Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

3476 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03967 (QUIBERON (56). Beg-er-Vil à Quiberon. Un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport de fouille programmée 2020 )
  • paléoéconomiques laissés dans l’ombre par les travaux de M. et S.-J. Péquart sur les deux sites morbihannais. Même si il est tentant d’accoler à tous ces sites à niveau coquillier un même label « chasseurs-cueilleurs maritimes », des évolutions sont tout à fait possibles entre Beg-erVil et
RAP01710.pdf ((56). la ria d'Étel. rapport de prospection inventaire)
  • des affaires culturelles est chargé de l'exécution du présent arrêté. Fait à Rennes, le 9 mai 2000 1 Pour le Directeur Régional Des Affaires Culturelles Le Conservateur Régional Stéphane DESCHAMPS 1 COPIES A: (]lntéressé(e) ( j Organisme de rattachement jj Proprietaire(s) du
  • d'une plongée sous-marine. En outre, deux perles de verre bleues datant probablement de l'Age du Fer (Ve siècle avant J.-C.?), ont été ramassées dans un chemin creux au lieu-dit Croix-Izan en Etel. IV. - Programme de 2001 Outre, la sortie du deuxième volume du recueil bibliographique
  • Année d'opération Pc o spe eK'o* - JV> ven hu rg, flCa. N° doc. Format Support £000 d 1 eteX Titre Année Dpt Commune Lieu-dit A l papier S 4 /°o r f-eMrt^u en £000 A< Me &iEveKjez- />o r ha nju£j) Amphore. ùreatlA.lt S 1 (M II i NABATG. Prospection
  • «« Nature de ropération ■ Année première mention = /?fo.£/!^/j.«ar..^«.^/(V.':e.. ..
  • (de H.G.N.) : . Nom du site : CcOex. Données complémentaires= Année = Responsable = RKTCI ~ Cadastre Sections) et parcelle(s) : ..^.aa^..A../SJb& SijÙL , tU, fCfdkVlh, fflfttftKC H *J&£9L Observations : Carte I.G.N. Numéro Coordonnées Lambert Centre site : Nom □ Zone
  • : X = Y= | Rayon du site (mètres) : Circonstances de la découverte : Techniques de repérage : Ilnformateur : I p| m Yl » Yb Xc Yc M vt Xa Y« —; ^C
  • DES IMPOTS ER : du Penher AURAY CEDEX dpÙr M AURAY BEC 28M d Chef dU OMYUA PCnder M M M M 2. Vue de profil Crédit : G. NABAT- 2000 Annexe I. Déclaration de découverte archéologique ~ Service Régional de rArchéologie de Bretagne t .M &j Oapm. 33044 Rennet Cedex Données
  • complémenlaires= Première mention = Nature de ropération = Année = Responsable = Département : ..
  • = ....M.C?:i^tà.lMAh)....C..^^ Lieu-dit ( du Cadastre) : Lieu-dit (de fte*nct Données complémentaires» Première mention Département : 35044 C^.Pj.'v .^r ^.AO rr. o*
  • , rue du Penher |36406 AURAY CEDEX AURAY TSÔCter ETEL (56) Croix-Izan Chemin du Roc Vras - PERLES DE VERRE BLEUES - Objet n°27, vitrines Age du Fer, Musée des Antiquités Nationales (Saint-Germain-en-Laye) Collier daté du Ve s. av. J.-C. - Bergères-Les-Vertus, CRONS (Marne
  • Centre site: /'/•e.flu '.Vt «/t
  • C< 1 c' (-"' SERVICE DES OPERATIONS FISCALES ET FONCIERES CADASTRE Section ^
  • : . ...&.n. Eléments de datation : .zrr, Chronologie proposée : . Mobilier H .X ^tc.^.Â\Hf}.hxr:^j\.v.^we. v .firAj.. Oui Non^
  • o «a 3 o © ' UhiWguéio Werhah. ) j-' / "> aaaa B E a- s a- a-a-a-a-a-a- a a a a MERLEVENEZ Portanguen, Les Genêts Céramique fumigée (Terra nigra) Bol/coupe type Kerilien - Menez 82 Echelle 1:1 Dessin: (!. MUAT- 200(1 MERLEVENEZ Portanguen, Les Genêts Céramique
  • = .. Année = Département : Organisme = ...
  • M Y< Xa Y« — £*.?.f*.£M...e.C.*.(*r. Techniques de repérage : Ilnformaleur : oie£*«>*J □ Zone : X= Année d'édition Nom Numéro Carte I.G.N ^.."...^/f/.{^...
  • CEUIXE CARTE N* de site attribué j?.
  • : du Otapftre. 3S044 Rennes Cedex. Nature de ropératbn = Année première mention = £c&S/>
  • .) : C--^---^^-^--^-.-^^^- Nom du site : Cadastre l6
  • . Dunes de Kerhillio (Bull. Soc. Emul. des Côtes-du-N. XXXV. - SP août 1871). G. NABAT Maîtrise U.B.S. Lorient 1999-2001 1/3 "Ria d'Etel, évolution du peuplement, de l'Age du Fer à la fin de l'époque gallo-romaine" R. B. 1 Erdeven, Kerhillio □ LE CORNEC J., "Un aspect du
RAP02951.pdf (BRÉAL-SOUS-MONTFORT (35). la Brisardaie. rapport de fouille)
RAP01848.pdf (LA ROCHE-MAURICE. (29) "château du roc'h morvan". rapport intermédiaire 2002 de fp3 (2002-2004))
  • Landerneau", dans Bulletin Archéologique de VAssociation Bretonne, 1880, p.381-392. BAZIN (J.), Le château de la Roche-Maurice, Brest, 1964. KERNEVEZ, op-cit, 1994 ; QUAGHEBEUR (J.), La Cornouaille du IXe au Xlle siècle, Mémoire, pouvoirs, noblesse, Presses Universitaires de Rennes
  • MARTINEAU (J.), Château de Roc'h Morvan, la Roche-Maurice, étude de bâti, Document Final de Synthèse, AFAN, Service Régional de l'Archéologie de Bretagne, rapport dactylographié, Rennes, 2001. Vue générale du front oriental prise depuis la vallée de l'Elorn Vue de la goulotte
  • rapport final de synthèse. H Fiche U S • F i c h e U S bâti LA ROCHE-MAURICE château 29 237 002 AH f N° opération 22 014 Date saisie Auteur Auteur modification Date modification •à r secteur zone D4 • 7 • • Secteur 1 • • Secteur 2 • Secteur 3 • 2 D5 • • 3 r j 6
  • • 1 8 9 A 10 • 11 • 12 N°sondage N° US N Fait N° ensemble 02 Appuyé contre RELATIONS sous coupe par équivalent à sur coupe dans J r vellement Compact Meuble Lie a u o . GRANULOMETRIE STRUCTURE • • 1 ïA A 1 I O • Cote NQF • • • Hétérogène • Homogène
  • INTERPRETATION ^r Nature de l'US Phase Position dans l'ensemble Datation Haute Nature de l'ensemble Datation B a s s e ^ O Coupe(s) O Plan(s) O Photo(s) O Prélèvement(s) J 2.2.6 - L'étude documentaire L'inventaire des actes, chartes et autres pièces diplomatiques des évêchés
  • données utilisées. Nous proposons ici de prendre une démarche inverse. Le croisement des informations stratigraphiques et architecturales doit aboutir à une proposition de phasage chronologique, datée dès que possible par des éléments absolus. 13 8 14 MARTINEAU (J.), Le château de
  • . Courtine sud-est, niveaux de démolition (secteur 2) Vue générale du donjon et de l'entrée sud-est (secteur 2) I Cheminée J Rocher ech. : 1/lOOe Enduit 10 m ^07,74 Altitude indépendante Plan du château - secteur 1 - localisation des zones de fouilles La Roche Maurice Finistère (29
  • ) Autorisation N* : 2002 014 Site N° : 29 237 002 AH J. Martineau TOPO : F. Boumier / DAO : F. Sanz-Pascual Le Château de RocliMorvan | -pi i A I ' R L L V 3.3.2 - Le logis, description générale (zones 2 et 3) 2 Les deux salles du logis central offrent au premier niveau une
RAP03043.pdf (PLEURTUIT (35). cap émeuraude secteur 1 : création et développement d'un établissement rural coriosolite entre le IIIe s av. J.-C. et le IIIe s ap. J.-C. rapport de fouille)
  • PLEURTUIT (35). cap émeuraude secteur 1 : création et développement d'un établissement rural coriosolite entre le IIIe s av. J.-C. et le IIIe s ap. J.-C. rapport de fouille
  • Mobilier Céramique, objet métallique, verre, meule, industrie lithique, faune. Le secteur 1 rassemble les vestiges inégalement répartis d’une ferme gauloise occupée de la fin du iiie siècle avant J.-C. au ier siècle de notre ère, et d’une fraction de la pars rustica d’un
  • habitat antique daté du ier au iiie siècle après J.-C. placé en dehors de l’espace fouillé. Cet ensemble témoigne de l’évolution, sur près de cinq siècles, d’un établissement rural à caractère agro-pastoral. Sa genèse, son développement et son évolution progressive vers un domaine
  • agricole antique aux méthodes de gestion foncière rénovées, illustrent la mutation culturelle qui a transformé la Gaule entre la période laténienne et les premiers siècles après J.-C. Le secteur 2 distant de 500 m du premier, livre les restes de deux enclos contemporains des précédents
  • au cours des trois derniers siècles avant J.-C. Les deux sites voisins ont subi de manière concomitante de lourdes transformations structurales rendues nécessaires par leur développement économique continu. Avec la création de deux enclos en l’espace de moins de deux siècles et un
  • abandon au cours du premier siècle avant J.-C., le site 2 s’insère bien dans le modèle des fermes gauloises connues en Gaule septentrionale. Son fonctionnement en rapport étroit avec la zone humide qui le jouxte, le caractérise. Pour chacun des deux sites, un lot de bâtiments, de puits
  • d’un établissement rural coriosolite entre le ier s. av. J.-C. et le iiie ap. J.-C. Chronologie âge du Fer, La Tène, Antiquité romaine, Haut-Empire, Temps modernes. Rapport final d’opération Un établissement rural de La Tène moyenne et finale Ille-et-Vilaine, Pleurtuit, Cap
  • émeraude-Secteur 1 Création et développement d’un établissement rural coriosolite entre le iiie siècle avant J.-C. et le iiie après J.-C. sous la direction de Anne-Louise HAMON 2395 Inrap Grand Ouest septembre 2014 Fouille archéologique Rapport final d’opération Création et
  • développement d’un établissement rural coriosolite entre le iiie siècle avant J.-C. et le iiie après J.-C. 35228 Code INSEE Ille-et-Vilaine, Pleurtuit, Cap émeraude-Secteur 1 Arrêté de prescription 2011-116 Code Inrap DB05028202 sous la direction de Anne-Louise HAMON Inrap Grand
  • : naissance et évolution d’un établissement agricole gaulois Phase 1 – L’enclos curviligne 1, iiie siècle-première moitié du iie siècle avant J.-C. Phase 2 – L’enclos curviligne 2, iie siècle-début du ier siècle avant J.-C. L’enclos 2 : le fossé 2643/2424 Le fossé 2423/2509 Le fossé 2438
  • l’ensemble 10 L’ensemble 7, bâtiment A Les bâtiments susceptibles de fonctionner avec l’enclos 2 L’ensemble 7, bâtiment B L’ensemble 6 Un ensemble non rapportable à l’un ou l’autre des enclos de phase 1 et 2  Phase 3 – Restructuration de l’habitat, création de l’enclos 3, ier avant J.-C
  • -ier siècle après J.-C. L’enclos 3 : les fossés 2662/2496/2521 Les vestiges Commentaires Les bâtiments associés à l’enclos 3 Autres structures associées aux trois enclos gaulois Les trois puits 2843, 2844 et 2845 Le puits 2843 Le puits 2844 Le puits 2845 Commentaires et synthèse Les
  • double fosse 2621/2657 (L. Simon) La fosse 2504 (A. Monnier) Le mobilier issu des puits Le mobilier issu des puits (A. Monnier, A.-L. Hamon) Le mobilier issu des puits (L. Simon) Les phases 4 et 5 – Mutation de l’établissement agricole, ier siècle ap. J.-C.-iiie siècle après J.-C
  • . Phase 4 – Mise en place d’un parcellaire, milieu du ier siècle-première moitié du iie siècle après J.-C Phase 4a – Milieu du ier siècle après J.-C., mise en place d’un premier parcellaire Phase 4b Le fossé 2237  Phase 5 – Une seconde trame parcellaire, milieu du iie siècle-début du
  • iiie siècle ap. J.-C, Phase 5a : Les fossés de parcellaire Phase 5b, des fossés complémentaires à la seconde trame Les bâtiments en lien avec les parcellaires des phases 4 et 5 L’ensemble 8 L’ensemble 11 L’ensemble 3 L’ensemble 1 L’ensemble 2 L’ensemble 9 L’ensemble 12, un
  • aux nappes (L. Simon) Les pesons en terre cuite des phases 4 et 5 (L. Simon) Synthèse sur les parcellaires des phases 4 et 5 Phase 6 – Un foyer du haut Moyen Âge, viie-viiie siècle ap. J.-C. La datation par Carbone 14 du foyer 2519  La question du rattachement des foyers aux
  • iiie siècle av. J.-C. et iiie ap. J.-C. Fiche signalétique Localisation Références de l’opération Organisme de rattachement Région Numéro de l’arrêté de prescription Bretagne 2011-116 Département Numéro de l’arrêté de désignation Ille-et-Vilaine (35) 2011-176 Commune
  • Xylologie Céramologie Paléométallurgie Conservation Restauration … 10 Inrap · RFO de fouille Pleurtuit (Ille-et-Vilaine), ZAC Cap émeraude . Secteur 1 – Création et développement d’un établissement rural entre le iiie siècle av. J.-C. et iiie ap. J.-C. Intervenants Intervenants
  • Patrick Maguer, Inrap Chargé d’opération et de recherches Conseils en paléoarchitecture Collaboration 12 Inrap · RFO de fouille Pleurtuit (Ille-et-Vilaine), ZAC Cap émeraude . Secteur 1 – Création et développement d’un établissement rural entre le iiie siècle av. J.-C. et iiie
  • ap. J.-C. Notice scientifique En préalable à l’aménagement de la ZAC Cap émeraude, sur la commune de Pleurtuit (35), deux zones de 1,4 ha (secteur 2) et 2,45 ha (secteur1) ont fait l’objet d’une intervention archéologique approfondie menée par l’Institut National de Recherches
  • Archéologiques Préventives entre septembre 2011 et février 2012. Le secteur 1 rassemble les vestiges inégalement répartis d’une ferme gauloise occupée de la fin du iiie siècle avant J.-C. au 1er siècle de notre ère, et d’une fraction de la pars rustica d’un habitat antique daté du ier au iiie
RAP03044.pdf (PLEURTUIT (35). cap émeraude secteur 2 : un établissement rural de la Tène moyenne et finale. rapport de fouille)
  • Le secteur 1 rassemble les vestiges inégalement répartis d’une ferme gauloise occupée de la fin du iiie siècle avant J.-C. au ier siècle de notre ère, et d’une fraction de la pars rustica d’un habitat antique daté du ier au iiie siècle après J.-C. placé en dehors de l’espace
  • culturelle qui a transformé la Gaule entre la période laténienne et les premiers siècles après J.-C. Mobilier Céramique, terre cuite architecturale, objet métallique, meule, industrie lithique. Le secteur 2 distant de 500 m du premier, livre les restes de deux enclos contemporains des
  • précédents au cours des trois derniers siècles avant J.-C. Les deux sites voisins ont subi de manière concomitante de lourdes transformations structurales rendues nécessaires par leur développement économique continu. Avec la création de deux enclos en l’espace de moins de deux siècles et
  • un abandon au cours du premier siècle avant J.-C., le site 2 s’insère bien dans le modèle des fermes gauloises connues en Gaule septentrionale. Son fonctionnement en rapport étroit avec la zone humide qui le jouxte, le caractérise. Pour chacun des deux sites, un lot de bâtiments
  • Phase 1 Un chablis de l’âge du bronze ancien 2.1.1 Descriptif 2.1.2 Le mobilier (Alexandre Monnier) 2.2 Phase 2 – Un établissement rural de la fin du iiie siècle et du début du iie siècle avant J.-C. 2.2.1 Phase 2a : éléments partiels d’une occupation enclose précoce. 2.2.1.1
  • – Second et premier siècles avant J.-C. : une restructuration de l’établissement Mise en place de l’enclos 2 Les relations chronostratigraphiques avec les phases antérieures Le fossé 50 Le fossé 250 Le fossé 400 Le fossé 5 Descriptif Aménagement d’une entrée sur la façade nord de
  • définitions Expertise des résidus de la fouille de la ZAC Cap Émeraude à Pleurtuit (35) Conclusion Résumé du phasage chronologique La phase 1 – Une occupation ténue de l’âge du Bronze ancien La phase 2 – Enclos et cheminements du iiie à la première moitié du iie siècle av. J.-C. La phase 3
  •  – un enclos plus vaste, iie siècle, première moitié du ier siècle av. J.-C. La phase 4 – Une trame antique, premier siècle ap. J.-C. La phase 5 – Un fossé traversier non daté La phase 6 – Parcellaire et chemin moderne La phase 7 – Une route d’époque contemporaine Mise en perspective
  • d’une intervention archéologique approfondie menée par l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives entre septembre 2011 et février 2012. Le secteur 1 rassemble les vestiges inégalement répartis d’une ferme gauloise occupée de la fin du iiie siècle avant J.-C. au ier
  • siècle de notre ère, et d’une fraction de la pars rustica d’un habitat antique daté du ier au iiie siècle après J.-C. placé en dehors de l’espace fouillé. Cet ensemble témoigne de l’évolution, sur près de cinq siècles, d’un établissement rural à caractère agro-pastoral. Sa genèse, son
  • développement et son évolution progressive vers un domaine agricole antique aux méthodes de gestion foncière rénovées, illustrent la mutation culturelle qui a transformé la Gaule entre la période laténienne et les premiers siècles après J.-C. Le secteur 2 distant de 500 m du premier, livre
  • les restes de deux enclos contemporains des précédents au cours des trois derniers siècles avant J.-C. Les deux sites voisins ont subi de manière concomitante de lourdes transformations structurales rendues nécessaires par leur développement économique continu. Avec la création de
  • deux enclos en l’espace de moins de deux siècles et un abandon au cours du premier siècle avant J.-C., le site 2 s’insère bien dans le modèle des fermes gauloises connues en Gaule septentrionale. Son fonctionnement en rapport étroit avec la zone humide qui le jouxte, le caractérise
  • rattachement à la période de La Tène finale, avec quelques rares évocations de La Tène moyenne, correspondant à une occupation datée de la fin du troisième siècle au premier siècle avant J.-C. Le cahier des charges de la fouille rédigé par Paul-André Besombes, conservateur du patrimoine en
  • a mis en évidence la perduration exceptionnelle d’un habitat entre le vie siècle avant J.-C. et le iiie siècle de notre ère. Il se situe à 10 km au sud du Tertre Esnault, non loin des rives de la Rance (Menez 1997). La Manche c Ra n La e Plouër-sur-Rance Le Boisanne L' Argue n
  • la fin de l’âge du fer au quatrième siècle après J.-C. a démontré les étapes de transformation d’un établissement rural au cours de la transition entre les périodes gauloise et gallo-romaine (Le Gall 2012). Tous ces sites ont connu les violents épisodes de la guerre des Gaules
  • menée dans les années 60 et 50 av. J.-C. par le proconsul Jules César au nom de la République romaine. Il faut ainsi mentionner deux étapes primordiales survenues dans la région au moment de la lutte pour l’indépendance gauloise. En 56 av. J.-C., une alliance gauloise constituée des
  • gallo-romaine Deux sites d’envergure apparaissent dans le courant du premier siècle avant J.-C., au tout début de l’époque gallo-romaine, dans le nord de la cité des Coriosolites : Alet (aujourd’hui Saint-Servan (35), évoqué sur la table de Peutinger comme le site de Reginca, et
RAP03102.pdf (GUIGNEN (35). Le Tertre : occupations de La Tène moyenne-La Tène finale. Rapport de fouille)
RAP03328.pdf (MORDELLES (35). ZAC Val de Sermon : des champs au hameau (du 1er s. ap J.-C. à nos jours). Rapport de fouille)
  • MORDELLES (35). ZAC Val de Sermon : des champs au hameau (du 1er s. ap J.-C. à nos jours). Rapport de fouille
  • l’évolution chronologique, structurelle et fonctionnelle d’un grand morceau de campagne actuelle à partir de la période gallo-romaine jusqu’à nos jours. Ille-et-Vilaine, Mordelles, ZAC Val de Sermon  : Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) Chronologie époque médiévale
  • , haut Moyen âge, Moyen âge, bas Moyen âge,Temps modernes, époque contemporaine Rapport final d’opération Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) Ille-et-Vilaine, Mordelles, ZAC Val de Sermon Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours). sous la direction
  • de Françoise Le Boulanger © Hervé Paitier, Inrap Inrap Grand Ouest novembre 2016 Fouille archéologique Rapport final d’opération Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours). 35196 Code INSEE Ille-et-Vilaine, Mordelles, ZAC Val de Sermon Arrêté de
  • l’occupation gallo-romaine Présentation Analyse par phase Les terres cuites Bilan archéologique sur l’occupation antique 147 4. 147 4.1 4.1.1 4.1.2 4.1.3 4.2 4.2.1 4.2.1.a 4.2.1.b 4.2.1.c 4.2.1.d 4.2.1.e 4.2.1.f 4.2.1.g 4.2.1.h 4.2.1.i 4.2.1.j 4.2.2 4.2.2
  • Charles Foulon - 35700 Rennes 01/09/2018 8 Inrap · RFO de fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) I. Données administratives, techniques et scientifiques 9 Fiche signalétique Localisation Propriétaire du terrain
  • Maréchal Leclerc 35310 Mordelles Nature de l’aménagement ZAC Opérateur d’archéologie Inrap Grand Ouest Responsable scientifique de l’opération Françoise Le Boulanger, Inrap 10 Inrap · RFO de fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à
  • métaux Aca. des données Numismatique Conservation Anthracologie… 12 Inrap · RFO de fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) Intervenants Intervenants scientifiques Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques
  • Pommier, Inrap Équipe de post-fouille 14 Inrap · RFO de fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) Notice scientifique Dans la commune de Mordelles, la fouille du site du Val de Sermon a permis d’étudier la mise en place et
  • ), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) état du site Au terme de l’opération de terrain, comme convenu dans la convention avec la mairie de Mordelles, l’emprise décapée a été recouverte de terre végétale. I. Données administratives, techniques
  • ) et parcelle(s) : Section AN : parcelles 19, 21, 25, 26, 28, 29, 30, 31, 32, 34, 697 20 0 0 0 250 m 1/25 000 1 km 2 km 20 40 60 80 100 km 18 Inrap · RFO de fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) I
  • . Données administratives, techniques et scientifiques Arrêté de prescription 19 20 Inrap · RFO de fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) I. Données administratives, techniques et scientifiques 21 22 Inrap · RFO de
  • fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) I. Données administratives, techniques et scientifiques 23 24 Inrap · RFO de fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) I
  • . Données administratives, techniques et scientifiques 25 26 Inrap · RFO de fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) I. Données administratives, techniques et scientifiques 27 28 Inrap · RFO de fouille Mordelles (35
  • ), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) I. Données administratives, techniques et scientifiques 29 30 Inrap · RFO de fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) I. Données
  • administratives, techniques et scientifiques Arrêté de désignation 31 32 Inrap · RFO de fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) I. Données administratives, techniques et scientifiques Définition des moyens de fouille 33 34
  • Inrap · RFO de fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) I. Données administratives, techniques et scientifiques 35 1. Présentation de l’opération archéologique 1.1 Contexte de l’intervention Le projet d’extension de la
  • ier s. ap. J.-C. à nos jours) Sermon château de La Haichois Sermon château de La Haichois Fig. 2 Vue aérienne de la campagne de Sermon en 1952 et aujourd’hui (https://remonterletemps.ign.fr/map/basic?x=1.828623&y=48.075384&z=16&layer1=ORTHOIMAGERY.ORTHOPHOTOS&layer2
  • colombier et chapelle présents dans le parc, ainsi que des boiseries intégrées dans le bâtiment le plus récent. Inrap · RFO de fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) 7220100 1340500 ¡ 39 .5 40. 5 41 42 41.5 1340400
  • fouille Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) N O AN 12 E S ZO 89 AN 11 AN 9 AN 8 AN 14 AN 7 AN 19 AN 20 AN 10 AN 15 AN 34 AN 31 ZO 122 AN 30 ZO 119 AN 29 AN 21 AN 32 AN 28 AN 26 AN 25 AN 33 cavé re en e ter
  • tracteurs pour emmener les déblais jusqu’aux tas de stockage. Inrap · RFO de fouille 42 Mordelles (35), ZAC Val de Sermon − Des champs au hameau (du ier s. ap. J.-C. à nos jours) N O S1 E S 1 S7 S6 S3 S5 S4 S2 secteur 1 secteur 7 secteur 6 secteur 5 2 7069 3 secteur 4
RAP02049.pdf (LA ROCHE-MAURICE (29). château de Roc'h Morvan. rapport intermédiaire 2004 de fp3 (2002-2004))
  • • CHATEAU DE LA ROCHE-MAURICE (Finistère) Rapport intermédiaire année 2004 DRAC-SRA -9 MAIS 2005 COURRIER ARRIVEE Sous la direction de Jocelyn Martineau Avec la collaboration de : Fabien Sanz-Pascual Frédéric Boumier CONSEIL GENERAL J o E R E C H - E R C H E S A R C
  • résidentiel plus complexe qu'il n'y paraît, intégrant différents volumes résidentiels et défensifs en pierres (salles, tour, courtines), dans un espace relativement exigu pour une forteresse seigneuriale de premier plan. 20 4 MARTTNEAU (J.), Fortification et artillerie sous François II
  • , 1992, 1993 , 1994, SRA Bretagne, Rennes. 9 KERNEVEZ (P.), Les fortifications médiévales du Finistère. Mottes, enceintes et châteaux, Institut culturel de Bretagne, Centre régional d'archéologie d'Alet, 1997 MARTTNEAU (J.), Le château de Clisson, mémoire de maîtrise, sous la
  • direction de Madame M.Th. Camus, Poitiers, 1995. 10 11 MARTTNEAU (J.), Le château de Clisson, relevés et analyse des dallages de la cour seigneuriale, SRA Pays-de-la-Loire, INRAP, février 2004 ; Le château de Clisson, étude du cavalier nord, SRA Pays-de-la-Loire, INRAP, mars 2004
  • qu'une Histoire, catalogue d'exposition, association «SOS Château de banquette d'environ 30 m appuyée contre le glacis Trémazan», 2001. du donjon, qui n'a pas pu être enlevée du fait de PASCAL (J.), BONMN (N.), responsable et technicien de l'encombrement des excédents de fouilles mais
  • d'Archéologie de Bretagne, tLXXX, 2002. Nous remercions ici l'auteur de nous avoir envoyé son dernier article sur Morlaix, En 2002, les remblais de la salle nord avaient été bourg castrai et «capitale» des vicomtes de Léon. coupés en deux afin d'offrir une surface fouillée de IRIEN (J
  • .), «fouilles d'un site archéologique médiéval : la 30 m , laissant une surface non fouillée de 40m . motte de Leskelen en Plabennec», dans Bulletin de la Société d'Archéologie du Finistère, 1997, t. 105, p.127-143 ; IRIEN L'opération a été réalisée sur une durée de six (J.), «Le site
  • constituer un référentiel typo-chronologique. Mais le problème reste ici le même que pour la céramique. 4 - LES RESULTATS DE L'ANNEE 2004 (notes) 4.1.1 - Présentation générale 4.1 - la tour Nord 1 MARTINEAU (J.), Château de Roc'h Morvan, la RocheMaurice, étude de bâti, Document
  • , blanches pour la stratigraphie). Le modèle de saisie sur informatique s'appelle «Fiche stratigraphique».FP5» (développement J. Tourneur, repris par J. Martineau pour le bâti). L'enregistrement informatique du mobilier s'effectue sur le fichier «fiche mobilierFP5 », en relation avec
  • . Le rez-de-chaussée du logis seigneurial a selon toute vraisemblance été plus au moins abandonné par ses occupants au profit de fonctions beaucoup moins | Euciklreniciit on lïrmiil ro ~J OiKirtzifc Ml N Structure llliil N US ~J D;illcs île schiste JJT^JJ Altitiule
  • Moyen Age. 4.3.4 - Les niveaux d'occupation et structures antérieures au logis du bas Moyen Age : présentation générale même phase de construction. Bien au contraire, i l semble que chacune d'entre elle fasse partie d'une période d'occupation distincte, ce qui renforce j g M B H j
  • et des moellons. Le contre-mur 1181 ne possède quant à lui qu'un seul parement à l'ouest, posé sur une semelle de 2 O^AV.^J Fig.10 : Relevé des structures arasées retrouvées sous le sol de la salle nord fondation débordante. Celle-ci est installée à même le rocher. Les deux
RAP01190.pdf (LANGON (35). Balac. rapport de sondage)
  • .RAAA^^, Ö ^ ^ W j u a I aU y^lM. U/V\JL ^CJLÌLÒ < U w \ c u c u l o d J t t t M tï kjSUM^ U f t e CU^AAM^ct y^tuá.' I/UJUaÍ^VL. CL U i i y ^ JbCi/JoL X(£L XaaJïl CUv CdL/V/U^-VVvA. S 3 cC /(/UVVJJ_ j^LiwJtvoUli Sf X uaa Sv'Cjw JU fit'P/lt'fic U i
  • « J i 5" 4 ^ ' i J o ' W f c j ^ ttfVvtï 5" h ßesLE. CIas^ L A A ^ á A ^ y ^ ^ i J j L ^ d i ojn^' Î/vu,w
  • JUjJuAfiJl, U ireiwaoL 1-ICAAAOI ' S j b-tnQ Ove Ì A J i À r U o C u J r c L L A M A A A ^ M t t f c u J ' «T 5 c? Ci.
  • ^UZ AA** L l ^ C p A j f a J t u k t * E «L V-H^^JLtíbwJr éUsi/JjL GUo-4U_ díi Äsl WW^ (rCui ^ v u . ¡fa ^ H L : ^suwujt J fWwAA- tuuJr t i C W x * ^ jrSL^ uww «ti So U w chi Í i - ^ o u M f t c a k ^ J V < SrvU ¿Li: OL w ^ j L f n L I
  • ^UASJfc ^ ^ pu^fe ÎL& -Ut k v (p^g /r 5 M i t t e l JL? ^ {"^AA CU,w a i i ^ W , CLwx fecy^j JU So ÀSL ^LAÜCWJ" a CUV A ^ Ö . "íi-o^m(nrCt oAuSL^tei^ cÌAV i ^ 4 S l ^ ^S^-^JL ci ctä(xcL â 6 e* djSL y A Ljv^vf 1 ilei ^ Ovi tw. T y U a j
  • ^ «yvv CcfwW^V^ -evJWuvl I. O u j u ^ w Y foc^k p W i * A f^u. t ü \ A A í w l r ~ cC I^OaaXL . dl^t/Uul^ c w ^ 4vua/1_ i eh ¿tu i V U o
  • Ì O C m a OVAA $ 9- , J V /Vt JÜC bu, OLJÍLjw^C OAifc dko t e i d L Amam/« U U v ^ (J^-A/^OA/Jt Gìy^L ^ ^ j t ^ u d r w J r t u . «Ut N l ^ v X a ^ - A A ^ j t *b w cU ¿L^L* St.tof teiw&A^: U: tv/vJr ^ ÍJL cob •'f/ûiv o u w x Ç ^ C ct'eAm/Ju/j
  • u , 6 f/\jb^ Uyh e». ^aÁT j j u - L l^xdL^ ^ ^ u J - Cv du, h OV\ \ c-^vv ú t í ' C A . ' ^ O ctkÁ^ujJ fio f Á Ic^fhM ^ Y - CLU. C A J ^ C ^ ¿ÍwJIm&II ^ U - A L ü u M J h r • M U L > - — (ÍAA. . ^ g L ÜM 4UAAA. c Ä ß t ^ J i , (juuul. a^JLe
  • . l'Uri» ffudjtf- $ o ^ c w f o ^ U d ^ ^ J t ¿a* j & t ?AAMÀ(flAAAQ^À~ -¿h J e ^ a ^ ß ^ ^ u u t â a g s * » -^AtJLUfj /J • d* t a * (L&ujr ¿ t ^ ^ - ' W e^ch^ßAA^o.. pLAntÚ, J W W V CAM ciuÄ^i cA O*. ^^¡LUo CU\ l i t u ^ j a d ^ t A clsu ^ L c / Caa
  • ^^ÍATC ( O W j ^ i ( h O v u f e J U ^ feJ^L / IxiUiñ^vOw^ 5o (re^i j^icwA* ^ yt C Í U J j u ui¿ ß v U J-I'W-, ¿ ¿ ^ J U J L ¿U* o ^ X l u J r U a fì- ^-vU cJe ¡ ^ í ^ M t f y ^ ¿ ^ u j
  • * ¿ V u l M J J J t U f/u^cictc / JLJZCÍMJL-o ¡ I m a j l , V t A f a * * ^ j M - I ß h v d l . l i PßSUJU ^^t^ot^f cJbu
  • ^ a , A ^ ) h O * . a i i u W J - di, a u d t p w o L I C a a ^ W y w » (jwe. W j l VfbpfetL ¿Lj- Gua o¿ AJutcf é o O JUvAt cfùl* Q u a a a . u ^ W Ù ^ x M j l W L CÍiA^-1 aa^LujL. ^ ¿ t (T^^u Ou, V >• Q u J ^ - f u j L * jby^WU^. (UAM- ^ û j J r ^ a Q A J U L
  • £Uvw) ÍWCLuaXC L ^GtA-jJlg. CLL C ^ ^U 0 2 — S ^ L ^ j l ¿u* d InA fy^dJmXo Oasvw» C^AjJ^e. Cc^x dt cU- (MUJL ¿ /V ( t o Á r jj\AJt t í A w « Slurbs PoutüL^ tícd- XjLtM-eUvJ- cLMB C&t ¿hoJr ek- ÍMajl c U x o fiUH^U cL^tJjuuJL CjbJñuAA G- ^ Uvv (SU
  • duLeJr^ ^ J L ^ ßdL. / I m * » * * . CjwitÜM-- tou JLuitbdU^ji^J- U w CWj- ¿Loa~> Jl'^uJtiL (ÍU ¿S^J^CA^O a^rw» 1ÍA. CiL cf L e A'dtvJ ¿ J Al. ^ U t i e ^ W ^ i h w ^ [ C j w v x l n - (M* j^JLÁA^A " ü » « t J ¿ } JJ. JL* f c e i j U , U ^ l t J T
  • /tvwvxdx. -tuSlvJ&UA- H&VI£¿ÍX n^VoOi-UA, , . 4À UvuC- (va. ^ ^ j j ^ j j j ^ / I w u i "fetfVv/r irCofx M^JUJ^ ^ ^ ¿Jt¿ d b M J L tyñEAMAwJlsdcr ^.jwy, b l t Z i A / U d /' P ¿ Sh'oL Uy^JbJr- S i S V a L & y AJ ^ r Ct*L Svuí fi^^du**-- est: cù^utUc CLv
  • . Uaa OIAaa^ $ JU. ^L $ ô Cm\ W -¿ÄA^e LmaaI JAJL JU / U ^ a ^ v v m ^ r * c l u . cj- e ^ J ^ U . - . d b - h o v » « (hwwJjuA* OAPW y D 4L Oama^ AJ
  • -OuuJù^ 4 OJL S ^ j J i d u L AcuJ/JL (ÀAA O a a ^ Oaaavlo tüTvuto -¿vJr die lu^C^CiM^i^t -&A' W ^ v t " j l i ^ A ^ d - u ^ ) ¿vi fisJs k o ^ ft (ZMst^ícb a. Ajl % u k i v J r "Zol / f e IJUZÏMÀ^ /f (/wv J W ^ U . a. /» u• ^ ^ Oto*. ¿¿sfc^c'c^^leMAZuj
  • - ' ÜU ^ ' j l i c W v i f c e ' a fepmiirfi/t J/ÙU.A&0 éWvu. f a l l i i ^ u m / JUcèJU! A QJr d L J ^ J h c . k ^ j J l ^ 4 a j j j : { \ a a a m . cnwh
  • ^ » d a / o ñ * . ••••••IWIIIMMOttMg f>vJr OAA. cC AO ^ d Al I^J^ÀJU^ í/Lwu/o Alto ^ J U C^JL ^ ^U. i 0 O ê Ù u f n * t ^ L è'aUA U ^JtfcvA: ' j ß j L 6ôût+i 4t ^UiiA^UAjjtÛJir- ^yJjWytAJûdt ¿¿J? ^LSJUlñÁo ^ J L Or j i A ^ t r ^ t ^ e s t
RAP03786 (CHATEAUNEUF-DU-FAOU, PLONEVEZ-DU-FAOU (29). Coatronval Vihan (zone 1), Saint-André (zone 2a et 2b), Penn ar Nec'h (zone 3) : Occupations médiévales le long de la RN 164. Rapport de fouille)
  • enclos carré antique ? Une occupation médiévale essentiellement liée au séchage des céréales Synthèse de l’occupation de la zone 2A Zone 2b Evolution parcellaire Néolithique et protohistoire Période romaine : IIe-IIIe siècle ap. J.-C Du Xe-XIe siècle au XIIIe-XIVe, voire XVe siècle
RAP00100.pdf (QUIMPER (29). parc ar groas. rapport de sauvetage urgent.)
  • l'i § átmsm &f " : '4: 4 c O Ua M* l l ^M^. i ea. A ° o .WA /i . ^ . 2 3> . o ¿ Ç r? cxb j I /\ es» /9A;ttL ^T-ïi. —¡1—ai- -M/< ••vvvl Vt. sí ¿Ti «anc, -oyL ^j/ioo/i : ft. a (TJc .-feî----11,0 fk a Ju £ TD c ttcLa^ »I? íiWct ^ ce ^ U/mvt- t
  • ' 7>i j de^&rme e ^OA c if c/e. «¿»-H. C'« define ( c¿C 5 . CJ^ÊW,^. eie _ ( CVVI/VWUan, 3 i o-wtJ ' i u , 'CüCl 0 (^"cjmi Je C QA t V C «ftu. J^^'cta^&ï J^Z, T^>ySjC « w rsi/ -t-f jí?Í vv; C . " • J s 0 - è r • $ v > ' " M > ì u co^ac/c _ r
  • / /( a,ite-i ocÌ r, ¿e et-a. e .
  • v w ,f " ' £Uv l Lwv\ e C o- -W ¿\ jl J C-K CC.;' ^ cel^c ©u c e't^tt tAvfc/Vawx t Jie et J? j A . .-j-Zrxo AUFCS , 1 ' A dio (A«< ctZlr^ £ •jj^t. Z A r ^ J J L i 1 , { L c cecie ' 6 Av 1. J E •vtft e ow. cóvi ( ^ 1 cu^e^ _ /X/.ce I L JU A* - .ni
  • ;•.«»!»(•)-! - „ t£••/„ "tô^Jt, JP'ûWf-, -d c/w . - c i p ce ¿f ^ & - :•:. •.'Ï'V' •• - ¿^ ^ ¿'ece* £AV-O/VVf C^A. JÍ&vjf 3 -ùL/vauvv. /tfiAJ ci / Je H L W & . Je cu . £>0 ^ À t^Z-vt? «Xv
  • . .1 0>-v/> ¿V -^s-j « e i« -^ì oiLc^/w e^C^ S) «o o/í 4 «^"¿^b» tit -oe/vte. ¿Wv I-^vv«o» l'Ufi. une í o^c f¿->0 'HvcrutJce fe e «f" i ,J¿Li¿-J cjte r-^cc-wUi fef^ I ^ > O ci X c ^ J ^ e ^ /vvíPtvv r. C. J P . ^aJ^í— c cc^vI cj o. e y ^ ^ e { \ t x j f
  • ~ a Í'ov J c W c e jjie^A-e. -^í.^e. JluJ^rée, i^ftìAvf ^Ö-^yiMhCk , ^^ ovvC i««.«. c/ttí>C V e^ííg ^ j f c favi Gj u-A-tlw eo í A AIA fe . Ae^ W jt ^ ^.«'c- , Qc^. írioCv ¿u^t^i ^ «-cCÍ jß, y 'JL~
  • . sj^yvCl C&f V A * - 1 J Í y j t o » V / v > vi.sfat^A^-iÇ CiL . fe .ílft^C. -2. fshVi/s 0/ - p fa^ l . ajwv.'C • v f ílpI ' ctxrw'^i^wví - • ; f- » //. . ,,CukA «L c. ' € sin 'çeJç* ^ t Ä / A ,_ Vh¿.óíSi e Uà* > m. t f A-J6. c ¿ w ^ pu.« J * \ «yt. cíe J
  • \ a o e /e «i M-/-V e } J L J e |«w» o^cc cL- - f '/ "P U f c t' «A « W , ' . i. i .i ; £ -vre^v -^ o-ií vil «tv e J? tywy^É^l^aftL ^f" ¿iv- f\cice j. (
  • ^ oe J tlx. c/c f&isz cv^e-v-e^. . /h-, cd~ ^ ú ,-A ^ J_ -a, w w e t í ./ J ^ i^tfe 3 c f via»su-lc;^ uCu v^ few I of*
  • ;r. d a ® » ^ ® ' i' ' i J ' "A..._ .. ... 1 .. . , .... ^.... : •''••i. ' i', I 4~: C cl kj^lit. viTi sc., U (£7-1.. ' c a u. • il' ' r k
  • )
  • - -. A . ;A / r /VU. C'1 C «' «¿-UC f'. ctii.il -^'c • -3 OcV-j i^ce t [? -iV0i-v -'te' ^ ^ s*- « • j *• A / U-vv t .. : IO (.CA*. ... /
  • "vt^YHrvO ÍKK l &S.L i ..... : / : '1 ait< cCsû«AS.cai-
  • n 6 »•u V Í. i, Ol V1 e P 31 u. í A J « . . /> Li 'c.^'it' lîw.. .i/%.e 2 i< 4 i"' .i-L: if . te -fUj ^ l -X/îAn. .Ji¿ ,
  • , A
  • $ 1 «5Crvw.®-< e T"! C f¿A c/h Af o jota
  • /vj3tAV> -.••--»í^ ¿i ¿i 1 j/f^Ai oft' ...cunt.
  • ¿«A tfU-c 'Hm ¿ou. j t i-i- x..^cjo meoí-vc p/i < o£ f f) . f .lio'A • aft* e-vtc J -wt'-i.' y? V ^ J (.>i/>\ e (.- _ 4o ^cv'C-v o-'-' ír L |a»a -f I c-x i . (• L ^ I so -? i AJ 0 o ¿i £». «T c Q- -oJ - f ^ c a o £ ¿Jo-^U.' t -v-.'v. ¿ w h f . . ' ^c 9 f i
  • ) |
RAP01450.pdf (CONCARNEAU (29). la ville close. la tour du major. rapport de fouille préventive)
  • ( f ¿ v ,ií ÍÁIU'JÍH I fiiJící' i '-3 3 cÜtCulcyi.1 ¡ : • GuéòUt/ fìui A uw ¿f) H O èù/ScMifJkSliJ O i / â-îvi»i ¿ u r ûL? O b i'í ÌT ; ! too d i e ele AvM¿h¿Uiá i /t ! I-U* BrcflixswL. .1 ScuM'eJo-Jz- I (J TCU/l cl*j nñJOR ¿Sii/L Quinta
  • -Uteicm) cj^-^t- i'-*-' ¿l ¿ c-citótc-r »KÄ-i ÉLofctC-is j ci ' ¿OVi-c^
  • «-¿¿ZU' t^jO^tì -
  • , ¿Ujtí^A' CtsVXiJ yC J C- 'tJr C^YtjC- f runto cMoy^iur. c ^ d , ä u v cruí'.'t- (.Jx : i*-"«r/J^tia-ustr t^-Cervc. ¿/cj^Afà-. / í HK. ¿LL ' dtí-^ vvvti ^¿VoJj.. 3 M. ) cL- -ote. ci*. \^,ATyJcX¿-iJ.'-3 É )j ¿JM^iua^I«^ ¿jAUVi^ú*^ 'Siy'j^Otl-v^O-i CVX'a¿J jJjL 'd
  • o, ^ ' ¿w tu p i-vtiä cil- VíM^* j^^^^catij C'j**- h ^ u^^ X WÍ 'J^ W u wI ,, 1 jociúj¿jk^X ¿ ¿ If fVv-É- 1¿-
  • ^j^- í k A k t -éc pirJjL cLcrv^^OssJr /yt^r C inte. jpuxn/U^ vsuxn/it< CUj CL
  • (L CM- ¿¿siic.. / ^D • c'Ü- tcAJUL - ¿tu ' _ . ll¿Í-lJ tü-Hi~~ _ /¿¿-i de •ju.-.-.-.^ cU- i. {/v-U-c^Muí. ÍTyuui- - jurUi. ¿Is&t tn^Utíní -^QvlcLZL- « • V T H ^ W - C^nt^u^fci^h A. fatuité. oJr J £Jx- /v^ JífjJ'V , CLL. hi/VLc, 6'/" pTg/VW-a
  • ~ Ì'C/VU-* \j-tAà*JbJ eA~l- più, ijk, (J;djL oijìitx- y ^ — sij i-v-J^O' c-c-y^jicc pa^, ptUA-is C- P) OL VVvfc-vvv«- citi
  • ¿
  • -vui- ¿L^y^ --yt'vvjLtc-l-^-", YtA.yfc, aWf t-t,$t ¿t- ceu^c - Ì^- • i>v>~ CndZi
  • ,' i jUtkZ- piOca ¿Le- --ait- ¿ci ^SLÌJV-JL o--j ^ — sf-y*. ) 2.j>5~
  • /VU,{/?
  • rhi^OOL faJUL- AjtsvJíJt Jl¿ j dt. c i d i u ^ C^-'Jf ¿Lisvu. ¿Le Jcv^tc.. ou itw. -i'evj^ AQ -eV. Jv^d Lw U/s cU. eJU. - ¿"¿A/ t 'ûsvdviitcfais- £tm_. i/^o -¿A- pi'ovu-ì .. n ¿ÍV/ so oiw ¿U^UtM^a ¿C ¿Jwjl- (^U-b'U'y-i^ üjMj- yJ^^JrcuJr bri
  • *«- Ûtc/u-W-î j'^S' OÙ? ¿i"" yvCWo (T*JC j -¿.utili-'/ f -CTU^SJm^ LC--.-
  • . -yC íMjL. CÁ- ^cmsls (^vcvj J^^ ^ ^¿ij X V/1 ^ l^c-u^ cLi-iii^c-j ¿jl^' / o""(j (MAA-OSJZ • Q CL/i-j^ OrU-.^- c / i / / a Jjl j jjß^i^t- -é«- CLA^-, L-esCCíl tM- U^yrsptu^ cjm^ Jcn»^e-/" Ce
  • ^ ¿jU-L ' ÖW rüL^olojOiTlA^'pí-t^j-.-c.^" 7 p£¿L yyCtjL jOO^-c(¿*n. £¡ U-£ CU*- civ- C-i^ j'cru^s . 'et C^-i-i•'¡Lot' >wt '/Lct^i^r¿'¿X yi-C Vw. ' A ¿{s- -¿.VL / o i^ f el»*. ¿.-^¿
  • .-i- Ctléi C-cryu^Xj. - ¿i**. 01- • M A r «t-srs
  • CONCARNEAU T O U R OU M J O R ¿AJUfa m IH P M -CTAT E[f }IM[IHBH , AVftKT DF6UT RAVAOX
RAP02689.pdf (OUESSANT (29). le village de l'âge du fer de Mez-Notariou. nouvelles perspectives. rapport de fouille programmée)
  • ,),.- : "# '! ,#* ( $#*$.! *! ! !' " 3 !' %! !' " ,# "' ,# 5 3 $" #, * = #, * ,"!'% *! 5!# ,' 0 $" '"* ,"!'% *! 5!# ,' 0 $" !#% ! *! 5!# ,' 0 $ 5!'% *! 5!# ,' 0 !# ,# "' ,# # ? I ./0.'-( J !J
  • $ J E * 7 K E B , D E E L L L E D EM I LLC CD J E E C N 0 B 4 B 77 O E LL E G
  • EEC , E D D , E G E EC J D E J C ! E J E E CAC B &C E E E N 0 B 4 B 77 OB D C E A P B E
  • Q D E B & D C D DC E A L D J & & I D ! E B #C J B 5G E G CAC 5 P 5 P D E E 5 R 5
  • ! ' %! *! !+ #,%$ ," A ! D E D DD F & P &G B L E E ' E B D C D C C D A I S A J &G & B F & B D S A J
  • CB C B LL D CEC A E C A J E E D E & E D F P E C J N" :O & E A B C D & E D E
  • A J P 5 S A E C E E E ID J L D D C LLC * L C B P B D & D P L
  • A E C D D E N
  • C A J C L D D CDM J D A E E E E C DC E 5 E C A J C C D E DC
  • F L E CD CDM C D C E 5 B E C #C J F L 5TA 0 B 5 D D C A F L E E E L
  • J F E EE D B D E E 5TA 0 &C LL E F C E E E C DD A F E R % C C & DD CE I E D
  • L C & D E E D A 8 7 777 V D A C E D J E G C E D R E C A J W E D A E B
  • & D A D AC C I J & E C A J AA D L E & 5 2 $ !' *,##(!' $ -(, ,. /"!' $" *(0"% *" ,. $ ! D P E
  • DD C A & D E C E C A J P DD B P B D E D I C C E C A J EE C L D CE D L NL A O 8 5 5 5 1 70*8),((.9.10 17
  • &),0:,;'. < " C P 5CD J C J DD G EX 5CD E E E E N" 3B E O 8 L E E E B D J A B F E L GE B C J E D D
  • 5CE D I J E D D A I D C I CD J C J B & D A &TA 0 TA C R D
  • A D E B LL E C E C 5 C J C 5 5 5 1 70*8),((.9.10 .10-. 3-&1=. *1/,.1 .0 3-&1=. >,1*) " DC E L &TA 0
  • PT 5 D E D E B D D D B D A D J L P P B EC J B I Q P ' J 5 D P E D EE L B D P E
  • C E A J EB D E B D A L E E I Q D C A F E E 0 E L L E E E C J I 0 L UD E
  • W E E L E E A J B B L 64 E 6 E 1 N 0 B 4 B D P E E * 5C E E E B A E C A E D
RAP01037.pdf (PLÉLO (22). Saint-Blaise. rapport de fouille préventive)
  • r = P L £ TL = = = = = = = = = = = = O . O e c o v c ^ c Ê L o m  ^ j l ) c/t O / l C X J L ' C J c ^ Q i y ^ L a ouufi^ S * ^ « f ^ - O * * ^ ^ ^L^jlsAVL A. _ ^ W l r m o J ote'ln^o t ^ v o ^ W e o CL^Jo^u^t. cl / cwvoCve. ? R O M 5 - V
  • 9 A 3 jVAAovwi Ic^cJ^oJ. Axlc'de ® - ( .Ovuv ) tAOL ftcfA^C pa+ceJLli /ifc cJJL ^icrtïe , A Ml/S _ é -^noq/ie. 11 - M /ou^Z/e /S^Kî ) f/' W où Q P ) CXa c ) ^- Cvuiuiyvtvtnx " u ^(JL ( /PO^lcjM - C ^ J - ^ t L
  • ^j/Latsnp^te. 7ÏOM/9/V1 flf {Ko M a r R o m 1/ f \ > • ) &WttJc( fjcarJ -f?3 y fî) * Ma.'HT - x - /2e?cA**Àt. _ KôM/IAj vs /? A A/ /V _ 4M e
  • ^ / tp. M u f ~ . I oà ^ pau^ceJÂjL ^ ; où . ^ L U / s w u j ^ d ô ' c pctLL et" (fîT j P^cLU^yyji^tô xf- CÀjl i tv/1 — A A/1/S r -/ZllÔlo ^ o/e " -l/éeAhe* u^e^^^ > T~cLsi/ia.ccr C M i ? A Oit f P l £ L O / ^ W K ^ t i ^ ^ s c ^ (de'bnslo
  • f o o ^ f c ^ -ICLLÔlo /Vend ~ S ^ d ^c^JL e ^ ( W ' i W l Y 1 ^ ci / c-wwsvve. ^ - fijuul&i ÇQ . 9 © ^ CelÂa -"7? ? A où. d. e (/OC^Ç -na/l^L ^ pa^oJM. ttfr -Ci* ~Ôf - k^iol ni/aj^j
  • " où h^'tjz^ cwsu^yvtvtfv^ £ fHX^CJLÙ&Lo h 3 J? ^ A S6(S) / Coc^ji ce " ^ J X J / e f c ^ ^ U_Ç_ Le • If)• A^e^a _ rtcrcJIrfex. _ Ma,'* _ _ fi-e'/'xMi,« . ivtoi/hcsi . (io«/ x ) - (J?) ~~ — Z - 1/^cA A/i/wusepm M ^ J F j , ; " a ^ / ^ c
  • / - rA^Uvp, r ^ . fcresâw-Lcr — 4 /!/J y C>U fa ft-OM l/X c/ ^^ caoLttsicùsie RûM/Ç/l/ a o M w . r - M f y M Ce^Jfa^vuu) CXA^ec ^on^tj/g -CoAmsk^ ^-t^e aF (lùM \ A-r^U^S?
  • .^V ^tr/asUt j p-7a^u^jt^tô CUu, pcLA. fioesvj- 0 Y ^ C? ' • - ( h^ûcyi^o 3 A 3 U - -/-«-v / ^ - ^ o / f e ^ i . 1 N/ i-•-. (p-oce^-t^O ui-lrencto . ( / ' M I I ^ o h cbu'o^cJL*)' -fit CUaJ&TU^ « - Tasi/lO-Ccr ? ^ Moicn-z.L rei-rc) ~ Lo^c/o^ • J