-AR-HOAT- Autre lieu-dit ou appellation : Classement : M. H. le 29-09-1967
  • une propriété privée bâtie. Visite ou opération antérieure : M. Le Goffic, monument 1985, ZPPAU. Description sommaire du monument : Sépulture mégalithique de plan trapézoïdal, de 12m de long, 2,50m de large à l'ouest et 1m à l'est, 14 supports latéraux en place; toutes les
  • ' 29 040 001 AP Dénomination : LE CONQUET , Cromlec'h de Kermorvan et dolmen compris dans le cromlec'h. Autre lieu-dit ou appellation : Classement : M. H. liste de 1889 (cromlec'h) J \ M. H. du 22-10-1913 (dolmen)^ £5. Références cadastrales : H2; cad. 1982. Cdord. Lamb. : Parc
  • , dégradations : les vestiges qui avaient beaucoup souffert de l'occupation allemande sont en quelque sorte protégés par la lande ! Divers : la presqu'île de Kermorvan, site inscrit le 22-071931 et classé le 30-08-1977, recèle d'autres sites archéologiques (cf. plan joint): retanchement
  • et dolmens de la pointe de Los tmarc ' h . Autre lieu-dit ou appellation : Classement : Inv. M. H. du 27-03-1980. Références cadastrales : parc. cad. éd. 1986. Coord. Lamb.: 66-67-68-69-70; section MZ ; I ; OX = 088,350 OY = 1080,3 50 Propriété : Simon Lazard, 15 place du
  • DE LA PROJECTION LAMBERT M ZONE CENTRALE (Kerigou n° : 29 042 006 AP Dénomination : CROZON - Alignement mégalithique de Lostmarc'h ouest. Autre lieu-dit ou appellation : Classement : Inv. M. H. du 23-05-1980. Références cadastrales : parc. éd. 1986. 15, 16, 17; section MZ
  • - Temple celto-romain ( f anum ) de Trogouzel . Autre lieu-dit ou appellation Classement : M. H. : du 28-01-1980. Références cadastrales : Coord. 104,62 5 1063,525 Lamb. Propriété : : I : OX = OY = parc. Joseph Flochlay, 204; section ZK; Trogouzel, cad. éd. 1981
  • sommaire du monument : Cairn allongé d'environ 30m de long contenant les vestiges d'au moins deux dolmens de plan complexe, compartimenté ou transepté , du type de Kerleven probablement. La tombe la mieux conservée montre deux dalles de couverture en place ainsi que six supports
  • -HIOUEM-MAM-COZ A COSQUER-VEN. Autre lieu-dit ou appellation Classement : Inv. M. H. Références cadastrales Coord. IGN: Lambert : II; : Menhir de Cosquer-Ven. le 24-02-1969 : parc. 601; sect. 14; cad. éd. 1981. OX = 131,650 OY = 2353,275 0619 ouest - Rosporden
RAP00699.pdf ((22). évaluation de l'état de conservation du patrimoine archéologique inscrit ou classé au titre de la loi de 1913 dans le département des Côtes-d'Armor)
  • (22). évaluation de l'état de conservation du patrimoine archéologique inscrit ou classé au titre de la loi de 1913 dans le département des Côtes-d'Armor
  • bénéfiques de l'effort de classement mené entre 1960 et 1980 surtout. Le constat ne serait certainement pas le même au plan de la valorisation du patrimoine archéologique classé. On admettra tout de même la difficulté de la tâche de l'administration ou des collectivités territoriales ou
  • CLASSEMENT 5 RÉPARTITION 8 GÉOGRAPHIQUE L'ÉTAT DE LA DOCUMENTATION 9 SITUATION FONCIÈRE 10 L'ENVIRONNEMENT DES MONUMENTS 11 ETAT DES MONUMENTS, DEGRADATIONS 12 ACCÈS, FLÉCHAGE, MISE EN VALEUR ET FRÉQUENTATION HI. CONCLUSION IV. ANNEXE : FICHES 15 16 DE SITES FICHES
  • monuments historiques dans le département des COTES-D'ARMOR qui nous a été confiée le 24.10.1990 comprenait : - Le repérage topographique de chaque monument classé ou inscrit sur fond cartographique au 1/25000 et sur plan cadastral, - La recherche de propriété sur les documents
  • recherche documentaire comprenant : Le dépouillement des archives et fichiers de la Circonscription des Antiquités de Bretagne, - Le dépouillement bibliographique, - La consultation des plans cadastraux et matrices dans les communes et les services du Cadastre. 4 Le second point
  • à la présente étude dans le courant du premier semestre de 1991 . 5 II. SYNTHÈSE DES DONNÉES LES MONUMENTS ET LEUR CLASSEMENT 96 monuments mégalithiques et sites protohistoriques classés ou inscrit figurent sur la liste des immeubles protégés au titre des législations sur
  • « princiers » du Bronze Ancien du groupe « armoricain ». Dolmens et allées couvertes n'ont pas été distingués dans le tableau. On connaît, aujourd'hui, la subjectivité de ces classements et, à l'exception du dolmen de Kérivoa en Bourbriac et peut-être de la tombe mégalithique de Kerroland
  • au Coz-Yaudet franchissait l'Hyères à cet endroit, toute trace d'ouvrage antique a disparu. 75 % des monuments et sites sont classés et 25 % inscrits. Moins de 10 % des classements ou inscriptions remontent au XIX e siècle (8 sites sur la liste de 1887). Le tableau ci-dessous
  • -Menhir à Glomel, la Pierre-Longue à Quintin etc . . . On peut y ajouter des allées couvertes en bon état de conservation, monuments de taille respectable et d'intérêt certain sur le plan de l'architecture mégalithique. Lorsque l'on examine la carte de répartition des monuments
  • renseignements d'ordre foncier (cadastre, propriété). On ajoutera que 8 de ces monuments n'étaient pas correctement localisés sur les plans cadastraux et que les sites de la commune du Vieux-Bourg n'étaient pas entrés dans les fichiers ; toutefois, des renseignements existaient en archives
  • . Au moins les trois quarts des monuments (mais beaucoup plus certainement) ont été l'objet de visites depuis ces trente dernières années. Plus de 30 % d'entre eux ne semblent pas avoir été revisité depuis leur classement. Un exemple montre bien l'intérêt qu'il y a à « revisiter
  • valeur !) pour être vu par les touristes. SITUATION FONCIÈRE Les deux tiers des sites ont connu, depuis leur classement, un changement radical de coordonnées cadastrales, numéro de parcelle et section cadastrale, suite aux remembrements de ces dernières années, ce qui a entraîné
  • attrait particulier, il n'a heureusement pas été touché. Il faut noter cependant que sur les plans cadastraux issus du remembrement, il semble ne pas exister puisqu'il n'a pas été cadastré. ETAT DES MONUMENTS, DÉGRADATIONS ... Aucune remarque particulière ne peut être formulée pour
  • , tolérances, chemins les avoisinants. De nombreux monuments classés sont portés sur la carte I.G.N. au 1/25000, ce qui est loin d'être le cas sur les plans cadastraux. La plupart des cadastres récents les ignorent ! Seulement 30 % des sites font l'objet d'un fléchage, sommaire pour un
  • inscrits ou classés des Côtesd'Armor ne « se portent pas si mal » que cela ! Une seule destruction volontaire constatée depuis 30 ans, malheureusement irrémédiable. Peu de dégradations et sans conséquences majeures. En résumé, au plan archéologique, on ne peut que constater les effets
  • PLEUM EUR-BODOU (St Duzec } Janvi( Dénomination : BEGARD - Menhir de "Kerguézennec" . Autre lieu-dit ou appellation : Classement : M. H. liste de Références cadastrales 1985 . Coord. Lambert Propriété : Mr. : I Y. ; : OX = "Parc Minhir". 1887. Parrpllp 579
  • . 17. 1910, p. 115 i i IL X^ A. vV -F*'". Mucroc/' 2 Dénomination : BOQUEHO - Les deux menhirs de "Kergoff". Autre lieu-dit ou appellation Classement : H. M. Lambert Propriété : M. : I "Pré-Suzon" 25-04-1966. Références cadastrales 1982 . Coord. : ; J
  • Kergoff Dénomination : BOURBRIAC - "Dolmen sous tumulus de Danouëdou" . Autre lieu-dit ou appellation Classement : M. H. liste de Références cadastrales 1985 . Coord. Lambert Propriété : : I ; Mr Eugène : OX = : "Tanouëdou" . 1887. Parcelle 194,600, Lecoq
  • Dénomination : BOURBRIA-C - Dolmen de Autre lieu-dit ou appellation Classement : M. H. Lambert Propriété : : "Kérivoie". 22-07-1914. Références cadastrales 1985. Coord. : Kérivoa i ; : OX = Parce) le 56 i 88, 375. Mr Lucien Kéravis, ; ; section YX 0\ Kérivoie
  • ™ 1 çjt Resta ncçimou -- ■ t .l'i'er- • Bois * tu»» Vi--'1 " - - '•• -VV-**. * ki P«mtt ~ 8 1 ^KeftiytwT^^.. [\Kermôicai^ fi
  • ;- La Chénellière, 1884, p. 16. I, CANIHUEL ZI -1985 18 v Ï< * S \ 6 Dénomination : CANIHUEL - Menhir de "Goresto". Autre lieu-dit ou appellation : Classement : M. H. 22-07-1969 (Inv. suppl . ) . Références cadastrales : Parcelle 3 1985 . Coord. Lambert : I ; OX