Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

3791 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP00813.pdf (SAINT-AUBIN-DU-CORMIER (35). le château. rapport de fouille programmée)
  • horizontale. 1026 e t 1004. La Coupée couche est : -169 à - 1 8 4 . Sol ? de 30 cm d ' é p a i s s e u r meuble e t à l'ouest du c a r r e . Composée de morceaux de de pierres avec nodules des jaunes. Sur hétérogène charbon 1023 et de coupe 1021. : 1023 Couche
  • , c'est premier plan dans un premiers des d'artillerie y a deux destinée qui château à amortir les de où jamais la l'on ait Datée logis exemples de ce type Comprendre l'organisation situés l'intérieur paraphraser s'agit à le titre d'envisager d'un le
  • FOUILLEE 0 SECTEUR 1 SECT/EUR 2 / / SECTEUR 3 S E C T E U R 6/ SEC T E U R 5 SECTEUR 4 5m 10m Pour t o u t e s l e s coupes, nous avons adopté une légende commune Humus Couche de cendres Remblais d'installation Couche g r i s e de colluvionnement
  • de sur 1003 e t à c ô t é de 1005. composé de 1005. pendage On note également nord-sud, nord-sud terre 30 à 40 cm d ' é p a i s s e u r , sur charbon construction. Ses niveaux v a r i e n t de -69 â - 9 8 , avec un l e g e r pendage : (grès). des morceaux de des
  • t e r i e e t de 1017 : Couche de pendage vers charbon de Niveaux l'est. bois et terre composé d ' a r g i l e , Compacte en s u p e r f i c i e sous de noire et de mortier de 30 cm d ' é p a i s s e u r . : Remblais 1015 de couleur Sur de : de -191 à - 1 4
  • 4 . 1020 très noire, et nombreux et surface horizontale. basse. Située fragments de de bois. sur pierre, Elle 1017 de comprend fer. épaisse sous sable de 1015. 10 a 15 cm, Elle fragments contient de avec du quartzite. 1018 : Couche de nord du
  • . 30 cm d ' é p a i s s e u r 1028, sous Niveaux contenant 1001 e t à côté : de -55 à - 8 5 , quelques de avec 1004. Ne pendage sud nord. 1028 : Remblais compact hetérogene, mortier rougi, 1030 e t 1032, sous 1027 e t c o n t r e 1030 : épais et Couche
  • d'épaisseur. de 30 cm au nord du c a r r e de Sur 1031, 1040. Niveaux cendres Niveaux et à côté 15 au sud. et Sur : de - 9 3 à - 1 1 4 . homogène, de de 1029 e t 10 a contre 20 cm 1004 et compacte au nord e t meuble au sud, de sous 1030, composée de m o r t i e r à
  • côté de 1032 blanc et et contre de pierres. 1040 et 1004. homogène, de 20 cm Contient une pièce : de -113 à - 1 4 5 . 1035 : couche de de p r o f o n d e u r . circulaire : ouest, elle l'est, elle et demander Remplissage Terre est noire laisse Elle
  • 1039 e t On sous peut se déchets de : -144 à - 1 3 4 . brune qui semble : 1024-1025 e t servir 2020-2021. de base aux pierres : 1039 du s a b l e Remblais â gros compact grains, et de homogène 10 à composé de m o r t i e r 20 cm d ' é p a i s s e u r
  • n s de murs. 2- Vision On peut évolutive. dégager 4 étapes successives, n ' e s t pas encore é t a b l i e de façon a - Une carrière Les g r o s b l o c s mais qui dans les secteurs qui semble aurait coupure établie penser qui résultat 2 e t 7) rectiligne
  • l'orientation e s t i m é e de 80 cm à 1 m. On v o i t une nord e s t , pierre très abîmé est cet mais on ne peut d'angle ou d'un bloc nettement sa t r a n c h é e de d'escalier encore basculé fondation, : de -120 à - 1 7 7 . situé au sud 4 marches de 20 cm de hauteur qui
  • sud e s t - n o r d o u e s t . 2015 a chercheur de t r é s o r . largeur, On y situé systématiquement est du carré. Elle l i m i t é e s par des p i e r r e s arrachées, P l a c é e sur 2017. Niveaux probablement : -110 à - 1 8 1 . de pour 2017 : fragment de mur
  • a u x : de -121 à - 1 4 5 . 2014 : Couche h o m o g è n e de m o r t i e r de 0,5 à 2 cm en poche dans la couche 2018 2005. : Couche meuble et homogène composée p i e r r e . Elle c o m p r e n d de la cendre et autres 2019 : Couche 2 0 1 3 , de q u e l q u e s de 2 0 1 5
  • . N i v e a u x 2020 cendreux : 2021 et 7 0 0 8 . mortier compacte cm d ' é p a i s s e u r , établie de gros blocs de éléments. et homogène, lors de la poche dans construction : de -179 à - 1 9 2 . Couche avec de 2021. Niveaux de d'épaisseur, gris clair
  • typiques et Jones, de ce 1989]. lequel s'inscrit cette construction. la liaison avec le mur l'instant problématique. de refend du secteur 1 reste pour secteur 2 plan d'ensemble tour (secteur 4) ETTI granit fWj rocher fondations 2 m si muraille st 2015
  • de lors des 2 d ' o ù p a r t un a 15 cm d ' é p a i s s e u r une et l'avons retrouver nombreux ou non, e t de à 3003). sans d'épaisseur, comporte commencé entre direction. couche de t e r r e v é g é t a l e , on jonction plus v i s i b l e 8 m de d i a m è t
  • endroit que la violence travers, au sud du sondage. Notons tuiles de enfin que faîtage cet vernissées, sur l'on lesquelles l ' o c c a s i o n de r e v e n i r dans l ' a n a l y s e du m o b i l i e r . a trouvé nous des aurons Secteur 3 SECTEUR 4 Il siècle
  • è n e , de Appuyée contre 4004. et l é g è r e m e n t a r g i l e u s e . O n r e m a r q u e u n e pure, ainsi qu'une ligne de pierres, au Elle poche pendage nord sud. Cette c o u c h e se r e t r o u v e en fine p e l l i c u l e s o u s 4 0 0 4 , au contact
  • probablement deux et fortement par couches asseoir le damé. l'extraction géologiques. sol La dans La carte (feuille de Fougères) nous apprend que le sable pliocène comprend parfois de petites balles d'argile plus ou moins blanche, et de 4 à 5 mm de diamètre surmonté par des
RAP02708.pdf (LOCQUEMEAU-TREDREZ (22). site de Dossen Rouz. rapport de fp 2009)
  • %! " F 0 ) !1 ! !! " %! !J " ) 1 ) !( ! [ ! ! % ! 2 4 % B C > %!!' K & / 8= L ,%7%! )8: ' L**L' 8%! (3 4+ 2 ! :, 3;33! % ;B$;A% % " ! ! ! AHH % 0 $ 88 E 8 !( / ! =% & - ""! *% " + W1) / ( %) 9 ! (% - ! % III=== !( ) 4 ! + R8 V B C > %!!" K L ,8
  • ( % $ $ !" # * $ % & #'(!(" ' + "(# #( # )*&( # % , + $) - # %& +0 $ ) , . +1 ) 2 3 ./ ! " $ ' . , 3 , 3 4 ( # ( + 3 3 / 3 * $ 3 ) ' * ' $ & )(!( # )! + $ 3 2 3 . 3 , % %# %# (%# -%# +0 $ )* 5, , +1 ) 4 , 4 ) . / # # , 4 ./ . ( ( 6 3 "))# # + $) ,, + 4 ' 5 . . , 3 3 3 , 7) / 5 0 $ #8
  • %) "(!(" ' # # = 0+ $ # 3 3 6# !'" !)# 9 ):; 4 , 3 ?, . ' # , / , @ . /0 01 4( * ' 2 ( 5 3 ' ' ) 0+ $ ) , , ,3 ,, , 6 5 0+0 $ # 3 3 ' 2 7 8 ' ) ( , 6 2A , 3 , / , , > , 1 9 8 88 : ( - 5 1 )# "(# # ! #' " ' ) B !' , , , 1+ ,3 4 3
  • ) ,, ( ( ( ; # I4 ''# #'( ! 6D& ) 8# $ $ $ $ %&' * + / 1 ( ) ( 0 2 3 , -. ( 43 $ % & #'(!(" ' + "(# #( # )*&( % , 3 : %5%5
  • % 6 ! 6 , ( - 3 ! ) : , 3 ,) 2 , 4 ! &8 9 , ' < "" = > B ,! "; < ! 3 ( - , !3 C 4 > $ ? , 6 7 ( &.@? ? @ 6:? :?A * ,, B 3 C 5C ; % 2 7 ,!/ 3 , 34 $ 54 ( - ! 6 !3 ,, 3 4< D1 ' - $ 2 ' 3 E, E B ! 'J 3* , 7 7 ;2 3 , % ' 6
  • %5* 7 8 N , * K & : " % 6 7 ' , ,, G&: , L K * < N &8 , 9 , I * , (9 , & , ; ,, , 3
  • , , $ , , P X , N , * *E , K L , ; ' E K 1
  • +1 $ ) 2 3 ( 4 , - 9 K- I ' ' / , 9 ' * , 9 * : + ' , $
  • $ $ , $ $ , , ,- ' , X & G * 9 , # # E ! , 7 * ' L X GL P * $ $ * E * , * KK $ $L L * * * . > , K E L , # S * L E TB ( , L # *- , $ 8 " * $ I N ? ' L U ;( * + $ 3 < $ * 8 $ I ^ ' ? ;% - $ 3 44 3 4
  • , , - < $ , K ? 8 $ ' *- ' 8 E 9 ' * ( K 3 * , * , 3 * , K , E , L ' ; < ; 4< # - E G K G 7 $ 9 KK G * , 3$ K L 9 4 I K L , * 5 ,, X 9 K 8 G ,, G X ' , $4 B /* 9\* * " + 8 ;& ,,B ,, I , $^ ' ' $ L < ;& / ' , L? ; I ? ' B$ 4< " * ; (B . L '
  • $ ,C F%/B 9\* / , C F%/B , ' - 9 , N $ 7 ;' ' * ' , $ N 7 , ,E ' * , , P , I $, ( ,, 4 ' , B 3 , E , $ ' N E (?6%$ " < ;& , * & ( 8 Z KK ' * $ , B
  • . > T , ;2 +
  • ! - 6 G . !; . 2 8 & ') & ! ( % 3? - A $ " . "+$-; 2 9G 4- . %3 & ! !B! *! ! P + 2 3 2 . I J K4
  • ! *! ! / ( % -; -A . % & ! !B! *! A ; % ( % ; #+$-; 2 2 3- A . " *! / $ . % 4& ! . + ! !B! *! . 1 '.G 8! % < - & . % 2 & *! F &IQ J -4 @ GHC* N : : & # *! ' ( % % ( % )-; 4 @8 ; % # - -EG @- N! 2 6 . & ! %8 %@ R5R . 4 ?4 2 4 35 . : !/ ( %5! . &I 7 2
  • . - & J -4
  • -/ %8 & ! !B! *! 0G 8! ; 4 88 . 2 & 2 $ . 7$ 2 2 !; ?5? ""*! P : !% . 2 2 $ $ . .. / *! / & 2 ! ? 12 % "-; B-IG 3- ! ( : !' - 2 2 & ")& "( # *! 2 !/ 2 . 7 2 $ I J -4 43 . * $ I J -4 2 . % 2 % 5! / & 4 3? ! GHC GHC 344 2 44 !/ 2
  • . 2 2 . ! ( @-/ ( % N-A 1 %
  • * . % 3 GHC I J - 3@ : @ . . / $ "* & 2 # *! : 2 > 2 .$ $ !/ . ( ! : ! 5-A & ! % -+ W #-; !B! % N *! ( ?-A 1 - % N : !/ $ . # # *! *! I-'.G 8! ; 7 " *, . & % < & ! /! E 2 . . . W + < & 2 # * & . ! - 2 2 ( ( !
  • < % < & 'D /! E
  • 6 1 (*! ??5 & 2 ! 2 2 / PGD J 4 ?4 % 6 IG3
RAP01768.pdf (le mésolithique en Bretagne. rapport de projet collectif de recherches)
  • : présentation des travaux 8 III. LES SITES MESOLITHIQUES EN FINISTERE : CHRONOLOGIE ET STRATIGRAPHIE 12 1. Problématique générale : pour une nouvelle définition archéologique des sites mésolithiques 12 2. Objectifs des nouvelles recherches de terrain 12 3. Mise en place d'une base de
  • nos cartons, mais nous ne le savons pas ! Paléolithique 2% Epipaléolkhique Figure III-J. Répartition des sites datés (N = 155) parmi les 555 sites déterminables au sein des 1213 sites et indices du fichier Gouletquer. 4. Principaux résultat de la campagne 2001 4 .1. TROIS SITES
  • (51 L) n° de parcelle ancienne Figure III-6. Kerliézoc (Plouvien). 1-6, 9, 11-22 et 27 : trapèzes symétriques ; 7 : trapèze symétrique à retouches bifaciales sur une troncature ; 8 et 10 : trapèzes asymétriques ; 23-25 : monotroncatures ; 26 : trapèze symétrique cassé. Figure
  • ). Sondages sauf n"4, 7 et 9 surface 2001. I : denticulé sur éclat ; 2 et 5 : troncatures sur éclat ; 3 : pièce esquillée ; 4 : troncature inverse sur éclat ; 6 et 8 : nucleus unipolaires ; 7 ; nucleus bipolaire sur une même face ; 9 : nucleus à éclats sur éclat. Figure II/-9. Kerlièzoc
  • : lame utilisée ; 3 : grattoir sur éclat ; 4 et 9 : éclats utilisés ; 5 : troncature sur lame ; 6 : troncature sur éclat ; 7 : burin sur éclat, 8 : lame brute ,10 : lame à dos concave ; Il : grattoir sur éclat épais ; 12 : nucleus à éclats, à deux tables orthogonales (silex hormis 6-7
  • 2001 Ces travaux sont dédiés à la mémoire de Anne-Elisabeth RISKINE Table des matières L PROBLEMATIQUE 3 1. Le projet de recherche 3 2. Activités entreprises 5 3. Un rapport, pour dire quoi ? 7 II. REUNION 8 Compte-rendu de la réunion du 24 février 2001 à Carnac
  • données - Exploitation du fichier Gouletquer 13 4. Principaux résultat de la campagne 2001 14 5. Bilan de la campagne 2001 et projets des campagnes 2002-2003 24 IV. LE MESOLITHIQUE EN COTES D'ARMOR 25 1. Sondages sur le site mésolithique de Kervilien (Côtes d'Armor) 25 2. De
  • l'analyse des pierres taillées à l'hypothèse de territoires restreints et délimités au Mésolithique 27 3. De l'approvisionnement à l'utilisation d'un matériau local au Mésolithique dans la Bretagne intérieure :1e phtanite 39 4. Gestion des matières premières lithiques au Mésolithique
  • , enfin 115 4. Du Mésolithique, un peu 119 5. La question des anneaux en pierre 120 6. Autres sites néolithiques 127 VIII. LE SITE MESOLITHIQUE DE LA CROIX AUDRAN A CARNAC (MORBIHAN) 130 IX. LE SITE MESOLITHIQUE FINAL DE KERLIEZOC A PLOUVIEN (FINISTERE) 135 Résultats de la
  • représentatif d'une recherche en pleine ébullition et qui se donne à voir à l'extérieur (l'ordre des contributions ne reflète qu'un ordre d'arrivée lors de la réalisation de ce rapport). Nous avons aussi voulu éviter les paraphrases inutiles et le ton monotone du rapport. L'objectif est que
  • Blanchet évoque ensuite ses prospections dans le moyen bassin de la Vilaine (sud et ouest de Rennes). Les zones d'influences ligériennes (jusqu'au sud du bassin de 8 PCR - Le Mésolithique en Bretagne - Rapport 2001 Rennes) et nord-bretonnes (au nord) marquent nettement les
  • . Ces crédits seront disponibles en avril-mai. Plusieurs occasions de présenter nos travaux doivent être notées. Du 3 au 8 septembre, le colloque de l'UISPP se tiendra à Liège en Belgique. Du 13 au 15 octobre 2001, le colloque mésolithique annuel se déroulera à Tours ; il est
  • , confrontation des données sur la diète, organisation territoriale). Nantes, le 25 mars 2001 11 PCR - Le Mésolithique en Bretagne - Rapport 2001 III. LES SITES MÉSOLITHIQUES EN FINISTÈRE : CHRONOLOGIE ET STRATIGRAPHIE Grégor Marchand Problématique générale : pour une nouvelle définition
  • références majeures de la fin du Mésolithique en Finistère, à cause de sa grande homogénéité techno-typologique. Figure III-2. Carte des sites fouillés en 2001. LA VILLENEUVE EN LOCUNOLE Le site mésolithique de la Villeneuve se trouve en rive droite de l'Ellé, dans la rive convexe
  • occidentale. L'état correct de conservation de ce site réclamerait des travaux plus fins pour approcher l'organisation spatiale. 15 Figure III-3. Kerliézoc (Plouvien). Emplacement des sondages 2001 sur le cadastre. Les anciens talus sont indiqués, ainisi que les numéros de parcelles
  • II/-7. Kerliézoc (Plouvien). Sondages 2001. 1-7 et 9-10 . triangles scalènes ; 8 . triangle isocèle : 11 : pièce à dos 12 : pointe à troncature oblique : 13 : segment ; 14-22 : troncatures ; 23 : grattoir sur éclat ; 24 : denticulé sur éclat. Figure I/I-8. Kerliézoc (Plouvien
  • (Plouvien). 1-8 : surface 2001 ; 9 : carré A 17 niveau l. I : pointe à soie ; 2-7 : trapèzes symétriques ; 8 : nucleus leva/lois à éclat préférentiel ; 9 : nucleus unipolaire principal (exploitation faciale). Silex, hormis 2-3 et 8-9 : microquartzite FL. Figure 111-10. La Presqu 'île
  • scalène ; 25 armature triangulaire ; 26 tirangle scalène ; 27 : monotroncature : 28 : raclette ou flèche tranchante ; 29 : lamelle à dos (23-27 et 29 : silex ; 28 : grès lustré). Figure III- II. La Presqu'île (Brennilis). Rivage 2001 (1 à 6) et planigraphie (7 à 12). I : coche ; 2
RAP03483 (PLOMELIN (29). La villa du Pérennou. Rapport de FP)
  • < " 417G36A8 "1H1C78 817 $( &" "I;68 #173 < " ( < )( 4851E78 ?:3D3E68 < $3J89H48 J6A 1C D8>58C4 "KC56D6A15637 ;8A ;377:8A ;C 4122345 ;8 B3C6DD8 8A5 4:E68 214 D8A ;6A23A65637A ;C >3;8 ;8 D1 243246:5: 6758DD8>5C8DD8
  • 3C 737 ;8 2?353E412?68A >1458A 3C A>?:91A 7K8A5 23AA6HD8 LC8 ;17A D8 >1;48 ;8 >3C458 >6515637 1J8> D8A 4:B:487>8A 8M1>58A 85 >392DF58A ;8 DK1C58C4 ;8 DK3CJ41E8 (ODC4 DC8;8B0C8OP Q4B QOPPL4B QD A0??OAC I Q4B RPB ;DSA0C8E4B 4BC 8PC4AQ8C4 4P E4ACD Q4 ;T0AC8S;4 Q4 ;0 ;O8
  • >399C76LC:A A3CA 4:A84J8 ;8A ;4365A ;8 D1 243246:5: D655:41648 85 1456A56LC8 T4F4AS8S4 QD QAO8C I ;0 SO
  • DK32:415637 (:ACD515A &4:A87515637 "8 >1;48 ;8 DK67584J875637 "8A >37;65637A ;K67584J875637 "8 >3758M58 E
  • :3D3E6LC8 E:7:41D "8 >3758M58 14>?:3D3E6LC8 &43HD:9156LC8 ;8 D1 48>?84>?8 "8A 4:ACD515A 15587;CA #35A >D8BA ;8A 5?8A1C4CA "8A ;377:8A 6AAC8A ;8 D1 B3C6DD8 ;8
  • "8 93H6D684 "8A 5436A 2?1A8A ;K3>>C215637 8A 4:3>>C215637A 23A5:468C48A &4323A65637 ;8A 1648A ;8 B3C6DD8A 6HD63E412?68
  • 4851E78 )515C5 ;C 5844167 1C 48E14; ;8A D:E6AD15637A AC4 D8 2154693678 85 DK87J6437789875 ?89875 648>5637 4:E6371D8 ;8A 1BB1648A >CD5C48DD8A )84J6>8 4:E6371D ;8 DK14>?:3D3E68 :214589875 &43246:51648 ;C 5844167
  • ?6LC8A A8D37 D8 AIA5F98 7156371D ;8 4:B:487>8 "19H845 &5 $ M I &5 $% M I &5 )% M I &5 ) M 7 ;158 ;C 1J46D #1V548 ;K3CJ41E8 ;8A 541J1CM ;K19
  • :71E89875
  • DK19:71E89875 #6A8 87 J1D8C4 ;8 D1 J6DD1 85 ;8 A8A 1D8753C4A 916 1C =C67 %2:4158C4 ;K14>?:3D3E68 )84J6>8 4:E6371D ;8 DK14>?:3D3E68 ;8 4851E78 #6AA637 4>?:3D3E68 ?:3D3E68 ;C 676A5F48 )C4B1>8 ;C 243=85 ;K19:71E89875 9Y
  • )C4B1>8A )C4B1>8A A37;:8A 9Y I ?:8 1C AIA5F98 7156371D ;8 4:B:487>8 W 4:B:487>8 1D569:546LC8 6758478X 23675 &" 9 &4B?OPB0U;4 BS84PC8R@D4 Q4 ;TO?LA0C8OP 817
  • ;8A J8A56E8A 85 ;8 D8C4 :515 1AA3>6: N C78 AI75?FA8 >?4373D3E6LC8 ;8A ;6BB:48758A 3>>C215637A ;C A658 "1 23C4AC658 ;8A 541J1CM 87J6A1E:A AC4 D8 A658 8A5 24323A:8 1J8> D1 96A8 87 2D1>8 ;KC7 73CJ81C 243E41998 ;8 N D AK1E641 ;8 4:1D6A84 D8 ;:>121E8 AC4B1>8
  • 737 B3C4768" 85 D1 B3C6DD8 ;8 D1 214568 3468751D8 ;C H‘569875 85 ;8A Q4 ;0 SODA 8PCLA84DA4 0D BDQ QD U’C8
  • ?1A8 C 734; ;8 D1 J6DD1 124FA ;:93751E8 ;C 9C4 . .F98 AL0;8B4A ;4 QLS0?064 BDA50S4 POP 5ODAP84" 0RP Q4 ELA8R4A ;4 CA0SL QD 5OBBL Q4 ;0 ?70B4 C4BC4A ;0 ?ALB4PS4 QTDP CAO8B8M
  • :214589875 ;C 676A5F48 85 D1 >399C78 ;8 &D398D67 1CLC8D 8A5 1AA3>6:8 D1 ( < A841 D17>: 1J8> D1 48A51C415637 ;8 D1 214568 3C8A5 ;C H‘569875 4:A6;87568D 1?684 ;8A >?14E8A 2849855175 167A6 D1 >37A3D6;15637 85 D1
  • 17>68778A 375 >37567C: N B1648 DK3H=85 ;KC7 546 "8A 915:461CM ;8 >37A54C>5637 OPC LCL BCOS:LB BODB ;0 5OA8DD8 A365 8DD8 1
  • :468C48 87 >3C4A ;8 B3C6DD8 85 DK87A89HD8 ;8 DK16D8 8A5 85 A8A 1H34;A 375 :5: 8756F489875 H‘>?:A R6 PR " 37J87C ;82C6A DK1>?15 ;8 D1 214>8DD8 D8 5844167 B841 DK3H=85 53C=3C4A 214 D8A A84J6>8A C4S7P8@D4B Q4 ;0 E8;;4 Q4 $;O
  • 96A8 87 J1D8C4 >392D:5175 >8DD8 4:1D6A:8 214 D8 6:A N D1 J6DD1 284985541 N 58498 ;8 24:A87584 1C 2CHD6> C7 87A89HD8 >392D85 4824:A875156B ;KC7 >845167 93;8 ;8 J68 1CM 84 X 8 A6F>D8A ;8
  • 73548 F48 7 19375 ;8 53CA 541J1CM C78 24896F48 67584J875637 14>?:3D3E6LC8 1 :5: 987:8 87 3>53H48 214 C78 :LC628 >3923A:8 ;K1E875A ;C )84J6>8 4:E6371D ;8 DK14>?:3D3E68 ;8 4851E78 ;C ?:3D3E68 ;C 676A5F48 85 ;8 H:7:J3D8A
  • "8A A37;1E8A 4:1D6A:A >392D:516875 73548 >37716AA17>8 AC4 DK87J6437789875 ;C H‘569875 7 8BB85 A6 >8 ;847684 1J165 B165 DK3H=85 ;KC78 >1921E78 ;8 B3C6DD8A 87 85 ;KC78 A8>37;8 87 D8A ;8CM >37>847175 C76LC89875 D8A 16D8A ;8 D1 J6DD1 85 D1 E1D8468
RAP02611.pdf (LILLEMER (35). une enceinte du néolithique moyen. rapport de fp et pt)
  • un grand plaisir à travailler avec une équipe de fouille enthousiaste et efficace. Un grand merci à tous. 3 particulièrement Plan I / Présentation générale p.6 II/ Présentation des travaux effectués en 2010 p.9 III/ Les architectures p.10 1/RAPPEL DES PROBLEMATIQUES (Luc
  • PRODUCTION CERAMIQUE (G. Hamon) P.69 VII/ Inauguration d'un espace muséographique p.175 VIII/ Programme 2011 p.182 P.16 P.59 P.82 P.107 Inventaires des plans et du mobilier 2010, des charbons de bois et du mobilier de mouture en annexes. 4 Lillemer 2004 Dépôts
  • les parcelles 732 et 733 à une centaine de mètres de la butte. Orienté nord-ouest/sud-est, il semble relier la butte au continent. Large de 2 m, il est composé de planches de chêne entremêlées. L'ensemble est limité par de grandes perches en aulne parfois longues de 3 à 4 m. De
  • collaboration de Noslier (A.), Madioux (P.), Bizien-Jaglin (C.), 2001 - L'assemblage lithique de Lillemer (Ille-e-tVilaine), Bulletin de la Société Préhistorique Française, 98-4, p.647-662. Laporte (L.), Bernard (V.), Bizien-Jaglin (C.), Blanchet (S.), Dietsch-Sellami (M.-F.), Guitton (V
  • .) 2010 - Occupation du Néolithique moyen autour de la butte de Lillemer (Ille-etVilaine). Archéo-Théma, sept. 2010. ISSN 1969-1815 8 II/ Présentation des travaux effectués en 2010 (Luc Laporte) Les résultats obtenus en 2010 éclairent tout d'abord d'un jour nouveau les premières
  • avant qu'l ne se concrétise sous la forme du dépôt d'un manuscrit. Enfin, l'année 2010 a vu l'ouverture d'une espace muséographique consacré au site néolithique de Lillemer dans une salle attenante aux nouveaux locaux de la mairie. 9 III/ Les architectures III. 1/ RAPPEL DES
  • partiel de telles constructions en terre (fig. 4). Le plan proposé reste toutefois provisoire. Il restait à confronter l'ensemble de ces observations et de ces résultats, avec ceux d'une étude micro morphologique des sédiments. De telles structures sont en effet difficiles à identifier
  • sur le terrain, et nous souhaitions ainsi tester ou valider l'ensemble de cette démarche, avant d'aller plus loin. Fig. 4 - Plan du bâtiment dégagé en 2009 10 Les échantillons micromorphologiques ont été prélevés au cours de deux campagnes de fouilles successives, en 2008 à
  • l'élévation de murs en terre (Lill 4, Lill 21, Lill 22, Lill 23). Une première étude des lames 21 et 22 par J. Wattez confirme cette interprétation. Elle livre également de précieuses données sur les techniques, apparemment variées, d'élaboration de telles parois en terre. Quatre colonnes
  • complémentaires ont été réalisés sur le terrain en décembre 2010 par R. March et A. Lucquin pour une étude du degré d'altération thermique et des conditions de température atteintes par ces sédiments. Note : La localisation précise des échantillons 1 à 4, reportée sur le tableau 1 de la
  • contribution de J. Wattez, méritera peutêtre d'être affinée à l'occasion d'une réunion de travail ultérieure (Lill 1 et Lill 2, K5 ou K6 ?, Lill 3, L5 ou L6 ?, Lill 4, G6 ou G5 ?). De même pour la numérotation des murs en terre en tant que St. 50 et 78 sur ce même tableau et dans le texte
  • - p h o t o e t relevé d u 17 avril 2 0 0 9 c o m p l é t a n t la c o u p e d e j u i l l e t 2 0 0 8 r Altimétrles en cm NGF - point de référence du chantier à A,77 m NGF JRTTJftitftrnrrprp*vrn*"-t iwrrnmmpho luis VJ/Mr-r ' P hotos d u 17 avril 2 0 0 9 Tefîé «9éu.le. ft-mW
  • morphologique (DAO. C. Bizien) Parcelle 682-915 La problématique pour l'étude de la coupe étudiée sur le flanc sud de la butte de Lillemer, est un peu différente. Cette coupe est située le long de la limite ouest de la parcelle 915 (fig. 8), mitoyenne avec une parcelle attenante qui a fait
  • Limon gris clair à plages d'oxydation orangées compactes ii i.'n R éféroncn prélpwmr-nt mirromoipho l o f e Wi»it*»7. III. 2/ ETUDE MICROMORPHOLOGIQUE DES SEQUENCES STRATIGRAPHIQUES DE LILLEMER. PREMIERS RÉSULTATS. (J. Wattez, INRAP-UMR 5140, Unité Sol- Agro-Paris-Tech) 1
  • , structure grumeleuse à granuleuse, plages à porosité fissurale subhorizontale Us 57 : noir, limono-sableux, lité Us 62/77 : couche marbrée gris foncé, noire, rouille et oranges, limono-argileux, sableux, structure granuleuse, dense 4 5 G6 C3 1) mur de terrasse : alignement
  • d'éléments modulaires (25 cm L, 15 cm 1,5 à 8 cm épaisseur, gris blanc (sec) à nodules oranges, limono-sableux à gravillons, structure granuleuse, aspect lité 2) couche marbrée blanc gris (sec), à taches rouilles cm, limono-sableux, grumeleux à granuleux, lité Us 56: a-orange (sec), sablo
  • fabriquées à partir des échantillons prélevés dans la parcelle 733 Fig. - Lames fabriquées à partir des échantillons prélevés dans la parcelle 639 18 1 (LIL PRL H) 2 (LIL 12) 3 (LIL 13) 7 (LIL 17) 4 (LIL 14) 5 (LIL 15) 6 (LIL 16) Tableau 2 - Echantillonnage de l'US 2, parcelle
  • d'une altération thermique intense. La juxtaposition de plages présentant des degrés variables de combustion et l'organisation microstratigraphique indiquent une mise en place de type rejets (fig.4). Figure 4 - Couche brûlée sur le talus : apports latéraux successifs de restes
  • étude afin de préciser la nature des faciès qui constituent l'US et de délimiter les caractères principaux de leur mode de mise en place. 3.1. Carré 46, US 2 de forme plane La couche se caractérise par une séquence microstratigraphique bien exprimée. Elle composée d'unités de 1 à 4
RAP00118.pdf (SAINT-YVI (29). Hilbars. rapport de sauvetage urgent.)
  • DU DOSSIER Rapport chronologiques scientifique... Plans et coupes T e n e III 5 pages 4 plans, 2 coupes Planches et dessins.... .j 1 Photographies légendées. 1 photographie légendée En août 1983, la Direction des Antiquités Historiques de Bretagne était avisée de
  • remonte de 0,24 m pour former le rétrécissement qui constitue la séparation avec la salle IV. Ce passage ici mesure 0,80 m en largeur et 0,78 m en hauteur. 4. LA_SALLE_iy_ET__LA_FOUILLE : Au moment de la découverte et lors du relevé des salles I, II et III, le cône d'éboulis que
  • > 4 4- 4 4- 4- 4- + 4 4- + 4- 4 __4_ 4 4- 4 44- 4 + 4 4- 4" 4 t- « + + + 4- 4 -h 4 — ' ' 4 4 / 4, iii II - * * * • • . . * .* • 7 m. 4- + Sol naturel Remblais Vue N o r d - E s t de la c h a t i è r e la s a l l e II . depuis
  • DATES m Hilbars . I.G.N : m SAINT-YVI Commune*...» Lieudit RECAPITULATIF Travaux agricoles Surface fouillée 16 M2 Estimation de l'étendue du gisement.. 50 M 2 Nature du gisement. Souterrain gaulois 4 salles en e n f i l a d e 1 chatière maçonnée Périodes CONTENU
  • quatre salles relevées : 2. - Salle I ; - Salle II (séparée de la précédente par la chatière maçonnée) ; - Salle III (séparée de la précédente, par l'effondrement de la voûte) ; - Salle IV (partiellement dégagée lors de la fouille). LA_SALLE_I : Elle est située à l'extrémité Sud
  • épaisseur de 1,30 m en moyenne. A l'extrémité Nord-Est de la salle, la paroi Ouest forme une avancée qui sépare les salles II et III. Le passage rétréci à cet endroit a une largeur de 0,76 m et une hauteur de 0,76 m . SALLE_m : Elle est plus petite que la salle II puisqu'elle ne mesure
  • nous avions observé à l'extrémité Nord-Est de la Salle III nous faisait penser que nous avions en face de nous deux puits d'accès : un à l'extrémité de la Salle I et l'autre à l'extrémité de la Salle III. Après report du plan en surface un vaste sondage de 16 m2 fut ouvert en
  • surface au-dessus du cône de la Salle III dans l'optique de dégager le puits d'accès et son environ nement. L'excavation fut orientée Nor-Sud/Est-Ouest. Contrairement à ce que nous pensions, il n'y avait pas de puits d'accès mais une salle • effondrée entièrement remblayée. Le
  • remplissage sur une profondeur, de 1,95 m était composé de sable granitique, cailloutis, fragments épars de charbons, clayonnage, ainsi que quelques morceaux de poterie gauloise non datable à l'exception d'un élément de lèvre canelée de la Tëne III provenant d'une petite jatte. L'ensemble
  • romaine de peu (Tène III). Quant au rebouchage de la salle et son abandon, il est difficile de se prononcer car le mobilier recueilli peut fort bien provenir de la surface du sol ancien et avoir été inclus par hasard Iprs du remplissage de la salle effondrée à une époque plus récente
  • . Arrondissements (Cantons et Communes du ' FINISTÈRE PLOU®ESClAT CI•4dar Kerlouan-' PlounéouF-Tra*. Gulitény jqiucrnaau Goulvani 8'-Friginr Carnou^á'- LANNILId, \ Ploûguln , _ Plouvlan. J i y •• ' •-.. , La Dr. fat Plourln"-».., f* yf--. \/Co at-Méal Lanrlvoaré Mllliac Plouantal
  • Gouaanou 1 Tréb'àbur' jLANMEUR, \ jat-Gunrrand . • v. TAULÉ f PLOUIGNEAU / / Là Foraat, •Pa.iicrpn yLa....Martyr», jiréflivéMS Guipavaa Gullara Ploumoguar ouénan * . *fi«..Pl/ • \ \Tréfla'* ( Av s ounévazlochrlrf^ \ Tr&'Ild^ f 8« Darrlart~>( flougourvjat >r ¡ BOdllla i ; f8
  • £ PffSpOC Plougsanou Plougoulm v- PlOuzané Locmarla PI" . La Cloître S '8* Thégonnac\ Loemélar Bolizac DA (^U LAS \ Brannliîâ N-^UELG%AT" l'Hôpital: • •Camfrbut Hanvac Loc (parla. ''Barrían l LE FAOU./RumengoN .anvéoc OUESSANT La Ponfhou ..y SIZUN koparhatj Plougaatal
  • _ _ _ _ _ _ /+ + 4 4 4 + + 4 • Salle effondree — v — i 4 4 4 4 4 4 + + 4 + + 4- 4- 4 4- + 44 s - — 4- + 4 4 4- + 44 44 4 4- 4- 4- 4 + 44 -h 444 + 4- + 4 -f IV 4 / 4 4- 4- 4 4- 4- 4- 4- 4- 4- 4 4 + 4- 4 4- 4- + 4 4 4- 4 4- -h 4
  • 4- 4 4 4 4 4- + 4- + 4- 4- 4- + 4- 4- 4- 4- 4- 4 4- 4 4- 4- 4 4- 4 4- 4- 4 4 f 4 4 4 4 4 4- 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4- 4 4- 4 4- 4- -i- 4- + 4 + 4- 4 + 4 4 4 4- -44 4- 4 4 + 4 4 4- 4 4 4 4 4
RAP02908.pdf (CARHAIX-PLOUGUER (29). ZAC de Kergorvo. rapport de fouille)
  • 9/ 9 8 :; ; 5/= ' + " ' 4$"4 #3 -+ 4$")"4 -+ ?; >2B2 :; @
  • # " "% " + % ^ ,4 " 2 & " # " > "" > % I " M E & (2 / 8 ( ,#" $ # & &_ " $ ", &) )F 2 ' #" " & %" V &^ $ # #)E
  • // = 6 5// =;; >( Q E ; ; ! A G# # 4 H % & #" + $ H % & #" + $ # $ 8 # $ $# +#$ # 5/5 5/A A $ $ > ? ' # 556 55
  • * " & % & "&) % ' ? 5/5 5// " & / 6 U G % " 5// U Q E 5/ =( " 4 , 2 & ' &2 & #" 3 & " " + * + % " " & & " , ") *2 2 / 8 G
  • -; < O < A52 A / 5= & , # "& 0 # /5=; O = < A5 /5= & , # "& 8=/ "+ "&) % ' " " // , 2 50 , " / , 5/ ( #" , 4" , *& + , & &" & # % 2
  • $ " " + & & 2 & , ) & 3 & " $ ( , & $ "+ " 4" , # " ( ,# E , # 8 2 &) ' # % /205
  • ( % " & " "4 # & 2 " 8 - /5 &, , * , ,2 , # " " , "% * 3" # , $ & ( " & " % # " #" & ,# "" , ) " %4 &) %" * ' " J E 3 & $ 2
  • !" # $% &'&% %() *&)+), % " ## " $ " % # " # & #" #" & & & " #" #" " " " ' ( #" #) & # " # " % *& + , #" + - & & + " & / 0 & #" #" & ( 1 " #" & * && ,# % #) %" #) 2 & " &) , 2 # 3 ' & " & " & 2 + & " $ " & * & & ,# 4 " +" % ( 1
  • " ## " - $ &" + " + " " & /5 , $ /6 7 / 68 " + - , " " " , " # 3 &( " # & & "4% & & " $ 9 # # " " & ; 0
  • & # /( / ! ! " !! # $ $ & & $ $ $ # ' ( ) * !! ,'''- ) & .$ $" & & . $ & "" ( * " !! ! !! # $ /' " & + " " < $ $ .0 ! ! 2$ 3 # " ' 3$ 4 5' 3 3$ 6 7 3 9 ' :; ; 5/= :>227;5 :@A2A5B< BA?;5 ;B B; C2ADE;5
  • (((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((;6 0 1#2 3 =(/ & # " (((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((;8
  • 7BE:;5 5F7 A A57;5'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' 4
  • /(; & "# & " , ' &)" ' ((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((A5 /(0 ?E )4 (((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((A6 4 . (/ H
  • &" # & "# # " & * E# ((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((6= =(= * & + " (((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((8 =(; , &" % I ) ' , E
  • (((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((8= =(0 , &" - D " 3 & " (((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((88 =(A ) ' " I ) ' $ F% G" J & (((((((((((((((((((8 =(6
  • & % " ((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((( / " ! 4 # # $ # # 0(/ H
  • A( > ) % ((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((( 6 A(= ((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((( 6 A(; "#" & ((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((( 8 A(0
  • ''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' ! && 4 M > N= ?1 1 I? M > =N= IM I1 ? :; ; 5/= 1 3 / & # $ "+ "&) % ' " O # " " " &)" % ' ( (=5 1 3
  • " & " , ' 3 (((((((((((((((((((((((((A6 1 3 6 > " * , &" % I ) ' , E < " # " %" #) ' E# ## " (((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((8; 1 3 8
  • E# )4 $ & , &" I ) ' , E 2 # " " &) (((((((((((80 1 3 1 3 " & # + #" 4+ , " (((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((((( 6 1 3 /5 & ,# 3
RAP02942.pdf (PLESTIN-LES-GRÈVES (22). coz ilis. rapport de sondage)
  • ?0A4=3064 3^ME0;D0C8>= V!40= 70A;4B AA0=3 )( 86DA4 2>D?4 BCA0C86A0?78@D4 4BC 3D ;4 V ==086 )0;0T= 0A278C42C4 &" 3^0?ANB !40= 70A;4B AA0=3 )( 45 III. Inventaires techniques !!!" Inventaires
  • )*' 4C B284=C8_@D4B 6 Rapport de sondage Plestin-les-Grèves, Coz Ilis #$%&'()$*+,-./$01' ' ' ' >$6"23*"&3$+ (M5MA4=24B 34 ;^>?MA0C8>= 0C4B 3^8=C4AE4=C8>= BDA ;4 C4AA08= !.,3$+' $D &0CA80A274 9%)&",+) ;4B 4C ;4B 4C 4C
  • -) )&' 4)%:36)'%.,3$+"2'()' ;^0A27M>;>684 /"-#5*'5+3:)%*3&"3%)'()' 9)"523)5 0E4=D4 70A;4B >D;>= (4==4B C$-G%)'()'#",)* $>
  • industrielle An. de céramique An. de métaux Aca. des données Numismatique Conservation Restauration 8 Rapport de sondage Plestin-les-Grèves, Coz Ilis !+/'67'+,+/) =C4AE4=0=CB B284=C8_@D4B &AM=>< $>< >A60=8B
  • '%"##$%& *K274B 05542CM4B 30=B ;4 203A4 34 ;^>?MA0C8>= !."23*"&3$+'()*'&%"+6
  • ^ AA >)*'*$+(",)*'%."23*.*'*5%'2)*' =24A=MB ?0A ;^4
  • B4B -5%*' )V&)%+)*' ()' ()5V' *.%3)*' ()' 6"-#",+)*' ()' F$5322)*;' 2)*' #%)-3B%)*' +$+' "5&$%3*.)*' ("+*' ;4B 0==M4B 4C ;4B B42>=34B D 4= 4C B4B 0;4=C>DAB =^0E084=C 508C ;^>194C @D4 3^>1B4AE0C8>=B 0D 2>DAB 3D B8N2;4 ?AM2M34=C "^8
  • =C4AE4=C8>= 34 0 ?4A
  • CA024 3^4B20;84A 0D BD3 0D =8E40D 3^D=4 3>D1;4 ?4=C4 4= C4AA0BB4 ?0B 3^8=C4AAD?C8>= E8B81;4 3D =B4AEM4 ;0 AM0;8B0C8>= 3^D=4 ?;0C45>A=BCAD2C8>= 34 ;^M38_24 4C ;0 ?AMB4=24 3^D= 5>BBM 1>A30=C ;4
  • >= 34B
  • =C4AE4=C8>= 4 A0??>AC ?AMB4=C4 ;4B AMBD;C0CB 34 ;^8=C4AE4=C8>= 0A27M>;>68@D4 AM0;8BM4 B>DB ;0 38A42C8>= 34 !40= 70A;4B AA0=3 #8=8BCNA4 34 ;0 D;CDA4 ( )( 34 A4C06=4 0AAOCM =U 4= 0=C 3^D= ?A>94C 34 ?AMB4=C0C8>= 0D ?D1;82 34B E4BC864B 3^D= 50=D
  • < B8CDM 0D ;84D 38C &4= 4= $42^7 0=284==4I ;8B BDA D=4 ?0A24;;4 34
  • +)'.=53#)'()'=5"&%)'#)%*$++)*')+'-$E)++);'5+'&%"6&$@#)22)')&'5+' CA02C4DA 2>=3D8CB ?0A 34DG 064=CB 34 ;0
  • ^>A3A4 C427=8@D4 4C D=4 2>;;01>A0C8>= 0??AM2801;4 4C 45_2024 34 ;0 ?0AC 34B 064=CB 34B *)%:36)*'&)6
  • ?A>94C 3^>?MA0C8>= ?A>?>BM ?;DB84DAB 0G4B 3^8=C4AE4=C8>= ?A8=28?0DG MC084=C )+:3*",.*'I =( "4 ?A4=B8BC08C 4= D=4 3M EM6MC0;8B0C8>= 3D 50=D< 4C 34 B4B 01>A3B &>DA 6)'F"3%);'2)*'*)%:36)*'&)6=L
  • >==4DB4 ?D8B D= CA02C> ?4;;4 4C D= CA02C4DA
  • , Coz Ilis =( "4 34DG8N= 2>=B8BC08C 4= ;0 64BC8>= 34B 3M1;08B 34 5>D8;;4 ;08BBMB 30=B ;^4BMB 4= =B 4= ?MA8?7MA84 3D B8C4 0_= @D4 ;4DA
  • ?AMB4=24 =4 6N=4 ?0B ;0 2>
  • =0CDA4; 4C ;^MC0C 34 2>=B4AE0C8>= 34 B4B BCAD2CDA4B BD1B8BC0=C4B *>DC4B 24B >DE4ACDA4B >=C MCM A41>D27M4B J ;^8BBD4 34 ;^>?MA0C8>= "4B @D0CA4 B>=3064B @D^8;B B>84=C D =C MCM
  • BDA ;0 2>B4=C ;^4=B4274A Z ;4 50=D< 3>
RAP01031.pdf (PLOUGUENAST (22). Malabry. rapport de fouille préventive)
  • scientifique 3pages de texte DOSSIER Plans et coupes 2 planches Planches de dessins Photographies légendées 4 vues 1 S3 I W* —.Iii > 5 ^ : 1 1 H Q 1 C . - T . LE ROUX RAPPORT SUR D'UN A dremeût, celle M. lors n° 904 FOUILLE SOUTERRAIN MALABRY C'est LA EN en DE DE
  • A fond : 3,75 Sud, large a été de au Sud salles chambre Le noire, m moyen trois mobilier fréquentation et étroites le m). ogive côté desserties à partir Le en ; il largeur sur ; 1,20 Nord (4 m, l'Est 0,85 (hauteur : Plus bourrage III x : 2,25
  • dégagement gales, au d'une Deux l'autre m se effondrements furent complet reliée à la s'étaient simultanément d'une crypte surface différents, le tout creusé feuilletée, le plan général par dans produits, attaqués, ce à 4 m qui comprenant trois deux
  • profond une (2,50 rampe taillées des espa- trace. moins usées, III de régulièrement plus x très série assez (1,50 m 1,10 conservée. : 0,15 II x débordant présentent marches m arrondis, où dans chambre se l'arène. "chatières" la irré- II, 1 m x
  • ce assez B, le puits pas pauvre cône étant bourré trace de ; il provient terre étalé pratiquement d'arène pour dans l'essenles salles stérile. stérile. d'accumulation correspondant à la salles. matériel m) III). était avait mal dont (0,70 puits
  • , souterrain de lalabry Le fond du puits A avec reste de la chatière vers la chambre I Passage en chatière de la chambre I à la chambre II 2 vues du puits A depuis la surface ; noter la section presque carrés et les empreintes d'escalade dans les parois i * M 8 S» •0 1 fa >>3
  • S3 il ;-f 1 I H* £ S W H- Hi ¿ y s %% ZI m »S 54 « «H * m '• • • l : Lieu-dit : Mâlabr-y N° : Date : d é c e m b r e Relevé :CTIf/?ffl/?M|se a u n e j , y
  • ¿ece^F ; EL. T : . • -L - -- ; -v-.k'T--, J : M v , < fr^M'i^-j:- ~ "/"vv'j -' ~ y -V.v -. | 4 4~ t; -h' + + M - h D t t C : V ^ - r / v V î - i ï f - 1 1 + + _L_ / -fj -j- < -I D' -f - - - . ' • ; — ,rJ , ' , fc;^::^;»*^. *f\ ¿ 1 f ; ^ y W-i. 4
  • - 4- .i •K'-r - F ^ t ^ ^ +- -H f , + -f-f- -f^ 4 - h - -4-f -h t -f 'M / j£L - I H , 4 - 4 - 4 4f 4~ + t - t . : + 1 6 y ^ ^ t f f , 4 -h 4 4- 4- -h 4- 4- 4~ "t" "t" f- 4- 4- - h % - r -+- v , : i ^ • ' y - ' • • « • 4 - 4 - 4 f 4
  • ~f fi H"f "f -f 4- 4"f 4~ 4~ 4f~ 4444-4- 4 4-h t f t 4" 4" -t 4 - 4 -h 44 4 - 4 , 4 4 - 4 f , 4 44 -tl.-f t , f , f 4 4 4-4 + + + T 4 - 4 - 4 4 - r f + f - - K 4- ^ f • • l , ^ f • » •f P/ougendit 1
RAP00157.pdf (BERNÉ (56). forêt domaniale de Pont-Calleck. rapport de sauvetage urgent.)
  • dimension n'est pas constante, assemblés à la terre. Deux parements, TABLEAU DES HABITATS DU SITE II Num. Plan 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Long Ext. Long Int. 6,20 8,00 8,00 6,20 vd'i r le pla n 5,40 7,30 11,50 10,10 7,80 9,00 12,00 10,90 10,50 8,90 7,40 5,70 5,10 6,30 Larg Ext. Larg
  • +++++++++. + + + + + + + + + + + + + + + + +, + . + .+ + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + 4. ^ + + + ^ + + + +•+■+■+ + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + tt + + + + i I I ! -G- 3 Vue d'ensemble de l'habitat n° 5 à la fin de la fouille. Figure n° 1 Figure n° 2 Figure n° 3 Figure n° 4 Figure n° 6 Figure n° 8 Figure n° 9 Figure n° 10 Figure n0
  • BCJ. Trois habitats accolés de forme rectangulaire, (19» 20, 21), ferment au Nord une courette rectangulaire définie par les talus B, J, C. 4-g Zone BHD Cette zone n'est définie qu'à l'W., au S., et à l'E., avec les talus B, H, D. Au N. de l'allée Forestière qui borde la coupe 12
  • talus D, au sud de 1' habitat 4. Cette zone est intéressante car elle présente, outre les habitats 1, 3» 2, 4» une construction cylindrique qui fait assez penser à un haut-fourneau ("Four ?" du plan). 53 Zone HBID Elle forme une unité bien particulière. En effet nous trouvons ici une
  • l'heure actuelle que trois magnifiques habitats (ng 6, 7 et 8), qui ont été conservées au moment du reboisement. le reste de cette zone a été détruite au N-E, à l'E, et au Sud. Une prorte d'accès (6 m.), immédiatement au N de l'habitat 6 permet d'y accéder. 9 9g Zone EL C'est la plus
  • , H30, G30, F30. H 31 (Figuresng 1 et 2, 3 et 4). On y a mis au jour la moitié W. de l'abside S. de la construction. Sous une mince couche d'humus est apparu le mur en arc de cercle. Sa hauteur est de 0,60 et sa largeur de 0,70 m. n est composé de moëllons de granit, dont la
  • forme rectangulaire s'appuie sur 19-21 forme carré s'appuie sur 19-20 forme ronde haut fourneau ? L'orientation est donnée en grade par rapport au Nord dans un ordre croissant suivant le mouvement des aiguilles d'une montre. 4 un. intérieur et un extérieur (Figures 3 et 4
  • (20 x 20 cm). Quelques fragments de céramique onctueuse ont été relevés le long du-mur et notamment à la limite N. du sondage. G 31 (Figures 7. 8, 9, 10, 11) Ce sondage a permis de dégager la moitié E de l( abside S. Ici le mur est composé à la fois de blocs bruts simplement
  • extraits (Figure 9)et de mo'ëllons taillés (Figure 10). Salargeur moyenne est de 0,80 m. Ce mur d'abside repose sur un fossé remblayé avec des scories ("Fosse 1" du plan, Figures 7 et 8). Cette fosse traverse de part en part le mur et est également visible à l'extérieur (Figure 11). Le
  • au XIX2 siècle). III - Conclusion Générale L'ensemble du site II révèle un village à structure tribale ; les habitats sont groupés dans de grands enclos (zones EL et EM), qui donnent sur un "chemin"(zone JBIL). Toute la zone comprise entre les talus A, J, I, D semble avoi» un rôle
  • o i s e m e nt d u L i m i te . X ^ " , m , m K » 5 / Al / ' *« ^/''^,i4iM, ''''''''^/.»o, 18 AS O //My/llji m \S ::>f^ c ^ V** r> \\W-- \ .%2 1 W / / 17 Al'l"'fit* \ .nll/IIi.. '/ ' '*< 15 V, 1 , F "V V% :- B B S »^ V // ,«.^„^,>|t
  • >>""""- ^B 14 O si 16 B . t F o u i / I e ^m ? /W! / 3 \ * \ - H \ \ / < ^** % M
  • / • / - ^/ \ \ V Forêt 7 \ 0 BERNE 2 0 »? \ A à N 1 à 21 Ta I u f s Habitofs Domaniale de Pont-Calleck en (Morbihan) 8 \ / Habitats médiévaux relevés en 1976 (coupe 12 a) J-P. B. *i r ,.v-"" 'i Y 7-. '"V L 5 m i/' r V 7 r1i «U s N / \ i i V- .•-'s. i
  • + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + 4 + -f + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + +- + + + + + 4 + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + 1+ + + + + F + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + F + + 44 + 4 + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + ++ + 44
  • + + + + + + + + + + + + + 44-4-44-44-4-4-4-4+• 4 + 4-4-4-44-4-4-4-4-4-4-4-4- (_> 4-444-4-4-4-4-4-4-4 4 4N-
  • -44-44-4-4 4 + + + + + + + 4++1 4-44-4 4 4-4-4-44+ 44-44444-4-4+ + + + + + + + + + +> + + + + + -t + + + + + + + + + + + + + + + + + + ++ + + + + 4 4 4 + 4 + + 4+ + + + + 4 + + + +■ + + +4 + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + 4
  • +--++- + + + + + 444 + + + + + + + + + + + + + 4 + + + + + 4+ + + + 4 + + + + + + 4 + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + 4 + + 4 4 + + + + + + + + + + + + + + + ♦ + + + + 4 + I + + + + + + + + + + 4- + + + + + + + + + + f
  • + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + 4- + + + + + + + + +^ +/ +. +, + + + + + + + + + 4-4-4-4444-4-44-4-4-4-4-44-4-, + 4 4-4-4- /\ 4 + + 4 + + + + + + < + + + + + + + + + + 4 I + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + 4 + + + 4 + + 4
  • + + + + + + + + ^ + + + + + + + + + + ,. + + + + ., + + -f + + + + + + + + + + -(. f .+ + + + + + + + f + + + + + + + + + + + + + + + + 4 + + + + + + + + + + + + + + + + + + + ^ + T—T + + + ,. + + + + + + + + + + 1 4 -r -r 4
  • + + + + + + -,+ + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + 4 -H + + + + + + + + + + + + + 4
RAP03497 (INZINZAC-LOCHRIST (56). Kermat III : Un grand domaine agricole des VIe-IVe siècles avant notre ère. Rapport de fouille)
  • INZINZAC-LOCHRIST (56). Kermat III : Un grand domaine agricole des VIe-IVe siècles avant notre ère. Rapport de fouille
  • Fouille archéologique Rapport final d’opération Morbihan, Inzinzac-Lochrist, Kermat III Un grand domaine agricole des VIe-IVe siècles avant notre ère sous la direction de Joseph Le Gall Inrap Grand Ouest novembre 2017 Fouille archéologique 5DSSRUW ¿QDO G¶RSpUDWLRQ 8Q
  • JUDQG GRPDLQH DJULFROH des VIe-IVe VLqFOHV DYDQW QRWUH qUH 2015-074 F 110177 56090 Arrêté de prescription Code Inrap Code INSEE Morbihan, Inzinzac-Lochrist, Kermat III sous la direction de et les participations de -RVHSK /H *DOO 6\OYLH %DLD 'HOSKLQH %DUELHU 3DLQ $QQH %RWHUI
  • amont de l’entrée sud de l’enclos 1 204 2.2.3.1.c.3 Une importante série de bâtiments le long du chemin C2 213 2.2.3.1.c.4 216 2.2.3.1.d 218 2.2.3.2 220 2.2.3.2.a 225 2.2.3.2.b 225 2.2.3.2.b.1 Quelques installations en limite sud-est de l’emprise Des constructions
  • .b.3 Des aménagements plus dispersés dans la partie centrale de l’habitat 239 2.2.3.2.b.4 240 2.2.3.2.c Un foyer directement associé à l’occupation de l’enclos 3 Des structures de combustion situées plus à l’écart 242 2.2.3.3 L’outillage en pierre 242 2.2.3.3.a Le
  • D’importants moyens au service de l’exploitation 301 3.2.2.c Le centre d’un riche et vaste domaine ? 303 4. Bibliographie Annexes 314 1. Annexes à l’étude carpologique (Elsa Neveu) 314 1.1 Liste des taxons attestés 314 1.2 Correspondance des types de sols avec les herbacées
  • 357 366 367 367 368 1. 2. 3. 4. 5. 6. Inventaire des structures fouillées (et relations stratigraphiques éventuelles) Inventaire de la céramique Inventaire de la terre cuite Inventaire du mobilier métallique Inventaire du micro-outillage lithique Inventaire du macro-outillage
  • III )LFKH VLJQDOpWLTXH /RFDOLVDWLRQ Proprietaire du terrain 2UJDQLVPH GH UDWWDFKHPHQW Lorient Agglomération Région Bretagne Département Morbihan Commune Inzinzac-Lochrist Adresse ou lieu-dit Kermat III 5pIpUHQFHV GH O¶RSpUDWLRQ Numéro de l’arrêté de prescription 2015-074
  • , Kermat III ,QWHUYHQDQWV ,QWHUYHQDQWV DGPLQLVWUDWLIV Prénom Nom, organisme d’appartenance Tâches génériques Tâches affectées dans le cadre de l’opération Yves Menez, SRA Conservateur régional de l’archéologie 3UHVFULSWLRQ HW FRQWU{OH VFLHQWL¿TXH Anne-Marie Foyerteau, SRA
  • mobilier protohistorique Etude carpologique 14 Inrap · RFO de fouille Un grand domaine agricole des VIe-IVe siècles avant notre ère - Morbihan, Inzinzac-Lochrist, Kermat III 1RWLFH VFLHQWL¿TXH Un grand domaine agricole des VIe-IVe siècles avant notre ère En amont des travaux
  • d’extension du site d’enfouissement de déchets de l’agglomération de Lorient, sur la commune d’Inzinzac-Lochrist (Morbihan), une n‘€‡‡b 8²O}c‘‡‘u€§Âb 8 c½c Šbcb b ÁϘp 8o Y¯c½ÂY€b² ‡bµ Èbµ½€ubµ Y¯Â €Š‘²½8½ }8F€½8½ Yb ‡8 o Y ²bŠ€b² b½ Y YcF½ Y µbO‘Y :ub Y b²V O‘µ½€½Â8½ ‡b
  • Ob½²b Y¯Â È8µ½b Y‘Š8€b 8u²€O‘‡b¢ ½ÂY€cb µÂ² b µÂ²n8Ob Yb ÁV˜Ž }8V Ob½½b ‘OO8½€‘ Šb½ > ²‘o½ b O‘ou²8½€‘ ½‘‘u²8}€§Âb 8²½€O‡€f²b U b‡‡b bµ½ €Š‡8½cb µÂ² ‡b Èb²µ8½ µÂY Y¯Âb O‘‡‡€bV b½ F‘²Yb ‡b Yc8²½ Y¯Â ½8‡Ébu §Â€ YcF‘ÂO}bV > gÏÏ Š > ‡¯bµ½V µÂ² b u²8Yb
  • ²8€²€b }Š€Yb Yc‡€Š€½cb 8²  Šc8Y²b Y ‡8Èb½¢ ¯‘OO8½€‘ u8‡‘€µb YcF½b 8 2 e µ€fO‡b 8È8½ ‘½²b f²bV 8ÈbO ‡¯€µ½8‡‡8½€‘ Y¯Â È8µ½b bO‡‘µ O²Ȁ‡€ub Yb ¸ÁÏÏ ŠäV n‘²Š8½ ‡b c²€Šf½²b Yb ‡¯}8F€½8½¢ b½ bO‡‘µ µ¯€µO²€½ 8 µb€ Yb ½²8Šbµ 8²Ob
  • ‡‡8€²bµ ²c8‡8F‡bŠb½ 8Šc8ucbµV 8 O8²²bn‘² Yb YbÂÊ O}bŠ€µ¢ fµ µbµ YcF½µV ‡¯‘²u8€µ8½€‘ Yb ‡¯bʝ‡‘€½8½€‘ µbŠF‡b 8²n8€½bŠb½ uc²cb¢ (‡Âµ€b²µ Š8€µ‘µ b½ YcbY8Obµ 8ÂÊ 8²O}€½bO½Â²bµ Y€Èb²µ€ocbµV Šd‡8½ Ybµ ‡8µ O€²O‡8€²bµ b½ ²bO½8u‡8€²bµV µ
  • ¯‘²u8€µb½ 8 µb€ Ybµ ‡€Š€½bµ Y¯bO‡‘µ U ‡bµ cY€oObµ ‡bµ ‡Âµ u²8Yµ µb O‘Ob½²b½ 8 µÂY Yb ‡¯bO‡‘µ b½ Š8²§Âb½ ‡¯}8F€½8½ ²€O€8‡V ½8Y€µ §Âb Ybµ F:½€Šb½µ Yb ‡Âµ b½€½b ½8€‡‡b µb YcÈb‡‘b½ µÂ² ‡b ‘²½‘² Ÿ8bÊbµ ‘ b½€½bµ Š8€µ‘µ ¢ b ‘ŠF²bÂÊ
  • autres aménagements émaillent également l’ensemble du site, témoignant des ²8½€§Âbµ 8u²€O‘‡bµ b½ Y‘Šbµ½€§Âbµ §Â€ µ¯Ë bÊb²Ob½ U ‘ Ë ½²‘ÂÈb Y€Èb²µ n‘Ëb²µ > µ‘‡b bŠ€b²²cbV Š8€µ cu8‡bŠb½ b §Â8½€½c O‘µ€Yc²8F‡b Yb b½€½µ F:½€Šb½µ Yb stockage. Ces greniers sont aménagés le long
  • des différents axes de circulation qui µ½²ÂO½Â²b½ ‡b µ€½bV 8€µ€ §Âb ‡b ‡‘u Ybµ ‡€Š€½bµ 8²Ob‡‡8€²bµ¢ b ½‘½ Š8²§Âb €O€ ‡bµ €Y€Obµ Y¯Âb €½bµb 8O½€È€½c 8u²€O‘‡b Ob½²cb µÂ² ‡8 ²‘YÂO½€‘V ‡b ½²8€½bŠb½ b½ la gestion des céréales. РO‘²µ Y 2e µ€fO‡b 8È8½ ‘½²b f
  • ²bV ‡¯}8F€½8½ O‘8‚½ Ybµ ²c8Šc8ubŠb½µ ½²fµ €Š‘²½8½µV µ€u8½ ‡8 ²€O}bµµb Ybµ ‘OO8½µ U > b ²bYco€½€‘ Ybµ ‡€Š€½bµ €½b²bµ µ¯8OO‘Š8ub½ b ‘²u8€µ8½€‘ Fb8ÂO‘ ‡Âµ ‘²½}‘‘²Šcb b½ ‡8 O‘µ½²ÂO½€‘ Yb ‘ÂÈb8ÂÊ cY€oObµV µ¯c½bY8½ µÂ² ˜ÏÏ > ÁpÏ Šä
  • ¢ b O•Â² Yb ‡¯}8F€½8½ bµ½ Ob²c Y¯Â ‘ÂÈb‡ bO‡‘µ¢ b‡Â€O€ O‡‘€µ‘b ½‘½ Y¯8F‘²Y ‡8 8²½€b µÂY Yb ‡¯bO‡‘µ O²Ȁ‡€ub §Â€ 8F²€½b ‡bµ }8F€½8½€‘µ ²€O€8‡bµV Â€µ µ¯c½bY 8 Yb‡> ‘² n‘²Šb²  È8µ½b bO‡‘µ ‘‡Ëu‘8‡ Yb ssÏÏ Šä¢ ½²b ‡8 o Y 2e b½ ‡8 ²bŠ€f²b Š‘€½€c YÂ
  • 2e µ€fO‡b 8È8½ ‘½²b f²bV  Yb²€b² 8Šc8ubŠb½ €Š‘²½8½ Ȁb½ µb ²8…‘½b² 8ÂÊ ²cOcYb½bµ µ½²ÂO½Â²8½€‘µ¢ ‡ µ¯8u€½ Y¯Â bO‡‘µ §Â8Y²8u‡8€²b 8‡€µµ8Yc Yb ‡Âµ Yb ¸ÏÏ ŠäV oÊc O‘½²b ‡bµ ‡€Š€½bµ Y¯bO‡‘µ ²cOcYb½bµ¢ b½ bµbŠF‡bV Y€noO€‡b > €½b²²c½b²V ‘²²8€½ cÈb½Âb‡‡b
  • Šb½ O‘µ½€½Âb²  bµ8Ob Yb Ob½²8‡€µ8½€‘ b½ Yb ²‘½bO½€‘ Ybµ ²bµµ‘²Obµ 8u²€O‘‡bµ¢ ¯}8F€½8½ µbŠF‡b bo b½€f²bŠb½ 8F8Y‘c 8 Š€‡€b Y 2e µ€fO‡b 8È8½ ‘½²b f²b¢ , 'RQQpHV DGPLQLVWUDWLYHV WHFKQLTXHV HW VFLHQWL¿TXHV 15 /RFDOLVDWLRQ GH O¶RSpUDWLRQ Région
RAP02674.pdf (BRÉAL-SOUS-MONTFORT (35). la Brisardais - parc d'activités la Hindré III. rapport de diagnostic)
  • BRÉAL-SOUS-MONTFORT (35). la Brisardais - parc d'activités la Hindré III. rapport de diagnostic
  • Hindré III – La Brisardais 1 mai 20 11 __________________________________________________________________________________________ Sommaire Données administratives, techniques et scientifiques 5 6 7 8 9 14 16 Fiche signalétique Mots-clefs des thésaurus Générique de l’opération
  • __________________________________________________________________________________________ 1. Données administratives, techniques et scientifiques Bré al- sous-Montfort ( 35) – 2 011 – diagnostic Parc d’ac tivités – La Hindré III – La Brisardais 4 mai 20 11 __________________________________________________________________________________________ Bré al- sous
  • Logisticienne Location du matériel Olivier Laurent Gestionnaire de base Gestion du matériel Suivi de l’opération Bré al- sous-Montfort ( 35) – 2 011 – diagnostic Parc d’ac tivités – La Hindré III – La Brisardais 8 mai 20 11
  • 29 21 21 9 35 16 50 23 39 20 8 26 13 34 51 49 37 32 20 21 48 1 94 38 20 36 17 28 21 8 2 09 3 27 20 7 46 19 1 95 03FF012 22 18 45 1 93 1 02 21 7 4 2 10 1 09 47 2 06 43 23 2 1 96 23 3 42 1 10 1 92 88 87 2 16 96 95 1 03 1 01 21 1 11 2 05 10 8
  • 23 1 1 97 1 91 2 15 89 86 94 21 2 97 1 04 1 69 10 1 60 20 4 1 07 2 30 13 19 8 19 0 1 12 17 8 17 2 13 85 17 0 10 6 98 93 20 3 10 5 9 16 1 1 68 15 9 19 Emprise du dia gnosti c 90 80 1 89 79 17 9 2 14 1 84 1 76 91 84 76 17 1 92 16 2 2 02 7 1 67 78
  • 20 0 1 58 14 4 83 75 14 5 74 18 8 14 6 72 14 7 73 1 85 1 43 1 42 14 8 1 83 18 0 14 9 14 1 67 1 75 68 14 0 69 17 2 20 1 2 57 70 16 1 39 16 3 13 3 66 15 7 18 7 13 8 71 1 34 65 82 1 50 64 63 2 56 1 34 bi s 62 1 35 25 0 18 6 25 8 13 2 1 51 1 36 57 1
  • . 4 : contexte archéologique communal sur extrait de carte I.G.N. au 1/25000 (d’après service de la carte archéologique du S.R.A. de bretagne) Bré al- sous-Montfort ( 35) – 2 011 – diagnostic Parc d’ac tivités – La Hindré III – La Brisardais 19 mai 20 11
  • permettant d’enjamber le fossé séparant la route du champ est existant. Cette entrée de champ parait contemporaine au chemin. Dans la 2 4 2 7 2 5 9 0 2 9 8 0 2 6 7 0 6 0 5 0 2 8 1 0 2 0 3 0 0 1 4 0 3 2 4 1 1 4 4 2 1 2 5 1 0 3 0 4 5 2 2 1 1 3 1 2 9 2 1 9 2 5 3 2 3 6 1 0 5
  • 79 9 3 0 8 2 6 2 4 3 3 1 1 5 9 4 7 3 0 2 2 1 2 3 8 4 2 0 9 4 1 8 3 6 3 7 1 1 8 2 8 2 0312 F 0 9 2 3 0 7 2 7 2 9 5 1 9 1 6 4 2 2 8 1 5 4 9 3 1 0 2 1 1 7 2 4 1 0 2 0 9 1 7 4 0 6 2 3 4 3 2 2 9 6 1 3 3 2 76 2 4 1 0 9 2 1 8 1 6 2 7 8 5 9 6 9 0 1 1 0 3
  • 1 1 1 2 1 0 5 2 0 8 1 9 7 1 3 1 2 77 9 1 1 1 5 2 6 8 9 8 1 2 2 4 9 7 9 0 4 1 6 9 1 0 0 1 6 0 1 0 4 2 0 7 1 3 0 2 1 3 9 8 1 78 9 0 1 1 2 7 8 1 1 3 2 7 7 1 7 0 1 5 8 8 9 0 6 1 3 9 0 3 2 6 8 1 9 0 5 1 6 1 1 144 5 9 1 9 9 1 0 9 0 8 8 9 1 9 7 1 4 2 8 4
  • 1 145 7 9 1 7 6 1 4 8 1 9 7 1 1 2 9 6 7 7 0 2 2 6 7 1 6 2 1 0 0 2 8 7 5 8 1 74 4 4 1 3 8 5 7 4 5 1 4 7 8 8 1 4 6 1 2 7 8 5 1 3 7 4 2 1 4 7 1 4 3 1 8 3 1 8 0 1 4 8 1 7 6 4 1 1 7 5 1 8 6 0 1 2 4 9 1 4 0 1 7 2 1 9 6 146 5 7 2 6 6 1 0 7 3 9 1 6 3
  • 1 3 3 1 5 7 1 6 8 7 1 3 8 1 1 7 2 8 5 6 3 4 1 5 0 1 4 6 3 6 5 6 2 2 6 3 4 1 is b 3 5 1 5 0 2 8 6 1 3 6 1 3 2 1 8 2 1 7 5 8 5 72 5 1 1 5 8 2 3 1 1 8 1 1 3 7 1 5 5 2 7 4 1 9 5 3 0 1 7 3 1 0 6 5 2 1 2 9 1 5 3 2 6 5 1 6 4 1 5 4 2 5 6 1 2 8 1 2 7 1 5
  • 1 4 4 5 3 5 5 1 2 2 5 73 1 5 5 2 2 5 3 1 1 6 1 7 2 3 1 1 8 1 9 142 143 1 6 6 5 1 8 5 4 1 2 2 1 2 1 1 2 0 1 2 4 1 2 5 1 2 6 1 5 5 1  68 140 69    257 70 141 139 133 71 134 64 63 256 134 bis 62 TR 251 F01 131 255 59 135 250 132 258 254 60 129
  • : Limon brun clair jaunâtre. 0,5 3 1m 11 9 4 5 1 : limon argileux beige clair, compact, quelques nodules de charbons de bois, cailloux. 7 10 6 8 0 0 Fig. 7 : fossés et chemins contemporains 0,5 1m 1 : limon argileux brun orangé rougeâtre, charbons de bois, graviers
  • stratigraphique d’un limon argileux brun clair, de cailloux de schiste et de quelques charbons de bois. Dans la tranchée n° 142, deux fossés (F04 et F05) suivent le même axe que ceux précedemment décris. Nous ne savons 2 4 2 7 2 5 9 0 2 9 8 0 2 6 7 0 6 0 5 0 2 8 1 0 2 0 3 0 0 1 4 0 3 2
  • 4 1 1 4 4 2 1 2 5 1 0 3 0 4 5 2 2 1 1 3 1 2 9 2 1 9 2 5 3 2 3 6 1 0 5 79 9 3 0 8 2 6 2 4 3 3 1 1 5 9 4 7 3 0 2 2 1 2 3 8 4 2 0 9 4 1 8 3 6 3 7 1 1 8 2 8 2 03F 12 0 9 2 3 0 7 2 7 2 9 5 1 9 1 6 4 2 2 8 1 5 4 9 3 1 0 2 1 1 7 2 4 1 0 2 0 9 1 7 4 0 6 2
  • 3 4 3 2 2 9 6 1 3 3 2 76 2 4 1 0 9 2 1 8 1 6 2 7 8 5 9 6 9 0 1 1 0 3 1 1 1 2 1 0 5 2 0 8 1 9 7 1 3 1 2 77 9 1 1 1 5 2 6 8 9 8 1 2 2 4 9 7 9 0 4 1 6 9 1 0 0 1 6 0 1 0 4 2 0 7 1 3 0 2 1 3 9 8 1 78 9 0 1 1 2 7 8 1 1 3 2 7 7 1 7 0 1 5 8 8 9 0 6 1 3 9 0
  • 3 2 6 8 1 9 0 5 1 6 1 1 144 5 9 1 9 9 1 0 9 0 8 8 9 1 9 7 1 4 2 8 4 1 145 7 9 1 7 6 1 4 8 1 9 7 1 1 2 9 6 7 7 0 2 2 6 7 1 6 2 1 0 0 2 8 7 5 8 1 74 4 4 1 3 8 5 7 4 5 1 4 7 8 8 1 4 6 1 2 7 8 5 1 3 7 4 2 1 4 7 1 4 3 1 8 3 1 8 0 1 4 8 1 7 6 4 1 1 7
  • 5 1 8 6 0 1 2 4 9 1 4 0 1 7 2 1 9 6 146 5 7 2 6 6 1 0 7 3 9 1 6 3 1 3 3 1 5 7 1 6 8 7 1 3 8 1 1 7 2 8 5 6 3 4 1 5 0 1 4 6 3 6 5 6 2 2 6 3 4 1 is b 3 5 1 5 0 2 8 6 1 3 2 1 8 2 1 3 6 1 5 8 2 7 5 3 1 1 8 1 1 8 5 3 7 1 5 5 2 7 4 1 9 5 3 0 1 7 3 1
  • 0 6 73 5 2 1 2 9 1 5 3 2 6 5 1 6 4 1 5 4 2 5 6 1 2 8 1 1 6 6 5 2 7 1 5 1 8 1 4 4 5 3 5 5 1 2 2 5 72 5 1 1 5 3 1 1 6 1 7 2 3 1 142 143 1 5 5 2 2 1 8 1 9 5 4 1 2 2 1 2 1 1 2 0 1 2 4 1 2 5 1 2 6 1 5 5 1  68 140 69    257 70 63 256 62 134 bis 250
RAP00473.pdf (PLÉDRAN (22). le camp de Péran. rapport de fouille programmée)
  • INVENTAIRE MOBILIERS CAMP DE FERAN FOUILLES 1983-1985 Jean-Pierre NICOLARDOT Chargé de Recherche au C.N.R.S. U.A,nB 880 MUSEE DES ANTIQUITES NATIONALES BP30 78103 SAINT-GERMAIN-en-LAYE Fichier: RERAN 83 84 Sect=1-0 Rapport: INV Pt.topo 1-274 POINT SECTION TYPE 1 2 3 3 3 4 5 6 7 8 9 10
  • 10 2 G 8 3 2 H 11 2 H 11 2 H 10 2 G 11 2 G 11 2 I 10 2 G 11 2 H 14 2 H 10 3 3 3 3 2 H 16 1 B 4 4 4 4 4 4 4 4 Coupe Coupe Coupe Coupe Coupe 2 4 4 DATATION Page 1 28 NOV 85 DEN méd i évale tuile à rebord Gal 1o-Romai ne bord, panse, décor oves fond plat méd¡evale ou époque mode
  • 220 221 221 222 223 224 225 226 227 227 228 228 228 228 22? 230 231 231 232 233 234 235 236 236 237 238 23? 240 241 242 243 244 245 246 247 248 24? 250 251 6 6 6 6 6 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 J K K L L J J J J J K J I I J J K 13 13 14 14 15 7 7 8 6 8 6 7 4 4 4 4 4 - tessons
  • tesson non tourné bois brûlé bois brûlé bois brûlé bois brûlé tesson carreau de terre cuite bois brûlé tesson pipe en terre - - - néol ithique ou protohi st - - - 18 / ' 1? s - - - - - - - 8 4 3 5 1 1 î 1 7 4i 1 1 1A 1 2 1 1 0 9 1 1 1 •ai 1 22 32 i 14 1 1 0 o 2 4 4X 1 0
  • cannelure et graphite tesson •fond plat tesson La Tène III bord décor cannelures graphite 4 tessons La Tène III tesson décor de cannelures 1 tesson 1 tesson 1 tesson La Tène III 1 bord, décor graphite 1 tesson La Tène III •fond à base annulaire 1 tesson La Tène III tesson décor d'une
  • - - - - III III - III - III - - - - - III III - - - - III III - - III - - III III - III III - III III III - - III - - III - III - III III - - - - III i1 0 1 0 1 1 0 1 1 1 1 1 1 1 i 1 1 0 1 1 1 1 4 0 o Ù. 1 0 0 1 0 0 1 1 1 1 1 1 1 i 1 2 3 1 1 1 ii 1
  • La Tène III, souvent décoré au graphite, de cannelures ou de motifs i ne i sés a été reçue i11 i . L'étude en coupe u*: deux fossés et de la levée intermédiaire a été commencée. Les recherches ont mis au jour, entre le rempart "vitrifié" et la levée intermédiaire, un fossé
  • techniques d'étaiement), les recherches commencées dans les carrés N/0 20, ce qui a permis de une berme d'argile de protection, nous réservant pour 1986 le dégagement du parement extérieur. Les suivant 4 les secteurs décapages stratigraphiques ont été menés par couches successives
  • - archéologiques : sur 252 objets ou observations cotés dans les trois dimensions concernant secteur ce caractéristiques de La particulier des fouilles, 92 fragments de céramique bien Tène III retrouvés noyés dans l'argile (Cf. "glacis" traitement de surface au graphite (sur les
  • planches de dessins de céramique, les graphitées (pl.4, pl.3, très fig.l, fig.l, 3 4 sont - indiquées pl.5, Cette été inventaire zones ci-joint). ont céramique se caractérise souvent par un conventionnel1ement par des traits croisés) fig.3, 5, 10, 11 - pl.&, fig.4, 6
  • - pl.7, fig.l, 2 - - pl.9, fig.3, &') et le dessus de la lèvre des bords présentent fréquemment une rainure (appelée par certains auteurs "cannelure interne"), placée légèrement 3, 10 9, Outre ces cannelures - vers pl.6, l'intérieur du récipient (pl.4, fig.l - pl.5
  • , fig.4, 7, fig.6 - pl.7, fig.l, 2 - pl.3, fig. 1, 2, 5 - pl.9, fig.3). caractéristiques, les (pl.4, - fig.4, 5 poteries retrouvées sont souvent ornées de pl .5, fig.5, 7, 9, 11, 12 - pl,é, fig.6 - pl.3, fig.3, 4 - pl.9, fig.2, 3, 4, 5, 7). Un délimité -fragment par
  • incisée de deux
  • , l'intérieur avec la pâte de ces vases décorés est le plus souvent rougeâtre (couleur visible dans les cassures). Les fonds plats sont parfois une base saillante (pl.8, fig.9, 10, 11) ou ils peuvent aussi présenter une base annulaire (pl.8, fig.8, 12) Toute son aspect possède des
  • > LE PETIT FOSSE : structures Il < p1.13, se situe dans les fig.l, 2)
  • glacis et la petite levée, argile contient aussi, comme celle du glacis et de la petite levée, de la céramique de La Tène III. blocage Dans la partie fait de grosses paraissent n'ont : bien avoir médiéval après blocage de bois ont m assez été - pl.16, fig.1, 2
  • cette de la longueur du fossé
  • de la céramique graphitée
  • ), que trace de coupe section 7). Elle est constituée d'argile également très de par l'on céramique une de coloration La Tène plus III. Mis à part une zone horizontale sombre que le reste de l'argile (pl.23, interprête comme la sur-face d'un ancien niveau du sol, aucune
  • . Reste a savoir, des recherches, si le terrain situé sous la couche 3 est en place note en ef-fet la présence de mobiliers de La Tène III dans cette couche 3 et dans le niveau sous-jacent. mobi1i ers L'argile composés au essentiellement Deuxième pl.6, la petite levée
RAP03673 (BOURGBARRE (35). ZAC Nord : du second âge du fer au Haut-Empire, les exploitations agricoles de la ZAC Bourgbarré Nord)
  • ................................................................................................................ 4 Présentation du ou des secteurs de fouille........................................................................................................... 5 III. Les principaux objectifs scientifiques de l’opération
  • l’environnement immédiat de la fouille : les données du diagnostic 2.3 Cahier des charges et problématiques : 73 73 73 77 77 81 83 3. Organisation et déroulement de l’opération 84 4. Stratégie et méthode 85 4.1 Décapage, fouille, sondage et enregistrement 4.1.1 Définition des secteurs
  • prélèvements 4.2.3 Les études spécialisées et analyses 4.2.3.1 Les études de mobilier : 4.2.3.2 Le paléo-environnement 4.2.3.3 Les datations : 4.2.4 Le rapport final d’opération : 5. Nature, situation stratigraphique des structures et état de conservation 85 8 89 90 92 93 93 93 94 94 94
  • de Veslud et Henry Gandois) 7.2 F. 3232 : une structure du premier âge du Fer 8. Les établissements du second Âge du Fer (par Marion Lemée) 8.1 Introduction 8.1.1 Géographie des implantations laténiennes 8.1.2 Phasage des occupations laténiennes 8.1.3 Méthodologie d’intervention
  • la façade sud de l’enclos D1 8.2.2.2.3 Les bâtiments EA 7 et EA 8 8.2.2.3 L’enclos E1 : une cour annexe 8.2.2.3.1 La limite nord : le fossé F. 2165 8.2.2.3.2 La limite sud : les fossés F. 2367 et F. 2365 : un corridor d’accès à l’enclos E1 8.2.2.3.3 Un passage entre l’enclos D1 et
  • sa cour annexe, via la façade occidentale de l’enclos D1 ? 8.2.2.3.4 La limite occidentale : le fossé F. 2070 8.2.2.3.5 L’ensemble EA 14 : un bâtiment de stockage 8.2.2.3.6 EA 17 (Tab. 8) 8.2.2.3.7 La fosse F. 2280 : un silo ? 8.2.2.3.8 Les fosses F. 2263 et F. 2264 (Fig. 60
  • 159 160 167 167 167 171 173 174 175 176 176 180 183 184 184 4 Inrap · Rapport de fouille Ille-et-Vilaine (35), Bourgbarré - «Bourgbarré ZAC Nord» 8.2.2.5 Le fossé 2259 8.2.2.6 La mise en scène des accès aux enclos D1 et E1 8.2.2.6.1 Les fossés F. 2387 et F. 2446/2109 8.2.2.6.2
  • Entretien massif des fossés de l’enclos D2 8.3.2.1.2 Modification de l’accès à l’enclos D2 8.3.2.1.3 Le devenir des bâtiments EA 7 et EA 8 ? 8.3.2.2 Restructuration de l’enclos E 8.3.2.2.1 L’aménagement de nouveaux accès 8.3.2.2.2 Les bâtiments de l’enclos E2 8.3.2.2.3 La fondation du
  • 8.4.1.1.3 Le fossé 181 8.4.1.1.4 La création des chemins C1 et C2 8.4.1.2 Structuration de l’occupation dans l’enclos C1 8.4.1.2.1 Les fossés 8.4.1.2.2 Le bâtiment EA 4 8.4.1.2.3 Les structures au nord de EA 4 8.4.1.2.4 Le fossé F. 30 8.4.1.2.5 Fonction de l’enclos C1 8.4.2
  • établissements gaulois et l’investissement du replat du plateau (Fig. 157) 9. Les occupations gallo-romaines (par Rudy Jemin) 9.1 Phase 4 : la première moitié du Ier siècle de notre ère 9.1.1 Phase 4, Séquence A : la fondation de l’enclos I 9.1.2 Phase 4, Séquence B : Enclos M1, une première
  • restructuration de la façade occidentale 9.1.3 Les axes de circulation et le système parcellaire associé 9.1.3.1 Abandon des cheminements sud C1 et C2 ? 9.1.3.2 Création du chemin C5 et maintien du chemin C3 9.1.3.3 Le système parcellaire associé à la phase 4 9.1.3.3.1 Redéfinition des limites
  • crémation de restes humains Traitement en laboratoire des restes osseux Résultats Le Fait F4515 (Cl.1 à 3, fig. 1 et 2, tab. 4 à 6) Synthèse 465 469 470 470 485 485 486 492 492 494 502 503 505 512 521 521 521 523 523 527 527 533 533 535 544 555 559 568 573 573 575 575 578 582 583 584
  • 584 584 589 589 589 619 10. Les vestiges non datés (par Rudy Jemin) 621 10.1 Le fossé F4864/4624 10.2 Les ensembles architecturaux non datés 10.2.1 Des ensembles à 4 ou 5 poteaux 10.2.1.1 L’ensemble EA 6 10.2.1.2 L’ensemble EA 24 10.2.1.3 L’ensemble EA19 10.2.1.4 L’ensemble EA20
  • antique de Bourgbarré dans la campagne rennaise 667 667 667 670 672 674 674 676 678 678 680 683 689 13. Conclusion 695 Bibliographie 697 Table des illustrations 702 8 I. Données administratives, techniques et scientifiques Conditions d’utilisation des documents Les
  • Bignon, CS 67737 35 577 Cesson-Sévigné Cedex N° 35 032 0008 et 35 032 0037 Inrap Centre de Carquefou 4 rue du Tertre, 44 477 Carquefou Cedex code INSEE Arrêté de désignation du responsable scientifique Dates d’intervention sur le terrain 35 032 N° 2015-092 ZAC Bourgbarré Nord
  • projet Maître d’ouvrage des travaux d’aménagement TERRITOIRES PUBLICS Nature de l’aménagement Références cadastrales Projet d’aménagement d’une ZAC Commune Bourgbarré Opérateur d’archéologie Année 2013 Section ZE Parcelle(s) 6, 7, 8, 13, 144, 145, 267, 272 Inrap Grand-Ouest
  • .................................................................................... 8 IV. La méthode d’intervention ............................................................................................................................. 9 A. La phase préparatoire
  • L’enregistrement de l’information archéologique : principes généraux ................................................. 16 C.4 Prélèvement du mobilier......................................................................................................................... 16 C.5 Le suivi de la
  • administrative de l’opération Région Département : Commune : Lieu-dit Surface prescrite : Références cadastrales : Maître d’ouvrage : Adresse : Bretagne Ille-et-Vilaine Bourgbarré Zac Bourgbarré nord 116 000 m² Section ZE, n° 7, 8, 13, 56, 144, 145, 267, 272 Territoires Publics 1 rue
  • système parcellaire. Le cœur de cette occupation (parcelles ZE 8, 13 et 145) d’une superficie d’au moins 5,5 ha est constitué principalement d’un ensemble dense de fossés à partir duquel semble se dessiner un enclos principal. La découverte de nombreuses structures périphériques telles
RAP00396.pdf (SAINT-MALO (35). la cité d'Alet, rapport de sauvetage urgent)
  • Illustrations oui Photographies légendées óui 319VS xnon ivo L8 ° o û ß
  • /// /// ~ /// ^ /// (!) 111 N* in ^ f # 20 20 + IH ///
  • , + ^ * % "! /// — //y f + t- *
  • // » \W III ^ ^ J ô l/l t'l!'/•'/!/if y 3 iiuouv 31803« 3UÜ31 III \\\ >H 3SVA snavbv 3UU3X 3000 w\III /// \W ^ \\\ \w ^ Avec l 1 autorisation accordée le 17 Mai 197^" par Monsieur René SANQUER Directeur des
  • ; on avait déjà décelé : - au nord , un édifice du III-IVéme siècle dont le plan indiquait une continuation vers le Sud dans la présente parcelle (fouille 1972), - au Sud , un édifice du Illéme siècle et des habitats gaulois se prolongeant vers cette même parcelle (fouille 1973
  • méridionale de ZZ10 , un empierrement (III) , orienté Est-Ouest , pouvant indiquer le passage d'un ancien m.ur. Ces substructions (I , II , III) se trouvent , toutes , dans 1a. couche (2) décelable dans toutes les excavations et correspondant à des constructions de la même époque et , vu
  • substruction (II) repose sur la couche (5) dont le TPQ est à même de la dater . Enfin l'empierrement (III) repose directement sur le rocher et aucune indication précise n'a pu être obtenue le concernant (Cf Photographies des substructions). r La zone fouillée a été perturbée lors des
  • ont été relevées (Planches II et III) . On peut y distinguer , d'une manière nette , quatre couches distinctes , sans parler de tranchées ou inclusions diverses : ALET SAUVETAGE 1974 • rue des glacis / S / SUBSTRUCTIONS LIMITANTES LIMITE CADASTRALE It \\\ III ^ h
  • concernant cette parcelle 7 8 . Tout d'abord , le temps de fouille n'a pas permis de fouiller intégralement ce terrain ; aussi il sera très sage de surveiller les térassements lors de la. construction de la maison et, dans ce but , d'être averti des dates de ces travaux. Ensuite , 1a
  • ¿m - JftBfe •- RS RS Couche l 3 C oucîie 4 Poteries grossières Monnaies romaines Epingle en bronze retrouvée dans la couche 3