Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => bracelet bronze
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => bracelet AND bronze
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "bracelet en bronze"

Limiter votre recherche

Auteur
Type d'opération
Commune
Département
Date (Année)

3228 résultats Exporter les résultats

Trier par Titre : ascendant / descendant
RAP01670.pdf (RENNES (35). 8-14 quai Dugay-Trouin. rapport de sauvetage urgent)
  • l'immeuble de l'Automobile Club de l'Ouest» en bordure du quai. Après la démolition des immeubles existants» l'entreprise 8*T,à,B*a* de St Malo a commencé une profonde excavation pour leofleue-solo de la construction projetée. Le mur gallo-romain s'est révélé à l'emplacement attendu
  • trouver sur l'emplacement du temple de Mare Mullo et de sa au et basilique ? Le mot. de basilique a une importance exceptionnelle dans non fanon) semble être le temple principal de la ville» et il doit se trouver» selon des parallèles connus» à l'Intérieur d'une vaste cour à
  • -136) » pratiquement intacte dans la magnifique écriture latine de l'époque* La prêtrise de Rome et d'Auguste existait à REHHBS comme dans les autres cités gallo-romaines e mais nous voyons Postuminue chargé pour la première fois de la fonction de flamine (flaaen. ©t non eacerdooà
RAP03059.pdf (SAINT-TUGDUAL (56). l'enceinte de talvern-panner. rapport de pt 2014)
  • anomalie Moyen-âge Moyen-âge PENN-AR-LANN bâtiment Moyen-âge Moyen-âge LESCOUET 56 238 0011CORH CASTELLE/LE SOLO PENN-AR-LANN 56 238 0012 Epoque indéterminée Epoque indéterminée TRONEVEN 56 238 0013 TRONÉVEN stèle Premier Age du fer Second Age du fer ROSCARIO 56 238
  • que son homologue au nord du site et s’élève parfois à 1 m de hauteur environ. Une dépression (fig. 18, 12) entre le bâtiment et les microreliefs au nord mesure environ 6 m de diamètre et 1 m de profondeur. Un sondage ancien, non renseigné et non documenté au service régional
RAP02470.pdf (PLUSSULIEN (22). atelier d'extraction et de taille des haches polies en dolérite du type a à Plussulien. rapport de fouille programmée)
  • ® rodlooaiiboae IfTO)« l a bosk*
  • ® te d U M r tei ^tiM loia» te l a b^kì a s s i d o * tes «Solo» miBérotée oossa© ©olà a été i a i t alU«urft» oais l o voioinaes te «ose» p m siaploo peffiBt te pJLtuer «atte ac«waalati
  • letemchaafcest étroit, la section elliptique épais®®» Au point de w technique, on peut noter que l a seule parti© non bouehardíe se trouve être l© troachant» mimmmmmt teillé. te w£m iiivoa» a éi^úmsmt ü w ¡ ! $ftns¡lcKQ& ébawdteB st as. ptaxíiitea? a raaia» mámmam tasco aotte dé
RAP00479.pdf (PLÉDÉLIAC (22). château de la Hunaudaye. rapport de sauvetage urgent)
  • s p o n d a n t au s o l L ' e n s e m b l e s t r a t i g r a p h i q u e o f f e r t p a r la p a r t i e ancien. entièrement d é g a g é e du s e c t e u r I p e r m e t de n o t e r q u a t r e s é q u e n c e s pales direc- princi- : 1 - Vieux solo 2 - C r e u s e m
  • 8 d a n s le s e c t e u r IV ( R a p p o r t 1 9 7 8 p . 15 découcliché n ° 3 4 ) , u n e d e s t r a n c h e s p o r t e un s i g n e c o m p a r a b l e à un chiffre 6 non fermé ( P l . IX - 1). couche c - Un carreau l o s a n g i q u e en p â t e b r u n r o u g e à g r
  • x t é r i e u r et à l'intérieur, dimensions : 24 x 20 x 1 1 e t 5 m m . - 2 F r a g m e n t de b o r d en p â t e b r u n o r a n g é à g r a i n moyen d é g r a i s s a n t m i c a c é , non l i s s é e . D i m e n s i o n s 25 x 28 x 7 et 5 mm • - 3 F r a g m e n t de b o
  • t y p e de l i e n Planche passage fin. D e u x a u t r e s f r a g m e n t s de c é r a m i q u e des caractéristiques en présentent non r e t r o u v é e s p a r a i l l e u r s s u r le site« XI -1 Un f r a g m e n t de p a n s e en p â t e b r u n - r o u g e à g r
RAP01417.pdf ((56). entre l'Oust et le Blavet. rapport de prospection inventaire)
  • \L^\ , l 7-|S~IO • I Solo! Rayon du site (mètres) : Contours Xa Ya Mb Yt> Xc Yc Xd Yd Xe Ye Circonstances de la découverte Techniques de repérage : Informateur: Description des vestiges (ji.'Q\y-...^r u^t  ....iLr .^A*^u
  • datation Chronologie proposée : Mobilier Oui Documentation : \ Non | | j- Lieu de conservation : .._ Bibliographie : CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHEOLOGIOJE. N° de site attribué N° d'enregistrement \Ç\C\ {] \X IO 1 lO \\ \\ I DRACAR | \jj [h [*> [vQ[ Code AP / AH
  • ^....^ Description des vestiges - àJC%£. T^....U^Vu u^.Jt$L Etat de conservation £M.|CJW Eléments de datation SàètJCZ jjVW-' ..'V^y^^r.. Chronologie proposée : Mobilier Oui 1 1 Non | | F&HlE ..'X/^^^l ) Lieu de conservation : Documentation : Bibliographie : CADRE RESERVE CELLULE
  • ^...^. Lif ..yT^ftAfe».... A4* -VKMSht»- ..ftu*rtu....Hi d ^M ^...i «M ....Aîûc...£. • .]£>^LS\*A...* Etat de conservation ' Eléments de datation Ç jfa ^M^Ï ..! Chronologie proposée : Mobilier Oui | | Non | Documentation : | Lieu de conservation / Bibliographie : CADRE
  • ..»\-^/
  • Eléments de datation Mobilier ... d
  • Circonstances de la découverte : . ^f. /\.V^.VOSrf4 Techniques de repérage : JUJÈJÛ Informateur : Description des vestiges : ^ |\L^l^^>.^. A !r ^ Etat de conservation : Eléments de datation Chronologie proposée Mobilier Oui | | Non | | Lieu de conservation : Documentation
  • Circonstances de la découverte : .:. Techniques de repérage : Informateur: .. .1^ VîV.f? .^sirV^.A .ty.v Description des vestiges : du / Etat de conservation : , «£MJ\^** ' • Eléments de datation Chronologie proposée : Mobilier Oui | | Non | | Lieu de conservation
  • : Eléments de datation W -ACTvv^ ^ Chronologie proposée : Mobilier Oui | | Non | | « Lieu de conservation : Documentation : Bibliographie : f> £ I lOl3 fi I lOlG lg I d'enregistrement DRACAR \J\^V\\\ \C\ de site attribué Code AP/ AH Modification | >>J Q^j LA CHAPELLE-NEUVE
  • : Eléments de datation Chronologie proposée : Mobilier Oui [ | Non Lieu de conservation : Documentation : Bibliographie : C ADR= RESERVE CELLULE CARTE ARCHEOLOGIQUE N° de site attribué l R HT, N° d'enregistrement DRAC A R lDl3l"f I IO lO | A II2 \A I j l ~i\ |7 l Code AP
  • vestiges Etat de conservation : J ^is^. Eléments de datation r[^LMA l ^ujx^J ^ (\K jpw 'cot^ • Chronologie proposée : Mobilier Oui | | Non | | Lieu de conservation : Documentation Bibliographie : CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N° de site attribué lS N
  • Informateur: y. Description des vestiges : Etat de conservation : Eléments de datation Chronologie proposée : Mobilier Oui | | Non | | Lieu de conservation : Documentation : Bibliographie : CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N° de site attribué j5 N° d'enregistrement
  • = Propriétaire : fr^ ^.'..A ....î. p!^i«É ^$*
  • repérage : Informateur : Description des vestiges : OUJWWr. .i . O^^f^ ..^ Etat de conservation : Eléments de datation Chronologie proposée : Mobilier Oui | | Non | [ Lieu de conservation : Documentation : Bibliographie : CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHEOLOGIOUE. N° de
  • Informateur : Description des vestiges : tTQ..&...+...iC.^ C ' ^Tj. , ju^w „B ^?a*Cbu ^L Etat de conservation - 4»>|»W...t Eléments de datation Chronologie proposée : Mobilier Oui | | Non | | Lieu de conservation : Documentation : Bibliographie CADRE RESERVE CELLULE CARTE
  • Oui | .4 | Non Lieu de conservation ; Documentation : Bibliographie : CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHÉOLOGIQUE N° de site attribué \S\C\ N° d'enregistrement DRACAR j-Q ft \L I Bs^cK/ Nom * Jj£J Zone : X= ...... Propriétaire : Privé : |Q k{ |
RAP03358.pdf (SAINT-TUGDUAL (56). L'enceinte de Talvern-Panner. Rapport de sondage 2015)
  • -Tugdual, Morbihan, Sondages, 2015 9 Notice Scientifique L’association ARVALES a entamé depuis 2008 une série de recherche s’orientant sur les enceintes terroyées non datées ni catégorisées de centre Bretagne. Ces recherches prennent la forme de prospections, relevés
  • LESCOUET 56 238 0011CORH CASTELLE/LE SOLO PENN-AR-LANN 56 238 0012 Epoque indéterminée Epoque indéterminée TRONEVEN 56 238 0013 TRONÉVEN stèle Premier Age du fer Second Age du fer ROSCARIO 56 238 0014 ROSCARIO stèle Premier Age du fer Second Age du fer CARMES 56 238
  • , Commune de Saint-Tugdual, Morbihan, Sondages, 2015 Fig. 16 : Coupes générales et relevés d’élévations du sondage 1 (DAO : Manon Quillivic) 27 Fig. 18 : Vue du mur F102 à l’emplacement du Fig. 17 : Vue en plan du sondage ancien sondage ancien (F101) en cours de fouille (F101) non
  • documenté au SRA (cliché : Yann Dufay-Garel). (cliché : Benjamin Leroy). Un sondage ancien (F101), non renseigné au SRA, a été réalisé par le passé dans le bâtiment 1. Repérable sur le terrain grâce à un pan septentrional de mur resté à l’air libre et recouvert de végétation, il est
  • , et il n’y a pas de traces non plus de vestiges d’enduit argileux en place sur les murs ou fragmentés aux pieds des murs comme à l’intérieur. L’extérieur du bâtiment n’était donc pas enduit et n’a pas subit une forte combustion. L’autre différence s’avère être une couche hétérogène
  • chapelle au vu de son plan (fig. 33). Le bâtiment est formé d’une petite nef, non fouillée, dont nous estimons la longueur à 6 m et la largeur à 5 m, donnant une superficie de 20 m2., s’ouvrant sur un modeste choeur à chevet plat de 6 m2. La présence d’une petite structure s’appuyant à
  • de longueur (fig. 37, 38 et 39). Fig. 38 : Vue de l’angle liant les murs F201 et F202 (cliché : Geoffrey Rousset). 43 1 2 3 1 2 3 1 les faces du dessus et du dessous du bloc sont des diaclases non-taillées (pas de traces d’outils). 2 face taillée. 3 face taillée
RAP02085.pdf (Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport de l'opération 2003-2004 de prospection inventaire sur les communes de Carnoët)
  • notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective; 2) toute reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas
  • d'élèves, d'étudiants, d’enseignants ou de chercheurs directement concernés, et que son utilisation ne donne lieu à aucune exploitation commerciale. Le non-respect de ces règles constitue le délit de contrefaçon prévu et sanctionné par les articles L.335-2, L.335-3 et suivants du code
  • le parcours du territoire, en voiture et à pied, nous nous sommes attachés à vérifier les propositions de tracés. Il est apparu que certains tronçons pouvaient être remis en question en observant des changements de parti pris non justifiés comme l'abandon des lignes de crêtes pour
  • là de structures remarquables, peu habituelles, dans un site non moins remarquable ! En dehors de la périphérie immédiate de Carhaix, le corpus des gisements galloromains était extrêmement pauvre (seulement 7 sites sur 18 communes). Au Rescalet en Plounévez-Quintin (EA n° 22 229
  • dispersées, trahissant des phénomènes d'épandage que les diagnostics réalisés en 2000 sur la rocade sud de Carhaix (RN 164) laissaient entrevoir avec la découverte de plusieurs parcellaires associées ou non à de l'habitat. Dans ce bruit de fond, 7 concentrations de tuiles et céramiques
  • de la Chapelle Saint-Gilles en Gouarec (EA n° 22 064 0003), dans des conditions peu propices, ne peuvent non plus être caractérisés. Les sites ou dépôts de franchissement de rivière signalés au XIXème siècle ont été localisés, sans informations nouvelles cependant. Il s'agit du
RAP02148.pdf (Inventaire du patrimoine archéologique du centre ouest Bretagne. rapport d'étude 2004-2005)
  • sont, pour partie, à mettre en relation avec la présence ou non de prospecteurs ou de groupes de prospection actifs. Ainsi, les communes de Ploërdut, Priziac, Langoëlan, Lignol, ont été activement prospectées à partir de 1985 par l'équipe de l'AAHBC 3 (Gwénaelle Le Calonnec
  • par les prospecteurs locaux non signalées ou sujettes à caution. Le même cas de figure s'applique partiellement aux enceintes (enceintes classiques, éperons aménagés), dont le nombre passe de 17 à 30. S'y ajoutent la localisation de sites signalés anciennement et des découvertes
  • prospecteurs locaux et le produit de nos propres prospections. La catégorie « Autres » rassemble des objets isolés, identifiés (haches plates en bronze) ou non, des dépôts monétaires, des structures non identifiées etc ...) Les 1 1 nouvelles entrées sont issues, pour une bonne part, du
  • structures atypiques, non datables dans l'état actuel de la recherche mais qui pourraient se rattacher à la protohistoire : la sépulture sous dalle ornée de cupules de Saint-Houarno en Langoëlan (EA n° 56 099 0001), les tertres oblongs de Quénépozen en PLoërdut (EA n° 56 163 0008) et le
  • 099 0004) associe, avec des haches à douille et à ailerons, des fragments d'épées, des bracelets à bossettes ou non, des anneaux, des racloirs et des perles. Ce dépôt est conservé chez l'inventeur. A l'exception du gisement de surface du Colédic en Saint-Nicolas-du-Pélem (EA n° 22
  • ont été photographiés et au sud, sur les micaschistes de la zone sud-armoricaine mais également sur les granités où les enclos sont, le plus généralement très partiels, se réduisant fréquemment à des portions de fossés non caractérisables. Certains « enclos » sont non valides : le
RAP01463.pdf ((22). châteaux de pierres de haute Cornouaille. rapport de prospection thématique)
  • campagne de conquête du sol arable ». Selon elle la quévaise devait donc être plus avantageux que le système offert par le domaine congéable Outre qu'il semble s'agir d'un mode d'exploitation visant à exploiter des terres jusque là non défrichées, la quévaise a eu des effets sur le
  • (commune de Saint Nicolas du Pelem) qui était à l'origine le centre paroissial. Les sources sont trop peu nombreuse pour dire si une agglomération préexistait ou non au château de Callac. Avant le X1V° siècle, Corlay est nommé par plusieurs termes : «villa» en 1249, « parochia de
  • Commune Pestivien 1 uuiai -J Description est! v ien Site non repère XIV siècle (textes) Château de pierre mal connu Château de Callac Callac Le Pellinec Camhuel Château de Corlay Corlay X1V^-XV" Château de pierre mal connu château de pierre XV 0 j Site mal connu ivlesle
  • Mael-Carnaix ; i i Castel Laouènan Paule Tradition de château en pierre Castel Cran Plelauff XI°-XII G Pli IÇn 1 f£*\ 1 pp t uXju\. tl P 1 1 icn 1 1 t ^t 1 ï*r* t IUJ\.|UVIIVV. i i Château de Rostrenen Beaucours Site non repère tradition de château Château mal connu XIV
  • ~_ Non fj Lieu de conservation : Documentation : Bibliographie : CADRE RESERVE CELLULE CARTE ARCHEOLOGIOUE. N° de site attribué 1 N° d'enregistrement DRACAR I 1 | | | | I I 1 I Code AP/ AH Modification □ Photo 1 : vue d'ensemble du site Photo 2 : l'entrée
  • note que « au XVII 0 siècle, il semble d'ailleurs, au vu de plusieurs inventaires, que les étages de comble des manoirs du XV° siècle ne sont plus habités ». Il rapporte aussi une description de 1639 (non retrouvée) que le manoir possédait « une charpente en forme de lambris » et
  • datation Chronologie proposée : Mobilier Oui
RAP01578.pdf ((22)(35). prospection aérienne sur le nord de la haute Bretagne. rapport de prospection inventaire.)
  • démarche n'est pas systématiquement développée pour tous les sites. Certains parlent d'eux-mêmes. Dès que cela a semblé nécessaire, nous avons reporté le parcellaire du 19ème siècle sur le plan cadastral (grand tiret - petit tiret). Les traces non interprétées ou sans cohérences
  • gisements encore stratifiés, et où le mobilier apparaît en coupe, la densité de mobilier est généralement largement inférieure à une vision en plan, le choix de déclaration de site s'effectue à partir des critères de non-perturbation de la couche et de son scellement. La seule présence
  • forme de l'enceinte de l'enclos (Tracé ovoïde courbe, quadrangulaire, rectiligne, orthogonal) et non la complexité des structures. Dans un deuxième temps, la multiplicité des enceintes est prise en compte. Ce système permet de déplacer facilement les enclos au sein de cette grille en
  • paléolithique initiée en 1997. Dans un secteur situé entre Rance et Combournais non loin des sites moustérien de tradition acheuléenne du Bois du Rocher et du Clos Rouge en Saint-Helen (22), diverses découvertes avaient permis d'envisager la présence de gisements annexes. Privilégiant les
  • différents critères précités n'ont pas permis d'y reconnaître des gisements. Paléolithiques - 1 nouveau gisement paléolithique (Les Domaines en Saint-Hélen, 22), - I gisement paléolithique spectaculaire mais qui est aussi un non-site et qui provient de transport de matériaux (La Ville
  • mais d'un non-site que nous avons tenu à déclarer afin d'éviter toutes confusions ultérieures. Cette information entraîne la plus grande prudence sur l'interprétation des données de ce secteur. Bien que l'agriculteur assure l'absence d'épandage aux alentours de l'ancienne carrière
  • est certain que cet ensemble devra faire l'objet d'une étude du mobilier avant d'être totalement interprété. wSSm Terrain non prospecté Plan synthétique de répartition du mobilier au soi Dans l'état actuel, parmi «le bruit de fond» de la répartition constante on peut
  • dissocier 4 gisements, 2 paléolithiques (dont un faux) sur les sommets, 2 néolithiques en bas de pente. - Le gisement paléolithique de la Ville Renaud, inventorié en 1997, occupe le sommet et est bien délimité au nord et à l'est. - Le gisement mais aussi non-site de la Ville Renaud-les 4
  • paléolithique NON-SITE et Gisement paléolithique Gisement néolithique Gisement néolithique Paléométallurgie du fer Paléométallurgie du fer Paléométallurgie du fer Paléométallurgie du fer Paléométallurgie du fer Gisement paléolithique Paléométallurgie du fer Paléométtahirgie du fer
RAP00673.pdf (LANDEVENNEC (29). abbaye Saint-Gwénolé. rapport de fouille programmée)
  • signaler que nous n'avons ici qu'une indi- cation de n i v e a u , puisque la d e s t r u c t i o n de tout le centre la salle empêche absolument de mettre en rapport la tombe le sol b é t o n n é . Il n'est pas interdit de supposer que la de et tom- be a coupé ce solo - Il est
  • céramique onctueuse d o n t sont décorés de rayures et de croisillons décor (peut-être beaucoup en c r e u x , plus un ondé. Des fragments d ' e n d u i t b l a n c sur m o r t i e r quelques ossements et rose, coquillages. Une monnaie non encore i d e n t i f i é e , envoyée
  • qu'il ne figure pas"""*-sur les plans de R» P L O U V I E R , c o n t r a i r e m e n t qu'il avait donc disparu en 1651» de r e c o n s t r u c t i o n s au mur C , et Ces plans étant un projet et non pas un état des l i e u x , on ne peut s a v o i r s'il avait disparu avant
RAP02354.pdf (ELVEN (56). le Gohélis. rapport de diagnostic)
  • gneiss gneiss gneiss limon limon gneiss gneiss limon gneiss gneiss gneiss gneiss gneiss gneiss gneiss gneiss limon limon limon limon limon Page 1 de 2 Mai 2006 structures non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non
  • non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non Végétation prairie bois prairie prairie prairie prairie prairie prairie bois bois bois bois bois prairie bois bois bois bois bois bois prairie prairie prairie prairie prairie
  • limon gneiss gneiss gneiss gneiss gneiss gneiss gneiss limon limon limon limon limon limon limon limon limon limon Page 2 de 2 Mai 2006 non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non non parcellaire prairie prairie prairie prairie prairie prairie
RAP03733 (THORIGNE-FOUILLARD (35). ZA Porte de Tizé. Rapport de diagnostic)
  • rappelleront à tout demandeur les droits de la propriété littéraire et artistique possédés par les auteurs et les contraintes qui en résultent pour tout consultant. Les prises de notes et les photocopies sont autorisées pour un usage exclusivement privé et non destiné à une utilisation
  • collective (article L122-5 du code de la propriété intellectuelle). Toute reproduction de texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre du droit de courte citation, avec les références exactes et complètes de l’auteur et de l’ouvrage. Par
  • ailleurs, l’exercice du droit à la communication exclut, pour ses bénéficiaires ou pour les tiers, la possibilité de reproduire, de diffuser ou d’utiliser à de fins commerciales les documents communiqués (Loi n° 78-753 du 17 juillet 1978, art. 10). Le non-respect de ces règles constitue
  • code de la propriété intellectuelle, cela implique que : 1) les prises de notes et les copies ou autres formes de reproduction sont autorisées dans la mesure où elles sont strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective; 2) toute
  • reproduction du texte, accompagnée ou non de photographies, cartes ou schémas, n’est possible que dans le cadre de courtes citations qui doivent être justifiées, par exemple par le caractère scientifique de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, et sous réserve de l’indication claire du
  • lors que le public auquel elle est destinée est majoritairement composé d'élèves, d'étudiants, d’enseignants ou de chercheurs directement concernés, et que son utilisation ne donne lieu à aucune exploitation commerciale. Le non-respect de ces règles constitue le délit de contrefaçon
  • ThorignéFouillard sont datées du Néolithique. Il s’agit d’un gisement de surface au lieu-dit Les Landelles (fig. 6 et 7 n°1). Pour l’âge du Bronze, c’est sur la commune de Cesson-Sévigné, non loin de l’emprise du diagnostic que des découvertes archéologiques de cette période ont été faites. 28
  • protohistorique Elle regroupe les tranchées 18 à 33 (fig. 25). Ces dernières ont été ouvertes selon un axe nord-nord-est/sud-sud-est. Elles ont livré des fossés de parcellaire non datés traversant majoritairement le site selon un axe ouest-sud-ouest/est-nord-est. Un fond de fosse dans la
RAP02670.pdf (LOUVIGNÉ-DE-BAIS, DOMAGNÉ, OSSÉ, NOYAL-SUR-VILAINE (35). LGV Rennes/Le Mans section 2 : établissements ruraux gaulois, antiques et médiévaux. rapport de diagnostic)
  • que de petits indices d’une occupation médiévale et quelques trous de poteau, non organisés.    Les fossés F1031, 15, 1037, 17, 1034 et 21 appartiennent pour l’ essentiel à la trame d’un ancien parcellaire orienté nord-ouest/sud-est
RAP02772.pdf (CESSON-SEVIGNÉ (35). LGV Rennes-Le Mans, section 1, phase complémentaire. rapport de diagnostic)
  • admettant une probable perte des restes osseux pour des raisons taphonomiques (dissolution et fragmentation des os au cours du temps et conservation différentielle), ce constat rend vraisemblable une collecte non exhaustive sur le bûcher, pouvant être interpréter comme une volonté de
  • techniques 43 Inventaire n° 1 – Inventaire des tranchées de diagnostic Commune Tranchée Longueur, profondeur (en m) Fait Nature Dimensions Testé Cesson-Sevigné 1 20x0,50 1 Fossé 5m non Cesson-Sevigné 2 20x0,40 Cesson-Sevigné 3 20x0,50 3 T.P Innondé Non Cesson
  • -Sevigné 3 4 T.P Innondé Non Cesson-Sevigné 3 5 T.P Innondé Non Cesson-Sevigné 3 6 T.P 0,35 x 0,20m Oui Cesson-Sevigné 3 7 T.P Diametre 0,30m Oui Cesson-Sevigné 3 8 T.P 0,30 x0,20m Oui Cesson-Sevigné 3 9 Fosse diametre 0,70m non Cesson-Sevigné 3 42
  • 0,42 x 0,12m Oui Cesson-Sevigné 5 48 Fossé 0,60 x 0,25m Oui Cesson-Sevigné 6 37 T.P 0,30 x 0,40 x 0,12m Oui Cesson-Sevigné 6 15 T.P 0,35 x 0,40 x 0,16m Oui Cesson-Sevigné 6 10 fosse 1,10 x0,80m non Cesson-Sevigné 6 11 T.P 0,25m non Cesson-Sevigné 6
  • 12 T.P 0,32m non Cesson-Sevigné 6 13 T.P 0,32m non Cesson-Sevigné 6 14 T.P 0,3m non Cesson-Sevigné 6 15 T.P 0,35m non Cesson-Sevigné 6 16 T.P 0,3m non Cesson-Sevigné 6 17 T.P 0,35m non Cesson-Sevigné 6 33 T.P 0,25m non Cesson-Sevigné 6 34
  • T.P 0,35m non Cesson-Sevigné 6 35 T.P 0,3m non Cesson-Sevigné 6 36 T.P 0,35m non Cesson-Sevigné 6 37 T.P 0,34m non Cesson-Sevigné 6 38 T.P 0,44 x 0,35m non Cesson-Sevigné 6 39 T.P 0,3m non Cesson-Sevigné 7 16x0,50 Cesson-Sevigné 8 20x0,40 18
  • Fossé 1,10m de large non Cesson-Sevigné 8 19 Fossé 0,90m de large non Cesson-Sevigné 9 20 Fossé 0,30m non Cesson-Sevigné 9 21 Fossé 1,50 x ,022m Oui Cesson-Sevigné 9 22 Fossé 0,90m x 0,35m Oui Cesson-Sevigné 9 23 Fossé 0,90m Oui Cesson-Sevigné 10
  • Cesson-Sevigné 14 32x0,40 Cesson-Sevigné 14 Cesson-Sevigné Commune Fait Nature Dimensions Testé 24 T.P 0,30m non 12 25 Fossé 12 26 T.P 0,40m non 27 T.P 0,40m non 28 T.P 0,30m non 29 T.P 0,40m non 14 30 T.P 0,35m non Cesson-Sevigné 14 31 T.P
  • 0,35m non Cesson-Sevigné 14 32 Fossé Cesson-Sevigné 14 40 Fossé 0,40-1m non Cesson-Sevigné 14 41 T.P 0,30m non Cesson-Sevigné 15 49 Fossé 0,60m non Cesson-Sevigné 15 50 T.P 0,30 x 0,06m Oui Cesson-Sevigné 16 51 Fossé Cesson-Sevigné 16 52 Fossé
  • 2,20m non Cesson-Sevigné 16 53 Fossé 0,60-0,70m non Cesson-Sevigné 16 54 Fossé 0,90m non Cesson-Sevigné 16 55 T.P 0,40m non Cesson-Sevigné 16 56 Fossé 0,50m non Cesson-Sevigné 16 57 T.P 0,70 x 0,55m non Cesson-Sevigné 16 58 fosse ou T.P Cesson
  • -Sevigné 16 59 Fosse 2 x 1,10m non Cesson-Sevigné 16 60 Fosse Cesson-Sevigné 17 61 Fosse ou fin de fossé 1,10m non Cesson-Sevigné 17 62 fossé 0,40m non Cesson-Sevigné 18 63 Fossé 1,60 x 0,40m Oui Cesson-Sevigné 19 18x0,50 Cesson-Sevigné 20 20X0,50 64
  • fosse/ cremation 0,45m non Cesson-Sevigné 21 20X0,50 Cesson-Sevigné 22 20X0,50 65 Fossé 0,90m non 20x0,80 36x0,50 25x0,50 20x0,50 non non non non non Cesson-Sevigné 23 66 Extremité Fosse 1,10 x 0,50m Oui Cesson-Sevigné 23 20X0,50 67 Fossé 0,90 x 0,30m
  • Oui Cesson-Sevigné 24 20X0,50 68 Fosse 2,50 x 1m non Cesson-Sevigné 24 69 Fossé 0,40m non 0,80m Cesson-Sevigné 24 Cesson-Sevigné 25 Cesson-Sevigné 25 Cesson-Sevigné 26 20X0,50 73 Fossé 2m non Cesson-Sevigné 27 36x0,50 74 Fossé 0,60m non 20X0,50
  • 70 Fossé 71 Fossé moderne non non 72 Fossé moderne non Cesson-Sevigné 27 75 Fossé 0,30m non Cesson-Sevigné 27 76 Fossé 1m non Cesson-Sevigné 27 77 Fossé 0,80m non Cesson-Sevigné 27 78 Fossé 0,50m non Cesson-Sevigné 27 79 Fosse 4,50m non
  • Cesson-Sevigné 27 80 T.P 0,45 non Cesson-Sevigné 27 81 T.P 0,4 non III. Inventaires techniques 45 Longueur, profondeur (en m) Commune Tranchée Cesson-Sevigné Cesson-Sevigné Cesson-Sevigné 28 Cesson-Sevigné 28 Cesson-Sevigné Cesson-Sevigné Cesson-Sevigné 29
  • 20X0,50 Cesson-Sevigné 30 20x0,60 Cesson-Sevigné 30 89 Fossé 0,50 x 0,20m Oui Cesson-Sevigné 30 90 Fossé 0,70 x 0,40 x 0,14m Oui Cesson-Sevigné 31 20x0,60 129 Fossé Cesson-Sevigné 31 20X0,60 130 T.P 0,70 x 0,30m non Cesson-Sevigné 31 131 Fosse 1,30 x
  • 1,50m non Cesson-Sevigné 31 132 Fosse 1,10 x 0,75 x 0,15m Oui Cesson-Sevigné 31 133 Fosse 1,54 x 1,20m non Cesson-Sevigné 31 134 Fosse 1,10 x 0,84 x 0,20m Oui Cesson-Sevigné 31 135 Fosse 1,50 x 1,40m non Cesson-Sevigné 31 136 T.P 0,30 x 0,10 Oui Cesson
  • -Sevigné 31 137 T.P 0,30 x 0,07 Oui Cesson-Sevigné 31 138 Fosse 0,70 x 0,80m non Cesson-Sevigné 31 139 T.P 0,24 x 0,10m Oui Cesson-Sevigné 32 20X0,50 Cesson-Sevigné 33 20X0,50 Cesson-Sevigné 34 20X0,50 Cesson-Sevigné 35 20X0,50 Cesson-Sevigné 36 20X0,50
  • Cesson-Sevigné 37 20X0,50 Cesson-Sevigné 38 20X0,50 Cesson-Sevigné 39 20X0,50 Cesson-Sevigné 40 20X0,50 Cesson-Sevigné 41 20X0,50 Cesson-Sevigné 41 Cesson-Sevigné 42 Cesson-Sevigné 43 Cesson-Sevigné 43 18X0,70 Cesson-Sevigné 44 20X0,60 95 Fossé 0,60m non
  • Cesson-Sevigné 44 96 Fossé 0,70m non Cesson-Sevigné 44 97 Fin de Fossé 1,90m non Cesson-Sevigné 44 98 Drain en schiste 0,30m non Cesson-Sevigné 44 Cesson-Sevigné 45 Cesson-Sevigné 45 Cesson-Sevigné 46 20X0,50 Cesson-Sevigné 47 20X0,60 Cesson-Sevigné 47