Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

2940 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP03180.pdf (CORSEUL (22). Le Val Gravel : étude de la limite sud de la ville antique de Fanum Martis : voieries, auberge et indices d'activités artisanales. Rapport de fouille)
  • ....................................................................................................................................................... 3 II. Identification administrative de l’opération .................................................................................................. 3 III. Définition de l’opération de fouille
  • humains, techniques et logistiques nécessaires à son déroulement. II. Identification administrative de l’opération Région Département : Commune : Lieu-dit Surface prescrite : Références cadastrales : Maître d’ouvrage : Adresse : Côtes-d’Armor Corseul Le Val de Gravel 2 390 m² Section
  • axes et déterminer s’il existe une délimitation précoce entre l’espace public (emprise des rues et trottoirs éventuels) et l’espace privé (intérieur des quartiers), à l’image des observations effectuées sur le site de Monterfil II 5/16 I. Données administratives, techniques et
  • plan spatial, peut avoir été définie très tôt, dès la création de la ville, mais leur traduction sous forme de véritables chaussées carrossables peut intervenir bien plus tard, comme sur les sites de la Salle-des-Fêtes, étudié par F. Fichet de Clairfontaine, ou de Monterfil II. 10
RAP00296.pdf (VANNES (56). la cohue, rue des Halles. rapport de sondage.)
  • LOT DE MONNAIES TROUVEES A LA COHUE DE VANNES. 1981 M . DHENIN. Cabinet des Médai1 LOT n° 1. 1 2 Double tournois Poitiers 1626 Lyon Poitiers 1611/15 1620 H Lyon . 1633 ii H La Roche 1 le 1640 6 M ii Atel ier 7 « it Ate1Ier Atel ier » • • Tours " " 3 ii H
  • 4 » 5 1637 »» 1637/40 8 9 H it « ii- 10 it H Tours 1634 1638/40 1 1 ti H A-l 1640 12 ti H 13 LOT n° 2. LOT n° 3. Louis XIII 1 ? Louis XIII BîI Ion indéterminé Double tournois 3 H H 4 H H n 1643 1642 n 5 6 7 Double tournois. Indéterminé
  • 1642 1643 1640 1636 doubles et deniers Indéterminés doubles tournois de Louis XIII, atelier et date indéterminés Quînzaîn de Louis XIII (contremarque au lis sur un douzain) Faux. Denier tournois de Louis VIII ou Louis IX. L.195 Louis XIII. Double tournois Poitiers 1620 » ii ■i H
  • ti H ii n n » n n Corbeil Ate 1 i er n n n n Atelier incertain 1639 n n 1642 n n 1639 n n 1642 La Roche 1 le 1642 n M n n ii n n n Il M Il II Il II Il II Rouen Tours, n n n n 1643 Atelier incertain 1638 Atel1er 1639 Bordeaux 1618/20 atelier incertain
  • 1624 LaRochelle date Incertaine Il II Il II M Il II n Il II " 1638 1634 atelier incertain 1643 1642 1640 Atelier incertain 1638 Trévoux 1642 n 1651 Dombes. Gaston. Double tournois 2 1639 XV° siècle ? atel1er incertain, 1639 Bordeaux Sedan. Frédéric Maurice
  • . Double tournois. Arches. Charles II. Double tournois 27 7 2 lier 3 La Roche 1 le Sedan. Frédéric Maurice. Double tournois. 2 les. Denier tournois n n it n n ti ii n n Il II M 1650 1651 Chateau-Renaud. François de Bourbon. Double. Sans date Sedan. Frédéric Maurice
  • . Double 1635/38 1638/42 1640 Arches. Charles II. Double. 1639/42 Orange. Frédéric Henri. Double 1640. CONCLUSION Le tamisage des terres, dont on a rendu compte dans les pages précédentes, confirme les données du sondage réalisé en 1981. Les couches (d) et (e) correspondent à une
RAP00131.pdf (CORSEUL (22). monterfil ii. rapport de fouille programmée.)
  • CORSEUL (22). monterfil ii. rapport de fouille programmée.
  • 3.3 3.4 3.5 Le mobilier de la phase II Datation de la phase II Conclusion Chapitre 4: 4.1 4.2 4.3 4.4 4.5 Les modifications de la seconde moitié du llnd siècle : la phase III Monterfil II (1987-1989). Aperçu rapide des modifications Le prolongement du quartier, les recherches
  • .9 Fig.10 Fig.11 Fig.12 Fig.13 Fig.14 Fig.15 Fig.16 Fig. 17 : : : : : : : : : : : : : : : : Les vestiges archéologiques du bourg de Corseul Les principaux chantiers avant 1991 La réserve archéologique. Monterfil II et Monterfil III Stratigraphie transversale I Stratigraphie
  • transversale II Stratigraphie transversale III Stratigraphie transversale IV Le carroyage de la parcelle AB.79 Monterfil III. Les secteurs de fouille Structures de la phase I Structures de la phase II Coupe hypothétique de la galerie-portique Coupe stratigraphique de la partie sud du
  • secteur VI Monterfil II. Plan des structures du second siècle Monterfil III. Structures de la phase III Intervalles entre les stylobates dans les pièces 14 et 15 Structures de la phase IV INVENTAIRE DES PHOTOGRAPHIES Photo. 1 Photo.2 Photo.3 Photo.4 Photo.5 Photo.6 Photo.7 Photo.8
  • .15/17 Fibule complète de type langton Down (Feugère 19d) Chantier de Monterfil II (1987-1989) Monterfil III (1991) Traces de lambourdes de plancher dans la pièce I Détail de la stratigraphie de la pièce atelier 3 Four ou foyer dans le couloir à l'arrière de la pièce 2 Foyer du
  • .80). Par la suite trois campagnes de fouilles (Monterfil II 1987-1989) ont été organisées dans le cadre d'une Fig. 1 : Les vestiges archéologiques autour du bourg de Corseul Photo 1 : La réserve archéologique et le chantier de Monterfil d'un local appartenant à la municipalité
  • , l'affaissement de la couche de comblement d'une fosse d'extraction d'argile de la phase I a eu pour conséquence de piéger plus de 50 cm d'épaisseur de sols successifs des boutiques de la phase II que nous ne retrouvons pas ailleurs du fait de l'érosion (photo 3). En fait, bien souvent seuls
  • de ces carrés artificiels, 20 secteurs délimités par les murs des bâtiments antiques (fig.9) ont ensuite été créés. Les unités stratigraphiques s'établissent ensuite en fonction de ces secteurs. Fig.4 et Fig.5 : Stratigraphies transversales I et II (hauteur double de la
  • et recouvrant le fond, argumente également cette hypothèse du fait de l'absence visible d'un éventuel curage. Déjà rencontré dans les secteurs XIV de Monterfil II (1989), ce drain livre un peu de mobilier que l'on peut dater de lafin du I" siècle avant J.-C. ou du début de notre
  • tel édifice à parois de torchis clayonnage (photo 6). Déjà, en 1989, lafouille du secteur XIV de Monterfil II avait permis l'étude d'une telle fosse. De taille plus ou moins similaire, ce sont à chaque fois environ 4 m3 d'argile qui sont extraits de ces structures. Ces bâtiments ne
  • sondages afin de mettre en place un programme de recherche sur un édifice commercial de l'antique capitale de la COMMERCIAL DES I" ET II"" Cité des Coriosolites et, l'année suivante, il débutait un programme trisannuel achevé en 1989. Lesfouilles ont mis au jour l'angle sud-ouest de
  • était conçu pour recevoir des activités particulières comme en témoigne, par exemple, un grand alandier servant à injecter de l'air chaud dans l'arrière-boutique n°3 où devaient être conservées des denrées nécessitant une chaleur constante (photo Photo 10 : Chantier de Monterfil II
  • (1987-1989) Fig.11 : Structures de la phase II Photo 11 : Monterfil III (1991) Deux puits du 1er siècle ont également viaire de la ville. En haut de la parcelle AB.79, elle été étudiés dans cette cour. L'un d'entre eux a fourni rencontre une autre rue orientée nord-sud qui lui
  • d'un petit four au foyer rectangulaire constitué de tuiles posées à plat (photo 14). Cette structure est à lier à d'autres vestiges similaires découverts en 1989 de l'autre côté du mur n°28. En effet, dans le secteur XIII de Monterfil II, F. FICHET DE CLAIRFONTAINE avait déjà étudié
  • archéomagnétique effectuée par le laboratoire d'archéométrie de l'Université de Rennes II devrait nous permettre de résoudre le problème de datation Enfin, le secteur commercial se termine par une pièce rectangulaire (pièce 10) d'une longueur de 9 m pour une largeur d'environ 2 m. Cet espace
  • l'angle sud- Photo 13 : Détail de la stratigraphie de la pièce atelier 3 est du secteur commercial avec la grande galerieportique, longeant la voie principale de la ville antique, qui, pendant cette phase II, pourrait s'interrompre à ce niveau. La galerie principale ne serait alors
  • seulement dans son angle sudouest. 3.3 Le mobilier de la phase II Une certaine évolution est déjà perceptible dans le mobilier de cette phase, lia romanisation en Gaule est plus importante et les importations ne proviennent plus majoritairement d'Italie du Nord pour la sigillée ou
  • pour le transport des vins, Dressel 20 pour celui des huiles, divers... Un type d'amphore particulier tient une place prédominante dans ces niveaux de la phase II : l'amphore "cannelée" Richborough 527. L'origine de ces amphores reste pour le moment inconnue, son contenu est tout
RAP00627.pdf (BRENNILIS (29). Karaez Vihan. rapport de fouille programmée)
  • - Plouvien sont représentés. Il reste toujours le problème de datation. 2 II - MISE EN OEUVRE DE LA CAMPAGNE 1979 II - 1 - Participants. Je renouvelle mes remerciements envers la famille TALLEC de Plouénez qui nous a octroyé deux années de suite l'autorisation de poursuivre nos
  • " Melle C . LAMB, Etudiante Monsieur C . PERRY, Etudiant Monsieur M . COTTON, " Melle K . FARMER, Etudiante Melle C . LIND-JACKSON, Etudiante Melle A . BANKS " Monsieur P . LE BOEUF, Etudiant Monsieur J . ERSKINE, Professeur Madame J . ERSKINE, Archéologue. II ~ 2 - Organisation
  • 1978. Nos efforts se sont orientés principalement vers la réalisation de relevés d'ensemble des bâtiments X (fouillé en 1978), II et III. L'élaboration d'un plan détaillé est susceptible d'apporter des informations non négligeables. 3 La position du matériel trouvé a été noté à
  • l'inverse des autres villages fouillés en Bretagne, les bâtiments de Karhaes-Vihan sont plus dispersés et rangés approximativement sur le même axe Est-Ouest (voir fig. 1). Le bâtiment II (Fig. 2 et 3). Ce bâtiment, en pierre, sèche, construit entre deux mottes en terre, était de grandes
  • contre le mur Nord de ce bâtiment, un talus a été mis au jour par la fouille. Ce talus pas très haut, est interprété comme un pare-vent. L'intérieur du bâtiment II, plus bas que l'extérieur de quelques centimètres, était divisé en deux parties. La partie Ouest était évidée jusqu'à la
  • ) (MERION-JONES, 1979). Interprétation du bâtiment II Le bâtiment II pourra être interprété comme une maison longue> les hu- mains vivant à une extrémité et les bêtes à l'autre, mais sous le même toit (MERION-JONES, 1973). Deux périodes d'occupation sont suggérées pour cette maison
  • longue : Période I - Une maison longue avec un foyer central. Pas de cloison construite entre humains et bêtes. Portes d'entrée au Nord et Sud. Période II - La porte d'entrée au Sud a été bloquée, la seule porte d'entrée reste dans le mur Nord. L'orientation du bâtiment était mis au
  • éparses, nous n'avons pas trouvé de foyer central comme dans le bâtiment II. Pourtant quatre trous de poteaux taillés dans la roche-mère ont été trouvés et donnent lieu à d'autres problèmes d'interprétation. Interprétation du bâtiment III. L'absence de foyer central permet de penser
  • les différentes parties du bâtiment. Il n'est pas possible de mettre en évidence différentes périodes d'occupation pour ce bâtiment. 5 Le mode de construction des bâtiments II et III. On ne doit pas hésiter à dire que les toitures de ces bâtiments étaient en chaume. Nous n'avons
  • prélèvements d'argile cuite dans le foyer central du bâtiment II. Une étude d'archéomagnétisme permettra peut être de dater plus précisément cette structure. Deuxièmement et moins précise est de faire la comparaison avec des formes de tessons trouvés sur les sites datés par la monnaie et/ou
  • avoir une meilleure connaissance des zones situées entre les bâtiment I, II et III, qui apparaissent "négatives" au point de vue structures en pierres. Dans ces zones "négatives" nous espérons trouver les vestiges de traits plus anciens qui peut être donneront une indication des
  • origines du village. En même temps il est en projet aussi de fouiller le courtil au Sud du bâtiment II, qui donnera peut-être beaucoup plus en matériel archéologique Au point de vue des études scientifiques, il est proposé d'utiliser les techniques d'archéométrie, radio-carbone
  • . - Publications prévues dans Archéologie médiévale et Report of the deserted Village Research Group. A DINGE, le M . C . BATT FIGURES Fig. 1 Plan du site Fig. 2 Plan du bâtiment II Fig. 3 Section du bâtiment II Fig. 4 Plan du bâtiment III Fig. 5 Section du bâtiment III Fig. 6
  • La céramique Fig. 7 Meules en pierre Fig. 8 Soc d'araire. BRENNILIS (Fin.) - Karhaes Vi han 2 - Vue Sud. BRENNILIS (Fin.) - Karhaes Vi han Bâtiment II 3 - Porte comdam&ée dans le mur Sud du bâtiment II. 4 - Fossé sous le mur Nord du bâtiment II (Préhistorique
  • « * MurIII-4 I mjjujznm MurlIM M non-fouillee i i^i i i i i i r ^ (î) Terre, t/eye-failc. (?) Terre brune • © y pierres (D ferr^ kru^e/noire et pierres D x n O fc= . NO R D > 29 KARHAES VIHAN,BRENNILIS section - bâtiment I I mur II- 3 murll-l T T T ^ 7 Z 7 7 r ^ 7 7
  • 7 7 7 7 @ T&rre, y/tytkoSA(D Terre òriwie/p«erres (rtmÀG$) fe 0 foyer' Ce/ifaJc- NORD> Limite de La fouille ouvert* Porte condamnée jMumjiV^iiti" •— 29 Karhaes Vihan, Brenniiis Bâtiment II Crèche metres H atimen Bâtiment I V Batifnentl »atiment I I I BatimentlI
RAP00628.pdf (BRENNILIS (29). Karaez Vihan. rapport de fouille programmée)
  • ont mis au jour trois constructions : - En 1978, le bâtiment I (une maison d'habitation avec four) ; - En 1979, le bâtiment II (une maison d'habitation) et le bâtiment III (un bâtiment de ferme). du - 2 En ce qui concerne la céramique, la plupart des tessons sont des produits
  • médiévaux (ex. : Bodères et Lannilis-Plouvien). Quelques tessons plus anciens traduisent peut-être une activité à l'Age du Bronze et à la période gallo-romaine. II - MISE EN OEUVRE DE LA CAMPAGNE 1980 II - 1 PARTICIPANTS Je renouvelle mes remerciements envers la famille TALLEC de
  • . SCREECH, Etudiantes, M . LUCAS, Institutrice et M . LUCAS, Employée au P.T.T. MM. R. ELLISON, J.P. TISON, C. PERRY, M . MARSHALL, Etudiants, N. R0BINS0N, Biologiste, M. C0TT0N, Etudiant. II - 2 ORGANISATION, TECHNIQUE DE LA FOUILLE (fi g t ) Comme en 1978-9, la méthode open area de
  • fouille (Barker, 1977) a été utilisée sur ce chantier. En 1980, une superficie totale de 350 m2 a été fouillée. Ceci a permis de mettre au jour une cour devant le bâtiment II et une aire entre les bâtiments II et III. Nos efforts, comme les années précédentes, se sont orientés
  • principalement vers la réalisation de relevés d'ensemble des bâtiments I, II, et III et ses dépendances. De plus, des informations non négligeables ont été apportées par trois ans de fouilles. Un plan du site commencé en 1978 a été continué à l'échelle du 1/100e, il faut y ajouter un plan
  • ajacentes aux bâtiments fouillés en 1978-9- i 1) Au Sud du bâtiment II (trois dépendances plus la cour) , 2) Une zone entre bâtiments II et III. LE BATIMENT II ET SES DEPENDANCES ( Î) L'examen du bâtiment II (1979), de sa cour et de ses dépendances (1980), a fait apparaître un ensemble
  • de structures qui correspondent vraisemblablement à une ferme indépendante. Différentes phases de construction ont été reconnues permettant de reconstituer l'occupation de cet ensemble. La condamnation de l'entrée Sud du bâtiment II a nettement séparé le bâtiment et sa cour. La
  • juillet 1980 était très favorable à la mise en évidence des vestiges d'aménagements construits dans le sol sableux. Par exemple, dans la cour, au Sud du bâtiment II, se trouve un fossé parallèle au mur. Un fossé peu profond existe aussi au milieu de la cour. Deux interprétations
  • sont possibles pour le fossé : 1) Fossé naturel creusé par le ruissellement provenant de la toiture du bâtiment II, 2) Fossé correspondant aux fondations d'un bâtiment plus ancien construit en bois. L'élimination de la première hypothèse ne pose guère de problème sur ce site car
  • soc d'araire (Hglf ) a été mis au jour dans le remblai du bâtiment II (pour le premier soc d'araire voir BATT 1980 b). ETUDE DE LA ZONE SITUEE AU SUD DU BATIMENT III (¿19 3 ) Cette zone décapée de sa terre végétale a laissé apparaître des vestiges qui étaient invisibles en
  • bâtiment IV et de terminer l'examen des vestiges mis au jour au Sud du bâtiment II, en 1980. En ce qui concerne les études scientifiques, j'envisage de faire appel aux techniques de 1'archéométrie, du carbone 14 et aux poil iniques. analyses - 7 - VI - ADDENDA Situation actuelle
  • longue en Bretagne. Archéologie en Bretagne, 26, pp. 41-57. BATIMENT II /ooe/te© DEPENDANCES -A— A ws BRËNNILIS (FINISTERE) -KARHAES VIHAN. COUPE SUR LA LIGNE 1000/120 à 975/120 Wsfnc BRENHILIS ( FINISTERE )- Karhaes Vihan BREMILIS(FINISTERE)-Karhaes Vihan V 4 Vue
  • prise de l'est BRENHILIS ( FINISTERE )- Karhaes Vihan La cour au sud du bâtiment II et la dépendance est. Photo prise de l'ouest. La jonction entre la dépendance est et le nur de la cour. Vue du sud. BRENHILIS ( FINISTERE )-Karhaes Vihan LE fosse parallele au mur sud du
  • bâtiment II plus la fosse situee au milieu delà cour. Vue prise du s u d ^ v ^ f BRENHILIS ( FINISTERE )- Karhaes Vihan La zone entre les bâtiments II et III. Vue prise du sud.
RAP00138.pdf (PLOURIN-LES-MORLAIX (29). Kerveguen. rapport de sauvetage urgent.)
  • Cadastre 1834 : C.634 1977 : C 989 Coordonnées Lambert II : zone étendue x= 147.450 y= 1109.450 Carte I.G.N. l/25000e : MORLAIX OUEST Fiche de site à la carte archéologique n° 29 3 22 207 0 0 Ç DESCRIPTION DU SOUTERRAIN (Plan au sol et sections) Le souterrain de Kervéguen est composé
  • de deux salles (I et II) creusées dans un sol granitique décomposé et d'un puits d'accès situé à l'extrémité Est de l'ensemble. Les deux salles sont séparées par une chatière. LA SALLE I C'est celle qui s'est effondrée sous le passage de la machine agricole. Elle est situé à
  • champ qui est horizontal dans la zone du souterrain. A l'extrémité Est de la salle une marche de 0,12 m permet d'accéder à la chatièr LA CHATIERE Le passage entre les salles I et II s'effectue par une chatière. Celle-ci a une orientation Nord-Ouest/Sud-Est. Sa forme est
  • subrectangulaire le sol et le plafond étant arrondis. Sa hauteur est de 0,80 m, sa largeur de 0,40 m et sa longueur également de 0,40 m. Elle débouche sur la paroi Ouest de la salle II par une marche moins élevée que la sa!le I (0,05 m). LA SALLE II Celle-ci affecte la forme d'un ovoïde à la
  • occupé par un cône d'éboulis, correspondant aux remblais du puits. Ce remblai bouchait entièrement le passage vers l'accès et venait mourir au bas de la paroi Sud de la salle en face de la chatière menant à la salle I. L'état de désagrégation avancé de la voûte de la salle II ne nous
  • d'effectuer une fouille méthodique des remblais Le puits d'accès est une excavation verticale de plan subcirculaire dont le diamètre est de 1,20 m en moyenne et la profondeur de 3,10 m. Le fond est pratiquement plat. Seu un léger ressaut (0,05 m) le sépare du sol de la salle II. La fouille
  • «"» |«? PREFECTURE » SOUS-PREFECTURE o chef ueu de canton epcoduction InUcdita CES PRESSES Dé»inJ Limite
  • ° 1 e.'fonáró© la chasièro mtre 1©ö salios n° X et IX la ; ialle II w a du puits d» ccbs avec son cine d* 'boulis et la ci litière it droite .^aciago au dessus du yuitô d'accès le puits d'acaèa une foia dégagé.
RAP00268.pdf (SAINT-PIERRE-QUIBERON (56). habitat de Kergroix. rapport de sauvetage urgent.)
  • retrouvons les formes classiques de la céramique gauloise de la Tène III ( JJ.HATT Revue des études anciennes planche VII n° Ib - 4 ) pour le vase ovoïde dont nous avons trouvé un grand nombre d•exemplaires ^"Photos" planche I n° 4 — 5 - 6 E 505 E 506; n° II — 12 - E 506, n° 15 planche
  • II , n° 28 planche IV ) avec de nombreuses variantes en forme de bords,, de cols, en texture ê de pâte qui montre la continuité de ces formes à la période galloromaine précoce. la " jatte carénée " est aussi bien représentée( planche I n°7- E 506,planche~TT"n° 27~~- 31-35 E 508
  • ,E 509 ) Nous retrouvons également les formes romaines de la céramique gauloise indigène ( fonds de coupes en terre fine lissée grise et jaune ( planche IV n° 29-30 ),bord et partie de coupe en terre jaunâtre épaisse décorée de rainures internes et graphitée. G planche II n° 16 E
  • siliceux,la surface est dure et rugueuse ( planche III n° I E 508 ). (I) Les décors : sont soit des. rainures parallèles faites au lissoir sur poteries graphitées ou non ( planche I n°I E 505, planche II n° 21-22 E 507'' ) soit des rainures profondes faites au peigne ou incisées
  • . ( planche IV n° 31-35 E 509 ) La poterie romaine : représentée par de nombreux tessons, mais très fragmentée ce qui rend, impossible la reconstitution des formes,l'on notera seulement des parties de cruches,d'amphores, dont une pointe ( planche II n° 17 ) en pâte blanc-jaunâtre,épaisse
  • quelques fragments de sigillée,des fragments de vases de grand diamètre ( dolium ),un fragment de petit vase en terre fine,crème, avec décor en épingle,attribué généralement au II et III siècle ( planche II n° 18 E 507 ). Le verre est représenté p.ar, un fragment de cannelure en relief
  • . HATï : Revue des études anciennes 1949 page 100 à 128 Tome II (II) La Verrerie en Gaule sous l'empire romain. MORIN-JEAN Paris 1913 (III) -P. GALLIOU : Fibules armoricaines I . Bull.d'inf.des Ant. Hist. de Bretagne.page 8 fig. 1.5.
RAP01359.pdf (CORSEUL (22). le chemin du Ray. rapport de sondage)
  • fouille Champ Mulon 1965-1971 n° de site 22 048 (167 Clos Julio 1970 Monlerfil 1970 22 048 071 Chemin du Rav II 1973 Pont brûle 1976 Responsable Nature de la fouille fouille programmée N° parcelles Observations AB.13 M.341 Domus. thermes, rues Rue, portique ? 3 4 AB.83
  • desFctes 1985 22 048 059 F. Fichet de Clairfontaine fouille préventive 9 AB.308 Rue, bâtiment indéterminé Courtil Saint-Antoine 1986 Monterfil II 1986 22 048 068 F. Fichet de Clairfontaine fouille préventive 10 AB.167 Bâtiment indéterminé 22 048 043 F. Fichet de
  • Clairfontaine fouille programmée 11 AB.79 Rues, bâtiment commerciaux Monterfil II 1987-1989 22 048 043 F. Fichet de Clairfontaine fouille programmée AB.79 Rues, bâtiment commerciaux F. Fichet de Clairfontaine sondage archéologique 11 12 M.937, 938 sondage négatif surveillance
  • travaux H. Kerébel sondage archéologique rural sondage archéologique 22 048 075 H. Kerébel H Kerébel YC.43 AH 1 19 Chemin du Rav II 1994 Maison Dclanoè 1994 22 048 063 H. Kerébel sondage archéologique rural 19 20 AB.50 Rue. Bâtiment indéterminé surveillance travaux
  • tranchées, au printemps 1995, nous a permis de constater, de l'autre côté de la route de Languenan, le prolongement de quelques murs et de la voie est-ouest. Une nouvelle voie nord-sud a aussi été repérée. Elle prolonge celle identifiée en 1994 sur le chantier de Monterfil II. A la
  • différentes opérations archéologiques dans le secteur Nord-Est du bourg de Corseul Fig.l : Chemin du Ray II 1994-1995 Vue de la partie sud du sondage, à gauche, la voie est-ouest qui se prolonge à l'arrière du bâtiment de l'ancienne école privée. Au centre, la galerie-portique à l'avant
  • du bâtiment à droite. Fig.2 : Chemin du Ray II 1994-1995 vue rapprochée de la voie est-ouest Fig.3 : Chemin du Ray II 1994-1995 Vue rapprochée de la voie est-ouest. On distingue bien le cailloutis blanc de la chaussée. Fïg.4 : Chemin du Ray II 1994-1995 Vue, de l'ouest, du
  • bâtiment au nord du sondage à hauteur du carrefour Route de Languenan-Chemin du Ray. La fouille de J.P. Bardel, Chemin du Ray II 1973, se situe dans la partie détruite par la route de Languenan en haut de la photographie Fig.5 : Chemin du Ray II 1994-1995 Vue, du nord, du bâtiment au
RAP00240.pdf ((35). prospection aérienne dans le bassin de Rennes)
  • alta 2k- Ztat laaaart Caarlaaaiaa Laaibart Atteint II : AÀAi praalaaa
  • ) Im Direction «*•« Aitfiavit**) Ntattrt la alta &>(• IDEITIFICATIII Niairt aataar IES lata ia prlaa ia m (2) PNOTIIRAPMIES llraatlaa ia priaa ia aaa (f) (0 « lall|Mr laaa la aiaaara II pasalala. (2) paar lu mt prlaai tpria la ittaavarta. JIIITES Aaaaiallaa riiilatriaaa
  • •i». CM. SI» l /T ■■■ira ia phata air la alla [t* aai » MI, •ata la ritaptlaa IECLAIATIIN (parti* IE à IECIIIEITE par remplir fa IICIEILIlIflE preëpeefur] A -AECMEACHE EFFECTUEE : PIISPECTIIN AERIENNE Aitiir •. lati ii la iiiamrti : f&OdOlT 30 au>ril Atfl+ l
  • -IEFEIERCES AHIIISTRATIVES ..C^ltlDrJ C. ^di^CHE C-CAIASTIE (1) Mk Allé!. l CL ^ca|c?vvv£f a-i ^ Llnilt : B-PIIITW C.rtl f(¥ : ^ 5^ 6S siitiiiu) it pmiiiid). TIMUAPIIIME \MM. H ftjSuZ 1/lflN: Altltila ii altt : : tfue^f- £'$ ZIII praalaaa 0 Ciirimiia Lanbirt AltilisiAi
  • aitur IES liti ii priai ia m (2) MQTIIIAMIES 1 ^8 V Blreatlaa ii priai ia m (1) 0-» £ (1) • impur iau li aman la pitiiali (!) pur lia taaa priait apria la iaaaitirta JIIITES Aaaraallii rivilitrlm .IL la Oiractron tfas Aatiawitaa) linin II ilti I IOERTIFICATIII rmfrvé L
  • il». J. CM . tltt ■/? laaira II pliti ur Il alla (*» lit i Ni) O
  • Laaibart : ?2 Ctarlaaaaat Laaibart AktcltttAi: Abatiaaa JZ-lt/\IN la Direction des
  • ) 00 it (1) a lallpaar iaaa la rttttrt la paaalbla. (2) paar lai taat pritat après la lacaaiarta M t 00£ Data la ritaptlaa DECLARATION { parrt* IE à MCMEtllIINjlE IECOMIEITE fmplir par lm protp»cfur ) A-RECHERCHE EFFECTUEE : PROSPECTION AERIENNE Diti ii la
  • firitsf rtpére ' *>vi praïpeokot*. fa léftvm Direction dms Antiquités] Niairi il ilti ii I0ENTIFICATI0N Niairi aitur NES Dati ii prlti il m (2) PHOTOGRAPHIES Olrietlii ii prisa il m (I) JOINTES Aiiaallia révélatrices lia. tA . Site R i CM i /P Nmin il pbiti sir Il lit
  • " fi(M + Dati ii u iacaiierte s 3>0 aOril
  • : g$ Altitiii ii tlti : Zin laabirt :
  • \ FfiiNUH m , Q 'oetot &nL GrPïLlO'QùTt &lN Pef***' Niairi aitiar RES Date la prlaa II m (2) Ririctlia ii priai II m (I) I lé» PHOTOGRAPHIES Aiiaillu rtvélitricet Antiquités) Niaére II lit! I IDENTIFICATION la Direction à as f>r»Sf**&'ot+. réaarvé I CM . L* f Site R /P
  • - REFERENCES la ARCHEtLtS I| IJE proapaetaur) AERIENNE 'P/lûOoiT Biti ii la licnvirti : BOJ*"^ l^îlf- ADMINISTRATIVES zzile. Répirttaiit: i//£>VrV& Ciaai C -CADASTRE (1) Aiiéi: 4^X0 umit : La D -POSITION Sictin(i) it piriilliftji Q2, H ^>^^e TOP06RAPHIQUE Ho^fofh Jar
  • ^ Ceitrilis n sel (1) 5afi>ST/lu.cTlotoS> la Diraction das Antiquité») : C^iewve Jr tepeW *u.àol : 49- M -4 $ïl Niaé» Il lit! > ' lia. IDENTIFICATION Niain aitur NES Bata II priai Il m (2) PHOTOERAPHIES Dinctiaa II prise il m (1) r à tan/ à ' CM UL-j . lin l/p JOINTES
  • Aaeaalies réféletrieet Nieére II phett sir Il site (ia m a Ml) oo± (1) • iilliiir lait II ■itère il pettiklt. (2) pur lis vus prises apràa la licnvirti Date le réceptlee Vilain _Sa-S^io ^OVTOST de- < ^hnnc^ «° Z({0 Dépa rtement Centre de Recherche Archéologique du Pays
RAP02940_2.pdf ((22)(29)(35). prospection inventaire nord de la haute-Bretagne. rapport de pi 2013)
  • l'entité) : Type de fond : IGN 1/25000ème Carte : 0916ET - 2001 Précision de l'emprise : 70 m X 60 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 239,325 Y du centroïde : 2398,507 Z du centroïde : 59 m NGF ETAT ACTUEL Situation
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2013 ANDEL Le Cellier Cordonnées Lambert II étendue : X = 239,325 Y = 2398,507 Cliché C. Bizien-Jaglin n° 7360 du 06/07/2013 Colorimétrie et contraste modifiés 22002 FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année : 2013 Première
  • Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 187,020 Y du centroïde : 2419,542 Z du centroïde : 95 m NGF ETAT ACTUEL Situation : plein air Topographie Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain Géologie NON CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE Année de la découverte Circonstance de la
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2013 BÉGARD 22004 Kerebo Cordonnées Lambert II étendue : X = 187,020 Y = 2419,542 Cliché IGN Mission CP03000072_2003_fd0022_250 cliché 403 du 24/06/2003 Colorimétrie et contraste modifiés FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE
  • de l'emprise : Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 206,765 Y du centroïde : 2399,707 Z du centroïde : 199m NGF ETAT ACTUEL Situation : plein air Topographie Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie NON
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2013 BOQUEHO Kernabat De Pitié Cordonnées Lambert II étendue : X = 206,765 Y = 2399,707, parcelle E 293 Cliché n°1486 de M. Tocqué Cliché n°1494 de M. Tocqué 22011 FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année : 2013 Première
  • : IGN 1/25000ème Carte : 0816O - 1998 Précision de l'emprise : 60 m X 35 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 207,600 Y du centroïde : 2399,197 Z du centroïde : 176 m NGF ETAT ACTUEL Situation : plein air Topographie
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2013 BOQUEHO La Croix De Bois Cordonnées Lambert II étendue : X = 207,600 Y = 2399,197 Cliché C. Bizien-Jaglin n° 7288 du 06/07/2013 Colorimétrie et contraste modifiés 22011 FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année : 2013
  • Précision de l'emprise : environ 20 m de diamètre Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 276,170 Y du centroïde : 2386,492 Z du centroïde : 57m NGF ETAT ACTUEL Situation : plein air Topographie Détruit : OUI Grotte, abri
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2013 CALORGUEN Bussu Cordonnées Lambert II étendue : X = 276,170 Y = 2386,492 Cliché C. Bizien-Jaglin n° 9309 du 04/09/2013 22026 FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année : 2013 Première mention =  Données
  • l'entité) : Type de fond : IGN 1/25000ème Carte : 0916OT - 2001 Précision de l'emprise : 70 m X 60 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 209,700 Y du centroïde : 2394,352 Z du centroïde : 240 m NGF ETAT ACTUEL Situation
  • Précision de l'emprise : 200 m X 100 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 209,490 Y du centroïde : 2398,112 Z du centroïde : 170,87 m NGF ETAT ACTUEL Situation : plein air Topographie Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain
  • l'entité) : Type de fond : IGN 1/25000ème Carte : 0916OT - 2001 Précision de l'emprise : 200 m X 160 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 209,595 Y du centroïde : 2396,647 Z du centroïde : 201 m NGF ETAT ACTUEL Situation
  • de l'entité) : Type de fond : IGN 1/25000ème Carte : 0815O - 1996 Précision de l'emprise : 40 m X 20 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 200,485 Y du centroïde : 2422,897 Z du centroïde : 84m NGF ETAT ACTUEL Situation
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2013 LE FAOUËT Kerfreuzer Cordonnées Lambert II étendue : X = 200,485 Y = 2422,897 Cliché C. Bizien-Jaglin n° 8211 du 13/07/2013 Colorimétrie et contraste modifiés 22057 FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année : 2013
  • chronologie GEOREFERENCES (Coordonnées de l'entité) : Type de fond : IGN 1/25000ème Carte : 0815O - 1996 Précision de l'emprise : 120 m X 120 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 202,530 Y du centroïde : 2417,302 Z du centroïde
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2013 GOMMENEC'H Kerdoret Cordonnées Lambert II étendue : X = 202,530 Y = 2417,302 Cliché C. Bizien-Jaglin n° 8267 du 13/07/2013 Colorimétrie et contraste modifiés 22063 FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année : 2013
  • l'emprise : 70 m X 30 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 203,635 Y du centroïde : 2417,267 Z du centroïde : 68 m NGF ETAT ACTUEL Situation : plein air Topographie Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain Géologie NON
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2013 GOMMENEC'H La Croix Rouge Cordonnées Lambert II étendue : X = 203,635 Y = 2417,267 Cliché C. Bizien-Jaglin n° 8282 du 13/07/2013 Colorimétrie et contraste modifiés 22063 2013 GOMMENEC'H La Croix Rouge Cordonnées Lambert
  • II étendue : X = 203,635 Y = 2417,267 Couverture aérienne de l'IGN de 2011 consultée sur Géoportail) © IGN 2012 – www.geoportail.gouv.fr/mentions-legales 22063 FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année : 2013 Première mention =  Données complémentaires =  Année de
RAP01071.pdf (VANNES (56). 3 rue Émile Burgault. rapport de sondage)
  • oeuvre 3 - Résultats de l'évaluation TT - 1 La stratigraphie II-2 - 1 : S. 1 II - 2 - 2 : S. 2 II - 2 I,e mobilier archéologique II - 2 - 1 : La céramique II - 2 - 2 : Le verre II - 2 - 3 : Le métal 3 , 4 5 [ - Conclusion 5 bliographie ste des figures igende des coupes
  • après abattage d'un mur et enlèvement des sols carrelés et bétonnés (Fig. 4). II - Résultat de l'évaluation II - 1 l& stratigraphie La fondation présente sous le mur ainsi qu'une canalisation d'eaux usées et pluviales ont malheureusement réduit l'étendue initiale du sondage (130 x 3m
  • ou argileux plus ou moins différenciés (certaines U.S. du fond ne sont apparues qu'aux relevés) dont l'épaisseur et la richesse en mobilier restent inégales. A noter un certain pendage des U.S. 4, 8 et 9 de part et d'autre de la fondation. 3 II - 1 - 1 : S. 1 (Fig. 5 et 6) Un
  • qu'entamée et se poursuit donc sous cette partie du sondage. II - 1 - 2 : S. 2 (Fig. 6 et 7) L'U.S. 1 correspond vraisemblablement à 3 de S. 1 (même terre limono-sableuse), et c'est la seule relation stratigraphique que l'on peut tenter entre les deux trous. La couche 4, plus jaunâtre que
  • prise dans la coupe 3. L'U.S. 7 n'a pu être séparée de l'U.S. 1 dans sa partie supérieure et de l'U.S. 15 à sa base. Pour des raisons de sécurité, le fond de ce trou a été arrêté à 1,80m de profondeur dans l'U. S. 17 très riche en débris de construction / destruction. II - 2 T,e
  • mobilier archéologique II - 2 - 1 : La céramique Dans l'ensemble très fragmentée avec toutefois 2 formes complètes, elle représente 72,22 % du mobilier archéologique récolté et comprend de la poterie sans revêtement, glaçurée et parfois décorée vue succintement faute de temps. Parmi les
  • coquemart de l'U. S. 4 (Fig. 13). Ce lot de céramique apparemment homogène peut être attribué aux XVIème-XVIIème siècles selon l'avis des personnes consultées (voir remerciements) sachant que ce type de vestiges d'époque moderne est relativement méconnu. II - 2 - 2 Le verre Son état est
  • évidemment très fragmentaire et les 35 tessons récoltés dans le sondage n'ont donc pas de valeur quantitative. Le verre brisé de l'U. S. 4 présente une lèvre ourlée et un fond évasé, et deux tessons de verre blanc irisé sont par ailleurs décorés en relief (Fig. 11). 4 II - 2 - 3 : Le
RAP00501.pdf ((35). l'habitat aristocratique fortifié des XIe et XIIe siècles dans le comté de Rennes. rapport de prospection thématique)
  • RENNES Cet inventaire est effectué dans le cadre d'une thèse de 3è cycle portant sur l'habitat aristocratique fortifié des Xle et Xlle siècles dans le comté de Rennes. Ce travail est dirigé par M. A. Chédeville, professeur à l'université de Rennes II. Ce rapport ne doit donc pas être
  • maisons fortes et moated-sites -I . IV autres II Les sites hypothétiques III Les sites mal inventoriés (sites qui ont été pris par erreur pour des mottes ou autres et qui ne le sont pas) Pour facilité le travail de saisi des sites par des moyens informatiques, il nous a semblé bon
  • // Cadastre Année section parcelle /AH/ : : : Position topographique Altitude : Coordonnées Lambert précises zone II de l'épicentre x : y : DOCUMENTATION Motte ou maison forte ou enceinte ou autre Etat de conservation du site conservé : partiellement conservé : détruit : Degré de
  • : Argentré-du-Plessis 006 Lieu-dit : Bois du Pinel n° d'identification du site : 35/006/ Cadastre Année section parcelle /AH/ : 1986 : BD : ? Position topographique Altitude : 105 Coordonnées Lambert précises zone II de l'épicentre pour l'enceinte: pour la motte: x : 338,7 x : 338,74 y
  • ce cas, il serait possible d'établir un lien entre le site du Bois du Pinel et la famille de StGermain qui fit don en 1107 de l'église du même nom. Ces derniers apparaissent vers 1090 et sont mentionné en tant que chevalier. Cette motte ou celle du Pinel servit de base à Robert II
  • Commune : Argentré-du-Plessis 006 Lieu-dit : La rangeardière n° d'identification du site : 35/006/ Cadastre Année section parcelle /AH/ : 1986 : BH? : ? Position topographique Altitude : ? Coordonnées Lambert précises zone II de l'épicentre x : ? DOCUMENTATION Motte Etat de
  • ARCHEOLOGIQUE Département : 35 Commune : Argentré-du-Plessis 006 Lieu-dit : Les Rouvrais n° d'identification du site : 35/006/ Cadastre Année section parcelles /AH/ : 1986 : BK : 66 à 69 Position topographique Altitude : 85 Coordonnées Lambert précises zone II de l'épicentre x : 338,46 y
  • 39m. de diamètre, devait s'étendre au sud du site. Elle est repérable grâce à une légère ondulation visible sur le sol. On trouve autour de la motte du fer de marais. Son premier seigneur connu en 1047 est Rivallon de La Rouvraie. Vers 1140, Robert II de Vitré se servit de cette
  • : Le Pinel n° d'identification du site : 35/006/ Cadastre Année section parcelle /AH/ : 1986 : BH : 263 Position topographique Altitude : 90 Coordonnées Lambert précises zone II de l'épicentre x : 338,15 y : 2342,4 DOCUMENTATION Motte Etat de conservation du site conservé
  • 007 Lieu-dit : Bourg n° d'identification du site : 35/007/ Cadastre Année section parcelles /AH/ : 1983 : Al : 123, 335 Position topographique Altitude : 75 Coordonnées Lambert précises zone II de l'épicentre x : 305,3 y : 2373,38 DOCUMENTATION Motte Etat de conservation du site
  • ou A2 : ? Position topographique Altitude : 60 Coordonnées Lambert approximatives zone II : x : 336,2 y : 2335,15 DOCUMENTATION Motte Etat de conservation du site conservé : partiellement conservé : détruit : X Degré de protection ? faible : moyen : fort : absolu Occupation du
  • : ? Position topographique Altitude : 75 Coordonnées Lambert approximatives zone II x : 337,4 y : 2334 DOCUMENTATION Motte Etat de conservation du site conservé : partiellement conservé : détruit : X Degré de protection ? faible : moyen : fort : absolu : Occupation du sol ? labouré
  • Commune : Bain-de-Bretagne 012 Lieu-dit : La Cariais n° d'identification du site : 35/012/ Cadastre Année section parcelle : : : /AH/ 1989 YE 152 Position topographique Altitude : 63 Coordonnées Lambert précises zone II de l'épicentre x : 295,25 y : 2323,85 DOCUMENTATION Motte Etat
  • Lambert précises zone II de l'épicentre x : 297,9 y : 2323,85 DOCUMENTATION Motte Etat de conservation du site conservé : X partiellement conservé : détruit : Degré de protection faible : moyen : X fort : absolu : Occupation du sol labouré : prairie : lande ou friche : forêt : X bâti
  • : Bain-de-Bretagne 012 Lieu-dit : La Marzelière n° d'identification du site : 35/012/ Cadastre Année section parcelle : : : 1989 ZR 78 Position topographique Altitude : 68 Coordonnées Lambert précises zone II x : 302,32 y : 2320,64 DOCUMENTATION Motte Etat de conservation du site
  • Motte n° d'identification du site Cadastre Année section parcelles : : : : 35/014/ /AH/ 1986 Al 14, 17 Position topographique Altitude : 106 Coordonnées Lambert précises zone II de l'épicentre x : 328,83 y : 2342,9 DOCUMENTATION Motte Etat de conservation du site conservé
  • . FJLCJttEJEESCRIPTIVE DU SITE ARCHBQJLQfilflUE Département : 35 Commune : Balazé 015 Lieu-dit : La Basse Berrue Nord n° d'identification du site : 35/015/ Cadastre Année section parcelle /AH/ : 1986 : ZE : 26 Position topographique Altitude : 92 Coordonnées Lambert précises zone II de
  • Coordonnées Lambert précises zone II de l'épicentre x : 303,32 y : 2359,295 DOCUMENTATION Motte et maison forte Etat de conservation du site conservé : partiellement conservé : X détruit : Degré de protection faible : moyen : X fort : absolu : Occupation du sol labouré : prairie : lande
  • Lambert approximatives zone II x : 304 y : 2361,12 DOCUMENTATION Motte Etat de conservation du site conservé : partiellement conservé : détruit : X Degré de protection faible moyen : fort : absolu : Occupation du sol ? labouré : prairie lande ou friche : forêt : bâti : autre
  • 024 Lieu-dit : Launay-Québriac n° d'identification du site Cadastre Année section parcelle : 35/024/ /AH/ : 1989 : E2 : 259 Position topographique Altitude : 53 Coordonnées Lambert précises zone II de l'épicentre X : 302,43 y : 2361,46 DOCUMENTATION Motte Etat de conservation
RAP03377_3.pdf ((22)(35). Prospection inventaire nord de la Haute-Bretagne, arrondissements de Dinan, Saint-Brieuc, Guingamp, Rennes, Fougères, Saint-Malo. Rapport de PI 2016)
  • 0815O - 1996 Précision de l'emprise : 40 m x 25 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 205,025 Y du centroïde : 2432,526 Z du centroïde : 30 m NGF ETAT ACTUEL Situation : plein air Topographie Détruit : OUI Grotte, abri
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2016 PAIMPOL Malabry Cordonnées Lambert II étendue : X = 205,025 Y = 2432,526 Mission IGN de 2003 : CP03000072_2003_fd0022_250_c_1074 - cliché n°1074 date de prise de vue: 13/07/2003 Colorimétrie et contraste modifiés (22162
  • 140 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 237,540 Y du centroïde : 2401,601 Z du centroïde : 69 m NGF ETAT ACTUEL Situation : plein air Topographie Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain Géologie NON CIRCONSTANCES DE
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2016 PLANGUENOUAL (22173) Les Vieilles Hazaies Cordonnées Lambert II étendue : X = 237,540 Y = 2401,601 Cliché C. Bizien-Jaglin n° 4038 du 09/09/16pm Mission IGN de 2003 : CP03000072_2003_fd0022_250_c_0741 - cliché n°741 - date
  • de prise de vue: 09/07/2003 Colorimétrie et contraste modifiés 2016 PLANGUENOUAL Les Vieilles Hazaies Cordonnées Lambert II étendue : X = 237,540 Y = 2401,601 Mission IGN de 2015 Colorimétrie et contraste modifiés (22173) FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année
  • /25000ème Carte : Carte IGN 1/25000 0916ET - 2001 Précision de l'emprise : 300 m X 260 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 252,581 Y du centroïde : 2393,553 Z du centroïde : 75 m NGF ETAT ACTUEL Situation : plein air
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2016 PLÉDÉLIAC La Touche Cordonnées Lambert II étendue : X = 252,581 Y = 2393,553 Cliché C. Bizien-Jaglin n° 3825 du 09/09/2016 Colorimétrie et contraste modifiés (22175) 2016 PLÉDÉLIAC La Touche Cordonnées Lambert II étendue
  • période : Attribution culturelle : Commentaire sur la chronologie GEOREFERENCES (Coordonnées de l'entité) : Type de fond : IGN 1/25000ème Carte : Carte IGN 1/25000 0916ET - 2001 Précision de l'emprise : 70 m X 60 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2016 PLÉDÉLIAC Le Chêne Au Loup Cordonnées Lambert II étendue : X = 253,600 Y = 2395,142 Cliché C.Bizien-Jaglin n° 3780 du 09/09/2016 Colorimétrie et contraste modifiés (22175) FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année
  • l'emprise : 200 m X 120 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 232,015 Y du centroïde : 2365,149 Z du centroïde : 135 m NGF ETAT ACTUEL Situation : plein air Topographie Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain Géologie NON
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2016 PLÉMET Coëtfrot Cordonnées Lambert II étendue : X = 232,015 Y = 2365,149 Mission IGN de 2003 : CP03000072_2003_fd0022_250_c_0284 - cliché n°284 Date de prise de vue: 24/06/2003 Colorimétrie et contraste modifiés (22183
  • supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 244,897 Y du centroïde : 2382,896 Z du centroïde : 128 m NGF ETAT ACTUEL Situation : plein air Topographie Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain Géologie Immergé Géomorphologie NON CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE Année de
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2016 PLÉNÉE-JUGON (22185) La Mont Forière - Saint-Mirel Cordonnées Lambert II étendue : X = 244,897 Y = 2382,896 Prospection D. Samson, 2016 Prospection J.F. Schwob, Détermination J. Garbarini Détermination Marc-Auréle Sesterce
  • période : Attribution culturelle : Commentaire sur la chronologie GEOREFERENCES (Coordonnées de l'entité) : Type de fond : IGN 1/25000ème Carte : Carte IGN 1/25000 1017O - 1996 Précision de l'emprise : 100 m X 140 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2016 PLÉNÉE-JUGON La Ville Jéhan Cordonnées Lambert II étendue : X = 247,718 Y = 2381,898 (22185) FICHE D'ENREGISTREMENT Année : 2016 Première mention =□ Données complémentaires = ■ DE DECOUVERTE Année de première mention
  • culturelle : Commentaire sur la chronologie GEOREFERENCES (Coordonnées de l'entité) : Type de fond : IGN 1/25000ème Carte : Carte IGN 1/25000 1017O - 1996 Précision de l'emprise : 240 m X 220 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde
  • fond : IGN 1/25000ème Carte : Carte IGN 1/25000 1017O - 1996 Précision de l'emprise : 240 m X 220 m Localisation connue et limites supposées Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 252,500 Y du centroïde : 2384,233 Z du centroïde : 70 m NGF ETAT ACTUEL Situation
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2016 PLÉNÉE-JUGON Quérentin Cordonnées Lambert II étendue : X = 252,500 Y = 2384,233 (22185) FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année : 2016 Première mention =  Année de première mention = Données complémentaires =  N
  • Coordonnées Lambert II étendu : X du centroïde : 215,3302 Y du centroïde : 2401,107 Z du centroïde : 158 m NGF ETAT ACTUEL Situation : plein air Topographie Détruit : OUI Grotte, abri, souterrain Géologie NON CIRCONSTANCES DE DECOUVERTE Année de la découverte Circonstance de la
  • : ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………… Cadre réservé au SRA • N° Entité : Modification 2016 PLERNEUF Le Gué Cordonnées Lambert II étendue : X = 215,330 Y = 2401,107 Mission IGN 2008 probable Colorimétrie et contraste modifiés Mission IGN 1983.07.29-02 (22188) FICHE D'ENREGISTREMENT DE DECOUVERTE Année : 2016
RAP00506.pdf ((35). le bassin de Rennes. rapport de prospection inventaire)
  • BEDEE - Bury BEDEE - Les Châteaux BEDEE - La Giraudais BEDEE - La Marche II BEDEE - Le Moulin de la Marche BEDEE - Le Quintin BEDEE et BRETEIL - Launay-Quéro BETTON - Le Gros Chêne BREAL-SOUS-MONTFORT - La Bouëxière II BRECE - La Retardais BRECE - La Vigne BRECE - La Villate BRETEIL
  • -CHAUSSEE - Chanteloup CHAPELLE DES FOUGERETZ - Le Bas-Plessis CHAPELLE DES FOUGERETZ - Les Tertres CHATEAUBOURG - La Baluère CHATEAUBOURG - La Grande Bretonnière CHATEAUBOURG ( BROONS ) - La Riaudais I CHATEAUBOURG (BROONS) - La Riaudais II CHATEAUBOURG (SAINT MELAINE ) - Les Champs au
  • Moine CHATEAUGIRON - Haut-Rocomp II CHATEAUGIRON - La Cigogne CHATEAUGIRON - La Perdriotais CHATEAUGIRON - Le Grand-Roll ier CHATEAUGIRON - Le Petit-Rollier CHATILLON-SUR-SEICHE - Coquelande CHAVAGNE - Babelouse CHAVAGNE - Les Evignés CHAVAGNE - La Théalais CINTRE - Branval CLAYES
  • - Le Grand Hédé DOMLOUP - La Houssaie DOMLOUP - Le Nugué DOMLOUP - Rochaude I DOMLOUP - Rochaude II ERCE-PRES-LIFFRE - La Touche FEINS - Le Bois Barron I FEINS - La Rue GAHARD - La Gerbaudais 2 GAHARD - Les Marettes 2 GEVEZE - Beauvais GEVEZE - Haut-Painluc GEVEZE - La Fontaine
  • -SUR-VILAINE - Le Vivier 101- OSSE - Les Bouères 102- OSSE - La Champagne 103- OSSE - Le Grand-Rollier 104- OSSE -La Laiche 105- PACE - Launay-Bézillard 106- PARTENAY DE BRETAGNE - La Guindrais 107- PIRE-SUR-SEICHE - La Bénéfrière II 108- PIRE-SUR-SEICHE - La Pelterie 109- PIRE-SUR
  • PLEUMELEUC - Le Garrois I PLEUMELEUC - Le Garrois II PLEUMELEUC - La Hérissais PLEUMELEUC - La Motte I PLEUMELEUC - La Motte II PLEUMELEUC - Le Fail POCE-LES-BOIS - La Gaulairie POCE-LES-BOIS - Le Bois Jean POCE-LES-BOIS - La Roussière ROMILLE - La Durantais ROMILLE - La Gohérie ROMILLE
  • - Le Perron ROMILLE - Le Placis-Verdys SAINT ARMEL - Chambière SAINT ARMEL - La Petite Rivière SAINT AUBIN DES LANDES - La Baculais SAINT AUBIN DES LANDES - La Charonnière I SAINT AUBIN DES LANDES - La Charonnière II SAINT AUBIN DES LANDES - La Gibretais SAINT DIDIER - La
  • SERVON-SUR-VILAINE - La Croix SERVON-SUR-VILAINE - La Héroisière SERVON-SUR-VILAINE - La Métinière TALENSAC - Métairie du Guern I TALENSAC - Métairie du Guern II THORIGNE-FOUILLARD - Le Grand-Bois THORIGNE-FOUILLARD - Le Bois-Bouil VERN-SUR-SEICHE - Le Champ-Loisel ACIGNE - Le Breil
  • ; parcelles 40, Coord. Lamb. II: X = 312,000 Y = 2.338,675 IGN. 1219 est Janzé 51. AMANLIS - Les Ouches Sur un enclos quadrangulaire repéré par G. Leroux, en 1989, on a observé, au sol, des fragments de tegulae parmi lesquels on a recueilli des tessons de céramique commune et des
  • sigillées de Gaule Centrale, du II ème siècle dnè . Prospection M. Garnier et alii. Biblio.: A. Provost et G. Leroux, C.A.G. 35, 1990, p. 127. Cad.: année 1980 ; section ZU ; parcelles 52-53. Coord. Lamb.II: X = 315,475 Y = 2.340,775 IGN. 1219 est Janzé AMANLIS - L'Ombrière Sur un
  • : X = 282,875 Y = 2.367,000 IGN. 1118 Est Montfort Est BEDEE - La Marche II Enclos complexe à fossés paracurvilignes . On remarque une vraisemblable superposition de deux enclos du même type. Fossés concentriques et entrées simples multiples sont les éléments remarquables de ce
  • bordure d'une voie ancienne dite de "Rennes vers le Mont-Saint-Michel". Prospection A. Provost. Cad.: année 1980 ; section E2 Coord. Lamb.II: X = 302,025 Y = 2.360,825 IGN. 1218 Ouest Rennes. ; parcelle 349. BREAL-SOUS-MONTFORT - La Bouëxière II Immédiatement à l'est du fanum gallo
  • d'indices chronologiques de surface. On notera, sous les sols du fanum, la présence d' une couche gauloise de la Tène Finale. Indices phytologiques sur orge et blé ; clichés du 13-07-1991 et photo-interp . A. Provost. Cad.: année 1980 ; section YL ; parcelles 3, 4, Coord. Lamb. II: X s
  • . Son identification et sa datation restent obscurs Objets conservés chez A. Berthelot au Bourg de Breteil. Enquête R. CADIC et CERAPAR. Coord. Lamb. II approximatives: X = 283,000 Y = 2.355,250 IGN. 1118 Est Montfort Est BRETEIL - Le Champ Martel Gisement gallo-romain. Sur un vaste
  • plus que probable. Prospection au sol: R.Cadic et CERAPAR Cad.: année 1991 ; section ZK ; parcelle 160. Coord. Lamb. II: X = 284,800 Y = 2.356,225 IGN. 1118 Est Montfort Est BRETEIL - La Haie-Gilles Gisement de tegulae, Meu . sur un bas-plateau dominant à peine le Prospection
  • au sol: R. Cadic et CERAPAR. Cad.: année 1991 ; section ZO ; parcelle 40. Coord. Lamb. II: X = 283,875 Y = 2.355,725 IGN. 1118 Est Montfort Est. BRETEIL - Le Moussel Gisement de tegulae au flanc d'un coteau exposé à l'est. Prospection au sol: R. Cadic et CERAPAR. Cad.: année
  • 1991 ; section ZO ; parcelle 27. Coord. Lamb. II: X = 284,075 Y = 2.356,125 IGN. 1118 Est Montfort Est. BRUZ - La Droulinais Petit enclos carré de 15m de côté environ, similaire aux enclos rituels ou funéraires du 2 ème Age du Fer. Aucun indice chronologique au sol. Indices
  • phytologiques sur pois fourrager. Clichés du 25-061990, A. Priol et photo-interp . A. Priol et A. Provost. Cad.: année 1979 ; section ZL ; parcelle 420 Coord. Lamb. II: X a 294,300 Y = 2.342,375 IGN. 1219 est Bruz BRUZ - Cicé Les fosses quadrangulaires alignées apparaissant sur les clichés
  • l'ensemble du château de Cicé étaient apparues (cf. rapport de prospection). A noter que toutes ces structures étaient arasées dès le début du 19 ème siècle. Indices phytologiques sur blé. Clichés du 1-06-1990 et photointerp. A. Provost. Cad. : année 1979 ; section AC Coord. Lamb. II
  • . A. Provost. Cad.: année 1985 ; section ZV ; parcelle 6. Coord. Lamb. II: X = 307,225 Y = 2.352,575 IGN. 1218 est Cesson-Lif f ré CESSON - La Gravelle Petit enclos trapézoïdale à angles arrondis, d'environ 40m sur 30m, accosté à un ruisseau. A quelques dizaines de mètres, le C.R. de la
RAP02422.pdf ((22)(35). le nord de la haute-Bretagne. arrondissements de Saint-Brieuc)
  • Carte IGN : 1217 E, Série bleue - Saint-Aubin d'Aubigné, éd. 1999 Coordonnées Lambert (zone II étendue) :X = 310 800 Y = 2 385 500 Altitude NGF: 31m Emprise actuellement observée : 60 m X 40 m Lors des vols du 21/06/2008 et du 26/06/2008, C. Bizien-Jaglin a observé un enclos
  • . ' lairffltllëis • *«oÉ|j ~yMx''\ \ CartoExploreur 3D - Copyright IGN - Projection Lambert II étendu / NTF - Echelle 1:25000 © PFRP pour les itinéraires et sentiers de randonnées GR®, GRP®, PR® . - -"vl* Vëtorie, 500 m 1 ' ; ! Département : ILLE ET VILAINE Commune : BAZOUGES-LA
  • Cordonnées Lambert II étendue X =310 800 Y = 2 385 500 Section : OE ; parcelles : 1115, 1117, 1128 ; cadastre du 27/01/2009 Cliché C. Bizien-Jaglin ; n°5665 ; du 21/06/2008 - 26/06/2008 35019 FICHE D'ENREGISTREMENT DE DÉCOUVERTE LOCALISATION Département : Nom : LA TOUCHE Commune
  • mobilier : CHRONOLOGIE Période de début : ? siècle : date : Période de fin : ? siècle : date : Attribution culturelle : Commentaire sur la chronologie x x X GEO-REFERENCES Type de fond (Coordonnées de l'entité) : : Lambert II étendue AT du centroïde : Précision de
  • - Pontorson, éd. 1988 Coordonnées Lambert (zone II étendue) :X = 309 800 Y = 2 390 430 Altitude NGF : 98 m Emprise actuellement observée : 10m Lors du vol du 18/07/2008, C. Bizien-Jaglin a observé un petit fossé circulaire apparaissant par défaut de croissance de la végétation. Ce fossé
  • ÈwéhmM '** **' ^ rSJ CartoExploreur 3D - Copyright IGN - Projection Lambert II étendu / NTF - Echelle 1 :25000 © FFRP pour les itinéraires et sentiers de randonnées GR®, GRP®, PR® 500 m Département : ILLE ET VILAINE Commune : BAZOUGES-LA-PEROUSE Section : OB DIRECTION
  • horaire de Paris) ©2007 Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique La Touche Doc. 2008 EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL Cet extrait de plan vous est délivré par : cadastre.gouv.fr 2008 BAZOUGES LA PEROUSE la Touche Cordonnées Lambert II étendue X =309 800 Y
  • ) '. Contexte du mobilier : Lieu de dépôt du mobilier : CHRONOLOGIE Période de début : ? siècle : date : Période de fin : ? siècle : date : Attribution culturelle : Commentaire sur la chronologie x x X GEOREFERENCES Type de fond (Coordonnées de l'entité) : : Lambert II
  • pages concernées (NGF) la Boussac 2008 35034 Traces rectilinéaires parallèles (complément dinformation) Cadastre : Parcelle 446 ; Section OB ; du 24/01/2009. Lieu-dit IGN : Ville Gouis Carte IGN : 1216 O, Dol-de-Bretagne, éd. 1998 Coordonnées Lambert (zone II étendue) :X = 306
  • . CartoExploreur 3D - Copyright IGN - Projection Lambert II étendu / NTF - Echelle 1 :25000 , 500 m DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Département : ILLE ET VILAINE EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL INFORMATISÉ Commune : LA BOUSSAC Section : OB Le plan visualisé sur cet extrait est géré
  • Cordonnées Lambert II étendue X =306 800 Y = 2 399 775 Section : OB ; parcelle : 446 ; cadastre du 24/01/2009 Cliché C. Bizien-Jaglin ; n°8621 ; du 11/07/2008 (am) 35034 FICHE D'ENREGISTREMENT DE 35 LOCALISATION Département : Nom : BEL AIR Lieu-dit de l'IGN et/ou adresse
  • mobilier : CHRONOLOGIE Période de début : ? siècle : date : Période de fin : ? siècle : date : Attribution culturelle : Commentaire sur la chronologie x x X GEOREFERENCES Type de fond (Coordonnées de l'entité) : : Lambert II étendue X du centroïde : Précision de
  • -Bretagne, éd. 1998 Coordonnées Lambert (zone II étendue) :X= 299 150 Y= 2 387 900 Altitude NGF : 72 m Emprise actuellement observée : 90 m X 90 m Lors du vol du 26/09/2008, C. Bizien-Jaglin a observé une artie d'un enclos rectangulaire visible par éclairage rasant sur maïs. Cet enclos
  • 02.99.20.80.77 cdif.saint-malo@dgi.finances.gouv.fr 299200 2008 COMBOURG Bel Air Cordonnées Lambert II étendue X =299 150 Y = 2 387 900 Section : AI ; parcelle : 184 ; cadastre du 02/02/2009 Cliché C. Bizien-Jaglin ; n°9548 ; du 26/09/2008 35085 FICHE D'ENREGISTREMENT DE DÉCOUVERTE
  • ) '. Contexte du mobilier : Lieu de dépôt du mobilier : CHRONOLOGIE Période de début : ? siècle : date : Période de fin : ? siècle : date : Attribution culturelle : Commentaire sur la chronologie x x GEOREFERENCES Type de fond (Coordonnées de l'entité) : : Lambert II étendue
  • Carte IGN : 1317 est, Fougères Est, éd. 1978 Coordonnées Lambert (zone II étendue) :X = 341 230 Y = 2 385 400 Altitude NGF : 141 m Emprise actuellement observée : Lors du vol du 18/07/2008, C. Bizien-Jaglin a observé un enclos rectangulaire visible par éclairage rasant sur maïs
  • . î» Mai '•%/ dù SaiiÂri: CartoExploreur 3D - Copyright IGN - Projection Lambert II étendu / NTF - Echelle 1:25000 © FFRP pour les itinéraires et sentiers de randonnées GR®, GRP®, PR® 500 m Département : ILLE ET VILAINE Commune : LANDEAN Section : OC Échelle d'origine : 1
  • EXTRAIT DU PLAN CADASTRAL 341400 341400 cadastre.gouv.fr 2008 LANDEAN 35142 la Touche Cordonnées Lambert II étendue X =341 230 Y = 2 385 400 Section : OC ; parcelle : 396 ; cadastre du 24/01/2009 Cliché C. Bizien-Jaglin ; n°8697 ; du 18/07/2008 FICHE D'ENREGISTREMENT DE
  • fond : Lambert X du centroïde : 273 830 II étendue Précision de l'emprise : 100 m Y du centroïde : X 80 m Z du centroïde : 88 m (NGF) 2 374 570 ETAT ACTUEL Situation : ■ plein air Grotte, abri, souterrain Immergé Géologie Topographie Géomorphologie Enfouissement
  • ; Section OB ; du 02/02/2009. Lieu-dit IGN: Lillou Carte IGN : 1117 0, Série bleue - Dinan-Caulnes, éd. 1994 Coordonnées Lambert (zone II étendue) :X = 273 830 Y = 2 374 570 Altitude NGF : 88 m Emprise actuellement observée : 100 m X 80 m Lors du vol du 26/09/2008, C. Bizien-Jaglin