Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

879 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03090.pdf (VANNES (56). campen bernus : une ferme antique périurbaine à l'ouest de darioritum. rapport de fouille)
RAP02988.pdf (SAINT-SAUVEUR-DES-LANDES (35). ZAC plaisance 2. rapport de fouille)
RAP00311.pdf (BAIN-SUR-OUST (35). Binon. rapport de sauvetage urgent.)
  • la banlieme parisienne, d'occupation Antonine et Severienne. Ii\V-T5L) - Un moyen bronze de POSTUME, type RestitutorGalliar, trouvé entre des tuiles à la base du remblai (N = I,05/No), émis à la fin de l'année 260 ap.J.C. (ELMER Die Münsprägnug der Gallischen Kaiser Im Köln, Trier
  • ; , à 60 cm de l'angle formé par le croisement des deux murs M4 et D5j une différence de niveau de l'ordre de 20 à 25 cm intervient. Large de Im, le "seuil" ainsi formé est constitué de pierres solides, de grandes dimensions (50 à 60cm en coupe), et très grossièrement assemblées, su
  • rejoint le niveau repéré en exc. C6, alors qu'en exc. B6, malgré l'affaissement que l'on devine ( et la rupture ), son niveau ( Im/No) est supérieur aux autres. Le remblai(J) n'a fourni aucun élément. Le sol, par contEe conservait quelques noyaux d'une strate d'occupation en exc. B6
  • und Mailand). Voir description plus loin. Cet échantillonage fournit de précieux renseignements. Le s o l l e s t antérieur aux céramiques les plus précoces du n i v e a u s o i t I70-I80 ap.J.C.. Or, le remblai inférieur de exc. C6 avait fourni un terminus post quem de l60260 ap
  • parois nord et ouest de exc.Bô, représentaient une couche supplémentaire, constituée de charbon de bois et de cendres,(4a) s'étalant sur Im,50 à l'est du mur M5, I M. à l'ouest. Son épaisseur varie de 5 à 20 cm., augmentant de façon régulière vers le nord-ouest. Au niveau du mur M5
  • que, pour l'élévation du mur, on a utilisé les déblais de la tranchée, mêlés à de l'argile. Cette texture du mortier disparaît à mesure que l'on progresse vers le sud. A Im,40 de la paroi nord de l'excavation, le long de M5* un foyer constitué d'un ensemble de tuiles formant
  • prolongée du feu. Sa superficie ne dépasse pas Im. sur Im,50. Certaines tuiles "périphériques" s'inséraient entre les moellons de M6, indice qui prouverait que la mise en place du foyer est contemporaine de celle du mur. On disposa ce foyer au sein même de la couche (î), au niveau I,l6
  • -West ainsi formée, mesure 4m. X 5m. A l'est, M6 détermine un espace moins vaste, axé N-S, large de Im,50, interrompu au sud par D5(a). L'éventuel prolongementdneM^ pourra être confirmé que par des fouilles. Dans l'axe du seuil découvert en exc.Có, une pièce s'allonge, orientée Est
  • B6. Dessins du bois de la lentille sud est de la plaque,(Voir sa situation sur la photo précédente). REPARTITION C H R O N O L O G I Q U E 0,5— 5B31 i : » • i ap jC Moyen bronze de FOSTUMUS . Troisième émission .Cologne .260 ap JC DROIT. REVERS (très pâtiné) IM B7
RAP02911.pdf (ESSE (35). la basse coudre, la motte. rapport de fouille préventive)
RAP01331.pdf ((56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire)
  • ungestort auf maximale Tiefe © wachsen. Nur don erreichen dieWurzeln mit ihren Spitzen auch dasjenige Niveau der im Fortgang des Friihsommers abgesunkenen Bodenfeuchte ©, die den so begunstigten Pflanzen optimales Hôhenwachstum und spàtere Fruchtreife mit làngerem Griin © ermôglicht
  • lafit und die das Tiefenwachsrum der Getreidewurzeln ® wirkungsvoll bremst. Die vergleichsweise lockere, humose feinporige Grabenfullung © versorgt dagegen die Wurzeln in ihrem fonschreicenden Wachstum mit ausreichend gespeichener Feuchtigkeit und laftt sie in der Grabenmitte
  • . Uber der ungestôrten, kargen Schotterschicht © und ihrer dùnnen Humusauflage © bleibt das Hôhenwachstum des Getreides © am stàrksten zuriick. Nicht selten werden von hier bis zu den Kopfen der positiven Merkmale © 30 bis 50 cm Hôhenunterschied gemessen. Der Bôschungswinkel des
  • antiken Grabens ® bestimmt in einer Ubergangszone den Anstieg der Wurzeltiefe und damit auch die Fig.9 La formation des anomalies phytologiques (d'après Otto Brasch, Luftbildarchàologie in Suddeutschland, 1983) n Mais, ce schéma ne permet pas d'expliquer entièrement les variations
  • =oo{ oM il m .D OQC .o Abb. 25 Vereinfachtes Modell zur Erlàuterung der positiver) Bewuchsmerkmale A Besonders tiefer V-fôrmiger Graben. Nur eine dùnne Humusdecke © liegt ùber der festgebackenen, groben Schotterschicht ©, die eingedrungenes Niederschlagswasser rasch versickern
RAP03369.pdf (TREMUSON (22). La Colignère - tranche 2 : des silos de l'âge du Bronze ancien et un manoir du XVe siècle. Rapport de diagnostic)
  • , la mise en perspective de l’assemblage de Trémuson permet de voir celui de Beg-er-Vil sous un jour nouveau. 2.1.3.3 Observations diverses IM 1551 IM 1550 IM 1548.2 IM 1552 0 Fig. 14 Mobilier céramique de comparaison issu du corpus de Beg-er-Vil à Quiberon (56) (d’après
  • Clément, 1981, n° inventaire Musée de Carnac). © Théophane Nicolas 10cm 38 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Trémuson (22) – Le Colignère - tranche 2, Des silos de l’âge du Bronze ancien et un manoir du XVe siècle IM 1541 IM 1543 IM 1542 0 IM 1544 Fig. 15 Mobilier
RAP00476.pdf (PLÉDRAN (22). le camp de Péran. rapport de sauvetage urgent)
  • terrain: pierriers, dépressions, talus et broussai11es pers i stantes. BIBLIOGRAPHIE: BAHR J. K. (1850) Die Gräber der Liven ein Beitrag zur nordischen Alterthumskunde und Geschichte, 1850, pl.XVI, n° 6, 7 et 8. CHATELLIER P. (du), LE PONTOIS L. (1908) La sépulture Scandinave à barque
  • ), Kulturgescheschichte Schwedens.......von den ältesten Zeiten bis zum elften Jahrhundert nach Christus, Leipzig, 1906, 540 fig. MULLER-WILLE Ein Exkurs Fundmaterial in Haithabu. M. (1978) Das Schiffsgrab von der Ile de Groix (Bretagne) zum ' 'Bcotkammergrab von Haithabu", Das archäologische III der
  • . CHA UÙROH JL_ t Im . s } i ** 8.- Réduction du relevé en plan et coupes de la structure en fosse Pt. n1315, point d'approvisionnement en eau et chaudron n° in situ. 9.- Réduction des profils des coupes est-ouest et ouest-est sur le rempart et le fossé intérieur
RAP02951.pdf (BRÉAL-SOUS-MONTFORT (35). la Brisardaie. rapport de fouille)
RAP03819 (SAINT-GLEN (22). La Touche ès Pritiaux : le site du premier âge du Fer. Rapport de FP 2019)
RAP02738.pdf (thorigne fouillard (35). ZAC de la Vigne-tranche 2. rapport de fouille préventive)
RAP01136.pdf (PLOUIGNEAU (29). Cazin. rapport de fouille préventive)
  • #tw§ pa» prtea® » te « â ® las talus fliwA» î » taons» « M K U n é étrf dPésttîsl® « m e Ì*iMi§Ì ile m m & m k I H M M & H W te 1* Iterfefciiu, par l'satsasriae teueit efcsrgte tea arastsaiìta & tal®®,» fori hmmm&mtûf im temm tefc HI quo la îmtiô r e o a U i t 4m m&tâ&m déjà très
  • Isptwfeffitli* fcteanK»®*» «a* appara » i s alar© im tegftta ¿taten* rapite tœmm ém Mm% s'a pmt&s te iMiMteâtxa fa® le miéml te taMl®» A m m M i te à 4® aàtres i w vm 4fJmm wpwfjk aial» il était WBotittté ja* m * «faapa te t»*r® a r g i l « ® ^ » « » M a t m fcrèe isportair «misa M pianrsa
  • * tueauìtta* «Éfsp^ip» à m m u é ItamaalftK» 4kl pa^fárwaí» píofllist- ít® Iti. laNlassne ite. ^rl.r,"^ «¡Saskia im& S«, xéftetiaft it I s « r t ^ p g ü j i H i ' éñm it mâm mm'ïÊmkmé) a« - Steiìi« firn An 1 Xß. «SSBPfet® ït^WtePsfe ÉÉ. IMMKSMI HtïOÔÉilMBIHÉ SU ä e Ä Ä l i ^ l ©pa»» l
RAP02429.pdf (SAINT-JACQUES-DE-LA-LANDE, NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). ZA mi-voie. rapport de diagnostic)
  • discriminant. 16 Fig. 6 : Sépulture 1 o Im La masse totale des os est très faible puisqu'elle s'élève à 29,62g (cf. tableau I infra). Ce poids est bien inférieur aux références théoriques des crématoriums actuels (1727,2g pour un sujet adulte selon McKinley, 1993). L'analyse
RAP01072.pdf (PLONÉOUR-LANVERN (29). Languivoa. rapport de sondage)
  • © «pgtò páf¡3 hm&Xvm m im tse#aaatt 0 sia a» â l a fiait® fe Qött® dáaot*» iloaaLeur StliiiilEf oUroctcRìr» »»a
  • &m do psrsfis» íleo aódlétót r o , 0fe Lit, äimm^MMtiiAm^MtJk^ M diane&lo &t â& œt aie. im jj&m gsomâ^mmû
  • « H trnmé® d@ §i®Sô* m la « tomm m méte Oaast* U m o l*üB(ß& l a l à t w t t ïSwrt«Qooet do l*àa.ficô s© trouve l'osi £100 &*«anii IM, Soft» d e la oaeà». I»eo quûtro ofttéa öö®st, ©««aMá. mqpeetfere¿«at « 0,86, ö,m, 0,75
  • «ktouvée à |.*Iü e t I « rasmt tisi fiât 1,46 a* d© 3 « m Qftìè S i i l e » pm% un© i s m m de gar m e© 9 * 1 4» t morets. et 0,40 ss# de largo* Le satoset ¡-lad fíáf 1»2B &mtòm m soit pelotsgS « « e I*Bet ess? im m x p Q f
  • « ® © ® à «Ml&Mt des ßidaöö laopmaa® ©t petitoe. J0t sœtâ,© ¿Io0c qua ì*on ftaoit m poufer® qui aufstoßt » i h i ì b le «&ffws@8> p s é w m m êas ñm a « w t è te oosfootioo êa Ja. Ü § Im mût® oot m plate
RAP02622.pdf (LE QUIOU (22). la villa de la gare. rapport intermédiaire 2010 de fp 2009-2011)
  • datant du XIX siècle. ème État du site èn,e er ime 1 Une partie du site (Pars Urbana) a été rachetée par le Conseil Général, le reste de l'occupation (Pars Rustica) située entre la villa et le village du Quiou demeure en culture. 12 Le Quiou 2010 Inrap • Rapport de fouilles
  • '^ /" \ . J iecbrdonjtacl iM" « f i e Petit BAii le Haut B i v j ä l t  t ~ ! Monm»ssim\ jfCm/x Eigoi Sigóhnièfei ¡k - _la—Vic-omt- -é'. j V i l l a de la G a r e vBÄr^v (22 2 6 3 00 1 AH - L e Q u i o u f f i c i "< " / \ S , r T » -te Bas Brei!' fa !P- Foujeray. les Maies
RAP00159.pdf (BERNÉ (56). forêt domaniale de Pont-Calleck. rapport de sauvetage urgent.)
  • surface du sol entre ce mur et l'habitât postérieur (2,60 Ti.QUh.2. plus à l'Est) a permis de récupérer un im- portant mobilier gallo-romain du début du 1er siècle, (sac. 5). ceAaniLque. On y remarque une amphore à pâte orange et engobe blanc dont le col et les anses ont été
  • façade Sud de la cons- Pigure truction présente un seuil et une entrée d'1,00 m de large. En plan der fioultleM 1978 face de l'entrée et au centre se trouve un foyer carré encavé de 0,50 m de côté sur 0,10 m de profondeur. La fouille de l'intérieur Photographie n°S a livré du
  • ; Conversion NGF : NR = H ypso sup. = Hypso inf. = ijo/lu Im +Q \2 / t /NR Nature : . sigillée avec raoilure (Ritterling 5 V fragment de panse d'amphore blana rosé, terra nigra,panse aveo cordon, lèvre d*assiette, poterie commune fond, morceau de tégala et scorie de forge (laitier