Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

4105 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03116.pdf (éléments pour une nouvelle approche de l'âge du Bronze en Bretagne : le cadre chronologique et les formes de l'habitat. PCR)
  • projet collectif de recherches
  • éléments pour une nouvelle approche de l'âge du Bronze en Bretagne : le cadre chronologique et les formes de l'habitat. PCR
  •   participation  au  colloque  international  « Le  Bronze  moyen  et  l’origine du Bronze final » qui s’est tenu à Strasbourg en juin 2014.  Une  communication  collective  sur  l’ouest  de  la  France  ainsi  qu’un  poster spécifique à la Bretagne y ont été présentés.  La publication  d’une
  •  céramiques du Campaniforme et du Bronze ancien   par Q. Favrel        p.13 2.2 Entre Néolithique et âge du Bronze : Ruptures et continuités à la fin  du IIIe Millénaire en Europe atlantique par J. Ripoche         p.23 2.3 La typo‐chronologie de la céramique de l’âge du Bronze final et
  • Bronze. Ils serviront à préciser les marqueurs chronologiques et culturels.  fournir un premier référentiel sur les formes de l’habitat et l’occupation du sol. En  lien  avec  le  thème  précédemment  évoqué,  l’étude  des  formes  de  l’habitat  nous  permet  bien évidemment de
  •  programmation actuelle. Il faut par ailleurs rappeler qu’il s’agit d’un prolongement tout à fait naturel  de  l’enquête  nationale  sur  l’âge  du  Bronze  pilotée  par  M.  Talon,  C.  Marcigny  et  L.  Carrozza  mais  aussi  d’autres travaux passés ou en cours (PCR Bronze en Normandie, PCR
  •   axe  prioritaire  du  projet,  à  savoir  construire  un  référentiel  chrono‐ culturel  pour  l’âge  du  Bronze  régional  en  prenant  notamment  en  compte  la  typo‐chronologie  des  productions céramiques mais aussi lithiques sont bien représentés dans l’activité 2014.  La
  • ). Mis à part la culture des Tumulus armoricains qui semble apparaitre autour de 2000 avant  notre ère, et dans laquelle J. Briard reconnait des filiations évidentes avec la culture campaniforme (Briard,  1984), le phasage de la transition du Néolithique à l’âge du Bronze reste à
  •  Néolithique et âge du Bronze : Ruptures et  continuités  à  la  fin  du  IIIe  Millénaire  en  Europe  atlantique).  Un  important  travail  de  comparaison  a  notamment  été  effectué  entre  la  Bretagne,  le  sud  de  l’Angleterre  et  les  Pays‐Bas.  Ces  recherches,  dont  le
  •  l’âge du Bronze final et du 1er âge du Fer : premiers  éléments). A terme, un des objectifs est de parvenir à l’élaboration d’une typo‐chronologie continue, depuis  l’âge du Bronze final jusqu’à La Tène finale, en conciliant les résultats des équipes travaillant dans l’ACR et le  PCR
  • …)  présentent  de  bien  meilleurs  indices  de  fiabilité  et  confirment  que  les  tumulus  à  pointes  de  flèche  s’insèrent  grossièrement  dans  la  première  moitié  du  Bronze  ancien  (2100‐1750  BC).  La  datation absolue des tombes avec ou sans vase reste en revanche beaucoup
  •   particulier  le  macro‐outillage,  un  inventaire  préliminaire  de  séries  provenant  de  sites  du  Campaniforme,  de  l’âge  du  Bronze  et  du  Hallstatt  C  a  été  constitué  par  période  chronologique (cf. 2.4 Premier inventaire du macro‐outillage). Il repose sur un travail de
  •   d’étudier  leur  environnement et ce à différentes échelles. Ce travail sera poursuivi sur les pays de La Loire en 2015 en vue  notamment d’aborder la question des dynamiques culturelles.     L’inventaire des tombes de l’âge du Bronze dans le Finistère a bien sûr été poursuivi. Un état
  •   est  également  jointe  à  ce  rapport  (cf.  Fiches  d’enregistrement de découvertes).    Les inventaires récents et en particulier celui réalisé sur les sépultures de l’âge du Bronze dans le Finistère  11 Projet Collectif de Recherche    Rapport d’activité 2014  montrent
  •   « Panthéon‐Sorbonne »).  Bronze : Ruptures et continuités à la fin du IIIe Millénaire en Europe  Tutorat : S. Blanchet et T. Nicolas (INRAP)  atlantique.  Master  1  en  cours : Mickaël  Le  Maire.  Les  enclos  circulaires  en  Direction :  S.  Boulud (Université  de  Nantes).  Tutorat
  •   mise  au  jour  de  lots  de  céramiques  toujours  plus  nombreux  à  la  transition  entre  la  fin  du  Néolithique et le début de l’âge du Bronze. L’attribution chronologique et culturelle de ces lots est souvent  sujette à caution, puisqu’au milieu du IIIe millénaire très peu
  •   céramique découvert sur l’intervalle chronologique couvert par l’apparition du phénomène campaniforme,  sa régionalisation, et sa disparition au cours du Bronze ancien. Mis à part la culture des Tumulus armoricains  qui  semble  apparaitre  autour  de  2000  avant  notre  ère,  et  dans
  •   laquelle  J.  Briard  reconnait  des  filiations  évidentes avec la culture campaniforme (Briard, 1984), le phasage de la transition du Néolithique à l’âge du  Bronze reste à faire.    Le  principal  problème  reste  la  durée  extrêmement  longue  du  Bronze  ancien  A1,  près  de
  •   cinq  siècles  (Marcigny, 2007), ainsi que l’impossibilité de différencier la céramique commune de cette période de celle  en usage auparavant, lors de la régionalisation du Campaniforme. Ce sont au final six à sept siècles qui sont  alors concernés par une absence de séquençage
  •   regroupant  l’intégralité  des  sites  à  céramique  commune  campaniforme en Bretagne a été préalablement agrandie, pour ajouter les sites des Pays de la Loire. Nous  avons premièrement réalisé une étude globale de ces données, et une description des différents contextes  de  découvertes
  •   données  font  état  de  305  sites  à  céramique,  auquel  il  faut  ajouter  80  entités  en  lien  avec  le  phénomène,  sur  la  base  de  l’ensemble  du  mobilier  campaniforme (céramique, lithique, métallique, osseux etc.).    D’un point de vue géographique, les zones vides de
  •  une catégorie de sites dits cérémoniels (Pilar  Prieto et Salanova, 2009), ainsi que de nombreuses entités indéterminées comme les sites de prospections  ou  les  céramiques  campaniformes  découvertes  dans  les  terres  des  tumulus  du  Bronze  ancien.  Bien  évidemment  des
RAP03284.pdf (éléments pour une nouvelle approche de l'âge du Bronze en Bretagne ; le cadre chronologique et les formes de l'habitat. Rapport de PCR 2015)
  • projet collectif de recherches
  • éléments pour une nouvelle approche de l'âge du Bronze en Bretagne ; le cadre chronologique et les formes de l'habitat. Rapport de PCR 2015
  •  Bronze final et du début du 1er âge du Fer (XIIIe ‐  VIIe siècles av. J.‐C.) par A.‐F. Cherel et O. Lierville  p.13 2.2 Typologie des céramiques de l’âge du Bronze moyen : premiers éléments de réflexion  par X. Hénaff  p.43 2.3 Le macro‐outillage à l’âge du Bronze dans le Massif
  •  ANNEXES  Le  Bronze  moyen  et  l’origine  du  Bronze  final  en  Bretagne  par  S.  Blanchet,  M.  Mélin,  T.  Nicolas et P. Pihuit  Le  macro‐outillage  lithique  sur  les  sites  de  l’âge  du  Bronze  armoricain :  quelques  hypothèses fonctionnelles pour aborder la notion
  •  Bronze. Ils serviront à préciser les marqueurs chronologiques et culturels.     fournir un premier référentiel sur les formes de l’habitat et l’occupation du sol.  En  lien  avec  le  thème  précédemment  évoqué,  l’étude  des  formes  de  l’habitat  nous  permet  bien évidemment de
  •  rappeler qu’il  s’agit d’un prolongement tout à fait naturel de l’enquête nationale sur l’âge du Bronze pilotée par M.  Talon,  C.  Marcigny  et  L.  Carrozza  mais  aussi  d’autres  travaux  passés  ou  en  cours  (PCR  Bronze  en  Normandie, PCR Bronze Pays de La Loire…).   A l’instar
  •   Bronze,  fiabilisation  des  données  concernant  les  enclos  circulaires…).  Comme pour bon nombre de PCR, l’inventaire de la documentation disponible et le récolement des  données constituaient un préalable à la réussite du projet. Les premières années du PCR ont donc été
  •  leur représentativité, un travail  9 Eléments pour une nouvelle approche de l’âge du Bronze en Bretagne de hiérarchisation et d’analyse a donc été réalisé en parallèle. Le référentiel continu à être alimenté  en fonction des découvertes (diagnostics, fouilles) dont le rythme
  •  activité qui reste soutenue.     Les travaux concernant le premier axe prioritaire du projet, à savoir construire un référentiel chrono‐ culturel pour l’âge du Bronze régional en prenant notamment en compte la typo‐chronologie des  productions  céramiques  mais  aussi lithiques sont une
  •  nouvelle fois bien représentés dans l’activité  2015.    Dans la continuité de 2014, l’année 2015 a notamment été consacrée à la typologie des céramiques  du Bronze final et du début du 1er âge du Fer (cf. 2.1 Typologie des céramiques de l’âge du Bronze  final et du début du 1er âge du
  • . dans l’Ouest » (dirigée par Y. Menez) et  suivent une méthodologie similaire. A terme, un des objectifs serait de parvenir à l’élaboration d’une  typo‐chronologie  continue,  depuis  l’âge  du  Bronze  final  jusqu’à  La  Tène  finale,  en  conciliant  les  résultats des équipes
  • ). Pour tous les corpus du Bronze moyen, il  semble  que  nous  ayons  affaire  à  l’utilisation  d’un  nombre  relativement  limité  de  profils  qui  sont  majoritairement  des  formes  hautes.  En  outre,  celles‐ci  se  déclinent  à  la  fois  en  termes  de  classes  volumiques
  •   macro‐outillage  à  l’âge  du  Bronze  dans  le  Massif  Armoricain). L’analyse  préliminaire  de  l’évolution des outils macrolithiques durant l’âge du Bronze armoricain permet de souligner quelques  évolutions  significatives.  Une  réelle  rupture  semble  notamment  se  faire
  •  problématique dans notre région.  Si  la  pratique  de  l’inhumation  semble  exclusive  au  Bronze  ancien,  elle  est  beaucoup  plus  difficile  à  11 Eléments pour une nouvelle approche de l’âge du Bronze en Bretagne percevoir  pour  le  Bronze  moyen  et  éventuellement  le  Bronze
  •   poignard,  squelettes…)  présentent  de  bien  meilleurs  indices  de  fiabilité  et  confirment que les inhumations à pointes de flèche s’insèrent grossièrement dans la première moitié  du  Bronze  ancien  (2100‐1750  BC).  La  datation  absolue  des  tombes  avec  ou  sans  vase
  •   Rencontres  Nord‐Sud  de  Préhistoire  Récente : Habitations  et  habitat  du  Néolithique  à  l’âge  du  Bronze en France et ses marges).  Classés  par  grandes  catégories,  les  principaux  travaux  ou  suivis  réalisés  cette  année  sont  résumés  dans le tableau suivant (fig. 1
  •  d’activité 2015  2.1  Typologie  des  céramiques  de  l’âge  du  Bronze  final  et  du  début  du 1er âge du Fer (XIIIe ‐ VIIe siècles av. J.‐C.)  Anne‐Françoise Cherel (Inrap)  Océane Lierville (Evéha)  Introduction  Cette année est consacrée à la réalisation de la typologie des
  •  céramiques de l’âge du Bronze final et  du début du 1er âge du Fer (XIIIe ‐ VIIe siècles av. J.‐C.). Un inventaire général du mobilier céramique  issu des sites bretons datés de cette époque a été établi (fig. 2). La cohérence des contextes recensés  a  ensuite  été  validée  pour
  •  siècles av. J.‐C. dans l’Ouest », coordonnée par Y. Menez, un premier référentiel des productions  céramiques  bretonnes  du  Bronze  final  et  du  premier  âge  du  Fer  a  été  établi.  Les  résultats  encourageants obtenus dans le cadre de l’ACR (Cherel, Lierville, Ménez, à
  •  paraître) nous ont conduits  à  adopter  une  méthodologie  similaire.  L’objectif  est  de  parvenir  à  l’élaboration  d’une  typo‐ chronologie  continue,  depuis  l’âge  du  Bronze  final  jusqu’à  La  Tène  finale,  en  conciliant  les  résultats  des équipes travaillant dans l’ACR
  •  et le PCR. A terme, la typo‐chronologie de la céramique des âges du  Bronze ancien et moyen devrait être intégrée à ce travail de synthèse.  Dans un premier temps, il a fallu recenser les ensembles de références susceptibles de caractériser  l’évolution des formes et de
  • ,  a  permis  d’identifier  les  sondages  et  les  fouilles  effectués  sur  des  sites  de  cette  époque  depuis les années 1950. Les rapports remis à l’issue de ces interventions ont donc été consultés en  ligne  sur  le  site  web  de  la  bibliothèque  numérique  du  service  régional
RAP03078.pdf ((22)(29)(35)(56). les résidences élitaires, les fortifications et les monastères du haut Moyen Âge. rapport de pt 2014)
  • (22)(29)(35)(56). les résidences élitaires, les fortifications et les monastères du haut Moyen Âge. rapport de pt 2014
  • description, plus ou moins fiable, de sites souvent disparus aujourd'hui. Nous disposons d'études d'ensemble des enclos fossoyés de toutes époques à l'échelle du département, mais aussi d'un certain nombre d'études « locales » à l'échelle d'un territoire, cantonal ou communal. ANDRE (J
  • « la hauteur de saint Cado ». Il faut y rapprocher des microtoponymes en désert présents en contrebas, près du lieu-dit Kerloch à proximité duquel existent d'autres parcelles faisant référence à ce saint. La rareté des sites archéologiques recensés à ce jour sur cette commune donne
  • , notre travail universitaire montrera que le cadre paroissial est primordial pour leur reconnaissance par son caractère identitaire fort. L'étude des limites paroissiales du premier Moyen Âge est à reprendre dans le détail, mais la force symbolique de ces sites majeurs est en étroite
  • monastères et ermitages. Les monastères Si l'on excepte les sites majeurs de Landévennec et de Maxent qui ont fait l'objet de fouilles, notre connaissance archéologique des monastères du premier Moyen Âge est extrêmement limitée 4. Ce phénomène n'est pas exclusif à la Bretagne et mise à
  • au nord du site, il est possible qu'il se prolongeait au-delà pour former un enclos accolé ; sa morphologie est quelque peu différente du talus de l'enclos principal puisqu'il ne mesure que 2 m. de large à la base mais il diffère complètement des talus agraires présents sur la
  • aussi un relief particulier à la présence de ce site. er fort, cadastre de Berné, 1826, section F de Pontulaire carte IGN annotée cadastre de Berné, 2014, section F photographie prise de l'angle sud-est de l'enclos relevé schématique du site FICHE D'ENREGISTREMENT DE
  • de l'IGN et/ou adresse : Lieu-dit du cadastre Landes des grands bois Année Section(s) . Parcelle (s) 2014 ZI.88 et 146-147 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste
  • des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Doute (?) Affixe 1 Affixe 2 Quantité Talus 3 fossé 3 mur 1 bâtiment 2 Commentaire sur les structures état de conservation correct ; en sous-bois ; carrière à l'intérieur de l'enclos qui a détruit une partie du site
  • : date : Période de fin : siècle : date : Indicateur de période : Attribution culturelle : Commentaire sur la chronologie La position topographique combinée à la morphologie du site renvoient à cette datation. Il est possible de mettre en relation ce site à ceux du Landa à
  • Peillac, de Panner à Saint-Tugdual ou de Penfao à Langoëlan ce qui nous incite à y voir un site carolingien d'après les structures encore visibles. GÉORÉFÉRENCES (Coordonnées de l'entité) : Type de fond : Précision de l'emprise : X du centroïde : 229274 altitude en m: 165 Y du
  • du diocèse de Vannes, deux tomes, Vannes, imprimerie Galles, 1891 pages concernées 14 24 387-388 75 702 84-85 Commentaire général sur l'EA : Le site est probablement à mettre en relation avec la présence du prieuré de Locmaria, dépendance de l'abbaye SaintSulpice de Rennes
  • bourg-sud Année Section(s) . Parcelle (s) 2014 AD.36 ZD. 111 à 118 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures
  • période : Attribution culturelle : Commentaire sur la chronologie La position topographique sur un versant et la typologie de l'enclos principal ramènent à des sites du premier Moyen-Âge connus par ailleurs. GÉORÉFÉRENCES (Coordonnées de l'entité) : Type de fond : Précision de
  • l'emprise : X du centroïde : 228491,6 altitude en m: 145 Y du centroïde : 2330336 Z du centroïde : ETAT ACTUEL Situation : Ξ plein air Topographie Versant ; vallée encaissée à l'ouest Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie Granite ; fait partie du district stanifère de la
  • (s) . Parcelle (s) 2014 A. 61, 66, 73-74 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) fossé Doute
  • restreintes par rapport aux autres sites présentant cette morphologie, le contexte microtoponymique est intéressant avec la trace de « moines » et d'une ancienne chapelle dédiée à SaintConnet, éponyme de la paroisse de Langonnet autour du village de Kerandiot. Une voie ancienne non datée
  • ) . Parcelle (s) 2014 YW.141-142 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) talus Doute (?) Affixe 1 Affixe 2
  • sud Année Section(s) . Parcelle (s) 2014 ZN. 14 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) fossé talus
  • saint Tugdual dont les traces toponymiques entourent le site, ainsi qu'avec un enclos modeste au lieu-dit Guenfrout, qui risque d'avoir eu un caractère monastique à cette même période. Le lieu-dit Treulis « passage de la cours, de la résidence », caractéristique du premier Moyen Âge
  • : ETAT ACTUEL Situation : Ξ plein air Grotte, abri, souterrain Immergé Topographie Sur le flanc d'un coteau dont le relief est peu accentué ; visibilité importante vers l'ouest, le nord et l'est ; le site est entouré par la rivière du Loch et deux de ses affluents Détruit : NON
RAP02845_3.pdf ((22)(35). prospection inventaire nord de la haute Bretagne, arrondissements de Dinan, Saint-Brieuc, Guingamp, Rennes, Fougères, Saint-Malo. rapport de pi 2012)
  • (22)(35). prospection inventaire nord de la haute Bretagne, arrondissements de Dinan, Saint-Brieuc, Guingamp, Rennes, Fougères, Saint-Malo. rapport de pi 2012
  • Commentaire sur les structures DouteAffixe 1 rectangulaire Affixe 2 emboité Quantité - M. Tocqué a localisé un gisement de tegulae. En dépouillant la couverture IGN C. Bizien y a identifié un enclos. Un bistouri en bronze aurait été découvert à proximité du site (parcelle 1276). - Cet
  • DES COTES D’ARMOR Communes de Communes de Plouagat à Pordic Avec l’aide de : MINISTERE DE LA CULTURE D.R.A.C. BRETAGNE S.R.A. BRETAGNE PROSPECTION - INVENTAIRE DU NORD DE LA HAUTE - BRETAGNE 2012 TOME 1 : Présentation et compilation des fiches Côtes-d’Armor Communes de
  • , 1243, 1245, 1248, 1262, 1276 G . Commune (s)secondai Lieu-dit du cadastreAnnée Section (s Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) enclos gisement gallo-romain
  • Commune principale Lieu-dit du cadastreAnnée Section(s) . Parcelle (s) PLOUFRAGAN 2012 174 BE . Commune (s)secondai Lieu-dit du cadastreAnnée Section (s Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre
  • principale Lieu-dit du cadastreAnnée Section(s) . Parcelle (s) PLOUFRAGAN 2012 1034 G . Commune (s)secondai Lieu-dit du cadastreAnnée Section (s Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre
  • Section(s) . Parcelle (s) PLOUHA 2012 2, 3, 161 ZR . Commune (s)secondai Lieu-dit du cadastreAnnée Section (s Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) enclos DouteAffixe
  • principale Lieu-dit du cadastreAnnée Section(s) . Parcelle (s) PLOURHAN 2012 69 ZD . Commune (s)secondai Lieu-dit du cadastreAnnée Section (s Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures
  • -dit du cadastreAnnée Section(s) . Parcelle (s) PLOURIVO 2012 41, 75, 77, 78, ZK . Commune (s)secondai Lieu-dit du cadastreAnnée Section (s Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre
  • du cadastreAnnée Section(s) . Parcelle (s) PLOUVARA 2012 442, 439, 925, 1197 D . Commune (s)secondai Lieu-dit du cadastreAnnée Section (s Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre
  • cadastreAnnée Section(s) . Parcelle (s) PLOUVARA 2012 44 a ZK . Commune (s)secondai Lieu-dit du cadastreAnnée Section (s Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) enclos
  • cadastreAnnée Section(s) . Parcelle (s) PLOUVARA 2012 98 a ZM . Commune (s)secondai Lieu-dit du cadastreAnnée Section (s Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) enclos
  • CHEVALIER Commune principale Lieu-dit du cadastreAnnée Section(s) . Parcelle (s) PLOUVARA 2012 77, 78, 79, 80 ZD . Commune (s)secondai Lieu-dit du cadastreAnnée Section (s Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière
  • principale Lieu-dit du cadastreAnnée Section(s) . Parcelle (s) PORDIC 2012 3, 4, 5, 6 E . Commune (s)secondai Lieu-dit du cadastreAnnée Section (s Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre
  • Boqueho à Lantic TOME 2 : Compilation des fiches des Côtes-d’Armor Communes de Penguily à Plouagat TOME 3 : Compilation des fiches des Côtes-d’Armor Communes de Ploagat à Pordic TOME 4 : Compilation des fiches des Côtes-d’Armor Communes de Pordic à Trémeur TOME 5 : Compilation des
  • fiches d’Ille-et-Vilaine FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année : 2012 Première mention = ͙ Données complémentaires = ͙ Année de première mention = N° de l'EA = NOM DU REDACTEUR : Catherine Bizien-Jaglin localisation Département : 22 commune principale: ...PLOUAGAT
  • (22206) Nom : Lieu-dit de l'IGN et/ou adresse : KEROUZIEN Commune principale Lieu-dit du cadastreAnnée Section(s) . Parcelle (s) PLOUAGAT 2012 640, 655, 656, 657,659 E et 831 F . Commune (s)secondai Lieu-dit du cadastreAnnée Section (s Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les
  • dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Nature (limité à 2 ) Affixe 1 Affixe 2 Commentaire sur l'interprétation MOBILIER Mobilier significatif (décrit et commenté) Contexte du mobilier : : Lieu de dépôt du mobilier : CHRONOLOGIE Période de début : ? siècle
  • supposées X du centroïde : 207 490 Y du centroïde : Z du centroïde : 157m NGF 2403 240 ETAT ACTUEL Situation : plein air Topographie Détruit : OUI NON Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie Géomorphologie En élévation : CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE Année de la découve
  • : …………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année : 2012 Première mention = ͙ Données complémentaires = ͙ Année de première mention = N° de l'EA = NOM DU REDACTEUR : Catherine Bizien-Jaglin localisation Département : 22 commune
  • principale: ...PLOUASNE (22208) Nom : Lieu-dit de l'IGN et/ou adresse : LA VILLE HUE Commune principale Lieu-dit du cadastreAnnée Section(s) . Parcelle (s) PLOUASNE 2012 713 F . Commune (s)secondai Lieu-dit du cadastreAnnée Section (s Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les
RAP03572 ((56). Autour du Golfe du Morbihan, les landes de Lanvaux et le sud de la vallée de la Vilaine. Rapport de PD 2017)
  • Golfe du Morbihan
  • (56). Autour du Golfe du Morbihan, les landes de Lanvaux et le sud de la vallée de la Vilaine. Rapport de PD 2017
  • missions aériennes de l’IGN et des clichés satellites En 2017, l’analyse des clichés satellites du site Google Earth s’est poursuivie, et plus spécialement des images du 13 août 2016 qui recouvrent la majeure partie de notre secteur de prospection à l’exception des communes qui forment
  • ensemble identique sur la commune de Moréac autour de Kermartin. Les scories de ces ferriers appartiennent majoritairement au type 3, c’est-à-dire écoulées en cordons plus ou moins fins. Quelques ferriers présentent un faciès de scories du type 2 : Pénergal, sites n° 5 et 6, (Plumelin
  • .-C. – IIIe s. ap. J.-C.), dossiers du CeRAA, supplément V, Saint-Malo, 1999. 3 A. Crowch, avec la coll. de I. Brunie, Y. Dufay-Garel, G.Hamon, Occupations de l'âge du Bronze à nos jours et indices de paléométallurgie au sein du bassin locminois, rapport final d’opération
  • Tatibouët, André Triballier, Germaine Toulliou. Maurice Gautier a également contribué à cette campagne de prospection 2017 en dépouillant les clichés aériens du survol du 13 août 2016 consultable sur le site internet Google Earth, pour le secteur du golfe du Morbihan. Nous lui adressons
  • , monument funéraire et baie du début du XVIe siècle Moyen Age 56 260 VANNES 56 260 0008 et 120 La présentation des fiches de découverte s’effectue dans l’ordre de la numérotation INSEE des communes puis dans l’ordre alphabétique lorsque celles-ci comportent plusieurs sites. Une
  • aériens de 1950, accessibles sur les plateformes Géoportail ou Géobretagne, a montré que des tronçons du système de clôture de ces derniers sites subsistaient encore en élévation. Le LIDAR 56 a en outre fourni quelques données pour le site de Trélan à Béganne. L’emplacement du talus
  • augmentation sensible des découvertes. Elles concernent principalement les communes de Bignan et de Plumelin, avec respectivement 9 et 11 sites de réduction. Au total, 28 ferriers ont été enregistrés (fig. 1). Ils s’ajoutent aux 85 déjà répertoriés. Ils ont tous été détectés grâce à
  • l’instar de celle mise au jour à Kermartin, commune de Moréac, à l’occasion d’un diganostic récent 3. Les communes de Moréac et de Bignan livrent en l’état des connaissances le plus grand nombre de sites de cette période. Le recours à des datations radiocarbones permettra un calage
  • chronologique au sein de cette période longue de cinq siècles. Dans notre zone de recherche, un ferrier se détache nettement, celui de Kersalouz-bas 1 à 3, sur la commune de Bignan. Il est formé de la juxtaposition de trois amas de scories du type 3 qui atteignent une superficie totale de
  • vraisemblable. Il se localise au sein d’un secteur relativement dense avec les sites de Kerfol 1 et 2 au nord, de Kerdenis au sud. Un ensemble comparable à ceux localisés sur Plumelin ou Moréac semble se dessiner. Il est également peu éloigné du site de Gohvaria, identifié à l’occasion du
  • Section(s) . Parcelle (s) 2017 AA 155 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) sarcophages Doute
  • ) . Parcelle (s) 2017 L 20, 21, 22, 23 et 845 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Doute Affixe 1 Affixe
  • cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) Kerbelec – Er Huinec 2017 AH 263 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures
  • ruisseau Détruit : OUI NON Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie FORMATIONS DU SOCLE – TERRAINS SITUÉS AU MUR DE LA ZONE DE CISAILLEMENT EXTENSIVE DE SARZEAU (ZCES) - ROCHES CRISTALLINES – Granite à biotite et muscovite – Faciès à grain fin (millimétrique) à muscovite dominante
  • ) 2017 ZK 1c et 3 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Doute Affixe 1 Affixe 2 Quantité fossés non
  • Remerciements La prospection n’a été rendue possible que grâce à la participation d’une dizaine de membres bénévoles du CERAM : Isabelle Brunie, Maurice Cheveau, Yann Dufay-Garel, Jean Gosselin, Clément Le Guédard, Mikaël Le Maire, Corentin Olivier, Bruno Régent, Daniel
  • ici tous nos remerciements pour ce travail ainsi que pour son expertise sur plusieurs sites. Il nous faut aussi saluer l’aide apportée par Mélanie Le Goff, stagiaire de Licence 3 à l’Université Catholique de l’Ouest Bretagne Sud, dans les relevés accomplis à la cathédrale ainsi que
  • dans l’inventaire du mobilier recueilli pendant la campagne 2017. Elle a effectué ces opérations avec beaucoup d’enthousiasme et d’énergie. Cette opération n’aurait pu avoir lieu sans les aides du ministère de la Culture et de la Communication, Direction régionale des Affaires
  • Culturelles de Bretagne (DRAC), service régional de l’archéologie, représenté par Monsieur Yves Ménez, conservateur régional, Madame Anne-Marie Fourteau, ingénieur de recherches en charge du Morbihan à l’exception du secteur UNESCO, Madame Christine Boujot, ingénieur de recherches en
  • l’intérêt montré pour nos travaux de prospection. Nous tenons également à remercier : Madame Laure d’Hauteville, chef de service et ABF, et Monsieur Laurent Corlay, bureau monuments historiques et patrimoine, de l’Unité Départementale de l’Architecture et du Patrimoine du Morbihan pour
RAP03494 (Pays de Cornouailles, Cap Sizun et Pays Bigouden. Rapport de PD 2017)
  • Pays de Cornouailles, Cap Sizun et Pays Bigouden. Rapport de PD 2017
  • directement quand ils le peuvent. Je réalise ensuite les plans d’emprise du mobilier via geoportail. Si le site est en danger, il est immédiatement déclaré au SRA à Thierry Lorho, sinon il est inscrit dans le rapport. Je travaille également à la demande des archéologues qui me contactent
  • 2017. 000F02 Parcelle:383,386 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Mobilier en surface
  • Année Section(s) . Parcelle (s) 2017 000F01 parcelle : 1840 . Lieu-dit du cadastre Kernévez Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie
  • à 2) Affixe 1 Affixe 2 Quantité Tumulus 1 Commentaire sur l'interprétation MOBILIER Mobilier significatif (décrit et commenté) Contexte du mobilier : : Lieu de dépôt du mobilier : 32 CHRONOLOGIE Période de début : Age du Bronze ? ? siècle : date : Période de fin : Age
  • Section(s) . Parcelle (s) parcelle : 1359 2017 . Commune (s)secondaire( Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) Commune principale Gouesnach IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre
  • adresse : ....Ty Feunteun Lieu-dit du cadastre Ty Feunteun Année Section(s) . Parcelle (s) 2017 Parcelle : 154,155 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 45 Figure 26 : Extrait du plan cadastral de la commune de Gouesnach, section B, Feuille 000 B 01 source : direction générale des finances publiques 46 Figure 27 : Céramique retrouvée sur les parcelles 154 et 155, site de Ty
  • . Commune principale Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) Pleuven Kirlouvin 2017. 000A02 Parcelle:231 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des
  • ) Nature (limité à 2) Affixe 1 Affixe 2 Quantité Occupation habitat 2 Commentaire sur l'interprétation « Kerninon : caractérisation d’un site du Mésolithique en Bretagne et l’implantation du Villeneuve-SaintGermain dans l’Ouest de la France : nouvelles données, » site étudié par
  • . 000L04 Parcelle:643 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Mobilier en surface Doute (?) Affixe
  • .......................................................................................................................... 6 La zone d’étude ................................................................................................................................. 8 Liste des communes et des sites découverts .................................................................................... 9
  • départemental du Morbihan) Impression des rapports : Conseil départemental du Finistère 5 L’ARRETE PREFECTORAL 6 7 LA ZONE D’ETUDE Figure 1 : zone d'étude prévue pour 2017 Figure 2 : Zone d’étude avec les communes de découvertes positives et négatives (M. Fily) 8 LISTE DES
  • COMMUNES ET DES SITES DECOUVERTS 22 sites découverts et 4 sites connus vérifiés sur le terrain. Morbihan Finistère Communes Sites découverts Sites vérifiés Cléden-Cap-Sizun 29028 1 1 Clohars-Carnoët 29031 1 Coray 29041 1 Elliant 29049 1 Ergué-Gabéric 29051 1 Gouesnach
  • L’EQUIPE DE RECHERCHE David Duvollet : Prospection pédestre, rédaction des fiches, photos, et plans Bertrand Grall (CD29) : Age du Fer (stèle) Aurélie Crowc’h (CD56) : Mésolithique, Néolithique Muriel Fily (CD29) : Age du Bronze, mise en page Anne-Françoise Cherel (INRAP) : Age du Fer
  • prélèvement d’échantillons (sur les conseils des chercheurs à cause des destructions par les tracteurs) est réalisé. Je vérifie ensuite si le site est répertorié à l’atlas des patrimoines, puis j’envoie un mail aux chercheurs concernés qui identifient le mobilier par photos et/ou
  • Première mention = ■ Données complémentaires =  DE DECOUVERTE Année de première mention = 2017 N° de l'EA = NOM DU REDACTEUR Duvollet TEL : 0298602260 Localisation David Département : ...29. Nom : .............Kerninon Commune principale Cléden Cap Sizun Commune principale
  • : ...........Cléden-Cap-Sizun Lieu-dit de l'IGN et/ou adresse : ....Kerninon Lieu-dit du cadastre Kerninon Année Section(s). Parcelle (s) 2017 000ZA01 parcelle : 51 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2
  • INTERPRETATION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre) Nature (limité à 2) Affixe 1 Affixe 2 Quantité occupation Commentaire sur l'interprétation MOBILIER Mobilier significatif (décrit et commenté) Contexte du mobilier : en surface dans
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 15 Figure 3 : Extrait du plan cadastral de la commune de Cléden-Cap-Sizun, section ZA Feuille 000 ZA 01 source : direction générale des finances publiques 16 Figure 4 : Photographie aérienne de la parcelle 51 où une concentration
  • = ■ Données complémentaires = DE DECOUVERTE  Année de première mention = 2017 N° de l'EA = NOM DU REDACTEUR Duvollet david TEL : 02 98 60 22 60 localisation Département : ...29. commune principale: .............Clohars Carnoët ...................................... Nom
RAP02842.pdf ((56). autour du golfe du Morbihan, à l'est de Vannes jusqu'à la Vilaine. rapport de pd 2012)
  • (56). autour du golfe du Morbihan, à l'est de Vannes jusqu'à la Vilaine. rapport de pd 2012
  • site fortifié. Il faudra aussi s’interroger sur les relations entre les sites de Lescouet à Guégon et du Grand Clézio à Bignan, deux sites très similaires et géographiquement proches. Un autre site fortifié, peut-être aussi de l’Age du Fer, celui du Cliyo localisé sur la commune de
  • prospection concerne la production sidérurgique avec la reconnaissance d’une zone de production au sud-est du département sur les communes de Camoël et de Férel. Les trois sites repérés appartiennent à la catégorie des grands ferriers, telle que l’a définie Florian Sarreste pour le Bas
  • tachéomètre (Leica Builder 309) a été menée sur le site fortifié du Cliyo à Saint-Dolay. Elle s’est échelonnée sur dix journées réparties sur les deux dernières semaines du mois de décembre 2012 et la première de janvier 2013. La végétation importante d’arbres et de houx ou de landes selon
  • montrent que le rempart affiche des dimensions équivalentes, 8 à 10 m d’emprise pour une hauteur de 4 à 5 depuis le comblement actuel du fossé. Autre point commun qui mérite d’être noté, l’absence de trace de fortifications sur l’un des côtés. La superficie de l’enceinte de Bignan
  • , attribuable par comparaison au 2nd Age du Fer, soulève des interrogations et éclaire d’un jour nouveau cette partie du territoire vénète. Le site du Grand Clézio à Bignan se situe à l’écart des grandes voies présumées pour la période protohistorique. Il conviendra de mener des recherches
  • irrégulière passant de près de 4 m à l’est à seulement 1,50 m à l’ouest. A partir des relevés, il a été possible de faire des comparaisons avec d’autres sites bretons de l’Age du Fer mais également du haut Moyen Age. Il ressort que les pentes et la morphologie des talus et des fossés se
  • rapprochent des sites de l’Age du Fer, St-Symphorien à Paule (Côtes d’Armor) et Artus à Huelgoat (Finistère). Une datation au 2nd Age du Fer semble donc probable mais ne pourra être confirmée que par des sondages archéologiques. La prospection pédestre menée dans les terrains accessibles à
  • l’intérieur et immédiatement à l’extérieur de l’espace barré par ce double rempart a permis de repérer trois gisements de scories qui en l’état ne sont précisément datées. La découverte de ce site fortifié permet de poser de nouvelles problématiques sur l’organisation du territoire aux
  • , les exemples étant nombreux dans le Morbihan, ainsi la chapelle de Mangolérian sur la commune de Monterblanc. Pour cette période, il faut aussi mentionner la mise en évidence d’une carrière de meules auprès du manoir des Ferrières sur la commune de Sulniac, à une vingtaine de
  • les modes de construction et de fonctionnement des bas-fourneaux. Le site mis en évidence au lieu-dit Kérizel à Camoël pourrait être implanté directement au contact du lieu d’extraction du minerai. En effet, dans le bois, touchant à la parcelle où se développe le ferrier, plusieurs
  • excavations en forme de cuvette, de quelques mètres de diamètre et une profondeur de 2 m ont été reconnues. On notera que les sites inscrits à la carte archéologique nationale pour la commune de Camoël, tous d’époque antique, ont livrés des amas de scories. Il est donc sûr que la
  • château ducal, ce qui n’a rien de surprenant. On fera remarquer que les sources écrites de l’abbaye de Prières, propriétaire du château à partir de la toute fin du XVe siècle ne font pas mention d’un moulin aux abords immédiats du site castral. Celui-ci commence d’ailleurs à être
  • localisation Département : 56 commune principale: ALLAIRE (n° INSEE : 56 001) Nom : Belleville – la bande de la hérotte Lieu-dit de l'IGN et/ou adresse : Belleville Commune principale Allaire Année Section(s) . Parcelle (s) 2012 ZO 42 et 43 ; ZP 175 à 178 . Lieu-dit du cadastre Bande
  • de la hérotte Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Gisement de surface Doute Affixe 1 non terre
  • affixes matière, morphologie ou autre ) Nature (limité à 2 ) Affixe 1 Affixe 2 Quantité chapelle cimetière Commentaire sur l'interprétation La chapelle est figurée comme un bâtiment en ruines au début du XIXe siècle et qualifiée de masure dans l’état de section de la commune d’Allaire
  • à la période médiévale (avec le cimetière et la chapelle). DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ------------EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL INFORMATISÉ ------------- Département : MORBIHAN Commune : ALLAIRE Section : ZC Feuille : 000 ZC 01 Échelle d'origine : 1/2000 Échelle
  • La prospection diachronique menée par le CERAM1 en 2012 a permis l’établissement de 48 fiches de découvertes d’entités archéologiques : 42 nouvelles et 6 sites pour lesquelles il s’agit de données complémentaires, portant sur 20 communes différentes. D’un point de vue
  • car elle s’inscrit sur la longue durée depuis l’antiquité, voire la protohistoire, jusqu’au Moyen Age (figure). - Liste des sites déclarés dans le rapport de prospection diachronique - 2012 1 N° INSEE Commune Lieu-dit 001 Allaire Belleville 001 Allaire Bocquéreux 004
  • Landriais 058 Férel L’Isle 058 Férel Coldan 058 Férel Trégrain 061 La Gacilly Mabio/les Taillis 064 Glénac La Forêt-Neuve Centre d’Etudes et de Recherches Archéologiques du Morbihan, association loi de 1901 créée en 1977. N° INSEE Commune Lieu-dit 116 Locmariaquer
  • combler progressivement depuis maintenant plusieurs années. Il se révèle d’une grande richesse avec des sites archéologiques importants dans un état de préservation rare comme le Cliyo à SaintDolay, les ferriers de Coldan et de Trégrain à Férel ou le site castral de l’Isle sur la
RAP02786.pdf (GOUESNAC'H (29). le dépôt de l'âge du bronze de la route de l'Odet. rapport de sondage)
  • GOUESNAC'H (29). le dépôt de l'âge du bronze de la route de l'Odet. rapport de sondage
RAP02940_2.pdf ((22)(29)(35). prospection inventaire nord de la haute-Bretagne. rapport de pi 2013)
  • (22)(29)(35). prospection inventaire nord de la haute-Bretagne. rapport de pi 2013
  • FICHES DES COTES D’ARMOR Communes de Andel à Lamballe Avec l’aide de : MINISTERE DE LA CULTURE D.R.A.C. BRETAGNE S.R.A. BRETAGNE FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année : 2013 Première mention =  Données complémentaires =  Année de première mention = N° de l'EA = NOM DU
  • cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) 2013 902, 908, 909, 910, 911 B . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures
  • : Kernabat De Pitié Commune principale BOQUEHO Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) 2013 292, 293, 898 E . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des
  • Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) 2013 364, B . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures
  • Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) 2013 85, B . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures
  • Section(s) . Parcelle (s) 2013 393 C . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) gisement gallo-romain
  • principale GOMMENEC'H Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) 2013 163, 164, 165, 203, 204 C . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière
  • GOMMENEC'H Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) 2013 440, et 437, 442 C . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre
  • ) . Parcelle (s) 2013 144 ZE . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Enclos Affixe 1 Doute
  • LAMBALLE Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) 2013 13 ZK . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures
  • 85 et 95 YC . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Affixe 1 Affixe 2 Doute (?) Enclos 1
  • CP03000072_2003_fd0022_250_c_0738 du 09/07/2003 et cliché IGN en ligne sur le site de Géobretagne (2008 probable). INTERPRETATION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Nature (limité à 2 ) Affixe 1 Affixe 2 Quantité Commentaire sur l'interprétation
  • aucune corrélation avec le parcellaire du cadastre de 1837. - Egalement partiellement visible sur le cliché IGN en ligne sur le site Géobretagne (2008 probable) INTERPRETATION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Nature (limité
  • -dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) 2013 12, 88 ZN . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures
  • Commune principale LANGOURLA Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) 2013 52 ZB . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie
  • REDACTEUR : Catherine Bizien-Jaglin localisation Département : 22 commune principale: ...ANDEL (22002) Nom : Lieu-dit de l'IGN et/ou adresse : Le Cellier Commune principale ANDEL Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) 2013 ZI, 15, 17, 20 . Commune (s)secondaire(s
  • ) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) sytème d'enclos Affixe 1 Doute (?) quadrangulaire Affixe 2 incomplet Quantité
  • IGN CP03000072_2003_fd0022_250_c_0740 du 09/07/2003 INTERPRETATION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Nature (limité à 2 ) Affixe 1 Affixe 2 Quantité Commentaire sur l'interprétation MOBILIER Mobilier significatif
  • mention =  Données complémentaires =  Année de première mention = N° de l'EA = NOM DU REDACTEUR : Catherine Bizien-Jaglin localisation Département : 22 commune principale: ...BÉGARD (22004) Nom : Lieu-dit de l'IGN et/ou adresse : Kerebo Commune principale BÉGARD Lieu-dit du
  • (illimité) système d'enclos Affixe 1 Doute (?) quadrangulaire Affixe 2 Quantité Commentaire sur les structures - Cet enclos ne présente aucune corrélation avec le parcellaire du cadastre de 1817. INTERPRETATION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière
RAP03586 (De L'Oust et de la Vilaine (56) à la Pointe du Raz (29). Rapport de prospection archéologique diachronique)
  • De L'Oust et de la Vilaine (56) à la Pointe du Raz (29). Rapport de prospection archéologique diachronique
  • Rapport de prospection archéologique de l'Oust et de la Vilaine à la Pointe du Raz (2017) 4 Patrick NAAS Prospection diachronique de l'Oust et La Vilaine (56) à la pointe du Raz (29) Année 2017 Liste des découvertes ou compléments d'information 2017 N° Département COMMUNE Lieu
  • l'âge du Fer. Les clichés de 2017 ont permis de mieux cerner l'organisation de cet habitat connu depuis 1995 (enclos annexes et/ou parcellaire, enclos funéraire) . Clichés P. Naas (25/06/2017) Patrick NAAS Rapport de prospection archéologique de l'Oust et de la Vilaine à la Pointe
  • certaines zones littorales) et par les politiques d’aménagements du sol mises en oeuvre depuis près de trente ans (remembrements sévères dans les régions à fortes potentialités agricoles). Dans le Morbihan, entre le Blavet et l’Oust, les cartographies des sites – particulièrement pour la
  • , localisation I GN, photographies) n° 1 à 32 Patrick NAAS Rapport de prospection archéologique de l'Oust et de la Vilaine à la Pointe du Raz (2017) 20 2017 Entités archéologiques déclarées dans l’ordre alphabétique des départements et des communes N° Département COMMUNE Lieu-dit
  • Lieu-dit du cadastre Année Section(s) . Parcelle (s) Goueziriou 2017 ZO.91 a Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre
  • ² Patrick NAAS 1239200 Rapport de prospection archéologique de l'Oust et de la Vilaine à la Pointe du Raz (2017) 1239400 24 N° INSEE : Commune : Lieu-dit : Prospection : Patrick NAAS 22 229 PLOUNEVEZ-QUINTIN Gouéziriou P. Naas (2017) Rapport de prospection archéologique de l'Oust
  • SAINT-BARNABE Lieu-dit du cadastre Le Bas Blanlin Année Section(s) . Parcelle (s) 2017 ZL.54, 98, 99, 14, 56 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes
  • Rapport de prospection archéologique de l'Oust et de la Vilaine à la Pointe du Raz (2017) 28 Département : COTES D ARMOR Commune : SAINT-BARNABE Section : ZL Feuille : 000 ZL 01 Échelle d'origine : 1/2000 Échelle d'édition : 1/2000 Date d'édition : 20/10/2017 (fuseau horaire de
  • Raz (2017) 1279000 1279200 29 N° INSEE : Commune : Lieu-dit : Prospection : Patrick NAAS 22 275 0001 SAINT-BARNABE Le Bas Blanlin P. Naas (2017) Rapport de prospection archéologique de l'Oust et de la Vilaine à la Pointe du Raz (2017) 30 SAINT-BARNABE (22) Le Bas Blanlin
  • TREBRIVAN Lieu-dit du cadastre Minez Loconan Année Section(s) . Parcelle (s) 2017 ZW.103, 8 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou
  • archéologique de l'Oust et de la Vilaine à la Pointe du Raz (2017) 34 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ------------EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL ------------- Département : COTES D ARMOR Commune : TREBRIVAN TREBRIVAN (22) Minez Loconan Prospection diachronique P. Naas 2017 Section
  • Ministère de l'Action et des Comptes publics Patrick NAAS Rapport de prospection archéologique 1214000 de l'Oust et de la Vilaine à la Pointe du Raz (2017) 1214200 41 1214400 N° INSEE : Commune : Lieu-dit : Prospection : Patrick NAAS 29205 PLOUNEVEZEL Kerven Goz P. Naas (2017
  • -161;208-210; 249, 252, 180-181; 184, 234, 57, 66 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Enclos Enclos
  • N° INSEE : Commune : Lieu-dit : Prospection : Patrick NAAS 35 219 0005 / 35 219 0002 (?) PIPRIAC La Bintinais / La Chaignette P. Naas (2017) Rapport de prospection archéologique de l'Oust et de la Vilaine à la Pointe du Raz (2017) 48 PIPRIAC (35) La Bintinais Clichés
  • Rapport de prospection archéologique de l'Oust et de la Vilaine à la Pointe du Raz (2017) 52 Département : MORBIHAN Commune : BAUD Section : YD Feuille : 000 YD 01 Échelle d'origine : 1/2000 Échelle d'édition : 1/2000 Date d'édition : 28/06/2017 (fuseau horaire de Paris) DIRECTION
  • ) 1252000 53 N° INSEE : Commune : Lieu-dit : Prospection : Patrick NAAS 56 010 0008 BAUD Coet Ligné P. Naas (2017) Rapport de prospection archéologique de l'Oust et de la Vilaine à la Pointe du Raz (2017) 54 BAUD (56) Coet LIgné Clichés P. NAAS 2017 Patrick NAAS Rapport de
  • Patrick NAAS Rapport de prospection archéologique de l'Oust et de la Vilaine à la Pointe du Raz (2017) 1 Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents
  • administratifs communicables au public, en application de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et portant diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés
  • mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être
  • justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous réserve de l’indication claire du nom de l’auteur et de la source (références exactes et complètes de l’auteur, de son organisme d’appartenance et du rapport); 3) la représentation
RAP00900.pdf (le littoral breton. rapport de prospection inventaire.)
  • le littoral breton. rapport de prospection inventaire.
  • au sol et des fouilles (Pape, 1978). La visualisation des sites évolue dans le temps, en fonction du climat et des pratiques culturales, les prospecteurs aériens faisant état «d'années à enclos» comme en 1989 par Culture et herbe Immergé Boisé et divers TOTAL Nature des sites
  • recherches de terrain, un premier fichier des sites archéologiques insulaires avait été réalisé en 1988, avec l'aide de l'Institut Culturel de Bretagne, à partir de dépouillements bibliographiques et d'archives (évaluation du potentiel d'étude et des connaissances). Au début de l'année
  • l'arrière pays léonard et du traitement des clichés verticaux de l'I.G.N., sur la quarantaine de sites traités à ce jour, une dizaine d'entre eux ne débouche pas sur une déclaration de site ; en effet, dans ces quelques cas, l'examen des relevés de cadastre (nouveau et/ou ancien
  • GOFF J.C., ROUE D., 1990 - Découvertes de l'île Callot (Finistère). Bulletin de l'A.M.A.R.A.1., n° 3, p. 21-26. LE GOFF J.C., ROUE D., 1991 - Plouescat, le Frouden : un site lié à l'industrie du sel. Bulletin de l'A.M.A.R.A.L, n°4, p. 53-54. MOLINES N., 1992 - Le chopper de l'île
  • type paracurviligne. KERSAINT-PLABENNEC, Kervourch 2 - Enclos rectangulaire ( à 300 m d'un autre enclos détecté à basse altitude en 1992). LAMPAUL-PLOUDALMEZEAU, est de l'île du Bec - Pêcherie en forme de "U", immergée. LAMPAUL-PLOUDALMEZEAU - Restes de construction et foyer
  • relief simplifiés du Léon. date de ce survol printanier (17 mai 1992), date à laquelle de nombreuses parcelles étaient fraîchement labourées, ce qui permet, sur le plan méthodologique, de mieux cerner le problème de la visualisation des sites sur terre nue (Cf. infra). Ensuite, nous
  • limites de la technique de la prospection aérienne; par exemple, des survols répétés, à diverses périodes de l'année, de la ville antique de Kérilien dans le nord du Finistère n'ont jamais livré à ce jour le moindre indice, le site étant en revanche fort bien connu par des prospections
  • dénominateur commun entre les deux échantillonnages. La comparaison des deux cartographies (fig. 2B et 3) montre une répartition des sites beaucoup plus homogène par l'étude des photographies verticales de l'I.G.N. que par les survols à basse altitude. L'explication de cette disparité est
  • ), permettent une première analyse; la répartition des sites, bien que plus homogène, est relativement inégale au sein du territoire couvert avec des zones de concentration de sites (densités 6 à. 8) et des Fig. 3: Carte cumulative des sites détectés à basse altitude sur le Léon. zones de
  • aussi agricole que le reste du Léon; la S.A.U. (Surface Agricole Utilisée) de ces communes représente près de 71 % de la surface totale, la moyenne pour le Léon étant de 70 %. L'un des éléments d'explication est davantage à rechercher dans les pratiques culturales puisqu'il s'agit
  • sont établies dans des zones propices du bord de mer qui leur offraient des ressources alimentaires variées, un climat relativement clément et la possibilité de pratiquer des activités en liaison avec la mer, ce qui explique le grand nombre de sites archéologiques du littoral (au
  • premières lithiques littorales pendant la Préhistoire ; la production protohistorique du sel d'origine marine ; évolution des systèmes de pêcheries... etc.). En outre, le littoral que nous connaissons aujourd'hui ne ressemble pas forcément à celui des périodes passées, car des
  • régressions et transgressions marines se sont succédées pendant la Préhistoire, avec des variations du niveau marin et un déplacement progressif des rivages ; ce point est parfaitement illustré par les structures mégalithiques et les habitats préhistoriques submergés à l'heure actuelle
  • . Ces phénomènes expliquent également pourquoi, dans une réflexion archéologique visant à l'étude du peuplement humain à diverses périodes, il est impossible de déconnecter les îles des côtes voisines, le littoral étant à aborder dans sa globalité. Avec ses 1000 km de côtes et ses
  • îles n'est pas uniquement quantitatif ; en effet, si la densité des sites côtiers est remarquable, la qualité de conservation des sites insulaires est souvent très bonne, voire excellente. En effet, le caractère insulaire actuel a permis à bon nombre de sites d'échapper aux
  • menace de destruction qui peut être rapide. La prospection-inventaire des îles et du littoral de Bretagne vise donc à permettre le recensement et l'étude de ce patrimoine archéologique, à partir duquel des travaux de synthèses thématiques pourront être menés à bien. En préambule aux
  • 1989, nous disposions d'un fichier concernant 440 sites, dont seuls 10 à 20% (selon les départements) d'entre eux figuraient à la Carte Archéologique (Service Régional de l'Archéologie de Bretagne, D.R.A.C., Ministère de la Culture) ; dans les autres cas, les données étaient trop
  • et plus d'une cinquantaine en 1991, l'apparente baisse de l'année 1991 s 'expliquant par le développement d'un nouveau thème de recherche (cf. Arrière-pays léonard ) et, au total pour 1992, 78 sites sites littoraux et insulaires furent traités. Pour ces quatre années 1989 à 1992
  • : Prospection-inventaire systématique de l'arrière pays léonard (nord du Finistère). La problématique scientifique définie au départ d'une manière très large vise à une étude diachronique de l'évolution du peuplement au sein du Léon, qui constitue une entité géographique et naturelle bien
  • marquée, puis une entité historique et religieuse. Ces prospection menées dans le Léon visent, à court ou moyen terme, à la connaissance et à la protection du patrimoine archéologique dans cette zone, à l'instar des entreprises menées dans d'autres régions de France ou d'autres
RAP03611 ((56). Morbihan ouest. Rapport de PI 2018)
  • (56). Morbihan ouest. Rapport de PI 2018
  • neuf sorties de prospections et de collecte d’informations sur les communes de Baud, Bieuzy-Lanvaux, Brandivy, Bubry, Guidel, Inzinzac-Lochrist, Lanester, Pluméliau, Pluvignier et St-Barthélemy. Une journée a été consacrée à la visite de sites préhistoriques connus et déclarés par
  • l'IGN et/ou adresse : Fontaine St Nicolas Lieu-dit du cadastre Kervéno Année Section(s) . Parcelle (s) 2018 A . 137 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes
  • principale Brandivy Lieu-dit du cadastre La Forêt Année Section(s) . Parcelle (s) 2018 ZB . 71 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou
  • : Kergourio Commune principale Bubry Lieu-dit du cadastre Kergourio-Bihan Année Section(s) . Parcelle (s) 2018 XS . 71 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes
  • adresse : Kergourio Commune principale Bubry Lieu-dit du cadastre Kergourio Année Section(s) . Parcelle (s) 2018 ZL . 42 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des
  • Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Doute (?) Affixe 1 Affixe 2 Quantité Commentaire sur les
  • ) . Parcelle (s) 2018 ZL . 42 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Doute (?) Affixe 1 Affixe 2 Quantité
  • (s) 2018 ZL . 42 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Doute (?) Affixe 1 Affixe 2 Quantité
  • Section(s) . Parcelle (s) 2018 ZL . 42 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Doute (?) Affixe 1
  • Bubry Lieu-dit du cadastre Kergourio-Bihan Année Section(s) . Parcelle (s) 2018 XS . 169a Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou
  • Commune principale Guidel Lieu-dit du cadastre Kerihoué Année Section(s) . Parcelle (s) 2018 YD . 4 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière
  • principale Guidel Lieu-dit du cadastre Le Puile Année Section(s) . Parcelle (s) 2018 YA . 187 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou
  • principale Guidel Lieu-dit du cadastre Quéverne Année Section(s) . Parcelle (s) 2018 YB . 153 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou
  • Lieu-dit de l'IGN et/ou adresse : Park en Groëz Lieu-dit du cadastre Park er Groëz Année Section(s) . Parcelle (s) 2018 YB . 205 a Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la
  • Haye Année Section(s) . Parcelle (s) 2018 AB . 23 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Doute
  • principale Kervignac Lieu-dit du cadastre Les Rochers Année Section(s) . Parcelle (s) 2018 AH . 13 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie
  • adresse : Gueltas Lieu-dit du cadastre Gueltas Année Section(s) . Parcelle (s) 2018 ZA . 230 Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou
  • entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour
  • intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou
  • non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous réserve de l’indication claire du nom de l’auteur et de la
RAP03674 (Les zones côtières et les évènements climatiques. Rapport de PI 2018)
  • Les zones côtières et les évènements climatiques. Rapport de PI 2018
  • 1. Problématique générale 1.1. Rappel du projet Les changements climatiques que nous connaissons actuellement affectent sous différents aspects et à des échelles variées les sites archéologiques. Pour ce qui nous concerne, la remontée du niveau marin couplée à l’érosion
  • environnementales, géographie, géomorphologie, géologie, sédimentologie, anthropologie) » (Olmos 2014). 2) Établir un raisonnement sur la vulnérabilité du patrimoine côtier. 3) Proposer des pistes de réflexion quant à la conduite à adopter sur des sites menacés, en constituant notamment des
  • cartes de vulnérabilité de ce patrimoine à destination des gestionnaires de l’archéologie, des communes... Pour cela, différents outils ont été mis en place et développés au cours de ces dix dernières années (cf. infra). Ces sites menacés sur la bande littorale se retrouvent
  • Infrastructure (bâtiment…) Cette grille englobe ainsi les différents facteurs évoqués ci-dessus, et ce suivant la distance, l’intensité ou la capacité du site par rapport à son environnement immédiat. L’indice de vulnérabilité des entités est calculé grâce à cette grille : A-B=C
  • de communication entre l’observateur·rice de terrain, opérateur·rice de projet et gestionnaire du patrimoine. Ce processus permet aux différent·e·s acteur·rice·s de terrain de signaler les sites archéologiques menacés et d’en informer, dans un délai relativement court, les
  • de données, développée depuis 2010, a été améliorée en 2016 lors du stage d’Aurélien Noury (Martin et al. 2017). Deux interfaces sont actuellement disponibles, rendant possible d’une part au public non-initié de pouvoir signaler un site (fig. 4 à gauche) avec la localisation
  • soient intégrées à la Base Patriarche du Ministère de la Culture, dans le cadre de la Carte archéologique nationale, leur géolocalisation s’effectue dans la projection Lambert 93 accompagnée d’un extrait cadastral. Pour les sites localisés dans le domaine public maritime, la
  • archéologiques Des sorties terrain couplées à d’autres opérations archéologiques ont également rendu possible la communication autour du projet. C’est notamment le cas avec le PCR « Les premiers peuplements de l’Ouest de la France : dépôts Pléistocènes et occupations Paléolithiques de la
  • Couverture : en haut à gauche, allée couverte de Lerret (C. Martin) En bas à gauche, squelette de Neiz Vran (V. Duigou) À droite, éperon barré du Meinga (C. Martin). GÉNÉRIQUE DE L’OPÉRATION FICHE SIGNALÉTIQUE Autorisation de prospection inventaire : Arrêté no 2018-43 – Les zones
  • l’université de Rennes 1 (UMR 6566 CReAAH) pour la mise à disposition de personnel (particulièrement Catherine Louazel et Annie Delahaie pour leur aide dans la gestion administrative), de locaux et de matériel. Le Conservatoire du Littoral pour nous avoir permis l’accès à certaines
  • opérations communes. 6 Chacun ayant ses compétences propres, il est toujours agréable de travailler dans cet esprit de partage et de collaboration. Nous remercions chaleureusement tous les membres de l’association du CFRA ayant participé aux prospections et au sondage pour leur
  • ° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et portant diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la
  • droits des auteurs. Notamment en application de l'article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du
  • copiste et non destinées à une utilisation collective; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à
  • laquelle elles sont incorporées, et sous réserve de l’indication claire du nom de l’auteur et de la source (références exactes et complètes de l’auteur, de son organisme d’appartenance et du rapport); 3) la représentation ou la reproduction d’extraits est possible à des fins exclusives
  • .......................................................................................... 3.3. Terrain.......................................................................................................................... 3.4. Traitement des données et du matériel...................................................... 4. Communications
  • . 26 p. 26 p. 26 p. 26 p. 27 p. 27 p. 27 p. 27 p. 28 p. 28 p. 28 II – Rapport sur la vulnérabilité des sites pris en compte dans le cadre du projet ALeRT 1. Côtes-d’Armor
  • effet près de 800 îles et îlots, pour une superficie d’environ 15 300 ha et un linéaire évalué à 661 km (Collectif 2007), territoires que nous ne pouvons ignorer dans ces recherches littorales. 1.1.2. Archéologie du littoral, une réflexion récente en Bretagne ? Le constat de
  • la disparition progressive des sites archéologiques sur le littoral n’est pas nouveau, il suffit pour s’en persuader de reprendre les archives archéologiques du laboratoire CReAAH1 et de s’intéresser aux anciens articles. Nous ne citerons que deux exemples emblématiques que nous
  • jugeons pertinents ici : – Lors de la découverte et de la fouille de la sépulture viking de l’île Groix (Morbihan) en 1906 (seule actuellement connue en France) par L. Le Pontois et P. du Châtellier, l’érosion marine affectant le site archéologique avait été signalée : « un tertre
RAP03169.pdf ((56). Prospection inventaire archéologique diachronique Morbihan ouest. Rapport de FP 2015)
  • (56). Prospection inventaire archéologique diachronique Morbihan ouest. Rapport de FP 2015
  • ), – Prospection pédestre de surface des sites potentiels par une équipe de 14 personnes, – Prospection du mésolithique à la demande du Service départemental de l'Archéologie sur l'ensemble du département, – Ramassage, nettoyage, rangement et attribution d'une datation relative des éléments
  • principale Kervignac Lieu-dit du cadastre Kerdrehouarn Année Section(s) . Parcelle (s) 2015 ZM .30 b . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière
  • matière, morphologie ou autre ) Nature (limité à 2 ) Affixe 1 Affixe 2 Quantité Commentaire sur l'interprétation MOBILIER Mobilier significatif (décrit et commenté) : Fragments de tegulae et imbrices Tessons de poterie commune rose et grise Contexte du mobilier : Lieu de dépôt
  • Année Section(s) . Parcelle (s) 2015 YA .01 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Doute
  • ZI .36 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Doute (?) Affixe 1 Affixe 2 Quantité
  • autre ) Nature (limité à 2 ) Affixe 1 Affixe 2 Quantité Commentaire sur l'interprétation MOBILIER Mobilier significatif (décrit et commenté) Fragments de tegulae et imbrices Tessons de poterie commune rose et grise Tesson de verre Contexte du mobilier : : Lieu de dépôt du
  • matière, morphologie ou autre ) Nature (limité à 2 ) Affixe 1 Affixe 2 Quantité Commentaire sur l'interprétation MOBILIER Mobilier significatif (décrit et commenté) : Tessons de poterie commune rose et grise Contexte du mobilier : Lieu de dépôt du mobilier :SAHPL CHRONOLOGIE
  • -La Madeleine Commune de Riantec Code INSEE 56193 -Le Guennic Méthodologie : – Repérage préalable de sites archéologique potentiels sur photographies aériennes (« Géobretagne ») par contraste visuel (principalement par anomalies phythologiques sur parcelles cultivées
  • Nom : Guern Département : MORBIHAN commune principale: Guern Lieu-dit de l'IGN et/ou adresse : Kerlen Commune principale Guern Lieu-dit du cadastre Kerlen Année Section(s) . Parcelle (s) 2015 YI .17 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle
  • liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Nature (limité à 2 ) Affixe 1 Affixe 2 Quantité Commentaire sur l'interprétation MOBILIER Mobilier significatif (décrit et commenté) : Pointe de flèche en silex Contexte du mobilier : Lieu de dépôt du mobilier :SAHPL
  • CHRONOLOGIE Période de début : Période de fin : ? ? Indicateur de période : Fin néolithique début bronze Attribution culturelle : siècle : siècle : date : date : Commentaire sur la chronologie GÉORÉFÉRENCES (Coordonnées de l'entité) : Type de fond : Précision de l'emprise : X du
  • centroïde : 192,570 Y du centroïde : 2350,310 altitude en m: 164 Z du centroïde : 164 ETAT ACTUEL Situation : Topographie Xplein air  Grotte, abri, souterrain Géologie  Immergé Géomorphologie Détruit : En élévation : NON CIRCONSTANCES DE DÉCOUVERTE Année de la découverte
  • mention =  Données complémentaires = x Année de première mention = 2003 N° de l'EA = NOM DU REDACTEUR GINET Bernard TEL : 02 97 05 78 05 localisation Nom : Priziac Département : MORBIHAN commune principale: Kervignac Lieu-dit de l'IGN et/ou adresse : Kerdrehouarn Commune
  • sur l'interprétation MOBILIER Mobilier significatif (décrit et commenté) : Tessons de poterie commune rose et grise Contexte du mobilier : Lieu de dépôt du mobilier :SAHPL CHRONOLOGIE Période de début : Période de fin : Indicateur de période : Indéterminée Attribution
  • : Topographie X plein air  Grotte, abri, souterrain  Immergé Géologie Géomorphologie Détruit : OUI En élévation : NON CIRCONSTANCES DE DÉCOUVERTE Année de la découverte Circonstance de la découverte 2015 Prospection sol suite à prospection aérienne Inventeur/informateur Ginet
  • : ……………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………… GINET_B/56094/poterie commune/2015/11 FICHE D'ENREGISTREMENT DE DÉCOUVERTE Année : 2015 Première mention = X Données complémentaires =  Année de première mention = N° de l'EA = NOM DU REDACTEUR GINET Bernard TEL : 02 97 05 78 05 localisation Département : MORBIHAN Nom
  • : Landévant Commune principale Landévant commune principale: Landévant Lieu-dit de l'IGN et/ou adresse : Kerveno-le-Val Lieu-dit du cadastre Kerveno-le-Val Année Section(s) . Parcelle (s) 2015 ZP .37 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s
  • l'emprise : X du centroïde : 191,060 Y du centroïde : 2323,420 altitude en m: 50 Z du centroïde : 50 ETAT ACTUEL Situation : Topographie Xplein air  Grotte, abri, souterrain Géologie  Immergé Géomorphologie Détruit : OUI En élévation : NON CIRCONSTANCES DE DÉCOUVERTE Année de
  • : ……………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………… GINET_B/56097/poterie commune sigillée fragments de tegulae et d'imbrices/2015/10 FICHE D'ENREGISTREMENT DE DÉCOUVERTE Année : 2015 Première mention = X Données complémentaires =  Année de première mention = N° de l'EA = NOM DU REDACTEUR GINET Bernard TEL : 02 97 05 78 05
  • localisation Nom : Priziac Département : MORBIHAN commune principale: Landévant Lieu-dit de l'IGN et/ou adresse : Locmaria er Hoët Commune principale Landévant Lieu-dit du cadastre Locmaria er Hoët Année Section(s) . Parcelle (s) 2015 ZL .42 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du
RAP03071_1.pdf ((29)(56). rapport de prospection archéologique diachronique de l'Oust et la Vilaine à la Pointe du Raz. rapport de pd 2014)
  • (29)(56). rapport de prospection archéologique diachronique de l'Oust et la Vilaine à la Pointe du Raz. rapport de pd 2014
  • et parcellaire datables de l'âge du Fer. Ici encore, l'enclos fossilisé qui constitue le terminus ante quem du site pourrait se rattacher à la période médiévale (Fig. 5 et 6). Fig. 5 - GUENIN (56) L’Henvaud. Le talus/fossé de l’enceinte arasée visible sur sol nu (en haut à G
  • caractéristique d' enclos emboîtés fréquents à l'âge du Fer mais ils sen distinguent par la multiplication des fossés (9 clôtures à Moustoir-Kerbras) et un certain "archaïsme" morphologique (enclos en " lobe "). L'hypothèse d'une filiation entre les deux sites est renforcée par leur caractère
  • relativement unique et surtout par leur proximité géographique 6. L'archaïsme du plan suggère de faire remonter ces structures à l'âge du Bronze. Aucun cas semblable n'ayant été identifié ailleurs à ce jour, on serait en présence d'un type microrégional relativement unique en son genre. La
  • prospection diachronique 2014 21 2.5 Quelques sites d'habitat emblématiques de l'âge du Fer Chaque année, les ensemble fossoyés attribuables à l'âge du Fer sont omniprésents dans la documentation. Cette année encore, plusieurs habitats datables de cette période se distinguent des sites
  • le site à la catégorie des enclos monumentaux, peut-être fortifiés. La typologie de l'enclos et le contexte funéraire permettent de dater cet ensemble de l'âge du Fer. Fig. 9 - Plumeliau (56) - La Villeneuve Source : IGN et Géobretagne Les sites de la Villeneuve et de Kerhedro
  • enclos fossilisés revisités dans leur environnement archéologiques : quelques cas d'école 2.4 Un système d'enclos emboîtés original 2.5 Quelques sites d'habitat emblématiques de l'âge du Fer 2.6 Des microparcellaires visibles sur Géobretagne 2.7 Une voie gauloise inédite au
  • Lanouée). A Roscavay (Seglien), c'est un bâtiment à galerie de façade et sa clôture fossoyée qui ont reconnus. Enfin, un chemin gaulois a été identifié sur 4 kilomètres à cheval sur les communes de Noyal-Pontivy, Neulliac et Kergrist. En raison du nombre limité de découvertes cette
  • 000 m² pour un diamètre moyen de 130 m (site n° 9, fig. 2). La clôture a été en grande partie détruite avec le remembrement, seule subsistait en 2014 une portion du talus ouest . Des structures fossoyées repérées à Bogas (Lanouée) EA n°10 montrent un enclos très semblable par la
  • sols nus semble indiquer une destruction précoce, probablement avant la fin du XIXe s. Si le plan de cet enclos ovalaire à partir des clichés aériens n'a pu être reconstitué en totalité qu'en 2014, le site en revanche a révélé depuis deux décennies un ensemble fossoyé complexe
  • qu'on pourrait multiplier montrent que les enceintes fossilisées correspondent à un état ancien du paysage rural qui a évolué. Paradoxalement leur destruction concomitante avec la disparition du bocage a permis d'appréhender l'emprise spatiale des sites d'habitat, autorisant avec le
  • (IGN et Géobretagne) ont permis de compléter un vaste ensemble fossoyé découvert en en 1993. L'ensemble d'une superficie de 3,5 ha est organisé à partir d'un ensemble d'enclos emboîtés (enclos en abside de S. 4000m² marquant vraisemblablement le coeur du site, inclus dans un grand
  • enclos à double fossé), flanqué au sud de 2 grandes cours annexes avec une entrée à l'E. (fig. 8). A l'E., des fossés moins marqués délimitent un chemin d'accès et des amorces de parcellaire peut-être rattachables à la phase tardive du site. Cet ensemble rentre dans la catégorie des
  • ), les clichés satellite ont permis de compléter un important système fossoyé par la présence à l'ouest du site de deux enclos funéraires qui valident les attributions chronologiques pressenties antérieurement (voir également le site de Kerbellec , Locmalo). Patrick NAAS Rapport
  • données permet d'appréhender l'emprise globale du site et de proposer, à la lecture des plans, un phasage. Patrick NAAS Rapport de prospection diachronique 2014 24 Fig. 10 - Grand-Champ (56) - Kermeno. Localisations des structures Patrick NAAS Rapport de prospection diachronique
  • grandeur des superficies (de 10 à plus de 20 hectares) correspond aux estimations moyennes des extensions parcellaires observées pour les habitats de la fin de l'âge du Fer et du Haut-Empire en Bretagne. Patrick NAAS Rapport de prospection diachronique 2014 26 Fig. 12 - Habitats
  • comprendre l'articulation du site sur le plan local. Les clichés montrent que le système d'enclos est desservi vers l'ouest par un diverticule à deux fossés parallèles de 400 m de long, luimême connecté à une voie orientée N/S. Deux petits enclos de type funéraire ainsi que des fossés
  • qui pourrait amener à conclure dans le meilleur des cas que la voie ne dessert pas directement les habitats. 8 Des tuiles ont été repérées en partie à l'extérieur , à l'E. du site, mais sans lien direct avec le diverticule qui dessert directemrnt l'enclos central. Patrick NAAS
  • -BRETAGNE Lieu-dit du cadastre Kerguinal Année Section(s) . Parcelle (s) 2014 ZP. 30; 31 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou
  • a . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou autre ) Structures (illimité) Enclos Doute Affixe 1 rectilignes Affixe 2 Quantité
  • Lieu-dit du cadastre QUILLIEN Année Section(s) . Parcelle (s) 2014 ZB.38; 5; 23-24; 3 . Commune (s)secondaire(s) Lieu-dit du cadastre Année Section (s) Parcelle (s) IDENTIFICATION DESCRIPTION (les affixes 1 et 2 sont à choisir dans la liste des affixes matière, morphologie ou