Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

3987 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP02271.pdf (SAINT-NICOLAS-DU-PÉLEM (22). le cairn de croaz dom herry. rapport de fp 1 2007)
  • SAINT-NICOLAS-DU-PÉLEM
  • SAINT-NICOLAS-DU-PÉLEM (22). le cairn de croaz dom herry. rapport de fp 1 2007
  • TINEVEZ Jean-Yves
RAP01888.pdf (SAINT-LUNAIRE (35). "Pierre Plate". dfs de diagnostic archéologique)
  • SAINT-LUNAIRE
  • SAINT-LUNAIRE (35). "Pierre Plate". dfs de diagnostic archéologique
  • Saint-Lunaire Pierre Plate (Ille-et-Vilaine) Diagnostic archéologique Sous la direction de Fanny Tournier Avec la collaboration de Jean-François Royer INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES SRA Rennes : 2003 Introduction Fiche signalétique LOCALISATION
  • : Sans objet des fonds documentaires : SRA Rennes RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS ANNÉE : 2002 AUTEUR (nom, prénom) : TOURNIER Fanny COLLABORATEUR(s) : ROYER Jean-François TITRE : Saint-Lunaire - Plate-Roche Sous-titre : Diagnostic archéologique Nombre de volumes : 1 nbre de
  • tranchées et des vestiges mis au jour 5 Présentation du site Saint-Lunaire est situé sur la côte nord de la Manche, à 3 km à l'est de Saint-Malo. Le terrain concerné est situé à 500 m de la côte, dans un secteur en cours d'urbanisation. Le sous-sol est composé de granit que recouvrent
  • DE L'OPÉRATION Site N" : Département : llle-et-Vilaine Commune : Saint-Lunaire Lieu-dit ou adresse : Plate-Roche Année cadastre : Section(s) et parcelle(s) : AY, 410, 334, 408, 468 Coordonnées Lambert Zone : Altitude : 35 à 37 m x1 = y1 = IDENTITÉ DE L'OPÉRATION ARRETE N° Nature
  • pages : 6 nbre de fig. : 3 I H£ la ienrc.au, toi \\ -.y ■ ■ m* MI I vi^ i ■ «Mg. «T,¥>I* vonl»^ Figure 1 - Extrait de la carte IGN au 1/25 000e (1116 ET- 2000) Figure 2 - Localisation des parcelles à sonder sur fond de plan cadastral Figure 3 - Localisation des
  • une arène grossière et l'humus. Cadre de l'opération L'intervention sur le terrain s'est déroulée le 29 janvier 2003, à deux personnes. L'analyse des résultats, la mise au net des plans et la rédaction du rapport ont été exécutées à la base archéologique de Cesson-Sévigné (35) par
  • une seule personne en 2 jours ouvrés. Générique • • • Direction scientifique : Fanny Toumier (INRAP, responsable de l'opération, titulaire de l'arrêté, sous le contrôle scientifique du Service Régional de l'Archéologie). Equipe de fouille : Jean-François Royer (INRAP). Mise au
  • été disposées en quinconce. Cela a permis d'explorer 4% du terrain. Le décapage a été mené en moyenne à 0,50 m de profondeur, c'est-à-dire à la limite moyenne d'apparition des vestiges. Résultats et conclusion Sur les 14 tranchées 9 se sont avérées positives, résultat tempéré par
  • le maigre nombre de structures (11 au total) qui sont pour l'essentiel des fossés de parcellaire, divisions encore représentées sur le cadastre actuel. Un trou de poteau de 40 cm de diamètre, de 2,5 cm de profondeur et sans aucun mobilier est l'unique représentant d'une trace que
RAP01474.pdf (CHERRUEIX (35). extension du port myticole sur la rive du Biez. rapport de diagnostic)
  • CHERRUEIX (35). extension du port myticole sur la rive du Biez. rapport de diagnostic
  • Fret aller Date entrée eu Vivier 1 Le Pierre Saint-Servan 8 tx Saint-Malo sur lest 11-Avr Saint-Malo 2 Le Saint- Yves ? 7 tx Saint-Malo sur lest 13-Avr Saint-Servan 3 Le Jean-Bapt. Saint-Servan 18 tx Saint-Servan Vin 15-Avr Saint-Servan Bois 4 Le Pierre
  • Saint-Servan 8 tx Saint-Malo sur lest 26-Avr Saint-Malo Cidre Cidre Destination j | Frêt retour Cidre Cidre 5 Le Jean-Marie Saint-Servan 11 tx Saint-Servan sur lest 3-Mai Saint-Servan 6 La Françoise Saint-Malo 8 tx Saint-Malo Vin 10-Mai Saint-Malo Bois 7 Le
  • Saint-Nicolas Brest 11 tx Brest Futailles vides 11-Mai Brest Cidre Bois et pierres de moulin ? 8 Le Jean-Bapt. Saint-Servan 18 tx Saint-Servan sur lest 11-Mai Saint-Servan 9 Le Jacques Saint-Malo 10tx Saint-Malo sur lest 13-Mai Brest Cidre 10 Le Jean-Bapt
  • . Grimauville 1 0 tx Grimauville 30 barriques de chaux 24-Mai Grimauville sur lest 11 Le Charles Saint-Servan 8 tx Saint-Malo sur lest 27-Mai Saint-Malo Cidre 12 Le Jean-Marie Saint-Servan 11 tx Saint-Malo sur lest 8-Jun Saint-Malo Cidre 13 La Françoise Saint
  • -Servan 8 tx riviére de Dinan Vin 10-Jun Saint-Servan ? 14 La Jeanne-Marie Saint-Servan 11 tx Saint-Servan sur lest 23-Jun Saint-Servan Cidre 15 La Françoise Saint-Servan 8 tx Saint-Servan sur lest 25-Jun Saint-Malo Cidre 16 Le Jean-Bapt. Grimouville 1 0 tx
  • -Malo Cidre 20 Le Jean-Bapt. Saint-Malo 1 8 tx Saint-Malo sur lest 14-Jul Saint-Malo Bois à navire Cidre 21 La Françoise Saint-Malo 8 tx Saint-Malo sur lest 21-Jul Saint-Malo 22 Le Jean-Marie Saint-Servan 11 tx Saint-Malo sur lest 22-Jul Saint-Malo Cidre
  • 23 Le Jacques Saint-Malo 10 tx Saint-Malo sur lest 22-Jul Brest Cidre 24 Le Saint- Nicolas Brest 11 tx Brest sur lest 22-Jul Brest Cidre 25 Le Jean-Bapt. Saint-Malo 18 tx Saint-Malo sur lest 29-Jul Saint-Malo Bois de navire sur lest 26 Le Jean-Bapt
  • . Grimouville 10 tx Grimouville Chaux 30-Jul Grimouville 27 Lolivier Paimpol 7 tx Portrieux sur lest 10-Aoû Portrieux Cidre 28 Le Jean-Bapt. Saint-Malo 1 8 tx Saint-Malo sur lest 11-Aoû Saint-Malo Bois à navire 29 Le Jean-Bapt. Saint-Malo 18 tx Saint-Malo sur
  • lest 22-A oû Saint-Malo Bois à navire 30 Le Jean-Bapt. Saint-Malo 18 tx Saint-Malo sur lest 6-Sep Saint-Malo Bois de navire 31 Lolivier Paimpol 7 tx Paimpol sur lest 13-Sep Portrieux Cidre 32 Le Jean-Bapt. Saint-Malo 18 tx Saint-Malo sur lest 22-Sep
  • Saint-Malo Bois à navire 33 Le Jean-Bapt. Saint-Malo 18 tx Saint-Malo sur lest 28-Sep Saint-Malo Bois dormeau 34 La Marie Loûs Paimpol 4 tx Paimpol sur lest 30-Sep ? Cidre 35 Lolivier Paimpol 7 tx Paimpol sur lest 30-Sep ? Cidre 36 Le Jean-Bapt Saint
  • -Malo 18 tx Saint-Malo sur lest 6-Oct Saint-Malo Bois à navire 37 Le Jean-Marie Saint-Servan 1 1 tx Saint-Servan sur lest 6-Oct Saint-Servan Cidre 38 Le Jean-Bapt. Saint-Servan 18 tx Saint-Servan sur lest 20-0ct Saint-Servan Bois de navire 39 Le Jean-Marie
  • Saint-Servan 1 1 tx Saint- Cast sur lest 25-Oct Saint-Malo Planches 40 Le Jean-Bapt. Saint-Servan 1 8 tx Saint-Malo sur lest 28-Oct Saint-Malo Ormeaux 41 Le Jean-Marie Saint-Servan 1 1 tx Saint-Servan sur lest 7-Nov Saint-Servan Cidre 42 Le Don de Dieu
  • Saint-Malo 8 tx Saint-Malo sur lest 7-Nov Saint-Malo Cidre 43 Le Jean-Bapt Saint-Malo 18tx Saint-Malo sur lest 10-Nov Saint-Malo Bois de navire 44 La Françoise Saint-Malo 8 tx Saint-Malo sur lest 18-Nov Saint-Malo Cidre 45 Le Pierre Saint-Servan 8 tx
  • Saint-Malo sur lest 18-Nov Saint-Malo Cidre 46 Le Jean-Bapt. Saint-Servan 18 tx Saint-Servan Fûts 22-Nov Saint-fíriac Douillon 47 La Françoise Saint-Servan 8 tx Saint-Malo sur lest 26-Nov Saint-Malo Cidre 48 Le Jean-Bapt. Saint-Malo 18 tx Saint-Malo sur
  • lest 3-Déc Saint-Servan Bois de navire 49 Le Charles Marie (Saint-Servan) 8 tx Saint-Malo sur lest 22-Déc Saint-Malo Cidre 50 Le Don de Dieu Saint-Malo 8 tx Saint-Malo sur lest 22-Déc Saint-Malo Cidre 51 Le Jean-Marie Saint-Servan 1 1 tx Saint-Servan sur
  • lest 22-Déc Saint-Servan Cidre 52 Le Pierre Saint-Servan 8 tx Saint-Malo sur lest 31-Déc Saint-Malo Cidre 53 Le Jean-Bapt. Saint-Servan 12 tx Saint-Malo sur lest 1-Jan Saint-Malo Cidre 54 Le Jean-Marie Saint-Servan 11 tx Saint-Servan sur lest 1-Jan Saint
  • Saint-Servan 8 tx Saint-Malo sur lest 28-Jan Saint-Malo Cidre 59 Le Jean-Bapt. Saint-Servan 12 tx Saint-Malo sur lest 31^J an Saint-Malo Cidre 60 La Suzanne Saint-Servan 10 tx Saint-Malo sur lest 31^Jan Saint-Malo Cidre 61 Le Jean-Marie Saint-Servan 11 tx
  • -Malo sur lest 27-Fév Saint-Malo Cidre 68 La Françoise Saint-Servan 8 tx Saint-Malo sur lest 28-Fév Saint-Malo Cidre 69 Le Jean-Bapt. Saint-Malo 12 tx Saint-Malo sur lest 11-Mar Saint-Malo Cidre 70 Le Pierre Saint-Servan 8 tx Saint-Malo sur lest 13-Mar
  • 1. Carte générale de la partie occidentale de la baie du Mont-Saint-Michel (à partir de la carte 1GN 2500è) introduction Le présent rapport fait le bilan de l'opération archéologique conduite lors des travaux d'extension du port mytilicole des communes du Vivier-sur-Mer et de
  • d'aménagement portuaire est localisé sur le territoire des communes du Vivier-surMer et de Cherrueix, sur la frange septentrionale du marais de Dol, dans la partie occidentale de la baie du Mont-Saint-Michel (cf. Figure n°l). Les communes du Vivier-sur-Mer et de Cherrueix occupent
RAP02176.pdf ((22)(35). les campagnes antiques aux confins des cités des Coriosolites et des Riedones. rapport de prospection thématique)
  • par les nouvelles découvertes sur les sites connus et par les résultats de prospections systématiques effectuées dans des zones-tests (Saint-Juvat, Plouasne et Tréfumel). 5 En raison du temps imparti, généralement très limité dans le cadre d'un travail universitaire, il était
  • années, a porté, en 2005, sur les communes du Quiou, de Saint-André-des-Eaux et de Trévérien. L'objectif principal était de rechercher les concentrations anormales de vestiges et de dresser une carte de répartition de l'implantation humaine dans ce secteur. Nous avons également tenté
  • parcelle (sans tenir compte des différents matériaux) et déposé au laboratoire CERAMA en vue d'une étude plus approfondie. 3. LES RÉSULTATS Au total 1 1 8 parcelles ont été prospectées, réparties sur les communes du Quiou, de Saint-André-des-Eaux et de Trévérien. Tout d'abord, la
  • en matériaux périssables en raison de l'absence totale de mobilier de constructions. La même constatation a été faite à Saint-André-des-Eaux sur la parcelle n° 492, déjà prospectée en 2004. Elle avait livré, outre du mobilier des XIXe -XXe s., trois fragments datés du Moyen Âge
  • la protohistoire ont pu être identifiés sur les parcelles 217 à Trévérien et 472 à Saint-André-des-Eaux. Il s'agit uniquement de fragments de panse difficiles à identifier, si ce n'est par la pâte modelée de teinte brune et riche en particules de quartz. - La période antique est
  • mieux représentée avec 80 tessons répartis sur 14 parcelles : 7 sur la commune du Quiou, 5 pour celle de Saint-André-des-Eaux et 2 à Trévérien. Là encore, il s'agit essentiellement de fragments de panses ne permettant pas d'affiner la fourchette chronologique, hormis pour deux
  • -Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux 408 Pré 409 Pré 410 Pré/Chaume 411 Maïs moissonné, sur pieds Visibilité moyenne Visibilité nulle Visibilité nulle Visibilité nulle Visibilité nulle Visibilité nulle Visibilité nulle Visibilité nulle Très bonne visibilité
  • Visibilité nulle Aucun mobilier 438 Maïs moissonné, sur pieds (à revoir) Mauvaise visibilité Aucun mobilier Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes
  • -Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux 458 Maïs moissonné, sur pieds (à revoir) Pré/Friche Visibilité nulle Aucun mobilier 459 Friche Visibilité nulle Aucun mobilier 460 Bonne Epoque indéterminée 461 Maïs moissonné, sur pieds Pré Mauvaise Epoque indéterminée
  • 477 Pré Visibilité nulle Aucun mobilier 478 Chaume travaillé Bonne Saint-André- 479 des-Eaux Saint-André- 480 des-Eaux Blé naissant Très bonne Parcelle : - céramique, époque contemporaine Aucun mobilier Maïs moissonné, sur pieds Parcelle : - céramique, XXe s. Saint
  • -Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Bonne 483 Maïs moissonné, sur pieds Maïs moissonné
  • Visibilité nulle Aucun mobilier 488 Pré Visibilité nulle Aucun mobilier 489 Pré Visibilité nulle Aucun mobilier 490 Pré Visibilité nulle Aucun mobilier 491 Maïs moissonné, sur pieds Maïs moissonné, sur pieds Bonne visibilité Epoque indéterminée Saint-André- 493 des-Eaux
  • Trévérien 216 Maïs moissonné, sur pieds Maïs naissant Bonne visibilité Très bonne Trévérien Maïs naissant Très bonne Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux Saint-Andrédes-Eaux 481 482 492=115 (2004) 217 Epoque indéterminée Secteur
  • Petit-Aupert (CERAMA, Centre d'études et de recherche d'archéologie méditerranéenne et atlantique, Equipe d'Accueil 1279, Histoire et Critique des Arts) Et Françoise Labaune-Jean (INRAP) 2 REMERCIEMENTS Cette étude n'aurait pu voir le jour sans le concours de nombreuses personnes
  • ; - Jean-Charles Arramond, responsable de la fouille de la villa de la Gare (Le Quiou) ; - Et surtout, tous les agriculteurs qui nous donné l'autorisation de prospecter leurs parcelles. INTRODUCTION : DE NOMBREUSES DIFFICULTÉS 1. RAPPEL DE LA PROBLÉMATIQUE DE RECHERCHE 2. LES
  • sites : des données assez énigmatiques 3.1.2. Les gisements antiques L'établissement des Ruettes au Quiou Le Guémain au Quiou Le site du Besso à Saint-André-des-Eaix 3.1.3. Les périodes préhistorique et médiévale 3.2. L'étude du mobilier CONCLUSION ANNEXE Tableau 1 . Présentation
  • activité de terrain. A ces problèmes d'ordre financier se sont par la suite rajoutées des conditions météorologiques désastreuses, neige et pluie, nous interdisant l'accès aux parcelles emblavées. Une campagne de prospection est donc prévue du 3 1 avril au 27 mai sur les parcelles
  • semées en maïs. Elle concernera les communes du Quiou, Plouasne, Saint-André-des-Eaux, Saint-Judoce, Saint-Juvat et Trévérien. Le futur rapport présentera, d'une part, les résultats de l'activité de terrain et, d'autre part, diverses recherches en cours concernant le cadre historique
  • particulièrement à l'archéologie industrielle. Nous rappellerons, tout d'abord, la problématique de recherche, puis nous présenterons les méthodes d'investigation mises en œuvre et, enfin, les résultats de la campagne 2005 (communes du Quiou, Saint-André-des-Eaux et Trévérien). I. RAPPEL DE LA
  • PROBLÉMATIQUE DE RECHERCHE Ce programme de recherche, qui a débuté en 2004, porte sur les campagnes antiques aux confins des cités des Coriosolites et des Riedones. Notre étude est focalisée sur une entité géographique tout à fait originale dans la région, le bassin du Quiou. Toutefois, les
RAP03613 (SAINT-JEAN-LA-POTERIE (56). Rue de la Faïencerie. Rapport de diagnostic)
  • SAINT-JEAN-LA-POTERIE
  • SAINT-JEAN-LA-POTERIE (56). Rue de la Faïencerie. Rapport de diagnostic
  • Sujets et thèmes Fosse Artisanat Mobilier Céramique Diagnostic archéologique Un projet de construction de maisons individuelles sur la commune de Saint-Jean-La-Poterie a conduit les services de l’état à prescrire un diagnostic archéologique, lequel a été mené par l’Inrap
  • Bretagne, Morbihan, Saint-Jean-la-Poterie, rue de la faïencerie Notice scientifique État du site Un projet de construction de maisons individuelles sur la commune de Saint-Jean-La-Poterie a conduit les services de l’état à prescrire un diagnostic archéologique, lequel a été mené par
  • construction de maisons individuelles, rue de la faïencerie, sur la commune de Saint-Jean-la-Poterie, a généré la prescription d’un diagnostic archéologique préalable. Cette opération a été mise en œuvre par l’Inrap entre le 6 et le 8 juin 2018. Une équipe de deux archéologues de l’Inrap
  • surcuits. Fig. 15 Élément de calage (Iso. 16) datant de la fin du Moyen Âge (E. Coffineau, Inrap) Fig. 16 Élément de calage (Iso.16) de la fin du Moyen-Âge (E.Coffineau, Inrap) Tr. 4 - Horizon O (8m) - Iso.16 Les productions médiévales de Saint-Jean-la-Poterie présentes sur le site
  • de la fin du Moyen-Âge (E.Coffineau, Inrap) Les céramiques sont très fragmentées (2 fonds et 20 panses) et datent du second Moyen Âge. Ce sont des productions de Saint-Jean-la-Poterie à pâte fine et semi fine déjà présentes sur le site (sjp 06d, sjp 16e, sjp 16f). Tranchée 4
  • . Il est envisageable, sans aucune certitude, que le four situé sur la parcelle voisine AP 78, rue des K’nues, soit lié à ces niveaux de rejets. 48 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Morbihan, Saint-Jean-la-Poterie, rue de la faïencerie Liste des figures Fig. 1
  • , Saint-Jean-La-Poterie, Morbihan, Bretagne Saint-Jean-La-Poterie, rue de la Faïencerie Bretagne, Morbihan, Saint-Jean-La-Poterie, rue de la Faïencerie Diagnostic archéologique Saint-Jean-La-Poterie – Rue de la faïencerie sous la direction de Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS
  • 67 737 35 577 Cesson-Sévigné www.inrap.fr Rapport de Diagnostic Yannick Fouvez Yannick Fouvez Inrap Grand Ouest Août 2016 Diagnostic archéologique Rapport final d'opération Diagnostic archéologique Saint-Jean-La-Poterie – Rue de la faïencerie — — 56223 Nr site Entité
  • archéologique Code INSEE Bretagne, Morbihan – Saint-Jean-La-Poterie, rue de la faïencerie sous la direction de avec la collaboration de Yannick Fouvez Emmanuelle Coffineau 2017-279 Arrêté de prescription Système d’information
  • Lambert 93 Code Inrap D 120746 Inrap région adresse 37 rue du Bignon 35577 CESSON-SÉVIGNÉ tel : 02 23 36 00 40 grand-ouest@inrap.fr Septembre 2018 2 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Morbihan, Saint-Jean-la-Poterie, rue de la faïencerie Sommaire
  • archéologiqu Campus universitaire de Beaulieu - Avenue Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 6 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Morbihan, Saint-Jean-la-Poterie, rue de la faïencerie Fiche signalétique Localisation Région Bretagne Département Morbihan (56) Statut du
  • Commune Saint-Jean-La-Poterie Références de l’opération Adresse ou lieu-dit Numéro de l’arrêté de prescription Rue de la faïencerie — Codes code INSEE 56223 2017-279 Numéro de l’arrêté de désignation du responsable 2018-148 Référence du projet Inrap D120746 diagnostic du 06
  • individuels Opérateur d’archéologie Inrap Grand-Ouest Références cadastrales Responsable scientifique de l’opération Commune Saint-Jean-La-Poterie Yannick Fouvez, Inrap Année Section(s) et parcelle(s) AP, n°100 I. Données administratives, techniques et scientifiques 7 Mots
  • -ouest de la parcelle et bénéficient d’un état de conservation correct. I. Données administratives, techniques et scientifiques Localisation de l’opération 11 Localisation de l’opération Bretagne Morbihan Saint-jean-La-Poterie Rue de la Faïencerie Section(s) et parcelle(s): AP-n
  • °100 Coord. Lambert93 x : 315728,63 y : 6738642,67 z : 54 m NGF issue 1/250 000 © IGN 2015 0 2Km Scr : lambert 93: Scan régional ® © IGN - Issue 1/25 000 12 Inrap · Rapport de diagnostic Département : MORBIHAN Commune : SAINT-JEAN-LA-POTERIE Bretagne, Morbihan, Saint-Jean
  • · Rapport de diagnostic Bretagne, Morbihan, Saint-Jean-la-Poterie, rue de la faïencerie I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 15 16 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Morbihan, Saint-Jean-la-Poterie, rue de la faïencerie I. Données
  • administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 17 18 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Morbihan, Saint-Jean-la-Poterie, rue de la faïencerie I. Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 19 20 Inrap · Rapport de
  • diagnostic Projet d’intervention Bretagne, Morbihan, Saint-Jean-la-Poterie, rue de la faïencerie I. Données administratives, techniques et scientifiques Projet d'intervention 21 22 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Morbihan, Saint-Jean-la-Poterie, rue de la faïencerie I
  • . Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de désignation Arrêté de ésignation 23 II. Résultats 26 Inrap · Rapport de diagnostic Bretagne, Morbihan, Saint-Jean-la-Poterie, rue de la faïencerie 1 Introduction 1.1 Circonstances de l’intervention Un projet de
  • aidés d’une pelle hydraulique de 23 tonnes a mené cette opération. 1.2 Localisation La commune de Saint-Jean-la-Poterie se situe au sud-est du département du Morbihan. Elle est encadrée par les communes de Redon (Ille-et-Vilaine) à l’est, Saint-Nicolas-de-Redon (Loire-Atlantique) au
RAP03171.pdf (PLOUGONVELIN (29). La chapelle Saint-Jean. Rapport de diagnostic)
  • PLOUGONVELIN (29). La chapelle Saint-Jean. Rapport de diagnostic
  • au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement Néant Ville de Plougonvelin Adresse ou Lieu dit Chapelle Saint - Jean Références de l’opération code INSEE 29190 Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système national de référence - x : 1128095
  • de la chapelle Saint-Jean sur fond cadastral (© cadastre.gouv.fr). 12 Inrap . Rapport de diagnostic Arrêté de prescription Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean I. Données administratives, techniques et scientifiques 13 14 Inrap . Rapport de diagnostic
  • intégrés au projet de restauration de la chapelle Saint-Jean. Bien qu’elle se présente sous la forme d’un édifice assez bien conservé, le plan d’origine de cette chapelle intègre, en effet, un collatéral aujourd’hui entièrement disparu (fig 3). Seules les arcades visibles sur le mur
  • . II. Résultats 33 Liste des figures 10 Fig. 1 Localisation du diagnostic sur fond de carte IGN au 250 000e et au 25 000e. (© géoportail) 11 Fig. 2 Localisatioin du diagnostic de la chapelle Saint-Jean sur fond cadastral (© cadastre.gouv.fr). 22 Fig. 3 Façade ouest
  • Diagnostic archéologique Rapport d’opération Bretagne, Finistère, Plougonvelin (29) La chapelle Saint-Jean sous la direction de Teddy Béthus Inrap Grand Ouest octobre 2015 Arrêté de prescription 2013 - 229 Code Inrap D 106135 2015 - 116 Arrêté de désignation 29190
  • Code INSEE Diagnostic archéologique Rapport d’opération Bretagne, Finistère, Plougonvelin (29) La chapelle Saint-Jean sous la direction de Teddy Béthus Inrap Grand Ouest octobre 2015 4 Inrap . Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean
  • des minutes Inventaire des photos I. Données administratives, techniques et scientifiques 6 Inrap . Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean Fiche signalétique Localisation Région Bretagne Département Finistère (29) Statut du terrain
  • céramique An. de métaux Aca. des données Numismatique Conservation Restauration 8 Inrap . Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean Intervenants Intervenants scientifiques Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées
  • Technicienne Dessin et mise en page du rapport Équipe de post-fouille I. Données administratives, techniques et scientifiques 9 Notice scientifique Le projet de valorisation de la chapelle Saint-Jean a motivé la réalisation de ce diagnostic situé dans la commune de Plougonvelin (29
  • reboucher la tranchée. 10 Inrap . Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean Localisation de l’opération Bretagne Finistère Plougonvelin Chapelle St Jean Section(s) et parcelle(s): ZA- n° 75 Coord. Lambert93 x : 1128095 y : 7267355 z : entre
  • Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean I. Données administratives, techniques et scientifiques 15 16 Inrap . Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean I. Données administratives, techniques et scientifiques Projet de
  • diagnostic 17 18 Inrap . Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean I. Données administratives, techniques et scientifiques 19 20 Inrap . Rapport de diagnostic Arrêté de désignation Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean II
  • . Résultats 22 Inrap . Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean 2.1 Présentation de l’opération : moyens opérationnels, contraintes techniques et méthodologie L’objectif de cette opération est d’apporter des éléments archéologiques pouvant être
  • Fig. 4 Vue d’ensemble du chantier depuis l’est © T. Béthus 23 Inrap . Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean Y= 72 67 35 5 Y= 72 67 36 0 24 1013 1011 Haie 1012 35.76 X= 11 2 81 00 36.12 1007 1008 35.97 X= 11 2 80
  • construction lié à la réfection du pignon, avec des moellons de schiste liés au cimient gris. 1027 : pilier. 1028 : colonne. Est 1021 Echelle 1:100 1027 1024 5m 39 m NGF Ouest 26 Inrap . Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean Fig. 6
  • Orthophoto du mur gouttereau nord © T. Béthus, E. Fécamp II. Résultats 27 Fig. 7 Vue d’ensemble de la tranchée © T. Béthus Fig. 8 Maçonnerie us 1013 © T. Béthus 28 Inrap . Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean Fig. 9 Tranchée de mur
  • 1011 1012 localisation de la coupe 1010 1025 0 1m Echelle 1:30 Fig. 11 Sondage 2 coupe est et photo © T. Béthus, E. Fécamp 30 Inrap . Rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean 1013 1011 Haie 1012 1007 1008 O E 1002 36,36 m NGF
  • Saint-Jean a pu être confirmé en étudiant à la fois les indices visibles en élévation mais aussi en observant les vestiges conservés dans le sous-sol. Tous ces éléments permettent de compléter le plan de la chapelle. Celui-ci comprend une nef rectangulaire à chevet plat éclairée à
  • diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean Conclusion Au final, les données acquises permettent de compléter le plan de la chapelle Saint-Jean. Au côté de sa nef rectangulaire à chevet plat, cet édifice intègre en effet un collatéral long de 16,17 m mais dont la
  • . Béthus, E. Fécamp 30 Fig. 13 Maçonnerie 1007 et demi-colonne 1008 © T. Béthus 34 Inrap . rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle Saint-Jean III. Inventaires techniques 36 Inrap . rapport de diagnostic Bretagne, Finistère, Plougonvelin, chapelle
RAP01994.pdf (SAINT-AVÉ (56). "mangorvenec". dfs d'évaluation archéologique)
  • SAINT-AVÉ
  • SAINT-AVÉ (56). "mangorvenec". dfs d'évaluation archéologique
  • : localisation des découvertes sur le cadastre napoléonien (DA.O. S. Jean /INRAP). Saint-Avé (Morbihan) - Mangorvenec Juin 2004 Saint-Avé (Morbihan) - Mangorvenec Juin 2004 . Conclusion Bien que cette intervention soit négative, elle se justifiait parfaitement du fait de la proximité
  • SAINT-AVE (Morbihan) Mangorvenec D.F.S. de sondages archéologiques 01/06-03/06/2004 et 23/06/2004 (Arrêté de prescription n° 2003-218, n° 2003-219 et 2004-106) Sous la direction de Gaétan Le Cloirec avec la collaboration de Philippe Cocherel et Stéphane Jean. C H E S u € s
  • départemental des fonds documentaires : S.R.A. Bretagne N° des 10 à 20 diapo. les plus représentatives, fouille et mobilier) : - REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS ANNEE : 2004 AUTEUR (nom, prénom) : Le Cloirec Gaétan COLLABORATEUR(S) : Françoise Labaune et Stéphane Jean TITRE : Saint
  • . BSPM, 1975, p. 13. 2 Saint-Avé (Morbihan) - Mangorvenec Juin 2004 Fig. 1 : localisation du site sur la carte IGN au 1/100000e. 5 Saint-Avé (Morbihan) - Mangorvenec Juin 2004 2. Résultats Contrairement à nos attentes, presque tous les sondages réalisés sont négatifs (fig. 2
  • N T I V E S Rennes : S.R.A. Bretagne 20()4 FICHE SIGNALETIQUE LOCALISATION DE L'OPÉRATION COMMUNE : Saint-Avé Département : Morbihan Lieu dit ou adresse : Mangorvenec Section(s) et parcelle(s) : AZ. n° 271, n° 11p Altitude : - Année cadastre : Coordonnées Lambert Zone
  • -Avé (Morbihan), Mangorvenec. Sous-titre :DFS de sondages archéologiques Nombre de volumes : 1 nbre de pages : 12 nbre fig. : 6 nbre planches. : 0 Juin 2004 Saint-Avé (Morbihan) - Mangorvenec SOMMAIRE Générique p. 3 X. Cadre de l'opération p. 4 p. 4 p. 4 1.1. Contexte 1.2
  • . Méthodologie 2. Résultats p- 6 3. Conclusion p. 12 Liste des figures : Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. Fig. 1 2 3 4 5 6 : localisation du projet. : plan général des sondages et des vestiges découverts. : murM.l. : mur M.2. : localisation des découvertes sur le cadastre napoléonien
  • : alignement du mur M.2 avec la mitoyenneté des deux longères. 2 Saint-Avé (Morbihan) - Mangorvenec Juin 2004 GENERIQUE Intervenants : Gaétan LE CLOIREC (I.N.R.A.P., chargé d'opérations et de recherche, responsable de l'opération) Philippe COCHEREL (I.N.R.A.P., technicien de fouille
  • ) Stéphane JEAN (I.N.R.A.P. dessinateurD.A.O.) Suivi de l'opération : Stéphane DESCHAMPS (Conservateur Régional de l'Archéologie de Bretagne) Christine JABLONSKI (S.RA. Bretagne, Conservatrice du Patrimoine) Gilbert AGUESSE (I.N.R.A.P., Directeur Interrégional Grand-Ouest) Michel
  • , Plougoumelen. 3 Saint-Avé (Morbihan) - Mangorvenec Juin 2004 1. Cadre de l'opération 1.1. Contexte En 1998, les prospecteurs du C.E.R.A.M.1 ont signalé la découverte de vestiges archéologiques dans le petit hameau de Mangorvenec à Saint-Avé. Cette information a entraîné la création
  • d'une fiche de site pour un gisement de surface mentionné depuis la fin du XLXe siècle2. En effet, la présence de nombreux matériaux de construction et de céramiques gallo-romaines laisse soupçonner depuis longtemps la présence d'une villa sur la colline qui surplombe le village du
  • relativement bien circonscrite grâce aux campagnes de prospections successives. Sa surface correspond schématiquement à un cercle de 40 m de diamètre localisé dans la partie nord de la parcelle AZ.llb sur le haut de la pente. Quelques éléments de constructions (tubuli) et plusieurs tessons
  • ont également été retrouvés en contrebas près de deux longères accolées le long de la voie communale qui passe au sud du secteur en question. A ce niveau, deux projets de maisons individuelles imposaient une exploration archéologique sur trois lots de 1474m2, 1091 m2 et 1052 1.2
  • . Méthodologie Une première intervention a été réalisée du 1er au 3 juin sur les terrains 1 et 2, la prescription pour la 3 parcelle n'étant pas parvenue à l'INRAP à cette période. Nous sommes donc retourné sur le site le 23 juin pour sonder le dernier lot. Au total, dix sondages ont été
  • ouverts à l'aide d'une pelleteuse munie d'un godet lisse de 1,80 m de large (2 m pour la dernière tranchée). L'ensemble de la surface décapée atteint 570 m2, soit 15 % de la superficie totale. e Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan. Entité archéologique n° 8 sur
  • la commune de Saint-Avé. Secteur soumis à l'application de le loi 2001-44, relative à l'archéologie préventive (selon les informations de la carte archéologique). Mention du site : Riallan I, 1884, p. 1 ; André J., OGAM,t. XIII, p. 425 ; Marsille L. BSPM 1972, p. 15, Danigo J
  • ). Seules quatre structures ont été repérées dont une seule remonte à l'époque gallo-romaine. Il s'agit d'un fossé orienté estouest retrouvé dans le lot n° 1. Mis en évidence dans le sondage 4, nous l'avons suivi sur 18 m de longueur. Trois sondages ponctuels nous ont permis de noter un
  • assises parementées. La plus profonde forme un ressaut plus large sur un radier de fondation en petites pierres (fig. 4). Malgré la qualité de ces constructions et la nature des matériaux employés, il est fort probable que nous ayons affaire à des divisions parcellaires d'époque
  • moderne car ces deux murs correspondent à des limites signalées sur le cadastre napoléonien (fig. 5). L'alignement de M.2 sur l'angle des deux longères laissait déjà planer un doute sérieux (fig. 6). Un amas de bloc de pierres est à signaler au niveau du sondage 1. Nous pensions qu'il
  • s'agissait d'un pan du mur M.2 avant de consulter l'ancien cadastre. Sur ce dernier la présence d'une petite parcelle quadrangulaire à cet emplacement précis garde peut-être le souvenir d'un bâtiment détruit au moment du relevé. Nous n'avons cependant noté aucun élément particulier en
RAP02715.pdf ((35). rapport annuel de prospection inventaire. rapport de pi)
  • communes prospectées Grand-Fougeray (3 sites) Lassy Médréac (2 sites) Messac Montfort-sur-Meu (2 sites) Saint-Ganton (10 sites) Saint-Just (3 sites) Saint-Malon-sur-Mel Saint-Séglin Quelneuc (Morbihan) Problématique de l’opération 1° Le cadre géographique : Le cadre général de
  • Petite Ville, Pont Douve Messac : 176 - La Noë de Sagalon Montfort-sur-Meu : 188 - Le Bois du Buisson, Coulon Saint-Ganton : 268 - Les Maisons neuves, le Breil, le bois de la Thébaudais, le bois de la Boissière, le Bois de Beaucel Saint-Just : 285 - La Lande de Cojoux, Landrenais
  • Saint-Malon-sur-Mel : 290 - La Ville Guichais Saint-Séglin : 311 - Le Jarossay 2° La problématique archéologique et les résultats : Le travail de prospection s’inscrit dans le cadre des opérations menées depuis 1977 et qui ont considérablement modifié l’approche de l’évolution du
  • soustraits aux travaux potentiellement destructifs. Après avoir centré les efforts sur la forêt de Rennes en 2005 et 2006, la forêt de Liffré en 2007 et 2008, la forêt de Saint-Aubin-du-Cormier en 2009, et le massif domanial de Montauban-de-Bretagne en 2010, une opération concerne
  • l’incendie du 1er septembre 2009, le CERAPAR a effectué en 2010 une prospection thématique sur le site de la Lande de Cojoux en Saint-Just. Suite à cette prospection, de nombreux relevés ont été réalisés sur des sites inconnus ou oubliés. Les résultats ont fait l’objet d’un rapport remis
  • Four Sarrazin et l’enceinte du Tribunal. Les plans inédits réalisés sont présentés dans ce rapport. L’année 2011 a fait l’objet d’une recherche approfondie sur les sites métallurgiques de la commune de Saint-Ganton qui se traduit par la déclaration de nombreux sites inédits. Cette
  • RAPPORT ANNUEL DE PROSPECTION INVENTAIRE CERAPAR B' Elévation nord A A' C B C' 0 1 2m Elévation sud CERAPAR 2011 Saint-Just : le Four Sarrazin André Corre 2011 Autorisation n° 2011-219 en date du 17 mai 2011 CENTRE DE RECHERCHES ARCHEOLOGIQUES DU PAYS DE RENNES
  • CERAPAR (Centre de Recherches Archéologiques du Pays de Rennes) (Association Loi 1901) Maison de l’Archéologie Espace Jean Guéhenno 35740 PACE : 02 99 68 74 56 - e-mail : cerapar@free.fr Site internet : http://cerapar.free.fr Sommaire La problématique de l’opération Carte des
  • bassin par la cluse du Boël. Même si sur l’ensemble du bassin de Rennes, il existe des terres aux qualités hétérogènes, il faut noter une forte proportion de terres riches, en particulier sur les limons. Des interventions, principalement de prospections ou de relevés, peuvent être
  • effectuées par le CERAPAR en dehors de cette zone, mais toujours à l’intérieur du département d’Ille et Vilaine, sur renseignement obtenu ou pour répondre à des sollicitations d’associations ou de collectivités et cela uniquement en l’absence d’autres structures de type associatif en
  • capacité de répondre à la demande. Exceptionnellement, en 2011, un relevé a été effectué dans le département du Morbihan en limite du département d’Ille-et-Vilaine, sur la commune de Quelneuc, ceci en plein accord avec le CERAM de Vannes. Il s’agit d’un relevé de probable alignement
  • des phénomènes de peuplement, de mise en valeur des terroirs au cours des âges, et la nécessité de répertorier le plus finement possible les sites archéologiques dans le cadre d’une urbanisation en fort développement sur l’agglomération rennaise et se répercutant sur l’ensemble du
  • , l’ONF a autorisé par une opération spécifique de cartographie des sites archéologiques repérables en forêts de Rennes, Liffré, Saint-Aubin-du-Cormier et Montauban-de-Bretagne. Le travail effectué doit permettre précisément la protection des sites identifiables qui seront donc
  • actuellement la forêt de la Corbière propriété du département d’Illeet-Vilaine. Elle a débuté en cette fin d’année et sera poursuivie en 2012. Des bois privés ou communaux ont été intégrés dans la problématique et font l’objet de visites. C’est ainsi que deux enclos ont été découverts sur
  • les communes de Saint-Just et Médréac, un talus et un puit isolés dans le bois du Buisson à Montfort et un beau talus, probable limite du domaine de Boutavent, en Iffendic. Ce dernier sera déclaré dans le prochain rapport. Un bois privé de Lassy recèle une motte castrale avec des
  • restes de mur sur la plate-forme sommitale et plusieurs bâtiments à l’extérieur des fossés entourant la motte. Au mois de mars et avril, des recherches ont été entreprises dans le couvert forestier de Goven suite à la découverte fortuite d’un sesterce César Auguste autel de Lyon
  • et même les billons sont nombreux et parfaitement décelables sous ce couvert forestier. Par ailleurs une veille est entretenue dans les forêts domaniales sur la base de renseignements fournis par les personnels de l’ONF lorsqu’ils remarquent des anomalies de terrain. Après
  • fin 2010. Les recherches se sont poursuivies cette année dans le cadre du réaménagement du sentier découverte sur la Lande de Cojoux par le service des espaces naturels sensibles du Conseil Général. Ces recherches ont concerné deux sites majeurs : la sépulture à entrée latérale du
  • recherche a été effectuée avec l’aide des prospecteurs locaux de l’association « Racines » et en parfaite collaboration avec Cécile Le Carlier de l’UMR 6566. Ses premiers résultats sur l’environnement géologique et la description des scories ont été édités dans son rapport de prospection
  • thématique intitulé : « Les métallurgies anciennes en Bretagne : Reconnaissance diachronique des zones d’exploitation et de traitement des minerais ». La recherche sur le tracé des itinéraires anciens s’est poursuivie sur l’axe Rennes Nantes. Trois sites ont ainsi été déclarés et une
RAP02319.pdf (RIEC-SUR-BELON (29). Saint-Jean. rapport de sondage)
  • RIEC-SUR-BELON
  • RIEC-SUR-BELON (29). Saint-Jean. rapport de sondage
  • RIEC SUR BELON - Saint-Jean (Finistère) Rapport de sondage juillet 2007 Anne VILLARD-LE TIEC avec la collaboration de Thierry LORHO et Francis BERTIN Service régional de l'archéologie de Bretagne Conseil Général du Finistère UMR 6566 - Civilisations Atlantiques et
  • Archéosciences ¿313 Remerciements Je remercie Monsieur Jean Guisquet, propriétaire du terrain, qui a accepté avec beaucoup de gentillesse notre demande de sondage sur le site de Saint-Jean, ainsi que Joseph Le Gall, étudiant à Rennes 1, et Thierry Bouyaux, qui ont activement participé à
  • comptabilité du chantier. Anne Villard-Le Tiec Conservateur au Service régional de l'archéologie de Bretagne UMR 6566 - Civilisations Atlantiques et Archéosciences RIEC SUR BELON Saint- Jean (Finistère) Etude du contexte de la découverte d'amphores Dressel 1A En 1997, M. Guisquet
  • , propriétaire du terrain, a recueilli des tessons d'amphores dans un champ qu'il venait de labourer à Riec-sur-Belon « Saint-Jean » (fig.1). Une amphore archéologiquement complète et la moitié supérieure d'une autre ont pu être reconstituées, grâce à R. Bertrand, prospecteur bénévole
  • profonde qu'un labour un peu plus prononcé avait partiellement entamée. Fig. 1 : localisation IGN du site de Riec -sur-Belon, Saint-Jean 1 Fig.3:SituationtopographiquedusitedeRiecsurBelon,Saint-Jean 2 Fig.2b - Fig. 2 a et b : Localisation de la parcelle sondée sur les cadastres
  • des filons de blocs plus ou moins importants de gneiss. Fig. 3 : Situation topographique du site de Riec sur Belon, Saint-Jean 4 Antérieurement à la réalisation de la déviation, le champ dans lequel les amphores ont été mises au jour était situé dans la commune voisine du
  • , in JOURDAN p. (dir.), Collections archéologiques du Musée des Jacobins, de la préhistoire à l'époque romaine, Morlaix, p.57-74 VILLARD-LE TIEC A. (2003).- Saint-Jean-Trolimon « Tronoën », p.103-104, in ARCELIN P., BRUNAUX J.-L., Un état des questions sur les sanctuaires et les pratiques
  • et des poteries, que nous n'avons pas encore pu identifier. De nombreux sites gaulois et gallo-romains et des enclos non datés sont connus autour du site de Saint-Jean grâce à des découvertes anciennes et de nombreuses prospections récentes, de R. Bertrand notamment. Seul le site
  • de Saint-Jean. Le sondage Le sondage a été réalisé à l'aide d'un tractopelle muni d'un godet de 1,50 m . Une tranchée continue a été décapée le long de la haie, afin de repérer la structure archéologique ayant pu contenir les amphores . De nouveaux tessons d'amphores étant
  • (forme 14 de Joseph Le Gall, Le Gall 2007 p.44, fig.36) ; cette forme est répandue de l'ouest de la Bretagne au sud de l'Angleterre dans des contextes de La Tène D1/D2 (idem) ; l'exemplaire de Saint-Jean se distingue cependant par une lèvre marquée d'une fine cannelure interne et son
  • particulières de Kerné en Quiberon de nouveau (Le Rouzic 1934 p.2426), des îles des Haches et des Ebihens en Saint-Jacut de la Mer (Côtes d'Armor) (Langouët 1989, p.25-39 ; Bizien-Jaglin 2004), et de Tronoën en Saint-Jean-Trolimon (Finistère). Les tombes des Haches et de Tronôen résidaient
  • Tronôen en Saint-Jean-Trolimon (Finistère), Les Gaulois d'Armorique. La fin de l'âge du Fer en Europe tempérée, Actes du Xlle colloque de l'AFEAF (Quimper, mai 1988), A. DUVAL, J.P. LE BIHAN et Y. MENEZ édit., R.A.O., suppl. n° 3, p.23-45. FERDIERE A., VILLARD A. et coll. (1993) .- La
  • village coriosolite sur l'île des Ebihens (Saint-Jacut de la Mer), Les Dossiers du Ceraa, Saint-Malo, 173 p. LE GALL J. (2007) .- Evolution de l'occupation de l'espace sur le site de Saint-Symphorien à Paule (Côtes d'Armor). Etude typochronologique du mobilier céramique, couplée à
  • l'origine à l'ouest du champ, a été déviée vers l'est, et les travaux liés à la voie express RN 165 ont modifié la topographie des lieux au sud du site. La découverte des amphores ayant eu lieu le long de l'actuelle RD 22, il subsistait un doute sur la provenance des tessons
  • archéologique La découverte a eu lieu sur un point remarquable, à proximité du somment d'un petit plateau encadré à l'ouest par un ruisseau et à l'est par la rivière de Belon, et sur l'un des premiers reliefs du massif des Montagnes Noires qui se développe au nord de la plaine côtière (fig.3
  • apparus à l'emplacement signalé par M. Guisquet, une vignette de 6 sur 7 m a été pratiquée vers l'ouest et une plus petite de 2 sur 3,50 m a été décapée manuellement vers l'est, dans la haie située à l'aplomb de la RD 22 (fig. 4 et 5). Fig.5 : Partie base de l'amphore n° 2 découverte
  • champ.. 5 Les fossés de parcellaires et la fosse de la tranchée n° 4 Deux fossés perpendiculaires ont pu être mis en évidence. Le fossé 1, orienté est-nord-est/sudsud-ouest, a été identifié sur 21 m de longueur dans les tranchées n° 3 et 7 (fig. 4 et 7). Large d'environ 0,70 m et
  • profond d'une trentaine de centimètres, sa coupe a révélé une stratigraphie des plus simples : au fond, une couche de limon jaune contenant quelques pierres, surmontée d'un remplissage principal de limon brun jaune fin. Il présente un recreusement peu important sur son côté nord, à
  • amphores, mais sans aucune certitude. 7 Une vaste fosse de 3,50 sur 1,50 m a été mise au jour dans la tranchée n° 4 et la vignette d'environ 2,50 sur 6 m (fig. 8). De forme rectangulaire et orientée nord-est/sud-ouest, elle présente une excroissance dans son angle sud-est, probable
  • à un décapage fin de ce secteur (fig. 10). Elle semble former une bande plus ou moins régulière de blocs ceinturant une zone de limon jaune de 4 m sur 1,50 à 2m, orientée approximativement est-ouest. Les pierres dispersées tout autour proviennent vraisemblablement de cette
RAP01427.pdf (SAINT-JEAN-SUR-VILAINE (35). le Tertre. sépulture du Moyen Âge. rue Bellevue. rapport de sondage)
  • SAINT-JEAN-SUR-VILAINE
  • SAINT-JEAN-SUR-VILAINE (35). le Tertre. sépulture du Moyen Âge. rue Bellevue. rapport de sondage
  • SAINT JEAN - SUR - VILAINE LE TERTRE (35 283 004) (ILLE - ET - VILAINE) RAPPORT DE SAUVETAGE URGENT Novembre 1990 Michael BATT. Ingenieur d'Etudes, Service Régional de l'Archéologie de Bretagne. MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA FRANCOPHONIE Rennes : S.R.A. de Bretagne. FICHE
  • /Vilaine, Le Tertre. Extrait du plan cadastrale. - : r< L 0 35 Saint Jean s/Vilaine-Le Tertre Relevé topographique 0 2pm Emprise de l'intervention 2 Description de la découverte. La nécropole du Haut Moyen Age du Tertre est située sur une pente sud, à 150 mètres au sud de
  • connaissances; vue les menaces d'urbanisation qui pèsent sur le secteur, la mise en application du décret 86 - 1 9 2 a été demandée sur les parcelles voisines. Sp3> " Fibule 1 Fibule 2 Epingle en fer 50cm 35 Saint Jean s/Vilaine, Le Tertre. Plan du sépulture n° 1. Positionnement du
  • représentatives fouille et mobilier) : REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES DU DFS ANNEE : AUTEUR (nom, prénom) : COLLABORATEUR(s) : TITRE : Sous titre : Nombre de volumes : nbre de pages : nbre fig. : nb. planches : ^ SITUATION : Département : llle - et - Vilaine. Commune : Saint Jean
  • -J3 les Rochers \ 'laGuiilardièrêiiSt inière la Pointe-, ! M ' augeqdière "ro'gardière^%J» la Lucasse'rie la Coëffelièfe" laTiaisière' 35 - Saint Jean s/Vilaine -Le Tertre Extrait de la carte I.G.N. au 1/25 000 e , feuille 1318 ouest //le Bois)' la Tdel. 35 Saint Jean s
  • squelette et le mobilier archéologique. 35 Saint Jean s/Vilaine, Le Tertre Plan et coupes du coffre en schiste du sépulture n° 1. Fibule 1 Fibule 2 1 0 35 Saint Jean s/Vilaine, Le Tertre. Mobilier archéologique 5cm 35 Saint Jean s/Vilaine, Le Tertre. Cliché du sépulture n° 1
  • 35 Saint Jean s/Vilaine, Le Tertre. Cliché des sépultures n°s 4 (en bas) et 5 (en haut) ADMINISTRATION PROVENANCE unité de traitement et d'information en conservation archéologique RESPONSABLE N° IDENTIFICATION D'ORIGINE N° E N R E G I S T R E M E N T LABO BUT DU DATE
  • - sur - Vilaine. Lieu - dit : Le Tertre. Cadastre : A2 950. Coordonnées Lambert : X = 324,750 N° carte archéologique : 35 283 004 Y = 1052,750. íes 1nurtesi \ 13. a Milaniére, ÂXÏe'Bézi'er lia Tficotiére Vchéní à'Ia Cocle -V ¡JâjBatonnière Bailée^ jéjHeudinais%l
  • discoïde et recouverte d'une feuille d'argent avec un décor au repoussé, l'autre est cupelliforme avec un décor repris au burin. Le mobilier recueilli dans cette sépulture nous a permis de la dater Haut Moyen Age (VI - VII siècles). La fouille de sauvetage a été menée sur une surface
  • : 0,40 à 0,50 environ Dimensions de la fosse ¡longueur : largeur : profondeur : Orientation : 349 degrés. Ossements : Le squelette était en place et en partie relativement bien conservé. Le corps était allongé sur le dos, les mains ramenées croisées sur le bassin. Par contre au
  • bronze également, à la bordure, porte sur la surface sommitale un décor fait de quatre dépressions ovales incisées, régulièrement disposées au bord, dont deux, se faisant face, sont soulignées vers l'intérieur de traits gravés dessinant une échelle incurvée, les deux autres d'un
  • aperçu sous la forme d'une ombre sur le fond du coffre. Sexe et âge de l'individu non déterminés. Les ossements d'un occupant précédent ont été recueillis sous horizontalement sur le fond au niveau des pieds. Mobilier : néant. une dalle de schiste placée 8 CONCLUSION
  • Cette opération de sauvetage, menée à la suite d'une découverte fortuite, a fourni des informations intéressantes et complémentaires sur les modes et rites d'enterrement pratiqués au Moyen Age dans la région. Pour l'instant aucune étude anthropologique n'a été menée sur les
  • restes humains localisé pendant la fouille. Le mobilier métallique mis au jour a été consolidé par l'Unité de Traitement et d'Information en Conservation Archéologique de Saint Denis (voir fiches ci-joints). L'étendue de la nécropole est difficile à évaluer dans l'état actuel de nos
RAP03469 (PLOUGONVELIN (29). Abbaye de la Pointe Saint-Mathieu, place Saint-Tanguy. Rapport de diagnostic)
  • PLOUGONVELIN (29). Abbaye de la Pointe Saint-Mathieu, place Saint-Tanguy. Rapport de diagnostic
  • 67737 35577 Cesson-Sévigné octobre 2017 avec la contribution de Stéphan Hinguant Françoise Labaune-Jean Pierre Poilpré Illustration de couverture La place Saint-Tanguy vue du haut du phare ; on y voit les sondages 3 (rebouché) et 4 . © Pierrick Leblanc Sommaire Données
  • , une par propriétaire. 1.2 Données physiques 1.2.1 Contexte géographique Fig. 1 L’abbaye, le phare et la mer – vue vers le sud. © Françoise Le Boulanger L’abbaye de la Pointe-Saint Mathieu, sur le territoire de la commune de Plougonvelin, se situe comme son nom l’indique, à la
  • pointe Saint Mathieu, un site naturel remarquable, qui surplombe le chenal du Four, et qui offre une vue sur le chemin d’accès à la rade de Brest (Fig. 1). L’abbaye se trouve en haut de falaises très lacérées de 20 à 30 m de haut au dessus de l’eau. 26 Inrap · Rapport de diagnostic
  • le reste, il s’agit majoritairement de diagnostics sur des superficies d’étude extrêmement limitées mis en place pour tenter de répondre à des questions que les prédécesseurs de Mme de Ponthaud se posaient sur le monument (Fig. 4). © Stéphane Jean feu secondaire phare sondage
  • constructions aujourd’hui disparues sont visibles sur le relevé cadastral (Fig. 8). L’ouverture de ces deux sondages archéologiques et les 32 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Finistère, Plougonvelin, abbaye de la Pointe Saint-Mathieu enquêtes historique et archéo-géographique
  • apportent des informations totalement inédites sur l’histoire de l’abbaye et de ses abords. La réalisation du présent rapport a été effectuée par la responsable d’opération, en collaboration avec Stéphane Jean, dessinateur-infographe. Françoise Labaune-Jean, spécialiste des mobiliers
  • Fig. 7 Plan des vestiges mis au jour dans les cinq sondages ouverts en 2017 sur le fond cadastral actuel. © Stéphane Jean 50 mètres II. Résultats 33 Sd. 3 Sd. 4 Sd. 5 Sd. 6 Sd. 2 Sd. 1 mur en place, tranchée de récupération. 0 50 mètres Fig. 8 Plan des vestiges mis au
  • jour dans les cinq sondages ouverts en 2017 sur le fond cadastral napoléonien (1842, section E5) (Archives départementales du Finistère, 3P191/1/22). © Stéphane Jean II. Résultats 35 2. Présentation des données archéologiques Six sondages ont été ouverts dans le cadre de ces
  • d’intervention (la mire est posée sur l’US 102). © Françoise Le Boulanger 38 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Finistère, Plougonvelin, abbaye de la Pointe Saint-Mathieu 114 143 143 149 113a 112 111 113b 139 103 102 105 105 120 119 138 116 155 137 153 124 112 113b
  • Diagnostic archéologique Rapport d’opération Finistère, Plougonvelin, abbaye de la Pointe Saint-Mathieu Sondages archéologiques, place Saint-Tanguy sous la direction de Françoise Le Boulanger Inrap Grand Ouest octobre 2017 Diagnostic archéologique Rapport d’opération
  • Finistère, Plougonvelin, abbaye de la Pointe Saint-Mathieu Sondages archéologiques, 29190 Code INSEE place Saint-Tanguy — D112960 2015-326 Système d’information Code Inrap Arrêté de prescription sous la direction de Françoise Le Boulanger Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS
  • . Données administratives, techniques et scientifiques 7 Fiche signalétique Localisation Région Bretagne Statut du terrain au regard des législations sur le patrimoine et l’environnement — Département Finistère (29) Références de l’opération Commune Numéro de l’arrêté de
  • prescription Plougonvelin Adresse ou lieu-dit Abbaye de la Pointe SaintMathieu Codes code INSEE 29190 2015-326 en date du 18/11/2015 x : 1124825 y : 7265750 z : env. 23 m NGF Références cadastrales — section(s) E parcelle(s) Place Saint-Tanguy Propriétaire du terrain Commune de
  • d'ouvrage des travaux d'aménagement Mairie de Plougonvelin Opérateur d’archéologie Inrap Grand Ouest Année Dates d’intervention sur le terrain D112960 Commune Plougonvelin Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Numéro de l’opération Mise en valeur du
  • , abbaye de la Pointe Saint-Mathieu Mots-clefs des thesaurus Chronologie Sujets et thèmes Mobilier Édifice public nb Industrie lithique Inférieur Édifice religieux Industrie osseuse Moyen Édifice militaire Supérieur Bâtiment Macro-restes Mésolithique et
  • administratives, techniques et scientifiques 9 Intervenants Intervenants scientifiques Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Yves Menez, SRA Conservateur régional de l’archéologie Prescription et contrôle scientifique Jean
  • l’archéologie Prescription et contrôle scientifique Jean-Charles Arramond, SRA Ingénieur de recherche Prescription et contrôle scientifique Claude Le Potier, Inrap Directeur interrégional Grand Ouest Mise en place et suivi de l’opération Arnaux Dumas, Inrap Secrétaire général Mise
  • Boulanger, Inrap Responsable d’opération Rédaction du rapport Stéphane Jean, Inrap Dessinateur-infographe DAO / PAO Stéphan Hinguant, Inrap Ingénieur chargé de recherche Étude du mobilier lithique Françoise Labaune-Jean, Inrap Céramologue Étude du mobilier céramique Pierre
  • Poilpré, Inrap Spécialiste en recherches documentaires et archéogéographie Étude archivistique Intervenants administratifs Équipe de fouille Équipe de post-fouille 10 Inrap · Rapport de diagnostic archéologique Finistère, Plougonvelin, abbaye de la Pointe Saint-Mathieu Notice
  • scientifique État du site Le diagnostic effectué dans l’espace de l’actuel parking de l’abbaye de la Pointe Saint-Mathieu se révèle très positif. Implantés à l’extérieur de la muraille de protection des bâtiments de l’abbaye, les sondages (n°3 et 4) ont révélé de nombreuses maçonneries et
RAP00166.pdf (CARNAC (56). Saint-Colomban. rapport de sauvetage urgent.)
  • CARNAC (56). Saint-Colomban. rapport de sauvetage urgent.
  • MONNIER Jean-Laurent
  • Rapport de fouille de sauvetag urgent N° du site : 56 130 034 001 Autorisation n" 84-01-P. RAPPORT SUR LA FOUILLE DE SAUVETAGE EFFECTUEE SUR LE GISEMENT DE LA POINTE DE SAINT-COLOMBAN. (CARNAC, MORBIHAN) DU 13 AU 15 FEVRIER 1984. Jean La.uJiQ.nZ M0WNIER Laboratoire
  • d'Anthropologie préhistorique Université de Rennes I E.R. n° 27 du C.N.R.S. Rapport de fouille de sauvetage urgent N° du site : 56 130 034 001 Autorisation n° 84-01-P. RAPPORT SUR LA FOUILLE DE SAUVETAGE EFFECTUEE SUR LE GISEMENT DE LA POINTE DE SAINT-COLOMBAN (CARNAC, MORBIHAN) DU 13 AU 15
  • FEVRIER 1984. paA Jza,n LauJiZYVt M0WNIER Laboratoire d'Anthropologie préhistorique Université de Rennes I E.R. n° 27 du C.N.R.S. 1. INTRODUCTION. Le gisement de la Pointe de Saint-Colomban, découvert par Mr Robert Le Cloirec en 1978, a fait l'objet de deux campagnes de fouille en
  • 1981 et en 1982 (sauvetages programmes). Localisation du gisement : Pointe de Saint-Colomban ou Pointe Keller, carte I.G.N., feuille d'Auray. Coordonnées Lambert zone nord (II) : x = 191,42 y = 299,14. Rappel des résultats des précédentes campagnes de fouille : une surface de 57
  • ëboulis et de nettoyer le pied de la falaise. Les galets et les ëboulis ont donc été enlevés et triés. Les couches en place sous les éboulis, mises au jour par le recul de la falaise, ont été fouillées. Participants : MM. Robert Le Cloirec, Loïc de Cargouët, Jean Luc Vinet. 3
  • : 2 éclats de quartz : 4 éclats de quartzite : 1 éclats de taille de silex : 9 éclats de taille de quartz : 5 éclats de taille de grès : 2 éclats de taille de quartzite : 1 débris de silex : 13 débris de silex brûlé : 1 débris de quartz : 7 débris de quartzite : 1 nucleus sur
  • galet de quartz : 1 fragments de galets de quartzite : 2 fragment de galet de grès : 1 bec sur éclat de silex : 1 3 Couche 6 : éclats de silex : 13 éclats de quartz : 4 éclat de grès : 1 éclats de silex brûlé : 2 éclats de quartzite : 2 éclats de taille de silex : 10 éclats de
  • brûlé : 1 éclat de taille de grès : 1 galets de quartzite portant un enlèvement : 2 fragment de nucleus en silex brûlé : 1 4. CONCLUSION. Les menaces qui pèsent sur le site ne peuvent être sous-estimées. Une grande partie du gisement subsiste probablement en arrière de la falaise
  • possible dans de meilleures conditions. J.L. MONNIER Fig. 1 : Localisation de la fouille (f) à la Pointe de Saint-Colomban par rapport au plan cadastral (Commune de Carnac, section AW). H I J M N Fig. 2 : Fouille de la Pointe de St-Colomban. Délimitation de la zone fouillée en
RAP02935.pdf (SAINT-GILDAS-DE-RHUYS (56). rue Laënnec, projet le bot. rapport de 2 diagnostics)
  • SAINT-GILDAS-DE-RHUYS
  • SAINT-GILDAS-DE-RHUYS (56). rue Laënnec, projet le bot. rapport de 2 diagnostics
  • SAINT-GILDAS-DE-RHUYS Aménagement du centre-bourg (Bretagne – Morbihan) N° de prescription : 2013-169 Chemin du Puits David-Chemin Jean-Bernard le Bot N° de prescription : 2013-256 Rue Laënnec, AFUL « Clos du bourg » Saint-Gildas-de-Rhuys 56 214 Sous la direction de Karine
  • pour leur compte à l’exclusion de ceux prescrits dans les communes de plus de 10 000 habitants. Les prescriptions des deux diagnostics archéologiques à Saint-Gildas-de-Rhuys (56), courrier en date du 4 juin 2013, relative au lieu-dit : Chemin du Puits-David, Chemin Jean-Bernard Le
  • de déterminer le type de mesures dont ils doivent faire l'objet ; ARRETE Article 1er : un diagnostic archéologique sera réalisé sur le terrain faisant l'objet des aménagements, ouvrage ou travaux susvisés, sis en : Région : Bretagne Département : Morbihan Commune : Saint
  • . Vincent / fév.2014 1. Présentation de l’opération 1.1. Origines et objectifs du diagnostic archéologique Le service régional de l’archéologie Bretagne a prescrit ces deux opérations de diagnostic archéologique sur l’emprise du futur projet d’aménagement du centre-bourg de Saint
  • déceler la présence ou non d’occupations humaines sur le site, d’en apprécier l’état de conservation et d’en caractériser leur nature. 1.2. Cadre géographique et géologique La commune de Saint-Gildas-de-Rhuys se situe au cœur de la presqu’île de Rhuys. Elle bénéficie de sa proximité
  • composé de gneiss granitique, tandis que la partie sud, sur laquelle s’étendent le centre-bourg et le projet d’aménagement, est constituée de micaschistes albitiques. 29 RFO Saint-Gildas-de-Rhuys / K. Vincent / fév.2014 Fig. 1 : Carte géologique de la commune de Saint-Gildas-de
  • bâtiments monastiques, jusqu’à la reprise des lieux par la congrégation de Saint-Maur (Fig. 2). Le bourg de Saint-Gildas s’est développé durant toute cette période au nord du monastère, vers l’Océan. L’emprise du diagnostic semble se situer sur les confins septentrionaux du bourg ancien
  • de 460 m² sur les 6457 m² prescrits). 1 Galliou, 2009, p.304. 31 n Ber nard 34 .00 210650 in Jea 290950 210600 210550 210500 210450 210400 210350 Chem RFO Saint-Gildas-de-Rhuys / K. Vincent / fév.2014 290950 Le Bo t 7 4 6 33.00 32.5 0 32.00 290900 13
  • l’opérateur. 33 RFO Saint-Gildas-de-Rhuys / K. Vincent / fév.2014 2. Présentation des données archéologiques 2.1. Le profil sédimentaire Le projet d’aménagement du centre-bourg, sur le secteur « Le Bot » a donné lieu à une mission géotechnique, commandée par le maître d’ouvrage
  • 100 m Str7 8 29,50 36 29,00 37 5 Fig. 5 : Logs des tranchées de diagnostic 35 Relevé et DAO des Logs : A. Suaud-Préault RFO Saint-Gildas-de-Rhuys / K. Vincent / fév.2014 Le sondage profond (Tr.13) a permis d’observer l’ensemble de cette stratigraphie. Reposant sur le
  • Tranchée positive et structure 0 Fig. 7: Saint-Gildas-de-Rhuys, Position des tranchées sur la plan cadastral napoléonien 10 100 m DAO : R. 37Morand/K. Vincent RFO Saint-Gildas-de-Rhuys / K. Vincent / fév.2014 sont par ailleurs synchrones et se croisent dans la fenêtre d’extension
  • (CERAMM) 39 RFO Saint-Gildas-de-Rhuys / K. Vincent / fév.2014 2.4. Conclusion Il est difficile, en raison de la quasi absence de mobilier associé et des mauvaises conditions d’observations des structures découvertes, de se prononcer fermement sur la nature de ces occupations
  • plaquettes de micaschiste reposant sur des petits blocs de micaschiste Saint-Gildas-de- 30 Rhuys_2013-169 11 Tr_04 niveau de petits galets roulés 12 Tr_04 limon argileux brun et rouille, homogène, avec fragments d'ardoise et de céramique contemporaine. Saint-Gildas-de- 40
  • (deux niveaux ont été différenciés un petit niveau brun marron qui repose sur un limon roux, un seul numéro a été attribué) limon argilo-sableux beige verdâtre, avec poches de mica argenté. quelques petits cailloux de quartz et cailloutis Diagnostic 65 45 40 30 35 50 Saint
  • VINCENT Avec la participation de Xavier BERNARDEAU Raphaël MORAND Astrid SUAUD-PREAULT Phases de terrain : du 04 au 06 nov. 2013 du 13 au 14 janv. 2014 Février 2014 RFO Saint-Gildas-de-Rhuys / K. Vincent / fév.2014 Sommaire Section I - L’OPÉRATION ARCHÉOLOGIQUE : DONNÉES
  • ………………………………………………………………………………...…………..p. 46 Inventaire du mobilier……………………………………………………………………………………….…p. 50 1 RFO Saint-Gildas-de-Rhuys / K. Vincent / fév.2014 2 RFO Saint-Gildas-de-Rhuys / K. Vincent / fév.2014 Section I : L’OPÉRATION ARCHÉOLOGIQUE DONNÉES ADMINISTRATIVES 3 RFO Saint-Gildas-de-Rhuys / K
  • . Vincent / fév.2014 Fiche signalétique 2013-169 IDENTITÉ DU SITE OPÉRATION ARCHÉOLOGIQUE Localisation Références de l’opération Région : Bretagne Arrêté de prescription : N°2013-169 Département : Morbihan (56) Arrêté de désignation : N°2013-244 Commune : Saint-Gildas-de-Rhuys
  • Responsable d’opération : Karine VINCENT, responsable d’opération médiéviste, chercheur associé au CRAHAM-UMR6273 (CNRS) Adresse : Chemin du Puits-David, Chemin Jean-Bernard Le Bot Code INSEE : 56214 Organisme de rattachement : Conseil général du Morbihan (DGEC, direction de la Culture
  • , Service archéologique) Coordonnées géographiques (Lambert 93) Aménageurs et travaux X : 260915.33 Maître d’ouvrage des travaux : Commune de Saint-Gildas-de-Rhuys Codes Y : 6727546 Z : 33 à 35 m Références cadastrales Commune : Saint-Gildas-de-Rhuys Adresse des parcelles : Chemin
  • du PuitsDavid, Chemin Jean-Bernard Le Bot Année : 2013 Section : AH Parcelle : 172p-181p-127-179-212213-214 Section : AN Parcelle : 312p-27p-28p-29p-30p-31p584p-DP (parking non cadastré) Nature de l’aménagement : Projet d’aménagement du centre-bourg (PA 056 214 13 H 0002) Phase
RAP04032 (SAINT-AVÉ (56). Magouaire. Rapport de diagnostic.)
  • SAINT-AVÉ
  • SAINT-AVÉ (56). Magouaire. Rapport de diagnostic.
  • Boulinguiez Karine Prêtre Jean-François Villard Julien Villevieille 2 Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 7 Fiche
  • E O S 1/25 000e Fig. 1- Localisation de l’opération de diagnostic © IGN. Emprise prescrite Emprise accessible au diagnostic 0 40 m 1/2 000e Fig. 2- Localisation de l’emprise sur le plan cadastral actuel et contraintes d'intervention. Inrap - Rapport de diagnostic Saint
  • Subdivision,1811 Fig. 3- Localisation de l’emprise sur le plan cadastral ancien de 1811 © Inrap J.-F. Villard. Fig. 4- Vue générale de la parcelle vers le sud-est © Inrap, K. Prêtre. Emprise du diagnostic Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Magouaire Diagnostic
  • Diagnostic archéologique Rapport d’opération Bretagne, Morbihan, Saint-Avé, Magouaire Diagnostic archéologique Sous la direction de Solenn Le Forestier Inrap Grand Ouest Juin 2021 Diagnostic archéologique Code INSEE 56 206 Diagnostic archéologique Rapport d’opération
  • Bretagne, Morbihan, Saint-Avé, Magouaire par Code Inrap D135545 Arrêté de prescription SRA 2020-237 Solenn Le Forestier Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon, CS 67737, 35577 Cesson-Sévigné cedex Tél. 02 23 36 00 40, grand-ouest@inrap.fr Juin 2021 avec la collaboration de Philippe
  • - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Inrap - Rapport de diagnostic I. Saint-Avé (56), Magouaire Données administratives, techniques et scientifiques 5 Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final
  • diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Fiche signalétique Localisation Région Bretagne Département Morbihan (56) Commune Saint-Carné Adresse ou lieu-dit Magouaire _________________________ Code INSEE 56 206
  • _________________________ Coordonnées géographiques et altimétriques selon le système national de référence : Lambert 93 X : 272840 Y : 6747765 Z : 75 à 83 m NGF _________________________ Références cadastrales Commune de Saint-Avé Année 2020 Section : AP Parcelles : 90, 91, 96 _______________________ Propriétaire
  • des terrains Mme CONAN Odile 7 allée de Lescran 56890 Saint-Avé _________________________ Références de l’opération Numéro de l’arrêté de prescription : 2020-237 Numéro de l’opération : D 135 545 Numéro de l’arrêté de désignation : 2021-130 _______________________ Maître d’ouvrage
  • des travaux d’aménagement Mme CONAN Odile 7 allée de Lescran 56890 Saint-Avé _______________________ Nature de l’aménagement Maison individuelle _______________________ Opérateur d’archéologie INRAP Grand-Ouest _______________________ Responsable scientifique de l’opération
  • Solenn Le Forestier, INRAP _______________________ Organisme de rattachement INRAP Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 37577 Cesson-Sévigné _______________________ Dates d’intervention sur le terrain : Du 22 au 23 mars 2021 _______________________ Surface prescrite : 8 261 m
  • ² _______________________ Surface accessible : 4 060 m² _______________________ Surface ouverte : 376 m² _______________________ Ratio : 9,26 % _______________________ Niveau d’apparition des vestiges : 0,25 à 0,80 m _______________________ 7 8 Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Mots
  •  Carpologie  Palynologie  Etude des objets lithiques  An. de métaux  Primoétude d’objets métalliques  Aca. des données  Numismatique  Conservation  Restauration Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Intervenants Intervenants scientifiques Prénom Nom
  • et suivi de l’opération Élodie Craspay, Inrap Assistante opérationnelle Bretagne Mise en place et suivi de l’opération Nathalie Ruaud, Inrap Gestionnaire des moyens de centre Mise en place et suivi de l’opération Jean-Claude Durand, Inrap Topographe Suivi des DICT
  • l’opération Solenn Le Forestier, Inrap Technicienne d’opération SIG, rédaction Philippe Boulinguiez, Inrap Topographe Traitement des données GPS Jean-François Villard, Inrap Responsable d’opérations DAO, PAO Équipe de diagnostic Équipe de post-fouille 9 10 Inrap - Rapport de
  • diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Notice scientifique Le projet de construction d’une maison individuelle à « Magouaire », commune de Saint-Avé (Morbihan), a engendré la prescription d’un diagnostic archéologique. Cette dernière a été motivée par la découverte ancienne de fragments
  • site Au terme de l’opération, l’ensemble des tranchées a été rebouché. Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire 11 Localisation de l’opération 0 N 1 km 1/25 000 e E O S © IGN 2019 - www.geoportail.gouv.fr Saint-Avé “Magouaire” Saint-Brieuc Brest Rennes
  • Quimper Saint-Avé Vannes Nantes 12 Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Implantation cadastrale Emprise du diagnostic archéologique Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire 13 14 Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire
  • Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire 15 16 Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire 17 18 Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Inrap - Rapport de diagnostic
  • Saint-Avé (56), Magouaire 19 20 Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Inrap - Rapport de diagnostic II. Saint-Avé (56), Magouaire Résultats 21 22 Inrap - Rapport de diagnostic Saint-Avé (56), Magouaire Magouaire Diagnostic archéologique N 0 1 km
RAP02958.pdf (SAINT-LAURENT (22). le Palacret. rapport de sondage)
  • SAINT-LAURENT
  • SAINT-LAURENT (22). le Palacret. rapport de sondage
  • Commanderie du Palacret4 s’élevait jadis à peu de distance de l’église de Saint-Laurent (sur la rive droite du Jaudy). La seigneurie du Palacret était une seigneurie ecclésiastique appartenant jadis aux Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem. Mentionnée pour la première fois en 1399 (en
  • - bulletins les amis du Palacret -2012 La seigneurie du Palacret se déclarait fondateur de plusieurs chapelles ou églises placées la plupart sous le vocable de Saint-Jean. La juridiction du Palacret s’étendait sur Saint-Laurent, Runan, Trévoazan (en Prat), Louargat, Pédernec , Plouec
  • contemporaine en vue de différents aménagements (restauration de la chapelle Saint-Jean, implantation d’un système enterré de récupération des eaux usées…), concerne, dans sa partie nord, le théorique emplacement du corps de logis du commandeur. Elle se caractérise par son implantation sur
  • législations sur le patrimoine et l’environnement — Commune Saint-Laurent Année 2011 section A parcelle(s) 236 Les amis du Palacret. Président : Yves Chesnot, maire de Saint-Laurent Propriétaire du terrain Communauté de communes du pays de Bégard Dates d’intervention sur le
  • du Palacret, associé à son histoire, ont autorisé l’élargissement du cadre des investigations, s’attachant désormais à retracer le passé de cette implantation des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, de ses origines à la période moderne. Si, dans un premier temps, les
  • , dès le haut Moyen Âge. Sa plus ancienne dénomination, écrite connue, est Lanlouran2 formé sur l’ancien breton « lann »( ermitage) et le nom de « Louran » ( que par similitude avec la construction habituelle des noms de paroisses bretonnes on attribue à un obscur saint ), auquel
  • Guy abbé de Begar au duc de Bretagne jean V en 1414, AD 22 H 545 bénéfices de l’église de Louargat en 1399. 20 Rapport de sondages Bretagne, Côte d’Armor, Saint-Laurent - Le Palacret M A N C H E Trieux SaintLaurent Aulne FINISTERE CÔTES-D’ARMOR et av Bl Ranc e Oust
  • ILLE-ET-VILAINE u Me MORBIHAN 0 Saint-Laurent, Palacret Fig. 1 Saint-Laurent, Le Palacret, localisation générale sur la carte IGN 1/25 000e 40km 21 II. Résultats Fig. 2 Matérialisation du cadastre actuel sur photo satellite Géoportail Localisation de l’intervention 22
  • « seigneur temporel et spirituel », pouvoir qu’il exerça pleinement jusqu’à cette date. -La chapelle et la fontaine Saint-Placide. -La croix de Saint-Laurent (1746). -La croix de Listembert . -La croix du cimetière (XVIIe siècle- élément classé). -L’ancienne fontaine Saint-Jean-Baptiste
  • sur le site de la commanderie du Palacret. -La fontaine Saint-Laurent (1568), restaurée en 1989. -Le manoir de Fot-Vraz (XVII-XVIIIe siècle. Un linteau intérieur comporte une croix et la date gravée de 1768. Il reste quelques vestiges de murs du corps d’origine ainsi qu’une
  • , AD22- 1Q1/23 6.  AD 22 -3E31/149 25 II. Résultats 2.3 Le Palacret présentation De la commanderie primitive, il ne demeure que peu de traces physiques, le plus marquant en serait l’ancienne chapelle Saint-Jean, pourtant fortement remaniée. Cependant, l’étude des plans
  • , et est bordé à l’Ouest par le Jaudy. Les bâtiments s’organisaient ainsi : Au sud, après un mur d’enceinte, la chapelle Saint-Jean dans laquelle fut inhumé en 1449 le Commandeur Pierre de Keramborgne. Cernée par une enceinte ouverte au nord, la commanderie proprement dit qui se
  • percement d’une deuxième ouverture (sondage 2), accolée à la première, susceptible de confirmer l’hypothèse d’un possible espace intérieur. 36 Rapport de sondages Bretagne, Côte d’Armor, Saint-Laurent - Le Palacret La fenêtre ainsi réalisée, sur une surface de 30 m2, a autorisé la
  • Plan général des sondages DAO Christelle Seng 9 38 Rapport de sondages Bretagne, Côte d’Armor, Saint-Laurent - Le Palacret Le mur 1(MR1) (fig.17) : Situé à l’aplomb de la paroi naturelle, il a été observé sur une largeur de 2,25 m et une hauteur d’1 m. Ouvrage de pierres de
  • Rapport des sondages Bretagne, Côte d’Armor Saint-Laurent Le Palacret sous la direction de Erwan Bergot Yves Le Moullec Avril 2014 Rapport des sondages Saint-Laurent Le Palacret 22310 Code INSEE Bretagne, Côte d’Armor sous la direction de avec la collaboration de
  • pièces en schiste « ardoise et plaquette » 23 25 31 35 36 40 1 1.2 2 2.1 2.2 2.3 3 3.1 3.2 3.3 3.3.1 3.3.2 Méthodologie Présentation Présentation Générale Principaux monuments et vestiges de la commune de Saint-Laurent Le Palacret présentation
  • scientifiques 8 Rapport de sondages Bretagne, Côte d’Armor, Saint-Laurent - Le Palacret Fiche signalétique Localisation Région Bretagne Département Côtes d’Armor (22) Commune Saint-Laurent Adresse ou lieu-dit Le Palacret Codes Code INSEE 22310 Statut du terrain au regard des
  • An. de métaux Aca. des données Numismatique Conservation Restauration étude documentaire 10 Rapport de sondages Bretagne, Côte d’Armor, Saint-Laurent - Le Palacret Par Erwan Bergot et Yves Le Moullec Avec la collaboration de : Marie-France André, DAO Emmanuel Lemaure, DAO/PAO
  • Patrick Pihuit, DAO Nathalie Paccard, Étude des matériaux de construction Remerciements, Aux amis du Palacret et à la communauté de communes du pays de Bégard pour leur accueil et leur disponibilité. A M. Yves Chesnot, maire de Saint-Laurent et président de l’association des Amis du
  • et modernes au lieu-dit du « Palacret », en la commune de Saint Laurent, ont permis la mise au jour de témoins étayant les hypothèses envisageant la conservation de niveaux archéologiques, non remaniés, susceptibles d’autoriser la documentation de cet établissement physiquement