Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

263 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01035.pdf (PLOVAN (29) et les communes limitrophes. rapport de prospection inventaire)
  • l'Université de Varsovie, nous avons appliqué une méthode fine de prospection à l'étude de l'un des sites connus de la commune de Plovan. Devant les résultats obtenus, nous avens alors décidé en 1974 de consacrer une grande part de l'activité du stage à l'organisation des prospections
  • aperçus que par plus d'un côté la prospection archéologique était intimement liée à l'enquête d'ethnographie, et, d'une manière plus générale, à la connaissance du terrain par les gens qui y vivent. C'est pourquoi ce stage de prospection de septembre a été couplé avec d'autres enquêtes
  • deux exemples didactiques, nous avons momentanément renoncé à ce type d'étude. En effet, étant donné les conditions dans lesquelles nous travaillons (absence de personnel technique spécialisé, présence d'une équipe au cours de stages de durée restreinte), effectuer la planigraphie
  • prospections systématiques qui ont été effectuées pendant le stage et la plupart des fermes importantes des sections ZA, ZB, ZC, ZD, 2 N, 2 H et 2 K ont été soit visitées, soit les habitants contactés. Le résultat de cette enquête est en cours de traitement chez les enseignants de Plovan et
RAP01646.pdf ((29). mésolithique final et néolithique dans le Léon. rapport de prospection thématique.)
  • résultats du troisième stage de terrain L'Epipaléolithique Le Mésolithique Le Néolithique Carte de répartition des sites repérés lors du stage de terrain 1999 Etude de collections privées et publiques Une lame polie appartenant à Monsieur Yves Plouzennec trouvée au Reuniat (Plomelin
  • prospections réalisées rentrent dans le cadre d'une autorisation de prospection thématique « Mésolithique et Néolithique dans le Léon » délivrée par le Service Régional de l'Archéologie pour l'année 1999. Notre stage de terrain était basé dans les locaux du Centre de Promotion Agricole et
  • des conservateurs. La méthode employée Cette nouvelle campagne de prospection a couvert un transept partant de la Forest Landerneau à Saint-Sauveur au sud et de Lesneven à Guiclan au nord. Pour ce faire, nous avons conservé la méthode des stages de prospection bien rôdée au cours
  • réunissaient pour faire un bilan quotidien et discuter des choix du lendemain. Après le dîner, des causeries animées par des spécialistes ou des passionnés ont permis d'ouvrir le stage sur d'autres thèmes de la recherche archéologique. A une exception près, seules les collections de plus de
  • micro-quartzite de la Forest Landerneau (fl) est un bon marqueur du Mésolithique final caractérisé par des armatures géométriques tels que les trapèzes. Une des problématiques de ce stage visait à mieux comprendre la diffusion de ce matériau concurrent du silex vers l'est du Léon en
  • systématique de recherches d'habitats néolithiques n'ayant été effectuée dans le centre du Finistère, il nous paraissait important d'essayer de moduler ou de confirmer ce constat. Les résultats du troisième stage de terrain Au cours de ce stage, plus de 120 indices ou sites ont été
  • repérés, ils permettent de combler un vide dans la connaissance de l'occupation de la zone intérieure du Léon durant la Préhistoire. L ' Epipaléo lithique La principale surprise de ce stage fut la découverte de plusieurs indices attribuables à l'Epipaléolithique, période charnière
  • doctorat, le matériel épipaléolithique recueilli sera confié à E. Yven pour une étude approfondie, elle se chargera également d'effectuer les prospections complémentaires qui s'imposeront. Le Mésolithique Deux sites attribuables au Mésolithique ont été repérés lors de ce stage de
  • conserverons la méthode des stages de terrain, bien rodée au cours des dernières années, agrémentée du suivi de certains sites. Ce secteur reste encore vide de tout indice du Mésolithique final, ce à quoi la prospection de la zone côtière devrait permettre de remédier. Il y a fort à parier
  • jours seront principalement axés sur la recherche des sites / carrières ou des ateliers de fabrication des lames et bracelets polis. Revue de presse Le troisième stage de prospection, Mésolithique final et Néolithique dans le Léon Ouest-France Lundi 9 novembre 1998 CPAR
  • de cinq, ils vont ainsi arpenter les champs de maïs pour rechercher des pierres polies ou taillées. Les personnes ayant trouvé de tels objets peuvent les appeler au CPAR au 02 98 68 16 73. Stage de prospection archéologique dans le Léon A la recherche de traces des hommes du
  • Néolithique Y van Pailler, qui est en deuxième année de thèse à l'UBO, organise un stage de prospection archéologique d'une semaine du 5 au 11 novembre. Il a choisi comme terrain privilégié d'investigation le Pays de Léon. Le rendez-vous est fixé au jeudi 5 novembre à 10 h. au Centre de
  • l'observation de surface permet de repérer des faits significatifs en relations avec les changements économiques qui marquent la fin du Mésolithique». SUR LES TRACES DES DERNIERS CHASSEURS-CUEILLEURS Voici donc le temps pour les bénévoles qui participeront à ce stage de chausser les bottes
  • région par les hommes du Mésolithique (6 à 5000 ans avant J.-C.) et du Néolithique (5 à 2000 ans avant J.-C.)». Le programme du stage consiste donc d'une part à ramasser des cailloux d'un certain type appelés «microquarzites». Zone de recherche : de la ForêtLanderneau vers l'Est du
  • stage, après le travail sur le terrain, un temps sera consacré, le soir, à l'étude du matériel collecté. En outre, des causeries, animées par des spécialistes de haut niveau, permettront d'ouvrir le stage sur d'autres thèmes de la recherche archéologique bretonne. L'espoir des
  • stage de prospection. Contact 02 98 68 16 73. D.A. Çhjaqjusi Asmainst, courrier/progrès t Voyage dans le néolithique • Yvan est entouré de Ewen, Gwenolla et Eric. Un groupe d'étudiants vient de s'installer dans les locaux du Centre de promotion agricole et rural (CPAR) du
RAP00327.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). la Retenue. rapport de sondage.)
  • . Nous avons été aidé pendant toute la durée de l'opération (terrain et étude) par Gaétan Le Cloirec, effectuant un stage inclus au cursus de licence d'histoire de l'art de l'université RennesII-Haute-Bretagne. RESULTATS L'implantation des tranchées-sondages a été dictée par la durée
RAP01579.pdf ((29). néolithisation et néolithique dans le Léon. rapport de prospection inventaire)
  • l'Archéologie pour l'année 1998. Nous tenons à remercier la Maison Familiale du Mengleuz (Saint-Renan), et en particulier son directeur, G. Killevere, qui a largement contribué à créer les conditions idéales au bon déroulement de notre stage. Au cours de ce séminaire, les conférences de J.-N
  • . Guyodo et de P. Gouletquer sont venues compléter notre travail sur le terrain. Concernant l'organisation générale du stage, la partie post-ramassage et la constitution du produit administratif, nos camarades E. Castel, E. Yven et P. Forré, nous ont été d'un grand secours. Enfin, nous
  • remercions tous les participants qui ont su, chacun à leur niveau, s'investir avec dynamisme dans le bon déroulement du stage. C'est avec un plaisir non dissimulé que nous avons observé les néophytes d'hier se glisser dans le rôle des personnes-ressources d'aujourd'hui, qui plus est, avec
  • un réel sens de la pédagogie. Si ce stage a été un franc succès, à la fois sur le plan humain et scientifique, cela tient certainement autant à la présence d'un noyau dur de prospecteurs confirmés qu'à l'ouverture d'esprit du groupe qui permet à chaque fois l'intégration de
  • campagne 1998 La campagne de prospection 1998 a achevé la couverture de la zone située au nord et à l'ouest de l'agglomération brestoise. Un week-end de prospection en février basé à Saint-Renan a permis de compléter certaines données issues du stage précédent. L'accent a été mis sur la
  • silex vers l'est du Léon en suivant le cours de l'Elorn. Un stage de terrain d'une semaine regroupant 20-30 personnes devrait être nécessaire pour la réalisation de ce projet. D'autre part, il est bien entendu que nous continuerons les sorties sur le terrain, seul ou accompagné. Nous
  • tenterons également de développer notre réseau d'informateurs par le biais des stages, de conférences ou d'animations afin de sensibiliser un public toujours plus nombreux à notre travail. Il s'agira de vérifier pour ce secteur encore délaissé par les prospecteurs, la validité du modèle
RAP01553.pdf ((29). le petit Trégor. rapport de prospection inventaire)
  • découverte d'armatures et par là même autorise des estimations chrono-culturelles. L'organisation d'un stage de terrain. Les stages ou séminaires de terrain occasionnent des prospections vraiment raisonnées (Gouletquer, 1991). Les bénévoles sont alors réunis et motivés par une même
  • problématique « scientifique ». Cette année, j'ai organisé un stage de ce type à Plouégat-Guerrand (Finistère) pendant une semaine. Environ trente personnes ont répondu à mon appel, aussi bien des adolescents, des étudiants de tous niveaux, des personnes en activité que des retraités. Leurs
  • horizons et leurs centres d'intérêt très divers ont largement contribué à la réussite de ce stage. Seules la rencontre et la confrontation des hypothèses permettent une remise en cause des idées préconçues ou façonnées par les lectures. De même, le regard extérieur des néophytes apporte
  • moins aléatoires. Toutes ces personnes ont ainsi contribué à ajouter plus de nombreuses de références à la Carte Archéologique. Le soir, les pièces étaient nettoyées et les coordonnées Lambert de chaque parcelle étudiée étaient inscrites sur un carnet. Au cours de ce stage, nous
  • ce site n'était pas un site d'habitat mais qu'il remplissait la fonction de « carrière ». Les alentours nous ont seulement révélé des indices de passage sans installation durable. Dans toutes les collections constituées au cours du stage, l'utilisation importante du
  • source, aussi avons nous centré nos prospections vers ce type de localisation. P. Léopold a, de son côté, consulté O. Kayser et lui a demandé quels étaient, selon lui, les secteurs favorables à la découverte de sites préhistoriques d'après une carte de la région. Lors de ce stage de
RAP00215.pdf (MELRAND (56). village de Lann Gouh. rapport de sauvetage urgent.)
  • Direction Régionale des Antiguités d'en faire le centre de la "Ferme Archéologigue de Melrand" où l'expérimentation doit répondre à la fouille, et où les résultats archéologigues sont directement transmis au public (visite du site, panneaux explicatifs, expositions, stages et animations
RAP03660 (QUIBERON (56). Beg er Vil : un habitat de chasseurs-cueilleurs maritimes de l'Holocène. Rapport 2018 de FP 2016-2018)
  •  pointe de Beg‐er‐Vil ........................ 49  TROISIEME PARTIE : BILAN DU TRAITEMENT DES REFUS DE TAMIS .......... 51  1. Tri lors de la fouille de 2018 ............................................................................................. 51  2. Tri lors des stages post
  • ‐fouille ......................................................................................... 53  2.1. Le stage post‐fouille du 24 septembre au 5 octobre 2018 .......................................53  2.2. Le tri à Archéosciences
  •  Archéologique du Département du  Morbihan  et  le  Service  régional  de  l’archéologie  de  Bretagne.  Ont  suivi  six  années  de  fouilles  (deux opérations triennales), soit 45 semaines à environ 20 personnes, auxquelles il faut ajouter  les sept stages de tri (15 semaines ‐ 12 personnes
  • , Ghislaine Marcon, Jorge Calvo Gomez, Diana Nukushina, Lola Hauguel Bleuven,  Jean‐Yves Mallégol, Murielle Damblin.  • Les  trieurs,  raffinés  et  élégants,  capables  du  meilleur  lors  du  stage  d’octobre  2018  à  l’université  de  Rennes  1 :  Samson  Bailloux,  Emile  Beauregard
  •  laboratoire sur le site,  lors de stage ou par un technicien de haut niveau au cours de la post‐fouille.   3. Stratégie et implantation des fouilles  3.1. Considérations générales
RAP00429.pdf (CORSEUL (22). le champ Mulon. rapport de fouille ancienne)
  • Mulon". Mais pour nous en faire une idée plus précise, il fallait y mener une campagne plus importante que la précédente. Elle le fut, tant par sa durée (deux stages de trois semaines, du 10 juillet au 22 août) que par le nombre de ses participants (35). Ceux-ci, étudiants ou lycéens
  • , fouillaient péur la première ou seconde fois» Nous devions donc leur donner la, possibilité d'acquérir les connaissances théoriques nécessaires pour leur permettre de s'intéresser à leur travail en saisissant son véritable sens. C'est pourquoi, nous avons organisé à chaque stage, et
RAP01837.pdf (PLOUHINEC (56). les peintures de la galerie de la villa de Mané Véchen. rapport d'étude lié à la fouille programmée)
  • des enduits sur le terrain, ont contribué à la présente étude, au cours d'un stage effectué au CEPMR. 2 II. Les enduits fragmentaires 1. Etat de conservation Déjà sur le terrain, on avait pu observer une relative fragilité des fragments dont le mortier grossier avait tendance à
  • : Dessins des plaques qui présentent une partie du corps d'un oiseau. (Relevés-dessins : S.Livin, stage CEPMR-CNRS) Plaque 45 F-L Plaque 46 F-L contour indéterminé Relevé et dessin : S. Groetembril Dao : Cl. Vibert-G. CEPMR - CNRS/ENS 22 octobre 2002 Fig.33 bis. Restitution
RAP00113.pdf (QUIMPER (29). Locmaria. 20, venelle des Potiers. rapport de sauvetage urgent.)
  • . KERUBROUX, située Venelle des Potiers, fut saisie d'intervervenir en fouille de sauvetage officiellement autorisée.Cette intervention commencée en Février 1986 sous la direction de JP. Lebihan et d'Y Menez s'est achevée lors d'un stage réalisé à Pâques 1986, stage dont la
  • . CLEMENT . Ce stage, d'une durée totale de ®*ze jours, s'est, déroulée dans des y conditions climatiques assez caractéristiques des"Pâques il faut donc a su répondre quimperoises" saluer l'équipe de fouille qui malgré les intempéries présente de façon très efficace: Joël CORNEC au
  • Quimper a gratuitement nourri les fouilleurs tout le stage. M. KERLEROUX, propriétaire, nous a apporté un appui intéressant logistique dans notre lutte contre les éléments naturels, en nous fournissant un système de protection qui malgré son aspect peu reluisant a su résistei^aux
  • , un quadrillage métré a été lé, permettant d'effectuer les relevés. L* extension maximale instal donnée à la surface de fouille, lors du stage de Pâques I986 explique le pourquoi d'un repérage lettré et chiffré pouvant apparaitre comme manquant de cohérence.Chaque structure
RAP03493 (QUIBERON (56). Beg er Vil : un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport intermédiaire de FP)
  • ................................................................................................... 75 2. Le stage post-fouille de septembre 2017 ......................................................................... 75 3. Le tri à Archéosciences ...................................................................................................... 78 QUATRIEME PARTIE
  • , Simon Williams. • Les trieurs, raffinés et élégants, capables du meilleur lors du stage d’octobre 2016 à l’université de Rennes 1 : Alain Bardeur, Emilie Campmas, Margaux Debout, Claire Gallou, Tiphaine Guigon, Anaïs Henin, Mathilde Lecorcier-Fleury, Manon Guyot, Annic Cedelle, Elia
  • Beg-er-Vil (Quiberon, Morbihan) 11. Pour l’amas coquillier, les sacs de refus de tamis sont tamisés en laboratoire sur le site, lors de stage ou par un technicien de haut niveau au cours de la post-fouille. 3. RESULTATS ARCHEOLOGIQUES DE LA CAMPAGNE DE 2017 3.1. IMPLANTATION DES
RAP03187.pdf (QUIBERON (56). Beg er Vil : un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport de FP 2015)
  • ................................................................................ 61 4.2. Lors des stages post-fouille de 2015 .............................................................. 63 TROISIEME PARTIE : BILAN DES DONNEES DE TERRAIN DE LA FOUILLE TRIENNALE
  • . Visites virtuelles du site mésolithique de Beg-er-Vil à Quiberon (Morbihan ; France)132 6. Animation auprès des publics scolaires........................................................................ 133 7. Stage INRAP
  • opérations se déroule sur le site, mais il faut recourir aussi à des stages avec des étudiants ou des bénévoles (2 stages en 2015), et à l’embauche de salarié. La campagne 2015 a repris la partie orientale du décapage de 2014, sans extension, afin d’en terminer l’exploration. Le décapage
  • , Mickael Ocadiz, Gaelle-Anne Denat • Les participants du stage post fouille du 9 au 20 février 2015 : Tiffany Lardeux, Gwendoline Rupin, Laura Edme, Solveig Lecouturier, Lise Allard, Florine Sarry, Virginie Huguenard, Léa Scotto Le Massese, Claire Gallou, Catherine Talide, Gabrielle
  • Traversat, Camille Pestel, François Eluard, Jean-Marc Mélec, Pierre-Antoine Beauvais, Mathieu Piriou, Pierre-Lou Schang, Konan Le Breton, Jean Chaintreuil, Jorge Calvo Gómez, Marc Gosselin, Léo Désilles. • Les participants du stage post fouille d’octobre 2015 : Tiphaine Guigon
RAP01059.pdf (PLOVAN (29). Kergalan. rapport de fouille programmée)
  • DES ANTIQUITÉS PREHISTORIQUES DE BRETAGNE G 7, n 25 or A, A 3503' FiEMNES BP. CEDEX RAPPORT PRELIMINAIRE CONCERNANT LA SECONDE CAMPAGNE DE FONILI,ES SUR LF S IT F. MESOLITHIQUE DE K ERG A L'AN (PLOVAN, FINISTERE) Le stage de fouilles de 1973 à Plovan s'est déroulé sur la
  • Plovan, qrâce à l'aimable intervention He Madame Morice, Directrice de l'école. Que tous ceux qui ont participé, directement ou indirectement au succès de ce stage soient ici rpmerciés, P.L. GOULFTQUER Chargé de Recherche au C.N.R.S, -1059 DEROULEMENT OF LA FOUILLE La première
  • l'avoir atteint cette année avec une équipe parfaitement entraînée, et en majeure partie déjà rompue aux difficultés de la fouille de sites m é s o l i t h i q u e s . Ce seuil "volumétrique" représente environ 0,7 m3 par personne pour la durée du stage. Une étude rationnelle d'un tel
RAP03817 (QUIBERON (56). Beg er Vil : un habitat de chasseurs-cueilleurs maritimes de l'Holocène. Rapport de FP 2019)
  • budget, nous avons dû modifier nos objectifs. Le tri des sédiments a été de nouveau piloté par Catherine Dupont, avec un stage du 1 au 12 juillet 2019 et tout au long de l’année des sessions de travail destinées à la formation des étudiants. L’objectif était de terminer le traitement
  • une solution pour reprendre ces études géoarchéologiques. Il en faudrait davantage pour déstabiliser notre équipe car tant reste à faire. Le stage de tri tenu du 1 au 12 juillet 2019 a ainsi été très profitable, de même que tout au long de l’année le tri destiné à la formation des
  • structures détectées (DAO : Grégor Marchand). 2.2. Bilan et objectifs du tri des refus de tamis Catherine Dupont LE STAGE POST-FOUILLE DU 1 AU 12 JUILLET 2019 Onze personnes se sont succédées durant le stage post fouille de 2019 (fig. 3) : Aurélie Perrin, Catherine Talide, Noémie
  • Aubriot, Hanna Jaouen, Louise Poquet, Sophie Begue, Arthur Bony, Gwladys Jolivet, Elsie Bichr, Solène Closson et Oriane Digard. Celui-ci a eu lieu sur le campus de Beaulieu Université de Rennes 1 sous la responsabilité scientifique de C. Dupont. Fig. 3 – Stage post-fouille de Beg-er
  • Université Rennes CReAAH) « Tracéologie de l’industrie lithique des sites mésolithiques côtiers » Vendredi 12/07/2019 / Conférence d’Elsa Neveux (Contractuelle CReAAH) « La carpologie en archéologie » Ce stage a permis de traiter plus de 137 kg de refus de tamis, dont 85 sacs de 2mm et
  • processus de tri un appel aux étudiants et aux bénévoles a été fait en dehors des périodes de stages collectifs. Ce sont ainsi 11 étudiants qui ont été accueillis sous convention et une retraitée bénévole. Stages de tri liés à la formation des étudiants Nov. 2018 Juin 2019 Mai-Juin 2019
  • semaines 21 Beg-er-Vil (Quiberon) Fig. 4 – Bilan quantitatif du stage post-fouille de Beg-er-Vil en juillet 2019. 22 Etudes post-fouille - 2019 STAGES DE TRI INDIVIDUEL BENEVOLE Fév-Mars 2019 - Catherine Talide : « Tri de l’amas coquillier du site archéologique de Beg-erVil
  • », Rennes- 12/02/2019-15/03/2019. Stage bénévole Durée (jours) Personne par jour Inscrits Encadrant Jour / homme 2mm (N) 4mm (N) 2mm (Poids g) 4mm (Poids g) Total (Poids g) Ces stages réalisés au fil de l’eau demandent un investissement important d’encadrement. Comme lors des
  • stages collectifs, l’intégralité du tri réalisé est contrôlée par un encadrant. Le cumul de ces stages ont permis de traiter plus de 304 kg de refus de tamis, dont 108 sacs de 2mm et 75 sacs de 4mm. Ils correspondent à 248 jours / homme à temps plein. Stage post-fouille octobre 2012
  • 10 12,8 15 1 138 10 100 8945 83012 91957 Stage post-fouille octobre 2014 10 13,25 18 1 142,5 73 66 61892 55304 117196 Stage post-fouille février 2015 10 21,5 22 1 225 60 42 53608 94324 147932 Stage post-fouille octobre 2015 10 12,5 16 1 135 80
  • 38 59555 50357 109912 Stage post-fouille octobre 2016 10 17,15 23 1 181,5 93 41 71810 68670 140480 Stage post-fouille septembre 2017 15 8,19 15 1 122,78 57 32 46123 39252 85375 Stage post-fouille sept-oct 2018 10 13.33 22 2 133,3 47 14 57941
  • 71388 129329 Tri bureau 2019 56 3,88 12 1 (31 jours) 248 108 75 109214 195181 304395 Stage post-fouille Juillet 2019 10 9,35 11 1 103,5 85 27 90987 46096 137083 Bilan 141 98,62 154 9 1429,58 613 435 560075 703584 1263659 Tableau 2 - Bilan
  • quantitatif du temps investi et des quantités de refus de tamis triées (N : nombre de refus de tamis) Cette année, l’objectif du stage de tri des refus de tamis était de finaliser le traitement des refus de tamis issus de la fouille de 2018. Il a été atteint et associé au tri de refus de
RAP02213.pdf (CRÉHEN (22). le château du Guildo. rapport final de synthèse de fp 3 (2004-2006))
  •   La fouille s’est déroulée sur une durée totale de intervenant dans le cadre de stages inscrits à leur cursus  été affectées à la commande d’études des fragments mammifères) issus de la fouille des remblais liés à la Notons la forte augmentation des