Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

5 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03345.pdf (QUIBERON (56). Beg-er-Vil : Un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport de FP)
  • Beg-er-Vil à Quiberon Un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan Première année de fouille triennale 5 septembre - 7 octobre 2016 N° de site : 56 186 0007 N° d’autorisation : n° 2016-027 Responsable (Archéologie) : Grégor Marchand Coresponsable (Paléo-environnement
  • le littoral du Morbihan Première année de fouille triennale 5 septembre - 7 octobre 2016 N° de site : 56 186 0007 N° d’autorisation : n° 2016-027 Responsable (Archéologie) : Grégor Marchand Coresponsable (Paléo-environnement) : Catherine Dupont Contributions de : Jorge Calvo
  • ) Laurent Quesnel (CNRS-Université de Rennes 1) Travaux réalisés avec le concours du : Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) Université de Rennes 1 Service Régional de l’Archéologie de Bretagne Conseil Général du Morbihan (SDAM) Mairie de Quiberon Campagne 2016 2 Beg
  • -er-Vil (Quiberon, Morbihan) Sommaire RESUME DE L’OPERATION 2016 ............................................................................................. 5 REMERCIEMENTS
  • … ........................................................................... 17 SECONDE PARTIE : LA CAMPAGNE DE 2016 .................................................................... 19 1. L’équipe de recherche en 2016 ......................................................................................... 19 2. Conditions d’intervention
  • ................................................................................................. 21 2.1. Logistique et financement............................................................................... 21 2.2. Protocole d’intervention ................................................................................. 22 3. Résultats archéologiques de la campagne de 2016
  • la zone orientale .......................................................... 45 3.6. Le mobilier archéologique recueilli ............................................................... 51 4. Bilan du traitement des refus de tamis (05/12/2016
  • ) ..................................................... 58 4.1. Lors de la fouille de 2016 ................................................................................ 58 4.2. Lors des stages post-fouille de 2016 .............................................................. 58 TROISIEME PARTIE : BILAN DES ANALYSES EN COURS
  • préliminaires .............................................................................. 70 3 Campagne 2016 2. La gestion technologique des volumes des nucleus : comparaison des systèmes techniques de Beg-er-Vil (Quiberon, Morbihan) et de Beg-an-Dorchenn (Plomeur, Finistère
  • ......................................................................................................................... 142 4 Beg-er-Vil (Quiberon, Morbihan) Résumé de l’opération 2016 L’habitat mésolithique de Beg-er-Vil à Quiberon (Morbihan) se manifeste par un niveau coquillier remarquablement préservé, visible dans une paléo-falaise de la cote sud de la Presqu’île. Découvert par G. Bernier
  • partie de ces opérations se déroule sur le site, mais il faut recourir aussi à des stages avec des étudiants ou des bénévoles (1 stage en 2016), et à l’embauche d’un salarié (5 semaines cette année). Le principe de la fouille sous le parking étant acté par la Mairie de Quiberon et le
  • par des pierres plantées de chant. Son diamètre est de 3.40 mètres suivant un axe EstOuest et de 3.50 mètres suivant un axe Nord-Sud, soit à peu de chose près une forme 5 Campagne 2016 circulaire. Nous proposons de la dénommer ici « hutte », ce qui ne préjuge pas de sa fonction
  • présence de coquilles des campagnes précédentes. Cela représente 28 échantillons de 2mm de l’année 2013 et 51 échantillons de 4mm de la campagne 2014. Un stage de tri d’une durée de 2 semaines a été réalisé en octobre 2016 sur le campus de Beaulieu Université de Rennes 1. L’année 2016
  • traces par d’autres processus fonctionnels ou taphonomiques, et nous permettent de discuter ainsi des modes économiques des chasseurs-cueilleurs maritimes. 7 Campagne 2016 Remerciements Cette fouille archéologique a bénéficié d’un large panel de compétence et nous souhaitons
  • Denat, Antoine Sylvain. • Les trieurs, raffinés et élégants, capables du meilleur lors du stage d’octobre 2016 à l’université de Rennes 1 : Gwendoline Rupin, Jean-Luc Lamache, Claire Gallou, Tiphaine Guigon, Catherine Talide, Léo Désilles, Michel Waly Diouf, Flora Diaz, Léa turgeon
  • pertinent. • Madame Catherine Le Gall, Madame Catherine Louazel et Madame Annie Delahaie (laboratoire Archéosciences – UMR6566 CReAAH), pour toutes leurs aides. 9 Campagne 2016 10 Beg-er-Vil (Quiberon, Morbihan) Première partie : problématique de l’intervention 1. PREMIERES ETAPES
  • de Quiberon, sur la commune du même nom, la pointe de Beg-er-Vil ferme une baie ouverte plein sud, qui abrite le port de Port-Maria (figure 1). Figure 1 - Localisation du site de Beg-er-Vil (DAO : L. Quesnel) 11 Campagne 2016 Le site préhistorique est installé au fond d’une
  • , la calibration de celles autour de 7200 BP est excellente et cale remarquablement la partie 13 Campagne 2016 supérieure du niveau coquillier. Cette position chronologique désormais mieux assurée fait non seulement de Beg-er-Vil le plus ancien des niveaux coquilliers de
  • . Dernière semaine de fouille en 2015, déjà hors de l'amas. Les fouilleurs à droite s'active sur les pierres plantées indicatrices de trous de piquets (structure I) (Photo : G. Marchand). 15 Campagne 2016 16 Beg-er-Vil (Quiberon, Morbihan) Figure 6 (page précédente) – Plan des
  • structures du site de Beg-er-Vil découvertes à la base du niveau archéologique, telles que révélées par les fouilles des années 1980 (à l’ouest) et celles de la période 20122015 La fouille de 2016 commence à la bande 43 et s'étend 15 mètres plus à l'est. A l'heure de la rédaction de la
RAP03300.pdf (RANNEE (35). La Chaussée. Rapport de fouille)
  • SEPTEMBRE 2016 SRA RAPPORT FINAL D'OPÉRATION ARCHÉOLOGIQUE LA CHAUSSÉE RANNÉE (35) Menée par le Conseil Général de l'Ille-et-Vilaine, la troisième tranche du projet de déviation RD 178 entre La Guerche-de-Bretagne et Rannée a motivé la prescription par le Service Régional de
  • -hole, pottery, terracotta, instrumentum, metallic assemblage. Vue aérienne de la zone avec le plan masse des vestiges. Cartographie : F. Fouriaux modifié par A. Delalande© Éveha, 2016 (Source : geoportail.fr, Prospection aérienne : G. Leroux). RANNÉE (35), LA CHAUSSÉE RANNÉE (35
  • /Regions/Drac-Bretagne Service Régional de l’Archéologie - Centre de documentation archéologiqu Campus universitaire de Beaulieu - Avenue Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 SEPTEMBRE 2016 Numéro de l'entité archéologique 35.235.0032 SRA Bretagne Code INSEE de la commune 35
  • citer ce document Delalande 2016 : DELALANDE A., Rannée (35), La Chaussée, Rapport final d'opération archéologique (fouille préventive), Éveha – Études et valorisations archéologiques (Limoges, F), 1 vol., SRA Bretagne, 2016. RANNÉE (35) – La Chaussée – 2016 4 7 A 29 RÉSULTATS
  • ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 7 RANNÉE (35) – La Chaussée – 2016 8 1 FICHE SIGNALÉTIQUE 1.1 Terrain 1.1.1 Localisation du site Région Bretagne Département Ille-et-Vilaine (35) Commune Rannée Lieu-dit / adresse La Chaussée Code Insee commune 35 235 Coordonnées RGF 93
  • , metallic assemblage 9 RANNÉE (35) – La Chaussée – 2016 10 2 GÉNÉRIQUE DES INTERVENANTS 2.1 Suivi administratif et scientifique Ministère de la Culture, direction régionale des Affaires culturelles de Bretagne, service de l'Archéologie Stéphane DESCHAMPS, conservateur régional
  • l'Archéologie de Bretagne pour ses conseils et remarques qui nous furent précieux. 11 RANNÉE (35) – La Chaussée – 2016 12 3 NOTICE SCIENTIFIQUE AUTEUR DE LA NOTICE : Audrey DELALANDE (bureau d'études Éveha). OPÉRATION n° : 0032 ; responsable : Audrey DELALANDE ; nature : RD 178
  • the site are primarily composed of silty clays (fig 1). The primary objective of the excavation was to compliment data previously acquired in 1990 during the aerial surveys of Gilles Leroux, and recovered by the 1999 test excavations of J.-C. Meuret. These earlier studies identified
  • a rural habitation dating between the second century BC and the first century AD. Excavations at La Chaussée provide data documenting the western edge of this site. The La Chaussée site is characterized by a series of parallel east-west ditches that cross the study area ; the two
  • . The ceramics recovered from the site date between the second and first centuries BC and do not provide adequate detail to refine the chronological history of the various phases of re-construction. In addition, these materials were recovered primarily from non-stratified midden or trash
  • layers as well as from the upper fillings of the ditches. In the southern part of the study area, and organized parallel to one of the ditches, a possible semi-circular building (apse) was identified. While the plan is incomplete, the structure is oriented on an east-west axis
  • , with the western wall of the building perhaps functioning with a palisade. Modern pits related to the planting of trees as well as drains and parcel boundaries are present throughout the study area, with some of the structures identifiable on the Napoleonic maps ; others remain as visible marks
  • on the landscape today. Overall, the density of structures and artefacts recovered from the study area was relatively low, suggesting a short occupation. 4 ÉTAT DU SITE L’occupation se poursuit à l’ouest et à l’est de l’emprise de fouille comme l’attestent les photographies aériennes de G
  • . Leroux. En effet, seule la partie occidentale de cet établissement rural déjà connu et enregistré à la carte archéologique, était impactée par le tracé routier du contournement de Rannée – La Guerche-de-Bretagne. 13 RANNÉE (35) – La Chaussée – 2016 14 5 LOCALISATION
  • ). DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES Fig. 2 – Localisation du site sur fond de carte IGN 1/25 000. Cartographie : A. Delalande © Éveha, 2015 (Source : carte IGN : CartoExploreur 3). 15 RANNÉE (35) – La Chaussée – 2016 16 Fig. 3 – Localisation du site sur le plan
  • cadastral de 2013 au 1/2500. Cartographie : F. Fouriaux et A. Delalande © Éveha, 2016 (source : IGN : geoportail.fr ). DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 6 ANNEXES ADMINISTRATIVES 6.1 Arrêté de prescription et cahier des charges de la fouille 17 RANNÉE (35
  • ) – La Chaussée – 2016 18 DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 19 RANNÉE (35) – La Chaussée – 2016 20 DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 21 RANNÉE (35) – La Chaussée – 2016 22 DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 23
  • RANNÉE (35) – La Chaussée – 2016 24 DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 25 RANNÉE (35) – La Chaussée – 2016 26 6.2 Arrêté d'autorisation et de nomination DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 27 B RÉSULTATS SCIENTIFIQUES 29 RÉSULTATS
  • plateau, à 500 m du site. Fig. 4 – Carte topographique de la plaine de Janzé – La Guerche-deBretagne. Cartographie : A. Delalande© Éveha, 2016 (Source : DREAL, Unités des paysages >La Plaine de Janzé – La Guerche-deBretagne©Atlas des paysages d’Ille-et-Vilaine, 2014). 1.1.2 Le
  • la forme de sols bruns lessivés avec tendance à la podzolisation et à RANNÉE (35) – La Chaussée – 2016 32 l'hydromorphie, comme le stipule la notice de la carte géologique et comme nous avons pu l'observer sur le terrain. Le site de La Chaussée est implanté à proximité du
RAP03312.pdf (CHARTRES-DE-BRETAGNE (35). ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1B1. Rapport de fouille)
  • aménageur VILLE DE CHARTRES-DE-BRETAGNE FOUILLE PRÉVENTIVE RAPPORT FINAL D'OPÉRATION ARCHÉOLOGIQUE Vue du four à chaux F101 en cours de fouille. Cliché B. Leroy © Éveha, 2016. Bretagne, Ille-et-Vilaine Fouille préventive du 31/08/2015 au 09/10/2015. Prescription n° 2015-094
  • 0022 code INSEE de la commune 35 066 BRETAGNE OCTOBRE 2016 RAPPORT FINAL D'OPÉRATION ARCHÉOLOGIQUE BENJAMIN LEROY (DIR.), CÉDRIC LÉTY (RS) SRA Une carrière d'extraction de l'argile, implantée au sein d'une ancienne mare a également été partiellement mise au jour ; elle devait
  • Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 OCTOBRE 2016 Numéro de l'entité archéologique 35 066 0022 SRA Bretagne Code INSEE de la commune 35 066 Arrêté de prescription 2015-094 DU 23 FÉVRIER 2015 RAPPORT FINAL D'OPÉRATION ARCHÉOLOGIQUE VILLE DE CHARTRES-DE-BRETAGNE Aménageur
  • relations entre l'administration et le public). Le non respect des règles qui précèdent peut constituer un délit de contrefaçon passible de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 euros d'amende (articles L335-3 et L335-2 du CPI). Pour citer ce document Leroy 2016 : LEROYO B., Chartres
  • -de-Bretagne (35), ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1, Rapport final d'opération archéologique (fouille préventive), Éveha – Études et valorisations archéologiques (Limoges), 1 vol., SRA Bretagne, 2016. CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1
  • 2016 4 7 A 29 DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES B RÉSULTATS SCIENTIFIQUES 8 1 FICHE SIGNALÉTIQUE 31 1 INTRODUCTION 8 8 8 1.1 Terrain 1.1.1 Localisation du site 1.1.2 Références cadastrales actualisées 31 31 1.1 Le site 1.1.1 Le contexte topographique
  • Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 8 1 FICHE SIGNALÉTIQUE 1.1 Terrain 1.1.1 Localisation du site Région Bretagne Département Ille-et-Vilaine Commune Chartres-de-Bretagne Lieu-dit / adresse ZAC des Portes de la Seiche Code Insee commune 35 066 Coordonnées RGF93 / CC48 : E
  • d’intervention sur le terrain du 31/08/2015 au 09/10/2015 Keywords Craft, lime kiln, mining, clay, enclosure. 9 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 10 2 GÉNÉRIQUE DES INTERVENANTS 2.1 Suivi administratif et scientifique Ministère de la Culture
  • Benjamin LEROY et Cédric LÉTY. 2.4 Autres intervenants CRPAA, Laboratoire Archéomagnétisme de Rennes ; Poznan Radiocarbon Laboratory 11 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 12 3 NOTICE SCIENTIFIQUE Les fouilles menées sur le site de la
  • département d'Ille-et-Vilaine. Cartographie : B. Leroy © Éveha 2016 (sources : IGN) 13 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 14 Fig. 2 – Localisation du site sur fond cadastral de 2015. Relevé et DAO F. Fouriaux et B. Leroy © Éveha 2016 (source
  • : cadastre.gouv.fr, Ministère des Finances et des Comptes publics) DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES Fig. 3 – Plan d'ensemble des structures mises au jour. Relevé et DAO F. Fouriaux et B. Leroy © Éveha 2016 15 DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 6
  • ANNEXES ADMINISTRATIVES 6.1 Arrêté de prescription et cahier des charges de la fouille 17 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 18 DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 19 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la
  • Seiche, tranche 1b1 – 2016 20 DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 21 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 22 DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 23 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la
  • Seiche, tranche 1b1 – 2016 24 DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 25 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 26 DONNÉES ADMINISTRATIVES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 6.2 Arrêté d'autorisation et de nomination 27
  • CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 28 B RÉSULTATS SCIENTIFIQUES 29 RÉSULTATS SCIENTIFIQUES 1 INTRODUCTION 1.1 Le site 1.1.1 Le contexte topographique et géomorphologique Marine Laforge 1.1.1.1 Contexte géomorphologique et géologique
  • -BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 32 1.1.1.2 Description pédo-sédimentaire et interprétation lithostratigraphique du contexte géologique de l'occupation Le substrat Le site de la ZAC des Portes de la Seiche s'implante dans la partie méridionale du bassin
  • l’orogenèse cadomienne. Ce substrat fut atteint vers 400 m de profondeur, à l'occasion d'un forage profond (675 m) sur la commune. Les 400 premiers mètres de celui-ci composent le remplissage tertiaire du bassin de Rennes – Chartres-de-Bretagne (Bauer et al., 2010 ; 2016). Description
  • , hydromorphe. Équivalente US 017 et 001. Extraction anthropique de cette argile sur l'emprise fouillée. Fig. 6 – Log schématique de la stratigraphie observée en sondage, au niveau de la coupe 2 33 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 34
  • (Bossard 1919 : 125). 35 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 36 Les seigneurs de Carcé avaient la charge prévôtale de la châtellenie de Bruz, au nom des évêques de Rennes, mais leurs domaines étaient bien différenciés de celui des biens de
  • pendant presque tous le XVIIe siècle. À la fin du XVIIe siècle, elle passe dans la famille Le Meneust. 37 CHARTRES-DE-BRETAGNE (35) – ZAC des Portes de la Seiche, tranche 1b1 – 2016 38 La seigneurie de Fontenay relève dès l'origine du duc de Bretagne sous son domaine de Rennes, et
RAP03231.pdf (CAUDAN (56). ZAC de Lenn Sec'h, lot 1 : une succession d'édifices circulaires ; un hameau du Bronze final. Rapport de fouille)
  • caractérisent les maisons rondes bretonnes du Bronze final. 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné Tél. 02 23 36 00 40 www.inrap.fr Rapport d’opération Inrap Grand Ouest Inrap Grand Ouest mars 2016 Fouille archéologique Rapport d’opération 56036 Code INSEE Une succession
  • d’édifices circulaires : un hameau du Bronze final 56036042 F104077 2013 - 061 Entité archéologique Code Inrap Arrêté de prescription sous la direction de Mélanie Levan Inrap Grand Ouest 37 rue du Bignon CS 67737 35577 Cesson-Sévigné mars 2016 par avec la collaboration de
RAP03259.pdf (NOYAL-CHATILLON-SUR-SEICHE (35). Ilot Floratrait : Pars rustica de la villa de la Guyomerais et voie secondaire antique. Rapport de fouille)
  • Fouille archéologique Rapport d’opération NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE (Ille-et-Vilaine), Îlot Floratrait Pars rustica de la villa de la Guyomerais et voie secondaire antique sous la direction de Bastien Simier Inrap Grand Ouest Avril 2016 Fouille archéologique Rapport
  • -Sévigné Tél. 02 23 36 00 40  grand-ouest@inrap.fr Avril 2016 Sommaire I. Données administratives, techniques et scientifiques 8 9 10 12 13 13 14 24 Fiche signalétique Mots-clefs des thesaurus Intervenants Localisation de l’opération Notice scientifique État du site Arrêté de
  • semestre 2015 et en début d’année 2016, sous la coordination du responsable d’opération (B. Simier, Inrap). Ils ont impliqué plusieurs agents pour le nettoyage du mobilier et pour le tamisage. L’étude des objets a nécessité le concours de plusieurs spécialistes. La céramique a été