Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

2092 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01768.pdf (le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches)
RAP01557.pdf (PLOULEC'H (22). le Yaudet. rapport final de synthèse de fouille programmée 1996-1998)
  • à établir l'extension des circuits défensifs une série de sondages destinés à reconnaître le potentiel archéologique des trois zones topographiques principales du promontoire (plateau supérieur, vallée centrale, plateau et pentes septentrionaux). Le programme et les méthodes
  • nous sommes attachés à l'étude de la «vallée» centrale (tranchées 21 et 22) et de la fontaine située au débouché de celle-ci (tranchées 19 et 20). A proximité de cette stmcture, nous avons ouvert un sondage (tranchée 26), destiné à vérifier l'existence du rempart laténien en ce
  • promontoire et du bâti existant a été poursuivi pendant ces trois campagnes et est maintenant pratiquement terminé. En 1998, des prospections électriques et magnétiques ont été menées sur le plateau supérieur et dans la « vallée » centrale. Le circuit défensif Durant les premières années
  • structure subrectangulaire (2,2 m sur 2,4m) était munie d'un foyer central et, à l'intérieur se voyait une série de petits trous de poteaux et de piquets qui, traversant le foyer, sont probablement postérieurs à l'utilisation initiale de ce bâtiment. La couche qui comblait cet édifice
RAP01858.pdf (les sites mésolithiques en Bretagne. rapport de 1re année de projet collectif de recherche)
RAP02005.pdf ((29). le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches)
  • et cela pourrait aussi supposer une origine plus profonde de ces gisements de roche sombre. domaine armoricain n/rd LeCcsquer domaine armoricain central c N.A : cisaillement nord armoricain C R.A ; cisaillement sud armoricain B. S, : branché sud B.N ; branche nord : illliutm
RAP03047.pdf (QUIBERON (56). beg er vil : un habitat du mésolithique sur le littoral du Morbihan. rapport intermédiaire de fp 2013-2015)
  • Perrin. • « Avant la révolution ? Techniques et sociétés du Mésolithique au Néolithique en Europe occidentale » dirigé par Grégor Marchand. • « Coastal transitions: A comparative approach to the processes of neolithization in Atlantic Europe » dirigé par Pablo Arias Cabal Il nous
RAP03187.pdf (QUIBERON (56). Beg er Vil : un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport de FP 2015)
  • occidentale » dirigé par Grégor Marchand. • « Coastal transitions: A comparative approach to the processes of neolithization in Atlantic Europe » dirigé par Pablo Arias Cabal Il nous a donc semblé essentiel de faire dater de nouveaux matériaux et plus particulièrement des échantillons à
RAP02143.pdf (LILLEMER (35). une enceinte du néolithique moyen à Lillemer. rapport final de synthèse de fouille programmée 2003-2005 et de prospection thématique)
  • est ici conservé sur au plus l m de haut pour quatre à cinq mètres de large, bien qu'il soit parfois arasé dans sa partie sommitale par les labours (fig. 15). Il est composé par une masse de schistes pilés avec un noyau central de terre noire cendreuse contenant des poches d'argile
RAP02769.pdf (ÎLE-DE-MOLÈNE (29). programme archéologique molenais, rapport n°17, beg ar loued : un habitat en pierres s7ches du campaniforme/âge du bronze ancien. rapport de fouille programmée 2011)
RAP03345.pdf (QUIBERON (56). Beg-er-Vil : Un habitat du Mésolithique sur le littoral du Morbihan. Rapport de FP)
RAP03817 (QUIBERON (56). Beg er Vil : un habitat de chasseurs-cueilleurs maritimes de l'Holocène. Rapport de FP 2019)
RAP03423_4.pdf (RENNES (35). Place Saint-Germain : naissance et évolution d'un quartier de Rennes de l'Antiquité tardive à 1944. Rapport de fouille )
RAP00566.pdf ((56). quatre communes du Morbihan : carentoir)
  • and their property less dispersed, with more cattle and altogether a more wealthy air; and, despite récent in the core. remembrement , fewer remembrement mounds than Transect M, running slightly south 01 east from the south~-e?ast corner of Carentoir, was bequn, but most of it remains 209 fields
  • features, Work on the excavation was eventually abandoned in the main season because of the rising water table; however, the smal I team that returned in late April was able to complète the trial. Altogether excavationtook place on 8 days, with an average of 6 people per day, thereby
  • T15 and T16 clearly do so. Although there is no défi ni te structural évidence, the assemblage coming from the pit group 7 can only be interpreted as settlement débris. The pottery forms suggest a very late Iron Age, or very early Roman , date» The similarity in form and fabric
  • activities taking place within small enclosures beyond the residential area» One possible interprétation of H80, then, is that it was the site of a late prehistoric settlement, the focus of which lay in the west of HSO and beyond it, with associated enclosures to the east » A92
RAP03044.pdf (PLEURTUIT (35). cap émeraude secteur 2 : un établissement rural de la Tène moyenne et finale. rapport de fouille)
  • redécapages fins s’est révélée extrêmement délicate compte tenu de l’état des sols imbibés d’eau. Nos efforts pour maintenir un terrain praticable se sont révélé vains malgré le drainage de la partie centrale du décapage et le rebouchage de certains sondages s’est avéré impossible à partir
RAP00145.pdf (ARZON (56). Petit-Mont. rapport de fouille programmée.)
  • autre recherche ne fut entreprise dans le cairn. En 1942-43 les occupants implantaient un blockhauss dans la partie sud du cairn et appliquaient un second blackhauss contre son extrémité nord.Le dolmen central devait alors en souffrir,la dalle de couverture de la chambre étant
  • dynamitée.Des renseignements recueillis,il ressort qu'une seconde chambre aurait été alors détruite. En 1945jla dalle du portique d'entrée du dolmen central,tombée au sol et brisée,était replacée sur ses supports et étayée par l'entreprise Saugère d'Arzon. En 1979 nous reprenions les travaux
  • de recherche sur le cairn du Petit Mont,avec un effectif réduit de fouilleurs,notre objectif étant de faire le bilan de l'étendue des dégâts occasionnés par la construction du blockhauss dans le dolmen central,et de rechercher des structures sur la face ouest du cairn,face assez
  • chambre du dolmen central,recherche du parement de façade de part et 2 d'autre de l'entrée de ce dolmen,recherche des parements danà un autre secteur de la partie ouest du cairn,dégagement complet du parement inférieur de la tranchée ouestl de la campagne 1979* Pour la première
  • nous apporter. / RESULTAT DES RECHERCHES. LE MONUMENT CENTRAL (fig. I) L'extraction du remblayage allemand jusqu'au niveau du sol de la chambre nous a permis de mesurer l'étendue des dégâts occasionnés par la qui la couvrait. Quatre supports de la chambre ont disparu dans la
  • double ligne brisée ( cliché 9 )• PAREMENT DE FAÇADE AU NORD DE L'ENTREE DU MONUMENT CENTRAL (fig.2)Nous référant au premiers résultats I979>nous avons entamé les éboulis sur une largeur de 2,00m et une longueur de Ilm,réalisant la liaison 4 entre les deux tranchées Est I et Est 2
  • couloir;en ces deux points le parement semble pénétrer dans la masse du cairn.(cliché 16).En quel cas les déblais de la chambre du dolmen central,déposés en arrière,devront être déplacés avant la prochaine campagne.En avant de cette zone ont été recueillis un tranchant de hache polie
  • DU MONUMENT CENTRAL (fig.3)- Après un décapage permettant d'éliminer la terre végétale, on atteignait,sous quelques décimètres de pierres roulantes,une couche de sable à petits galets formant lentille et recouvrant une épaisse couche de terre argileuse mêlée à des cailloutis
  • anneau en pâte de verre vert clair et un fragment de bracelet en lignite se trouvaierJ dans ce même dépotoir. Devant la façade est du cairn au nord de l'entrée du dolmen central le mobilier est très peu abondant;hormis quelques tessons de campaniforme et de poterie type 3o0.M,il fut
  • communs en terre brune assez grossière♦seul ce n° 142 semble être un fond d'amphorette en terre ocre. 9* CONCLUSIONS. Nos réflexions plus que nos conclusions porteront essentiellement sur les structures du cairn et du dolmen central. La reconnaissance plus poussée des parements de
  • amorçée à la fin de l'indépendance Vénète.La présence au dessus du parement de l'épaisse couche de terre cendreuse ,fossilisée sous la couche supérieure de 1'éboulis et traversée par un faible muret en est une preuve. La longueur du parement à droite de l'entrée du dolmen central,et
  • dolmen central,nous ne pouvons que regretter la disparition de quatr« supports gravés de la chambre.La comparaison des gravures des supports subsistant avec les clichés Z. Le Rouzic (Corpus des signes gravés du Morbihan),met en évidence quelques différences.Soit que les supports se
  • subsistant devant cette façade pour mesurer l'étendue de l'empierrement de base;les éboulis s'étendant vers le blockhauuss nord seront en partie déplacés. Devant l'entrée du dolmen central nous éliminerons le reste de la masse imposante de sable gravillonneux entreposé par les allemands
  • ° 12,13,14,I5« Matériel lithique t Grattoirs sur éclats 16 et I7|pointe en silex jaspé n° l8jtalon de lame esquillée nc I9|lamelle en opale résinite n° 20. Tranchant de hache polie en dolérite,n° 21. PIG. III : Tesson et rebord à impressions digitales du Bronze Final " FIG. IV
  • /X'VnV.Vl 'M////' /- FIG. YIII , Mobilier Gallo-romain, terra nigra ifragment de coupe à décor èuilloché ,n° I28jterra nigra à cordon en relief,n°l29 et 130. Moyen- Age | n° 124 à 127. PIG. IX : Fonds plats divers,Tène final et gallo-romain fèhh Mont- - fozcn 56.640 07. H?80
  • . ?èM Wor\\ ù Araon 56.640 La cWamW au cours du nettoyage* fèHV Honh_ Ar^on 5G.G40 07.198O. Chombre e.r> cours cie nettoyage A diroîre edLu .Suj^>orlr &\; rrvur remonh» îour eviVer les 4koui Cm enhs^ re-m^late. u.n support cUsjooiru . _ On noVe Us l"aWee> en béiror» non arme
  • die. Ici resVou-rcxVfovi Le ROUÎU'C. (j9oe) . foirh'e nord die le* crtaYnWre. re&Vée. mhacre. Supporta C3
  • . Arzon 07-OB0. 56.640 Entrée de io sépulture centrale.' 7- Or» remarque \e pilfer de bétan placé en 1$«
  • . - Extrémité supérieure delà zonz d'effondrement ; 9,oo m. PETIT MONT _ARZON MONUMENT CENTRAL. RELEVES 06.1979 . 07.1960. O 1M ^^s—mmm ssmss. 5664-0- CAIRN DU PETIT MONT ARZON -56 Relevé topographique partiel.. Implantation des zones de fouilles 1979 ,,1980 II _ Façade Est
RAP03043.pdf (PLEURTUIT (35). cap émeuraude secteur 1 : création et développement d'un établissement rural coriosolite entre le IIIe s av. J.-C. et le IIIe s ap. J.-C. rapport de fouille)