Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

2432 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
Les premier peuplements de l’ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne (2018) (Les premier peuplements de l’ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne. Rapport de PCR 2018)
  • – PCR Paléo Bretagne 5 Rapport final d’opération 2018 – PCR Paléo Bretagne 6 Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents administratifs communicables au
  • , au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La consultation et l’utilisation de ces rapports s’effectuent dans le respect des dispositions du code de la
RAP00565.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • EAST BRITTANY SURVEY: QUST-VILAINE UATERSHED REPORT ON FIELDWORK IN MARCH-APRIL 1985 The fourth season in a programme of fieldwork, itself part of a larger, multi-discipl inary study of the rel ati onshi p between land-use and seulement during the last two thousand years, took
  • , and one spent three days taking soil samples for analysis at the Institut National Agronomique Pari s-Grignon . The weather varied between bad and appalling for much of the three weeks, with plenty of rainfall , but the crop was not high and fields were often in idéal condition
  • covered, ail fields under plough and with young crop within the three transects were walked at 50m 1 intervais, using collection units of 100m; field conditions, features, présence of schi ste and local pronunci ations were noted on standardised recording forms. 463 fields were thus
  • , at least during the médiéval period (Astill and Davies 1984a: 20). A116 lies to the north of Ruffiac, between Coetion and Le Vivier. It is located in a small damp valley bottom, on a north-facing si ope, at 70m. At least one platform can be seen. To the north of the field, in the lowest
  • useful information. After three days préparation, excavation took place over eight days with a team of nine people, making a total of 52 working days. The weather during this period was appalling, with torrential rain and high winds: one complète day was lost and extremely difficult
  • conditions prevailed on another three. Excavation therefore had to be more limited than was intended. The excavation strategy was similar to that used by Martin Bell to sample lynchets and valley bottoms in the south of England (Bell 1977; 1983). A 2m-wide trench, 14m long, was eut across
  • ploughing of the field to the north, at least during the médiéval period (see fig. 3). The trial holes up the slope to the north of Trench 1 showed that the subsoil occurred at a shallow depth (about 30cm), in contrast to that recorded at the north end of Trench 1 (lm), and at the crest
  • commune was intensively cultivated from the 1 ater twelfth century (although small amounts of earlier pottery could reflect earlier activity), while the absence of early post-medieval wares suggests a lapse in arable cultivation during the early modem period or changes in manuring
  • of the last year pollen analysis has been carried out on samples taken during 1984, in particular from buried soils beneath banks in woods near Le Vivier (not far from the excavation site) and Le Rond Point (Carentoir), areas of extensive 1 ande in the early nineteenth century. Although
  • not look profitable to pursue this work in the near future. The preliminary stages of analysis of the pedology and sedimentol ogy of the soils have been initiated. Dr Marie-Agnès Courty and M. N. Fedoroff, with their assistant Anne Gebhardt, visited the study area during the season
  • in the area. Samples were taken from Trench 1 and Trench 2; more will be taken during the summer; and micromorphological analysis will begin in September. The samples taken from 'total' collection sites in 1984 for phosphate analysis have ail been processed and a study was made
  • of phosphate concentrations at the deserted médiéval settlement at Kerlano. This site, partially excavated by M. Patrick André nearly twenty years ago, is located in the granité upland of the Landes de Lanvaux, 30km west of the study area, and is the nearest known surviving médiéval
  • as coniferous) can hardly be more than two hundred years old. In such ways surface scatters, in association with other évidence, are beginning to suggest precisely localisable changes in land-use, especially during the 1 ast millenium. This year also saw a major attack on the problem
  • surface collections (principally during May 1985). This is sufficient to make it clear that a proportion of the commonly occurring surface material on our fields is imported - from good quai ity modem si ate to harder schi stes, both used largely for roofing but also within the mud si
  • introduced into the field bounded by the lynchets and eut by Trench 1, need some further investigation. The next season Next year will see two main seasons of fieldwork: fieldwalking and small excavation from 22 March - 5 April 1986 and three weeks of excavation during September
  • in the field; and, as ever, to our team, who worked stoically in awful conditions and ensured such a productive season. We should like to express our thanks, as ever, to ail who have given time, labour and energy, as well as to those who have provided financial support. G. G. Astill
RAP03345.pdf (QUIBERON (56). Beg-er-Vil : Un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport de FP)
  • … ........................................................................... 17 SECONDE PARTIE : LA CAMPAGNE DE 2016 .................................................................... 19 1. L’équipe de recherche en 2016 ......................................................................................... 19 2. Conditions d’intervention
  • (Delhon, 2010). 3. UNE VIE DOMESTIQUE EN BORD DE MER… Quatre années de fouille ont permis d’étendre la compréhension de l’espace du niveau coquillier de Beg-er-Vil, grâce à un nouveau protocole de fouille, de tamisage et de tri à sec. Une grande attention est accordée aux conditions
  • Schulting Santander - Espagne Oxford University Tableau 1. Equipe scientifique réunie à Beg-er-Vil pour la campagne 2016. 20 Beg-er-Vil (Quiberon, Morbihan) 2. CONDITIONS D’INTERVENTION 2.1. LOGISTIQUE ET FINANCEMENT La campagne de 2016 s’est déroulée du 5 septembre au 7 octobre
RAP03499 (PLOUHINEC (29). Ménez-Drégan : Des Prénéandertaliens aux Néandertaliens à l'extrème ouest de l'Europe. Rapport de FP 2017)
  • Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de synthèse, sondage, sauvetage…) sont des documents administratifs communicables au public, en application de la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 modifiée et portant
  • diverses mesures d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en
RAP03185.pdf ((22)(29)(35)(56). Les premiers peuplements de l'ouest de la France : dépôts pléistocènes et occupations paléolithiques de la région Bretagne. Rapport de PCR)
  • /03/2015 : RAVON A.-L. & LAFORGE M., “Presentation of a new regional project: The first human settlements in North-Western France: pleistocene deposits and palaeolithic occupations in the Brittany region”, Jersey Research Meeting, Institute of Archaeology, Londres. 02/04/2015
  • thèse d’A.-L. Ravon concernant le Paléolithique inférieur et moyen ancien de la région fera l’objet d’une publication au BSPF. 6.2 – Communications à venir - RAVON A.-L., LAFORGE M. : “Pleistocene climatic variability on the Armorican peninsula: what is the influence
  • of the Middle Paleolithic site of Piégu (Brittany, France). A multi-material approach. In : 13th International Conference on Luminescence and Electron Spin Resonance Dating, Torun, Poland, 10-14 July 2011, Quaternary Geochronology, LED2011 Special Issue, 10, 424-429. - BATES M.R., BATES C.R
  • ., GIBBARD P.L., MacPHAIL R.I., OWEN F.J., PARFITT S.A., PREECE R.C., ROBERTS M.B., ROBINSON J.E., WHITTAKER J.E., WILKINSON K.N. (2000) - Late Middle Pleistocene deposits at Norton Farm on the West Sussex coastal plain, southern England. Journal of Quaternary Science, 15 (1), 61-89
  • . - BATES M.R., KEEN D.H., LAUTRIDOU J.-P. (2003) - Pleistocene marine and periglacial deposits of the English Channel. Journal of Quaternary Science, 18 (-3-4), 319-337. - BATES M.R., BRIANT R.M., RHODES E.J., SCHWENNINGER J.-L., WHITTAKER J.E. (2010) - A new chronological framework
  • for Middle and Upper Pleistocene landscape evolution in the Sussex/Hampshire Coastal Corridor, UK. Proceedings of the Geologists’ Association, 121, 369-392. - BIGOT B., MONNIER J.-L. (1987) - Stratigraphie et sédimentologie des lœss récents du nord de la Bretagne. Données nouvelles
RAP03364.pdf (PLOUGASTEL-DAOULAS (29). Le Rocher de l'Impératrice. Rapport de FP 2014-2016)
  • testify of Lateglacial groups limited incursions (seasonal?) into the Armorican Massif after a probable desertion of the region during the GS-2. Lithic production clearly aims the production of blades. This assemblage is particularly interesting in the perspective of studying
  • Sabine SORIN Isabelle THERY-PARISOT Avec le soutien : Service Régional de l’Archéologie de BRETAGNE Conseil général du FINISTÈRE Commune de PLOUGASTEL-DAOULAS 1 Conditions d’utilisation des documents Les rapports d’opération archéologique (diagnostic, fouille, document final de
  • s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en ligne des rapports par le SRA Bretagne a pour objectif de faciliter cette consultation. La consultation et l’utilisation de
  • knowledge of these groups is however unequaled: if the Late Azilian and the Pleistocene/Holocene transition communities are now well known after some recent works, this is not the case of the Magdalenian and first Azilian societies. The launching of a research program in 2013 in a small
  • occupied during the Early Azilian. The obtaining of radiocarbon dates (the first ones for the Lateglacial of Brittany) places the Azilian occupations between 13000 and 12000 cal. BC, that is to say during the GIS-1e (Bølling). Several evidences suggest this site to be the result
  • and symbolic changes during the Azilian. The Rocher de l’Impératrice rock shelter is an unavoidable site for the understanding of Northwestern Europe Lateglacial societies. Because of the diversity of the archaeological evidences this site allows to develop a global thought about the nature
RAP02036.pdf (PLOUHINEC (29). gisement paléolithique inférieur de Ménez Drégan I. rapport intermédiaire 2004 de fp 3 (2003-2005))
  • paléoparasitologie (ancienneté du site et nature des sédiments), les datations (conditions de gisement et des matériaux datables, environnement radioactif du site). Ces recherches menées sur Menez-Dregan mettent en jeu des adaptations méthodologiques complexes qui participent pleinement au
  • programme. 9 Menez-Dregan 1 - Campagne 2004 BIBLIOGRAPHIE BOUCHET F., ARAUJO A., HARTER S., MIRANDA CHAVES S., NASCIMENTO DUARTE A., MONNIER J.-L. et FERREIRA L.-F., 2002 - Toxocara canis (Werner, 1782) eggs in the pleistocene site of Menez-Dregan, France (300,000-500,000 years
  • . - La mise en place de ces occupations dans des conditions paléogéographiques et paléoenvironnementales similaires, dans des conditions climatiques encore relativement clémentes, en début ou fin d'interglaciaire, avec de vastes dégagements de zones herbeuses propices à la
RAP02270.pdf (PLOUHINEC (29). rapport sur la campagne de fouille 2007 du gisement paléolithique inférieur de menez drégan 1. rapport 2007 de fp 3 (2006-2008))
  • apparue au début des années 80, avec la fouille du gisement de Saint-Colomban à Carnac. Ce groupe de gisements, dénommé « colombanien », est caractérisé par l'identité de ses caractères typologiques et de ses conditions géologiques, chronologiques et paléo-écologiques. Il est
  • d'érosion marine, sur une plage ancienne, au début d'une période de régression (Monnier & Le Cloirec, 1985). La datation de l'occupation, sur des bases géologiques et radiométriques, se placerait dans le stade isotopique 11, vers 400 000 ans. La fouille, menée dans des conditions
  • sont installés sur les matériaux de plages anciennes, ce qui tend à montrer que les occupations ont eu lieu relativement peu de temps après le début de la régression, donc dans des conditions encore assez clémentes. A Menez-Dregan, l'occupation se place dans un contexte
  • paléoclimatique relativement tempéré et océanique. La question des niveaux marins et rivages aux époques des occupations reste sujette à discussions. Compte-tenu de la topographie sous-marine et de notre connaissance des conditions paléoclimatiques, nous pourrions supposer que le rivage marin
  • assèchement ne peut se faire que lors de régressions marines entre - 80 et 100 m. Ceci n'est pas compatible avec les conditions climatiques mises en évidence par la sédimentologie et la paléobotanique. L'article (Lefort et al.) joint en annexe, fait le point sur cette question et défend
RAP00215.pdf (MELRAND (56). village de Lann Gouh. rapport de sauvetage urgent.)
  • M E L R A N VILLAGE D (56) L A N N - G MEDIEVAL RAPPORT DE SAUVETAGE 0 U H DESERTE POUR 1986 ; rosst ç r V 1 10 i T*OCÎ ,î£i—t v fi* < i FERME ARCHEOLOGIQUE DE M E L R A N D MELRAND LANN GOUH 1986 Rapport de sauvetage Les fouilles
  • porte en pignon. Cette zone semble avoir été l'objet de remaniements successifs (fig. 5). Deux fosses peu profondes sont remplies de poches d'argile blanche ou jaune,'inclues dans une terre brune comportant également guelques tessons de céramique onctueuse et de pâte dure (fig. 4
  • ) fig. 4 fragment de col en pate dure, vu de dessus et de profil. De plus, deux trous de poteau se situent obliquement par rapport au seuil. Enfin, une tranchée nette, creusée dans le granité altéré mais encore dur, se trouve sous le seuil (fig. 5 et 6). Les pierres des
RAP01768.pdf (le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches)
  • Geay en CharenteMaritime ; Les Closeaux à Rueil-Malmaison en Hauts-de-Seine ; Les Chaloignes à Mozé-sur-Louet en Maine-etLoire) montrent tout l'intérêt d'une approche extensive, totale, qui révèle des structures et des organisations de vestiges. Face à ces conditions de gisements
  • aux datations par le radiocarbone. Pour résumer, l'objectif de cet axe de notre recherche est d'établir un premier référentiel des conditions de gisements des sites mésolithiques sur le Massif armoricain. 2.2. UN AXE SCIENTIFIQUE : COMPRENDRE L'ORGANISATION DES TERRITOIRES PAR
RAP00657.pdf (LA FOREST-LANDERNEAU (29). château de Joyeuse Garde. rapport de sondages 1967-1968-1969)
  • DANGUY DE DESERTS Marie-Claude
  • LA FOREST - LANDERNEAU (29) Rapport de fouilles 1967 - 1968 - 1969 Marie-Claude DANGUY DES DESERTS Le CHATEAU de J 0 Y E U S B en LA FOREST LANDSRNEAU GARDE (Finistère) rapport des sondages archéologiques effectués &n juillet 1967 Marie Claud® DAMGUY des DESERTS J o y
  • conditions de travail - fouilles antérieures - moyens mis en oeuvre - durée des travaux -participants - mesures de protection prises - situation des collections provenant du site B l'état d€îs lieux au début des travaux» il - Les Travaux A y^snltats d'ensemble ~ les soupiraux - les
  • . I RENSEIGNEMENTS TECHNIQUES A Conditions de Travail; - les fouilles Antérieures s Aucune fouille scientifique n'a jamais été faite sur le site du château de Joyeuse-Garde» Il est certain que des habitants de la F ores t-landerneau et des environs ont» à différentes époques
  • fois dégagée de toutes les ordures* bouteilles,' chaussures5. faïences» ferailies qui l'encombraient pu être "explorée" sur toute sa longueur, à condition de marcher courbé car elle était comblée jusqu'à la corniche* Le premier travail fut ensuite de rendre à leur destination les
  • TRAVAUX EFFECTUES EN 1 968 et 1969 Marie-Claude des DESERTS A 1 Joyeuse Garde, à LA FOREST-LANDERNEAU, n'était,depuis plus «de cent ans, qu'un terrain vague et seule une porte d'entrée témoignait de son existence passée. "L'Association des Amis du Château de Joyeuse Garde" s'est
RAP02397.pdf (PLOUHINEC (29). Menez-Dregan I. rapport final de fp 2006-2008)
  • galets aménagés, est apparue au début des années 80, avec la fouille du gisement de Saint-Colomban à Carnac. Ce groupe de gisements, dénommé « colombanien », est caractérisé par l'identité de ses caractères typologiques et de ses conditions géologiques, chronologiques et paléo
  • , menée dans des conditions difficiles, au-dessous du niveau des plus hautes mers actuelles, n'a pas permis de mettre en évidence de façon claire des structures d'habitat, mais un amas de blocs a été interprété comme un foyer probable. L'industrie de Saint-Colomban, la première du
  • relativement peu de temps après le début de la régression, donc dans des conditions encore assez clémentes. A Menez-Dregan, du moins en couche 5, l'occupation se place dans un contexte paléoclimatique encore peu froid, relativement tempéré, dans un contexte limite océanique-continental. La
  • question des niveaux marins et rivages aux époques des occupations reste sujette à discussions. Compte-tenu de la topographie sous-marine et de notre connaissance des conditions paléoclimatiques, nous pourrions supposer que le rivage marin n'était sans doute pas très éloigné au moment
  • Penmarch. Leur assèchement ne peut se faire que lors de régressions marines entre -80 et 100m. Ceci n'est pas compatible avec les conditions climatiques mises en évidence par la sédimentologie et la paléobotanique. L'article (Lefort et al.) joint en annexe, fait le point sur cette
RAP02521.pdf (MOLÈNE (29). beg ar loued : un habitat en pierres sèches campaniformes, âge du bronze ancien. rapport final de fouille programmée 2007-2009)
  • déchet supposé de métallurgie (D. Bourgarit et Y. Coquinot) 2.1 - Problématique 2.2 - Conditions expérimentales 2.3 - Résultats 2.4 - Discussion 3 - Deux objets en tôle de cuivre (ou d'alliage cuivreux) (H. Gandois) 3.1 - Description des objets 3.2 - Eléments de comparaison : les
  • stocker pour la fouille. Le reste des dépenses concerne globalement le petit matériel de fouille, ce dernier doit être renouvelé très régulièrement étant donné les conditions particulières de la fouille. Le milieu insulaire et marin est en effet très néfaste pour les éléments
RAP02769.pdf (ÎLE-DE-MOLÈNE (29). programme archéologique molenais, rapport n°17, beg ar loued : un habitat en pierres s7ches du campaniforme/âge du bronze ancien. rapport de fouille programmée 2011)
  • dernière, la répartition de l’effort financier restant à peu près équivalent entre le CG29 et la DRAC. Les montants obtenus cette année devaient permettre de terminer définitivement l’année de fouille supplémentaire dans des conditions satisfaisantes, mais également de poursuivre les
  • nourriture principalement). 17 8 – Travaux Si le budget (1 000 EUR) peut paraître assez élevé c’est que lors de la réalisation de ce dernier nous étions encore dans l’ignorance des conditions du rebouchage : nous savions qu’il manquerait un très gros volume de terre pour remettre à
RAP03738 (ILE MOLENE (29). Le Bourg. Rapport de diagnostic)
  • (Falk et Ward, 1957). Tableau 2. Indices granulométriques des échantillons sédimentaires prélevés sur le site. Tableau 3. Caractéristiques des 4 pièces lithiques qui remontent entre elles, Iso7, Tr3. I. Données administratives, techniques et scientifiques Conditions
  • d’amélioration des relations entre l’administration et le public. L'accès à ces documents administratifs s’exerce auprès des administrations qui les ont élaborés ou qui les détiennent, au choix du demandeur et dans la limite de leurs conditions d’accueil. La mise en ligne des rapports par le