Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

17 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01873.pdf (RENNES (35). rue Lesage. rapport de sondage)
  • RENNES (35). rue Lesage. rapport de sondage
  • 35
  • 35 D- o o i . ¿56^ Rennes Sue Lesage Début Octobre 1955 Les travaux d'urbanisme qui furent l'occasion des découvertes que j'ai relatées dans mon rapport concernant la rue de l'Hôtel-Dieu à Rennes, s'étant poursuivis dans la rue Lesage, qui prolonge vers le H.E. la ru© de
  • -dessous de ce soi, remaniements étalent tels qu'à une distance de moins i'1 m des tessons de sigillée furent retrouvés par moi respectivement à -0,80 m et à -1,30 a. Tout ce qu'il me fut donc possible de faire, ce fut de ramasser les fragments de céramique gallo-romaine certaine
  • vase de forme Drag. 37 et un rebord de vase de même forme. b - un fragment de coupelle de forme Drag. 24/25. c - un fragment de coupelle de forme Drag. 35 à rebord orné de feuilles lancéolées appliquées à la barbotine. 5* - Céramique d'époque postérieure à la période gallo-romaine
RAP00340.pdf (GUIGNEN (35). les hervins. rapport de sauvetage urgent.)
  • GUIGNEN (35). les hervins. rapport de sauvetage urgent.
  • 35
  • DU DBSIER Rapport scientifique. Plans ... , Coupes „„.„ ... ______ Illustrations Photographie s 1 égendéo s 310 * RAPPORT D'ACTIVITE Fouilles de s a u v e t a g e îL@ B i f f o u é e n G u i g n e n 35 Lieu-dit » les Hervins. Autorisation de fouilles accordée le 30
  • pluie,noua avons pu,d'abord avec l'aasistance de M.Bardel puis,avec la participation de cinq fouilleurs bénévoles,délimiter sur le terrain la surface à fouiller, fixer un niveau de référence et ramasser environ 250 tessons de tegulae comportant chacun un bord droit dans le but de
  • coté de l'Est. Le fond da l'ensemble est constitué par un sol vitrifié d'argile et de gravier. 35 GUIGNEN : FOUR DE TUILIER les hervrns. 1980. ETAT 1 I H I i 1 zone vitrifiée 1 1 Jfjwjji ETAT 2 H I 1 I I I I I I ~~~\zone détruite t N Malheureusement ces deux
  • . RESULTATS DE L'ETUDE ARCHEOMAGNETIQUE FAITE EN VUE n ' U N E D A T A T I O N D U F O U R D E T U I L I E R D E O U I G N E N (35) P a r m i les matériaux qui nous ont été soumis nous avons pu étudier 2 3 6 fragments de tuiles et 2 8 1 fragments de briques (correspondant pour celles-çi à
RAP02339.pdf (SAINT-MÉEN-LE-GRAND (35). parc d'activités de haute-Bretagne, tranche 2, une occupation de la fin de l'âge du fer. rapport de diagnostic intermédiaire)
  • SAINT-MÉEN-LE-GRAND (35). parc d'activités de haute-Bretagne, tranche 2, une occupation de la fin de l'âge du fer. rapport de diagnostic intermédiaire
  • 35
  • ) « Parc d'Activités de Haute-Bretagne » Tranche 2 Mise en évidence d'une occupation du paysage de la Protohistoire ancienne à l'époque gallo-romaine Dates d'interventions : 12.11.07 - 29.02.08 N° de prescription : SRA 2 0 0 7 / 0 9 2 N° I N S E E de la commune : 35 297 N° de projet I
  • N R A P : 2007- DA 0 5 0 2 2 5 01 INRAP -Direction Interrégionale du ôrand Ouest, 37 rue du Bignon CS 67737 - 35 577 Cesson-Sévigné cedex Tél. :02 23 36 00 40 / Fax : 02 23 36 00 50 Siège social : 7 rue de Madrid 75008 PARIS - Tél. : 01 40 08 80 00 - Fax : 01 43 87 18 63 - N
  • -Grand - N° I N S E E : 35 297 Lieu-dit ou adresse : « Parc d'Activités de Haute Bretagne » tranche 2 Coordonnées Lambert zone I I étendue : X : 264 717.91 Y : 364 738.78 Altitude : 98 m à 111 m NGF Cadastre année : 2007 Section(s) : B - Parcelles tranche 1 : 663, 382, 383, 384, 385
RAP03132.pdf (RENNES (35). Rue Jean-Marie Duhamel (puits Duhamel, métro ligne B). Rapport de diagnostic)
  • RENNES (35). Rue Jean-Marie Duhamel (puits Duhamel, métro ligne B). Rapport de diagnostic
  • 35
  • 7 I - Données administratives, techniques et scientifiques Fiche signalétique ________________________ Localisation Région Bretagne Département Ille-et-Vilaine (35) Commune Rennes ___________________________ Codes Code INSEE 35238 ___________________________ Coordonnées
  • maçonnerie entame le bord du chemisage argileux de F2 fig. 19. Ceci permet de supposer que M1, 5,9 et 6, qui semblent être contemporains, n’apparaissent que dans une seconde phase d’évolution de 35 II -Résultats archéologiques l’ensemble. Cette hypothèse est confortée par l’examen de
  • -Résultats archéologiques 3. Etude du mobilier Françoise Labaune-Jean 3.1. Méthodes de travail La parcelle abordée à Rennes (35), rue Duhamel, dans le cadre des travaux d’aménagement de la ligne B du métro-VAL en 2015 a livré du mobilier dans six structures. Ce dernier se compose de
RAP03010.pdf (RENNES (35). promontoire des Bougrières, le petit Blosne. rapport de diagnostic)
  • RENNES (35). promontoire des Bougrières, le petit Blosne. rapport de diagnostic
  • 35
  • regard Des législations sur le patrimoine et l’environnement Département Ille-et-Vilaine (35) ? __________________________ Propriétaire du terrain Commune Rennes Métropole Rennes ___________________________ Codes __________________________ Références de l’opération Numéro de
  • 101 84 103 113 102 66 96 85 83 77 67 65 54 114 100 86 82 76 99 95 98 87 94 81 88 105 104 53 46 64 55 68 75 93 106 4 56 52 45 33 107 1 74 69 63 80 89 13 14 91 15 62 51 44 34 5 78 92 57 70 73 79 90 108 12 35 6 43 50 111
  • 90 108 12 15 62 51 44 34 5 35 6 43 50 111 115 58 61 109 72 71 112 22 16 11 21 17 42 36 7 59 49 60 110 10 41 37 8 48 2 47 23 40 38 20 18 9 32 26 24 19 25 28 39 31 30 29 0 27 50 100m 3 Log. Tr.1 O terre végétale labourée Log
  • par prospection pédestre. A Chavagne « la Mare Doux », sur la rive droite de la Vilaine, et à 200 m du fleuve, les prospections de André Corre du CERAPAR ont permis de ramasser une lame en silex du Grand-Pressigny, trois éclats de silex et un éclat de grès lustré (Romano 2008). Au
  • (Romano 2008). La fouille de Rennes « Vieuxville-Beaurade » a livré également plusieurs éléments lithiques indiquant une occupation des lieux au Néolithique sans qu’aucune structuration de l’espace n’ai pu être mise en évidence (Leroux 1993b, p.35). Pour l’âge du Bronze, signalons la
  • 46 64 55 68 4 52 45 33 63 107 1 13 15 12 51 44 34 5 50 A 33 69 74 80 89 62 70 73 108 43 35 111 6 93 78 92 91 57 14 88 A 16 106 56 81 75 115 58 61 109 71 79 90 72 A 12 112 22 16 11 42 36 7 49 110 59 60 A1 21 17 2 23 20
  • quartz (figure 3). N St. 78.3 97 101 84 103 102 113 66 96 85 83 77 67 65 54 114 100 99 95 86 76 98 82 87 94 75 81 88 93 74 80 89 105 104 53 46 64 55 68 106 4 56 52 45 33 107 1 69 63 14 13 12 15 62 51 44 34 5 70 73 108 43 35
  • protohistorique. II.1.3 Etude de la céramique protohistorique Méthodes de travail La parcelle abordée à Rennes (35) au lieu dit « Bougrières» a livré du mobilier attribué à la Protohistoire au sens large et des indices d’une occupation du Premier Age du Fer. Ce dernier se compose de : - 69
  • parcelles rectangulaires subdivisent l’ensemble. Elles sont orientées NO/SE pour la parcelle A1 et SO/NE pour la parcelle A16. Trois fossés découverts lors du diagnostic correspondent à ces limites : 45.1, 73.1/89.2 – 103.1/77.1/76.1/82.1/87.1/94.1/91.1. 35 II -Résultats
  • , 77, Rennes, p.1135 Giot 1970 Giot (P.-R.), Le district de Rennes à l’âge de la pierre ancienne, Annales de Bretagne, 77, 1970, p. 7-9. Leroux 1993a LEROUG (G.), Rennes (35), étude d’impact archéologique – emplacement de la future station d’épuration de l’agglomération rennaise
  • – Vieuxville-Beaurade, Rapport de diagnostic archéologique, INRAP, SRA Bretagne, Rennes, 1993. Leroux 1993b LEROUX (G.), Rennes (35), Vieuxville-Beaurade, Rapport de fouille préventive, INRAP, SRA Bretagne, Rennes, 1993. Leroux et al. 1998 LEROUX (G.), LE BOULANGER (F.), BLANCHET (S.), Les
RAP04019 (CANCALE (35). Pointe du Grouin : aménagement des accès, tranche 3. Rapport de diagnostic)
  • CANCALE (35). Pointe du Grouin : aménagement des accès, tranche 3. Rapport de diagnostic
  • 35
  • attribués à l’âge du Fer (une autre entité archéologique EA 35 049 0028 concerne d’ailleurs une occupation âge du Bronze/âge du Fer sur cette pointe ?), nos propres observations n’ont pas permis de localiser ou ramasser d’autres vestiges en surface de cet amas. Si les fréquentations
  • universitaire de Beaulieu - Avenue Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 I. Données administratives, techniques et scientifiques 7 Fiche signalétique Localisation Région Bretagne Département Ille-et-Vilaine (35) Maître d'ouvrage des travaux d'aménagement Service Patrimoine
  • cadastrales Sans objet Commune Cancale Année — section(s) AA parcelle(s) Opérateur d’archéologie Inrap Grand Ouest Responsable scientifique de l’opération Stéphan Hinguant, Inrap 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 17, 18, 19, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 34, 35, 36
  • paysage (fig. 11), a été signalé par le Centre régional d’archéologie d’Alet et est inventorié au SRA sous le n° de site EA 35 049 007 (Bizien-Jaglin 1995). Bien que l’auteur signale la collecte de quelques silex taillés (dont des microlithes) ainsi que de tessons en céramique
  • mésolithique socle granitique 0 NO 50 mètres II. Résultats 35 Site 28 À l’extrémité de la pointe du Grouin, sur son versant est le long de la sente qui permet d’accéder à la grotte de l’Ermite, les sols dégradés laissent apparaître des accumulations de coquilles marines, probables
  • (fig. 12). Les espèces présentes sont équivalentes à celles du site 16 et aucun silex taillé n’a été découvert au cours de nos observations. Ce site est déclaré à la carte archéologique du SRA, sous le numéro EA 35 049 0031, le même que celui de « l’éperon barré » signalé par le
RAP00813.pdf (SAINT-AUBIN-DU-CORMIER (35). le château. rapport de fouille programmée)
  • SAINT-AUBIN-DU-CORMIER (35). le château. rapport de fouille programmée
  • 35
  • , après avis du Conseil Supérieur de la Recherche Archéologique : Monsieur Jérôme CUCARULL-GAVALDA est autorisé à fouiller au lieu-dit : Le Château Commune : SAINT-AUBIN DU CORMIER Département : Ille-et-Vilaine N' d'inventaire : 35 253 001 AH Circonscription : Bretagne Les recherches
  • . Equivalence pendage : 1011. Niveaux de -108 à -116, avec un ouest-est. : 1007 homogène, remplissage avec Profondeur charbon du de trou bois : homogène. remplissage Profondeur et : du trou 35 cm. charbon : Couche de b o i s cm d ' é p a i s s e u r
  • parement. Celui de la paroi sud a été bouché avec du ciment, mais celui du nord, avec un entourage de briques, est encore net. Il a une dimension de 35 X 20 cm de côté. 5006 : Système d'accès à la latrine, dont le débouché extérieur était visible. Le couloir de 1 m de largeur
  • ouest, à 26 blanc cm de hauteur, se rétrécit de 35 cm. Au contact de ce niveau supérieur avec la muraille au sud ouest, on observe des briques en chaînage, pour un possible effet décoratif puisque les assises sont généralement rattrapées par des ardoises. 6005 40 X 30
RAP02043.pdf (BRECE (35). "le bourg ouest". étude portant sur une petite occupation rurale antique et 5 sépultures à incinération associées)
  • BRECE (35). "le bourg ouest". étude portant sur une petite occupation rurale antique et 5 sépultures à incinération associées
  • 35
  • . Le Cloirec (terrain) ; F. Boumier(relevés topographiques) ; A. Desfonds (DAO). Terrassements mécaniques : entreprise Pigeault (35). Intervenants administratifs : S. Deschamps Conservateur Régional de l'Archéologie. INRAP, Direction interrégionale : G. Aguesse. Introduction A la
RAP02062.pdf (BRUZ (35). "Cicé". tranche 2. dfs de diagnostic)
  • BRUZ (35). "Cicé". tranche 2. dfs de diagnostic
  • 35
  • indices de site ont été répertoriés, dont l'un (site n°35 0 4 7 013 AH) est localisé en partie sur la zone à diagnostiquer. I l s'agit d'une occupation gallo-romaine découverte en 1988 12 par prospection pédestre sur les parcelles AC 14, 7 5 , 7 6 , 110 et 128. Elle est matérialisée au
RAP01317.pdf (SAINT-AUBIN-DU-CORMIER (35). le château. rapport final de fouille programmée 1993-1995)
  • SAINT-AUBIN-DU-CORMIER (35). le château. rapport final de fouille programmée 1993-1995
  • 35
  • I - structures dégagées sous l e s remblais, Les traces partiellement d'être remise d'activité fouillées. en 8070, on forge a dégagé Associées trois cuvettes 40 35, avons trouvé interprétation ( p l a n a 15 l a zone Nord Ouest, maximum, s u r une X Leur
  • visible E s t où l a fondation à détruite. l a tour s u r 35 à le long a é t é m i s e au 40 du jour. La Nord, cm. au bord ETUDE DES Nous de qui murs avons dressé dégagées. ne STRUCTURES E T E L E V A T I O N S un Cela simplifie plan au permet de d'ailleurs
RAP02138.pdf (CORPS-NUDS (35). "Pe petit Chambrière". un enclos d'habitat du second âge du fer. dfs de fouille préventive)
  • CORPS-NUDS (35). "Pe petit Chambrière". un enclos d'habitat du second âge du fer. dfs de fouille préventive
  • 35
  • 2.1.3.1 : Formats et remplissages des fossés Fossé 170 Fossé 130 P 02 p 04 P 05 P 06 P 07 P 11 p 12 pl2 p 12 P 12 p 12 p 13 p 13 p 14 p 14 p 14 p 15 P 15 p 22 p 22 p 22 p 22 p 25 p 26 p 26 p 26 p 27 p 28 p 28 p 29 p 29 p 30 p 31 p 32 p 32 p 33 p 34 p 35 p 37 p 37 p 38 p 39 p 39 p 42 p
  • et 100 sondage 1001 coupe nord est 10 : Fossés 10, 20 et 100 intersection évidée 11 : Fossé 140 sondage 1043 12 : Fossés 140 et 170 sondage 1015 13 : Bâtiment 1 14 : Bâtiment 4 15: Fosse 199 16: Fossé 200 sondage 1115 coupe nord p p p p p p p p p p p p p p p 08 08 27 30 32 35 37
  • , protection de la santé, Boulogne Billancourt (92) Société Beaussire, Travaux Publics, Carentan (50) I.N.R.AP. Grand Ouest : Michel Baillieu (Direction Grand Ouest, Cesson Sévigné) Equipe administrative de la direction interrégionale Grand Ouest et Base logistique de Cesson Sévigné (35
  • ) Conseil Général d'Ille et Vilaine Service Régional de l'Archéologie de Bretagne : Cellule Carte Archéologique. Cabinet de géomètre Debost, Lechaux, Lemoigne, 35 Cesson Sévigné Collaboration scientifique Laurent Aubry , Assistant d'étude auteur des diagnostics préalables, INRAP Anne
  • , collaborateur UMR 6566 du CNRS 6 Fiche technique Localisation de l'opération Département: Ille et Vilaine (35) Commune: Corps Nuds (35 Lieu-dit ou adresse: Le Petit Chambière Année du cadastre: ? Sections et parcelles :ZY 95 Coordonnées Lambert, zone 2 Altitude: 53 à 57m ngf X: 306.900 Y
  • le sud (cl AL Hamon) Corps N u d s (35) Le Petit Chambière Fouille 2003/197 INRAP Mai/Juin 2005 F i g u r e 1: L o c a l i s a t i o n g é o g r a p h i q u e d u d é c a p a g e Carte I G N n ° 1 2 1 9 est J a n z é 1/25000 1. Cadre de l'intervention : La fouille du site
  • de Launay Bien en Corps Nuds (35) s'inscrit dans le cadre du projet de modification de la route nationale 163, reliant Angers et Rennes en contournant le bourg de Corps Nuds. La présence d'indices de sites archéologiques sur l'emprise des travaux avait donné lieu à la mise en
  • Régional de l'Archéologie s'étend sur 5150m2, et se situe à proximité immédiate et au nord de la ferme du Petit Chambière. Il est entièrement compris dans la parcelle ZY 95 du cadastre actuel de la commune de Corps Nuds (35). 10 I hectare Orientations du parcellaire tardif Traces
  • observés en vue aérienne Tracés observés après décapage Corps N u d s (35) Le Petit Chambière Fouille 2003/197 INRAP Mai/Juin 2005 Figure 2: Distribution des sites repérés par prospection aérienne sur le secteur nord de Corps Nuds (d'après Gautier et al. 1999) Comparatif des tracés du
  • deux occupations comme totalement indépendantes. Trois sites appartenant aux mêmes périodes chronologiques ont également été étudiés sur les communes plus éloignées de Retiers, du Theil de Bretagne et de Sainte Colombe (35), situés à une quinzaine de kilomètres au sud est de Corps
  • sites ne peuvent être réellement datés qu'à l'occasion de sondages ou de fouilles approfondies. Un programme d'études a été proposé dans ce sens par J.C. Meuret2, qui au travers d'une prospection thématique portant sur les enclos découverts dans les vallées de la Seiche (35) et le
  • mètres du décapage, en contrebas du site. En accord et avec la contribution du Conseil Général 35, un accès a été aménagé pour les véhicules professionnels et personnels entre l'entrée commune aux chantiers archéologiques et travaux publics et la base. L'accès au décapage s'effectuait
  • aérienne J Structures observées en phase de diagnostic et non retrouvées à la fouille I Structures observées en phase de fouille o • • 25m O S2 • • • • • + • l • + • 340250 o* "or ¡s ci
  • 25m + i>> 00 a° X J < o < Q C o t p s N u d s (35) L e Petit Chambière Fouille 2003/197 INRAP Mai/Juin 2005 Figure 7: Topographie du site 20 Le mobilier 1 (AF Cherel) Cette opération archéologique a permis de découvrir un mobilier intéressant composé de céramiques et
  • orné d'un fin cordon décoré d'impressions. Il s'apparente beaucoup à celui, pourvu de deux cordons décorés, mis au jour à Retiers (35), « Les Jeusseries », site daté de La Tène moyenne et du début de La Tène finale, entre les Illè et lié siècles av. J.-C. Ces deux derniers éléments
  • similaires attribués à la fin de La Tène dans l'Ouest. En outre, un récipient tourné à profil simple arrondi, avec sa lèvre en « Y » (Pl. 4, Sd 1059/US1) trouve de nombreuses correspondances sur le site de Retiers (35), « Les Jeusseries » (Le Goff1997). De même une écuelle à profil en
  • , dotée d'une cannelure à son sommet, caractérise des poteries essentiellement 30 i datées de La Tène moyenne, tels les exemplaires du site de Retiers (35), « Les Jeusseries » (Le Goff 1997). En outre, bien qu'aucun collage ne soit attesté, ce vase est comparable à des éléments de
RAP02670.pdf (LOUVIGNÉ-DE-BAIS, DOMAGNÉ, OSSÉ, NOYAL-SUR-VILAINE (35). LGV Rennes/Le Mans section 2 : établissements ruraux gaulois, antiques et médiévaux. rapport de diagnostic)
  • LOUVIGNÉ-DE-BAIS, DOMAGNÉ, OSSÉ, NOYAL-SUR-VILAINE (35). LGV Rennes/Le Mans section 2 : établissements ruraux gaulois, antiques et médiévaux. rapport de diagnostic
  • 35
  • 6,8 %    Ille-et-Vilaine (35)  Louvigné-de-Bais Domagné Ossé Noyal-sur-Vilaine  Inrap Grand Ouest  Ossé    Sandrine Barbeau, Inrap
  • . plan de détail   bois haie, végétation arbre ruisseau, mare cadastre ancien H0045 1042 1041 1040 H0123 1051 1039 1038 H0046 1052 1053 1037 1054 37 1036 45 36 44 34 H0124 1035 35 43 1034 33 32 31 1033 H0125 1032 30
  • celui de F1076. À l’ouest de la zone, les deux fossés F1071 et F1072 parallèles et distants d’environ 1 m ont une largeur d’1,40 m pour une profondeur de 0,20m. Aucun lien chronologique n’a pu être établi entre ses fossés et l’ensemble des trous de poteau. 35  Le
RAP02153.pdf (JANZÉ (35). le moulin de la Jaroussaye. rapport de fouille préventive)
  • JANZÉ (35). le moulin de la Jaroussaye. rapport de fouille préventive
  • 35
  • ° Patriarche) : 35 136 0007 N° INSEE de la commune : 35.3.18.136 N° de projet INRAP : 2005-21 13 0000 02 INRAP -Direction interrégionale Grand-Ouest - 37, rue du Bignon CS 67 577 35 577 Cesson-Sévigné - Tél. 02 23 36 00 40 / Fax : 02 23 36 00 50 Siège social : 7 rue de Madrid 75008
  • fouille préventive du site Le Moulin de La Jaroussaye à Janzé (35) a permis de connaître toute l'évolution spatiale et fonctionnelle d'une partie du territoire communal, entre l'âge du Bronze final et l'époque Moderne. Trois enclos, parfois associés à un chemin, du parcellaire, ou des
  • peuvent leur être associés. Cette nouvelle organisation du paysage a pu être mise en place à la fin du Moyen Age, et elle perdure jusqu'au XIXe siècle au moins. Lieu de dépôt définitif du matériel archéologique Dépôt de fouille, 9 rue du Noyer, 35 000 Rennes. Nombre de volumes : 1
  • .. A.F.Chérel F.Labaune-Jean A.Desfonds Intervenants techniques : Terrassement mécanique réalisé par l'entreprise Pigeault (Guichen • 35), à l'aide d'une pelle mécanique à godet lisse de 2,20 m ; les déblais ont été évacués par deux tracteurs. 7 NOTICE SCIENTIFIQUE La fouille préventive
  • du site Le Moulin de La Jaroussaye à Janzé (35) a permis de connaître toute l'évolution spatiale et fonctionnelle d'une partie du territoire communal, entre l'âge du Bronze final et l'époque Moderne. Trois enclos, parfois associés à un chemin, du parcellaire, ou des constructions
  • topographiques identiques (ex : Montours (35) et la Mézière (35). En périphérie de l'enclos du Haut-Moyen-Age, de nombreux fossés présentent des orientations variées. Toutefois, plusieurs tronçons se raccrochent à ce dernier, tdessinant même de nouveaux espaces quadrangulaires, en particulier
  • préventives réalisées dans l'ouest de la France, laissent apparaître des organisations spatiales particulières des habitats, en particulier pour l'époque mérovingienne encore mal connue en Bretagne. C'est le cas des sites de Betton et de la Mezière (35). On dispose aujourd'hui de témoins
  • se greffer sur le premier espace, mettant en évidence une juxtaposition d'unités d'habitations et de secteurs à vocation spécifique. Ce pourrait être le cas du site de Coesmes (35). Cette évolution est souvent observable à l'époque carolingienne. Dans les cas d'occupations courtes
  • archéologiques. D'autre *art, les vestiges apparaissent à une profondeur variable comprise entre 35 et 80 cm (en bas de •ersant). ap Go/Michel Baillieu I 2.1- projet scientifique d'intervention 3/6 p I 1 I I I I 1 I 1 I I I I I I DB 05 000602 Janzé.doc 04/10/04 Cette phase d'une
  • diagnostic T4, T 20 au nord, mais également au sud. Les liens entre tous les éléments de construction du paysage sont importants pour la compréhension des occupations. La casemate allemande découverte en limite ouest serait adossée à un talus (F. 35) aujourd'hui arasé. Il faudra être
  • Françoise LE BOULANGER, la fouille archéologique préventive portant sur le terrain sis en : Département : llle-et-Vilaine Commune : JANZE Lieu-dit : Le Moulin de la Jaroussaye Cadastre : section : YO parcelles : 456 Numéro d'entité archéologique : 35 136 007 Propriété de : Commune de
RAP02987.pdf (BRIELLES (35). la Dinetière : éléments de structuration de l'espace d'un domaine antique. rapport de fouille)
  • BRIELLES (35). la Dinetière : éléments de structuration de l'espace d'un domaine antique. rapport de fouille
  • 35
  • d’aménagement Réseau Ferré de France (RFF) Nature de l’aménagement Références cadastrales Opérateur d’archéologie Brielles section(s) B parcelle(s) Inrap Grand-Ouest 37, rue du Bignon 35 577 Cesson-Sévigné Réseau Ferré de France (RFF) x : 394750 y : 676350 Lambert II étendu z
  • 5 Fig. 7 Plan des vestiges de l’ensemble 5 © A. Desfonds, Inrap. 0 échelle : 1/500ème 10 20m 35 II. Résultats 1233 1283 1293bis 1233 1283 1232 1293bis 1217 1295 1217 1280 1250 1276 1085 1292 1261 1280 1297 1292 1290 1295 1250 1276 1297 1293 1232 1241
  • final / La Tène moyenne (Guillier, 2004) 0 Brielle - La Dinetière(35) (Pouille, 2013) 10 20m 37 II. Résultats 2.1.2 Un témoignage mobilier d’occupation de l’âge du Bronze Fig. 10 Plan, coupe et localisation de la fosse F 216 © A. Desfonds, Inrap. Située à un peu plus de 100m
RAP02911.pdf (ESSE (35). la basse coudre, la motte. rapport de fouille préventive)
  • ESSE (35). la basse coudre, la motte. rapport de fouille préventive
  • 35
  • Rapport final d’opération Essé (35) 29 - Finistère SAINT-BRIEUC 35 - Ille-et-Vilaine 22 - Côtes-d'Armor RENNES La Basse Coudre - La Motte essé QUIMPER 56 - Morbihan VANNES Gwenhaël GEORGET (sous la responsabilité de) et avec la collaboration de : Région Bretagne
  • CEDAD Dates d’intervention : novembre 2010 - janvier 2011 N° de site/d’opération : 35 108 0035 EA - 2010-075 N° de prescription : AF/10/147 N° de désignation : AA/11/96 juillet 2013 ArchéoLoire - Parc d’activités de Villejames - 8 rue des Guérets - 44350 GUERANDE Tel. 02 40 24 90
  • et mode opératoire 33 2.1. Méthodes et techniques d’investigation 33 2.2. Protocole d’enregistrement 34 2.3. Moyens humains et techniques 35 2.4. Conditions d’intervention 35 Description archéologique 3.1. Les traces d’une présence préhistorique 37 37 3.2. La
  • . Résultats des datations par Radiocarbone (CEDAD) 320 4.12. Rapport final d’étude isotopique de deux céramiques du site de Essé (35) (Sabrina Save et Paul Finch, Amélie) 5. Synthèse - Conclusion 326 345 Bibliographie 349 SECTION 3 - Inventaires Liste des Faits
  • - Données pondérales des ossements de la sépulture 66 (en grammes) Graphique 34 - Répartition spatiale des ossements de la sépulture 71 Tableau 19 - Données pondérales des ossements de la sépulture 71 (en grammes) Graphique 35 - Répartition spatiale des ossements de la sépulture 89
  • taxon, Fait 64 Tableau 35 - Fréquences absolues des taxons identifiés Graphique 53 - Liste des échantillons testés Graphique 54 - Concentrations polliniques des quatre échantillons testés Tableau 36 - Résultats de l’analyse pollinique 306 309 314 315 315 - Liste des figures
  • indéterminées Figure 28 - Les fossés indéterminés Figure 29 - Les fosses indéterminées Figure 30 - Les trous de poteau isolés Figure 31 - Echelle granulométrique des particules utilisées dans l’étude Figure 32 - Log 1 Figure 33 - Log 1, photographie Figure 34 - Log 2 Figure 35
  • l’urne (vue vers le nord) Cliché 35 : Sépulture 128, niveau funéraire (carré F, vue de profil vers l’est) Cliché 36 : Sépulture 128 avec urne cassée (fouillée, vue en plan vers l’est) Cliché 37 : Sépulture 129, détail de l’urne (vue vers le nord-ouest) Cliché 38 : Sépulture 132
  • 219 225 230 250 251 251 267 267 273 280 280 286 ESSE - La Basse Coudre - La Motte - 35.108.0035.EA_2010.075 section 1 Fiche Signalétique Identité du Site Région : Bretagne Département : Ille-et-Vilaine (35) Commune : Essé Adresse : lieu-dit « La Basse Coudre
  • - La Motte » Section : ZT Parcelles : 51,187 et 190 N° de site : 35 108 0035 EA Coordonnées Lambert : X = 316304,8213 m , Y= 333511,3008 m , Z = 62,475 m N.G.F. Opération Archéologique Opération n° : 2010-075 Arrêté n° : AF/10/147 Titulaire : Gwenhaël
  • : Y. BIERE, B. BORET, E. BOUTONNET, E. BRIAND, J. CHRAVZEZ, M. HARSTER, C. JOLY, J.-C. OILLIC, J. PAPON, L. TRIN-LACOMBE, J. VORENGER, (ArchéoLoire), C. HALLAVANT (Hadès), S. SAVE et P. FINCH (Amélie) et du CEDAD. Titre : Essé (35) - « La Basse Coudre – La Motte » Nombre