Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

371 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01720.pdf (variantes et constantes dans la gestion des territoires de l'epipaléolithique au mésolithique moyen en basse Bretagne)
  • comprendre l'occupation de cette région. 19 e) L 'indice de Stang ar C'hlan. ^>^o OO S~~ Commune : Tonquédec Lieu-dit : Stang ar C'hlan X: 177,470 Y: 1124, 900 ca orange 21 16 ph bq peu homo 45 25 SX 14 9 SX 16 17 2 éclat avec ex SX 17 13 5 éclat SX 17 30 SX 22
RAP00895.pdf (PRIMELIN (29). la chapelle Saint-Tugen. rapport de sondage)
  • a permis d'observer les fondations de ce monument. Initialement construit en 1678 en dehors de l'endos, il fut détruit à la Révolution et remonté en 1821 à côté du porche sud avec des statues d'origine et certaines provenant de calvaires démantelés de la région. f. La stratigraphie du
  • . Réparations de la tour 1792. Inventaire des biens de l'église 1793. Transfert des objets de culte 1795. Vente de la chapelle et du mobilier 1803. La chapelle est rendue au culte 1821. Déplacement du calvaire 1862. Destruction de l'ossuaire 1908. Eglise de Saint-Tugen est classée Monument
RAP02608.pdf (PLOUHINEC (29). le gisement paléolithique inférieur de Ménez Drégan I. rapport intermédiaire de fouille programmée 2009-2011)
RAP03623 (PLOUHINEC (29). Menez-Dregan I. Des Prénéandertaliens aux Néandertaliens à l'extrême ouest de l'Europe. Rapport de fouille programmée 2018)
  • premiers peuplements humains de l’extrême ouest de l’Europe. Il représente vraisemblablement un témoin de la fréquentation du Massif armoricain par les Prénéandertaliens (Homo heidelbergensis). La plupart des sites colombaniens sont menacés par l’érosion marine et les aménagements
RAP03790 (PLOUHINEC (29). Menez-Dregan I, des prénéandertaliens aux Néandertaliens à l'extrême ouest de l'Europe. Rapport de fouille)
  • éléments sur le site. Le gisement de Menez-Dregan I est donc un site clé pour la connaissance des premiers peuplements humains de l’extrême ouest de l’Europe. Il représente vraisemblablement un témoin de la fréquentation du Massif armoricain par les prénéandertaliens (Homo
  • heidelbergensis ?). De par leur situation littorale, la plupart de ces sites sont menacés par l’érosion marine et les aménagements anthropiques ; ils ont, par le passé, fait l’objet d’un pillage intensif par les fouilleurs clandestins. Parmi eux, Menez-Dregan I offre la séquence
RAP00003.pdf (BOURBRIAC (22). coat helluan)
  • . circonscrire VOUA capage de 15 m' 1 afin Vétendue du site, nous avons dû. entreprendre un dé- de fa-ire bien apparaître sur le substratum arenisé Ces contours et limites de ia construction. Une plissage la sépulture, nous a permis de constater, dans ta stratigrapliie homo- gène
RAP00810.pdf (CORSEUL (22). compilation. rapport de sondage de la Fresnais, de la fouille préventive de la cantine et rapport intermédiaire de la fouille programmée 1992-1994 de Monterfil)
  • parcelles de terre à mis au jour un fragment de statue sur pied en granit (Fig.1). De cette statue masculine nue, ne sont conservés que les jambes audessus des genoux, les fesses, le sexe, le bas du dos et l'abdomen jusqu'au nombril. Ce fragment est haut de 0,47m. Cette statue, de part
  • sa posture et ses proportions, rentre tout à fait dans le modèle classique de la statuaire gréco-romaine. Il pourrait s'agir d'une divinité masculine tel Apollon, Mercure... Complète, elle devait faire environ 1,60m de haut. Ce type de statue est fréquent dans les édifices
  • cultuels, elle pourrait provenir d'un petit temple à l'extérieur de la ville antique. Actuellement en prêt au dépôt de fouille archéologique de Corseul, cette statue reste propriété de M. Bernard Coupé résident au lieu dit La Fresnais en Corseul. En Novembre 1992, le service municipal
  • différence de la première statue, celle-ci n'est sculptée que sur une face. L'arrière brut ne devait pas être visible. Cette statue appartient à la commune de Corseul. Ces deux découvertes sont très importantes pour Corseul. La civilisation romaine est connue pour sa statuaire. Les
  • capitales de Cités comme Corseul devait certainement être ornementées de nombreuses statues dans les espaces publics mais aussi chez les particuliers aisés. Il ne serait donc pas surprenant que, au cours de fouilles archéologiques, nous puissions en trouver. Ce n'est malheureusement pas
  • le cas. Jusqu'à cette année, le site antique de Corseul n'avait jamais livré de tels fragments de statue en pierre. Ces deux découvertes viennent donc combler une lacune et nous permettent, pourquoi pas, d'envisager d'autres trouvailles similaires. Un autre intérêt de ces deux
  • objets, plus scientifique celui là, réside dans leur matériau. En effet, ces deux statues sont sculptées dans un granit d'origine probablement locale. On imagine en général la belle statuaire antique en marbre. Les deux fragments de Corseul peuvent témoigner de la présence d'artistes
  • éléments de réponse aux nombreuses questions que peuvent nous poser ces deux fragments de statues. 26 Photo 11 Fragment de statue de divinité masculine nue en granit. Photo 12 Fragment de statue de personnage à tunique en granit. 28 TABLE DES MATIERES CORSEUL 1992 1 RAPPORT
  • Photo 5 : Fosse augustéenne Photo 6 : Sol de tuiles et de briques Photo 7 : la vaisselle en bronze Photo 8 : L'entrée de la cave Photo 9 : Le fond de la cave et son plancher carbonisé Photo 10 : Le mur effondré LES DECOUVERTES FORTUITES Photo 11 : Fragment de statue de divinité
  • Photo 12 : Fragment de statue de personnage à tunique 4 7 8 9 10 11 12 13 14 15 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27
RAP03499 (PLOUHINEC (29). Ménez-Drégan : Des Prénéandertaliens aux Néandertaliens à l'extrème ouest de l'Europe. Rapport de FP 2017)
RAP00938.pdf (les villes antiques dans l'ouest de la Gaule. rapport de projet collectif de recherches.)
  • publications) : BARDEL A., 1977 - Urnes funéraires gauloises à Corseul (Côtes du Nord); difficultés de la datation. Annales de Bretagne, fascicule 1, p. 11 1-124. BESNIER M., 1908 - Note sur un plan des ruines de Corseul (Côtes du Nord), Bulletin et mémoires de la Société Nationale des
RAP02526.pdf (GUER (56) la chapelle Saint-Étienne en Guer)
RAP01823.pdf (CARNAC (56). "le moustoir". la chapelle Saint-Tugdual. rapport de diagnostic)
  • . Le diacre St Laurent, martyr, y était honoré comme co-titulaire. Sa statue en provenance de la chapelle se trouve aujourd'hui au sanctuaire St Colomban. Le pardon avait lieu le deuxième dimanche d'août: or St Laurent a sa fête le 10 août. On prétend, d'après une tradition digne de
  • vannetaise. Leur création semble à mettre en relation avec le ZAIN (M. de). Les chapelles de nos saints, 1971. ENE (chan.). Histoire...des par. du diocèse de Vannes. Vannes, 1894. > (abbé). Pouillé historique de l'ancien diocèse de Vannes, Vannes, 1908. .LET (J). Laseigneurie bretonne
RAP03275_2.pdf (CHASNE-SUR-ILLET (35). ZAC du Champ des Buttes. Rapport de fouille)
RAP03423_2.pdf (RENNES (35). Place Saint-Germain : naissance et évolution d'un quartier de Rennes de l'Antiquité tardive à 1944. Rapport de fouille )
RAP01093.pdf (PONT-CROIX (29). Kervenennec. rapport de fouille programmée)
  • certain nombre de découvertes récentes (statue de la Déesse du Menez-Hom, Villa de Keradennec en S a m t - F r é g a n t , Industrie des salaisons en baie de Douarnenez) conduisent à nuancer ce jugement. C'est aussi le cas de la mosaïque de Pont-Croix. On peut considérer qu'à peine 5
RAP00346.pdf (MERNEL (35). la Bouexière. rapport de sauvetage urgent.)
  • tel ensemble ait pu constituer une villa. Les statues sciées par le milieu et incorporées dans la iaçadd de la maison actuelle de M» Brandilly ne représentent point des Vénus, comme il a été écrit vers 1900, Il s'agit manifestement de divinités de source, portant l'urne
  • traditionnelle d'où s'écoulait le flot irrifiant. Le fait est certain pour la statue de gauche et probable pour celle de droite. La statue centrale, assise et effroyablement mutilée par le traitement qu'elle dut subir est moins facile à cataloguer. Néanmoins je verrais volontiers dans ces
  • trois sculptures des statues de divinités de source (Il existe une source un peu plus haut). Le bâtiment que nous avons fouillé serait des thermes associés au culte de ces {ou de cette) divinité. Une légende ne prétend - elle pas d'ailleurs que le roi Uonénoê serait venu ici prendre